Back Street girls, ouvertement transphobe et misogyne

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
31/12/2021 à 20:09

Pour bien finir l'année, on va râler un peu!

Je suis en train de regarder l'animé Back Street girls.

Je trouve ça INCROYABLEMENT transphobe, antifeministe et malaisant.

Le pitch est simple, trois '' frères '' Yakuza ont merdé grave, faisant perdre énormément d'argent a un sale type. Pour le rembourser, ils ont le choix, soit on vend leur organes, soit ils subissent (je choisi ce mot exprès) une opération en Thaïlande et deviennent des Idols, un groupe de chanteuses minettes.

Déjà a ce niveau là de l'histoire y a trop de choses qui vont pas.

Je ne sais pas dans quel monde une seule opération arrive a changer leur corps, cheveux, traits, voix, en gros, ça les changent totalement.

Mais quelle image de la transidentité ont ils?!

Une fois des femmes (passons l'entraînement pour être Idol), elles sont extrêmement malheureuses, mais font de leur mieux pour vivre '' comme des femmes ''. (Ça va pas non plus niveau clichés)

Elles se heurtent au regard des autres qui les hypersexualisent, et le malaise est permanent.

On leur envoie un mec pour leur apprendre a être plus féminines parce qu'on y croit pas....

C'est quoi au juste pour eux '' être une femme ''??

On a droit au cliché de la nana trans que son corps excite sexuellement.

Là, elles se tripotent les seins l'une l'autre pour se rapprocher et développer un '' esprit de famille, comme entre sœurs ''.

On est clairement dans les clichés des fantasmes cishet masculins fetichisant les rapports lesbiens (Trans ou non)

Ici, elles parlent et se comportent comme des '' hommes '', et leur agent de communication ne comprends pas, et dit, je cite '' ce ne sont pas des femmes, ce sont des mutants ''.

Je vous passe les réactions de dégoût profond des hommes comprennant que c'était des hommes avant. (Je le formule ainsi parce qu'elles ne sont pas vraiment trans, ça ne s'applique pas aux damoiselles trans)

Bien que je comprenne parfaitement qu'une transition forcée soit mal vécue, la condition féminine est clairement perçue comme la pire chose au monde.

Les injonctions, les clichés, les interdits, le harcèlement sexuel, la misogynie, les humiliations, ça me file un peu la nausée.

En plus de perpétuer l'idée selon laquelle les femmes trans sont des hommes en dedans, même si encore une fois, dans l'animé, elles ne sont pas vraiment trans, elles sont des hommes cis forcées de faire une transition.

Je pense qu'à la base, l'animé veut mettre l'accent sur la condition d' Idol qui a l'air terriblement deshumanisante, mais l'ajout de la dimension trans a tendance à rendre l'animé encore plus difficile à regarder.

Elles sont constamment objetisées, perçues et traitées comme des objets de fantasmes, sexuels ou non. Elles n'ont presque plus de libre arbitre et personne ne leur a demandé le moindre consentement jusqu'ici (mais la série n'est pas finie encore).

Là, un de leurs frères saoul, et parfaitement au courant de leur situation, harcele une des nanas pour lui tripoter les seins. Comme elle refuse, il la traite d'allumeuse, et les deux autres choisissent la facilité et quitte la pièce après l'avoir aussi traitée d'allumeuse.

Mais c'est quoi ce message de merde?!

Heureusement finalement elles retournent aider l'autre.

Et ce sale type leur casse la gueule parce qu'elles ont osé défendre leur '' soeur''.

Le chef des Yakuza envoie ce sale type de faire poser des implants de force.

Parce qu'apperemment être femme, ou féminin, c'est UNE PUNITION.

L'une d'elles découvre que son père est en fait transgenre (sa mère du coup).

Parce qu'elle est ainsi, personne ne l'y a forcée.

Étrangement, cette femme trans là est montrée comme un être ridicule, avec une musculature '' masculine '', des traits carrés, une voix grave, une perruque et une robe rose absolument pas flatteuse.

On est clairement dans la décrédibilisation, voir l'humiliation des nanas n'ayant pas (encore?) de passing.

En passant, un autre a subit le changement de sexe, et se plaint qu'iel est condamnée a une vie de solitude et d'errance sans amour...

Et comme iel a des traits pas assez féminins, iel se retrouve obligé de travailler dans un bar de dragqueens....

Je vais aller vomir tellement ça m'irrite, et prendre le temps de me demander si je veux vraiment continuer de voir ça.

Et vous? Vous en pensez quoi?

avatar contributeur de Clem13
Clem13
31/12/2021 à 22:03

Je ne connais point

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
31/12/2021 à 22:04

Citation de Clem13 #385959

Houla! Ça fait longtemps qu'on t'a pas vu ! 🤗🤗🤗💖💖💖

avatar contributeur de Clem13
Clem13
31/12/2021 à 22:05

Citation de Fierdre #385960

Oui coucou 😍

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
31/12/2021 à 22:06

Citation de Clem13 #385961

Tu viens dire bonjour sur le tchat ?

avatar contributeur de Clem13
Clem13
31/12/2021 à 22:11

Citation de Fierdre #385962

Avec plaisir^^

avatar contributeur de Zakary66
Zakary66
02/01/2022 à 16:23

Citation de Fierdre #385951

Bonjour Fierdre j'ai regardé des extraits d'épisodes, ouais bon bof pas du tout mon genre. C'est à mon avis une série réservée aux les personnes sexiste et pervers, le tout fait pour provoquer une certaine excitation.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
02/01/2022 à 16:25

Apparemment les mangas incluant des gens sont jamais positifs, mais je préfère laisser la personne qui m'en a parler expliquer par elle même.

Ma culture manga est franchement pas assez étendue que pour en parler.

avatar contributeur de Alithia
Alithia
02/01/2022 à 18:50 - 02/01/2022 à 18:52

Je n'est pas, et ne verrai jamais cette animé.

Mais j'ai assez entendu d'avis ou vue d'extrait pour comprendre le bousin.

Et je tiens aussi à précisé, que le Japon as aussi produit des œuvres assez méconnue mais parmi les plus sensible sur les sujet du handicape, de la mono parentalité, des sujets LGBT+ notament.

Et que cette animé est loin de représenter la totalité de la production.

Je vais absolument pas défendre cette animé, qui pour moi, n'aurai jamais du exister.

Par contre je vais essayer d'expliquer comment il peut exister.

Le contexte, on est dans de l'humour gras, japonais.

Il faut savoir qu'au Japon, l'humour basé sur les prank et l'humiliation est adoré, et très demandé.

En effet, le pays eyant un environnement très stressant, la violence physique et psychologique reste avec l'alcool, un moyen de diminuer la pression.

On arrive à un pays des extremes.

Le Japon est en retard sur beaucoup de sujet dont, les sujets féministes et LGBT+.

Par contre même si le pays est clairement sexiste, la femme as beaucoup plus de poste haut placé, de gros salaires ect...

Elle n'est pas cantonné à la cuisine.

Autre chose, il n'y a pas vraiment de chasse au LGBT+, mais plus, une ignorence dans tout les sens du termes.

À savoir qu'au Japon, aussi, on dit, que si le clou dépasse de la planche, on lui tape dessus.

En gros ça veux dire que tu peux être ce que tu veux en priver, tant que en public, tu te conforme aux normes, normes bien sûr Injuste et intenable.

De plus le choix des idoles n'est pas anodin.

On parle de yakusa, donc de la mafia, et d'idole, de jeune personnes, moulé à la chaîne d'en le seul but de généré des revenues et eyant une fan base la plus énorme.

Très compétitif, très stressant, et très violent.

On parle d'un millieu en apparence rose, mais qui est un vrai ni de requin, avec des jeunes, souvent mineurs, abusé de tellement de façon.

On parle aussi de sujet que le Japon ne connais quasiment pas, la transidentiter. Il n'est même pas étonnant, de voir ce genre d'absurdité.

Le changement de corps en personnes de sexe différente (puisqu'on ne peux pas appeler ça une transition), est un ressort scenaristique bancal assez répandu.

Et c'est pas bien !

Pour en revenir au sujet, il y a aussi le faite que ça sois les yakusa qui trinque, pas des gens "innocent" on parle de criminel, ce qui, pour le Japon peux justifier qon leurs face subir mille tourment.

Bref y aurai encore beaucoup à dire, mais cette animé, sans représenter la majorité de la prod, ni des idéologie japonaise, met en lumière, leurs humour sadique, leurs méconnaissance des sujets LGBT+ et aussi, de l'importance des millieu mafieux dans le millieu des idoles.

Bref, de la merde, sur de la merde, enrobé de jolie merde :)

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
02/01/2022 à 19:01

J'apprends des choses a chacune de tes participations, c'est fou! 🤗🤗🤗

avatar contributeur de Alithia
Alithia
02/01/2022 à 19:09

C'est réciproque :)

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
12/01/2022 à 02:56 - 12/01/2022 à 03:20

Merci pour ce morceau de culture Otaku.

Réussite des femmes au Japon

Alors, voilà pourquoi des hommes cis sont vraiment humiliés quand on leur réserve ce sort.

L'humour Japonais, c'est comme partout, pour en trouver du subtil, il faut chercher... Comme la culture d'ailleurs.

Back Street girls, ouvertement transphobe et


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr