mauvaise passe et trop différant..

auteur anonyme

Anonyme

2 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir a tous et a toutes, bon je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique, mais je n'ai aucune idée d'ou placé ce sujet et la j'ai besoin de parler et de conseils.

Voila donc je suis un jeune homme (ou garçon, c'est comme vous voulez) et j'ai 19 ans (bientôt 20) et je suis gay. J'ai pris conscience de mon homosexualité il y a 4 ans environs, j'ai eu du mal a l’accepter mais au bout d'un moment ça a été. Malheureusement, j'avais déjà des soucis au collège (harcèlement, violence physique et moral) et j'ai parlé de mon homosexualité a des "amis", bah ils en ont profité pour avoir un autre moyen pour m'en faire baver...

Par la suite, j'ai changé de coin pour mes études, je me sentais bien avec les autres, mais petit a petit, j'ai commencé a me méfier de tous le monde, de peur qu'ils me fasse du mal, je me suis renfermé sur moi même, je n'ai pas réussi a me faire des "amis". je suis resté seul depuis, je ne fais plus confiance a personne....

Seulement, on ma fait remarqué que chaque année, a cette période, et ce depuis le collège, je "déprime", je me sens pas bien, j'ai tout le temps envie de pleurer, j'ai des pensé noirs...
Cette année est la pire de toutes, alors que je parlais avec des personne au lycée pour pas être tous seul (je ne m'attache pas a eux), en ce moment je m'isole totalement et les pensé noir sont présentes a chaque instant...

Je ne sais pas s'il est possible de me conseiller ou quoi que ce soit, mais je vous remercie déjà d'avoir pris le temps de me lire

Bonne continuation a tous et a toutes


photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Tu en parles, c'est déjà ça. Je ne pense pas qu'on puisse te donne des conseils miracles pour chasser ces vieux démons hélas, il faut que tu arrive à guérir ces blessures. Psy, ami, changement d'air etc. chacun sa méthode, à toi de trouver celle qui te conviendrait. 

Sache que si tu veux en parler cependant, nous sommes tous là sur le forum ou par mp, prêts à t'aider.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu sais je pense que d'en parler c''est déjà bien
C'est peut être aussi le changement de saison et oui cela à l'air tout bête mais cela peut jouer énormement sur le moral
Tu peux peut être faire des choses que tu aimes vraiment ( écouter de la musique,chanter,danser,faire des promenades,dessiner,sport ect ect !!!!
Tu peux aussi consulter un spécialiste si vraiment cela deviens trop lourd à supporter
Bref je ne peut que te souhaiter d'aller mieux quoi qui l'en soit sache que si je peux t'aider il n'y à pas de problème.
Courage!!!!;-)

photo de l'auteur Dedale
Dedale
Homme de 23 ans
Strasbourg

14 remerciements
Beaucoup de gens sont passé par là, l'adolescence est souvent un moment difficile, en particulier quand on est homosexuel...
Si ça peux te rassurer, plus tu montera dans les études supérieur, plus les gens seront ouvert d'esprit, de manière générale. mais ce n'est pas vrai dans tout les domaines d'activité hélas...
Comme le dit kattarsis, c'est bien de venir en parler, et sache que tu n'es pas seul! 
C'est parfois difficile de s'ouvrir aux autres quand on sait a quel point il peuvent vous faire du mal, mais petit a petit ça viendra. progresse pas a pas, et si tu n'y arrive pas seul, tu peux effectivement demander conseil à un psy. 
je te recommande egalement de trouver un moyen d'exprimer ton ressenti quand tu te sens mal, que ce soit par l'écriture, le dessin, la musique.... ça peut t'aider à te sentir plus léger, et ça te poussera a te poser des question sur ce que tu ressent vraiment et ce que tu aimerais. 
Tu ne sortira pas forcément de ta déprime en un claquement de doigt, mais si tu parviens a faire progresser ta vie dans la direction que tu souhaite, le bonheur reviendra progressivement de lui même!

Bon courage a toi, et n'oublie pas que ce n'est qu'une phase qui ne durera pas éternellement! :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Au moins tu osé faire ton coming out.  Soit fier de ce que tu fait et de se que tu es . Les autres tu t'en fiche car c'est ta vie et pas la tienne.  Donc n'ai pas peur

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Leonardodi : Les autres tu t'en fiche car c'est ta vie et pas la tienne.

La leur*. Je ne suis pas sur que cela va aider notre cher Anonyme. Il exprime justement une difficulté à faire confiance aux autres, donc l'avis et l'intérêt que portent les autres comptent. Maintenant, comment faire pour que cela soit positif? C'est une question plus difficile.

