Aborder une relation gay en étant FtM

Forum Gay - Créé le - 32 Participations

Aborder une relation gay en étant FtM

Bonsoir à tous,

Alors voilà, je poste ce message parce que le sujet me pose problème au quotidien. Comme précisé dans le titre, je suis FtM, je suis attiré par les hommes et me considère donc comme étant gay. Dans ma tête les choses sont claires mais tout se complique lorsqu'il s'agit d'aborder la question avec un autre homme.
En effet, je n'arrive pas à savoir comment le faire sans choquer ou faire fuir. J'ai déjà rencontré des hommes gays mais le scénario est toujours le même : si je dis que biologiquement je suis encore "une fille" (bien que je ne me considère pas comme tel), ils prennent la fuite ou se montrent carrément insultants. Aucun ne souhaite envisager une relation avec, je cite "un mec qui n'a pas ce qu'il faut". Je ne sais plus quoi faire car je suis vraiment dans une impasse...

Je vous pose donc la question : est-il envisageable pour vous d'être en couple avec un FtM et/ou trouvez-vous cela choquant ?
Rencontre gay
0 vote

J'ai hésité avant de poster ce message, on va dire que mes connaissances en ce qui concerne les "FTM" et tout ça ne sont pas développés et pour le coup j'aimerais en savoir plus du coup mes questions sont connes mais il faut bien apprendre.

C'est courant de vouloir changer de sexe, de se sentir homme plutôt que femme tout en étant attiré par les hommes ?

( dans ma tête un homme par ex qui veut devenir femme est forcément attiré par les hommes même si la série sense 8 m'a changé un peu cette vision, ça va peut-être maladroit et je sais que ce n'est pas quelque chose qu'on décide mais en faisant ce chemin là ce n'est pas se compliquer la vie

( passer du statut d'hétérosexuelle à celui d'homosexuel qui est bien plus dur à assumer dans cette société  ) ?

après j'ai bien conscience que ce n'est pas un choix.
0 vote

Tout dépend des gens je dirai, certains réagissent comme ça et d'autres non. ^^
Pour moi c'est envisageable et surtout, je ne trouve pas ça du tout choquant. x)
0 vote

Bonsoir,
Et bien personnellement ça ne me choquent pas.
La majorité des trans "deviennent" homo donc je ne vois pas ce qui est dérangeant.
Beaucoup de personnes considère que tu es forcément du même sexe psychologique et physique. 
Ca à longtemps été considéré comme une maladie mentale, je pense que c'est en partie ça qui dérange les gens, Surtout que c'est un fait mal connu.
Moi je sortais avec une MtF, c'est elle qui m'a fait m'intéressé aux filles, on a eu quelques problèmes avec le sexe (à ce moment je me considérais lesbienne donc..) mais plus de problème.
Je pense que le mieux pour toi serais de sortir avec qqun de bi et d'ouvert d'esprit. Ca pourrait fonctionné je pense :)
Bon courage !
Au revoir
0 vote


Honnêtement, je ne me sens pas à l'aise si le genre ne correspond pas au sexe. Pourtant je pense que cela dépend des personnes. Si on est attiré par un sexe, c'est parce qu'on est attiré par les phénotypes qui le caractérisent, et donc, pour moi, ce n'est pas une question d'organes génitaux, mais des traits physiques particuliers qui doivent correspondre à un homme.
Enfin, j'ai connu deux couples homme + femme (femme MtF, restant biologiquement "masculin") et cela ne leur a pas posé problème. Il y a des personnes qui s'en foutent carrément (les pansexuels existent!) ou même d'autres pour qui le trangénérisme est une exigence de plus!!

Citation de Nonobstant : dans ma tête un homme par ex qui veut devenir femme est forcément attiré par les hommes.


Je pense qu'après tout, l'orientation reste dissociée du genre éprouvé. Selon mes propres constats, une grande partie, pour ne pas dire la majorité des trans, sont attirés par le sexe opposé à celui de leur naissance, donc après transition, ils se retrouvent avec une orientation homo. 
0 vote

Tout d'abord merci pour vos réponses et vos avis ! :-)

Et pour répondre à ce que tu te demandais Nonobstant : je ne pense pas que ce soit particulièrement courant pas plus que ce ne soit un cas isolé, en fait il y a beaucoup de gens qui se trouvent dans ma situation et puis, comme le disait très justement CrowsB4Hoes, le genre est à dissocier de l'orientation et celle-ci n'influence pas ou pas énormément notre désir de changer de sexe.
Beaucoup m'ont dit en effet que c'était se "compliquer la vie" que de devenir un homme pour continuer à être avec des hommes, en partie à cause du regard que pose la société là-dessus, mais après pour ma part je ne me focalise pas sur ça. Si je souhaite devenir pleinement un homme c'est avant tout et surtout pour moi, pas pour mes relations amoureuses ou pour autre chose. C'est pour être en mesure de faire correspondre la façon dont je me perçois avec mon corps, pour me sentir en accord avec cela. Alors oui, après c'est en effet plus difficile à vivre et à assumer au quotidien, pour un tas de raisons, mais au final le but c'est de se sentir bien et d'être en accord avec soi-même pour pouvoir mieux s'ouvrir aux autres par la suite :-)
0 vote

Ba je dois avouer que je sais pas du tout ,parceque sentimentalement , Ftm, ca pose pas de problemes , j en ai meme rien a foutre.
Mais sexuelement ba si c'pas un garcon ba je pourrai pas :/
Sachant qu un couple c est des sentiments ET du sexe , ba je sais pas .
Voila petite contribution inutile !
0 vote

Honnêtement dans ce cas-là il suffit de prier pour que l'homme que tu convoites est "ouvert d'esprit" ou tout simplement il faudrait tomber sur quelqu'un de pansexuel qui ne verrait pas d'inconvénient que tu aies des organes génitaux masculins ou féminins. Après je ne pense même pas que cela soit la seule barrière pour un homosexuel lambda, si, imaginons, une "femme" a recours à la chirurgie et aux hormones pour devenir biologiquement un homme, cela n'empêche que certains seront bloqués psychologiquement en apprenant que cet homme était une "femme" auparavant, même si évidemment le cas d'un trans est bien plus compliqué que ça au final.
Bref, moi personnellement je n'y verrai pas d'inconvénients, le corps de notre partenaire n'a pas grand chose à voir avec son genre mais je peux comprendre pourquoi cela freine certains...
0 vote

Merci pour ta réponse Fenrir67, j'en sais un peu plus maintenant ! :)
0 vote


29 remerciements
Comme j'ai répondu sur un autre sujet, très honnêtement au niveau physique j'ai aucun souci, j'ai déjà été attiré physiquement par des FtM (ou ça se voyait quand même que biologiquement la personne avant était féminine).

Après je suis honnête et sans méchanceté aucune, au niveau sexuel là par contre ouais, j'aurai un souci.
Je suis absolument pas attiré par le sexe féminin, et si le mec qui me plait a entre les jambes le-dit sexe, bah... C'est non

Donc je suis/peut-être attiré par des FtM, mais ça n'ira jamais plus loin que les bisous/calins/papouilles
Je ne me vois pas coucher avec un FtM pré-op, même si ça ne me fera jamais fuir ou devenir insultant, j'ai beaucoup trop de respect pour le courage que les transexuels ont au quotidien pour être aussi stupide

Voilà voilà, j'espère t'avoir (un peu? :/) rassuré
0 vote


Merci pour ta réponse :-)  C'est vrai que pour ce qui concerne les rapports je peux comprendre qu'une personne ait des attentes particulières, physiques etc Mais ton message m'a rassuré sur le fait qu'une attirance est tout de même envisageable, c'est déjà ça ;-) 
0 vote


29 remerciements
Awi nan moi je me vois totalement sortir avec un FtM, tant que l'attirance est là et que je me retrouve dans l'autre au niveau personnalité (comme dans n'importe quelle relation en fait)
Je répète, ça serait juste au niveau sexuel que ça me poserait un souci (et dans le cas d'une vraie relation bah ça serait une relation sans sexe tout simplement) tant que l'autre mec est pré-op

Après je ne peux parler que pour moi bien sur, tout le monde est différent
0 vote

Coucou,
Je pense que c'est plus compliqué pour les FTM que pour les MTF niveau sexualité. Malheureusement les phalloplasties ne sont pas encore au top alors que les vaginoplasties sont maintenant réussies. Au delà même de ces opérations être MTF hétéro permet quand même au partenaire (donc l'homme hétéro) d'avoir une sexualité... certes il ne peut que pratiquer "par derrière" mais ça reste une sexualité hétéro sans pénétration vaginale..... En revanche, pour un FTM gay c'est plus compliqué sauf à la limite si il est strictement passif et qu'il sort avec un strictement actif. Compliqué tout ça :-)

Après je pense aussi que le sexe c'est toujours une découverte de l'autre donc suffit de rencontrer qqun avec qui tu développes des sentiments, un mec pas trop bête, et le reste se fera naturellement.
0 vote

Coucou Anaoj et merci pour ta réponse :-)

Oui, la question de la phalloplastie reste une étape très complexe de même que la sexualité par extension lorsque l'on est dans ce cas-là. Après, comme tu le dis très justement, le sexe est une découverte de l'autre, alors j'espère trouver quelqu'un qui saura être à l'écoute, qui saura aussi prendre le temps d'en parler posément pour soulever les questions qui entourent le sujet et puis en espérant que l'amour fera le reste :-)
0 vote


15 remerciements
"est-il envisageable pour vous d'être en couple avec un FtM et/ou trouvez-vous cela choquant ?"

Boarf, on sait jamais de qui on va tomber amoureux dans la vie, donc dans l'absolue oui mouahahah.
Mais je ne sais pas si j'accepterai d'approfondir une relation d'un point de vue personnel ^^

Après je trouve pas ça spécialement choquant.
0 vote

De rien ;-) Je suis mtf donc bien placée pour comprendre la galère des rencontres!
0 vote

Je ne sais pas si cela pourrait t'aider je poste quand même  :) 

Je suis moi même ftm, et célibataire depuis un pti bout de temps maintenant. 

J'ai aussi remarquer que dans le milieu gay se qui "bloque" la plupart du temps, c'est ce qu'il n'y a pas encore entre les jambes. 
Plusieurs potes ou connaissance 100 % gay m'ont dit c'est quand tu veux quand tu l'auras ;) mais avant ça va être compliquer. Ca ne me gène pas ce genre de discours au contraire c'est plutôt flatteur sachant que je ne me case pas particulièrement.

Mais j'ai vu aussi des ftm sortir avec des mecs pas forcément gay et aussi avec des gay pur et dur. Tout dépend de la personne sur qui tu tombes, de sont ouverture d'esprit, de tolérance, de sa façon de te percevoir et d'envie avec toi. Tout ce pavé pour te dire de ne pas désespérer, qu'il es possible de trouver un compagnon en tant que ftm gay. Tu le trouvera quand se sera le bon moment avec la bonne personne ;)

Ou peu être qu'il te faut un ftm aussi :p ahah blague à part ^^ 

Allé courage et bonne continuation mon gars ;) 
0 vote

Un grand merci pour ton message Kovhu, ça redonne la pêche :-)  Vous êtes nombreux à m'avoir envoyé des messages de soutien et je vous en remercie, ça fait super plaisir et surtout ça me donne de l'espoir pour l'avenir donc un grand merci à vous tous ^^

Moi en revanche ça me gêne lorsqu'on me dit ça parce que je suis du genre "romantique" et du coup ça me donne le sentiment que ce n'est pas vraiment moi qui les intéresse mais plutôt "l'outil" en question et que tout tournera forcément autour de la question, à savoir si je vais l'avoir, quand je vais l'avoir etc, ça met la pression en fait. Mais je comprends ce que tu veux dire.

Quoi qu'il en soit, tous vos témoignages me sont utiles et je me rends compte que je suis vraiment tombé sur un super site en m'inscrivant ici :-)
0 vote

Je suis peut etre mal placé étant pan , mais si ma copine décide de changer de sexe pour devenir un homme , je n'y verrais pas d’inconvénient . Au contraire même . Je serais heureux pour elle qu'elle puisse enfin devenir ce qu'elle désire être vraiment . Quand tu aimes réellement quelqu'un , tu l'accepte tel quel . 
Après ça peut bloquer au niveau sexuel . Je suis pas renseigné sur le sujet donc je sais pas trop comment ça se passe a ce niveau , mais je pense qu'on peut faire abstraction de ça . Mais bon faut vraiment trouver la bonne personne . Tu y arrivera !
0 vote

Salut !
Alors me concernant je m'en fout de ton genre ou ton sexe. C'est clairement secondaire parce que si on aime/apprécie vraiment une personne on ne s'attarde pas à un détail pareil. 
Même si ça implique une sexualité différente du fait que tu soit FtM rejeter toute relation avec toi sur ce simple critère me semble absurde. Il faut juste être prêt à découvrir quelques nouveaux trucs aux lit !
Après il y a plus de chance pour qu'un homme bi (et donc pas gay) soit plus à même de te dire que ça le dérange pas mais ne perd pas espoir.
Comme il existe une multitude de sexualités il existe une multitude de perceptions et de gens.

Personnellement je serais même plutôt tenté d'être en couple avec une personne trans car celles ci ont une approche de la vie différente de la mienne et donc cette personne pourrait m'apporter beaucoup et que le support dans un couple est essentiel. Du fait que je comprenne bien les problématiques inerantes à cette situation ça me semble primordial d'apporter son soutien à la personne et de l'aider dans son cheminement et ses démarches.

C'est pas très clair tout ça mais il est 5 heures et j'ai pas la foi de me relire 
0 vote

Oui, je partage tout à fait ta vision des choses quand tu dis qu'être en couple c'est se soutenir, s'apporter des choses au quotidien et avancer ensemble. C'est la base même de la vie à deux et si je trouve un homme prêt à me soutenir et à m'aimer tel que je suis, je serais moi aussi ravi de lui apporter quelque chose en retour :-)

Merci pour vos messages !
0 vote

Bonjour à toi 
Pour ma part je ne trouve pas ça choquant que tu veuilles sortir avec un homme en étant un ftm , de la que l'on t'insulte pour sa non c'est pas normal. 
Je suis moi même assez ( voir même beaucoup ) ouvert d'esprit et se genre de chose ne vont pas m'empêcher d'avoir une relation avec un ftm 
0 vote


15 remerciements
Citation de Nikkovich : de la que l'on t'insulte pour sa non c'est pas normal.

Je ne crois pas qu'il ait précisé qu'on l'ait insulté pour ça
0 vote

Euh il suffit de lire la première publication et c'est marqué mais bon peut-être que je sais pas lire 
0 vote

Coucou Fenrir, ;-)

Personnellement j'ai deux amis FTM (qui sont d’ailleurs sortient ensemble un moment) dont un avec qui j'ai beaucoup discuté de ça.

Il a le même problème que toi, et en plus il est du genre à s'habiller de façon très féminine. Avec les mec gay, le plus souvent ça bloque et en plus il se fait draguer par les filles lesbiennes.

Après avoir discuté avec lui, je pensais que pour les FTM, le plus simple resterai de sortir avec des mecs bi, car du coup ils sont souvent plus ouvert d'esprit que les gay au niveau sexualité pré-op (je peux me tromper après mais c'est mon avis). Cependant à ce niveau il faut quand même mettre des règles et limiter. Je ne sais pas pour toi, mais pour mon ami, étant passif, il est hors de question que le mec passe par devant ou joue avec ses tétons. Et si c'est pareil pour toi, c'est pas forcement des plus simple à faire comprendre.

Mais ce n'est pas une raison de te décourager, si la personne est ouverte et te respecte pour ce que tu es, il n'y aura pas de problèmes à ce niveau là. Le plus compliqué restera de trouver le bon, mais ça c'est une question de temps.

Personnellement, que la personne soit trans ou sis je m'en fiche, du temps qu'elle me plait ça me parait logique de respecter sa sexualité :)

Bon courage et bis :)
0 vote

Merci pour ta contribution Linkra :) 

Ravi de voir que tu connais des personnes qui sont dans le même cas que moi, ça aide à se sentir moins seul face aux difficultés.
J'ai exactement le même souci que ton ami, en effet. Pourtant je m'habille de façon très masculine mais je me fais constamment draguer par des filles, souvent lesbiennes ... Ce qui m'a amené plusieurs fois à me remettre en question, en me demandant si mon attitude ou mon style vestimentaire laissait sous-entendre quelque chose qui allait dans leur sens, mais non, au final c'est juste...comme ça ^^'

Tout à fait, les bi ne sont pas forçément la "solution miracle" si je peux dire ça comme ça parce que pour moi il est absolument hors de question qu'un homme touche à quoi que ce soit qui concerne l'anatomie féminine, je le vivrais extrêmement mal et aurais le sentiment de ne pas être respecté en tant qu'homme, donc je comprends tout à fait ton ami !

Le respect c'est la clé ;)  Encore merci à toi :) 
0 vote

Hello Fenrir,

Je dois avoue que ton sujet m'a interpellé. Une excellente amie à moi est profondément FtM dans sa tête. Elle envisage la mastectomie, mais pas d'aller au delà. Même si son identité est clairement masculine, comme son comportement, l'opération complète est un parcours qu'elle ne se sent pas encore prête à effectuer. Et qu'elle n'est pas certaine de souhaiter pour l'instant.

Dès lors, ayant sa confiance et étant un peu sa "voix de la raison", je suis assez familier avec les aspects du problème.

Pour répondre à ta question, je pense qu'il faut faire le distinguo entre les sentiments et le sexe.
Personnellement, j'ai toujours dit que de facto, je suis bisexuel, mais homoamoureux.
Tu me colles devant un film porno hétéro, ça va me faire de l'effet. Par contre je ne me suis jamais senti tomber amoureux d'une femme.

Mais une personne au physique et au visage androgyne, dont le comportement me semblerait profondément marqué par des traits purement masculins, je n'aurais aucun souci sur ce qu'il est, pas plus que sur son sexe.

Par contre, il ne me semble pas inutile de préciser qu'étant à 99% actif, le "détail" du sexe est forcément moins bloquant "techniquement" que pour un passif.

Je crois qu'avant tout c'est une question de feeling. Si un garçon sent que tu as un physique androgyne, et un comportement qui ne tranche pas radicalement avec celui d'un garçon homosexuel, je pense que le "détail" du sexe peut passer.

Cependant il ne faut pas forcément classer les gens qui ont un problème avec ça comme étant des gens "fermés d'esprit". Ce sont simplement des personnes pour qui ce point est hors de leurs limites actuelles. Les limites et les préconceptions évoluent au fil du temps. Et il ne faut pas désespérer que ce soit leur cas un jour.

Une grande question que je me pose est "quand parler du FtM ?" Faut-il le faire d'entrée de jeu, par franchise, au risque de faire fuir ? Vaut-il mieux attendre, que la personne prenne le temps de voir que derrière l'identité sexuelle, il y a une personne ? J'ai du mal à trancher un avis clair. Je pense que par principe je dirais tout calmement dès le début. Mais je ne suis vraiment pas certain que, pour autant, ce soit la solution la plus efficace.
0 vote

Coucou Fenrir, 
Je me suis toujours considéré comme bi mais après mûre réflexion ces derniers mois, je suis en fait panasexuel. 
Je suis sorti 7 mois avec une FtM, notre relation était superbe, et je le considérait comme un homme. Pour le sexe, il n'y avait pas de soucis, vu qu'il existe de magnifiques jouets sexuels tel que les god ceinture, et je m'en contentait pleinement, je ne touchait jamais son sexe car je respectait sa volonté et sa personnalité. Pour te dire que c'est possible de trouver une personne avec qui partager sa vie et avoir du bonheur absolu. Malheureusement il a du partir au state pour le travail et on c'est séparé à cause de ça. Aujourd'hui il est opéré et il est marié avec un homme. Ils ont même adopté un enfant. Donc tu voi tout peut arriver, il suffit de tomber sur la bonne personne. 
Il est vrai que le milieu gay est très dur avec les FtM non opéré mais pas tous.
Courage tu va trouver ton mec, mais il faut être franc avec et imposer ce que tu souhaite comme relation. Il accepte ou tu zappe. Mais tu trouvera ton bonheur car pour tout coeur seul il ya sa moitié sur terre. 
Je te soutiens de tout mon coeur et ne peux que ton rêve se réalise. Ps au Québec les opérations sont au top. C'est la q'alexandre c'est fait opérer. 
 
0 vote

Je voudrais juste savoir pourquoi un bi ne serais pas une solution miracle ?
Si la personne avec qui tu as décidé d'entreprendre une relation sérieuse c'est qu'il t'aime et n'ira pas voir ailleurs que ce soit masculin ou féminin 
0 vote

Merci à tous pour vos réponses, vous êtes nombreux à participer à ce sujet et ça fait plaisir de se sentir soutenu :-)

* Silkinael : Ce sont exactement les questions que je me suis posées ! Quand faut-il aborder le sujet ? J'ai une mauvaise expérience des sites de rencontres dans ce sens-là. La quasi totalité des sites d'entrée de jeu t'imposent de cocher la case "homme" ou "femme". Déjà là ça posait problème. D'instinct, je cochais "homme", je parlais avec des bi et des gays, j'ai un peu fait connaissance mais par souci d'honnêteté j'ai jugé préférable de leur parler du fait que je suis FtM et la réaction a été toujours la même : le rejet. Ils m'ont traité de "mytho" de "menteur", disaient que je m'étais "joué d'eux" alors que non ! Pour moi je suis un homme donc pourquoi j'irais cocher la case "femme" ? Enfin bref, je vous épargne les détails mais j'ai été confronté à des personnes profondément transphobes. Puis ensuite je me suis remis en question. Vu ce qui s'était passé, les fois suivantes j'ai coché la case "femme" pour être en accord avec mon sexe biologique bien que ça me dégoûtait profondément. J'ai précisé dans ma description que j'étais trans etc et là ce sont les hétéros qui sont venus m'aborder de façon peu délicate, soit pour me poser des questions indiscrètes qui m'ont mis hors de moi, soit pour me proposer un plan, ou alors aussi par simple envie de m'insulter ou de me dire "tu dois rester une femme". De quel droit les gens se permettent-ils de juger comme ça? Bref, jusqu'ici j'ai gardé un mauvais souvenir des sites de rencontre mais maintenant c'est derrière moi :-)  Au moins ici je peux dire clairement que je suis trans sans que les gens me prennent pour un fou ou pour quelqu'un de malhonnête, ce qui est loin d'être le cas.


* Baroudeur86 : Un grand merci pour tes encouragements ! :-) Je confirme que le milieu gay a été très dur avec moi mais ici j'ai pu rencontrer des personnes géniales qui m'ont montré que tout le monde n'est pas aussi fermé alors j'en garde que du positif. Merci pour l'info, j'en prends bonne note ^^

* Nikkovich : Je disais que ce n'est pas une solution miracle dans le sens où je ne veux pas penser que ce soit la seule option pour moi. Après il y a des bi tout à fait compréhensifs et respectueux qui accepteraient sûrement sans souci mais d'autres prendraient ça pour une simple "expérience" et risqueraient d'avoir peut-être des comportements qui me heurteraient en tant qu'homme. Comme on le disait plus haut dans la conversation, le tout est de poser des limites. Mais après que le mec soit bi, gay, FtM ou autre, bien sûr si il m'aime vraiment et me respecte je serais le plus heureux :-)
0 vote


1 remerciement
Pour ma part, je ne vois pas pourquoi ça serai bizarre.... Je suis sorti avec un FtM et ce fut la plus belle relation que j'ai eu dans ma vie... Même si elle fut écourter ....  Évidemment il vaut mieux être ouvert d'esprit mais quand t'aime quelqu'un, enfin il me semble, tu t'en fous de son phisique, son orientation ......mon ex par exemple est un FtM et lors de notre relation ben le faite qu'il avait un vagin ne me gênait pas du tout car je l'aimais, et je l'aime toujours, pour ce qu'il était en lui.... peu importe le sex qu'il aura.. 

Courage à toi
0 vote

Citation de Fenrir67 :  * Nikkovich : Je disais que ce n'est pas une solution miracle dans le sens où je ne veux pas penser que ce soit la seule option pour moi. Après il y a des bi tout à fait compréhensifs et respectueux qui accepteraient sûrement sans souci mais d'autres prendraient ça pour une simple "expérience" et risqueraient d'avoir peut-être des comportements qui me heurteraient en tant qu'homme. Comme on le disait plus haut dans la conversation, le tout est de poser des limites. Mais après que le mec soit bi, gay, FtM ou autre, bien sûr si il m'aime vraiment et me respecte je serais le plus heureux


Oui c'est vrai que tout le monde ne va pas accepter et encore heureux .
Oui tu auras une bonne petite majorité qui ne seront pas réticent à ta proposition et qui sauront te rendre le mec le plus heureux et vont te respecter encore plus après tout les efforts fournis par toi 
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit