Etre gay : une bénédiction ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
https://www.youtube.com/watch?v=4Khn_z9FPmU

Une vidéo à voir :) Quel est votre avis?


photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
J'en dis que mon anglais n'est pas assez évolué pour analyser cette vidéo, sorry

En revanche, pour le titre "être gay une bénédiction" : Mon cul ! xD

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En gros le conférencier cherche à connaître l'utilité de l'homosexualité en se reposant sur l'évolution. Il explique que l'homosexualité a toujours existé et dans toutes les cultures. Or s'il s'agissait d'une erreur ou d'une simple question d'éducation ça ne serait pas le cas. Apparemment des études ont démontré qu'en moyenne les homosexuels ont une intelligence émotionnelle bien supérieure à celle des autres. Nous serions donc prédisposés par la nature à rassembler les gens!! plus pleins de choses qui démontrerait que l'homosexualité est nécessaire à l'équilibre de la nature!!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le titre que j'ai mis repose avant tout sur la vidéo! ma question est plutôt que pensez-vous de cette vidéo?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ovniscient! je me suis fait exactement la même remarque!! Perso sans aller dans la surdouance expliquée dans la vidéo, je pense perso avoir une grande capacité d'empathie et en discutant avec d'autres garçons homosexuels j'ai retrouvé beaucoup de facettes de ma propre personnalité. Mais je suis plutôt comme toi je pense que c'est une adaptation due au fait que très jeune un homosexuel est amené à se remettre en question. En même temps la théorie exposée dans la vidéo comme quoi ce serait en partie génétique est intéressante je trouve :) Paradoxalement j'ai rencontré des gays tellement idiots et vraiment cons que bon je reste dubitatif :)

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
On constate en effet que l’homosexualité est structurelle à la reproduction sexuelle à toutes les époques et de partout.

Ce n’est pas si surprenant. La sexualité des mammifères et en particulier de l’homme ne peut pas s’affranchir des équilibres biologiques et comportementaux nécessaires à la survie de ces espèces. Par exemple l’agressivité masculine nécessaire à la compétition et l’intrusivité de la reproduction sexuelle doit  être équilibrée à la marge par des stratégies biologiques et comportementales. Le nécessaire désir sexuel qui résulte d’une construction longue et complexe à la fois biologique et comportementale ne peut pas s’affranchir de se fixer marginalement sur d’autres sexualités. Idem pour l’attachement nécessaire à élever longuement des juvéniles ne peut pas se limiter strictement entre adultes et juvéniles. Itou pour l’émotion provoquée par le beau (et la puissance mdr), qui ne sont pas propres à la reproduction des humains mais très présents chez eux. Et on pourrait sans doute faire cette constatation sur le curseur de tous les paramètres biologiques et comportementaux nécessaires à la reproduction sexuelle, qui doit être suffisamment engagé, mais jamais trop pour être efficace. Et que cela se retrouve dans l’évolution biologique et comportementale de toutes les espèces y compris et surtout des humains.

Et cela présente pas fondamentalement non plus beaucoup d’intérêt, et c’est sans doute la raison pour laquelle les populations anciennes avaient intégré l’homosexualité dans la sexualité hétérosexuelle. Et avaient souvent trouvé une place à un «troisième sexe» lorsque le sexe biologique ne correspondait pas exactement au sexe comportemental, une place certes pas toujours très enviable mais existante. Par exemple les trans auprès des femmes, ou dans des bataillons (qui faisaient fantasmer les mecs).

Il est beaucoup plus intéressant de se pencher sur les coutumes qui nous ont été transmises par les cultures monothéistes, où des comportements patriarcaux poussés à l’outrance pendant l’antiquité ont provoqué une homosexualité très largement supérieure au bruit de fond naturel pour ne pas dire endémique dans les populations, et parfois des interdits poussés à l’outrance pour compenser ces comportements.

La nature qui recherche l’équilibre a horreur de l’outrance, il faut tout l’acharnement de certains groupes d’influences pour maintenir ces distorsions, et leur suprématie par le contrôle des esprits.

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Je pense que le conférencier confond l’homosexualité en tant que pratique non exclusive (fréquente dans la nature) et l’homosexualité exclusive en tant qu’orientation structurelle (affective et sexuelle).

J’ai des doutes sur l’existence d’une homosexualité réellement exclusive (non circonstancielle) dans la nature et de toute façon, ces comportements exclusifs sont rares. Je pense que l’homosexualité exclusive structurelle est le propre de l’humain.

Comme Lindos je crois, Je perçois l’homosexualité exclusive comme une tentative de rééquilibrage des outrances sociétales, à savoir l’hétérosexualité exclusive institutionnalisée, de même qu’une binarité de genre dogmatique à laquelle l’orientation sexuelle reste culturellement attachée. Tout système tend à se corriger lui-même dans ses excès (c'est un processus inconscient).  

En quelque sorte, homosexualité exclusive et hétérosexualité exclusive se font face dans le miroir inversant et chacun interpelle l’autre sur son caractère exclusif. La société est interpellée sur ses excès dogmatiques et chaque individu est interrogé sur ses propres potentialités naturelles ainsi que sur son acceptation de la différence au sens large.

Là où je rejoins le conférencier, c’est sur le rôle de l’homme homosexuel contemporain qui est appelé à intégrer davantage que son alter ego hétérosexuel sa part de féminité, de réceptivité, d’empathie.

L’homosexuel questionne alors la société sur les comportements masculins traditionnels (autres que sexuels) et fait évoluer les standards acceptables vers une palette comportementale plus large.

Alors oui, dans ce(s) sens, l'homosexualité est une bénédiction pour l'humanité.

photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
Citation de Ovniscient : Être gay peut aider certaines personnes, de par le rejet etc... à développer un certain esprit critique et une plus grande empathie que la plupart des gens. Mais certains homos sont de vrais idiots qui à eux-mêmes seraient capables de tous nous faire enfermer... alors bon.


Comme les noirs, les juifs, les arabes, les chinois ...
Bref, toutes les personnes victimes de discriminations ...

photo de l'auteur Thornful
Thornful
Homme de 20 ans
Lyon 3

1 remerciement
Citation de Steph4190 : Citation de Phoenicis : Etre gay : une bénédiction ? Quel est votre avis? Gay Rencontres gays Rencontre gay angers Salut a tous! Ce n'est ni une bénédiction ni un handicap! Le seul handicap qui se pose a nous c'est l'image donnée par la société! c'est juste une difficulté supplémentaire d'intégration à la société vis a vis des hétéros point final!


L'auto-victimisation contribue à cette mauvaise image parfois largement méritée et entretenue par des fous Oedipiens en manque d'attention.

photo de l'auteur Jonathan44
Jonathan44
Homme de 31 ans
Les Sorinières
Citation de Steph4190 : Citation de Phoenicis : Etre gay : une bénédiction ? Quel est votre avis? Gay Rencontres gays Rencontre gay angers Salut a tous! Ce n'est ni une bénédiction ni un handicap! Le seul handicap qui se pose a nous c'est l'image donnée par la société! c'est juste une difficulté supplémentaire d'intégration à la société vis a vis des hétéros point final!
Citation de Thornful : Citation de Steph4190 : Citation de Phoenicis : Etre gay : une bénédiction ? Quel est votre avis? Gay Rencontres gays Rencontre gay angers Salut a tous! Ce n'est ni une bénédiction ni un handicap! Le seul handicap qui se pose a nous c'est l'image donnée par la société! c'est juste une difficulté supplémentaire d'intégration à la société vis a vis des hétéros point final! L'auto-victimisation contribue à cette mauvaise image parfois largement méritée et entretenue par des fous Oedipiens en manque d'attention.


Handicap le therme est fort mais oui je pense que c'est une difficulté supplémentaire au niveau de l'intégration dans la société dans certaines situations ,les préjugés sont moins courants mais il y en a toujours et se faire traiter de pédé alors que tu fais tes courses et que tu n'as rien demandé à personne c'est toujours difficile à vivre . Toutefois la société évolue et être homo est plus perçu comme un détail sur la personne .
Pour parler de l'empathie ,de la sensibilité ,je pense que pas mal d'Homos ont une part de féminité ,de sensibilité plus exacerbée que chez la piupart des hétéros .De plus certains ont du faire face à des difficultés liées à leur sexualité et mettre en place des mécanismes de défense. D'où une meilleure compréhension et analyse de l'humain et de ses réactions  ..
Pour finir ,je pense que la seule vraie difficulté quand on est gay c'est que c'est plus difficile pour trouver l'amour ! Moins de choix et société parfois trop volage;)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit