Sondage CNRS sur les gays. Consternant...

Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 21:54 - Modification par Fredreamer le 03/06/2015 - 15:57:06
Avez vous participé à ce sondage présent en pub sur le site ? http://www.netgaybarometre.fr/google?gclid=CNHDvP6gm7YCFePHtAod_WEAQQ Je le trouve tellement axé sexe et comportement à risque en général. Truffé d'idées reçues sur les gays. Voir insultant comme si tous les gays/bi se droguaient, buvaient, étaient suicidaire... Clairement écrit par des hétéros bien pensants... Le CNRS valide ça ???!!! Scandaleux. ça ne m’empêche pas d'y avoir répondu avec honnêteté...

Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:01
tien vais voir
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:01
J'y ai également répondu de manière honnête et je rejoinds ton avis. Ce truc est bourré de clichés, et a tendance à nous prendre pour des drogués fous de sexes et mal dans notre peau...
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:15
peut etre qu'il fallait enlever le N a CNRS.... :D des drogués fous de sexes et mal dans notre peau... j'adore la caricature! quelqu'un peut il le mettre en image?
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:17
Sondage CNRS sur les gays. Consternant...
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:18
clair qu'on passe visiblement pour des gros drogués, alcoolo, depressif suicidaire et vivant que pour le cul ..... beau sondage ...
Len12
Publiée le 26/03/2013 à 22:21
Ils ont craqué les gens *_*
Misterbi
Publiée le 26/03/2013 à 22:24
Qu 'on le veuille ou non le nombre de suicide chez les jeunes gays et lesbiennes est beaucoup plus important que chez les hétéros. :roll:
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:33
C'est pas avec ce genre de sondage puant validé par un organisme d'état que ces jeunes vont mieux se sentir dans leur peau. A notre age on a un certain recule sur notre vie mais là à la fin du sondage t'as envie de te la mettre la balle dans la tête si tu es pas super dans ta tête :roll:
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:36
Je suis un alcoolique, drogué et dépressif, je fais honte aux gays ? :D
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:38
mais non! pfff! c'est la mode!
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:42
Misterbi cen'est pas avec ce genre de question qu'on reglera ce probleme! ça sert à quoi de savoir que tu marches au crack, que tu fais un dépistage vih deux fois par jour et que tu baises 3 fois par jour avec 4 partenaires différents?
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 22:44
Je pense que chaque sondage a un but (enfin j'espère, sinon perte de temps), que nous le comprenions pas n'est pas une chose rare.
Misterbi
Publiée le 26/03/2013 à 23:26
Bendrome : c'est clair que ce sondage se base sur des clichés sur les gays et bis, c 'est comme si je disais que tout les gays et bis portaient des moustaches comme le mec en cuir des Village People ;) http://www.bing.com/images/search?q=village+people&FORM=HDRSC2#view=detail&id=52C7FD6EE3853A0C000C543DD9A9D500788AB3B9&selectedIndex=31
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 23:31
mec je sais que tu kifs ma moustache mais bon j'ai le bouc en fait ^^
Misterbi
Publiée le 26/03/2013 à 23:45
Un bouc ?! Encore mieux, j'adorerai te voir en train de manger une banane :red:
Membre anonyme
Publiée le 26/03/2013 à 23:55
de 17/4 je sais :roll: :D
Misterbi
Publiée le 26/03/2013 à 23:59
ou d ' autre, d'autres tailles ou/et des abricots ;)
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 13:10
Si c est pas mignon tout ca ^^ Oui, drole de sondage, je crois qu il suffit simplement d y repondre, les stats feront le reste. Scandaleux, nan, je n irais pas jusque la, tout simplement parce ce que ce n est pas scandaleux de prendre de la drogue, de boire ou d etre suicidaire.
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 13:49
Je vois pas en quoi le fait d'être gay, ferait de nous des suicidaires. Ensuite je vois pas non plus le rapport entre prendre de l'alcool et de la drogue selon nos différentes orientations sexuelles! C'est complètement loufoque. Y'a vraiment des gens qui croient encore que l'homosexualité est une maladie. C'est une préférence comme une autre! Comme aimer le fromage plus que les aourts, je sais pas moi.
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 15:18 - Modification par cocotier le 27/03/2013 - 15:36:27
Franchement, je ne vois pas ce qu'est "consternant" dans ce sondage. Il faudrait aller voir un peu plus loin que votre nombril :red: C'est une constatation de la réalité dans la société française & canadienne (étant donné que le sondage concerne aussi le Canada) : à partir de là, ils ont pris "les phénomènes" (qui dominent en général dans les sociétés, peu importe l'orientation) les drogues, l'alcool, les fugues, la dépression, le suicide ou encore la dépendance au sexe sous toutes ses formes (par le net) : enfin toutes les formes de "malaises" où on peut tomber par rapport à un mal être constant... mais là, ils l'ont adapté pour l'homosexualité. Car il y a un vrai malaise, mal être : d'être homo. Beaucoup de suicides ou de fugues sont constatés à cause de ça ou bien ils se cachent dans l'alcool, dans les drogues etc... car la société n'accepte pas l'homosexualité comme "normal" (comme en France) & beaucoup d'homophobie (même au Canada où être gay est considéré normal dans la société mais reste encore en coulisse des esprits très fermés, dans les familles etc... comme partout d'ailleurs). Après, il faut le voir comme un sondage préventif : je sais pour le Canada pour le voir au quotidien que la prévention est très développée & VISIBLE ce qui n'est pas le cas en France : par exemples à la TV ; à la radio & le web (peu importe la chaine, la fréquence ou l'heure) on peut voir des annonces de prévention (numéros, adresses pour l'aide) sur le suicide, sur les fugues etc... (qui sont importants au Canada) & des affiches sur les murs & des prospectus un peu partout dans les lieux publics... concernant son orientation homosexuelle. En France : les fugues ; les suicides ; le refuge dans l'alcool, les drogues etc... sont autant voire beaucoup plus fréquents à cause de son homosexualité. &, la prévention publique VISIBLE (comme au Canada) est inexistante. Il faudrait voir un peu plus loin que sur des simples questions qui vous choquent ! (Il est probable que ce genre de baromètre de sondage a été commandé par le lobbying gay en France & au Canada.)
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 16:01 - Modification par Tifou le 27/03/2013 - 16:06:17
Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les jeunes, après les accidents de la route. "Nous voulons surtout alerter sur la précocité des suicides et des troubles psychiques", souligne en outre Thérèse Hannier, présidente de Phare et de l'Union nationale pour la prévention du suicide. "Selon les derniers chiffres qui remontent à 2009, on recense une trentaine de suicides par an chez les jeunes de moins de quinze ans. On ne constate pas une augmentation dans cette catégorie d'âge puisque les derniers pics (42 suicides) remontent à 1987 et 2000", explique-t-elle. "En revanche, les témoignages que nous recevons sur notre ligne d'écoute révèlent des passages à l'acte ou des troubles psychiques de plus en plus précoces", souligne-t-elle. C’est cette dernière phrase que l’on devrait réellement s’inquiéter, mais nous préférons la technique de l’autruche parce que cela demanderait une refonte totale de notre société moderne qui évolue trop vite et sans borne. Quand on voit tout le monde adulte et ses délires (qui a complètement changé ces 30 dernières années) qui a envahi celui de l’enfance, principalement le porno (extrême de surcroît), la violence banalisée comme le vice, et l’amour effréné de l’argent, avec toutes ces hypocrisies de fausses protections, il ne faut pas s’étonner qu’aujourd’hui régulièrement, comme des faits divers, des jeunes s’immolent carrément ou poignardent son camarade de classe à 15 ans ! De mon temps, je parle déjà comme un vieux lol, cela n’existait pas, on kiffait la génération club Dorothée ! Quand on voit même les films soit disant tout public alors qu’il y a que 20ans certains seraient carrément interdit aux moins de 16ans ! Qui plus est ces fausses protections ne servent strictement plus à rien, vu l’accès immédiat aux médias. Et quand on voit ce qu'ils regardent sur leur portable, alors ça c'est flippant ! Il serait trop long ici de faire toute la constatation de ce qu’est le monde de « l’enfance » aujourd’hui. Maintenant on préfère camoufler tout ça sous de grandes formules comme « troubles psychiques » pour se voiler la face que c’est uniquement la faute des adultes et ses caprices des dernières années. C’est à nous les adultes de façonner un monde adapté aux enfants, et non adapter les enfants aux monde déluré des adultes. Etre humain, c’est de penser le monde à chaque instant présent comme l’héritage futur des enfants de la Terre...
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 16:02 - Modification par Nico31ov le 27/03/2013 - 16:20:25
Cocotier 🆙 "Changer le monde, changer le monde vous êtes bien sympathiques mais faudrait déjà vous levez le matin. Je sais pas si vous êtes au courant mais le monde, il vous attend pas, le monde il bouge et il bouge vite! Et vous n’allez pas tarder à rester sur le carreau moi je vous le dit ! Parce que là vous êtes en vacances très bien mais à la rentrée... - On n’est pas en vacances ! - Bon ok admettons vous avez pris une année sabbatique très bien mais l’année prochaine, vous avez pensé à ça ? L’année prochaine ? C’est pas le monde qui va se plier à vos désirs mes enfants ! C’est pas 68, année de la jeunesse, c’est pas comme ça que ça se passe. C’est le vrai monde dehors et le vrai monde il va chez le coiffeur. Alors gnagna, les guitares, les troubadours tout ça c’est fini !"
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 16:09
Changer le monde Nico c'est bien, mais justement ce n'est plus possible, tout le monde se complait dans cette boue généralisée et tient à le garder, voir l'empirer, c'est cela le véritable problème.
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 16:20 - Modification par Nico31ov le 27/03/2013 - 16:34:47
Tifou, je pense que tu fais fausse route. Oui certaines valeurs semblent s etre effacés derriere le commerce et la possession, la possession de l objet ou meme de l individu. Pour autant les plus jeunes sont aussi ceux qui savent le mieux s adapter aux situations nouvelles. Il y a une veritable et systematique discrimination de la jeunesse depuis quelques decennies. Il suffit de lire certaines contributions sur ce forum pour s en rendre compte. Pour quelles raisons ? Principalement parce que la jeunesse fait peur, elle fait peur au plus haut niveau de la societé car elle a le pouvoir de tout changer. L Histoire l a prouvé, alors ce que l on fait aujourd hui c est tuer la jeunesse dans l ambryon, en la refusant, en la livrant a elle meme, sans plus de connaissance sur la vie et ses valeurs que sa preparation scolaire. Sans plus de soutiens et d amour que celui qu elle ne saura trouver elle meme. La verité se situe plutot quelque part dans ces sombres recoins. Je pense qu en quelque sorte nous sommes tous responsable de cette situation, que ce soit tant par notre inaction que par notre refus de l accepter.
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 16:26
As-tu lu mon commentaire posté avant le tien (le premier), je n'ai pas compris le rapport excuse-moi. Je vais essayer de retrouver le bilan de l'univers de l'enfance, que j'avais fait en 2006 ! (travail de terrain)
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 16:29
Je ne me complait pas dans cette boue généralisée. Sinon je ne me serais pas autant battu pour relancer beto par exemple ! Hors je suis également tout le monde, je ne vaux pas mieux, pas moins. Et je rejoins complètement l'avis de Nico, on fait tout pour se débarasser de la jeunesse actuellemnt. Il suffit de voir ce que font les politiques pour le chomages des jeunes :-/ Déja repousser l'âge de la retraite en période de crise était complètement débile puisque ça empêche les remplacements. Et le gouvernement actuel est aussi mou qu'un caramel pour faire baisser le chomage en apparence. Il y a plus de 25% des jeunes qui sont au chomage, ça n'a pas l'air de gêner les politiques le moins du monde. Et je ne parle pas de l'héritage qu'on nous laisse. Les politiques actuels font partie des générations qui ont profitées du nucléaire, de l'industrie, du gaspillage écologique.. Ben elles nous laissent réler ça, ce n'est pas leur problème. C'est sur tous ces gens seront morts quand ça va commencer à dégénerer sérieusement. Pourtant je me bats, je m'exprime, j'ouvre ma gueule... Mais les politiciens ne m'écoutent pas... Je suis sur que je ne suis pas le seul dans ce cas. Donc dire qu'on est laxiste et qu'on laisse faire, non ! C'est faux !
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 16:40
CONSTAT de l’Année Scolaire 2005 - 2006 (extrait) Pourquoi tant de difficultés d’éducation, ou devrait-on dire, d’élévation de nos enfants dans les établissements et les familles ? Voici le monde public de nos enfants, aujourd’hui en France : le culte de la peur, de la violence, de la déraison, du porno et de l’argent. La Télévision : Les sujets principaux des téléfilms et des divertissements actuels, entre deux bourrages de publicités commerciales, sont : le fantastique, le superficiel, la sorcellerie et la démonologie, la corruption, la violence poussée à l’extrême, le culte des armes à feu (comptez le nombre de coups de feu et le nombre de tués en un jour, présenté comme un simple divertissement…), le sexe permanent sans pudeur, le jugement des uns des autres, et l’amour frénétique de l’argent ; tout ça dans une vulgarité constante, et un irrespect toujours plus grandissant envers les valeurs inhérentes à la dignité humaine et à l’unité familiale. Avec ça, ils ont comme perception du monde, les nouvelles du journal télévisé ; le culte de la peur : les catastrophes, les guerres, les maladies, les accidents, les crimes, les affaires des tribunaux, quantité de scandales, et des morts ; tout ça pendant le repas ! Le positif du J.T. étant les résultats sportifs… (alors que chaque jour, kyrielle de bien restant inconnue, se fait par des milliers d’associations dans le monde, ou encore par les professionnels des hôpitaux, pompiers, travailleurs sociaux et autres métiers à caractère salvateur.) Les Radios des jeunes : Les musiques toujours plus violentes, vulgaires et simplistes (dont les clip-vidéos font pour la plupart dans la perversion en tout genre), poussant à l’anarchie et à la violence, passent entre deux émissions adressées tout public, où les animateurs se battent la place du toujours plus sordide dans la bêtise humaine, en y bafouant là encore continuellement les valeurs de l’Homme. On y entend à longueur de journée, insultes, dés-éducation, irrespect envers n’importe quelle personne au hasard, du plus jeune au plus ancien (ex : faire appeler à un ado sa mère, pour lui demander de simuler un orgasme, ou pour savoir son phantasme sexuel…) ; et toujours… le culte de la déraison, l’immoralité, le porno et l’argent, dans une vulgarité déconcertante, et ce chaque lendemain, jour après jour, toujours plus loin… Le Cinéma : La c’est le bouquet puisque la loi autorise aujourd’hui, raison commerciale oblige, les films prônant ce que la loi elle même interdit, comme la drogue (ecstasy, champignon hallucinogène, cannabis, cocaïne, etc.). La corruption, la bestialité, la fornication et l’immoralité y sont inculquées comme un bien, une normalité, et ce dans des films adressés… tout public ! avec au programme, en utilisant l’infini possibilité des prodigieux effets spéciaux, le culte de la violence toujours plus réaliste et sanglante, la peur, le vice, la déraison, le sexe, l’argent, l’immondice, l’individualisme, l’indifférence, etc., au nom de la liberté d’expression… de la rentabilité ! Retour au Colisée… Internet : Ou, comment accéder à l’extrême pornographie facilement… D’ailleurs ils n’ont plus besoin de chercher, puisque ce sont les sites eux mêmes qui un moment ou un autre, arrivent jusqu’à nos gamins (portable y compris). Mais pour les enfants, les dégâts et traumas psychologiques importants causés dans leur vie intime et amoureuse, présente comme future, sont marqués à jamais par la bestialité devenu normalité, et ou l’autre n’est qu’un objet… Sachez que la plupart des mômes de 12 ans aujourd’hui, ont déjà eut accès à ces perversités démesurées de nombreuses fois, alors qu’ils n’ont pas encore connu une simple relation de tendresse naturelle. Le peuvent ils ensuite après un tel lavage de l’Esprit… ? Il y a les jeux en réseaux, où des jeunes restent enfermés pendant des heures, jours après jours devant un écran, à vivre par procuration dans des jeux de guerre devenu hyper réaliste, ou dans des jeux de rôles 3D « flottant » dans un univers complètement fantasmagorique, remplaçant leur propre imaginaire, et où certain finissent par s’identifier à leur personnage de jeu, comme une fuite de notre monde réel devenu bien trop puissant et hostile à leur fragilité naturelle. Les consoles de jeu : Fût un temps ou le jeu était basé sur la morale, aujourd’hui tout est permis, avec comme intention bien hypocrite (et bien commerciale), la petite étiquette déconseillé au moins de 12, 16 ou 18 ans, et toujours à l’affiche : violence - déraison - sexe - argent ; et beaucoup d’argent puisque pour progresser dans de nombreux jeux, on peut y gagner énormément de faux (ce qui n’est pas vraiment le cas, une fois de retour dans la vrai vie…), de manière malhonnête ! Aujourd’hui un programme de jeu est fait pour y jouer pendant 80 heures et plus pour le finir… Le portable : A l’affût du portable dernier cri pour être accepté par les copains (et les parents toujours plus sur-endettés), voici le dernier engin destructeur de gamins : téléchargées sur internet, ils se passent entre eux par MMS, bluetooth ou infrarouge, nombreuses images et vidéos à caractère pornographique de haute perversité ! kamasutra, orgies, extrême violence, scatologie, zoophilie, tout y passe… et sur des portables de mômes de 10-12ans ! Et cela, dans nos écoles, chaque jours, pendant leurs récréations… ! Le monde de sur-consommation : Noyés dans la publicité agressive constante en tout genre, les mômes ne savent plus où donner de la tête ! dans leur imaginaire, il y a maintenant quantités de choses pleines de couleurs et de promesses de plaisirs assurés, dont dans la réalité ils ne peuvent palpés, faute d’argent (supplice de Tantale). N’ayant pas encore acquis la maîtrise de soi et la sagesse (ce qui est normal pour un enfant ou un ado), cela leur enclenche une avidité extrême qu’ils ne peuvent maîtriser, nouvelle cause de souffrance et de violence à l’intérieur d’eux. ****************************************************** Voici donc ce qui rentre chaque jour, jour après jour, à force et longueur de temps, dans la mémoire, l’intellect et l’imaginaire de chaque futur citoyen, dés son plus jeune âge ; on parle ici de nos enfants… Si nos jeunes « s’auto-construisent » avec ça, le monde public étant leur repère pour grandir, faut pas s’étonner si ils sont « un peu » violents, désordonnés, et surtout… paumés ! La plupart ne croient plus en eux, ne se projettent dans aucun avenir, ont un mal de vivre épais, oppressant et permanent, et ne vivent plus que dans l’instant à consommer, ou plutôt, à consumer… Est ce de leur faute… ? Après cela, nous avons une loi qui, d’abord autorisant la liberté de toute cette corruption toujours plus grandissante et fructueuse au nom de l’argent, dressent une police surentraînée et surarmés comme des chiens enragés (protection de l’argent oblige), contre nos jeunes rendus hagards et écervelés par ce monde, persuadée que ce sont nos enfants, les monstres enragés…  La source de la délinquance généralisée dans notre pays, c’est notre monde public… !
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 16:42
@Nico31 : Non. Ce questionnaire s'adresse aux gays bi pas à l'ensemble de la population donc à la société en général. Je doute que ce genre de questionnaire existe pour sonder une population hétéro, ou une population en général. Alors que leurs pratiques peuvent être de même nature. Et d'ailleurs scientifiquement il faudrait comparer les résultats de ce sondage avec ce genre de population plus général pour que l'analyse soit objective... C'est donc bien orienté et consternant.
Membre anonyme
Publiée le 27/03/2013 à 16:47
Entièrement d'accord avec toi Bendrome, c'est une volonté de désinformation en profitant des faiblesses des gens.

  S'inscrire pour participer au sujet