Anonyme, ton histoire me rappelle beaucoup la mienne, sauf que mes périodes de dépression sont variables en fonction des années.
Pour reprendre un peu dans l'ordre, pourquoi au collège tu subissais de l'harcèlement et de la violence physique et morale?

auteur anonyme

Anonyme

2 remerciements
Merci a tous.

Merci kattarsis, ça fait du bien de savoir qu'on peut avoir du soutien.

Rykiss, merci des conseils. Cependant je n'ai aucune passion, rien qui ne m'intéresse vraiment... et je pense que je vais encore aller voir un psy..

Dedale, merci. Effectivement je dessinait avant quand je n'allez pas bien ou j'écrivais mais je n'ai plus la passience de le faire, du coup je m'énerve après les dessin ou écrit. 

Leonardodi, merci mais si c'était aussi simple je ne serais pas la a vous parler de tous cela...

MonsieurS,  Je n'ai aucune idée de pourquoi ils ont fait ça.. Je suppose que ça les amusais

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Anonyme : MonsieurS,  Je n'ai aucune idée de pourquoi ils ont fait ça.. Je suppose que ça les amusais

Que te faisait-on dans les faits? Bien sur, si tu acceptes d'en parler ici!

auteur anonyme

Anonyme

2 remerciements
Pendant deux ans (6ème et 5ème ) je me suis fait frapper par les 3ème sous prétexte que j'aurais insulté leur mère ce qui n'est absolument pas vrai. (Ça allez de petite bousculade a des coups de point en passant par des coup de stylos dans le visage dont un tous près de l'œil.
Pendant la 5ème, ils ont découvert le nom de famille de ma mère, que je ne donnerais pas ici par soucis d'anonymat. Ils ont donc commencé à trouver beaucoup de chose pour ce moquer de moi. 
Pendant les deux autres années (4ème et 3ème ) ils ne m'on plus frapper mais les insulté et les moquerie (sur mon poids, le nom de famille de ma mère ect) 
Puis pendant ma troisième j'ai eu le malheure de dire a des "amis" que je suis homo, bah mes "amis" en ont profité pour trouver d'autre moyens de se moquer de moi... on m'a par ailleurs dit que tous les gens comme moi devais brûler....
Pour le harcèlements,  ils ont profité de Facebook pour m'insulter jusqu'à chez moi. Ils ont aussi utilisé mon numéro pour m'appeler et m insulter plus librement...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Et bien, pas facile tout cela. Si nous comprenons bien entre 11 et 15 ans tu as vécu un véritable enfer. As-tu réussi à remonter légèrement la pente entre ta 3ème et aujourd'hui?

auteur anonyme

Anonyme

2 remerciements
Et bien je suis aller un an en internet a metz sous les conseil du principal du collège ou j'était.  J'ai fait ma seconde la bas et ca aller bien. Je me sentais bien.. mais ma mère n'a pas voulu que j'y reste sous prétexte quel n'avais pas les moyens.. (tous était pays par l'état...)
Du coup je suis retourné dans mon secteur. Et ça a signé ma redescente aux enfer.. certe les autres minsultais moins mais ils le fessais... Puis j'ai encore changé de lycée et dans le lycée ou je suis maintenant j'ai recroiser des personne qui était au collège.. depuis c'est un enfer pour moi alors qu'il ne fait rien. J'ai juste peur de tous le monde

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Il faudrait peut être que tu en appelle à des personnes un peu plus "responsables" pour te sortir de cette situation. Ce que tu vis là est du harcèlement, associé à de la discrimination sexuelle, c'est puni par la loi.

Je pense qu'un entretien avec la direction du lycée est nécessaire, sans quoi rien ne changera. Tu ne peux pas te laisser brimer toute ta scolarité, c'est intolérable. Sans parler que cela peut influencer tes résultats scolaires, donc ton avenir.

auteur anonyme

Anonyme

2 remerciements
J'ai du mal m'exprimer,  maintenant, on ne minsulte plus cependant je souffre encore de tous ça. Je n'arrive pas à créer des lien avec les autres parce que j'ai peur des autres. Et comme je revois tous les jours un gars qui était avec moi au collège je revis mes année collège en continu sans pouvoir aller de l'avant 

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Ok, j'avais cru que ça continuait encore vu ton dernier message, mais si effectivement il n'y a plus rien oublie ce que j'ai dis.
Par contre je pense vraiment qu'un psy pourrait t'aider à ne plus associer ce garçon à ces années difficile. S'il ne fait plus rien, tu ne peux pas continuer à souffrir chaque fois que tu le vois.

auteur anonyme

Anonyme

2 remerciements
J'en ai conscience..
Seulement as la base déjà j'ai un soucis psychologique puisque sachant que c'est lui qui aurais tous déclenché au collège je l'ai aimé pendant 5 ans...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
bonjour anonyme,

effectivement il faudrait que tu puisses te confier a un adulte respo,nsable comme un CPE ou un prof...
cette femme apprend aux enfants a riposter , je trouve que la video est tres parlante ,
http://rue89.nouvelobs.com/2016/09/27/harcelement-scolaire-cette-femme-apprend-enfants-a-riposter-265034?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1474965331

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut à toi,

Il y a plusieurs questions qui sortent de ton témoignage, premièrement tu parles un moment de ta mère, jamais de ton père. Quelle enfance a tu eu avec tes parents ? Te sens-tu protéger, écouter par eux ? Ou te sens-tu seul sans protection ?

Tu as visiblement un gros manque de confiance en toi et prisonnier du regard des autres, ce sont deux choses que tu vas devoir travailler en premier sur toi :

- Ne plus réagir selon le dictat des autres mais selon ta direction de vie que tu te fixes (projets de vie, professionnel, tes amis que tu te choisis, etc), être maître de ta route.

- Gagner de la confiance en toi, notamment tes points forts, on en a tous, et accepter, ne plus te juger, dévaloriser tes points faibles, on en a tous aussi.

Ce garçon que tu as aimé pendant 5 ans, fait-il parti de ceux qui t’ont rabaissé ?

Je te fais déjà une pré-réponse car je ne pourrais pas passer souvent sur le forum :

Si c’est le cas, c’est que tu vas devoir travailler un troisième point important de ta vie, qui va te faire un enfer dans ta vie : Etre attiré par ceux qui vont te faire souffrir. Je m’explique :

Avec des départs de vie chaotique, on a une sorte de cause à effet de l’inconscient, d’être attiré par des personnes qui nous rappellent ceux qui nous on fait souffrir avant. C’est à dire, si tu n’as pas connu vraiment la sensation d’être véritablement aimé, protégé par tes parents, ton entourage proche, donc finalement tu ne sais pas ce que s’est, et ton inconscient est attiré par le type de gens que tu as déjà connu, et n’arrive pas à être attiré par des gens qui t’aimeraient normalement, limite même de te faire fuir (pourquoi il m'aime si facilement, alors que ceux qui devraient m'aimer ne le font pas).

Tout comme tu cherches absolument de te faire aimé par les gens qui devraient t’aimer, parents, entourage proche, etc, et que tu ne comprend pas pourquoi ils ne t’aiment pas normalement, inconsciemment tu reproduit le même schéma de vouloir te faire aimé par des gens qui te feront souffir.

C’est une sorte de réflexe de l’inconscient qui faut prendre conscience, pour sortir de ce piège pernicieux, et arriver à accepter les personnes qui t’aiment normalement, une relation finalement simple et banal, mais quand tu ne sais pas ce que s’est, tu recherches le même type de relation compliqué, voir violente envers toi.

Je ne sais pas si je me suis bien exprimé, ou si je suis à coté de la plaque de ta situation, en espérant t’apporter quelques pistes.

Ne lâche rien, et crois en toi.

auteur anonyme

Anonyme

2 remerciements
Merci charlie03430 je regarderai la vidéo quand je le pourrais.

POzitivelif3, pour l'expliquer rapidement, disons que de ma naissance à mes 15-16 ans je vivais chez ma mère. La bas j'était la bonne de la maison. J'ai élevé en parti mon petit frère  (10 ans de différence). Elle m'a fait détesté mon père. Cependant après avoir fuger de chez ma mère, j'ai été une semaine chez ma tante, deux semaine à l'hôpital pour misoler un peu et une semaine chez mon père. J'ai appris pas mal de chose qui on fait totalement changer ma vision de mes parent. Depuis je vais chez mon père et je ne vois plus ma mère.

Effectivement ce garçon que j'ai aimé est celui qui m'a le plus fait souffrir...

Pour faire au plus simple pour la fin de ma réponse,  Je dirais que tu ma incroyablement bien cerné..

auteur anonyme

Anonyme

2 remerciements
Ddles le soucis est que je vis dans une petite ville... a ma connaissance il n'y a rien de tous ça...
Le second soucis est que je n'ai pas de passions. Rien ne m'intéresse... en tous cas merci

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Anonyme : Ddles le soucis est que je vis dans une petite ville... a ma connaissance il n'y a rien de tous ça... Le second soucis est que je n'ai pas de passions. Rien ne m'intéresse... en tous cas merci

en tout cas tu es sur le forum en train de texprimer donc au minimum qqch t interesse sinon tu ne serais pas la... je me trompe?

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit