L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous. N'oubliez pas de nous laisser un avis =)
BeTolerant application sur Google Playstore

la tendresse et l'affection

Amour et intimité


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
la tendresse et l'affection

je me pose la même question... le jour où j'aurai une réponse peut-être que l'amour existera à mes yeux. 
je pense que c'est pas forcément une question à poser aux hommes, mais au genre Humain en général... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
A mon avis vous généralisez un peu trop.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
y'a de quoi généraliser malheureusement. ^^ j'attends le jour avec impatience ou j'aurai vu le contraire

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
je pense aussi que vous généralisez trop, il faut juste trouver la bonne personne :-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il y a sûrement de la tendresse dans le cadre des relations de couple, de gens qui s'aiment. Après si tu veux prendre dans tes bras les " one night shot " c'est sûr que c'est pas habituel enfin c'est ce qu'on m'a raconté ( je ne me livre pas à ce genre de pratiques bien sûr ) :D

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Non je dirai pas ça, ça dépend juste où tu va chercher les rencontres je dirai... Sur ce site, tu tomberas beaucoup moins souvent sur des personnes qui vont te parler de sexe après "Salut ça va ?" que sur certaines app (pour ne pas citer de nom) où dès le deuxième message tu as une superbe photo... Il faut simplement discuter et voir comment ça se passe.  Pas la peine de continuer à discuter avec quelqu'un qui tourne tout les sujets vers le sexe (avis perso). J'avoue que quand j'ai "découvert" ce milieu j'avais un peu "peur" vu comment on me l'avait expliqué, ça cherche que du sexe pas de sentiment. Ouai d'accord, quand une personne qui n'est qu'attiré par le sexe te sors ça tu comprends mieux haha. Au final, je ne me plains pas. Il y a toujours des gens qui trouve que le sexe c'est bien mais pas comme sujet pour découvrir l'autre, comme besoin primordial à assouvir.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est autre chose ca encore.. Même ici si t'es pas beau on te répond pas et c'est comme ça partout, pas pour tout le monde certes mais bon, ça se sent et surtout ça se voit dans les messages ou les suppressions/non lieux. Mais c'est encore autre chose ça

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Nous avons une communauté assez chaude on ne va pas se mentir. Mais la tendresse et l'affection tu la trouves si il y a des sentiments, enfin il ne faut pas chercher midi à 14h.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
QueenB a raison les gays sont tout de même très axés sur le sex et lorsqu'on leur parle de tendresse on subit des moqueries. Pourtant il est prouvé que les homos cherche en réalité de la tendresse et compensent par le sex. Essayez une fois, juste pour voir :)c'est tellement bon.     

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Un free hugs gay voilà ce qu'il faudrait organiser, ça montrerait aussi que les homos ne pensent pas qu'a être torse nu sur des chars avec des positions suggestives. (et là j'en vois au fond qui disent: Holala le frustré du q il nous gonfle...) frustré oui mais de tendresse :) le sex sans tendresse ne m'a jamais donné aucuns plaisirs. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ben arrêtez de fréquenter des milieux où on se fout de vous parce que vous parler tendresse... et il sort de quelle institut de sondage ce 99% ? Sérieusement ! Arrêtez de reproduire et de diffuser ce genre de stéréotypes parce que vous avez eu ce genre d'expérience. 

"Salut ! Je suis allé dans un sauna et je me suis mis à parler de tendresse du coup les gays (les vilains homos tous pervers) se sont moqué de moi, ils voulaient que du sex"

"Salut ! Je suis sur Grindr et je veux coucher avec des mecs, mais parce que je culpabilise de vouloir du sex, j'espère un peu de tendresse :)"

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je réponds juste pour ne plus avoir les notifications. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
peut-être que l'une des causes de l’obsession de la pratique sexuelle est dû à notre histoire, car n'ayant eu aucune reconnaissance légitime dans les sociétés hétéros, et bien plus ayant subit les persécutions que vous savez, l'instinctive assouvissement de notre nature devait se contenter du sexe en consommation rapide...puisque aucun autre moyen d'exprimer notre sensibilité homosexuelle ne nous fut permit !

c'est pour moi une des causes de ce déséquilibre dans la pratique des relations homosexuelles, il y en a d'autres...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu marques un point mais je vais me répéter, tu peux avoir une relation avec un petit chéri mélangeant, tendresse, affection et sexe à volonté, l'un n'empêche pas l'autre hinhin. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
à titre personnel on peut gérer il est vrai des nuances, mais au niveau communautaire il y a toujours une prédominance qui s'affiche ...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tanki je ne suis jamais allé dans un sauna, promis. Juste des bars ou boîtes homos mais je n'ai jamais rencontré un garçon qui a accepté de juste boire un verre, faire un resto et se revoir un autre jour sans qu'il y est eu "zizi" il faut se rendre à l'évidence, les gays sont trop consommateur de sex rapide et facile. Les filles sont elles bien plus tendres entre elles. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tanki arrête de croire qu'on a tous des comptes sur les sites hards qu'on va tous au sauna et sur les lieux de drague. Mais même sans ça sur des sites comme celui-ci certains mecs affiche une photo torse nu pour bien montrer qu'ils ne sont pas venus pour rien... lorsque je rencontre un homo via une soirée entre ami si je lui plaît et lui propose de se revoir pour un apres-midi sympa en général c'est non... un soir tard oui en revanche... bref j'ai compris donc je laisse tomber et du coup je me fais taxer de coincé psycho-frigide :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est drôle... moi quand je dis non, et que je ne veux pas, alors il n'y a pas de sex... Mais, je suppose que c'est plus simple de développer un raisonnement à base de préjugés et de stéréotypes sexistes (les filles sont douces, et font caca des paillettes) et homophobes (les gays ne pensent qu'au sex) que de se remettre soi-même en cause. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
mais Sebygo la nature sensible de la personne humaine ne témoigne de sa tendresse que dans un contexte affectif stable et partagé, c'est à dire pour témoigner de ses sentiments, les milieux de consommation dont tu parles ne sont pas "fait pour ça"....mais d'autres existent pour faire de belles rencontres 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
avons nous oublié la gradualité d'une vrai rencontre humaine nous les gays ? je ne croit pas mais en avoir le désir ne suffit pas ! il nous faut une reconnaissance stable et pérenne ...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tanki pou info je suis homo donc l'homophobie ce n'est pas mon truc... peut être comme certains voudrais tu consommer et être perçu comme un ange avec une vitrine qui reflète une image positive aux yeux des "autres"? Ce n'est pas méchant mais reconnais que les gays sont un peu brutaux dans leur comportement. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je te crois quand tu me dis que l'homophobie ce n'est pas ton truc.... du coup, je te propose d'arrêter de faire des généralité ("les gays", "les filles", etc.), ça t'évitera de dire des énormités homophobes :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
le danger pour un homosexuel "moderne" serait de faire de sa liberté de consommation sexuelle, le premier signe de sa reconnaissance communautaire....

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Gilou03 je suis parfaitement d'accord avec toi j'ai vécu 10 ans avec un garçon mais lui est plus sex que moi donc notre relation s'est arrêtée récemment. J'ai peu d'espoir de rencontrer un garçon qui pourra comprendre ma sensibilité parce que je sais que je suis différent et pas assez "sex" pour les gays donc je cherche plutôt de l'amitié. Mais même en amitié les homos sont durs (sans jeu de mots...)   

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Comment définis tu les gays alors Tanki? (moi je fais de leur comportement une généralité) je j'écoute :)  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
comme je te le disait juste avant nous avons que peu de temps de vrai reconnaissance et encore contesté par certains alors à nous d'inventer une culture homosexuelle qui met le sex à sa place...pas à la première...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne définis pas "les gays"... ça m'évite de développer un discours normatif et essentialisant qui n'aurait aucune réalité et qui ne servirait qu'à stigmatiser des gens. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
 Sur Google "gay" fait apparaître des milliers de pages sex... rien que ça en dit long sur ce que cherche les homos sur net...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
12% des sites internet sont des sites porn0graphiques. Il n'y a rien d'étonnant à ça. Tu tapes "hétéro" tu trouveras la même chose. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tanki, tient peut être à cette part de pseudo liberté de la pratique no limit du sex dans les millieux gays ?
mais cela ne doit pas nous interdire de composer une autre forme de relation entre hommes...le drapeau arc-en-ciel à plusieurs couleurs lol

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Les vérités sont pourtant parfois bonnes à dénoncer, la nouvelles génération sur le site arrivant sur ce site aura ainsi peut être l'envie de changer l fonctionnement de notre communauté. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tanki tu exprimes ton rejet d'une certaine vérité u peu comme un complexe d'infériorité (ce n'est pas méchant je suis même enchanté de discuter avec toi) mais reconnais que les gays sont tout de même brutes souvent pas tout le temps et c'est dommage de ne pas mettre en avant notre sensibilité. Qu'en penses tu?  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
je suis pourtant en partie d'accord avec Tanki, pour ne pas "définir" les gays, car dans définir il y a finir...et nous commençons à peine à voir ce que nous sommes! émergeant de l’oppression hétérosexuel...

ce qu'il est prévisible c'est par contre encore un combat frontal avec les tenants de l'ancienne culture dominatrice...qui regarde les femmes et les homos comme des êtres inaccomplis ! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Sebago, je ne le reconnais pas parce que ton constat ne repose sur rien. Rien de vrai, rien de scientifique, juste ta représentation personnelle que tu souhaites généraliser (au nom de quoi ?!). 

Et justement Gilou3, je ne généralise pas contrairement à d'autreS sur ce que seraient "les gays". Si certains s'épanouissent dans le sex no limit, tant mieux pour eux (inutile de généraliser ou de stigmatiser un comportement avec un discours jugeant - "pseudo") et si d'autres veulent autres choses,  tant mieux pour eux (inutile de généraliser ou de stigmatiser un comportement avec un discours jugeant). 

C'est précisément parce que les personnes sont libres et que vous l'êtes aussi que si vous vous retrouvez à coucher avec une personne c'est aussi de votre responsabilité (donc venez pas vous plaindre). Encore une fois, quand on veut pas, on dit non :) Sinon, c'est du viol. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
là il y aura des frictions entre nous car ils essaieront de nous diviser ! ne donnons pas à ces personnes des verges pour être encore une fois battus ! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bon ben je n'arriverai pas à te faire reconnaître que les homos sont plus facilement à poils que les hétéros qui sont plus gentleman avec les filles. Mais ce n'est pas garve j'ai néanmoins étais ravi de partager ce moment avec toi, je t'embrasse tendrement et t souhaite une pétillante journée :)bisou  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Gilou03 un bisou à toi aussi, à bientôt les garçons, soyez sages hein! :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tanki, la notion de liberté n'applique mais pas de manière univoque, c'est à dire en ne cherchant que le bien de notre condition d'homosexuel, nous avons aussi à entrer dans le bien commun de toute la société !  ce qui va nous "contraindre" à faire le tri dans nos priorité ! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
merci grandement  Sebygo bonne journée à toi et reste aussi intéressant qu'intéressé par notre avenir commun ! tu es précieux ... bise  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
"C'est précisément parce que les personnes sont libres et que vous l'êtes aussi que si vous vous retrouvez à coucher avec une personne c'est aussi de votre responsabilité (donc venez pas vous plaindre). Encore une fois, quand on veut pas, on dit non ! Sinon, c'est du viol."
 je te cite Tanki pour préciser que l'effet d'entrainement du groupe peut parfois appeler les individus à avoir un comportement qu'il ne choisisse qu'à demi ! dans la revendication de notre sexualité différente, la place de notre liberté à consommer du sexe fût comme un signe précurseur de notre émancipation du monde exclusivement  hétéro, mais rien ne dit que nous ne puissions pas inventer une nouvelle forme de relation qui puisse profiter à toutes les sociétés !  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mais, Sebago, qu'est-ce que tu en sais que "les hétéros" ne seraient pas aussi "facilement" à poil que "les gays" ? Arrête de stigmatiser "les gays" en prenant "les hétéros" (dont tu fantasmes les comportements sex.uels) comme modèle idéal et accompli. Si ça c'est pas homophobe, excuse moi... je ne vois pas ce que c'est. J'aurai bien une idée, mais je suis pas sûr que le mot passe sur le site. 


Non Gilou03, je ne suis pas d'accord avec ça. Le "bien commun" n'est pas nécessairement une "contrainte". Et "nos priorités" ? C'est-à-dire ? Il faudrait qu'on rêve tous de mariages et de divorces ? pour faire comme les hétéros ? C'est ça l'idéal ? C'est ça le bien commun ? La société est plurielle, il faut arrêter de vouloir uniformiser en développant des discours normatifs (qui sont le propre des dominants) des comportements d'une diversité absolument riche et fondamentale pour la société et la liberté de chacun. L'égalité (autrement dit, et pour exemple, reconnaitre l'amour fleur-bleu à égalité avec le sex no limit) c'est accroitre la possibilité individuelle, pour chacun d'entre nous, de se projeter dans un champs des possibles de plus en plus vaste. Et ça, c'est la liberté (c'est-à-dire le libre choix de ses propres moyens d'émancipation personnelle). Donc, je ne vois pas en quoi le bien commun serait une contrainte... pour peu qu'on ne le définisse pas comme quelque chose de totalement réactionnaire et conservateur. 

Et, suivant ton dernier argument, en quoi la "nouvelle forme de relation" que tu souhaites ne serait pas un "entrainement de groupe". Pourquoi serais-tu davantage libre dans ce choix que dans d'autres ? Là encore, le discours est normatif. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut à tout le monde !
Et ben moi je suis un amoureux des guilis et recherche quelqu'un qui adore faire des chatouilles !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tanki peut-être que je me trompe mais tu semble avoir une notion de liberté extensible à l'infini ! ce qui ne se peut pas pour vivre en société , mais tu as raison je le souligne encore une fois sur le fait qu'il ne faut pas se "normaliser" comme les hétéros se sont octroyés la normalité ! 
évidement quant tu dit :."..Et ça, c'est la liberté (c'est-à-dire le libre choix de ses propres moyens d'émancipation personnelle" je te rejoins mais n'oublis pas que le "bien commun" si il existe, doit intégrer des spécificités diverses dans leurs apparences, mais ayant quant même une finalité commune...
donc  quant tu précise: "il faut arrêter de vouloir uniformiser en développant des discours normatifs (qui sont le propre des dominants) des comportements d'une diversité absolument riche et fondamentale pour la société et la liberté de chacun."
je te rejoins encore (comme dans le débat sur ce cite sur la représentativité des minorités) en précisant que la norme doit être l'appréciation de ce qu'être la personne humaine dans son intégralité et dans son intégrité, ce qui nous permet de revendiquer notre nature homosexuelle avec et dans une recherche de vérité pratique, visible et "cohérente" c'est ce que je voulais dire quant je parlais d'une nouvelle forme de relation qui ne serait pas soumis à l'entrainement de groupe !
pour conclure, car je ne veux pas te saouler, cette nouvelle forme de relation pourrait être, la personnalisation ( pas comme une norme mais comme une ouverture à notre participation culturelle et sociale) de notre désir, pour vivre de ce que l'humanité à tant peine à vivre, à savoir : le partage sans outrage ! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
et bien Chatouilleux, je connais l'adresse d'un des dernier marchant de plumeau de france ...tu aura tout le choix d'assouvir cette singularité lol

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
N.T
précision à l'adresse de Tanki  je suis pour le mariage homosexuel justement pour commencer à sortir de la norme papa maman bébé qui statufie la famille dans une norme justement hétérosexuelle ! mais je sais aussi que cela ne suffit pas à "normaliser" notre reconnaissance sociale et culturelle et c'est tant mieux ! puisque toute normalité ne se définie qu'en s'opposant à une anormalité et produit donc des oppressions et pire même des dénis de certaines dimensions de la personne humaine ! 
c'est le groupe constitué par une connaissance tronqué du réel qui génère la norme, qui elle même génère l'anormalité et donc le rejet de ceux qu'on ne connait pas ou que l'on connait mal !
c'est aussi de cela qu'il sera question dans le sujet que j'ai posté  "avons nous conscience de nos limites ? " et qui j'espère suscitera de vrai échange comme sur celui ci ...

bonne journée à toi  Tanki

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Sebygo : Bon ben je n'arriverai pas à te faire reconnaître que les homos sont plus facilement à poils que les hétéros qui sont plus gentleman avec les filles. 

J'espère que c'est de l'humour.
Quand j'entends certains de mes potes hétéros qui mesurent la réussite de leur vie amoureuse au nombre de déboitage de teucha accompli, je me dis que le cliché de l'homo qui ne pense qu'à baiser n'est en fait qu'un stéréotype hétéro-envieux.

Ah, doublé sur le fil par Klasu...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
je pense que tu as lu tous les posts Klasu  donc le tient ne prend pas en compte l'évolution du débat ici présent...

et tout deux non-évolutif sur ce sujet ! désolé de vous le dire et de le penser !

Klasu, je ne suis pas ici pour enfoncer des portes ouvertes ou pour refermer celle qui s'ouvrent timidement et encore moins pour bloquer celle qui doivent s'ouvrir ! alors ce sera à eux de s'accrocher lol 

photo de l'auteur Hoctave
Hoctave
Homme de 26 ans
Paris/St Dizier

10 remerciements
Bonjour,

J'interviens car le sujet s'échauffe un peu. N'oubliez pas de répondre avant tout au sujet.

Je suis néanmoins plutôt d'accord avec tanky. Attention aux idées reçues et clichés : à force d'en entendre et de comparer avec son expérience on en fait ses propres généralités.

Je pense qu'on est tous pareil et qu'il faut surtout regarder le contexte de rencontre. L'orientation sexuelle n’aliène pas, tout comportement caractérisé est lié au fait que la personne adhère consciemment ou non à la représentation du groupe qu'elle incarne. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hoctave ou vous êtes phénoménologue ou vous réfléchissez en terme exclusivement relativiste  .......car je vous cite : "Je pense qu'on est tous pareil et qu'il faut surtout regarder le contexte de rencontre". et "la personne adhère consciemment ou non à la représentation du groupe qu'elle incarne."  ...mais même cette représentation qui doit être évolutive ne sous entend pas que nous soyons obligé d'en accepter toutes les expressions, si il y a une mise en commun dans notre recherche, ce sera avant tout la conciliation de toutes les dimensions de la personne humaine à partir de sa connaissance "la plus vraie"....
la tendresse et l'affection doivent donc être regardés en ce qu'elles sont pour la personne et nous aurons déjà une bonne base sur ce qu'elle advient chez nous autres ! me semble-t-il ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je n'ai pas fait toutes les pages donc je ne sais pas si cet élément a déjà été évoqué, mais pour moi ce ne sont pas spécialement les gays qui ont plus de tendances "chaud lapin" que la moyenne, mais les hommes en général... sauf que les hétéros sont bien forcés de se caler sur le rythme des femmes qui ont tendance à être un peu plus sages, donc sont limités. En regardant les statistiques d'infidélité chez les hommes vs les femmes j'ai trouvé ça (lien) : "En revanche, les femmes préfèrent les liaisons clandestines stables, tandis que les hommes recherchent avant tout du sexe. Evidemment, il existe des femmes mangeuses d'hommes, mais elles ne sont que 10%."

En bref, je ne crois pas que ça soit un problème spécifique aux gays. C'est juste mathématique : les hommes se laissent plus aller aux pulsions que les femmes, donc forcément, quand la relation consiste en 2 hommes, tu as d'autant plus de chances que ça se fasse facilement. Il faudrait demander aux lesbiennes pour savoir si le sexe est aussi important chez elles que dans le monde hétéro par exemple, histoire de confirmer mes hypothèses :P

Mais sinon, c'est juste une tendance. Tu as des mecs pour qui le sexe n'est pas aussi important, j'en ai rencontré énormément ici, comme souvent si c'est ce que tu cherches il "suffit juste" de trouver le bon :)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit