Quel est votre livre en ce moment ?

Arts et lettres - Créé le - 85 Participations


3 remerciements
Quel est votre livre en ce moment ?

Perso c'est la horde du contrevent de alain damasio, c'est l'histoire d'une troupe de qualité composé de gens ayant chacun une tâche, ils sont 23 pour former la horde, il y a un troubadour un chef, un prince, un combattant, un sourcier, un scribe, un soigneur et pleins d'autres encore, ils doivent survivre sur cette terre ingrate et injuste pour aller chercher l'origine du vent. Bien écrit, l'histoire est prenante, bien apprécié ce livre. Et vous que lisez vous ?


0 vote

Bonjour,

Géniale, la Horde du contrevent ! Une qualité d'écriture d'une finesse exceptionnelle.

En ce moment, je découvre tous les livres de Jean Louis Fournier, l'auteur qui travaillait avec Pierre Desproges. Une plume caustique et émouvante, bouleversante parfois (" [i]Où on va papa ?[/i] ", moitié autobiographique moitié fiction sur ses deux fils lourdement handicapés, m'a marqué•e pour longtemps). Son humour, parfois noir, lui permet d'évoquer tous les sujets les plus graves (l'alcoolisme de son père [[i]Il n'a jamais tué personne, mon papa[/i]] , la vie triste de sa mère qui doit composer avec ça alors que son mari, médecin, aurait théoriquement tout pour la rendre heureuse [[i]Ma mère du nord[/i]] , même le handicap de ses enfants) sans jamais verser dans le misérabilisme.

Dans [i]Mon autopsie[/i] que je viens de finir, l'auteur s'imagine mort et son cadavre est disséqué pour la science par une étudiante en médecine. Chaque morceau de corps est une occasion d'évoquer des souvenirs de sa vie de façon toujours incisive ou poétique,

Une belle découverte que je recommande =)


0 vote

Je viens de lire deux livres de Philippe Jaenada : "La serpe" puis "La petite femelle". Ce sont 2 enquêtes sur des procès qui ont défrayé la chronique dans les années 1950. Pour "La serpe" : le procès de Georges Arnaud, accusé d'avoir assassiné son père, sa tante et la gouvernante, à coups de serpe. Il a été acquitté. le coupable n'a jamais été retrouvé. Des années plus tard, Georges Arnaud a écrit le roman "Le salaire de la peur" immortalisé ensuite au cinéma par Henri-Georges Clouzot. Pour "La petite femelle" : le procès de Pauline Dubuisson accusée d'avoir tué Félix Bailly, son ancien amant, avec préméditation, et condamnée à la prison à perpétuité. Philippe Jaenada nous plonge dans ces procès avec génie, humour et méticulosité : il a décortiqué les archives, il a recoupé les témoignages et il nous donne son analyse des faits, tout en pointant du doigt les failles du système judiciaire et l'acharnement des journalistes envers les accusés.


0 vote

Je viens de finir ">Traces" de Stéphane Crozat, qui est roman de science-fiction au futur proche (il n’y a pas si longtemps, dans une galaxie pas si lointaine… XD) dans lequel les IA et Google (enfin Amazon & Alphabet) dirigent Internet et d’une certaine manière, dirigent les hommes, jusque dans leur mort. L’avantage de ce livre, c’est qu’il est téléchargeable gratuitement ET légalement, en version pdf ou epub : https://framabook.org/traces/

Et comme je viens de le finir, je viens aussi de commencer "Cyberstructures : L’Internet, un espace politique" de Stéphane Bortzmeyer (j’ai vérifié, j’ai pas fais de fautes ^^). Dans lequel l’auteur analyse l’Internet en tant qu’espace politique. Il explique ce qu’est Internet, au-delà de l’écran et s’attarde, notamment, sur les questionnements en termes de droits humains (notamment la question de la vie privée) posés par Internet. Un peu plus d’infos ici : https://cfeditions.com/cyberstructure/


0 vote


Les ambitions déçues, par Moravia.

Un imbroglio entre femme, maris, amants et maitresses, soumis aux interrets materiels et financiers de chacun. c'est délicieusement désuet ( année 30). les temps ont bien changés. Actuellement c'est de mauvais ton de prendre en compte l'interret dans les relations ( alors que tout le monde le fait). A l'époque, l'interret semblait etre la motivation première!


0 vote

A venir :)

La Grâce de solitude - Christian Bobin/Marie De Solemne/Jean-Michel Besnier

" A une époque où les moyens de communication n'ont jamais été aussi nombreux, s'interroger sur l'origine de notre solitude et sur ses conséquences paraît incontournable. Qu'elle soit vécue sous le mode de l'abandon ou de l'exclusion, qu'elle soit sociale, familiale ou conjugale, la solitude impose un face-à-face avec soi-même qui génère souvent bien plus de panique que de bien-être. Les réflexions et expériences personnelles des personnalités qui dialoguent ici avec Marie de Solemne accompagnent notre redécouverte de ce mode d'être singulier qui, avec l'état amoureux, est sans doute le mieux partagé par tout être humain. "


0 vote

J'imagine que ce n'est pas très original pour une personne trans, mais en ce moment je lis «trouble dans le genre» de Judith Butler.


0 vote

La route de Jack London.

Livre autobiographique où il raconte ses errances de hobbo avant d'être riche et célébre :)


0 vote

magnificat


0 vote

magnificat


0 vote


Mais encore , Gwendoe ? C'est vaste .


0 vote

The Heart and Brain: An Awkward Yeti Collection de Nick Seluk

Une BD bien cool oú le cerveau et le coeur vivent diverses situations. Des échanges super marrants et teintés de vérité entre la passion et la raison =)


0 vote

Le Rapport de Brodeck est peut-être mon préféré.

C'est l'histoire d'un ancien déporté qui explique sa vie à la fois dans son village mais aussi dans le camp où il a subit bon nombre de malheurs et de soumission pour survivre. Dans son visage, après son retour du camp, il fait lui et les autres la connaissance de l"Anderer" ( L'autre ) un personnage étrange sortant de nulle part s'installant dans le village de Brodeck. Cependant au vû du contexte de l'époque, il n'est pas le bien venu...

C'est un roman à l'encre sombre qui présente une grande réflexion sur la nature des hommes, sur la religion et sur la xénophobie, la différence. Ce n'est pas une oeuvre à mettre dans les mains de n'importe qui, à cause de son ton noir.


0 vote

Salut

moi en ce moment j'ai lu "L'Australie en héritage" et "sous les étoiles d'Australie" tout deux écrit par Ariel Tachna !

des histoires gay très bien écrit pour les fleurs bleus comme moi !!

Et bientôt je vais commencé "fermier malgré lui" de Andrew Grey"


0 vote

Citation de Jeanne00 #295089

Ne recevant le bouquin que demain , je suis allée à la médiathèque aujourd'hui pour "calmer" mon impatience^^J'ai littéralement "dévoré" les 40 premières pages . Nul doute que les 104 prochaines ne survivront pas plus de 24H . Ce bouquin est à la fois d'une simplicité enfantine , profond , apaisant . Il arrive parfois que l'on sache à l'avance qu'il n'est pas suffisant d'emprunter tel ou tel livre . On le veut chez soi , pour soi . Celui là est de ceux là .

Merci pour toutes vos suggestions =)


0 vote

Je viens de lire "Lune noire" de John Steinbeck. Rédigé en 1942 pendant l'occupation allemande, ce roman de 175 pages raconte, avec beaucoup de dialogues, la résistance d'une ville scandinave contre les soldats qui en ont pris le contrôle pour s'approprier les ressources de la mine de charbon. C'est captivant et facile à lire. Les émotions des personnages sonnent juste, que ce soient les émotions des assiégeants ou celles des assiégés. Un roman universel qui pourrait se passer pendant n'importe quelle guerre et qui parle des grandeurs et des faiblesses des hommes.


0 vote

En ce moment je lis "Sharko" de Frank Thilliez. Un thriller aux tendances gores que je ne décrirai pas pour votre bien mais je peux résumer en disant qu'il s'agit d'une affaire dans une affaire... Le couple de protagoniste policiers s'est empêtré dans le meurtre d'une personne suspecte et tentent de dissimuler leur méfait à leurs propres collègues. Mais plus l'enquête avance, plus on découvre que la "victime" a elle-même commis des atrocités sans nom et qu'elle méritait plutôt bien sa balle dans la tête finalement.

J'en dis pas plus. ;)


0 vote


Modérateur

Bonjour ici :)

Pour ma part, j'achève tout doucement La tueuse écarlate d'Andréa Kohler.

Un fantastique plutôt intéressant même si au tout début, j'avais un peu de mal.

Avec toutes les créatures qui effectuaient leur apparition, je grinçais des dents à l'idée de lire un bit-lit ou du moins, une pâle copie.

Désormais, l'histoire est vraiment super sympa et je pense que ma future critique littéraire sera assez flatteuse.

Par contre, je risque de descendre la maison d'édition en flèche car le travail d'impression et de correction est vraiment dégueulasse :/


0 vote

Actuellement je suis sur le dernier de Baptiste Beaulieu : Toutes les histoires d'amour du monde. Un roman touchant où se mêlent différentes histoires.


0 vote

Salut à tous,

Je viens de commencé tous récemment le livre "Roméo cherche Roméo" de Justin Myers qui raconte l'aventure d'un jeune Londoniens racontant au travers de l'écriture de son blog ces aventures et ces rencontres par les sites de rencontres gays.

Ce que j'aime tout particulièrement dans ce livre c'est les petites pointes d'humours british qui passent très bien et à titre personnel c'est un livre agréable qui me fait aller bien quand je le lis dans le train le matin pour aller bosser 🙂


0 vote

Bonjour :)

Pour ma part, je lis "L'Homme-Nu" de Marc Dugain qui nous parle de la didacture du monde numérique, en particulier sur la notion de la vie privée et de la gestion de nos données personnelles. C'est grâce à ce livre, que j'ai découvert l'association quadrature du net qui devrait être reconnue d'utilité publique. Ce livre m'a ouvert les yeux sur mes choix de consommation, par exemple j'ai viré paypal, amazon, apple (Suppressions des comptes etc)..limité considérablement facebook.

J'ai aussi découvert le monde des logiciels libres, firefox etc.. Bref, j'ai clairement eu un avant/après :)


0 vote

Citation de Seyan12 #299316

Très intéressant ! Je vais me renseigner sur ce livre


1 vote


Modérateur

Bonjour par ici :)

Aujourd'hui, j'attaque Pourquoi les méchants sont-ils méchants ? de Hervé Beauno.

Une lecture contemporaine, ce qui change totalement des univers dont m'a habitué cet auteur.

Je verrais par la même occasion s'il s'en sort dans cet exercice.


0 vote


Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon. Christophe Boone est un adolescent autiste. Il enquête sur la mort du chien de la voisine. Il découvre, par l'enquête, une vérité dérrangante.

J'aime bien lire les livres traitant de l'autisme (car je suis moi-même autiste). D'ailleurs, j'écris un livre sur ce sujet.


0 vote

Ouch . Je prends ! ... Merci Noobs , mon petit-fils est lui aussi autiste . Je me demande si , finalement , à des degrés divers , nous ne le sommes pas un peu tous . Préviens quand tu seras publié , hein ^^ . Le prochain , après celui d'en ce moment , sera « Descartes pour les jours de doute », de Marie Robert . https://linitiative.ca/descartes-pour-les-jours-de-doute-de-marie-robert-la-philosophie-qui-sauve-de-la-dispersion/ .


0 vote

Wow, c'est du sérieux tout ça !

Le livre que je suis en train de lire l'est beaucoup moins : A la ligne, le premier roman de Joseph Ponthus. L'histoire d'un ouvrier intérimaire qui donne plusieurs sens à sa vie. Rythmé, mélodieux et renversant.


0 vote

Vernon Subutex Tome 1

Un roman sombre et sans concession sur la condition humaine avec, cependant, une lueur d'espoir qui subsiste envers et contre tout.

J’aime tellement son regard sur ces humains. Juste. Cru. Honnête.

Un roman hyper réaliste, loin des clichés parisiens.


3 votes

Yes ! Il est aussi sur ma pile celui-là !


0 vote

Pour ma part, il s'agit d'Yggdrasil de Myriam Caillonneau (en trois volumes).

Si vous aimez la bonne science-fiction/space opera, je vous le conseille fortement!

Et si comme moi vous connaissez Mass Effect, je trouve qu'on retrouve une certaine ambiance.

https://www.babelio.com/livres/Caillonneau-Yggdrasil-tome-1--La-prophetie/812182


0 vote


Modérateur

@ Noob54 : Je rejoins Jeanne00, si jamais ton livre sort, je suis également intéressé.

J'ai beaucoup d'amis d'autismes donc, un livre sur ce thème, je suis preneur pour continuer à mieux les comprendre :)


0 vote

Je viens de lire "Les insurrections singulières" de Jeanne Benameur, un roman de 200 pages paru en 2011.

Le narrateur, Antoine, 40 ans, vient de rompre avec Karima, est au chômage technique dans une usine de sidérurgie qui délocalise au Brésil, et retourne vivre chez ses parents. Au fil du roman il se reconstruit, se reconnecte avec ses émotions et ses désirs, redécouvre sa liberté.

Un roman qui résonne avec mon propre chemin de vie et qui m'a fait du bien.


0 vote


Modérateur

Bonsoir ici :)

Depuis hier, je lis Les fils de la poussière d'Arnaldur Indridason.

Voici le résumé :

Paru en 1997, Les Fils de la poussière, premier roman d’Arnaldur Indridason, ouvre magistralement la voie au polar islandais.

Daniel, quadragénaire interné dans un hôpital psychiatrique de Reykjavík, se jette par la fenêtre sous les yeux de son frère Palmi. Au même moment, un vieil enseignant, qui a eu Daniel comme élève dans les années 60, meurt dans l’incendie de sa maison. L’enquête est menée parallèlement par le frère de Daniel, libraire d’occasion, un tendre rongé par la culpabilité, et par une équipe de policiers parmi lesquels apparaît un certain Erlendur, aux côtés du premier de la classe Sigurdur Oli et d’Elinborg. Peu à peu, ils découvrent une triste histoire d’essais pharmaceutiques et génétiques menés sur une classe de cancres des bas quartiers, des gamins avec qui on peut tout se permettre. Sens de la justice, personnages attachants, suspense glacé : dès ce premier thriller, on trouve tous les éléments qui vont faire le succès international qu’on connaît – et le génial Erlendur, bien sûr, tourmenté, maussade, sombre comme un ciel islandais !


1 vote

Je viens de lire Le paradoxe d'Anderson de Pascal Manoukian, roman de 300 pages, paru en 2018. A la fois léger et grave, c'est facile à lire même si ça parle des usines qui ferment dans le Nord de la France. On vit le quotidien d'une famille qui pourrait être la nôtre, avec ses joies et ses peines, dont le quotidien bascule le jour où la maman est licenciée de son poste de contremaître dans une usine de textiles, pour cause de délocalisation. Grand écart émotionnel pour le lecteur entre la dtéresse des parents et le bonheur de la fille aînée, Léa, en Terminale ES, qui rêve d'un monde plus juste et qui vit une belle histoire d'amour avec un jeune homme de son âge.


0 vote


Modérateur

Bonsoir à tous :)

Depuis ce matin, j'ai attaqué un thriller : Les morsures de l'ombre de Karine Giebel.

Depuis le temps que j'entends parler de cette dame et de sa plume, il était temps pour moi de me pencher sur l'une de ses histoires.

Résumé :

Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince...


0 vote


Modérateur

Bonsoir ici :)

Depuis ce matin, j'ai attaqué un bit-lit/fantasy : L'impératrice Némésis, tome 1 de Coralie Martin.

Etant fâché avec la première catégorie, je décide d'y faire un retour pour changer d'avis mais pour l'heure... C'est super mal barré.

Bref, voici le résumé :

Les vampires sont des monstres suceurs de sang. Leur société est pleine de certitudes, d’arrogance et de stupidité archaïques. Et j’en fais partie.

Mais qu’importe d’appartenir à leur race, tant que cela me permet de détruire celui qui m’a rendue immortelle – celui qui a tué mon enfant, mon amant et pris ma liberté.

Mais mon objectif n’est pas du goût des Anciens. Ma tête est mise à prix. Paria, chassée et morte-vivante, je dois assouvir ma Némésis afin de vivre pleinement une dernière fois…


0 vote

Le lambeau de P. Lançon.

Lecture éprouvante.

Aucun détail n'est épargné au lecteur.

Un livre remuant, fort et qui prend aux tripes.


1 vote


Modérateur

Merci @WhenThePawn pour la découverte de ce livre, je l'ai glissé direct dans ma wish-list et ton commentaire rejoint celui de la grosse majorité des lecteurs qui se sont penchés dessus.

Sinon, pour ma part, depuis ce matin, j'ai attaqué Juste une ombre de Karine Giebel.

Sachant que ma première expérience avec cette autrice s'est montré très sympathique, j'ai décidé de renouveller pour conforter cette appréciation.

Voici le résumé de ce livre :

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...


1 vote

Jay , le résumé donne envie . Meurki^^


1 vote


Modérateur

Je t'en prie Jeanne ^^

En tout cas, si je peux te mettre l'eau à la bouche, il démarre très très bien :p

Beaucoup de mal à le lâcher ^^


0 vote

Rarement on parvient à susciter cette envie . Là , je trépigne d'acheter le bouquin . Ce sujet est d'autant plus plaisant . Et même si les références précédentes ne suscitent pas le même enthousiasme immédiat , il doit l'être pour d'autres , ou pour plus tard ... merci^^


0 vote


Modérateur

Tu achètes tout le temps tes bouquins Jeanne00 ?

Même pas un abonnement dans une bibliothèque ? :)


0 vote

Salut Jay ^^ - Je ne prends pas toujours le temps de lire tous les sujets à chaque connexion , je suis donc passée à côté de ton interrogation . Oui , je reviens à mes anciennes habitudes . J'aime conserver les livres que j'ai appréciés . Le seul côté "matérialiste" chez moi . J'ai eu recours aux abonnements à la médiathèque auparavant , plus depuis 3 ou 4 ans . C'était une façon d'accéder à la culture tout en faisant profiter aussi mes petits-enfants (à moindre frais) . Je pense à en refaire un (d'abonnement) mais , très sincèrement , je préfère acheter plutôt qu'emprunter . J'ai perdu bien des bouquins et de la musique , dans les prêts ou les déménagements . Mes seuls vrais postes de dépenses depuis toujours , avec le cinéma . Maintenant que je vis mieux financièrement , j'aime l'idée de pouvoir me refaire plaisir comme autrefois . Ce qui ne m'empêche pas de profiter de tous ce qui est mis à disposition dans ma médiathèque en live :)


0 vote


Modérateur

Coucou Jeanne :)

J'aime bien acheter lorsque j'en ai l'occasion et les livres représentent le budget le plus important dans mes loisirs^^

Mais bon, je pense que je vais tenter de résister l'année prochaine car j'ai bientôt 200 bouquins qui attendent d'être lu dans ma bibliothèque, il serait bien que j'attaque tout ça :)

Personnellement, mon abonnement à la bibliothèque me rend un très grand service.

Il m'arrive parfois de tomber sur des pépites littéraires et forcément, lorsque j'ai la chance de croiser l'un d'entre eux lorsque je me risque sur une bourse aux livres, une brocante ou à Emmaüs, je me l'offre pour qu'il termine dans l'une de mes bibliothèques.

Sinon, je viens de terminer la lecture de Juste une ombre de Karine Giebel et ce livre est mon troisième coup de coeur de l'année.

Je n'en dirais pas plus sur cette histoire pour éviter de spoiler mais elle mérite clairement le détour.

Jolie claque littéraire, comme je les aime ?

A partir de demain, je retourne dans un genre littéraire qui aurait tendance à me faire très peur dernièrement.

Je le fais pour voir si cela vaut le coup que je continue une série qui repose dans ma bibliothèque ou si au contraire, je m'en débarrasse.

Faut dire que j'ai mis deux ans pour terminer la lecture du tome III, prouve qu'il y a un souci dans cette série.

Bref, demain j'attaque le tome IV de journal d'un vampire de L.J Smith.

Voici le résumé :

Elena Gilbert est au centre d'une puissante et dangereuse magie. Mais cette fois, Stefan n'est pas là pour voler à son secours. Elena doit alors confier sa vie à son frère, Damon, le beau et ténébreux vampire qui en a après son corps et son âme.

La tension entre Elena et Damon monte jusqu'à ce qu'elle soit face à un terrible dilemme : lequel des deux frères veut-elle vraiment ?

Bref, une romance qui va bien me gonfler, je le sens bien xD


0 vote

Moi c'est "A causa das coisas" de Miguel Esteves Cardoso


0 vote


Modérateur

Bonsoir ici :)

Je viens de terminer ma lecture actuelle et comme je m'en suis douté, ce livre a été une véritable souffrance du début jusqu'à la fin.

Du coup, hop, la saga a sauté de ma bibliothèque et a laissé la place à une autre bien plus intéressante : GOT.

A partir de demain, j'attaque la lecture suivante :

Bourbon Kid, tome 1 : Le livre sans nom d'Anonyme.

Un thriller fantastique.

Voici le résumé :

Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.

Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d'oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock'n'roll et le plus jubilatoire de l'année !


0 vote

Bonjour,

Je rebondis sur le Bourbon Kid

C'est une super saga composé pour l'instant de 7 tomes ( le 8 sort en aôut).

On retrouve tout au long de la saga les différents personnages principaux, ils (ou elles) sont complétement déjantés, hors du commun.

Ecriture trés trash, gore, cru, bref l'auteur ne fait pas dans la dentelle. D'ailleurs cet auteur est anonyme...

Certain critique compare son écriture à un scenario de Quentin Tarantino. Probable dans ce cas là vivement les films !

Bonne lecture à tous


0 vote


Modérateur

Bonsoir Napay :)

Cela fait un sacré moment que ce livre traîne dans ma PAL et là aussi, j'ai reçu beaucoup de commentaires très positifs à ce sujet.

Le tien me conforte sur ce choix littéraire.

Je sors tout juste d'une lecture vraiment pénible et là, j'ai vraiment besoin d'un truc qui sache me tenir en haleine pendant un petit moment :p

En plus, si toi tu me dis que l'écriture est gore et trash, ouais, je suis parti pour me régaler :p

En tout cas, merci à toi de ce partage, je sens que je suis vraiment bien parti pour m'éclater :p


0 vote

Le prochain : " Tous les hommes désirent naturellement savoir " de Nina Bouraoui , dont j'apprécie particulièrement l'écriture .

résumé :

*Tous les hommes désirent naturellement savoir est l’histoire des nuits de ma jeunesse, de ses errances, de ses alliances et de ses déchirements.

C’est l’histoire de mon désir qui est devenu une identité et un combat.

J’avais dix-huit ans. J’étais une flèche lancée vers sa cible, que nul ne pouvait faire dévier de sa trajectoire. J’avais la fièvre.

Quatre fois par semaine, je me rendais au Kat, un club réservé aux femmes, rue du Vieux-Colombier. Deux cœurs battaient alors, le mien et celui des années quatre-vingt.

Je cherchais l’amour. J’y ai appris la violence et la soumission.

Cette violence me reliait au pays de mon enfance et de mon adolescence, l’Algérie, ainsi qu’à sa poésie, à sa nature, sauvage, vierge, brutale.

Ce livre est l’espace, sans limite, de ces deux territoires.*


0 vote


Modérateur

A mon avis, ça sent le livre qui va remuer quelques tripes et provoquer quelques larmes :)

Bon courage à toi Jeanne :)


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit