Je ne sais pas quoi faire

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour/Bonsoir à tous.

Je ne sais pas vraiment comment aborder ce sujet, et je n'ai pas l'habitude de demander de l'aide ou des conseils, alors je vais juste raconter ce qui me.. bloque ? fait peur ? m'angoisse ? Ce qui fait que je ne sais pas du tout comment agir ?

Désolé à l'avance si c'est confus et brouillé...

Je suis, depuis un peu plus d'un mois, en couple avec une personne rencontrée sur Beto... et nous avons commencé à parler depuis fin septembre.
Lorsque nous avons commencé à parler, tout est allé très vite. Il est dans la même ville que moi, venant d'y arriver pour ses études. C'est lui qui est venu me parler, afin de pouvoir faire connaissance.
Ce qui était clair, c'était que tous les deux, on voulait se mettre en couple... Moi, à cause d'un célibat de 10 mois qui me pesait, je voulais retrouver quelqu'un à aimer, caliner, qui accepterait mes papouilles à tout moment, à toute heure... Et lui venait tout juste de se faire larguer...
Au tout début, on ne se l'est pas dit, mais ça transpirait l'envie de se mettre avec l'autre... On se parlait, on s'entendait bien... On s'est même vu, je lui ai fait un peu visiter la ville.

Seulement voilà... je ne sais pas comment agir.
J'ai l'impression qu'on s'est mis en couple trop tôt, sans se connaitre.
Il a des problèmes de santé, des problèmes avec sa famille qui n'acceptent pas sa trans-identité (ou plutôt qui ne le prenne pas au sérieux), et il a de gros problèmes de stress à cause de ses cours...
On a eu une grosse dispute, il y a quelques semaines, parce qu'il me reprochait d'avoir dit des choses qui l'avaient blessé, de ne pas m'intéresser à sa santé... Sauf que moi, je ne savais pas comment aborder ce sujet... Lorsque quelqu'un vous dit "J'ai une maladie incurable." est-ce que vous allez tout lui demander dans les détails tout de suite ? J'ai évité le sujet, car je voulais trouver un moment en face à face afin d'en parler calmement...
Mais au final, on ne s'est pas vu depuis maintenant trois semaines... Il me manque, terriblement. Mais il ne répond pas à mes "Je t'aime, je veux te voir, tu me manques..." il passe à travers... il évite la conversation, et ça fait putain de mal.

Oui, on se connait à peine, et on a déjà passé de bons moments ensemble... mais j'ai l'impression que, le fait qu'il ait tous ses problèmes m'efface... C'est moi qui vient lui parler, c'est moi qui vient lui demander comment il va... Je lui dis que je l'aime, je n'ai jamais de réponses à ces petites phrases...

Et au final, j'ai peur de le lacher, parce que j'ai peur qu'il ne fasse n'importe quoi... A cause du stress, de la colère contre sa famille, de ses problèmes de santé qui l'ont cloué dans un lit d'hopital pendant un long moment (selon ses dires) sans que personne ne vienne lui rendre visite.

Au final, je ne sais pas quoi faire, parce que c'est confus dans ma tête.
J'ai l'impression que ce n'était pas une bonne idée de me mettre en couple directement, et je l'avais même pré-senti (si on peut le dire comme ça)...

Je ne sais vraiment pas quoi faire au final... Je ne sais même pas quand est-ce que je vais pouvoir le voir face à face, parce qu'il n'a plus le temps...
Je suis totalement perdu.


photo de l'auteur ElodieM
ElodieM
Femme de 24 ans
les hauts d'anjou

1 remerciement
Bonsoir je ne sais pas si sa t'aidera beaucoup mais déjà si il ne répond pas a tes " je t'aime " c'est soit qu'il a peur d'aimé (peut être lié a sa maladie ou du fait que sa se passe mal avec c'est parents et qu'il a un sentiment de rejet ) sinon c'est que c'est un amour a sens unique désolé. Après le mieux serait de parler de tout ça avec lui ( dit lui franchement faut qu'on parle ) et si il te répond pas lâche l'affaire tu va te faire du mal pour rien.
j’espère avoir pu aidé.
bonne soirée

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Bonsoir, merci pour cette réponse..
Voilà ce qu'il s'est passé

Je lui ai envoyé un message vers 17h pour engager la conversation.
Il l'a vu.
Il n'a pas répondu, du coup, je ne sais pas du tout quoi faire... Insister ? Laisser tomber ?

photo de l'auteur Skyquiver
Skyquiver
Homme de 30 ans
Près de Nice

9 remerciements
S'il ne répond pas à tes messages, plus tu insisteras, plus tu risques de passer pour un lourdeau. Reviendra-t-il vers toi en le laissant un peu respirer ? Aucune idée. En tout cas n'attends pas trop longtemps car s'il ne veut plus te voir tu devrais te faire à l'idée et essayer de tourner la page aussi difficile que cela puisse être. De son côté ça fait presque un mois qu'il t'a oublié on dirait...

Vouloir se mettre en couple à tout prix avec quelqu'un pour combler un manque n'est pas forcément une bonne idée à moins de tomber comme par hasard sur une personne qui te corresponde et avec laquelle tu vas vraiment pouvoir construire quelque chose. Il faut d'abord apprendre à se connaître.

En attendant tu devrais te changer les idées pour oublier tout ça, avec tes projets ou encore tes passions ou hobbies si tu en as, des sorties avec des amis ou camarades, tout ce qui peut te permettre de te recentrer sur toi même.

photo de l'auteur Ganymede
Ganymede
Homme de 42 ans
Brest

3 remerciements
Citation de Skyquiver
S il ne répond pas à tes messages, plus tu insisteras, plus tu risques de passer pour un lourdeau. Reviendra-t-il vers toi en le laissant un peu respirer ? Aucune idée. En tout cas n attends pas trop longtemps car s il ne veut plus te voir tu devrais te faire à l idée et essayer de tourner la page aussi difficile que cela puisse être. De son côté ça fait presque un mois qu il t a oublié on dirait...

Vouloir se mettre en couple à tout prix avec quelqu un pour combler un manque n est pas forcément une bonne idée à moins de tomber comme par hasard sur une personne qui te corresponde et avec laquelle tu vas vraiment pouvoir construire quelque chose. Il faut d abord apprendre à se connaître.

En attendant tu devrais te changer les idées pour oublier tout ça, avec tes projets ou encore tes passions ou hobbies si tu en as, des sorties avec des amis ou camarades, tout ce qui peut te permettre de te recentrer sur toi même.

photo de l'auteur solveidge
Solveidge
Femme de 34 ans
Le Vésinet

2 remerciements
le couple dans le mauvais côté c'est pour se fuir soi,l'individu totalement incomplet cherche dans l'autre
la complétude,un couple c'est deux individus pas finis qui inventent un troisième individu qu'est
le couple alors ils savent pas qui ils sont mais ils sont quelqu'un parce qu'ils sont le couple donc c'est
1+1 qui fait un 3,et quand l'un dit cette phrase tordante "oh bin nous on a décidé de n'plus aller à Ibiza,pas
vrai léon?!" puis t'as léon derrière,il bricole souvent dans l'enthousiasme "non j'ai pas aimé"
bon E-VI-DE-MMENT c'est une idée un peu brute de décoffrage,y a le couple sublime,sartre+simone de beauvoir qui a de le gueule ET y a le couple normal frustrant "comment ça va?je rentre des courses" ça peut être magnifique car on juge tous les jours,je pense juste qu'il y a pas d'solution que de laisser l'autre revenir à toi
le couple c'est du boulot,l'enthousiasme 20 ans après,comment refont ils mai 68?!du boulot dis-je!
côté ++,rien de plus déprimant que d'être seul,le couple EST donc la solution pour ne pas l'être
breffffff,le couple référentiel qu'on admire est un lieu de revanche,d'animosité ce n'est pas un lieu
béni,c'est un lieu de frustration,d'animosité,minable ou grandiose mais toujours quotidien DONC un
problème irréductible qui fascine!
ce que j'ai appris avec la maturité,là c'est un grosso modo que je vais balancer,si une personne incertaine de ce qu'elle peut donner vivait en couple elle attendrait tellement d'être sauvée par l'autre,que pour elle dans un couple hors de question d'être déprimé,frustré,il faut êêêtre enlevé de soi,sorti de soi,et ça it is not possible personne et je dis bien,personne ne te sort de toi

photo de l'auteur Ganymede
Ganymede
Homme de 42 ans
Brest

3 remerciements
"It takes two" comme disent les Anglais avec leur merveilleux sens de la concision. La question soulevée est celle des coups de foudre qui ne sont pas réciproques. Je pense être qualifié pour en parler car même si ma situation est différente, je suis aussi en plein dedans: "love at first sight", sauf que Cupidon n'a visé et atteint que mon cœur, pas le sien. Je me torture l'esprit pour essayer de séduire celui qui m'a complètement envoûté. Comme il est très fin d'esprit, je sais qu'il sait que mes sentiments pour lui sont très forts et il me fait comprendre, tout en finesse, que, du moins pour l'instant, il ne peut pas m'offrir autre chose que son amitié. Cela me frustre bien sûr, mais depuis que je me suis efforcé de me mettre à sa place (il est plus jeune, plus beau et mieux dans sa peau que moi - y a pas photo!), bref si je m'astreint à me montrer moins égoïste pour comprendre et admettre sa position, cela va tout de suite mieux. Nous nous confions des tas de choses qu'on n'aurait jamais imaginer se dire il y a encore quelques semaines seulement. On se voit assez souvent et j'apprends à me contenter de ce qu'il veut bien me donner (sachant que lui ne m'a jamais rien demandé mais a toujours fait preuve d'une grande gentillesse) et j'essaie donc (c'est difficile) de le considérer comme seulement mon meilleur ami et donc de reprendre ma quête du prince charmant. Il y a des moments où c'est particulièrement difficile, des moments de grande solitude dans lesquels le désespoir prend le dessus. C'est d'ailleurs pourquoi je suis revenu sur ce site, pour me souvenir que d'autres traversent peu ou prou la même épreuve et que vider son sac, quand bien même sur un écran sans contact humain "pour de vrai" peut être un soulagement.

photo de l'auteur solveidge
Solveidge
Femme de 34 ans
Le Vésinet

2 remerciements
la passion est une méduse, calculatrice machiavélique,magnifique vieillissante,intrigante retorse et
redoutable jouissant de la perversité et souhaitant dominer celui des deux qui y croît le plus!la passion ne règne que jusqu’à une maladie qui achève de ruiner sa beauté,tout comme son emprise sur autrui par la manipulation, comme un châtiment ultime!
la passion peut être volonté de possession de l’autre,ce qui peut engendrer une forme de violence,plus ou moins tacite ou enveloppée de beaux atours!c'est un rapport entre dominant et dominé,s’ouvrir à quelqu’un d’autre, prendre le risque de se dévoiler et de s’abandonner à l’emprise de quelqu’un,même quand cette emprise est bienveillante,c’est se rendre vulnérable

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
@Skyquiver
J'ai effectivement voulu me mettre en couple à tout prix... J'ai entendu parler de beto en Aout, je m'y suis inscrit, et depuis, j'ai enchainé les discussions pour trouver quelqu'un d'intéressant. Il y en a eu plein, les aléas de la vie ont fait que c'est avec lui que ça a matché plus que directement.
Au début, c'était bien, on parlait... Mais quand on s'est dit qu'on voulait se mettre en couple... j'avais déjà la mauvaise sensation que c'était une mauvaise idée, c'était allé trop vite... Mais j'ai voulu y croire.
Au début, il répondait à mes "je t'aime, tu me manques, je veux te voir", mais depuis notre dispute... il n'y répond plus... Alors je ne sais pas si ça l'a refroidi que je puisse parler crument de ce que je pense, ou si ça lui a provoqué quelque chose d'autre...
Au final, j'ai l'impression qu'il esquive tout, et n'a toujours pas répondu à mon message depuis hier, bien qu'il l'ait vu. Je ne sais pas s'il faudrait que j'aille le voir sans prévenir pour le mettre en face de ses responsabilités, quitte à le quitter à ce moment-là s'il fuit encore. Parce que je n'aime pas penser que je vais lui faire du mal, si je le quitte... Hors, s'il s'en fiche, je partirai sans aucun remord.

@Solveidge
Pour ses dépressions à lui, sa frustration à ne pas être sauvé, je l'ai engueulé (ce qui a donné lieu à notre dispute, et donc depuis le silence radio). Est-ce qu'à ce moment là, j'aurai du le laisser s'enfoncer et finalement lui dire que je ne veux plus être avec lui ? Ou c'était le mieux à faire, de vouloir le sortir de cette dépression-égoiste ?

@Ganymede
J'ai déjà eu cette même relation que tu décris, avec mon meilleur ami qui n'a jamais pu me retourner mes sentiments, à une époque. Seulement, ici, on n'a même pas eu le temps de devenir amis... On est tout de suite passé par la case "couple"... Et je crois bien qu'au final, si moi j'ai voulu y croire, lui n'y a pas cru... Ce qui entraine sans doute ce long silence...

photo de l'auteur RaphM19
RaphM19
Homme de 19 ans
Paris

3 remerciements
Coucou! Alors je ne sais pas ce que tu lui as dis par rapport à sa transidentité, tu dis que tu l'as "engueulé"? Ce genre de sujet est très délicat vu qu'il est complexe et encore extrêmement mal accepté dans notre société.
Donc je pense que le mieux c'est que tu lui fasses un grand message ou tu lui dis que tu t'excuses si tes mots l'ont blessé, que c'était pas ton intention mais juste que c'est la première fois que tu fais face à ce genre de problème, et donc que tu ne sais juste pas trop comment réagir. Mais que tu en as maintenant conscience que tu n'as surement pas choisi les bons mots, et que maintenant t'es prêt à l'écouter et à l'aider parce que tu l'aimes bien. Un message clair et sincère quoi. Il faut juste pas que tu places un certain jugement sur ses problèmes, mais juste que tu dises honnêtement et de manière respectueuse ce que t'as ressenti, la raison de ta réaction, et ta volonté à l'aider. Et tu peux aussi lui parler de tes pensées au sujet du fait que vous vous êtes peut être mis en couple trop tôt, mais que toi tu veux bien continuer quand même (si j'ai bien compris?). Juste que tu veux une réponse, qu'il ait le respect et la politesse de te répondre et te dire ce qu'il pense de tout ça, et non de t'ignorer.
Maintenant s'il ne te réponds pas, c'est tant pis pour lui, il faudra que tu te fasses à l'idée de mettre un terme à cette relation. Et tu peux lui dire d'ailleurs dans ton message, que voilà toi t'es prêt à repartir à zéro, mais que si lui ne te réponds plus, ben ça sert plus à rien de continuer, tu le prendras pour un refus de continuer votre relation. Tu ne vas pas non plus lui courir après, s'il est trop fier pour te pardonner c'est son problème, toi tu t'es excusé, t'as fait ta part des choses, et puis voili voulou quoi.
Et si t'es vraiment très sensible et en manque d'affection et que ça te brise vraiment le coeur de ne pas avoir de réponse et que ça se termine comme ça (je suis comme ça donc je peux comprendre ^^'), alors oui, la seule chose que tu pourrais faire pour éventuellement pouvoir passer à autre chose, c'est de directement aller le voir sans prévenir, comme ça il sera directement confronté à toi et ce sera plus facile pour toi de mettre les choses au clair dans ta tête en voyant sa réaction face à ta présence.
Voilà j'espère que j'aurais pu t'aider un peu 😘 Et si jamais il te réponds et veux bien discuter avec toi, n'oublie pas qu'il est encore dans une mauvaise phase psychologique, que tu devras bien être à l'écoute et ne pas porter de jugements négatifs sur lui, au risque de le blesser sévèrement, et donc en gros que dans ces moments là, c'est la personne qui n'a pas de problèmes psychologiques qui doit endosser la lourde responsabilité de supporter et accepter les problèmes de l'autre :/ Après je sais pas s'il/elle a un.e psy (spécialisée dans la communauté lgbtq+ bien sur), ce serait mieux d'aller en voir un.e ^^

photo de l'auteur solveidge
Solveidge
Femme de 34 ans
Le Vésinet

2 remerciements
comme Nietzsche disait "je voudrais que votre prochain vous devienne insupportable pour que vous compreniez qui est votre ami à l'intérieur de vous, je ne vous enseigne pas l'amour du prochain mais l'amour du plus lointain, je voudrais que la présence du prochain vous devienne insupportable pour que vous compreniez qui est votre ami",y a pas de pensée sérieuse s'il y a pas de solitude,y a pas d'pensée mais que de la condition mentale NOTRE solitude!!!!s'retrouver ensemmmmble comme une réunion collective c'est sans vigueur,on témoigne de choses passionnantes que si on est rentré dans notre chaos avec nous-mêmes
c'est merveilleusement faux l'autre,pas se priver de ce MIRRRACLE,pour être avec l'autre faut avoir compris ce qu'on est soi,on comprend sinon pas du tout,vaguement de l'autre ce qu'on a compris de soi!ce qui nous complait de nous-même c'est de faire dire a l'autre qu'on n'est pas minable,médiocre,chaotique,inconséquent et ensuite recevoir de l'autre quand on ne s'est pas compris soi!tu n'as d'empathie avec l'autre que ce que tu as accepté de sympathie avec toi!Deleuze disait "les personnages de Proust sont passionnants ils ne parlent jamais d'eux-mêmes, ils n'ont pas cette vulgarité là"!!!!!!!!!!!!!!!
la réponse est de lui dire "que tu m'aimes ou pas,que tu le veuilles ou non,je te soutiens sans condition"

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
@RaphM19
Je lui ai déjà dit tout ça... que j'étais désolé, que je m'excusais, et que je voulais qu'on puisse discuter...
Pour ce qui est de son psy, il ne l'a pas encore vu... le premier rendez-vous est dans une dizaine de jour, je suis sensé l'accompagner. Il veut commencer à tout prix sa transition pour aller mieux... Alors je ne sais pas si j'attends jusque là ? Si je met les choses au clair avant ?
Après, je pense que si je n'ai pas de réponse d'ici ce soir, je lui renverrai un dernier message, comme ultimatum... S'il ne me répond pas, je considère que ça ne marche pas, et que j'arrête tout. Et s'il ne me répond toujours pas, là, oui, j'irai voir devant chez lui. Parce que le foutage de gueule, ça va bien deux secondes... mais après, stop...

@Solveidge
Il le sait, que je suis prêt à le soutenir sans condition. J'ai même commencé, j'ai mis mes cotés de soucis pour l'aider à fond. Mes soucis à moi ne sont même plus mis au second, ou troisième plan... Ils n'existent plus, on n'en parle pas. Et je pense qu'il ne me le demandera jamais, aussi.

photo de l'auteur RaphM19
RaphM19
Homme de 19 ans
Paris

3 remerciements
Citation de FDeliryous[quote cite=https://betolerant.fr/forum/11270/je-ne-sais-pas-quoi-faire#258656] @RaphM19
Je lui ai déjà dit tout ça... que j étais désolé, que je m excusais, et que je voulais qu on puisse discuter...
Pour ce qui est de son psy, il ne l a pas encore vu... le premier rendez-vous est dans une dizaine de jour, je suis sensé l accompagner. Il veut commencer à tout prix sa transition pour aller mieux... Alors je ne sais pas si j attends jusque là ? Si je met les choses au clair avant ?
Après, je pense que si je n ai pas de réponse d ici ce soir, je lui renverrai un dernier message, comme ultimatum... S il ne me répond pas, je considère que ça ne marche pas, et que j arrête tout. Et s il ne me répond toujours pas, là, oui, j irai voir devant chez lui. Parce que le foutage de gueule, ça va bien deux secondes... mais après, stop...
Citation


Ah oui d'accord bon ben ouai alors, je vois que tu sais quoi faire donc j'ai pas besoin de te conseiller plus que ça 😊 Par contre peut être un dernier petit conseil, je sais pas si tu le fais déjà, mais adresse toi à elle (avec des pronoms féminins quoi) et non "lui" (enfin si j'ai bien compris c'est une femme trans c'est ça?). C'est plus respectueux et je suis sûr que ça lui fera plaisir 😊

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
@RaphM19
C'est un FtM... Je parle de lui avec le pronom qui le représente, c'est à dire, masculin ;)
Et actuellement en pleine discussion avec lui, je pense que la question du couple va redevenir celle de deux célibataires.

Merci à tous pour tous vos conseils !

photo de l'auteur RaphM19
RaphM19
Homme de 19 ans
Paris

3 remerciements
Citation de FDeliryous
@RaphM19
C est un FtM... Je parle de lui avec le pronom qui le représente, c est à dire, masculin ;)
Et actuellement en pleine discussion avec lui, je pense que la question du couple va redevenir celle de deux célibataires.

Merci à tous pour tous vos conseils !


Aaah oki désolé haha 😊 Ah oui? :O bon ben au moins t'as réussi à obtenir une conversation à nouveau! :) Tu nous tiendras au courant pour la suite hein! (enfin si tu veux bien sur) Bisous! 😚

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Bonjour, monde.
Tu brises les gens qui demandent, tu brises les gens qui veulent l'amour, tu brises les gens qui veulent le bien, tu les brises. Au point qu'ils n'en sont plus que réduits à rien. Tu veux réduire à néant l'espoir de solidarité, tu réduis à néant des esprits, des idéaux.
Monde, tu es cruel. Tu es cruel et tu le sais, tu en profites. Les plus faibles se retrouvent à ta portée et tu ne peux t'empêcher d'en faire tes jouets.
Monde, tu leur laisses un espoir de temps en temps, tu leur laisses un moment de répit. Mais il est de courte durée. Ou lorsque tu consens à prolonger le plaisir, la chute se fait de haut...
Combien de personnes as-tu brisé, monde ? A dicter des codes, à dicter tes règles de conduite ? A bien tracer les cases où tu voulais nous enfermer, monde ? Pourquoi vouloir faire souffrir qui veulent en partir, monde ?
Monde, ta cruauté n'a d'égale que la froideur des enfants que tu engendres.
Monde, tu m'empêches d'écrire, tu m'empêches de m'exprimer, tu m'empêches d'aimer... Non, tu ne m'empêches pas d'aimer... Mais tu me donnes l'imrpession de ne pas l'être. Alors que je ne demande qu'à aimer les personnes autour de moi. Tu m'as brisé tellement de fois que je ne sais plus où aller. Que je ne sais plus comment me redresser et comment faire face à nouveau au monstre que tu es.
Monde, j'aimerai que tu crèves. Que tu crèves par millier. J'aimerai que tu crèves et que la souffrance que tu engendres n'existe plus.
Ou alors est-ce moi qui vais disparaitre ?

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit