La transidentité est-elle purement liée à la binarité de genre ?

avatar contributeur de Hélix
Hélix
30/08/2023 à 08:32 - 30/08/2023 à 08:33

Bonjour !

Je suis tombée sur un article que j'ai trouvé plutôt intéressant et qui aborde une question que je me pose depuis un moment : la binarité de nos sociétés est-elle à l'origine du transgenrisme ?

... et qui semble confirmer cette idée.

https://www.radiofrance.fr/franceculture/pourquoi-les-personnes-transgenres-semblent-plus-acceptees-en-asie-du-sud-est-1825583

Le paragraphe en question :

"En réalité, dans une grande partie de l'Asie, c'est l'arrivée de la culture occidentale qui introduit la binarité de genre. Ainsi, en 1899, pour impressionner les Britanniques, la monarchie thaïlandaise, dont les princes et princesses s'habillaient jusqu'ici de la même façon, avec des coiffures assorties, décide de différencier clairement femmes et hommes, notamment à l'aide de leurs tenues. Le roi Rama V, qui voyage énormément en Europe, impose la distinction des genres par un décret en se fondant sur des notions occidentales et distingue, pour la première fois, les hommes des femmes.

C'est à partir de cette décision, comme l'explique Peter A. Jackson, que le nombre de personnes transgenres semble petit à petit exploser : auparavant, les questions de genre ne reposant pas sur un modèle binaire, les personnes n'étaient pas "transgenres" et définies par leur basculement d'un côté ou de l'autre de la perception du genre ; elles étaient, simplement."

Il n'y avait donc pas à proprement parler de comportement masculins/féminins : les gens se contentaient "d'être" et ne pouvaient pas se poser de questions sur leur genre, puisqu'il n'y avait pas de genres ...

Si tu aimais le maquillage, tu te maquillais, que tu soit homme ou femme.

De ce point de vue, la transidentité paraît donc purement culturelle et c'est la rigide binarité de nos sociétés occidentales qui seraient à l'origine du mal être ressenti par les personnes transgenres.

Quid des dysphories physiques ?

Existaient-elles à l'époque ?

Étaient-elles associées au genre, alors même que celui-ci n'existait pas ?

Les personnes en dysphorie physique pouvaient-elles mettre des mots sur leur mal être ? Lesquels ?

En définitive, les dysphories physiques existeraient-elles dans une société non-genrée et donc non discriminante ?

Hélix

Envie d'une rencontre trans ? 🔞
Pour des rencontres sans lendemain
avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
30/08/2023 à 10:06

Dans bcp sociétés anciennes, tribales , chacun avait un rôle, non prédéfini par le sexe mais par nos capacités ( mis à part d’engendrer).

L’Occident dans ses conquêtes a évidemment eu une influence néfaste ( et pas qu’à ce niveau!) en imposant son mode de vie qui lui a été lui même imposée par les religions monothéistes.

Peut-être que nos combat its feront revenir à nos origines ?

avatar contributeur de Blizzy
Blizzy
22/10/2023 à 13:05 - 22/10/2023 à 13:11

Bonjour,

Je te rejoints pas mal sur cette question Helix. En réalité, j'ai même un petit aperçu personnel.

Je suis né dans une famille où le genre n'était clairement pas binaire. Sans s'afficher ou en faire un combat, ma mère est non-binaire et mon père homo ouvert. Et ils ont vécu 30 ans ensembles dans une relation qui ne se définissait pas (queer platonique/amoureuse/ autre? Mystère). Conclusion, je n'ai jamais eu d'injonction étant petit à être "une femme" malgré mon assignation de départ. Avec ça, j'ai un TSA qui fait que les codes sociaux ont peu de prise sur moi.

Je n'ai parlé de transidentité qu'à 30 ans. Pourquoi? Je n'ai pas ou peu de dysphorie. Aucune envie de transition médicale puisque pour moi mon corps est mon corps... Donc pas celui d'une femme peu importe ce que l'on en dise. Quand aux codes de genre, ils sont pour moi un jeu et non une définition de ma personne.

La situation pourrait paraitre confortable, mais en vérité elle ne l'est pas tant que ça. Parce que même si au premier abord je ne ressentais pas de besoin ou de gène à être "genré" puisque ça m'était totalement indifférent, j'ai finis par me rendre compte que pour les autres, la personne que je suis n'existait pas, puisqu'on me voyait à travers le prisme du genre féminin et que tout ce que je pouvais faire qui ne collait pas avec mon genre assigné, était tout simplement et tout bonnement ignoré. Pour les gens ça ne rentrait pas dans le moule, conclusion ça n'existait pas. Et ça été particulièrement ridicule dans mes relations amoureuses >< je vous laisse imaginer.

Aujourd'hui je suis encore bien embêté en devant me définir comme trans ou non-binaire ou mascu... Je ne me sens pas légitime. Je veux juste être moi et qu'on accepte de me voir. Je suis pas un produit de supermarché... Pourquoi il me faut une étiquette?

(Merci d'avoir abordé le sujet, j'ai un peu débordé désolé, mais ça fait du bien d'avoir l'occasion de laisser sortir ça 🙏)

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
22/10/2023 à 14:04

Citation de Blizzy #480746

Bienvenue à toi. J'espère que tu te plairas ici bien que nous ne sommes pas très nombreux/nombreuses. Et tellement différent/différente que cela désarçonne certaines personnes.

Monique 💋👠🎼❤️

avatar contributeur de Blizzy
Blizzy
22/10/2023 à 14:13

Merci beaucoup 🙏

La qualité compte plus que la quantité.

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
22/10/2023 à 15:25

Citation de Blizzy #480761 Sans s'afficher ou en faire un combat, ma mère est non-binaire

J'ai des enfants de 31 et 30 ans. Alors ta maman doit être de la même génération que moi.

On n'est non binaire depuis toujours, ce n'est pas un choix mais on le découvre normalement quand on a mon âge sur le tard.

J'ai dû l'entendre dans une émission de télévision pour la première fois. Puis mon chemin m'a permis de m'identifier comme telle et puis d'ouvrir le parapluie de la Transidentité.

Et tout ceci sur moins de deux ans.

Or il semblerait que tu a grandi dans ce milieu non genré. Est-ce c'était inconscient de leur part ou le milieu de tes parents étaient informés, en avance sur notre époque.

Je pense que ton témoignage peut-être très intéressant.

Monique 💋👠🎼❤️

avatar contributeur de Blizzy
Blizzy
22/10/2023 à 16:08 - 22/10/2023 à 16:15

Effectivement. Ma mère est née en 61. Elle s'est définie elle-même devant moi à 10 ans comme "Masculin et Maman" (d'où que je parle d'elle au féminin. C'est la mienne.)

Pour ce qui est de leur relation, genre et orientation c'était clairement conscient même si ils ont toujours été discrets. Leurs familles n'étaient pas ouvertes et certainement pas informées, mais mes parents sont des libres penseurs et ils ne doivent ça ni à leurs famille ni à l'éducation puisqu'ils n'y ont pas eu trop accès. Ils ont tout fait tous seuls et je suis trop fier d'eux.

Mais pour mon éducation et celle de mon frère, c'était juste naturel; c'était spontanément non-genré en fait. Il y a pas eu d'effort spécifique dans ce sens mais on avait la liberté d'être ce qu'on voulait.

Je considère d'ailleurs que mon genre (ou non-genre) est un choix. Ca va un peu à l'encontre de l'idée qu'on est trans à l'origine, mais puisque ma famille ma laissé le choix, je considère que je l'ai simplement fait. C'était le choix inconscient d'un gamin qui se dit "ces codes, je ne comprends pas... Et puis de toute façon je fais ce que je veux.", mais j'y tiens. D'autant que je n'ai cessé de renforcer cette position mentalement en grandissant.

Bien sûr, c'est là que c'est paradoxale, puisque je ne suis aperçu que sur le tard que la société et les autres ne me voyaient pas comme je me vois à cause des codes du genre. 9a été aussi difficile pour mon frère quand je me suis Outer, car il ne comprenait pas non plus l'importance du genre social. Pour lui il y avait que l'individu qui compte... Le genre c'était accessoire. De fait ça nous à un peu mis en décalage pour comprendre le problème du genre dans notre société.

Envie d'une rencontre trans ? 🔞
Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé. Ne pas confondre travesti et personne trans.

Actualités Transgenres

Les actualités transgenres sont des informations liées à la communauté trans. De la transphobie, au coming-out, on vous offre un large choix d'articles sur la transidentité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr