logo BeTolerant.fr Applications et site de rencontres LGBT
avatar célibataire connecté
 Invité

Mon amie est ambiguë depuis mon coming out

auteur anonyme

Anonyme
star_half
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour, bonsoir à tous,
Etant donné que je suis en anonyme, je vais vous donner quelques indications sur moi. Je suis donc une jeune femme de 17ans. Il y a quelques jours, j'ai enfin assumée ma bisexualité auprès de mes amis. Suite à ça, j'ai passé l'après-midi avec mon amie le plus proche et elle m'a avouée sa bisexualité. On a donc passé l'après-midi à parler des relations cachées que l'on a eu avec des femmes, on s'est tout avoué. J'me sentais libérée, c'était la première fois que j'en parlais à quelqu'un et elle aussi. Mon amie, étant en couple avec un homme, m'a avoué que ça ne la dérangerait pas d'être avec une femme en même temps. Oui, c'est très cliché, je vous l'accorde aha ! M'enfin, jusque là, tout allait bien. Le soir, elle m'a envoyé des messages me faisant comprendre que j'lui plaisais, qu'elle m'aimait plus que bien et que si elle m'a avouée tout ça en retour, c'était pour un but précis. Elle voulait être avec son copain et moi en même temps, ce que j'ai évidemment refusé. Le lendemain, elle m'a appelée me disant d'oublier tout ça, qu'elle s'était perdue et qu'elle regrettait de m'avoir proposé ça. Maintenant, oui oui on y vient, le problème aha. J'me sens tellement gênée en sa présence, j'arrive pas à la voir comme avant. Puis, j'me dis que si j'lui plaisais depuis le début (ce qu'elle m'a dit), tous ses compliments et ses gestes envers moi prennent un autre sens. Je dramatise peut être mais j'me dis qu'elle m'a quand même vue nue. Je sais pas, j'ai l'impression qu'elle a violée mon intimité dans le sens où elle se rinçait l'œil. J'me sens tellement mal à l'aise en sa présence tandis que je la considérais vraiment comme ma sœur. J'ai beau me forcer, je la vois plus de la même façon, j'arrive plus à la rappeler "bb" comme on avait l'habitude de l'faire... Puis, en même temps, j'me vois pas sans elle. Elle me connaît par cœur, on a une forte amitié. Les distances que j'prends la vexe et me font du mal. Qu'est-ce-que j'dois faire ? Comment j'pourrais ne plus être gênée en sa présence ?
Merci à vous d'avoir lu jusque là déjà aha et merci à ceux qui me conseilleront!

photo de l'auteur Enneathusias

Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon
starstarstarstar_half
 105 remerciements
Bonjour Anonyme,

Jusqu’à ce que tu lui parles de ta bisexualité et qu’elle évoque en réponse la sienne, il n’y avait pas d’ambiguïté dans votre relation ? Tout s’est très bien passé entre vous, de façon amicale ou fraternelle et elle aurait eu de nombreuses opportunités de te faire comprendre son attirance, ou de le laisser transparaître, si c’était une arrière-pensée, mais ce n’est pas le cas.

On a presque l’impression que tu la perçois maintenant comme une perverse qui se rinçait l’œil, alors que tu es aussi bisexuelle et qu’elle aurait pu penser la même chose. L’espace d’un moment, elle t’a regardé différemment avec ce nouveau point commun, qui aurait pu conduire à un autre type de relation. Tu as montré que tu n’étais pas intéressée, donc il n’y a pas de raison qu’elle espère autre chose. Elle a été assez claire et regrette ces SMS, car elle ne veut pas que votre relation change.

Tu peux te refaire préciser les choses par elle, si tu le souhaites, pour qu’il n’y ait plus aucun doute, mais prends garde à ne pas surinterpréter.

Bonne soirée :)
photo de l'auteur Lindos

Lindos
Homme de 35 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 41 remerciements
"Maintenant, oui oui on y vient, le problème aha. J'me sens tellement gênée en sa présence, j'arrive pas à la voir comme avant. Puis, j'me dis que si j'lui plaisais depuis le début (ce qu'elle m'a dit), tous ses compliments et ses gestes envers moi prennent un autre sens. Je dramatise peut être mais j'me dis qu'elle m'a quand même vue nue. Je sais pas, j'ai l'impression qu'elle a violée mon intimité dans le sens où elle se rinçait l'œil. J'me sens tellement mal à l'aise en sa présence tandis que je la considérais vraiment comme ma sœur. J'ai beau me forcer, je la vois plus de la même façon, j'arrive plus à la rappeler "bb" comme on avait l'habitude de l'faire... Puis, en même temps, j'me vois pas sans elle. Elle me connaît par cœur, on a une forte amitié. Les distances que j'prends la vexe et me font du mal. Qu'est-ce-que j'dois faire ?"

Si tu vivais dans une société où un léger érotisme est ordinaire aux relations, au lieu d'une société qui le condamne, tu ne te formaliserais pas d'avoir une amie proche qui a un peu flashé sur toi.
La vraie frontière entre le désir et l'amitié ce sont les passions excessives du désir qui peuvent brouiller la simplicité de l'amitié, les jalousies, etc.
A mon avis tu ne devrais pas te formaliser pour ça.
photo de l'auteur Lindos

Lindos
Homme de 35 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 41 remerciements
"Maintenant, oui oui on y vient, le problème aha. J'me sens tellement gênée en sa présence, j'arrive pas à la voir comme avant. Puis, j'me dis que si j'lui plaisais depuis le début (ce qu'elle m'a dit), tous ses compliments et ses gestes envers moi prennent un autre sens. Je dramatise peut être mais j'me dis qu'elle m'a quand même vue nue. Je sais pas, j'ai l'impression qu'elle a violée mon intimité dans le sens où elle se rinçait l'œil. J'me sens tellement mal à l'aise en sa présence tandis que je la considérais vraiment comme ma sœur. J'ai beau me forcer, je la vois plus de la même façon, j'arrive plus à la rappeler "bb" comme on avait l'habitude de l'faire... Puis, en même temps, j'me vois pas sans elle. Elle me connaît par cœur, on a une forte amitié. Les distances que j'prends la vexe et me font du mal. Qu'est-ce-que j'dois faire ?"

Si tu vivais dans une société où un léger érotisme est ordinaire aux relations humaines, au lieu d'une société qui le condamne, tu ne te formaliserais pas d'avoir une amie proche qui a un peu flashé sur toi.
La vraie frontière entre le désir et l'amitié ce sont les passions excessives du désir, les jalousies, etc, qui peuvent brouiller la simplicité de l'amitié.
A mon avis tu ne devrais pas te formaliser pour ça.
auteur anonyme

Anonyme
star_half
Citation de Enneathusias
Bonjour Anonyme,

Jusqu’à ce que tu lui parles de ta bisexualité et qu’elle évoque en réponse la sienne, il n’y avait pas d’ambiguïté dans votre relation ? Tout s’est très bien passé entre vous, de façon amicale ou fraternelle et elle aurait eu de nombreuses opportunités de te faire comprendre son attirance, ou de le laisser transparaître, si c’était une arrière-pensée, mais ce n’est pas le cas.

On a presque l’impression que tu la perçois maintenant comme une perverse qui se rinçait l’œil, alors que tu es aussi bisexuelle et qu’elle aurait pu penser la même chose. L’espace d’un moment, elle t’a regardé différemment avec ce nouveau point commun, qui aurait pu conduire à un autre type de relation. Tu as montré que tu n’étais pas intéressée, donc il n’y a pas de raison qu’elle espère autre chose. Elle a été assez claire et regrette ces SMS, car elle ne veut pas que votre relation change.

Tu peux te refaire préciser les choses par elle, si tu le souhaites, pour qu’il n’y ait plus aucun doute, mais prends garde à ne pas surinterpréter.

Bonne soirée :)


Déjà, merci pour ta réponse !
Alors, non avant que l'on évoque ce sujet, tout semblait claire entre nous, on était juste amie. Ton analyse est parfaite, c'est exactement comme ça que j'le perçois. Juste hier, j'étais chez elle et j'ai remarqué qu'elle se permettait beaucoup plus de choses. Des choses en trop. Disons, qu'elle avait vraiment les mains baladeuses et qu'elle me tripotait quoi. C'était vraiment bizarre, j'étais d'autant plus gênée. On avait pourtant remis les choses à clair juste avant et elle m'avait bien confirmé qu'elle avait eu un moment de perdition et qu'elle ne pensait pas ce qu'elle a dit. J'ai l'impression que ses actes contredisent ses paroles. Peut-être que j'me fais des films.
Bonne après-midi!
auteur anonyme

Anonyme
star_half
Citation de Lindos


Si tu vivais dans une société où un léger érotisme est ordinaire aux relations humaines, au lieu d une société qui le condamne, tu ne te formaliserais pas d avoir une amie proche qui a un peu flashé sur toi.
La vraie frontière entre le désir et l amitié ce sont les passions excessives du désir, les jalousies, etc, qui peuvent brouiller la simplicité de l amitié.
A mon avis tu ne devrais pas te formaliser pour ça.


Merci à toi pour ta réponse !
Avec des "si", on referait le monde, c'est bien connu. La société et ses formalités s'imposent à moi.
Elle est jalouse simplement quand je me fais de nouvelles amies, quand il s'agit d'amis, ça lui passe au dessus. La simplicité de l'amitié est déjà un peu brouillée. Ou encore une fois, peut-être que j'me fais des films ou que je dramatise, je ne sais pas.
Passe une très bonne après-midi.
photo de l'auteur Sandrou33

Sandrou33
Femme de 17 ans
Bordeaux
star_half
 1 remerciement
Bonsoir 😄
Comme visiblement tu tiens à ton amie et qu'elle tient à toi, il faut que tu lui parles sérieusement.
D'abord il faut que tu sois sûre de ce que tu veux, soit sortir avec elle même si elle est en couple soit rester son amie. Si tu veux juste être son amie et que tu trouves tout ça gênant, il faut que tu lui dises, en précisant que tu ne veux surtout pas la perdre. Je pense que si elle t'aime vraiment ça va être compliqué, mais elle finira par accepter.
Bonne soirée
Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit