Un noir qui préfère les blancs - Page : 2

Publicité
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je suis complètement d'accord mais restons calmes ou l'échange sera vain :*
#239859
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par paexper le 26/02/2017 - 10:30:34
okay ...
Je fais partie des fous des premiers post ? x  (

Il est vrai, faut accepter ton opinion ..
Mais peut-être développer aussi avec critique et objectivité ??
#239860
photo privée de l'auteur Gargantua
Gargantua
Homme de 53 ans
- Modification par Gargantua le 26/02/2017 - 10:50:36
La mixité est un fait... Qui peut se targuer de ne pas être issu d'un mélange, d'une pluralité d'origines ?

Qu'elle soit sociale, ethnique, nationale, religieuse, ou autres cette mixité s'est forgée au cours des générations qui nous ont précédés... Nous sommes TOUS issus d'un métissage qui ne se traduit pas forcément par une couleur, mais en chacun de nous il y a les racines de la différence quand bien même nous adoptons un discours réfutant tout métissage.

J'invite tous ceux qui doute de l'opportunité de laisser parler leur cœur plus que leur rancoeur ou leurs à prioris d'entreprendre un chemin initiatique sur leurs propres origines. Certains risqueraient d'être surpris...

Faut il pour autant s'enfermer dans nos origines et de ce fait rendre responsable nos ailleuls du métissage qu'ils nous imposent ? Le poids de l'Histoire humaine doit il peser sur nos affects et sur notre considération de l'autre ? Le penser me semble être une justification de piètre valeur... un argument fallacieux ne servant qu'un discourt de rejet et de peur ou tout au plus de méconnaissance,  et de défiance.

L'attirance ou la retissance sont naturelles,  faut il encore avoir la lucidité d'essayer d'aller au delà...

 0 vote #239861
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de Paexper : okay ... Je fais partie des fous des premiers post ? x  ( Il est vrai, faut accepter ton opinion .. Mais peut-être développer aussi avec critique et objectivité ??


A qui t'adresses-tu ? à moi ? ma réponse ne concernait que la personne que j'ai cité donc pas toi. 

Le racisme, la ségrégation ne sont pas des idées pour lesquelles on peut réclamer la tolérance, y a rien d'autre à dire. 
#239862
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je comprend, je me suis déjà dis la même chose sur le fait que les "blédars" violents n'aident pas si on veut lutter contre le racisme...
Dans mon quartier, j'ai grandi avec ce genre de personnes et c'est comme si ils étaient obligés de devenir comme leur grand frère. Ca m'agace qu'ils ne se donnent pas une chance , dès leur plus jeune âge ils sont influencés et finissent pour la plupart à vendre de la drogue. Je précise que j'habite dans l'aisne, le département ayant le plus voté Marine Le Pen aux élections régionales.
Et oui, après ce sont les premiers à se poser en tant que victime des "blancs racistes" alors que pour ma part je pense qu'ils en sont en partie responsables de ce racisme avec leur violence.
Contente que toi tu avais du recul et n'as pas été influencé par un milieu dur.
#239866
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de Nonobstant : Citation de Paexper : okay ... Je fais partie des fous des premiers post ? x  ( Il est vrai, faut accepter ton opinion .. Mais peut-être développer aussi avec critique et objectivité ?? A qui t'adresses-tu ? à moi ? ma réponse ne concernait que la personne que j'ai cité donc pas toi.  Le racisme, la ségrégation ne sont pas des idées pour lesquelles on peut réclamer la tolérance, y a rien d'autre à dire. 
Citation de Nonobstant : Citation de Paexper : okay ... Je fais partie des fous des premiers post ? x  ( Il est vrai, faut accepter ton opinion .. Mais peut-être développer aussi avec critique et objectivité ?? A qui t'adresses-tu ? à moi ? ma réponse ne concernait que la personne que j'ai cité donc pas toi.  Le racisme, la ségrégation ne sont pas des idées pour lesquelles on peut réclamer la tolérance, y a rien d'autre à dire. 

Juste par rapport aux fous des premiers post ^^ '

sinon la vraie question se posait à lynus ...
#239867
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Ici par exemple aussi il y a les banlieusard ultra violent (et non pas les blédards)
Et les pires sont blancs et belges ...

J'dis ça parce que c'est assez radical comme généralité ..
Mais il est sûr que la violence n'engendre que la violence  .. .

Mais si on quitte le principe de discrimination d'origines et qu'on exprime le mal être de toute personne en précarité et vivant dans un milieu, dur, violent, pauvre,  alors on comprend mieux la perte des valeurs de paix, et la position de victimisation, en tant que personne violente et sois disant incompétente ...

Qui est le premier à frapper ? 
Celui qui est violent n'a peut-être que ce moyen d'expression non ? tout comme un enfant péterai un cable ...

Ces personnes sont autant opprimée par le monde extérieur qu'intérieurement ..
Et il n'est aucunement question de couleurs et origines, mais de personnalité et de vécu ..
Et pour les plus simples d'esprit, de "lifestyle"
#239868
photo de l'auteur TheLifewired
TheLifewired
Homme de 31 ans
Bon, J'ai l'impression d'avoir ouvert la boîte de pandore avec ce sujet..^^'

Ce n'est pas vraiment surprenant. On est dans une société où les standards de beauté sont blancs, particulièrement les standards de beauté masculins d'ailleurs, tandis qu'il y a une (très) légère amélioration pour les standards de beauté féminins. Ces standards normalisent les goûts de chacun, et ça explique pourquoi en général les blancs sont préférés par rapport aux autres, que ce soit par des blancs ou des non-blancs.


C'est possible, que je sois influencé, j'ai toujours été attiré par la différence, mais ça ne veux pas dire que je n'accepte que des partenaires blancs, bien au contraire, il y a de la beauté partout.

quelque chose que tu n'as pas du tout abordé et que quasiment tous les noirs et arabes LGBT qui s'expriment sur ce forum ou à qui j'ai parlé ont expérimenté : le racisme de la communauté LGBT.


Je pense que le racisme de la communauté LGBT est comprise dans le racisme de la population tout court, qu'on le veuille ou non être LGBT n'implique aucunement d'avoir telle ou telle origine ethnique pour en faire partie, il n'y a pas qu'une seule manière d'appréhender les choses. Les LGBT sont un super ensemble qui englobent les personnes au moralités diverses :).

Du coup je pense que ces noirs qui t'ont mal parlé ressentent une espèce de dédain envers toi parce qu'ils s'imaginent que tu subis sciemment le racisme des mecs blancs avec qui tu sors, et ils méprisent un peu ça. Après c'est le cas, que tu l'admettes ou non : tu es forcément mis devant l'ignorance des mecs blancs avec qui tu sors, de leur clichés, de leur pré-conçus, de leur racisme en général.


Bien entendu, et je ne peux pas leur en vouloir d'ignorer quelque chose qu'ils ne connaissent qu'a travers le prisme de fantasmes ou préjugés. La différence c'est quand ils font l'effort de passer outre ces clichés. J'explique toujours très calmement que je ne suis pas un gangster, un macho ou un espèce de dominateur qui ne respecte pas ses partenaire, qui les traite comme des objets sexuel ou autre clichés véhiculé par le porno, les média ou l'imaginaire collectif. 

Mais les noirs ne sont pas tous tout blancs (ah ah !) non plus, pas mal joue le jeu de ses clichés et contribuent à alimenter toutes ces considérations. Considérations et comportement qu'au final je ne juge pas, après tout si les gens se confortent dans leur rôle. C'est leur problème. Mon soucis c'est surtout quand on m'attribut un rôle et qu'on me dit ce que je dois penser et avec qui je devrait fréquenter.


Ce n'est pas quelque chose très simple quand on est une minorité discriminée : tu dis essentiellement qu'il faut être tolérant et ouvert envers son oppresseur, et ce n'est pas du tout naturel. Apparemment tu l'as été, mais aussi ton expérience est quand même assez différente des autres noirs qui étaient dans ta cité. Malgré votre environnement socio-économique commun tu avais une grande différence : tu étais LGBT...


Je sais que ce n'est pas simple d'avoir le recul nécessaire et que les discriminations existent, mais honnêtement, je ne me sens pas discriminé. Enfin je ne me sentait pas discriminé jusqu'à ce que mes "semblables" de cité me traite de singe ou d'esclave ou de facho.  De quelle oppression on parle ? Je ne me sens pas opprimé, je ne suis pas une victime, je ne suis pas en train de pleurer parce que la société ne me donne pas ce que je veux. Quand je veux quelque chose, je me bat pour l'obtenir. Si je veux de la reconnaissance, je montre que je suis quelqu'un de correct.
Il y a une majorité silencieuse dans les cités qui pense pareil et qui fait autant d'efforts pour devenir des hommes et des femmes respectables. Et qui à terme s'en sortent tant bien que mal, j'ai plein d'exemples.  Le truc c'est qu'on entends toujours ceux qui foutent la merde. 
Et je ne pense pas que le fait que je soit LGBT change quelque chose. Mon frère, ma soeur et pas mal de personnes dans ma famille, se sont unis à des personnes de cultures différentes.  Mes cousins et mon neveu sont métisses et tout le monde s'entends très bien. Et j'ai plein d'autres exemples de couples métissés qui ont vécu dans le même environnement que moi.  
J'ai fait mon coming out, et les rapports que javais avec toutes ses personnes ne se sont pas détériorées pour autant, pourquoi ? Parce que je suis quelqu'un de correct. 


Ca dépend jusqu'à quand tu remontes quand tu parles d'ancêtres. Je ne sais pas de quel pays tu parles, mais pré-colonisation, la majorité des pays africains étaient relativement tolérants des différentes formes de sexualité et d'identité de genre.


Pour le coup je n'en sais rien, mais mes ancêtres les plus récents ne voient pas la chose d'un bon oeil. Et peu importe qui a influencé qui, ça ne va pas pour autant diminuer le tort qui est fait au LGBT dans ces pays.


Après, ultimement, je ne te demande pas de forcer de coucher avec les noirs et les arabes si ça ne te plait pas, ou pire encore d'accepter de coucher avec des mecs grossiers qui ne te respectent pas. Mais je pense que de part ton expérience et ton envie de paraître "respectable" tu as une espèce de biais qui est difficile à surmonter en ce qui concerne les non-blancs et aussi les blancs finalement ...


Au final je peux coucher avec qui bon me semble du moment qu'il est correct et respectueux.  D'ailleurs je ne m'en prive pas  B) .


[...]  je discute largement plus quand tu vois de la "fétichisation"dans l'origine de l'attirance des blancs pour des non blancs. C'est peut-ête vrai pour ceux qui ont découvert la sexualité avec le porno, c'est peut-être vrai pour ceux qui ont eux une vision "exotique" ou "marchande" voire post-coloniale des populations des pays du sud, et cela fait certainement déjà beaucoup, mais l'attrait de "l'altérité" ne date pas de notre époque et ne s'est jamais limitée à cela. 


...Au final même si il y a un fétichisme, tant que les deux partis l'acceptent,  et sont heureux de cette manière, ça ne me dérange pas.
Ma comparaison est nulle, mais on peux aussi, sincèrement apprécier un fruit exotique simplement pour son goût...c'est vraiment une question de goût parfois. 

C'est peut être la même raison primaire qui fait qu'un animal au pelage un peu différent des autres  a plus de succès en ce qui concerne la séduction. Je raconte certainement des bêtises mais, cette attirance est peut être un moyen qu'a trouvé la nature pour conserver sa diversité. Va savoir. 

Pour ma part, préférence, ne signifie pas exclusivité, peut être que je ne trouverais jamais une personne qui est exactement comme je la désire, mais plutôt une personne dont j'ai besoin. Vas savoir.


Effectivement je n'ai pas usé des bons mots pour exprimer ma pensée sur ce sujet. Je voulais en réalité expliquer que je vois cette volonté de mixité -consciente ou non- de la part de @TheLifewired me semble être une faute morale étant donné l'historique des relations entres blancs et noirs. De fait, les tensions passées, présentes et futures ne permettent pas à mon sens l'établissement d'une relation saine entre un blanc et un noir, qu'il ne peut y avoir de base saine entre nous et qu'il y a forcément le risque que des arrières pensées parasitent cela.
Voilà pour préciser et rectifier ma pensée. Cela dit je ne change en rien mes propos sur la mixité que je ne soutiens-pas et qui à mon sens représente une menace pour les cultures qui finissent pas s'étioler.


Je peux savoir à quel "nous" tu fais référence dans tes propos car ce n'est pas très clair. En quoi considérer que les fautes du passé, doivent rester dans le passé ? 
A part reproduire des drames et continuer à s'enfermer dans des préjugés ou des fantasmes bidons à quoi ça sert ? 
Je pense que tous les couples mixtes qui fonctionnent sont des contre-exemples à ce que tu viens d'exposer. Quand deux cultures se marient elles s'enrichissent l'une de l'autre.  
Y a t-il une culture Blanche ? Y a t-il une culture Française ? Les Blancs partagent t-ils tous les mêmes idéaux, valeurs et tradition ? Un Breton et un Corse partagent-ils la même culture ? 
Les blancs Allemands ont t-il la même culture que les blancs Français ? 
Un afro-américain, un antillais et un africains, ont t-ils tous les mêmes croyances mode de vie, culture et comportement ? 
Les Africains sont-ils similaires d'un pays à l'autre, d'une ethnie à l'autre, d'une famille à l'autre ? 
Et je peux continuer la liste pendant longtemps...Tout ça pour dire, qu'il n'y a jamais vraiment eu de "nous" comme ensemble de blancs. Chacun a sa culture et ses origines différente même au sein d'une même famille. Nous sommes tous issus de la mixité peu importe ce que nous voulons bien penser.


@Avatea: Propos au mieux injurieux, au pire méprisant. Tu sous-entends que je ne suis pas suffisamment doué de raison et de conscience pour me faire ma propre opinion sur différents sujets de société sans être basiquement influencé par des informations répétitives diffusées par les médias.
Belle mentalité qui révèle ta psychologie relationnelle.


C'est un peu la même pensée qui a traversé mon esprit quand tu qualifies mon jugement de faute, je ne prétends pas être dans la tête des gens et déclarer qu'ils font des fautes morales parce qu'ils essaient d'être ouvert d'esprit.  Je ne suis pas le garant de la bien-pensance  (pas sûr de l'existence de ce mot). Je peux ne pas être d'accord avec quelqu'un, d'accord, mais je ne me permet pas de leur dire comment ils doivent penser. Au mieux j'essaie de les convaincre de revoir leur jugement. 


Et sinon: oui je le sais je ne tient pas le même discours que la masse du site pas plus que je ne pense la même chose. Mais c'est cela la pluralité des opinions et par là-même la "tolérance" dont certains se drapent si promptement, c'est l'acceptation de la différence quelle qu'elle soit.


Je ne pense pas que la tolérance signifie "accepter toute différence qu'elle qu'elle soit". Mais plutôt accepter qu'il y ait des différences et de les respecter pour ce qu'elles sont, sans forcément les apprécier.

Par exemple, je tolère ta présence car chacun a le droit de s'exprimer, et j'écoute ce que tu as a dire, mais ça ne veux pas dire que j'aime forcément ton propos et que j'y adhère. Après je ne veux pas me disperser dans tous les sens mais, quel est l'intérêt pour toi de fréquenter un site communautaire basé autour d'une idée que tu ne soutiens pas ?


Je pense que la vraie intelligence consiste à tenter de combattre nos préjugés et à essayer de considérer nos semblables comme des entités complexes, plurielles allant au delà des critères que nous refusons. 


Je pense que le préjugé est un outil utile au cerveau, qui lui permet d'appréhender et de résoudre une interraction sociale, le plus vite possible.  C'est très difficile d'en sortir.  Et je crois qu'on en fait tous sans vraiment s'en rendre compte.


Certains me donnent l'impression d'intellectualiser la stigmatisation et ça m'effraie. Personnellement je pense qu'on est tous uniques et de ce fait, le débat n'aurait pas dû avoir un début. On n'aime pas un "blanc" pour une raison X et un "noir" pour une raison Y du moins j'ose l'espérer. Au-delà de ça les goûts ne se jugent pas.
Bonne journée.


A vrai dire je n'imaginais pas qu'un coup de gueule sur une de mes anecdotes allait partir aussi loin.  J'admet que je voulais juste faire sortir cette colère de ma tête. 

Mais c'est toujours intéressant de recueillir les réactions et opinions de chacun même si elles divergent des miennes ou s'y opposent.


Je comprend, je me suis déjà dis la même chose sur le fait que les "blédars" violents n'aident pas si on veut lutter contre le racisme...
Dans mon quartier, j'ai grandi avec ce genre de personnes et c'est comme si ils étaient obligés de devenir comme leur grand frère. Ca m'agace qu'ils ne se donnent pas une chance , dès leur plus jeune âge ils sont influencés et finissent pour la plupart à vendre de la drogue. Je précise que j'habite dans l'aisne, le département ayant le plus voté Marine Le Pen aux élections régionales.
Et oui, après ce sont les premiers à se poser en tant que victime des "blancs racistes" alors que pour ma part je pense qu'ils en sont en partie responsables de ce racisme avec leur violence.
Contente que toi tu avais du recul et n'as pas été influencé par un milieu dur.  


C'est exactement ce que je veux dire, on ne doit pas répondre au racisme par la violence ou en donnant raisons aux préjugés. Je suis peut être naïf ou idéaliste mais je suis certain qu'il y a pleins de recours légaux pour les victimes du racisme.


Mais si on quitte le principe de discrimination d'origines et qu'on exprime le mal être de toute personne en précarité et vivant dans un milieu, dur, violent, pauvre,  alors on comprend mieux la perte des valeurs de paix, et la position de victimisation, en tant que personne violente et sois disant incompétente ... 

Qui est le premier à frapper ? 
Celui qui est violent n'a peut-être que ce moyen d'expression non ? tout comme un enfant péterai un cable ... 

Ces personnes sont autant opprimée par le monde extérieur qu'intérieurement .. 
Et il n'est aucunement question de couleurs et origines, mais de personnalité et de vécu ..


Je suis d'accord, parfois la violence c'est le seul moyen qu'on trouve pour se faire entendre. 
Mais avant d'en arriver là, il y a tout de même, je parle de la France, d'autres options pour se faire entendre. 
Et ce n'est pas en se positionnant non plus hors du système en devenant hors-la-loi, délinquants, qu'on pourra le changer. 

 0 vote #239916
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
"Bon, J'ai l'impression d'avoir ouvert la boîte de pandore avec ce sujet..^^'"

Il y a une logique à ce que tu poses la question, mais ainsi rassuré, ou pas, sur la nature humaine, à ta place je draguerais qui j'ai envie ^^

 0 vote #239942
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Moi je suis très raciste... J'ai horreur des snoc.
Mon problème est qu'ils sont difficiles à identifier du premier coup d'oeil... on en trouve dans toutes les couleurs
#269176
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Salut, j'apprécie le titre de son sujet, il a le mérite d'être clair. Pour ma part je suis aussi black et j'ai plus ou moins un type d'homme comme tout le monde. Toi tu le défini comme blanc et s'est très bien pour toi. C'est juste une question de gout. Le problème s'est sans doute que les personnes que tu as du croiser sont, j'imagine, plus ou moins des homos refoulé du genre qui indique sur leur profil: j'embrase pas, je ne reçois pas, pas éfféminé, discret, et celles que j'adore pas du milieu (tout en s'inscrivant sur les sites et fréquentant les saunas ... ); Socialement venant de quartier populaire, où ils ont développé une certaine culture, un savoir vivre plus ou moins agressif verbalement et physiquement; les insultes que tu peux avoir font parti de leur état d'esprit, si tu était une fille il aurait trouver des insultes tout aussi classique à ton encontre.
Bref, ton choix c'est le bon pour toi, t as rencontré de mauvaises personnes ... c'est la vie.
Mais je dois avoué que les premières fois où j'ai lu çe genre de profil(comme ton titre), je l'ai trouvé offensant. Certains vendent leurs profils avec du je ne veux pas de BLEU/ROUGE/VERT, et non pas avec je prèfére les GRIS/JAUNE/ROSE. Et quant tu es dans une catégorie de couleur tu te dit AH BON!! Tu peux imaginer que tu es dénigré. Je dit ça mais au font je me sens pas affecté car je rationalise beaucoup. Et certains ne se laisse guider que par leur sentiment primaire.
#269216
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Lampadaire le 02/02/2018 - 19:48:23
Je crois que quand on cherche l'amour, la couleur de peau ou la coupe de cheveux ne devrait pas avoir d'importance. J'ai le sentiment que, quand on a ce genre d'exigence, c'est qu'on cherche plutôt quelque chose de purement sexuel, ou bien que l'on a un jugement superficiel sur les gens (par exemple, inférer qu'un homme aux cheveux longs est plus romantique). Aussi, je pense tout de suite à un attrait pour l'exotisme quand on me parle d'une préférence marquée pour des personnes d'une origine ethnique très différente, ce qui là aussi ne donne pas une idée de sérieux.

Je ne dis pas que c'est mal, et je ne dis pas que c'est ce que tu fais, mais c'est ce que je ressens quand je lis, moi aussi, ce genre de préférence. À noter que je n'ai moi-même pas vraiment de critères physiques précis, ce qui fait que j'ai du mal à comprendre les gens qui en ont, et naturellement je pourrais être amené à interpréter ça de la mauvaise façon et d'y glisser un jugement. Ce n'est pas souhaitable mais c'est normal de réagir comme ça (enfin, tant qu'on n'est pas agressif/insultant/etc. je parle du fait d'avoir un préjugé sur tes préférences)
#269219
photo de l'auteur Skyquiver
Skyquiver
Homme de 31 ans
- Modification par Skyquiver le 02/02/2018 - 22:31:02
Citation de Lampadaire
Je crois que quand on cherche l amour, la couleur de peau ou la coupe de cheveux ne devrait pas avoir d importance. J ai le sentiment que, quand on a ce genre d exigence, c est qu on cherche plutôt quelque chose de purement sexuel, ou bien que l on a un jugement superficiel sur les gens (par exemple, inférer qu un homme aux cheveux longs est plus romantique). Aussi, je pense tout de suite à un attrait pour l exotisme quand on me parle d une préférence marquée pour des personnes d une origine ethnique très différente, ce qui là aussi ne donne pas une idée de sérieux.

Je ne dis pas que c est mal...


Lampadaire vient nous éclairer de ses mille et une lumières ! Si au contraire, tu dis bien juste avant que c'est mal et superficiel et un simple attrait pour l'exotisme, comme c'est réducteur... Du coup suivant ta logique, un blanc qui aime les blancs ne recherche pas d'exotisme, on n'a rien à lui reprocher car ses préférences passeront inaperçus et sont dans la norme.

"Des goûts et des couleurs , on ne discute pas." Tu dis : " Je crois que quand on cherche l amour, la couleur de peau ou la coupe de cheveux ne devrait pas avoir d importance "

=> Dans ce cas-là on pourrait y ajouter que le sexe non plus n'a aucune importance, car c'est alors bien le reproche que pourrait te faire une personne bisexuelle par exemple, te reprochant à ton tour de te réduire à un seul sexe. Mais non car chacun est différent et l'on ne peut forcer qui que ce soit à être dans une autre case car la sienne est jugée trop petite ou trop grande en fonction de celle de son voisin. Cela tient du privé et diffère pour chaque individu, tu n'as pas à dicter de normes en la matière.

Pour ma part il s'agit avant tout de certains garçons aux traits fins, typés et notamment certains asiatiques, et donc à l'inverse que très rarement de caucasiens. Comme l'orientation, ce n'est pas un choix pour moi. Je comprends donc parfaitement l'auteur de ce post à ce niveau.

=> Penses-tu que cela soit une partie de plaisir et que je ne préférais pas être attiré par la majorité afin de pouvoir faire des rencontres ? Il m'est arrivé plusieurs fois de croiser des profils de garçons assez intéressants qui me correspondaient bien sauf physiquement, et pour ma part j'avais donc, comme à mon habitude, autant d'attirance pour ces derniers que pour une fille, soit aucune. Il s'agit d'une attirance physique qui s'ajoute à mon sens l'orientation sexuelle. Je serais ainsi bien incapable d'avoir une relation sexuelle avec l'un de mes collègues masculins qui ne m'attirent pas, à tel point que parmi mes 250 collègues, sans être bisexuel, et bien que cela ne me plairait pas, je préférerais me forcer à coucher avec une collègue si l'on ne me laissait pas le choix.

=> Crois-tu sincèrement que pour autant je compte simplement me mettre en couple avec une belle coquille ? Au contraire évidemment, lorsque très l'on trouve une personne qui nous attire physiquement, elle nous correspond rarement sur les autres plans et n'a pas les valeurs, l'esprit et la maturité qui vont parfaire son charme, faisant d'elle une personne susceptible de nous séduire, c'est donc là encore une autre paire de manches... Mais parfois cela peut se produire. Je n'ai été ainsi en mesure de trouver qu'un seul profil qui me plaise vraiment sur tous les sites et applications confondus. Il s'agit de trouver une personne qui à nos yeux incarnera ce si juste et rare équilibre qui va nous séduire et nous permettre d'amorcer un échange et de créer un lien à même d'évoluer éventuellement en relation amoureuse. Le problème c'est qu'évidemment bien souvent, l'autre en face ne ressent pas la même chose.

 0 vote #269224
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Lampadaire le 03/02/2018 - 03:55:06
Je crois surtout que tu as malhonnêtement coupé la deuxième partie de mon message. Ton coup de sang est totalement désamorcé quand on le prend en compte.

Et non, un blanc qui aime les blancs exclusivement, ou plutôt qui les recherche exclusivement, je considère aussi qu'il fait une fixette et que c'est bien dommage, mais c'est sûr que je ne vais pas penser à un attrait pour l'exotisme... On aime les hommes de paille sur ce forum on dirait. Une autre fixette ?

Je trouve tes critères superficiels et sans intêret, mais c'est pas grave parce que ce sont les tiens et pas les miens, et parce que je suis conscient que je suis biasé, et je me garde bien de juger, contrairement à ce que je laisse volontairement filtrer. Je fais ce travail sur moi-même d'accepter que tout le monde ne fonctionne pas de la même façon que moi, mais je suis un être sensible et j'ai des impressions fortes sur certains sujets malgré moi. Je les exprime ici parce que c'est utile, parce que ça peut expliquer des réactions comme celles décrites par thelifewired. Et si ce que je ressens ne te plaît pas, je m'en fous complètement. Dis-toi bien que là tu est en désaccord avec, non pas ce que je pense, mais ce que je ressens : j'ai raison par défaut, et tu dois l'accepter parce que je parle de moi et de mes sentiments.

Et je ne suis pas d'accord du tout avec ton analogie sur la sexualité. Je n'ai pas juste une préférence singulière pour les femmes, mais un dégoût pour les hommes. C'est différent. Autrement, certes, ce n'est pas ce que j'irais regarder en premier, mais si un truc aussi niais que l'âme soeur existait et que c'était un homme, je serais bête de cracher dessus.

Mais encore une fois, je ne juge pas mes critères (ou mon manque de critères) meilleurs que les tiens, je te livre mon ressenti débarassé de la couche de relativisme, de rationel et de tolérance qui vient habituellement se greffer par dessus.
#269240
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Lampadaire le 03/02/2018 - 03:47:02
Maintement, si tu veux un jugement, je te le livre : je trouve singulièrement inefficace d'avoir des critères physiques rigides, de se mettre en couple avec quelqu'un, souvent sur des bases assez faibles car on le voit avec les yeux de l'amour et on lui trouve toutes les qualités parce qu'il est beau et que ça stimule notre imagination, pour finalement se vautrer parce qu'en fait ça matchait pas, et faire un caca nerveux parce qu'on ne trouve personne...

C'est plus pragmatique et plus sage de juger d'abord au feeling et de valider que physiquement ça passe aussi. Avantage numéro 1 : tu rencontres beaucoup plus de personnes et tu es tout de suite plus exigeant sur le caractère, ce qui donnera lieu à une meilleure relation si ça match. Avantage numéro 2, tu te laisses la possibilité d'être surpris, par exemple tu peux te rendre compte que ce mec qui te plaisait en fait moite moite physiquement est le meilleur coup de ta vie. Et avantage numéro 3, en t'ouvrant, tu pourrais te rendre compte que d'autres physionomies t'attirent aussi. Souvent, on reproduit un schéma quand on cherche des partenaires, et on se met sans le savoir des oeillères.

Tu noteras que là je juge un système de sélection, pas une personne, alors calmos.
#269242