Hétéro amoureux d'une amie lesbienne : C'est quoi ce bordel???!!!

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Hello... Alors désolé de venir poster ici mais je me suis dis que c'est certainement ici que j'aurais les meilleures réponses et certainement aussi les plus directes. Et puis vous êtes vous déjà trouvé dans la situation de devoir gérer un mec comme moi!?
Tomber amoureux d'une fille, découvrir qu'elle est homo... manque de pot toi tu es un mec, hétéro...
Entre vous deux même sensibilité, beaucoup de complicité, des points communs
dans tous les sens... On connait le principe des filles à pédés (merde: qu'est-ce qu'il est vulgaire ce terme!... Est-ce que je serai un mec à lesbienne?)
Bon en même temps je me suis toujours senti mieux dans un environnement plus féminin que masculin... Les mecs trop bourrins trop souvent... Ne serait-ce que les réactions dès que tu oses répondre à la question de collègues: tu fais quoi ce soir? Je vais voir une amie.... et c'est parti pour les sous-entendus, les blagues de cul lourdingues, comme si on ne pouvait pas passer une soirée avec une fille sans lui sauter dessus...
les mecs... un truc que je n'arrive pas à définir mais souvent un univers dans lequel je ne me sens pas à l'aise...
Même dans les rapports intimes, j'ai toujours été du genre à préférer inventer et donner au travers de caresses que par le simple acte sexuel d'une pénétration... Il y a tellement mieux à faire... et plus... mais bon, je m'éloigne et ce n'est pas le sujet!
Non, vraiment j'aimerai des pistes: Cette femme je sais que j'en suis amoureux, elle me rend dingue. Pourtant je l'ai rencontré et la complicité, les liens très forts se sont construits sans que je sache officiellement (mais je le sentais) son orientation... Je lui avais avoué mes sentiments avant qu'elle ne m'avoue sa vérité. Nous sommes donc à armes égales et honnêtes l'un vis à vis de l'autre... Je ne veux pas la changer, pas la brusquer, mais souvent ma main ne peut s'empêcher de se poser sur son épaule, de l'effleurer avec tendresse... elle ne semble pas le rejeter mais comment être certain que ça ne la blesse pas? Comment réagirais-je si un homme m'effleurait de la même façon (pour faire un parallèle...). Une chose est certaine: je ne veux pas perdre une personne et une relation comme elle, pour tout ce qu'elle m'apporte et m'enrichit... pourtant je suis tout autant perdu et en viendrait presque à me rêver lesbienne... ce serait tellement plus simple! C'est aussi une amie, plutôt une Amie... ce genre de personne comme on n'en rencontre que trop peu dans une vie... alors ça se protège...
Merci à vous toutes!


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne crois pas qu'il y ai de réponses toutes faites...

Tu peux lui avouer ton amour et risquer de perdre son amitié, comme la conserver : ça dépend d'elle...

Après, je ne suis pas sûr d'avoir tout bien compris (ou lu) mais y aurait-il possibilité qu'elle soit bi ? Est-elle vraiment lesbienne ?

Je ne pense pas que cela t'aidera beaucoup et tu m'en vois navré...

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Merci pour ces premières réponses... donc je ne suis pas le seul, donc pas un extra-terrestre. Déjà c'est rassurant. Pour te répondre, Oxymore, je n'ose même pas me poser la question de savoir si elle est bi ou pas. Je sais qu'elle aime les femmes et je lui ai avoué mes sentiments avant de le savoir... Elle m'a répondu honnêtement sans me dire immédiatement ce qu'il en était. Mais comme je le disais, au fond je le sentais. ça n'a rien cassé à notre amitié qui semble se renforcer tous les jours... le problème: mes sentiments aussi. Maintenant essayer de creuser la piste de savoir si elle pouvait être bi, ce serait aussi le risque de la pousser contre ce qu'elle n'est pas... d'où ma réflexion si l'on se trouvait sous le pression des avances d'une personne qui ne correspond pas à notre orientation... pas la chose la plus facile à gérer! Je ne veux pas prendre de risque, pas casser les belles choses qui se construisent, pas aller contre elle... et pourtant je dois faire avec ce qui se bouscule en moi...

photo de l'auteur passionequality
Passionequality
Non binaire de 22 ans
Aix En Provence
Hello l'ami
On a fait des topics sur l'homme lesbien,
Je partage à peu près ce que tu ressens, malheureusement j'ai pas trouvé beaucoup de personne dans notre cas, 
tu es en anonyme mais n'hésite pas à me parler en mp si besoin se fait sentir, 

après je ne crois pas en la simplicité surtout dans ce domaine !
Donc par conséquent il me semble impossible que l'on puisse sentir exactement les même choses contrairement à ce qui a étais dis plus tôt

à plus

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
anonym (c'est chiant dit comme ça^^)

Je ne suis pas d'accord avec toi sur un point : "...essayer de creuser la piste de savoir si elle pouvait être bi, ce serait aussi le risque de la pousser contre ce qu'elle n'est pas..."
Le seul risque que tu cours, c'est qu'elle se révèle telle qu'elle est. Basta.
Peut être est-elle bi, peut être pas... Ce n'est certainement pas en parlant, ou sous uns quelconque pression, qu'elle deviendra ce qu'elle n'est pas...

Finalement l'espoir est peut être dans cette infime (ne nous racontons pas d'histoires non plus) possibilité :)
Maintenant, il faut du tact. Ce n'est certainement pas au coin du feu, serré l'un contre l'autre qu'il faudra aborder le sujet de la bisexualité avec elle, n'est-ce pas... ?

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Salut Oxymore64! Oui oui! Je sais bien que c'est un peu chiant "anonyme" mais internet est parfois aussi petit que grand. Tiens, la preuve, alors que je suis anonyme, j'ai pourtant vu ton passage sur ma page aujourd'hui!
Sinon bien entendu je comprends bien ton avis, tes propos, sur cette situation, mais comment ne pas marcher sur des oeufs avec une personne avec qui la complicité est réelle, sincère, construite? Je me dis toujours que dans la vie, ce qui doit arriver finit toujours par arriver. Je me dis aussi que la relation amoureuse est plus souvent liée à une rencontre qu'à une "tendance" ou une "orientation" sexuelle... Pour le moment je sais que je suis hétéro simplement parce que je ne me suis jamais trouvé dans la situation de tomber sur un homme pouvant faire naitre les mêmes sentiments... mais qui sait? Du coup ok, c'est aussi peut-être une façon de se mettre un voile devant les yeux en ce disant que "pourquoi pas" dans l'histoire qui m'emmène à vous demander vos avis. En fait je pense en te lisant qu'encore une fois, comme pour beaucoup de choses: la réponse se trouve derrière ce qu'on appelle le temps... ou peut-être tout simplement le temps de faire le deuil d'un sentiment... certainement pas le deuil de l'amie...
A plus!

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Mais encore une fois, si des femmes passent par ici qui ont pu vivre (subir?) cette situation... ça m'enrichirait je pense beaucoup...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Anonym :
Oué alors quand je dis que c'est chiant, c'est pas sur le fait que tu sois "anonym". Non, ce qui est chiant c'est de t'appeler "anonym", nuance...
Heu, j'ai regardé ton profil aujourd'hui ? J'ai pas souvenir d'en avoir regardé du tout lol.
Et oui, il faut du temps ... si l'on parle d'acceptation, de prise de conscience.

Il semble qu'entre ton 1er post et l'avant dernier, tu aies évolué... En parlant de "pouvoir tomber amoureux d'un homme", de "voile devant les yeux" etc, tu penses bi.
Je resterai prudent : tu ouvres des perspectives, tu n’exclus rien... oki. Mais pas d'affolo quant à te voir en couple avec un mec, n'est-ce pas ?
Il n'y a pas que les sentiments (même si !) ... il y a aussi les pulsions : as-tu des pulsions ?

Bien prenons les choses autrement : le fait que tu ne saches plus trop qui tu es, ne veut pas forcément dire que tu changes;) Juste tu t'ignores, c'est différent^^

Mais tout ceci n'est qu'une digression du post d'origine.
Le fait demeure que quels que soient les liens que tu entretiens avec ton amie, vous devez pouvoir parler de vos sentiments, de vos passions, de vos envies, et ce, en toute franchise, sans arrières pensées ni manipulation. Ou alors, je n'ai rien compris à l'amitié :-)
Après, elle comme toi, peut être ignorez-vous simplement vos orientations ?
En parler librement ne vous fera jamais "basculer", NAN, ça vous fera mieux connaitre, ça vous révélera ce que vous êtres au fond de vous...
Sexuellement et amoureusement, peut être pourrez-vous converger ; peut être pas. Mais rien n'empêche de rester amis, il n'y a aucune incompatibilité...

Que les puristes me pardonnent si je ne parle pas de pansexualité (et autres) ... mais le sujet est déjà bien touffu comme ça !

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Hé hé! Je ne penses pas avoir évolué... Ton propos est intéressant mais les forums internet ont ce défaut d'être assez réducteur car on ne connait jamais l'inconnu qui se trouve derrière l'autre écran.
Dans mon propos, tu résumes parfaitement. J'ouvre des perspectives qui nous concernent je pense tous. La fille qui tombe amoureux d'un gay, le mec qui tombe amoureux d'une lesbienne et qui se dit: "Toi mon / ma coco / cocotte, je vais te ramener sur la bonne voie!" Je trouve ça totalement con. Les choses ne se passent heureusement pas comme ça! Autre question con et si banale: "Comment tu sais que tu es homo? T'as jamais essayé avec l'autre sexe!!!"... Et toi alors? Comment tu sais que tu es Hétéro???
Bon on les connait tous ces stéréotypes mais pour moi la vie réserve assez de surprises... d'où les perspectives que je me refuse toujours à fermer. Pas forcément que pour ma personne mais de manière assez générale.
Encore heureux que nous avons pu discuter de cela ensemble elle et moi. C'est une femme particulièrement ouverte d'esprit... Je ne ferai d'ailleurs pas le paris que nous ne soyons pas amenés à en reparler, mais je ne veux pas non plus lui prendre la tête avec ce qui se bouscule en moi... Je crois donc que ta définition de l'amitié est juste... en tout cas rejoins la mienne ou celle même que j'ai aussi l'impression de découvrir avec cette personne, faite de simplicité, d'intuitivité, presque comme deux âmes soeurs et je ne sors pas ce mot à la légère... Et quand on sait que la recherche de l'âme soeur c'est une certaine recherche de l'amour... trouver cette âme dans cette situation amène bien toutes ces questions.
Que oui! Le sujet est bien touffu... Même moi je m'y perds!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis d'accord avec toi sur la "forme réductrice des forums".
Rien ne vaut une discussion, pas même en skype, mais en vrai !
Relativisons quand même : ces fofo sont bien pratique. Ils permettent au moins d'en dégager de grandes lignes. Et des fois, quand le sujet est moins ardu que le tien, on peut y trouver des réponses rapides et fiables...

Et aussi, c'est toujours difficile d'aider les gens, ou même de débattre d'un sujet, quand on ne connait pas tous les détails ; détails qu'il est d'ailleurs le plus souvent impossible à l'auteur de raconter (pour x raisons) mais aussi à cause de la longueur que prendraient les posts...

Donc la synthèse en revient logiquement à l'auteur du post, en prenant les écrits des potos et en les retaillant (raisonnablement) en fonction de sa situation propre :)

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Très fan de ta dernière réponse! C'est tout à fait ça et la preuve, j'ai déjà quelques pièces du puzzle qui ont retrouvé leur place... Bon c'est pas encore ça en revanche: il reste beaucoup de pièces en l'air. mais je fais confiance au temps et comme tu dis, aux potos de fofo qui viennent apporter leurs contributions... Mais encore une fois, je serais tout autant heureux d'avoir des avis de filles homos. Qu'elles aient ou pas été en contacts de mecs comme moi, elles pourraient apporter des éclairages que nous, mecs, ne pourrons jamais donné... du moins je pense...
Et je te rassure: ce que tu dis fais vraiment avancer! Merci

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Cool^^
Ah bah désolé, c'est encore moi ! Toujours pas de filles en vue... et j'avoue que les talons me vont mal, la perruque me serre la tête et les bas me grattouille... Quant au string ... oué bon là je vous passerai les détails à une heure si matinale les enfants :-)

"...Si tu ne viens pas à Lagardère, alors Lagardère ira à toi..."
Donc si les filles viennent pas ici, pourquoi ne pas poster dans le fofo "100% filles" ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je peux peut-être amener une piste de réflexion. Comment te définies-tu ?

Tu te sens plus à l'aise dans un environnement féminin, tu trouves que les hommes ont un comportement un peu trop "bestial". J'ai pas pu m'empêcher de faire le parallèle avec moi, que ça soit avant ou après avoir pris conscience de ma transidentité. Je peux bien sûr me tromper, mais te sens-tu bien en tant qu'homme ?

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Je me sens très bien en tant qu'homme et je n'ai jamais douté là dessus. ;-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Dans ce cas, tu es sûr de vouloir être en couple avec elle, ou une complicité extrêmement forte te suffirait ?

J'ai connu ça avec une fille hétéro, j'étais folle d'elle, mais malheureusement l'inverse n'était pas vrai. C'est sûr, ça fait mal, mais on est devenues très amies par la suite, peut-être sans autant de complicité que vous deux.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
ça, JessShire, comme je le disais un peu plus haut, c'est le temps qui peut-être pourrait y répondre... Pour le moment je sais ce que je souhaiterais, malgré la difficulté, d'où ces interrogations et d'une certaine façon la recherche attendue de réponses pour permettre aux sentiments d'évoluer (je ne précise pas dans quel sens... Comme disait Oxymore64: il faut ouvrir des perspectives... toutes les perspectives... France 2 diffusait hier un reportage sur l'homosexualité, ses fondements sociales, biologiques, comportementales, génétiques même... Je ne sais pas ce qui est à prendre ou à laisser dans ce genre d'émissions mais ils concluaient sur l'idée qu'autant un mec homo le serait en général totalement et définitivement, autant chez les filles les aller-retours seraient plus fréquents... Bon c'est très certainement réducteur mais ça permet d'entretenir aussi un forme d'espoir... (d'utopie?).
Et soit pas désolé d'ailleurs Oxymore! C'est cool cette eau que tu apportes à mon moulin!
Bon allez ciao... pour le moment!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je n'en suis pas encore au même stade que toi et Dakota je crois, mais ... il est en train de m'arriver la même chose, j'hésitais justement à poster sur le forum aussi ! J'ai rencontré un fille y'a 2 semaines, elle a tout ce que je rechercher chez une fille, on fait que rigoler ensemble, je peux déjà plus me passer d'elle, j'ai d'ailleurs peur de l'étouffer x), et quand je la vois mon cœur s'emballe ! Mais hétéro.. Alors y'a des jours je me dis qu'il faut que je me rentre dans la tête que c'est et ne sera toujours qu'une AMIE ! D'autre ou je me dis, oublies là, tu va faire que souffrir en parlant à cette fille, et d'autre où pleine d'espoir je me dis que je pourrais révéler chez elle un désir inconnue x) 

Tu ne risques rien à éclaircir certains points avec elle, tant que tu ne l'a brusque pas, je pense, surtout si vous êtres très proche, elle devrait pas détaller comme un lapin, après ne la connaissant pas , on peut difficilement être sure de ce qu'on te conseille. Ensuite, moi, je me dis lesbienne mais si un mec avait tout ce que je recherche chez quelqu'un, ça ne me dérangerait pas, je crois ^^ Mais toute personne étant différente, ça ne t'avance pas à grand chose ! Donc va droit au but et apprend en plus sur elle, ou essaye qu'une personne qui l'a connait et te connais, en apprenne un peu plus. 

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Merci Pingouins... C'est justement ces échanges d'expériences qui sont intéressants associés aux conseils des autres... ou comment avancer sans heurter et sans casser le reste... Je crois que j'aurais encore préféré prendre un râteau si elle avait été hétéro... Ça crée generalement moins de questions... En tout cas je crois! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Peut-être que pour elle, elle t'a mis un râteau, en disant qu'elle aime les filles. Ça veut peut-être dire pour elle qu'il n'y aura rien de plus entre vous qu'une complicité forte.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ça non car je la connais vraiment très bien et son histoire aussi... 

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit