Manif pour le mariage pour tous le 27 Janvier !!

Forum Gay - Créé le - 81 Participations

Manif pour le mariage pour tous le 27 Janvier !!

Diimanche prochain est organisée à Paris une manif POUR le mariage pour tous...

Je sais bien que beaucoup de personnes sur ce site sont très jeunes et c'est clair qu'à 16 17 ou 18 ans, soyons clair, le mariage,on s'en fout...

Perso moi pour le moment, je n'ai pas du tout envie de me marier, mais si plus tard, j'en ai envie, j'aimerai vraiment AVOIR LE DROIT de le faire... Alors je pense que ce serait bien qu'il y ai un max de monde à cette manif, des lesbiennes et des gays (ça peut être l'occasion pour certains de faire leur coming out ) , mais aussi des hétéros... Parce que n'est pas que le mariage, c'est juste une question d'égalité ... Nous sommes des citoyens comme les autres, ni plus ni moins, normal d'avoir tous les mêmes droits, non ?
Rencontre gay
0 vote

À ta place je n'aurais pas fait ce topic car ce genre de topics mettent le feu sur le site !
0 vote

Le mariage gay.... le pacs a était créer surtout pour l'égalité, les personnes du même sexe.
À peine 5% des pacs sont des pacs entre des personnes du même sexe alors bon c'est seulement une minorité qui veux avoir le doit au mariage et ils en font toutes une grosses histoire. Aller dans un dictionnaire. Mariage: union entre en homme et une femme.
Le sujet est clos ;)
0 vote

NON ! Le sujet n'est pas clos, Monsieur le Dictateur en herbe. Ce débat est libre et ouvert.

De la part d'un bisexuel qui profite pleinement du «confort hétérosexuel», je n'attendais pas moins d'intolérance et d'homophobie de votre part.

Le dictionnaire change avec le temps, un mot au 15ème siècle n'a pas la même signification que maintenant. Et ce sont des droits fondamentaux dont vous parlez, non une vulgaire signification.

Fonder une famille, ce n'est pas juste se mettre en couple, avoir des enfants créer des liens très forts (à moins que vous ne soyez sans sentiments, ce qui ne m'étonnerai nullement de la part d'un mâle) et les protéger, juridiquement, est ce qu'il y a de plus légitime.

Ce sont des gens comme vous qui détruisent des familles ;
Ce sont des gens comme vous qui nous arrachent nos enfants et nous privent de nos droits ;
Ce sont des gens comme vous qui se moquent de l'avenir de nos enfants ;
Ce sont des gens comme vous qui blessent nos enfants dans leur amour pour leur parents ;

Je suis une maman, une féministe, une libérale... et une modératrice (et je vous assure que mes propos sont vachement modérés...).
0 vote


Je suis d'accord avec Ptitmec54. Et moi, je suis homosexuelle.

Mais, dans le cadre de mon potentiel revirement d'orientation scolaire, l'existence du mariage homosexuel peut m'arranger. Le divorce est un des fonds de commerce du domaine où j'aimerais bosser.

Mariez-vous, mais, surtout, trompez-vous et divorcez. Merci.
0 vote

C'est fou ces maigres âmes gonflée de mépris et incapables d'avoir de l'empathie et de la compassion pour d'autres êtres humains. Au royaume des monstres vous êtes les maitres.... :roll:


Mais c'est votre droit, aucune loi n'oblige à être une bonne personne et à avoir des valeurs nobles.
0 vote

Marisole TOURAINE Ministre de la santé veut bien que les homosexuels se marient mais pas qu'ils fassent des dons de sang.
0 vote

Laisse mes valeurs où elles sont. Tu ne sais pas pourquoi j'ai tel ou tel avis. Par ailleurs, tu auras remarqué que je ne lance pas le débat.

Notons que la première personne à utiliser le mariage homosexuel, et non, à le promouvoir par conviction personnelle, est l'actuel président de la république.

Mais au final, ne perdons pas notre temps à en discuter, cela se servirait qu'à renforcer l'effet d'agenda que les politiques (droite ou gauche) créent avec le mariage homosexuel.
0 vote

De la part d'un bisexuel qui profite pleinement du «confort hétérosexuel», je n'attendais pas moins d'intolérance et d'homophobie de votre part. :-(

On peut être bisexuel tout en étant pour le mariage pour tous et révolté par l'homophobie.

c'est seulement une minorité qui veux avoir le doit au mariage

L'argument de la minorité me révulse au plus haut point. Allons bon, privons toute minorité de ses droits, après tout, on s'en br... fiche, c'est la majorité qui fera qu'on est élu.

Laissez moi vous dire qu'avec des gens comme vous, la traite des noirs n'aurait jamais été abolie, le génocide devient un droit, tout comme le crime homophobe... Quelle absurdité!

Et arrêtez de spam les "ça vient au bon moment, vraiment, on ne parle plus que de ça, plus des problèmes économiques!". On est sur labourse.com ou sur betolerant.fr? Si ce n'est pas ici qu'on en débat, ce sera où? La différence entre ces deux sujets, c'est que le mariage pour tous concerne tout le monde alors qu'on aura beau s'étendre sur la crise économique, ça ne changera pas grand chose. La preuve? On en parle depuis le début et on y est toujours!
0 vote

à noter aussi que le mot "homophobie" ne rentre toujours pas, t n'est pas pres de rentrer dans le système pénal français, il est remplacé systématiquement par une forme de racisme, terme qui consiste à ne pas intégrer l'homosexualité au système judiciaire français...

entre le don du sang et le système judiciaire français, elle a bon dos l'égalité des droits qu'on veut nous faire avaler...
0 vote


C'est drole... j'étais persuadé que ce site s'appelait BETOLERANT, apparemment certains ne connaissent pas la signification du mot ?
Qu'on soit pas d'accord ok... mais "le sujet est clos" ... quelle connerie !!!
0 vote

tu sais c'est le même qu'a tenu hier soir sur bfmtv le responsable lgbt de Lille qui disait:

"tous ceux qui sont contre le mariage sont systématiquement homophobes". Pour moi et au nom de ceux qu'ici même tout en étant homosexuels sont contres, ces propos sont presque diffamatoires.

Il est cependant avéré que les débats passionnels ont tendance à verser dans l’intolérance et dans les deux camps confondus. La passion des idées ou de sa propre idéologie pousse souvent l'individu à être tranché et tranchant.

Personnellement, je pense qu'il vaut mieux ne pas s’arrêter à cette superficialité "intolérante" et rester sur le fond.
0 vote

ben le fond c'est que si tu as pas les mêmes droits, t'es un citoyen de 2e classe ?
Personnellement si toi ça te gene pas, cool... Mais moi j'ai pas envie
0 vote

t'es un citoyen de 2e classe ?

pas du tout...

tu as le droit, l'égalité, ce que je défends et que j'ai toujours défendu.
après tu as les devoirs, en tant qu’être vivant, puis en tant qu'humain.

j'ai été contre la mouture PACS de jack lang. déjà par ce nom que je trouve rabaissant, puis parce qu'il ne donne droit à pas grand chose (hormis l'imposition) , ne garantit rien et n'a servit qu'a créer un fichage des couples homosexuels.

bien que j'avais déjà ma petite idée sur ce sujet, j'ai réfléchi des mois et des mois, effectué des tonnes de recherches, regardé comment ça se passait chez nos voisins, etc...
Je ne vais pas réécrire mes articles mais on ne peut appeler un franc succés ce qui a été voté chez nos voisins européens (aux pays bas, les couples homosexuels fuient la ville d’Amsterdam et en Espagne cela à instauré une heterosexualisation de l'homosexualité), j'en débâtais dernièrement avec un ressortissant hollandais, qui malgré qu'il soit pour les mêmes droits et était pour le mariage, ayant vécu dans les deux pays mes articles sur le sujets étaient tout à fait exacts.

De plus, comme tu peux le voir, jusqu’à présent l’église était en retrait de la politique, ce qui n’était pas si mal, et nous sommes en train de vivre une radicalisation des extrêmes . récupération politique et religieux. ce que je trouve inadmissible dans un débat sociétal. Le sociétal ne doit pas être ni politique ni politisé.

Il y a une différence entre les droits et la façon de les mettre en place.
Liberté , égalité , fraternité est une devise apolitique qui devrait s'appliquer dans le monde entier et telle est ma conviction.

Mais, je pense, et je n'en suis pas le seul, qu'il y a des repères biologiques, fondamentaux à ne pas dépasser. les lois et les barieres, pour moi, servent à éviter les dérives qui peuvent découler par la suite.

Il est possible de mettre en place une union qui garantie des droits, il est possible de mettre en place une parentalité offrant une garantie et une protection de l'enfant sans perdre les repères, sans dénigrer l'autre sexe, sans faire l'amalgame de la création naturelle et la fabrication artificielle (domaine qui peut ne plus avoir de limites dés lors où on franchi certaines barrières).

certes, il y a des enfants qui sont victimes chez des parents hétérosexuels, mais ça ne garanti pas pour autant qu'il ne sera pas victime chez des parents homosexuels non plus, la violence et les pathologies psychologiques et psychiatriques ne s’arrentent pas à la sexualité de l'individu, cet argument est trop léger. Un couple homosexuel n'est pas plus mauvais ni meilleur qu'un couple homosexuel. Si on rentre dans ce débat c'est aussi discriminatoire que d'interdire à des parents homosexuels d’élever des enfants.

tout comme le marché des mères porteuses qui donne donc une valeur marchande à l'individu à naitre. L'homme en devient donc un objet de commerce. On c'est battu contre le commerce de l'individu lors de la traite des noirs, lors de la traite des blanches, et on veut remettre ce système en place d'une autre manière?


Alors, oui, je veux que cette société égalitaire, de liberté et qui prône la fraternité me donne des droits que je n'ai pas actuellement. mais pas n'importe comment.
0 vote

«lors de la traite des noirs, lors de la traite des blanches, et on veut remettre ce système en place d'une autre manière?» Le commerce d'êtres humains est toujours d'actualité, il y a des marchés d'esclaves en Arabie Saoudite notamment. Ceci étant dit, comparer la GPA à de l'esclavage c'est un peu beaucoup poussé. Qu'il y est une "marchandisation" à la rigueur, mais c'est déjà le cas pour la PMA et l'adoption, ce n'est pas gratuit, je peux vous le confirmer.

Etant pour qu'une femme soit libre de faire ce qu'elle veut de son corps, je vois cela comme une liberté et quitte à parler pauvreté, je préfère qu'elle fasse un môme pour un couple de gay ou de personnes stériles que de fournir de la chair aux réseaux de prostitution ou aux firmes de porno. Liberté rime avec dignité.

Personnellement, je suis pro-mariage sur le principe mais je n'ai rien contre une union ou un partenariat qui couvrirait les mêmes droits et reconnaitrait les familles (et PACS c'est vraiment moche comme nom), mais dans ce cas ce serait reconnaitre implicitement que le mariage civil et en fait religieux... Car d'un point de vu du droit civil, rien n'empêche deux personnes de même sexe de se marier. Il n'y a aucun argument valable contre.





Pour info, Betolerant supporte le mariage pour tous, voir le lien dans la barre en haut.
0 vote

Qu'il y est une "marchandisation" à la rigueur, mais c'est déjà le cas pour la PMA et l'adoption, c'est pas gratuit, je peux vous le confirmer.


hélas!

sans le faire exprès tu démontres qu'il y a déjà des dérives!

l’être humain ne doit pas être monnayable ni objet commercial, c'est un manquement à sa dignité propre.
0 vote

Psychologiquement, quand les deux sont choisies, la prostitution est moins traumatisante que le fait d'être mère porteuse.
0 vote

Personnellement, je suis pro-mariage sur le principe mais je n'ai rien contre une union ou un partenariat qui couvrirait les mêmes droits et reconnaitrait les familles

ce qui aurait le mérite de reconnaitre l'homosexualité comme une véritable forme de sexualité sans aucunes discriminations.

et Samael, ça va en étonner plus d'un mais je rejoins ton avis, même si la prostitution n'est pas ma philosophie de vie.
0 vote

«Psychologiquement, quand les deux sont choisies, la prostitution est moins traumatisante que le fait d'être mère porteuse.» Je suis très loin d'être de vos avis, toutefois je connais plus de prostituées qui n'ont pas choisies d'être de la viande à violer que de personnes ayant eu le choix...

J'ai pas fait de GPA mais on m'a arraché mes enfants alors je peux comprendre votre réflexion, mais d'un autre coté, il y a tellement de mauvaises mères qui se moquent du sort de leurs enfants, donc je dirais que cela dépend plus de la personne que du choix en lui-même.


«ce qui aurait le mérite de reconnaitre l'homosexualité comme une véritable forme de sexualité sans aucunes discriminations.» créer un mariage d'un coté réservé aux hétéros et de l'autre une union pour les homos c'est en soi discriminant, mais certes moins discriminant que le mariage vs le PACS actuel.
0 vote

je pense plutôt que ce serait reconnaitre l'homosexualité en tant que telle sans la dénaturée ou l'heterosocialiser. A condition qu'il y ai les même droits.
0 vote

Je suis homosexuel mais néanmoins totalement opposé au mariage gay et surtout à l'homoparentalité.

Si je peux encore admettre que deux hommes ou deux femmes veuillent se marier devant le maire, mascarade que je trouve ridicule, puisqu'elle va contre la Loi de la Nature qui fait que l'homme et la femme s'unissent depuis la nuit des temps, constante que nul ne saurait nier, l'homoparentalité me fait en revanche l'effet d'une perversion anti-naturelle qu'on veut à tout prix imposer à la société, lubie funeste qui aura bientôt raison de l'humanité, et tout cela pour satisfaire les desiderata de lobbies gay de plus en plus dictatoriaux au sein desquels des exaltés patentés (j'en fréquente pas mal dans le milieu artistique et affirme que ce sont des exaltés, pardonnez-moi) brandissent ad nauseam leurs « différences » et veulent bénéficier des mêmes droits que les hétérosexuels sans s'acquitter des mêmes devoirs...

Je m'en suis plusieurs fois exprimé sur le serveur, du reste, ce qui m'a valu nombre de critiques. Enfin, peu me chaut... On a encore le droit de ne pas tous partager les mêmes idées ou idéaux... :)
0 vote

Dans ce cas, retournez dans une grotte et vivez de ce que seule la nature apporte, car tout ce qui a été inventé par l'humain est donc contre-nature par essence. Y compris le langage et l'écriture.

En revanche il y a des animaux de même sexe qui élèvent ensemble des petits (soit de l'un des deux, soit abandonnés), d'autres élèvent des petits d'une autre race et d'autres encore se reproduisent par parthénogenèse entre femelles, la nature semble bien plus avancée que les "contre"....


La majorité des enfants présents dans les familles dites homoparentales viennent de relations hétérosexuelles, et pour l'instant on ne peut pas se reproduire autrement qu'avec des gamètes mâles et femelles (mais des recherches sont en cours) donc ce n'est moins contre-nature que le mariage avec des enfants qui est pourtant bien plus présents le monde.



«veulent bénéficier des mêmes droits que les hétérosexuels sans s'acquitter des mêmes devoirs...» Commencez par obligez les hétéros à s'occuper de leurs propres enfants et à les éduqués .... c'est leur devoirs.

Et qui vous dit que les homos ne s'acquittent pas de leur devoirs ? Le seul fait que je m'en acquitte, plus que les hétéro, réfute cette affirmation.
0 vote

tu rejoins ce que je disais, juste que de mon coté j’appuierais pour une étude sur la forme de parentalité et d'union.

le projet est trop "primaire" et pas assez réfléchi, pour moi, et il ne garanti en rien la reconnaissance de l'homosexualité. bien au contraire.
0 vote

Il ne s'agit pas de retourner vivre dans une grotte, même si j'y songe de plus en plus, vu la médiocrité sociale dans laquelle nous sommes enlisés...

Le langage et l'écriture qui en découle sont deux inventions humaines, assurément, mais on peut se demander d'où provient ce don du langage. Qui vous dit que l'homme n'a pas été inspiré par une puissance lui échappant totalement ? :)

D'autre part, les cas d'homosexualité animale (même si nous sommes nous-mêmes des animaux) sont extrêmement rares, tout comme les cas de ces animaux du même sexe qui élèvent des petits, relation qui ne se crée que dans des cas très particuliers, les animaux étant plus mus par leurs instincts que par une décision mûrement réfléchie par les intéressés...
0 vote

L'argument "contre-nature" ne tient pas, car la société humaine est entièrement basée sur des inventions donc contre nature. Le simple fait qu'il existe montre que ce n'est pas contre nature, peu importe le nombre, et le fait que cela soit instinctif augmente d'autant plus le fait que c'est "ancré dans les gênes."

Etant Bouddhiste (et vu mes autres influences) je crois en des choses qui nous dépassent totalement, mais je ne crois nullement aux textes des principales religions. Là n'est pas le débat.

Il s'agit de droits (et de devoirs), de libertés civiles, de situations déjà présentes et nécessitant une prise en charge juridique.

Et pour aller dans ce sens, on pensait contre-nature l'union d'un noir et d'une blanche, ce qui démographiquement et anthropologiquement a bien plus d'impact qu'un couple de gouines...


Vous regardez les choses par rapport à votre seule vison au lieu de regarder par rapport au Droit (vision de juriste) et à la Société (les enfants déjà présents, les familles déjà formée).

il est de votre droit de ne pas vouloir vous unir, ni avoir d'enfant, mais vous ne pouvez l'imposer aux autres. Je suis poly-amoureuse et libertine, je ne impose à personne mes choix de vie et je respecte la monogamie et l'exclusivité. Cela s'appelle la tolérance, Be Tolerant. ;)
0 vote

"la Loi de la Nature qui fait que l'homme et la femme s'unissent depuis la nuit des temps"

Je n'ai jamais assisté au mariage d'une poule et d'un coq. Le mariage est vraiment artificiel, il n'y a que l'Homme pour théoriser à ce point son amour.

Aussi, une étude aurait prouvé que la famille des primates, dont nous faisons partie, serait en majorité bisexuelle (voire pansexuelle).

Alors les "Loi de la nature" n'ont pas réellement lieu d'être.
0 vote

Il s'agit de droits (et de devoirs), de libertés civiles, de situations déjà présentes et nécessitant une prise en charge juridique.

droits et devoirs sont souvent opposés dans notre société.

cela rejoint aussi le droit à ce que tout être humain puisse avoir les mêmes droits tout en ayant le devoir de reconnaitre les homosexuels. Le mariage pour tous ne définit pas le devoir de la reconnaissance des homosexuels, cela herche juste à les hétérosexualité par la notion de droit. ce que je trouve dans son fondement discriminatoire.

ouvrir une union parallèle ayant les mêmes droits et ouvrir une forme de parentalité différente garantirait donc les même droits tout en garantissant le devoir de reconnaissance de l'homosexualité telle quelle.


ce qui amènerait aussi une sauvegarde des repères de notre espèce sans bafouer les droits de l'individu.
0 vote

(Ushi) Je sais comment vous pensez, et je ne chercherais pas à vous faire changer d'avis.
Mais je n'arrive toujours pas a intégrer cette "Loi de la nature"...
Pour moi une loi naturelle est quelque chose qu'on ne peut contourner.

2 + 2 = 4
Dioxygène + hydrogène = H2O
(a+b)² = a² + 2ab + b²
un ovule + un spermatozoïde = 1 bébé

Voilà, ce que la nature nous impose.

Le reste est une question d'éthique, de loi morale, que l'homme établit selon les périodes et les cultures, mais qui n'ont rien de naturelles. Ce sont des lois qui forment les sociétés, et permettent de survivre en groupe le plus longtemps possible. Hormis ce qu'on appelle des lois scientifiques, "loi" et "nature" ne vont pas ensemble.
Et pour la question de l'homosexualité, il y a infiniment de nuances d'une société à l'autre en fonction des croyances de chacun... pourquoi une société devrait avoir d'avantage raison qu'une autre ?

Si tout le monde était homo, l'espèce s'éteindrait. Être homo ne va dans pas dans la logique de la nature, puisque si nous existons aujourd'hui, c'est grâce à une chaîne d'union entre l'homme et la femme. Voilà en très synthétisé le raisonnement que beaucoup d'anti profèrent.

Mais en quoi, le fait de légaliser le mariage homo, changerait la donne ? Est-ce que cela donnerait envie à de plus en plus d'hétéros de devenir homo ? Est-ce que des parents homos n’élèveraient que des enfants homos, faisant ainsi basculer ainsi l'équilibre de l'espèce humaine ? Est-ce que inclure l'homosexualité dans les contrats d'unions (hormis le pacs, qui n'est qu'un sous-mariage) engendrerait un cataclysme écologique induit par la colère divine ?

Il me semble que s'il on veut vraiment pointer les torts de l'homme envers la Nature, c'est d'avantage en terme de pollution, de destruction, de gaspillage, de transformations avec les ogm, etc (ce qui explique qu'en revanche, si je suis pour l'homoparentalité, je suis complètement contre l'idée de trafiquer les gamètes pour faire des enfants à partir de deux spermatozoïdes ou de deux ovules. Ce n'est pas parce que je suis favorable à quelque chose que je suis sans nuances).

Et je ne renie pas l’existence d'une quelconque puissance, étant agnostique, mais si cette puissance existe, rien est moins sûr qu'elle soit centrée sur la légitimité de 2 pédés et 3 gouines voulant avoir les mêmes contrats que la foulitude d'hétéros, eux-mêmes perdus au fin fond de l'univers et de l'infinité du temps.

De plus je tiens à préciser que le mariage n'est pas un but pour moi, pas plus que si j'avais été hétéro. Mais je considère que ceux qui y aspirent devraient y avoir droit.
0 vote

Pistache tu poses mal le problème. Il a été prouvé que le contexte soit favorable ou défavorable aux homosexuels, ceux-ci sont toujours présents. Et de toutes les manières, ce n'est pas un argument tenu par les personnes contre le mariage homosexuel.

La légalisation du mariage pose le problème juridique des possibilités (je dirais possibilités et non droits, du fait de mes valeurs personnelles) pour les homosexuels d'avoir des enfants. Et c'est cela le coeur du problème. Je pense qu'à part une minorité, tout le monde s'en fiche pas mal des histoires de cul et de coeur des homosexuels.
0 vote

Le plus gros problème de l'homoparentalité, c'est l'homophobie des autres.
Ce en quoi je peux rejoindre d'autres avis comme quoi la question est prématurée, car les mentalités ne vont pas changer comme ça et beaucoup de personnes sont encore loin d'être prêtes à tolérer.
Après je ne dis pas que tout les couples homos feraient de bons parents, mais adopter demande déjà tellement de critères et de temps... que si les enfants tombaient dans des familles homoparentales, ce ne serait surement pas les plus défavorisés ou les plus déséquilibrés.
Ensuite je suis contre l'idée qu'un enfant ne connaisse pas son géniteur (mais si l'anonymat était aboli, y'aurait-il autant de donneur ? j'avoue que je suis face à une colle).

Mais j'ai dans mes connaissances, l'exemple d'une femme qui a eu deux enfants avec un homme, dans cet unique but. Elle vit maintenant avec une femme, tout en ayant gardé contact avec leur père. Les enfants connaissent leur père, à côté de leur deux mères dont l'une est biologique et l'autre de cœur. Voilà pour moi un cas de figure où la situation se tient.
0 vote

Mais j'ai dans mes connaissances, l'exemple d'une femme qui a eu deux enfants avec un homme, dans cet unique but. Elle vit maintenant avec une femme, tout en ayant gardé contact avec leur père. Les enfants connaissent leur père, à côté de leur deux mamans donc l'une est biologique et l'autre de cœur. Voilà pour moi un cas de figure où la situation se tient.

d'où l'idée d'etudier une autre forme de parentalité établissant le droit aux enfants vivant dans une famille homoparentale. cela conserverait le repère fondamental.

Ensuite je suis contre l'idée qu'un enfant ne connaisse pas son géniteur

depuis 1996, ça a été mon combat.
0 vote

A Montpellier il y aura deux manifestations !

Une, la grosse manif régionale, samedi 26 à 15h place du Peyrou, et une "aux flambeaux" lundi 28 à 18h30 devant la préfecture.

J'ai chopé l'info ici : http://scalp34.wordpress.com/2013/01/16/28012013-rassemblement-pour-legalite-et/
0 vote

@ Shadowbane : désolé que par ma faute tu doives te payer toutes ces remarques acerbes... j'avoue que je comprends pas trop ce que c'est gens font ici ??

Mon message s'adressait aux lesbiennes et gays qui s'assument et seraient heureux de partager leur bonheur... Je ne pense pas qu'il ai dans le projet le fait d'obliger tous les gai(e)s à se marier ??

La palme revenant quand même à la fille qui pense que "Psychologiquement, quand les deux sont choisies, la prostitution est moins traumatisante que le fait d'être mère porteuse " ...
Là j'avoue t'es encore meilleure que Christine Boutin !!
0 vote

Que vous aviez pas envie de vous marier ok , mais n'interdisez pas ceux qui le veulent ! (et même si c'est une minorité)
0 vote

Mon message s'adressait aux lesbiennes et gays qui s'assument

quand tu viendras parler de la sexualité devant 200 personnes dont plus de la moitié ne sont "homophobes" mais qui en ont peur de par leur méconnaissance, peut être tu pourras venir me dire que je ne m'assumes pas! sans compter des messages d'insultes sur mon téléphone qui est presque "public".

il me semble que tu nous faisais une leçon sur la tolérance, si je m'abuse...

. j'étais persuadé que ce site s'appelait BETOLERANT, apparemment certains ne connaissent pas la signification du mot ?

je te retourne la question...
0 vote

euh excuse mais pourquoi tu coupes ma phrase en 2 ?

Mon message s'adressait aux lesbiennes et gays qui s'assument et seraient heureux de partager leur bonheur...
Apparemment c'est quelque chose que tu as pas envie de partager ???
et c'est ton droit... mais c'est pas parce que toi tu n'as pas envie que personne ne doit le faire ??

Il y a en France tous les jours des gai(e)s qui se font insultés, harcelés voir frappés ... Je pense que les stigmatiser au niveau de l'état (comme leur refuser le mariage) c'est la 1er étape de cette violence...

J'ai pas de problème avec la tolérance, moi... mais y a quand même pas mal de conneries d'écrites dans cette discussion ... et je parle pas de toi forcément, hein t'es pas le centre du monde :o)
0 vote

Je pense que les stigmatiser au niveau de l'état (comme leur refuser le mariage) c'est la 1er étape de cette violence...
je penserais plutôt le contraire, en fait. le représentant de ce qui est analogue à sos homophobie aux pays bas a tiré la sonnette d'alarme:

depuis l'instauration du mariage gay aux pays bas, les couples homos fuient de plus en plus amsterdam victimes d'homophobie violente dont les actes sont depuis en augmentation.


imposer un mariage gay comme tel en france sans pour autant prendre des mesures à la hauteur contre la violence homophobe, ne pas etre capable d'entrer en terme judiciaire le terme d acte homophobe au niveau pénal, ne pas mettre en obligation (ça l'est de par la loi darcos en vigueur mais en programme non obligatoire , laissé au seul jugement du chef d’établissement) un programme scolaire sur la tolérance qu'elle soit sur la sexualité ou l’ethnie raciale, est une façon de stigmatiser davantage l'homosexualité.

de plus, en regard du fait de vouloir rentrer à tout prix dans une norme hétérosexuelle est à l'opposé de ce que défends une partie de la communauté gay , le droit à la différence. c'est le problème espagnol et l'hetero-sexualisation de l'homosexualité.

en épluchant le problème jusque dans ces enrailles, cela permet de voir que , au lieu du progrès social escompté, cela pourrait, au contraire se retourner contre nous.

une autre alternative peut donner autant de droit sans pour autant nuire a quelque communauté que se soit.

Il est possible de mettre en place une union qui garantie des droits, il est possible de mettre en place une parentalité offrant une garantie et une protection de l'enfant. ce qui aurait le mérite de reconnaitre l'homosexualité comme une véritable forme de sexualité sans aucunes discriminations. ce serait reconnaitre l'homosexualité en tant que telle sans la dénaturer ou l'heterosocialiser. A condition qu'il y ai les même droits. Le mariage pour tous en tant que tel et tel qu'il est proposé ne garanti en rien la reconnaissance de l'homosexualité. bien au contraire. ouvrir une union parallèle ayant les mêmes droits et ouvrir une forme de parentalité différente garantirait donc les même droits tout en garantissant le devoir de reconnaissance de l'homosexualité telle quelle.
0 vote

Chère Shadowbane,


Je n'ai pas recouru au tour adjectival « contre nature » : j'ai employé « anti-naturel », ce qui est différent, sémantiquement parlant, car bien plus neutre... J'affirme que cet argument tient parfaitement puisque cela fait depuis que l'humanité existe que la femme et l'homme sont attirés l'un vers l'autre et procréent en vue de fonder une famille. Voilà des années que j'attends qu'on me démontre le contraire et jusqu'à ce jour, aucun de mes interlocuteurs n'y est jamais parvenu...

Je suis navré mais n'en déplaise à d'aucuns, l'homosexualité sera toujours une déviance à cette Loi naturelle à laquelle je me réfère – le vocable « déviance » étant à prendre au sens noble du terme et dans son acception latine de « deviare », littéralement « sortir de la voie » –, et ce n'est pas parce que je rappelle ce fait que je dois être taxé d'homophobe, surtout qu'il ne s'agit pas de ma part de la moindre discrimination mais d'un constat frappé du sceau du bon sens... On peut être homosexuel mais néanmoins lucide et objectif sur son siècle... Vouloir faire de l'homosexualité et de ses principes la norme à coups de « gay prides » ou de lois factices est une grave erreur qui risque de se retourner contre les gays, surtout quand on connaît les fondements hétérosexuels qui régissent les populations depuis plus de deux cent cinquante mille ans (depuis Néandertal)...

De plus, le fait que vous soyez bouddhiste ne saurait être pris en considération, tout comme l'aspect juridique que vous invoquez, la religion et le droit ne relevant par de la Nature mais de l'humanité. Chacun sait que les êtres humains font et défont les lois comme bon leur semble alors que la Nature se suffit à elle-même : elle est par essence et ne saurait souffrir la moindre loi humaine, immuable depuis l'apparition de la vie sur Terre. Il convient donc de distinguer cette Nature de lois humaines qui se trouvent amendées ou édictées selon les besoins des époques et des sociétés. Ce n'est pas à l'Homme de faire se plier la Nature mais à lui de s'y plier, navré...

Vous avez également le droit de vous définir comme « poly-amoureuse » et « libertine », attribut galvaudé qu'on fait rimer avec le premier alors que son sens qu'on transgresse allègrement est tout différent, le libertinage étant avant tout un courant de pensée né dans une Italie du XVIème siècle sans rapport avec notre époque (c'est par la suite devenu un genre littéraire, au XVIIème siècle), mais là encore, votre sexualité n'entre pas non plus en ligne de compte, ne m'étant référé qu'à la Loi naturelle et non aux comportements amoureux des individus dans leur entier. Ce n'est pas parce que vous aimez avoir des partenaires multiples et donnez dans le « libertinage » que cela change quoi que ce soit au fait que l'homme et la femme s'unissent depuis l'aube de l'humanité et ont des enfants.

Quant à la situation de la famille hexagonale et des familles dites « recomposées », familles que je désignerai volontiers de « décomposées », mieux vaudra n'en pas parler : tout prouve actuellement la grande détresse existentielle à laquelle mènent les divorces et quantité de cellules monoparentales, et la déréliction morale d'un nombre croissant de gens qui se croient « libres » et supérieurs parce qu'affranchis du joug moral que représente selon eux la religion ne fait aucun doute... Il suffit de sortir de chez soi, de contempler ses semblables ou de regarder l'actualité pour avoir la certitude que le monde malade marche sur la tête...

Sans conclure, la tolérance a bon dos... On voit où bien trop de tolérance a conduit la société occidentale et notamment la française, et se retrancher derrière un principe de tolérance appliqué de nos jours à double vitesse, inéquitablement selon les choses ou les personnes, eh bien, pardonnez-moi, mais cela peut confiner à l'intolérance. Je m'empresse de préciser que faire allusion au slogan de ce serveur qui ne brille pas toujours par sa « tolérance » (j'en ai fait tout récemment les frais) ne changera hélas rien à rien, d'autant qu'à la différence de certain(e)s, je ne cherche absolument pas à imposer mon point de vue ou mes idéaux...


Bonne soirée !
0 vote

"De plus, le fait que vous soyez bouddhiste ne saurait être pris en considération, tout comme l'aspect juridique que vous invoquez, la religion et le droit ne relevant par de la Nature mais de l'humanité."

Dans ce cas, l'argument suivant "ne saurait être pris en considération" également, puisque déiste.

"Qui vous dit que l'homme n'a pas été inspiré par une puissance lui échappant totalement ?"
0 vote

À ceci près que :

1/ Je ne me suis jamais servi de l'argument relatif à une puissance sur laquelle l'homme n'aurait pas de prise pour étayer mon propos, sachant pertinemment qu'il ne fait pas l'unanimité : je me suis contenté de poser une question indirecte à Shadowbane ;
2/ La puissance supérieure que j'invoque ne relève pas de l'humanité mais d'un principe lui échappant, à la différence de la religion et des lois terrestres qui sont exclusivement des inventions humaines...

J'ajoute que mon argument n'a rien de « déiste » stricto sensu. Il est agnostique. Je n'ai pas parlé de Dieu mais d'une « puissance », nuance subtile.
0 vote

Deux êtres humains de sexe opposés ou de même sexe ont le droit de s'accoupler.
Ils ont le droit de s'associer.
Ils ont le droit de mutualiser leur vie pour le futur.
Ils ont le droit de s'engager mutuellement selon le droit civil.
Ils ont le devoir de protéger leurs proches et leurs descendances.

... et ???? 🇬🇷 🇬🇷 🇬🇷 ils n'auraient pas le droit de bénéficier d'un contrat civil dit "mariage" par le seul fait que le sexe de l'un est un clitoris développé et que celui de l'autre est un pénis atrophié
:red:

Excusez moi, mais je ne répondrai pas aux autres arguments médiocres :eurk:
0 vote

du début jusqu'a ... et ??? Je suis d'accord et c'est ce que je défends.
la forme, je suis contre , déjà pour préserver la nature des choses et des repères, et pour aussi garder notre intégrité sexuelle. A moins que certains ont tellement honte d’être homosexuels qu'ils veulent avant tout l'heterosocialisation.

on en a débattu une fois, on a été capable de créer deux parentalités concernant l'adoption afin que tous les droit soient préservés (à l’époque on le pensait), adoption simple et adoption pleiniere .
Une société, afin de vivre en harmonie entre toutes les tendances, courant et communautés diverses doit être fait de consensus et compromis.


Les droits pour tous mais les formes se discutent.
0 vote

Les droits pour tous mais les formes se discutent.

Les mêmes droits pour tous : noirs, blancs, jaunes, chauves, chevelus, nez cassés, oreilles tordues, nains, géants, intelligents, ignares, du sud, du nord, de l'est, de l'ouest, .... etc etc etc

Le droit pour tous est un droit pour tous. (point!)

Le droit pour tous ne supporte pas d'exception, de discrimination. :roll:
0 vote

Je ne savais pas que c'était ma journée.... :roll: Je retiens la date 20 Janvier, Sainte Shadowbane. Avec la Sainte Catherine, ça me fait deux fêtes, dommage qu'on n'offre plus de cadeaux. :red:


Mouais. J'ai rien d'autre à ajouter. :roll:
0 vote

Les mêmes droits pour tous: oui

mais faire croire à un noir qu'il est blanc est aussi discriminatoire.
0 vote

La question serait plus du fait que le noir et le blanc ont les mêmes droits car humains tous deux. Non ? :roll:
0 vote

oui mais pas pour autant on a blanchi le noir comme on veut heterosocialisé les homosexuels!

(svp ne pas prendre exemple M Jackson :D )
0 vote

Y'a des noirs qui ont laissé tomber le tam-tam au profit du camembert...
0 vote

Normand , le camembert, j’espère!
0 vote

Et du cidre, cela va sans dire !
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit