Super U casse les clichés

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
reims

33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Super U casse les clichés

Des petites filles qui jouent avec des matériaux de construction ou aux petites voitures, des garçons qui s'amusent avec des poupées (tiens ça nous rappelle drôlement la nouvelle publicité de Barbie avec un jeune garçon) et qui passent l'aspirateur, voici ce que propose la nouvelle publicité de l'enseigne de supermarchés U.


Un coup de comm' réussi


Coup de communication réussi, même si l'on sait que c'est du marketing pur, c'est une chouette initiative pour supprimer ces clichés qui persistent dans notre société. Super U a décidé de proposer un catalogue de jouets de Noël sans clichés, et ça fait du bien.


Les jeunes garçons ne vont pas spécialement directement se diriger vers les petites voitures, les petites filles aussi ne sont pas attirées automatiquement par les poupons : nous sommes tous conditionnés dès notre plus jeune âge. Ce qui est plus attristant est d'offrir systématiquement du bleu à un garçon et du rose à une fille : c'est tellement banal et formaté... Bref les distributeurs et marques l'ont compris : les clichés ne sont plus vraiment à la mode.


Appel au boycott des produits magasins U


Comme d'habitude certains se sont indignés de cette campagne promotionnelle en invoquant : "l'inversion sexuelle des jouets d'enfants". Selon eux, une fille doit absolument s'occuper des poupées et passer l'aspirateur, et le garçon doit obligatoirement être bricoleur. Merci Philippe De Villiers pour ce magnifique retour en arrière.



Voir la vidéo publictaire en question : Les Magasins U – Catalogue de Noël 2015 <iframe src="https://www.youtube.com/embed/GEIQJqPgjLY" width="560" height="315"></iframe>


Informations

Date de publication : 29/12/2015 à 01:55



photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
reims

33 remerciements
Administrateur

Des petites filles qui jouent avec des matériaux de construction ou aux petites voitures, des garçons qui s'amusent avec des poupées (tiens ça nous rappelle drôlement la nouvelle publicité de Barbie avec un jeune garçon) et qui passent l'aspirateur, voici ce que propose la nouvelle publicité de l'enseigne de supermarchés U.


Un coup de comm' réussi


Coup de communication réussi, même si l'on sait que c'est du marketing pur, c'est une chouette initiative pour supprimer ces clichés qui persistent dans notre société. Super U a décidé de proposer un catalogue de jouets de Noël sans clichés, et ça fait du bien.


Les jeunes garçons ne vont pas spécialement directement se diriger vers les petites voitures, les petites filles aussi ne sont pas attirées automatiquement par les poupons : nous sommes tous conditionnés dès notre plus jeune âge. Ce qui est plus attristant est d'offrir systématiquement du bleu à un garçon et du rose à une fille : c'est tellement banal et formaté... Bref les distributeurs et marques l'ont compris : les clichés ne sont plus vraiment à la mode.


Appel au boycott des produits magasins U


Comme d'habitude certains se sont indignés de cette campagne promotionnelle en invoquant : "l'inversion sexuelle des jouets d'enfants". Selon eux, une fille doit absolument s'occuper des poupées et passer l'aspirateur, et le garçon doit obligatoirement être bricoleur. Merci Philippe De Villiers pour ce magnifique retour en arrière.



Voir la vidéo publictaire en question : Les Magasins U – Catalogue de Noël 2015 <iframe src="https://www.youtube.com/embed/GEIQJqPgjLY" width="560" height="315"></iframe>


photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
reims

33 remerciements
Administrateur

Des petites filles qui jouent avec des matériaux de construction ou aux petites voitures, des garçons qui s'amusent avec des poupées (tiens ça nous rappelle drôlement la nouvelle publicité de Barbie avec un jeune garçon) et qui passent l'aspirateur, voici ce que propose la nouvelle publicité de l'enseigne de supermarchés U.


Un coup de comm' réussi


Coup de communication réussi, même si l'on sait que c'est du marketing pur, c'est une chouette initiative pour supprimer ces clichés qui persistent dans notre société. Super U a décidé de proposer un catalogue de jouets de Noël sans clichés, et ça fait du bien.


Les jeunes garçons ne vont pas spécialement directement se diriger vers les petites voitures, les petites filles aussi ne sont pas attirées automatiquement par les poupons : nous sommes tous conditionnés dès notre plus jeune âge. Ce qui est plus attristant est d'offrir systématiquement du bleu à un garçon et du rose à une fille : c'est tellement banal et formaté... Bref les distributeurs et marques l'ont compris : les clichés ne sont plus vraiment à la mode.


Appel au boycott des produits magasins U


Comme d'habitude certains se sont indignés de cette campagne promotionnelle en invoquant : "l'inversion sexuelle des jouets d'enfants". Selon eux, une fille doit absolument s'occuper des poupées et passer l'aspirateur, et le garçon doit obligatoirement être bricoleur. Merci Philippe De Villiers pour ce magnifique retour en arrière.



Voir la vidéo publictaire en question : Les Magasins U – Catalogue de Noël 2015 <iframe src="https://www.youtube.com/embed/GEIQJqPgjLY" width="560" height="315"></iframe>


photo de l'auteur FaKey
FaKey
Femme de 21 ans
Poitiers

5 remerciements
Un petit pas contre le sexisme et pour l'égalité femmes/hommes !
Les pubs habituellement remplies des clichés sexistes jouent un rôle certain dans le conditionnement. Elles commencent (-trop ?-) récemment à se retrouver face à des pubs faites de façon plus intelligente qui diffusent une image des hommes et des femmes plus juste et égalitaire. Malheureusement elles sont trop peu connues et diffusées.
Quant à la pub de U, comme l'a si bien signifié Ben83, le principe est génial mais il n'est malheureusement pas appliqué dans la pratique commerciale puisque la distinction sexiste qu'ils "combattent" dans leur pub est présente en magasin.
Et je rejoins Bunowa sur le fait que le combat n'est pas fini, loin de là, et que cette pub ne suffira pas !
Mais c'est pour moi un début, certes timide, mais un début quand même qui se doit d'être continué amplement et surtout appliqué réellement !

photo de l'auteur FaKey
FaKey
Femme de 21 ans
Poitiers

5 remerciements
Un petit pas contre le sexisme et pour l'égalité femmes/hommes !
Les pubs habituellement remplies des clichés sexistes jouent un rôle certain dans le conditionnement. Elles commencent (-trop ?-) récemment à se retrouver face à des pubs faites de façon plus intelligente qui diffusent une image des hommes et des femmes plus juste et égalitaire. Malheureusement elles sont trop peu connues et diffusées.
Quant à la pub de U, comme l'a si bien signifié Ben83, le principe est génial mais il n'est malheureusement pas appliqué dans la pratique commerciale puisque la distinction sexiste qu'ils "combattent" dans leur pub est présente en magasin.
Et je rejoins Bunowa sur le fait que le combat n'est pas fini, loin de là, et que cette pub ne suffira pas !
Mais c'est pour moi un début, certes timide, mais un début quand même qui se doit d'être continué amplement et surtout appliqué réellement !

photo de l'auteur FaKey
FaKey
Femme de 21 ans
Poitiers

5 remerciements
Un petit pas contre le sexisme et pour l'égalité femmes/hommes !
Les pubs habituellement remplies des clichés sexistes jouent un rôle certain dans le conditionnement. Elles commencent (-trop ?-) récemment à se retrouver face à des pubs faites de façon plus intelligente qui diffusent une image des hommes et des femmes plus juste et égalitaire. Malheureusement elles sont trop peu connues et diffusées.
Quant à la pub de U, comme l'a si bien signifié Ben83, le principe est génial mais il n'est malheureusement pas appliqué dans la pratique commerciale puisque la distinction sexiste qu'ils "combattent" dans leur pub est présente en magasin.
Et je rejoins Bunowa sur le fait que le combat n'est pas fini, loin de là, et que cette pub ne suffira pas !
Mais c'est pour moi un début, certes timide, mais un début quand même qui se doit d'être continué amplement et surtout appliqué réellement !

photo de l'auteur cestwilly
Cestwilly
Homme de 20 ans
Lyon
C'est Always également qui fait des campagnes de pubs "Comme un fille" qui lutte contre le sexisme.
Ça change des pubs à connotations sexuelles, elles ont du sens et lutte contre quelques choses au moins.

photo de l'auteur cestwilly
Cestwilly
Homme de 20 ans
Lyon
C'est Always également qui fait des campagnes de pubs "Comme un fille" qui lutte contre le sexisme.
Ça change des pubs à connotations sexuelles, elles ont du sens et lutte contre quelques choses au moins.

photo de l'auteur cestwilly
Cestwilly
Homme de 20 ans
Lyon
C'est Always également qui fait des campagnes de pubs "Comme un fille" qui lutte contre le sexisme.
Ça change des pubs à connotations sexuelles, elles ont du sens et lutte contre quelques choses au moins.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
L'initiative est fantastique et cela montre de l'avancement dans les combats menés. Néanmoins, la vidéo montre trop ce qui va dans le sens de ce combat. Cela m'étonnerait que tout les enfants aient joués avec des jouets qui va à l'encontre de la norme hétéronormative.
Ce premier pas laisse néanmoins la place à un débat au sein du secteur commerciale et appellera surement les autres à s'aligner là dessus. La fin du bleu/rose dans les magasines de jouets est surement proche.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
L'initiative est fantastique et cela montre de l'avancement dans les combats menés. Néanmoins, la vidéo montre trop ce qui va dans le sens de ce combat. Cela m'étonnerait que tout les enfants aient joués avec des jouets qui va à l'encontre de la norme hétéronormative.
Ce premier pas laisse néanmoins la place à un débat au sein du secteur commerciale et appellera surement les autres à s'aligner là dessus. La fin du bleu/rose dans les magasines de jouets est surement proche.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
L'initiative est fantastique et cela montre de l'avancement dans les combats menés. Néanmoins, la vidéo montre trop ce qui va dans le sens de ce combat. Cela m'étonnerait que tout les enfants aient joués avec des jouets qui va à l'encontre de la norme hétéronormative.
Ce premier pas laisse néanmoins la place à un débat au sein du secteur commerciale et appellera surement les autres à s'aligner là dessus. La fin du bleu/rose dans les magasines de jouets est surement proche.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit