l'andronorme, c'est quoi ce truc ? - Page n°2

avatar contributeur de MissKim
MissKim
08/11/2020 à 13:16

oui c'est pareil pour d'autres types de préjugés;

Par exemple, je ne suis pas racisée (dites moi si l'expression est incorrecte) mais j'ai conscience que les personnes qui le sont ont beaucoup de choses à dire à ce sujet, et je m'efforce de les écouter même si je ne suis pas concernée par cette question directement;

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
08/11/2020 à 13:29

J'associe l'andronormie aux concepts rétrogrades et débiles que des extrémistes "religueux" essayent d'imposer au reste de la population mondiale. C'est un signe d'intelligence ? Pas certaine mais je vais revoir la définition ☺️

Envoyé depuis l'application android

Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Bgyonne
Bgyonne
08/11/2020 à 14:38

Citation de Jessica69 #345087

"Il avoir en tête que le classement des sexes date de la préhistoire"

Alors qu'entends tu Jessica69 par "classement des sexes"?

Il ne faut pas oublier que nous sommes préhistoriquement parlant ;-) des grands singes donc des animaux.

Et, chez les animaux, il y a des mâles et des femelles afin de péréniser l'espèce ^_^ ce sont des sexes.

L'andronorme c'est quand le sexe masculin, mâle, sous entend qu'il faut avoir un sexe masculin, être très viril, musclé, plein de poil, aimer les sports de "mecs", le foot entre autre 😂, les métiers de mecs, les jeux de mecs...

Ne serais ce pas ce qui augmente le machisme et fait croire à certaines femelles qu'elles fragiles et dépendantes d'eux.

Heureusement, tous les hommes de genre masculin n'ont pas cette mentalité mais...

Alors une chose est claire, avoir ou non un sexe masculin ne devrait pas avoir d'incidence sur le fait de se sentir un homme.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
08/11/2020 à 15:04

Entièrement d'accord à tous propos. Par contre, certes notre espèce est animale n'étant ni végétale ni minérale mais, on ne peut attendre des animaux une évolution sociale notable. Ils restent primitifs avec les comportements connexes. Cependant parmi les espèces les plus intelligentes, les dauphins ne font aucune distinction de sexe. Il corpulent à tout va.

Nous sommes donc d'accord finalement, l'andronormie est un comportement plutôt primitif.

Envoyé depuis l'application android

Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Bgyonne
Bgyonne
08/11/2020 à 15:07

lol

ça ne devrait pas plaire à tout le monde de dire ça.

Moi je dirais que ce devrait être un comportement d'un autre temps 😂😉😉

avatar ancien membre
Ancien membre
16/11/2020 à 15:12

Salut tout le monde! Intéressante discussion... Personnellement je considère que l'homme (l'humain) reste malgré tout une sorte d'animal, mais un animal un peu à part quand même! J'adore observer ce qui peut nous rester d'instinctif (et un peu animal donc) dans nos comportements et réflexes par exemple. J'aime aussi découvrir que certains animaux ont aussi des comportements (inter-sociaux entres autres) parfois semblables aux humains...

Bon et pour revenir au sujet je suis un mâle, hetero et très masculin en apparence, mais depuis tout jeune je me sens aussi un peu femme, sans vouloir transformer mon corps, ni être attiré par les hommes, mais ayant aussi très tôt découvert que nous les hommes avions aussi un point g. Bref, j'ai plein de potes lesbiennes/gays mais n'ai jamais encore eu la chance de rencontrer ou juste échanger avec une femme transgenre par exemple. Ces dernières années j'ai de plus en plus envie, et j'ai décidé de m'écouter/ne rien me refuser donc... Merci de m'accueillir!

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
16/11/2020 à 16:35

OK Clément euh... Bienvenue, cependant, quel est le lien avec le sujet ? 😊

Envoyé depuis l'application android

Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar ancien membre
Ancien membre
17/11/2020 à 12:49

Salut ! Eh bien j'avoue que je ne suis pas tellement calé sur le sujet, me découvrant récemment cette attirance pour les femmes transgenre, et decouvrant aussi en passant le mot andronormie. Bref, désolé d'arriver avec mes gros sabots dans la discussion, j'ai juste envie d'y participer donc me présenter un peu me semblait normal 😊

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de MissKim
MissKim
17/11/2020 à 17:13

Citation de Clément F #345780

rassure toi, tu as certainement déjà dû discuter avec des personnes trans, sauf que tu ne savais pas qu'elles étaient trans ;) ;)

avatar ancien membre
Ancien membre
17/11/2020 à 18:20

Possible oui. Du moins sur le net mais dans la "vraie vie" je ne suis pas certain. J'ai juste eu quelques temps une proprio trans (que je n'ai jamais rencontré car elle vivait à l'étranger), qui a fait sa transformation à... 75 ans! Joli ! 😊

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de MissKim
MissKim
18/11/2020 à 13:13

Citation de Clément F #345802

dans la vraie vie...; tu ne peux pas forcément savoir... si on ne le te dit pas....

avatar contributeur de Deyura
Deyura
18/11/2020 à 14:17

Coucou ^^

Citation de Clément F #345802

Clément il vaut mieux utiliser le mot transition ici plutôt que transformation ;)

Je ne dit pas ça méchament c'est juste que ce mot me fait un peu tilter et feras tilter plus d'un.e trans ^^

Citation de MissKim #345854

Je ne suis pas tout à fait d'accord, parce que tu peux toujours remarquer qu'une personne est trans si tu as le regard assez aiguisé/habitué et ça même si la personne en question a un excellent passing :)

Mais pour "le commun des mortels" en effet c'est plus compliqué et la plupart ne remarquent pas qu'ils parlent à des trans xD

avatar ancien membre
Ancien membre
18/11/2020 à 16:57

Salut Deyura ! Ouh putain merci de corriger, le pire c'est que je le savais en plus 🤦‍♂️

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de MissKim
MissKim
20/11/2020 à 18:46

Citation de Deyura #345863

à force de regarder, parfois je pense que la personne est trans alors qu'elle ne l'est pas ;)

avatar ancien membre
Ancien membre
21/11/2020 à 08:53

Citation de Jessica69 #345087

Dans mon regard, les cis sont des personnes simples qui n'entameront que difficilement une réflexion éclairée. Gardons à l'esprit que le QI moyen n'est que de 100 dans notre espèce.

Bonjour Jessica et les autres

Je ne connais pas mon QI, je pense être dans la moyenne, il a peu de temps, je ne connaissais pas les termes "cis, pan, inter, queer..." pour autant, je n'étais pas moins intelligente, ni moins ouverte et tolérante avec les autres, maintenant, je peux me définir "femme cis, pansexuelle et hétéroflexible" impressionnant, j'ai appris du vocabulaire!

J'ai pour ma part aussi la tolérance d'accepter les personnes en situation de handicap qui font partie de mon espèce et n'ont pas un QI de 100, la tolérance va dans tous les sens.

Citation de Deyura #345090

Heureusement que d'autres personnes, merci Deyura, croit en l'éducation pour permettre l'ouverture d'esprit par la connaissance et non par des guerres de chapelles qui me semble-t-il peuvent simplement mener à l'obscurantisme, ce qui historiquement n'a rien apporté de positif, et a minima nous laisse baigner dans nos préjugés éventuellement discriminatoires!

Tout ce laïus pour dire qu'il est important de ne pas oublier que nous avons tous des préjugés, des méconnaissances qui peuvent vexer l'autre, le différent de nous et si nous souhaitons que cela change, éduquons et faisons réfléchir les gens en leur montrant ce type de vidéos car oui l'ignorance peut mener aux aberrations, aux discriminations, aux violences....

Les cis sont clairement majoritaires, certains sont cons d'autres pas, tout comme dans toutes religions et toutes nationnalités et toutes , et toutes , et toutes.....

Bonne journée

Maya

avatar contributeur de MissKim
MissKim
09/12/2020 à 12:47

l'andronorme, c'est quoi ce truc ?

historiquement, les personnes trans ont été les plus exposées dans la communauté LGBT et en même temps les moins écoutées

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
09/12/2020 à 15:38

Citation de Maya67 #346084

" pour autant, je n'étais pas moins intelligente,

Ne pas confondre intelligence et savoir. Beaucoup de personnes ayant fait de longues études ne sont pas forcément très intelligentes et inversement, beaucoup de personnes intelligentes n'ont pas fait de longues études.

Pour continuer à fixer les idées, 50 pct de la population est sous 100 et 84 pct sous 110.

Citation de Maya67 #346084

J'ai pour ma part aussi la tolérance d'accepter les personnes en situation de handicap qui font partie de mon espèce et n'ont pas un QI de 100, la tolérance va dans tous les sens.

Je n'estime pas avoir la tolérance de les accepter. J'accepte tout le monde.

Juste que pour mener une réflexion efficace et pertinente, il faut de l'intelligence.

On l'a, ou on ne l'a pas. L'intelligence ne s'apprend pas.

Citation de Maya67 #346084

d'autres personnes, merci Deyura, croit en l'éducation pour permettre l'ouverture d'esprit par la connaissance et non par des guerres de chapelles qui me semble-t-il peuvent simplement mener à l'obscurantisme

A un certain âge, dans le contexte ad hoc, on commence à entrevoir clairement les choses.

Le problème commence à dater et pourtant rien de neuf à l'est. (cf. post de MissKim)

Citation de Maya67 #346084

éduquons et faisons réfléchir les gens en leur montrant ce type de vidéos

"réfléchir" nous sommes d'accord. Nombreux cis sont cis par moulage societal, pas par réflexion. Les sortir du moule est une gageure.

Entièrement d'accord.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Coré
Coré
09/12/2020 à 15:56

Citation de MissKim #347544

Nous avons toujours été la cinquième roue du carosse, le cousin dont on à honte, au sein de la commu LGBT+. Le mouvement TERF déjà très présent en amérique du nord et plus encore au Royaume-Uni commence à perçer en France, depuis quelques années. Cette année c'est un festival depuis le twitte transmisogyne (plus encore que transphobe ou cissexiste) de Marguerite Stern en janvier. Des féminstes comme Pauline Arrighi ou des militantes LGBT comme Chrstine Le Doaré (ancienne présidente du Centre LGBT de Paris) le monttre.

Mais je pense que les chose évoluent positivement ces dernière années, ces personnes commencent à être dénoncée par d'autres féministe ou militant LGBT. Le collectif Toutes des femme en est un bonne exemple.

Mais il faut vraiment rester vigilent-e-s !

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
09/12/2020 à 16:21

Oui Coré,... Mais n'en fait pas ta guerre ?😊😉

Peux tu nous donner des liens vers ces messages indignes ?


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Coré
Coré
09/12/2020 à 16:29

Je n'en fait pas "ma" guerre, je constate simplement l'existance concrète et réelle de ce conflit. Et en tant que personne trans, j'y suis mélée que je le veuille ou non. ;-)

D'autre part, je note bien que les choses changent dans le bon sens.

Voici un article qui expose le problème.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
09/12/2020 à 16:31

La guerre de Coré 😊😁😂🤣

Mauvais humour 😶😷


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de MissKim
MissKim
12/12/2020 à 11:35

Citation de Coré #347564

5ème roue du carosse... exactement...

en 2018, je devais participer aux interventions scolaires organisées par la branche Auvergne de SOS homophobies..; je devais participer au préalable à leur formation... j'ai laissé tomber, on m'avait expliqué que le programme qui durait 2 heures était déjà très chargé, qu'au mieux on pouvait parler des questions de transphobie et de genre à la fin (pas plus de 5 minutes).

j'ai eu des témoignages identiques pour d'autres régions, en fait s'il n'y a pas d'intervenant;e;s trans (ça se fait en binôme), alors la question est simplement zappée.

Il semblerait qu'il y a eu des débats internes récents au sein de cette asso, il reste à vérifier s'ils vont inclure dans leurs interventions sur le terrain une réflexion digne de ce nom au sujet de la question du genre...

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
12/12/2020 à 16:12

Bien triste et...lamentable de la part d'une association qui oublie une part de ses membres.

Une portion de temps égales devrait être attribuée à L, G, B, T, Q, I, A et + si représentant il y a.

Je déteste quand les gens oublient d'où ils viennent et ce qu'ils représentent, tirant la couverture à eux 😤😡😠🤬☠️👺👹


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Coré
Coré
12/12/2020 à 18:09

Leur actuelle porte-parolles est une femme trans (Jenna Selle) et leurs soutien au personnes trans semble être ferme depuis quelques années ? Au niveau nationnal, en tous cas.

avatar contributeur de Gargouille
Gargouille
12/12/2020 à 19:50

Bonjour à tous et toutes,

Nous vivons dans une société de droit qui évolue, certes lentement, pas assez rapidement surement par rapport aux aspirations de certains d'entre nous, mais elle évolue.

Que dit le droit, qui règle notre vie et la société dans laquelle nous évoluons ?

La loi française ne définit pas le sexe, mais prescrit sa mention sur l’acte de naissance :

« L’acte de naissance énoncera le jour, l’heure et le lieu de la naissance, le sexe de l’enfant, les prénoms qui lui seront donnés, le nom de famille, suivi le cas échéant de la mention de la déclaration conjointe de ses parents quant au choix effectué, ainsi que les prénoms, noms, âges, professions et domiciles des père et mère et, s’il y a lieu, ceux du déclarant. » (Article 57 du Code civil)

L’Instruction générale relative à l’état civil, dans l'article 55 de la circulaire du 28 octobre 2011, précise qu’une tolérance temporaire peut être accordée en cas d’incertitude.

« Si, dans certains cas exceptionnels, le médecin estime ne pouvoir immédiatement donner aucune indication sur le sexe probable d’un nouveau-né, mais si ce sexe peut être déterminé définitivement, dans un délai d’un ou deux ans, à la suite de traitements appropriés, il pourrait être admis, avec l’accord du procureur de la République, qu’aucune mention sur le sexe de l’enfant ne soit initialement inscrite dans l’acte de naissance »

La loi française prévoit aussi la modification de la mention du sexe dans la section 2 bis du chapitre II du titre II du livre Ier du Code civil, intitulée « De la modification de la mention du sexe à l’état civil ». Cette section a été créée par la loi du 18 novembre 2016 « de modernisation de la justice du XXieme siècle »,,. Elle couvre les articles 61-5 à 61-8.

L’acte de naissance, acte authentique, fait preuve du sexe et fonde la teneur de la mention du sexe sur la carte nationale d’identité, le passeport, dans le numéro d’inscription au répertoire des personnes physiques. La catégorisation en prison (articles D248 et R57-7-81 du Code de procédure pénale) a pu appliquer une autre définition du sexe.

C'est donc bien le médecin accoucheur qui définit de prime abord le sexe de l'enfant aux vues des constatations anatomiques lors de la naissance. Par ailleurs, lors de la grossesse il est souvent voire devenu presque systématique que soit réalisé un caryotype qui permet de définir le sexe biologique en fonction des allèles des chromosomes dits "sexuels". Ces chromosomes sexuels ou gonosomes permettent de définir le sexe dès la fécondation.

Pour l'espèce humaine, le nombre de chromosomes est de 46, classés de 1 à 22 (autosomes), et 2 chromosomes sexuels (gonosomes) (X et Y). Sur ces 46 chromosomes, pour chaque individu, 23 ont une origine maternelle, apportés par l'ovule, 23 une origine paternelle apportés par le spermatozoïde. Quel que soit le gamète, l'ovule ou le spermatozoïde, chacun apporte donc un chromosome sexuel. Celui-ci sera systématiquement un chromosome X pour l'ovule, un chromosome X ou un chromosome Y pour le spermatozoïde. Le sexe est donc défini par le spermatozoïde après la fécondation (union de l'ovule et du spermatozoïde).

Le chromosome X est de grande taille, et porte donc de très nombreux gènes, le chromosome Y est à l'inverse de très petite taille, et porte peu de gènes, qui ont comme rôle principal de permettre la formation des spermatozoïdes. Le chromosome Y porte également un gène tout à fait particulier, celui du déterminisme du sexe masculin, le gène SRY. Sa seule présence conduit un embryon à développer un sexe masculin. Si le sexe chromosomique est défini lors de la fécondation, il faut attendre la 7ème semaine de développement pour commencer à avoir une différenciation sexuelle.

Des anomalies chromosomiques sont possibles soit en raison d'un nombre supérieur ou inférieur de chromosomes, soit en raison d'anomalies sur les gonosomes X ou Y. Certaines de ces anomalies, pathologies génétiques, ont des répercussions sur la differenciation sexuelle. Cela peut se traduire anatomiquement par des caractéristiques sexuelles "divergentes".

Comme le prévoit la loi, si il y a divergence entre caryotype et constatations anatomiques c'est le médecin en lien avec la juridiction compétente qui détermine le sexe au sens du Code Civil.

Rappeler cela n'est pas nier le droit de chacun de revendiquer le genre qui lui semble être le sien.

Il n'y a là ni homophobie, ni transphobie, à rappeler ce que dit la loi aujourdh'hui et ce qui pourrait être dit differement demain en fonction de l'évolution de notre société.

Je reste certain que chacun à toute légitimité de s'exprimer sur ses choix, ceux qui s'appliquent à lui même, dans la limite de ne pas porter atteintes à la liberté d'autrui d'avoir un avis différents ou des choix autres.

Au sens du droit, un propos phobique ou à caractère discriminatoire doit répondre à plusieurs critères d'intentionalité :

Constitue une discrimination directe la situation dans laquelle, sur le fondement de son origine, de son sexe, de sa situation de famille, de sa grossesse, de son apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de sa situation économique, apparente ou connue de son auteur, de son patronyme, de son lieu de résidence ou de sa domiciliation bancaire, de son état de santé, de sa perte d’autonomie, de son handicap, de ses caractéristiques génétiques, de ses mœurs, de son orientation sexuelle, de son identité de genre, de son âge, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales, ou mutualistes, de son exercice d’un mandat électif local, de sa capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée, une personne est traitée de manière moins favorable qu’une autre ne l’est, ne l’a été ou ne l’aura été dans une situation comparable.

Constitue une discrimination indirecte une disposition, un critère ou une pratique neutre en apparence, mais susceptible d’entraîner, pour l’un des motifs mentionnés ci-dessus, un désavantage particulier pour des personnes par rapport à d’autres personnes, à moins que cette disposition, ce critère ou cette pratique ne soit objectivement justifié par un but légitime et que les moyens pour réaliser ce but ne soient nécessaires et appropriés.

Sont aussi discriminatoires : tout agissement lié à l’un des motifs mentionnés ci-dessus et tout agissement à connotation sexuelle, subis par une personne et ayant pour objet ou pour effet de porter atteinte à sa dignité ou de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant ; le fait d’enjoindre à quiconque d’adopter un comportement discriminatoire.

Parmi les critères de discrimination prohibés figure « l’identité de genre ». Comme l’indique le Conseil constitutionnel dans sa décision du 26 janvier 2017, « il résulte des travaux parlementaires qu’en ayant recours à la notion d’identité de genre, le législateur a entendu viser le genre auquel s’identifie une personne, qu’il corresponde ou non au sexe indiqué sur les registres de l’état-civil ou aux différentes expressions de l’appartenance au sexe masculin ou au sexe féminin. »

Il convient donc d'être attentif à ne pas confondre sexe et genre.


Xavier
Un orage dans la tête, une tempête dans le coeur, un ouragan dans le boxer… et un peu de vague à l’âme…
avatar contributeur de MissKim
MissKim
13/12/2020 à 11:23

Citation de Coré #347752

en fait, ce que j'ai remarqué, c'est que sur les medias et les communication grand public, SOS homophobie prend cette position, en revanche, sur le terrain, c'est une autre histoire... Une bénévole m'a expliqué que par rapport à ça, sa région avait décidé de s'autonomiser car les décisions au niveau national n'étaient pas satisfaisantes pour la cause trans

avatar contributeur de Coré
Coré
13/12/2020 à 13:47

C'est bon à savoir. As-tu essayé que tu remonte l'infos à Jenna Selle ?

avatar contributeur de MissKim
MissKim
14/12/2020 à 10:05

Citation de Coré #347836

j'ai déjà essayé plusieurs fois de faire remonter des choses là-haut mais je n'ai jamais eu de réponses

avatar contributeur de Anilem
Anilem
03/03/2021 à 22:24

Bonsoir à toustes,

Est-ce normal que je ne trouve pas la vidéo ?!

Le sujet m'intéresse beaucoup, je travaille avec des enfants et je vois bien comment l'hétéronormativité empêche certain-es d'être pleinement épanoui-es,bien dans leur tête et leur corps, sans parler de la piètre estime d'elleux même et envers les adultes... Et là où il n'y a pas d'amour, il y a la haine de soi et des autres et la déshumanisation. Je trouve ça trop triste...

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr