le "lesbianisme" du point de vue des mecs cis het

avatar contributeur de MissKim
MissKim  

**je voulais vous livrer ces petites réfléxions, qui viennent de mes expériences...

j'ai l'impression qu'il est difficile, chez le mecs cis hét de faire accepter qu'une femme puisse aimer les femmes et ne pas être attirée par les mecs.

Pour eux, je crois que la plupart sont dans le cliché qu'une lesbienne est une femme qui n'a pas réussi à trouver un mec et qui devient "gouine" en conséquence.

Pour un mec on ne peut pas être lez, on est hétéro ou bi... il n'est pas possible de ne pas "désirer" l'organe masculin tout-puissant

Très souvent j'ai eu des propositions de mecs qui ne comprennent pas que je suis lez, ils me disent simplement que ça ne les dérange pas que je sois attirée par les femmes, parfois ils me disent "je suis bi donc où est le problème ?"

Je crois qu'il y a un blocage au niveau des neurones ?

vous en pensez quoi les filles ?**

Dime  

Tu as raison misskim. Mais tu parles d´une certaine categorie d´homme, les matchos pur jus encore empreint de l´esprit patriarcal. Quel pourcentage des hommes cela represente-t-il actuellement ? Cela dépend aussi beaucoup de l´age qu'ils ont.

Ancien membre  

bonjour Miss Kim

Je crois qu 'il ne s'agit pas d'un point de vue partagé par tous les hommes, et que bien des femmes n'échappent pas non plus à ce préjugé.

Ancien membre  

Il y a, à mon sens, deux problèmes récurrents lié aux mecs hetero cishet. D'une part ce que l'on retrouve très souvent c'est le fantasme qu'ils projettent sur les femmes lesbiennes, et de l'autre '' ah mais t'a déjà couché avec un mec au moins ? ''. Je me souviens d'ailleurs d'un homme qui m'avait dit une fois, à l'époque où je me pensais lesbienne, '' je sais mieux faire l'amour qu'une femme ''. Il y a soit le côté ultra sexuel et fantasme soit le côté ego du mâle

Ancien membre  

Il me semble que tu fais simplement un amalgame entre mecs cis hétéro et mecs hétéro cons.

Les mecs cis hétéro respectueux ne seraient ils pas plus nombreux que les mecs hétéro cons ? Franchement ?

avatar contributeur de Wiloooo
👮 Modération Wiloooo  

@Llaho +1

La généralisation = danger

Ancien membre  

merci Wiloooo

avatar contributeur de MissKim
MissKim  

j'ai bien dit "la plupart des mecs (cis het)". je n'ai pas dit "tous les hommes"

Ancien membre  

Oui et pour tout.

Notre langue est riche et une simple lettre peut tout changer.

LES hommes sont... et DES hommes sont .... la différence de sens est énorme.

Ancien membre  

j ai lu " chez le mec cis het "

ça ressemblait à s'y méprendre à une généralité :)

Tungstenn   - modifié par Tungstenn le 17/06/2020 - 20:16:27

salut ,

je pense que les causes au harcelement sont multiples et impensées chez les hommes.

que de manière générale, ça a tout à voir avec la société hiérarchique-hierarchisée déclinée dans les systèmes de domination concomittents qui à la fois la produise et la maintient.

Dans la matrice des mecs hétéro cis, ça pourrait relever de pleins d'informulés du type " cette femme n'est pas en couple avec un homme, elle est donc appropriable"; "mon désir ne saurait être entravé par le (non) désir de l'autre"; "je dois conquérir..."; "il faut un pénis dans un vagin pour qu'il y ait rapport sexuel"; "les femmes sont par défaut consentantes à mon irresistible virilité" ...

mais pour cela il faudrait mener des (nombreuses) enquêtes-entretiens quali auprès des-dits hommes (harceleurs) sur pourquoi il s'en fichent que tu (nous) soyons lesbiennes et/ou pas intéressées (comme si le fait d'être une femme bi-pansexuel-ect valait intérêt et consentement par default avec tous ces valeureux hommes qui nous feraient l'honneur de s'interesser à nous), et comme tous pensent être des "mecs biens" (enfin voir l'enquête réalisée par le collectif noustoutes sur le consentement pour mesurer un peu le "machisme" "l'esprit patriarcal" "la généralité")...

Pour ce qui concerne les fantasmes, nous avons toustes des fantasmes, mais nous sentons nous légitime à les imposer à des personnes qui à l'évidence ne manifestent aucun désir à notre endroit, ça, je ne sais pas. en d'autre terme, est ce que le "ca ne me dérange pas que tu sois lesbienne" de la part d'un homme cishet existe en miroir de la part de femme cishet à des hommes gays ? clairement pas (et non, ce n'est pas parce que vous avez entendu UNE femme ivre insister auprès d'un mec homo que cela constitue une symétrie)

Ancien membre   - modifié par le 17/06/2020 - 20:26:11

100% d'accord sur la matrice.

c'est elle qu'il faut dézinguer en premier: Je n'ai pas Jesus dans mon coeur mais je crois vraiment qu'un grand nombre d'entre eux (les cis het) sont en effet dans l'impensé total.

alors expliquer patiemment (quand on a encore cette patience) au cishet qui sait à peine de quoi il parle qu'il a plein de choses à apprendre, et surtout à désapprendre.

Chagrindame   - modifié par chagrindame le 17/06/2020 - 21:24:58

Très Chère MissKim

Dans certains esprits H/F dès que l'on a une autre orientation qu'hétéro, on est directe Sexualisé dans les esprits.....Nous ne sommes pas prises pour des personnes à part entière, juste sexualisable..

Chez certains hommes, les Lesbiennes correspondent à un de leurs Fantasmes sexuels...... Puis , si nous sommes lesbiennes, c'est que l'on a jamais eue la chance de "goûter" au Mâle dans toute sa puissance et que nous ne nous rendons pas compte de l'aubaine que nous avons de pouvoir être abordée par eux ..... 😅

Parfois, on peut être Abordées avec une telle aisance que c'est déconcertant ( comme s'il y avait une évidence pour eux que nous soyons accostables ou accessibles )....Certains pensent aussi qu'ils nous manquent quelque chose dans nos rapports sexuels, ils ne comprennent pas , lorsque, nous refusons leurs propositions de plan à 3.... 😂

La plupart du temps, ces hommes sont dans l'ignorance de nos différences ......Pour ma part, je ne juge pas systématiquement ces comportements ni ces états d'esprits, étant donné que nous ne représentons pas la Majorité et qu'ils sont juste le reflet de ce que l'on leur à transmis dans leurs éducations ou par les codes de la société....

Mais s'ils sont persistants dans leurs désirs, là, je ne m'attarde pas à des explications....

Je pense aussi que ce sont les mêmes qui sont de gros Relous auprès de femmes Hétéros comme eux 😂

avatar contributeur de MissKim
MissKim  

les filles, vos explications sont très intéressantes, c'est tout un débat sociologique, la place de la femme et de l'homme dans la société... il y aura toujours une majorité de mecs pour penser de cette façon tant que dès le plus jeune âge on éduque pas sur les questions de stéréotypes de genre.... bises à toustes et belle journée

Ancien membre  

histoire de gagner du temps , de se poser les bonnes questions et de savoir où trouver les ressources, on peut écouter le premier épisode de la série en 4 volets "l'économie du genre" dédiée aux penseures du genre

https://www.franceculture.fr/emissions/entendez-vous-leco/entendez-vous-leco-lundi-6-novembre-2017

avatar contributeur de Multicolore
Multicolore  

Je pense que certains hommes, et seulement certains, se débrouillent comme ils peuvent à l'âge adulte avec une difficulté liée à l'image et l'acceptation de la castration (de la femme, en l'occurrence leur mère au départ, qui n'a pas de phallus) dans l'enfance... Pour ceux qui connaissent Freud... Une piste...

Envoyé depuis l'application android
Ancien membre   - modifié par Madleinrapee le 23/06/2020 - 21:50:35

Une piste ? Là je m'étrangle....

Freud persuadé que le problème des femmes, c'est l'absence de pénis....quand on l'a lu, on n'a pas envie de le relire, et encore moins d'en faire la promo. Un type qui pose la domination masculine comme vérité des lois de l’inconscient... du coup ça excuse tout, n'est-ce-pas?

Alors pitié, on va quand même pas aller le chercher pour excuser la misogynie, vu que sa théorie même est sexiste.

avatar contributeur de Multicolore
Multicolore  

C'est une théorie que j'ai aussi du mal à comprendre, pourtant j'ai essayé, je me suis dit que quelqu'un sur le forum pourrait peut-être éclaircir le sujet...

Envoyé depuis l'application android
Ancien membre   - modifié par Madleinrapee le 23/06/2020 - 22:14:06

Pour moi, ce n'est pas une théorie, c'est un postulat sexiste.

La meilleure façon de vous faire votre opinion c'est de lire :)

avatar contributeur de Coré
Coré  

Ce n'est pas seulement que Freud soit mysogyne, homophobe, etc... C'est que la scientificité de la psychanalyse est douteuse car elle repose principalement sur des éléments irréfutables, donc non scientifiques. Elle edt considérée par de nombreux scientifiques comme une pseudo-science.

De plus, son efficacité thérapeutique n'a jamais pu être prouvée. Pire, elle s'est avérée catastrophique quand elle fut appliquée au personnes trans et aux personnes autistes.

Yotuel  

Je crois qu'il y a un oubli dans le titre. Il aurait fallu dire "mecs cis het blancs valides et vieux" ^^

Perso, je préfère m'opposer aux sexistes, aux homophobes, aux transphobes, aux antisémites ou aux racistes plutôt qu'aux hommes, aux hétéros, aux cis, aux non-juifs ou aux blancs.

Je dis ça parce que le climat général commence à "puer" sur cette question.

Je suis tout à fait d'accord avec Llaho entre autres.

Après, il y a toujours le vieux fantasme du plan à trois avec 2 femmes (sous-entendu lesbiennes) qui est très tenace. Il est présent même chez les jeunes. Le problème vient en parti de là. Il y a pleins de clichés lesbophobes.

L'éducation est la solution. L'éducation vient de l'école mais aussi des parents et de l'entourage et c'est là où ça coince. Il y a des personnes qui baignent dans un environnement familial ou amical LGBTphobe depuis leur enfance. C'est le point le plus compliqué pour lutter contre les LGBTphobies.

Tungstenn  

au vu de ta participation, il semble qu'on puisse étendre ta proposition de titre à "certains hommes gays"

A propos de Freud, je pense qu'on peut classer ses productions dans toutes une série historique de "faire la preuve de sa virilité" car ces braves redoutent leur impuissance, et il semble que ce discours se repète et se renouvelle de manière millénaire (cf "crise+masculinité"; cf un essai "Le Mythe de la virilité"partie 4 et 5 et voir les sources en bas de pages). Quand à sa portée thérapeutique, je suppose que les milliers de femmes internées le remercient bien bas de les avoir sauvées.

Après la psychanalyse, je rejoins ce qui a été dit plus haut, c'est une science dure au même titre que l'économie, cela repose sur des mythes qui se présentent comme des données comme "l'orgasme vaginal", "il faut un couple hétérosexuel sinon les enfants ne parleront pas","la main invisible" (en toute ironie).

J'ai vraiment beaucoup de mal à voir la pertinence de ce genre d'intervention à par nous faire perdre du temps et de l'énergie. Et il me semble que nous sommes plusieures à faire référence à des études féministes sur ce post (en plus des divers blog de témoignages et du post de départ)

Ensuite, je crois pas , justement, que les hommes se débrouillent comme tu le dis, mais que pour le coup, ils font le choix de défendre leurs privilèges d'homme ("le (hétéro)patriarcat").

Après en terme de stratégie, bon déjà "être lesbienne" ("devenir lesbienne" pour rejoindre un autre post) , c'est sortir de l'hétéro sexualité - du "devenir femme" - "devenir la femme d'un homme" et de fait en changeant cette perspective là et en bénéficiant d'uns sociabilité de lesbienne (dédicace @Madleinrapee), nous pourrions etre mieux à meme de nous défendre contre les agressions. En d'autre terme, pour essayer de paraphraser la reine Virgine Despentes, "quand ils auront peur de se prendre des coups de cutter dans la bite, ils y réfléchiront à deux fois ....". Mais déconstruire l'impuissance/la non-violence ,à l'endroit des hommes,dans laquelle nous sommes éduquées: c'est dur (cf king kong theory, par exemple)


Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.