Avouer son asexualité à son entourage

Anonyme  
Ce sujet est une demande d'aide, bienveillance et courtoise sont de rigueur.

Bonjour,

Comment faites-vous pour avouer votre asexualité à votre entourage?

Je n'arrive pas à en parler, peut-être que deux-trois personnes sont au courant mais ma famille, et la plupart des personnes qui m'entourent ne le savent pas.

Je ne sais pas comment aborder le sujet, car je me disais que ce n'était pas nécessaire d'en parler mais la plupart des personnes que je croise ou côtoie sont sexualisée et parle ouvertement de tout ça.

Donc je me demande si je dois vraiment sauter le pas avec ma famille surtout.

Ils sont au courant que je suis bi mais pensent aussi que je suis bisexuelle et non biromantique. Et je pense également, que beaucoup n'imagine pas qu'on peut vivre sans attirance sexuelle et rapport.

Je stresse aussi de commencer une relation amoureuse car il faudra passer par le coming-out aussi. Mes anciennes relations n'ont jamais durées, genre deux-trois semaines. Je n'étais pas stable alors que, si je tombais amoureuse réellement, maintenant, j'aimerais me " poser " avec cette personne.

Faire mon coming-out à propos de l'asexualité me fait peur et me stresse.

avatar contributeur de Mawalou
Mawalou   - modifié par mawalou le 14/06/2020 - 20:57:06

Bon tout d'abord je m'excuse parce que ça ne sera pas les conseils d'une assexuelle.

Cependant n'étant pas très portée sur la chose j'ai déjà fait face à des remarques la dessus et je peux comprendre un peu ta difficulté. C'est vrai que si tu veux le verbaliser tu vas faire face à beaucoup d'incompréhension et certainement des remarques maladroites/blessantes.

Je ne te conseillerai jamais de le garder pour toi si tu veux en parler mais je te dirais plutôt de le faire une fois que tu penseras avoir les armes necessaires pour y faire face. Ce que je veux dire c'est qu'étant encore relativement méconnu de la grande majorité de la population, pour ne pas laisser place à des remarques qui pourraient te blesser, peut être essayer de lire des articles dessus (les bons) pour avoir assez de matière pour l'expliquer simplement et clairement. Même toi ça pourrait te permettre de te sentir plus rassuré.e et plus confiant.e.

Mais comme pour tout tu n'as pas besoin de te sentir obligé ou de ceder à des pressions exterieures que tu ressens. C'est ton intimité.

Après pour l'aspect des relations amoureuses quand tu l'auras bien accepté tu trouveras certainement la manière et le moment de le dire. Mais de mon point de vue le plus important pour l'instant c'est que tu prennes le temps de te sentir à l'aise avec ce fait et de ne plus voir ça comme un possible obstacle mais juste comme une partie de toi qu'iel aura à accepter.

avatar contributeur de AvocadoAxxl
AvocadoAxxl  

Hey

Il n'y a pas à avoir peur ! Si tu commence une relation commence à dire ce que tu souhaites faire et ne pas faire avec cette personne. Si elle n'accepte pas tant pis, passe à autre chose. Il est vrai que c'est parfois dur mais mieux vaut être honnête avec soi-même et envers l'autre pour se sentir bien dans sa peau.

Pour le fait que ton entourage parle ouvertement de ce sujet et toi non, ce n'est pas grave non plus. Tu indiques clairement que tu ne souhaites par parler de ça en regardant la personne droit dans les yeux et elle n'insistera pas si c'est une bonne personne.

Pour ma part, je n'ai rien dis sur mon asexualité à ma famille, ça ne les regarde pas, seulement mes meilleurs amis sont au courant et respecte cela :)

Bon courage !

avatar contributeur de Maya67
Maya67  

Bonjour

Depuis quand raconte t-on nos ébats amoureux dans nos familles, à notre entourage, à nos amis? éventuellement en confidence avec un.e ami.e si on en ressent le besoin, perso quelque soit mes "pratiques sexuelles" elles ne regardent que moi et la personne concernée.

Je t'encourage à en parler en couple, car c'est important de parler sexualité ou asexualité afin qu'il n'y aie ni malaise, ni malentendu.

Je ne vois pas pourquoi tu devrais raconter ta vie sexuelle à quiconque? les membres de ta famille te disent quand, où, comment...? ils font l'amour?

Si c'est le cas, je pense qu'il y a peu de droit à l'intimité... perso cela me dérangerait.

Si cela dérange dans ton couple, c'est une autre question éventuellement à exprimer et analyser en couple avec tierce personne neutre type psy ou sexologue.

Crois en mon expérience, communiquer en couple à ce sujet est important.

Romane

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.