Trans binaire rejeté/e de la communauté?

Forum Transidentité - Créé le - 3 Participations

Trans binaire rejeté/e de la communauté?

Bonjour ,

Bon je dois avouer que je commence fort avec ce sujet ! En étant nouvelle ici . J'écris ce sujet car je m interroge sur la manière dont une personne trans binaire en fin de parcours peut-être perçue globalement .

Je vous explique en vitesse ma situation .

Je m appelle Mél , 32 ans et je suis mtf disons binaire . Dans le sens ou voila , niveau de mes ressenties; et je parle physiquement ; j ai toujours eu ce besoin d'aller " au bout " . Et ça fait un pti moment que j en ai fini . Je suis pleinement épanouie, heureuse . Mais relativement discrète sur mon intimité . Quoi voila j ai vécu ma transition plutôt bien .Mais dans la vie de tous les jours , je m en préserve.

Le boulot se passe bien, pour vivre heureux vivons cachés !

J'ai tout en cercle au courrant pour moi ce qui est une bonne chose . Mais la quasi totalité du reste de mes fréquentations, Nada , waloouuh. Bon ce n est bien sur pas une nécessité. Mais voilà j aime parfois échanger sur mon expérience.

Et me suis rendue compte qu au final je n echange qu avec des personnes Cis / homo / lesb. Je n ai pas d 'ami/es , fréquentations trans justement ou je pourrai etre moi-même sans avoir a disons expliquer les choses.

Je suis allee donc a plusieurs rdv , lieu de rencontres etc .... et en fait je me suis rendue compte qu etre binaire ... baaaah c est pas que je me sente rejetée ... mais presque quoi .

Je reste assez joviale , et disons attractive ; quoi je parle vraiment avec tous le monde . Mais alors j ai l impression de faire fuire toute la communauté T mdr .

Alors je me demande si voila il n y a pas une forme de rejet suite à disons a un cheminement plus fluide ... Dans le sens ou voila , comme tous le monde j ai galéré a me comprendre . Mais qu au final mon cheminement , et par ressentie et non pas par influence , était voila " extreme" mais plus facile à "cerner et parcourir"... Dans le sens ou je correspond au cheminement des equipes " dites officielles ".

Pourrait il y avoir je sais pas , comme une forme de jalousie ?

J ' ai parfois l impression qu on me rapproche le fait d avoir eu un cheminement "direct" et que je suis une traîtresse d etre reconnaissante envers nombreux professionnels de santé ( bon la c est autre chose hein mais j ai pas du tout perçu ca comme pathologisant par exemple ) C'est avant tout humain , et que même si ils ont pu commettre enormement d erreurs . mais je ne leur en veux pas.

Que voila , je partage 3/4 de mes opinions envers la défense de nos droits , je m' en sens dépossédée car justement je ne vis pas la situation de la même manière que ce qu on appelle la majorité.

J ecris ça d une maniere décomplexée et soudaine , mais en vrai j 'arrive a culpabiliser. A m en vouloir , et me sens dépassée.

Car j ai également une expérience plutôt riche , mais n arrive pas a pouvoir échanger . En fait j echange même plus avec des personnes qui cherchent à mieux comprendre , qu avec voila les personnes les mieux concerné/es. Ce qui fait que désormais, je me retrouve mais alors très très très mal à l aise avec la communauté.

J ' ai fait des recherches , j ai pu entendre discrètement des choses , et lu des articles mais très brutaux quant à la perception des post op .

Et la plupart des propos les plus transphobes au final venaient des trans meme ... Naaan mais.

Car bon, apparemment les binaires sont sous l influence du modèle heteropatricarcale blablabla. ( euh non ) Qu' on sors d un moule pour rentrer dans un autre ( euh non tu me connais? ) Que ca sert à rien d aller au bout car c est de la peau et du gâchis ( euh re non et non ) Que ca sert à rien de se planquer derrière sa nouvelle vie car tu sera jamais et ressentira pas comme des cis /H/F . ( bah encore heureux sinon si je suis enceinte , le gosse je l appelle Jesus et il viendra te botter le C***L)

Voila tout ça me laisse a croire, qu il y a une forme de rejet envers les personnes souhaitant aller au bout de leurs démarches. la minorité de la minorité de la minorité des minorités !nan ? Ca me rends un peu triste , mais aussi en colère.

J ai en plus une tendance très franche . Je dis aisément ce que je pense, et je reste disons ferme et très dure quant à la responsabilité des uns et des autres quand il s agit de collectivité. ( sur bien d autres sujets hein )

Et je me demande si ce caractère la peut aussi me faire défaut.

Je reste dubiditative, et me pose des questions même si ....ça changera pas grand chose au final .

Mais vos réflexions, vos avis en revanche , peuvent me permettre simplement de me remettre en question ! Est ce que je me tape des films ? Ou suis je trop invasive ? Ou alors vous aimez pas les binaires ?

En vous remerciant d avance pour votre contribution, bonne journée ;) bye


1 vote

Bonsoir Kheops.

N'étant pas bien au faite de ces problématiques, je n'ai pas bien compris ce que tu veux exprimer.

Que signifie trans binaire? Que tu as fait une chirurgie? Et donc quel est le problème? Pourquoi es-tu mal perçue dans la communauté trans?


1 vote

Oui voila , bon je profite de l anonymat car j aime pas trop etaler mon intimité, mais c est bien ca .

Et des expériences que j ai pu vivre, les échanges en tout cas , je sais pas j ai toujours senti voila que je dérangeais je sais pas . J essaye de comprendre moi aussi justement .

j 'pensais que oui j ai une perssonalite peu etre " imposante" je sais pas , mais voila j ai pas cette sensation que je peux avoir avec d autres personnes .

Il y a comme quelque chose qui bloque !

Bon je dis imposante et tout , c est juste que oui j ai un franc parler , même si je me modère.


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit