Avis à ceux qui arrivent sur ce forum par "accident"

Place aux débats - Créé le - 85 Participations

Avis à ceux qui arrivent sur ce forum par "accident"

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Alors oui, je suis inscrite depuis cet après midi, mais je viens d'avoir un échange qui m'a quelque peu agacée tant il était irréel dans l'ignorance et /ou la bêtise !

Je suis tellement sidérée que je n'arrive toujours pas à comprendre le raisonnement de la personne en face.

Vous êtes sur un forum LGBT qui signifie à la base :

Lesbien, Gay, Bisexuel-le-s & Transsexuel-le-s.

Je vais parler de la lettre T comme Transexuel-le-s.... puisque je suis concernée...

Une personne transexuelle est une personne qui ne se sent pas en accord avec son genre de naissance et qui, suite à traitement hormonal subira une chirurgie de réassignation sexuelle.

On désigne une personne trans par son genre dit d'arrivée et non par son genre de naissance.

Une femme trans est une femme mais qui est née garçon. On parle donc d'ELLE au féminin.

Un homme trans est un homme mais qui est né fille. On parle donc de LUI au masculin.

Ca peut pas être plus clair ?!

Manifestement pour certaines personnes ces explications ne seraient pas claires, alors je ne sais pas quoi faire !?

Si on est sur un forum LGBT et qu'on est obligé d'avoir ce genre d'explication ça m'inquiète quelque peu.


0 vote

Salut, je ne sais pas trop quoi te dire. Peut être si, ce n’est pas si simple. On ne connait pas ts sur ts et donc vous ne devez pas être choqué si certains ne connaissent pas ce qu'est un(e) trans. Beto est un site lgbt+ mais aussi hétéro. Le chat et le forum permettent de discuter, échanger et découvrir nos différences.


0 vote

Non je dis simplement que ça : "*Une personne transexuelle est une personne qui ne se sent pas en accord avec son genre de naissance et qui, suite à traitement hormonal subira une chirurgie de réassignation sexuelle.

On désigne une personne trans par son genre dit d'arrivée et non par son genre de naissance.

Une femme trans est une femme mais qui est née garçon. On parle donc d'ELLE au féminin.

Un homme trans est un homme mais qui est né fille. On parle donc de LUI au masculin.*"

n'a pas été compris puisqu'on m'a demandé si j'étais une femme qui devenais homme ou homme qui devenais femme alors que je me suis présentée comme une femme trans.

C'est tout ce que j'ai dit et que je n'ai pas compris.


0 vote

J'avais compris, mais cette subtilité (primordiale) n'est pas si simple pour un néophyte.


0 vote


Qu'est ce qui n'est pas simple ?

Mon explication n'est pas claire ?

Quelque chose m'échappe !?


0 vote

Message perso. C'est un peu dommage d'envoyer un message et de le bloquer 10 minutes après en ne laissant pas le temps à la personne de répondre :(


0 vote

Ton explication est limpide.

Je te cite "Si on est sur un forum LGBT et qu'on est obligé d'avoir ce genre d'explication ça m'inquiète quelque peu."

Je réponds surtout à cette phrase.


0 vote

Je l'ai bloqué ?

Je pensais juste avoir supprimé le message de mon coté. Pardon


0 vote

Je ne comprends pas bien où est le débat. Je ne comprends pas non plus le titre. Ni le motif de l'agacement. Bref, je ne comprends rien. BE TOLERANT ! 🙃


0 vote

Je pense que lorsqu'on s'inscrit sur un site LGBT, on sait un minimum où on est.


0 vote


Manifestement je suis la seule à me comprendre.

Est ce qu'on peut effacer les messages ?


0 vote

Nous sommes effectivement sur un site LGBT+ mais malheureusement tout le monde n'est pas habitué à toutes les question que cela représente, surtout quand il s'agit de choses beaucoup plus rares. Par exemple, avant d'arriver sur ce forum connaissais tu l'intégralité des identités et orientations contenus dans le '+' ? Personnellement je suis aussi trans et je réponds non à la question précédente. Du coup, bah pour que ça change, pas trente six solutions, se montrer patiente et expliquer petit à petit ce que c'est et quand quelqu'un nous mégenre, nous demande notre ancien prénom, ect... lui expliquer gentiment que ça ne se fait pas et pourquoi. Si c'est une personne ouverte et honnête, elle comprendra. Sinon, bah il n'est pas tolérant et n'a rien à faire avec toi, tu passes ton chemin en ayant au moins essayé.


0 vote

"se montrer patiente et expliquer petit à petit ce que c'est et quand quelqu'un nous mégenre"

C'est exactement ça


0 vote

Je n'arrive pas à supprimer le premier message. J'ai demandé aux modérateurs qu'ils le suppriment.


0 vote

Pourquoi veux tu le supprimer. C'est un forum ou chacun s'exprime et ton opinion compte.

On t'a donné notre avis. Et même si on n’est pas d’accord cela ne pose pas de soucis ;)


0 vote

Citation de Meerah #293657

Oui, mais on n'a pas forcément tous les décodeurs, surtout quand on débarque timidement avec sa vie hétéronormée en arrière-plan. Je te trouve un peu dure et je ne vois pas quelle question inspire le débat.

Tu exprimes davantage une révolte qu'une disposition à interroger une idée.


0 vote

La révolte vient seulement du fait que l'échange en question a duré un long moment.

Alors soit la personne faisait semblant de ne pas comprendre soit c'est un ****.


0 vote

Je pense que si tu fais le pari de l'intelligence et de la cohérence interne de l'être humain avec lequel tu dialogues, tu verras les choses plus positivement.

Je te souhaite des belles rencontres, ne reste pas focalisée sur ce malentendu.


0 vote

Relis la première partie de mon profil... je tire d'abord et je pose les questions ensuite. LOL !


0 vote


41 remerciements

Sur un autre topic ton désespoir m'inquiétais, nous inquiétait. Ici ta réactivité surprend aussi, mais globalement je trouve ta combativité plutot rassurante, tu es énergique :-)


0 vote

Je n'ai absolument aucun respect pour ma vie. Si je me fais braquer dans la rue et qu'on me colle un flingue sur la tempe, c'est moi qui appuie sur la détente.


0 vote

Qu'est ce que j'ai à perdre ?

J'ai déjà tout perdu.


0 vote

Ce n'est pas une "logique" pour tous la transidentité. Ça demande plus de temps pour certaines personnes de se dire qu'un homme est maintenant une femme ou vice versa même si la personne est bisexuelle ou homosexuelle. On n'y est pas tous familier.

Par défaut ou par réflex naturel, (je fais ici un léger pléonasme), certaines personnes se diront "mais à la base tu es un homme" ou "à la base tu es une femme". C'est pour ça qu'il y'a des forums. Ça sert entre autres à nous entendre mieux dans tous les sens du terme (la source d'entendre c'est comprendre ^^).

Ici j'ai découvert des infos sur les personnes non binaires, les personnes polyamoureuses, asexuelles, pansexuelles...Oui vu comme ça j'ai l'air ignorante : p mais comment savoir quand on n'a pas de lien dans notre quotidien avec ça ? On aura une vague idée, une définition extraite de wikipedia mais est-ce que ça vaut les témoignages avec les personnes concernées ? (La réponse est inclue dans la question 🙃 )


0 vote

J'avoue que je suis pas des plus savants sur le sujet et pourtant cela fait un an que je suis ici... Et je crois être arrivé ici suite à plusieurs accidents qui ont fait que j'ai voulu autre chose.

A la place de l'agressivité sexuelle du milieu gay dans lequel j'étais, j'ai cherché un endroit plus tolérant où l'on apprend de chacun.

Je pense être ici pour cela, découvrir ceux qui veulent l'être et parler de sujets sensibles avec des personnes ayant des visions diverses par le prisme de leur sexualité et leur passé.

Navré si la personne avec qui tu as parlé t'a offensée


0 vote

chacun de nous viens ici avec un passé pas toujours évident pour les autres un peu de tolérance pour chacun c est ce que l on recherche partagé des experiences si qqun ta heurté c est navran certes mais a forcé de rabâcher ils comprendrons


0 vote

La Haute Commission de Réglementation des Termes LGBT n'existe pas, surtout que de nos jours on invente de nouveaux termes pour décrire de plus en plus des particularités. Donc, on peut être LGBT et ne pas connaître le vocabulaire ni la signification des termes.

-Par exemple, on pourrait se demander pourquoi une femme trans est appelée femme alors qu'elle est née homme ? pourquoi pas homme trans ? (au final c'est une convention). Cette question qui prête à confusion n'est pas forcément méchante.

-Quelqu'un pourrait te dire que le mot transsexuel est réducteur et faut donc utiliser transgenre.

Bref...


0 vote

Bonjour,

Pour quelqu'un qui peut parfois confondre sa gauche et sa droite et a du mal à retenir les prénoms, ce serait pas si déconnant qu'il se méprenne sur la façon de nommer une personne transgenre..

Moi, tout ce que j'ai retenu avec le temps c'est de dire lui ou elle selon le genre auquel la personne aspire.


0 vote

Oui on apprend tout àa fait. Et comme l'a dit BarelyInsane la communauté LGBT évolue très vite car il y a une explosion de sexualité ces dernières années. Pas évident de toujours s'y retrouver XD


0 vote


1 remerciement

Bonjour,

Vous m'excuserez mais quand un inconnu se présente a moi et m'annonce qu'il s'appelle Paul et qu'il aime les fraises et bien cette personne s'appellera Paul et aimera les fraises.

Quand une femme transgenre se présente a vous et vous dit je m'appelle X et je préfère le féminin ce sera du féminin.

Il n'y a absolument rien a comprendre, il s'agit du respect d'autrui.

Car dans ce cas les lesbiennes qui utilisent des godes ne sont pas des filles mais des mecs refoulé ? Et un mec avec du maquillage une fille refoulé ?

Et si c'est trop difficile a comprendre et j'ai du mal a concevoir ce dernier point, c'est que vous pensez encore comme la société a choisi de faire : formaté quoi...

Ceci n'est pas péjoratif, mais si vraiment vous souhaitez comprendre les Trans, il faut savoir prendre du recul sur ce que la société a toujours voulu véhiculer.

Doncle coup de gueule de Madame n'est pas en vain... Mais si la personne "ne comprends pas" faut passer a autre chose. Il y a un tas d'humain extrêmement intéressant ici.


0 vote

Et si la personne te dit qu'elle s'appelle Dominique et qu'elle aime le chocolat, tu diras "il" ou "elle" ? 😉


0 vote

Un récit d’expérience pratico pratique pour illustrer mes pensées :

Quand j’étais jeune et que je fréquentais les boites LGBT, j’ai rencontré deux personnes devenues des bonnes connaissances aujourd’hui : Lisa et Marie (respectivement baptisées Luc et Stéphane, non opérées). Les deux se disaient homos. Mais l’une était attirée par les femmes (Marie) et l’autre par les hommes (Lisa). Du coup Marie draguait des femmes hétéros ou bi, jamais des lesbiennes. Et Lisa draguait des hommes gay ou bi, jamais des hétéros. Sauf que, même dans une boite LGBT, ce n’est pas marqué sur ton front si tu es bi ou pas. Et pourtant on savait où on était et on connaissait un minimum les codes. Néanmoins, quand Marie est entrée dans le jeu de la séduction avec moi, des éclaircissements s’imposaient.

Ce n’est pas pour autant que je lui manquais de respect.


0 vote


1 remerciement

La personne me dira comment elle souhaite être genré le prénom importe peu a vrai dire. Forcément quand on parle de séduction des explications plus détaillées sont les bienvenus.

Je repondais a la "confusion" qui existe. Je pars du principe qu'il ne devrait pas y avoir de confusion si vous respectez les souhaits et etes surtout a l'écoute de la personne en l'occurrence transgenre pas plus ni moins

Ensuite les craintes les peurs de faire des gaffes etc. On est pas des monstres, je pense qu'on sait faire preuve d'indulgence mais au cas par cas =)


0 vote


2 remerciements

C'est pour ça que de mon côté je dit "personne trans FtM/MtF, non-binaire (XtF, MtX, entre autres)" ... parce que c'est plus simple pour des gens un peu tête en l'air (comme moi) de faire ainsi ; j'appelle également la personne par le prénom qu'iel se donne.

Ici j'ai découvert des infos sur les personnes non binaires, les personnes polyamoureuses, asexuelles, pansexuelles...Oui vu comme ça j'ai l'air ignorante : p mais comment savoir quand on n'a pas de lien dans notre quotidien avec ça ? On aura une vague idée, une définition extraite de wikipedia mais est-ce que ça vaut les témoignages avec les personnes concernées ? de Lunik

C'est exactement ça ! Avant d'arriver sur ce site je ne connaissait pratiquement rien des personnes Pan, Ace, PolyA, non-binaires, transgenre ... puis de fil en aiguilles je me suis renseigné.e et j'ai compris pleins de trucs ^^


0 vote

En effet . Tout doux , Meerah^^ . Je ne crois pas être ici par accident mais même à moi le terme "homme lesbien" m'était parfaitement inconnu jusque il y a peu ... Tu vois , on en apprend tous les jours . Les questionnements me sembleront toujours légitimes . Questionnement ne signifiant pas jugement mais tentative de compréhension .

Ôte ton doigt de la détente ! steuplaît^^


0 vote

Eh bien, quelle animation ici... mais quel sujet intéressant !

Je suis aussi FtM, ce qui signifie Female to Male, ou Femme vers Homme en français ; pour faire simple, je suis un garçon né "femelle" - j'aime pas trop dire fille, parce que je ne me suis jamais vraiment identifié au genre féminin. On peut aussi me définir comme un homme trans, étant donné que je ne suis pas né avec un service trois pièces, contrairement à un homme cisgenre. A l'inverse, une femme trans (ou MtF) sera une femme né "mâle" (ou intersexe / hermaphrodite si ça vous parle +) et qui s'identifie donc au genre féminin. Je n'ai pas beaucoup de connaissances sur la non-binarité, mais je dirais que toute personne s'identifiant comme non-binaire ne s'inscrit par dans la binarité homme / femme : iel peut n'avoir aucun genre (agenre), être un peu des deux simultanément ou alternativement (on parle de gender-fluid dans ce cas)...

Lorsqu'on se découvre trans, ou quand on commence à se questionner sur son identité de genre (= notre sentiment d'être un homme, une femme, un peu des deux, aucun des deux, etc.), on fait des recherches et on apprend beaucoup de vocabulaires : expression de genre, identité de genre, non-binaire, mégenrer, passing, transition, endocrinologue, etc. Pour les personnes qui ne se sont jamais interrogées sur le sujet, ces termes ne sont absolument pas parlants et peuvent prêter à confusion. CE N'EST PAS SURPRENANT.

J'ai beau être un mec trans, j'ai pris du temps à associer chaque mot à une situation et à les intégrer (au départ, je croyais qu'homme trans voulait dire "mâle" qui s'identifie à une femme et qui veut faire les démarches pour se faire reconnaître comme telle, alors que ce n'est pas ça !), c'est d'autant plus compliqué quand on n'a pas de connaissances dans un domaine. Je sais que ça peut être exaspérant de répéter les mêmes explications à chaque fois, mais si la personne en face de vous fait preuve de bonne volonté, autant la cultiver, non ? :)

On m'a déjà demandé sur ce site si je voulais devenir une fille, parce que l'adjectif trans porte à confusion (eh oui, c'est un adjectif, et on préfère "trans" car ce mot englobe les individus transgenres et transsexuels, ça évite de froisser les gens qui préfèrent tel ou tel terme). Je corrige en disant que non, j'ai déjà fait le gros de ma transition pour être reconnu comme un homme, on en parle tranquillement et la personne finit par saisir la nuance. Je n'ai jamais rencontré d'incompréhension ici, pas même sur le chat ; les gens sont plutôt ouverts, c'est très appréciable - même dans la vie quotidienne, on me pose des questions, mais rien de très déplacé, et j'ai la chance de n'avoir connu aucun rejet, même si certains proches ont pris un peu de temps à s'y faire.

Ainsi, il ne faut pas préparer tout de suite la guillotine si quelqu'un.e se trompe ou fait une maladresse. Cependant, si ça se voit que c'est dans le but de provoquer et/ou de blesser, là oui, faut mettre les points sur les "i". J'ai déjà repris assez sèchement des personnes qui tenaient un discours pas terrible. Ca, je reste d'accord. Juste, ne jetez pas la pierre trop vite et ne tombez pas dans l'excès, parce que c'est en adoptant des réactions un peu trop virulentes qu'on véhicule un préjugé d'instabilité.

(Je dis ça, mais j'ai quasiment aboyé sur un vendeur qui m'a interpellé avec un "Madame" ce matin... Malheureusement, il a fait les frais de ma lassitude : je ne comprends pas comment, avec mes cheveux courts et parfois même en tenue de travail - chemise et pantalon de ville -, on arrive encore à me genrer au féminin. Heureusement que c'est à la marge.)

En conclusion, je te conseille d'être indulgente Meerah. Attention, je ne te dis pas pour autant de te laisser faire si on cherche juste à te manquer de respect et à bafouer ton identité ! Juste, ne sois pas trop sévère, tu sais sûrement mieux que quiconque qu'il est aisé de faire des maladresses lorsqu'on parle transidentité - rien que parler de soi avant la transition et/ou le coming-out, ce n'est pas toujours facile de savoir quel pronom utiliser, surtout quand l'anecdote a plus ou moins de rapport avec notre genre.

Quant aux autres, c'est-à-dire les internautes ou mobinautes cisgenres (qui sont à l'aise avec le genre qu'on leur a attribué à la naissance), essayez de ne pas poser des questions trop gênantes ou "sensibles", comme demander le prénom de naissance, des photos avant la transition, ce genre de choses. Ou la merveilleuse phrase "Mais t'étais un mec / une fille avant !" ou "Mais tu es né.e fille / mec !", qui est très maladroite (on comprend d'où vous voulez en venir, mais en fait, ça donne l'impression que le "nous passé" a plus d'importance, je ne sais pas si je m'exprime bien...). Ca peut mettre mal à l'aise. Enfin, respectez les pronoms qu'utilisent chaque personne pour se désigner, c'est fondamental.

Après, je peux comprendre qu'il y ait des inquiétudes dans le cas où une sexualité avec une personne trans s'envisagerait. On n'est pas tous à l'aise avec tout. Pour moi par exemple, être dans une relation amoureuse avec une fille cis ne me parait pas inenvisageable (même si je suis plutôt gay), mais je ne saurais pas comment je vivrais ma sexualité dans cette situation, parce que j'admets que je serais moins à l'aise. Certains ne se voient pas avec des personnes typées espagnoles/portugaises parce que ce n'est pas leur genre, d'autres évitent les personnes avec une perception de la vie très noire car elles sont sensibles à ça et que ça pourrait les affecter dans le mauvais sens... C'est une question d'atomes crochues. Certaines choses nous poussent vers l'avant, d'autres nous freinent. Le tout est de préserver le respect et de ne JAMAIS dénigrer une personne pour ce qu'elle est. Ca peut ne pas nous correspondre, mais ça ne doit jamais être une raison pour faire souffrir.

J'ai fini. Désolé pour le roman, je suis intarrissable à l'écrit. ^^"


0 vote

Citation de Daraen #293712

Merci de ton message ^_^


0 vote


2 remerciements

Je n'ai pas beaucoup de connaissances sur la non-binarité, mais je dirais que toute personne s'identifiant comme non-binaire ne s'inscrit par dans la binarité homme / femme : iel peut n'avoir aucun genre (agenre), être un peu des deux simultanément ou alternativement (on parle de gender-fluid dans ce cas)... de Darraen

Aaaahhhhh parfait résumé, je t'applaudis jeune homme ! ^^

En ce qui me concerne, je suis non-binaire assigné.e femme à la naissance, sans les hormones féménines qui vont avec. Je suis lesbienne, PolyA et handicapé.e ^^ (ça fait beaucoup de choses mais comme je dis, l'être humain est une tapisserie avec des couleurs/formes différentes).

Cette facette de moi est là depuis toujours, mais je ne l'assume que depuis quelques mois, sans l'avoir dit (même si ma mère est au "courant"). D'ailleurs si quelqu'un à des questions endocrino qu'iel me demande ^^


0 vote

Hey , Nina^^ Certain(e)s sont parfois trop fort(e)s pour le cumul de mandats :))

(rires)


0 vote


2 remerciements

Hein ? x)

J'ai pas compris ta phrase Jeanne ^^


0 vote

Le handicap^^


0 vote

Ou l'ethnie , ou la couleur , ou etc .^^

Les très ouverts , "open" , sont souvent les plus restrictifs les plus fermés . Avec une "normalité" très restreinte , en somme^^


0 vote



2 remerciements

Je comprend toujours pas, mais je vois où tu veux en venir ^^


0 vote

Même moi , je m'y perds (dans les articles)^^ . Bref , plus simplement je suis aussi "handicapée" (comprenez d'une efficacité réduite qui rend tout laborieux mais pas impossible^^)

Respire , Nina^^


0 vote


2 remerciements

Je respire Jeanne, t'inquiète ... x)

(Sinon ce serait problématique)


0 vote

Vi , Tout va bien ^^ . En même temps , je comprends ce sujet capable d'osciller entre crispation et bienveillance .


0 vote

Citation de BarelyInsane #293692

Pourquoi une femme trans est appelée femme trans, et non homme trans ?

Parce que c'est une personne qui se sent femme et qui suffisement forte pour aller outre la connerie humaine et devenir celle qu'elle est en se faisant opérer pour être physiquement une femme... pas physiquement un homme....

Quant aux termes :

transexuel, il définit normalement une personne qui se sent à l'opposé de son sexe de naissance et qui se fait opérer.

Transgenre, il définit une personne qui se sent à l'opposé de son sexe de naissance MAIS qui ne se fait pas opérer.


0 vote

Citation de Meerah #293736

Merci Meerah, je comprends beaucoup mieux la définition des mots. Je m'y perdais un peu.


0 vote

Citation de Daraen #293712

Je suis tolérante et assez compréhensive, mais si tu relis bien mon message, je dis simplement que la personne a insisté pendant un trooooooooop long moment pour me demander mon sexe de naissance alors que mes explications étaient on ne peut plus claires.

La personne m'a reproché de ne pas vouloir répondre !? et tout juste accusé de faux profil !?

Je comprends que des personnes se trompent, mais uniquement de personnes que j'ai pu connaitre "avant".

Les personnes que je rencontre maintenant et qui se permettraient ce genre de gaffe ne le feraient qu'une fois.

Je suis une femme. Je me présente comme telle et je n'ai pas l'impression, même si je ne suis pas un canon de beauté, de ressembler à un mec. Donc aucune raison pour ces personnes se trompent. Sinon c'est casse toi tu pues et marche à l'ombre !


0 vote


2 remerciements

Quant aux termes :

transexuel, il définit normalement une personne qui se sent à l'opposé de son sexe de naissance et qui se fait opérer.

Transgenre, il définit une personne qui se sent à l'opposé de son sexe de naissance MAIS qui ne se fait pas opérer.

Euh non très chère, "transexuel" ne se dit plus depuis longtemps ! La raison est que cela relève d'un terme psychiatrique ; pas très safe du coup !

On ne dit que "persone transgenre" maintenant ! On ajoute "non-hormoné.e" si iel n'est pas sous hormones, "hormoné.e" si c'est le cas. Et avec, y'a "non-opéré.é" pour celleux qui n'ont pas franchit ce cap, et "opéré.e" si c'est le cas.


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit