Sondage CNRS sur les gays. Consternant... - Page n°2

avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 16:48

"Je doute que ce genre de questionnaire existe pour sonder une population hétéro, ou une population en général. Alors que leurs pratiques peuvent être de même nature. Et d'ailleurs scientifiquement il faudrait comparer les résultats de ce sondage avec ce genre de population plus général pour que l'analyse soit objective..." Si si, ma fac organise des sondages de ce genre dans les cours. La dernière question (ou la première) concerne notre orientation sexuelle. Là, au moins, ils peuvent faire une comparaison. Seulement, les "résultats" (ou conclusions) des sondages ne sont jamais données.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 16:50

Ben voila, j allais faire partager mon experience perso, puisque j ai aussi repondu a un questionnaire tres similaire au college, au sein meme de l etablissement et pas en tant que gay ^^. Ok Tifou pour ton rapport, mais tu cites les moyens et non les causes ... Encore une fois, pourquoi en sommes nous arrivé la. Certainement pas par hasard, certainement pas par un exces de liberté ou d accession a l information. Tu decris la forme, ce que l on voit, mais le fond quel est il ?
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 16:55

Bien et pourquoi pas. ça me parait plus sérieux dans vos témoignages. Mais là ça reste adressé à la population homo/bi donc je reste sur mes positions.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 16:58

J'aime beaucoup ton analyse du monde vu par un enfant Tifou, et je suis malheureusement d'accord avec toi (dans le sens ou c'est effectivement malheureux d'avoir rendu le monde comme ça) C'est vrai que cela fait vraiment peur, la surtechnologie à aussi des inconvénients, et je trouve qu'on a hélas tendance à fles faire passer au second plan. ben oui, il faut bien vendre tout ce petit materiel, relancer le "Pouvoir d'Achat" ! Rien que ce terme me fait vomir, le pouvoir d'acheter, dominer le monde en achetant quoi... Bref notre monde est tout à fait prêt à détruire les générations successives si ça rempli les portefeuilles des "grands" de ce monde. (pourquoi un grand est il toujours riche, avec du pouvoir et people ???) Bref, je finirais par cette citation du Grand Détournement, La Classe Américaine : "Monde de merde"
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:03

HS mais continuons : ça ne date pas d'hier... Obsolescence programmée. [url]]
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:05

AAh merci pour le reportage. Je voulais justement en rechercher sur ce thème hier soir. 🆙
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:06

Et pour ceux qui ont un bon moral uniquement. Parce que franchement après ce doc on ouvre un peu les yeux... De la servitude moderne :
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:06

"Bref, je finirais par cette citation du Grand Détournement, La Classe Américaine : "Monde de merde"" Oui, mais en meme temps il y a des breches, des breches qui laissent heureusement entrevoir un espoir. Et contrairement a ce que l on pourrait croire ces breches, ces espoirs sont emergeants de cette meme jeunesse, celle qui subit, qui divague et qui delire.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:08

je crois que pour une fois je vais fermer ma grande g*** car si j’émets les raisons de ce mal être je risque de me prendre tous les - de 25 ans dans les dents. et pourtant c'est une réalité de ce monde d'assistanat qui font de l'homme un objet incapable de se débrouiller par lui même, a attendre que se soit l’état qui le prenne en charge. j'ai testé sur un an, au quotidien, une initiation d'un changement de comportement sur 12 ados de 17 a 19 ans, le résultat a été énorme: ils n'ont peut être pas de diplômes mais à l'heure d'aujourd'hui ils ont tous une situation professionnelle et une vie de famille. Et pourtant au départ on m'a donné perdant dans ce pari.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:09

Excellent reportage Bendrome 🆙, je vais le reposter dans un topic approprié.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:27

"ils n'ont peut être pas de diplômes mais à l'heure d'aujourd'hui ils ont tous une situation professionnelle et une vie de famille." Alors la dans le stereotype tu fais tres fort. Un resultat direct de notre societé de consommation. Dans notre culture reussir c est avoir du boulot et une vie de famille. Sont ils heureux ? Ils aiment ce qu ils font, ce qu ils sont et avec qui ils passent leurs moments les plus intimes ? Ou est ce pour toi une evidence ?
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:30

non, c'est être libre et subvenir à ses besoins sans attendre qu'on le fasse à ta place.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:34

C'est vrai que ce que tu viens de dire se réduit à l'argent fait le bonheur^^. Pour moi vivre par ses propres moyens contribue certe à une sorte de réussite, mais voir la personne sourire tout simplement parce qu'elle est heureuse est la seule idée du bonheur que je me fait !
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:37

L'assistanat est une sorte de remplacement de l'amour manqué en fait, et si tu as fait une initiation pendant un an sur des jeunes (et avec amour je n'en doute pas), c'est une autre forme d'assistanat, mais je comprend ce que tu veux dire. Ce que je veux dire, c'est que tout le monde et surtout chez les jeunes, a besoin de se sentir assisté, aidé, aimé, à un moment ou un autre pour avancer, avoir une raison d'amour et d'intérêt pour exister. Je pense que quelqu'un qui se construit totalement seul, seulement par ambition personnelle est souvent les personnes les plus dangereuses.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:38

Je peux te dire, Nico, que ceux que je rencontre de temps en temps me disent merci. donc, oui je suppose qu'ils sont heureux. surtout, ils sont capable de se debrouiller par eux meme et ne pas attendre que le système les sorte de la merde. ils savent juste se prendre en main et c'est là l'essentiel. ce n'est pas l'argent qui rend heureux. on jalouse les riches, mais pour ma part je ne les envies pas! millionnaire comme serge dassault? qui bosse 90h par semaine? pas de vacances, tout le temps en déplacement? pas de vie personnelle? je ne veux ni de sa vie ni de ses millions! crois moi! Tu sais, je me suis toujours demmerdé dans la vie sans attendre ni papa ni maman ni l'etat. et même les quelques rares fois où j’étais au chaumage, je n'ai même pas perçu d'indemnités n'ayant pas rempli les papiers pour cela. Mais à l'heure d'aujourd'hui j'ai la tète haute, car je ne suis pas redevable envers la société! même si je ne suis pas riche et je m'en fou, j'ai toujours fait ce qui me plaisait, toujours trouvé du boulot , même encore maintenant a plus de 45 ans. Ah il est clair que je fais la vaisselle a la main, je ne roule pas au audi A3 ou mercedes, je ne porte pas de marques hors de prix, mais est ce cela qui rend heureux? le bonheur tu sais il est là où tu peux te dire: je vous dois rien et je vous emmerde.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:41

Naincapable D'accord avec toi, quand on voit les sourires rayonnant des gens dans les pays pauvres matériellement (mais qui ne sont pas atteint par la famine), et la beauté de leur regard, ça donne une autre image de ce qu'est vivre et être heureux.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:42

@ Tifou: la réussite a été de leur dire sans cesse: vous etes capable. je les ai poussé jusqu'à leur extrême limites , voire l’inaccessible pour leur prouver que la vie a des barrières mais qu'on peut franchir avec une seule idée: la volonté de voir de l'autre coté
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:47

Je connais ça 🆙 par contre toujours en leur montrant de vivre ensemble, faire attention à son voisin, le clochard du coin, les sortir du lavage du système commercial, et chercher leur véritable bonheur.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 17:47

les sourires rayonnant des gens dans les pays pauvres tu sais pourquoi? parce qu'ils ne vivent pas aux dépends de l'autre mais avec l'autre et c'est toute la différence avec ce que nous sommes devenus en europe depuis quelques décennies.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:01

Je pense que tu as raison et en partie je rejoins ta vision de cette forme de liberté de penser Christian. Se prendre en main, se defoncer pour faire ce que l on a envie, je te rejoins aussi sur ceci. C est vrai la volonté et l obstination sont plus important que les competences ou les acquis culturels et sociaux. Pour autant nous sommes tous dependant les uns des autres, le nier serait se placer au dessus de ce qui fait de nous de simple elements de la nature. Pour avancer et s epanouir nous avons tous besoin les uns des autres. Et ce n est pas seulement valable a l age de l enfance ou de l adolescence mais toute sa vie. Je pense qu il faut arreter de parler d assistanat, un terme politique tres en vogue pour opposer et qualifier certaines categories de personnes, comme les jeunes par exemple.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:09

je suis d'accord avec toi Nico mais depuis quelques années et ça c'est bien accentué depuis 1985-1986, on ne vit plus avec les autres mais au depend des autres, c'est là que le systeme est devenu dangereux. l'assistanat n'a jamais rendu heureux, l'aide, oui , je pense qu'à un moment donné volontairement ou pas on a dérapé de l'aide vers l'assistanat. je vais te donner un simple exemple: je présidais une réunion avec les parents de ces ados et les ados eux même. on parlait justement de petits larcins et autres sans citer personne ni dévoiler qui a fait quoi, ce n’était pas le but. de certains mal être aussi, etc.... une mère, on va dire de milieu aisé, marié, 2 enfants, c'est levé et m'a balancé: "je bosse la journée, moi alors le soir je n'ai pas envie de m'occuper de mon fils. c'est à vous et à l’école de le faire à ma place." c'est hallucinant d'entendre ça, mais c'est tellement courant de se reporter par procuration sur les autres. c'est un exemple bénin mais malheureux qui provient du "tout assister".
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:18

La je crois qu il n est pas question d assistanat mais de responsabilité ^^ Cette mere de famille a du zapper les siennes.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:33

non c'est l'exemple type du "de toute manière on va le faire à ma place, on va payer à ma place, etc..." , je pourrais écrire un livre de tous ces exemples, j'ai pris le plus "gentil" on va dire. Il fut un temps où tu te payé ce que tu pouvais te payer. tu ouvrais ton portefeuille et tu comptais tes sous. tu avais, tu achetais, tu n'avais pas tu n'achetais pas, tu attendais d'avoir l'argent nécessaire. depuis, on vit par procuration, les cartes pass, fidélité, cetelem... ça a été la course à l'achat et tu paye avec de l'argent que tu n'as pas. mais à un moment donné le système n'est pas infaillible et tu te retrouves avec le crédit qui paye les intérêt du premier achat et un autre crédit pour payer le premier crédit. En fait c'est un peu posséder quelque chose sans pouvoir le payer. tout est devenu trop simple, facile... Mais est ce que ça rend plus heureux? pas du tout car chaque fin de mois tu reçois ton compte en banque et tu t'aperçois que ton salaire est parti en un jour dans ce type de credits et tu t'arrache les cheveux en te demandant comment tu vas pouvoir encore jongler le mois prochain. On dépense au delà de nos besoins et je dois t'avouer que moi même il m'arrive de me faire piéger... sauf que le grand écran que je viens de m'acheter (j'ai pris le philipps merci de vos conseils) je l'ai payé cash en liquide car je les avais. L'assistanat a fait en sorte que beaucoup ne se demandent plus comment je vais gagner de l'argent mais plutôt où je vais en trouver. il faut aider. Oui, mais aider à rendre les gens autonomes. je ne parle pas de LA réussite pro, certains en font leur leitmotiv, d'autre comme moi et certains ici préfèrent la qualité de vie et les échanges, c'est nos propres choix personnels. mais on doit apprendre a se débrouiller par nous même et non pas attendre que dieu ou autre nous trouve la solution. beaucoup, de nos jours ne sont plus autonomes. et c'est une réalité. c'est notre faute, c'est certain, mais c'est pas en nous lamentant qu'on va aller mieux. Imaginons que demain c'est la faillite des états , là on n'aura pas le choix, on sera obligé de se prendre en main et de se débrouiller par nous même et non pas être assisté on s'entraidera pour survivre.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:40

tu as un trés beau reportage là dessus au delà de la fiction, on te démontre comment, après la chute d'un système une civilisation se reconstruit sainement dommage, je l'ai sur l'ordi en meilleure qualité. [url]]
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:42

Ok mais une autre réalité c'est qu'aujourd'hui il n'y a plus de travail pour tout le monde, beaucoup de jeunes sont au chomage, que nous sommes dans la décennie de l'élaboration des robots qui vont supprimer tous les mauvais boulots d'automation et d'aliénation justement, mais qui est complètement contradictoire avec le système capitaliste individuel. Comment la masse populaire va t'elle trouver l'argent pour ce nourrir ?? (enfin le système du crédit social...?)
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:47

C est pertinent Tifou, et Christian je trouve ton discours limite calibré pour le bien pensant ^^. La realité n est pas si simple, avant de savoir se prendre en main on doit apprendre a se connaitre et cela prend du temps. Si ce que l on aime ne correspond pas a une realité economique du marché, que fait on ? Sans meme aller jusqu a la robotisation, les delocalisations suppriment encore aujourd hui de nombreux emplois et cela fait 40 que ca dure ... Le travail pour tout le monde n est effectivement plus une realité depuis longtemps.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:47

je vais juste te donner un chiffre: 1 500 000 de postes à pourvoir en France .... pôle emploie payait la formation pour un cap de chauffeur de bus tourisme et ligne, la société auto nice transport a été obligé de recruter dans le département du nord car les jeunes préféraient aller à la plage. et c'est véridique. 6 postes ont été ainsi pourvu.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:47

Oups je vois que le titre de "credit social" à été usurpé, donc il faut que je trouve le terme qui nomme le projet qui à été proposé dans les année 40-50.
avatar ancien membre
Ancien membre
27/03/2013 à 18:49

Nico, tu crois franchement que j'ai toujours fait ce que j'ai aimé? j'ai pris et en même temps je cherchais ailleurs mais au moins je n'ai pas vécu dans l'assistanat
avatar contributeur Misterbi
Misterbi
27/03/2013 à 18:49

Moi j'irai plus loin encore : depuis 1968 nous assistons, insidieusement à la montée du libéralisme-libertaire. Libéralisme (La Droite d'une façon générale) c'est l'économie ouverte à la mondialisation de plus pour que les citoyens consomment plus il faut en faire des individualistes, égoïstes jamais rassasiés matériellement. Libertaire (La Gauche d 'une façon générale) c'est pousser à l'individualisme, la jouissance (jouir sans entraves) : le développement du porno, des TV réalités etc.... Les 2 réunis sont détonants. Je sais pas si vous avez entendu parler des minis miss : ces fillettes de 10 ans à peine qui participent à des concours Miss France pour fillettes et c'est une des conséquences. Le mariage gay est un autre de ces symptomes : une minorité impose sa loi. D 'une façon les gays qu 'on le veuille ou non sont précurseurs dans beaucoup de domaine come la mode : (les hétéros qui s' habillent comme des gays : les métrosexuels) et les gays ont imposés qu 'on le veuille ou non le porno à outrance et la société de consommation : comme les gays ont pas d 'enfants en général ils ont un fort pouvoir d 'achat. Et puis pour terminer je pense qu 'on va vivre de + en + en communauté, comme ca se passe dans le quartier du Marais à Paris : ca se passe déja comme ca aux USA et en général (San Francisco) et ce qui se passe aux USA se produit en général 15 à 20 ans + tard. Je sais qu 'en disant des trucs comme ca sur Betolerant je vais me faire des mais mais bon..... Pour terminer je terminerai par une citation de François Dalle : l'ex PDG de L' Oréal qui disait il y a quelques années : "Si les hommes se maquillaient comme les femmes : je doublerai mon chiffre d 'affaire". et la communauté gay a été la tete de pont, le cheval de Troie de son projet. CQFD
Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr