Le rap serait-il, oui ou non, anti-LGBT+ ?

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
17/04/2023 à 23:05

« Même si certains artistes ont révélé leur homosexualité, ce sujet reste souvent tabou dans le rap. Les insultes homophobes dans les textes sont même courantes, mais de plus en plus d’artistes prennent position contre l’homophobie.

How can I be homophobic ? My bitch is gay ! (Comment je peux être homophobe ? ma pute est gay/bisexuelle) ». Les premières secondes du morceau Doja, du rappeur londonien Central Cee, ont fait le tour du monde sur les trends TikTok. Il fait référence à la bisexualité de sa copine, qui ne lui poserait pas de problème. Pourtant, accepter la bisexualité de sa copine ne suffit pas à dire qu’il n’est pas homophobe, et l’utilisation du terme « bitch » pour la désigner est sexiste. L’homosexualité des hommes est plus difficilement acceptée dans le rap, et les insultes sont courantes dans les morceaux.

Coming out dans le rap aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis, des rappeurs connus et reconnus qui révèlent leur homosexualité, ou leur identité de genre, ça existe !

Le rappeur Lil Nas X est ouvertement gay, une identité qu’il revendique et qu’il célèbre dans ses clips. Quant au rappeur Lil Uzi Vert, il a révélé sa non-binarité sur ses réseaux sociaux en demandant à ce qu’il soit genré avec le pronom « iel » au lieu de « il », en juillet dernier. Les personnes non-binaires ne se retrouvent pas dans le genre homme ou femme, ou se retrouvent dans les deux en même temps.

En France, aucun rappeur célèbre n’a encore fait de coming out. Ce n’est pas le cas de certaines rappeuses qui tentent de se faire une place en assumant leur sexualité.

Rapper sa sexualité : l’exemple de Lala &ce, rappeuse lesbienne. Lala &ce est une rappeuse franco-ivoirienne ouvertement lesbienne. Elle rappe sur des musiques planantes, mêlant anglais et français. Elle parle d’amour et de sexe. Des thèmes universels qu’elle raconte avec son vécu.

En 2019, la rappeuse sort son premier projet, Le son d’après. C’est le titre Wet (Drippin’) qui l’a fait connaître du grand public. Un morceau dans lequel elle raconte son attirance pour une femme. Elle définit son style vestimentaire comme « masculin avec des touches d’élégance ». Dans ses clips, la rappeuse lyonnaise est souvent entourée de femmes qui dansent en sous-vêtements. La sincérité et la liberté avec laquelle elle décrit ses relations avec des femmes ont permis à la communauté LGBTQ+, lesbienne particulièrement, de s’identifier à elle.

Loin des clichés d’un genre musical qui n’appartiendrait qu’aux hommes virils, hétérosexuels, Lala &ce a créé ses propres codes. Elle n’est pas la seule. Mais, pour d’autres rappeuses lesbiennes ou bisexuelles, le coming out est encore difficile.

« Si je t’ai jugé pour qui t’es, excuse-moi » : Dinos, dans le morceau ADN. Les propos homophobes ont encore la vie dure. Dans le morceau Autobahn, sorti en novembre dernier, Dinos, célèbre rappeur de La Courneuve, reprend par exemple une punchline du rappeur marseillais SCH « Papa m’reniera jamais : j’suis ni flic, ni pédé » en la transformant en : « Papa m’reniera jamais : j’suis ni flic ni non-binaire « Dans le même registre, il passe donc de la critique des homosexuels à celle des personnes non-binaires.

En France, dans le rap et la musique en général, l’identité des hommes homosexuels peine à se faire entendre, et reste un tabou. Pourtant, dans son dernier album, Hiver à Paris, sorti à la même période, Dinos brise le silence sur l’homophobie dans les quartiers populaires. Il dédie le morceau ADN à un ami qu’il a rejeté pour son homosexualité, et dit regretter ses propos. En s’adressant à son ami, il s’adresse aux homosexuels discriminés : « Te sens pas obligé d’mentir, te sens pas obligé de t’enfuir. » Dinos envoie aussi un message aux homophobes pour les inciter à réfléchir à leurs propos : « Au début j’te jugeais, parce que j’comprenais pas … Si monotone, les racistes disent qu’ils sont racistes, et c’est pareil pour les homophobes. Qu’est-ce qui me définit ? Qu’est-ce qui me rend meilleur que toi ? « «

Anissa Rami, GéoAdo Hors-série, Printemps 2023


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Ancien membre
17/04/2023 à 23:22 - 18/04/2023 à 00:51

Je ne sais pas en tout cas Booba couche avec des personnes transgenres.

Il y a Eddy de pretto

https://youtu.be/yzUxyT-J5mE

https://youtu.be/XfbM3LD0D9Q

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
18/04/2023 à 08:04 - 18/04/2023 à 09:51

Déclarer son homosexualité est personnel, je ne vois pas pourquoi être célèbre inclus d’étaler toute sa vie privée ( dont sexuelle) à tous.

Ne pas parler de d’homosexualité dans ses chansons ou livres ou série fait il de ces créateur des homophobes? Je ne pense pas.

Je reste nostalgique du bon vieux rap des années 90 😭😭😭 qui parlait des problèmes sociétale, d’éducation et de la jeunesse des banlieues avec colère mais espoirs. Maintenant ça parle de Q, de tune etc…

Ce topic me fait réfléchir sur la question globale de devoir compter sur les personnalités médiatiques et sur leurs vie personnelle et intimes pour défendre nos droits

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
18/04/2023 à 09:51

Le rap, c'est certainement comme beaucoup d'autres choses, ce n'est pas parce que certains textes de chansons ne sont pas franchement homophiles ou transphiles que leurs chanteurs sont forcément homophobes ou transphobes dans leur vie privée . . .

Et sans même parler d'Islam (pas toujours les mêmes !) regardez simplement certains scandales de l'Eglise catholique, on voit bien pire . . . et beaucoup moins moral aussi . . .

Pour "réussir" dans tous ces métiers de "communication" (chanson, religion, politique, journalisme, et beaucoup d'autres sans doute) il faut malheureusement employer un langage qui convient au public "cible" . . . ou qu'on imagine plaisant à ce public . . . pour moi ce n'est pas parce que certains mots de rap sont LGBT-phobes que celà prouve que tous les amateurs de rap le sont aussi réellement en majorité . . . jusqu'à preuve du contraire je pense que c'est la musique et la chorégraphie bien plus que les paroles qui les attirent . . .

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
18/04/2023 à 09:53

Citation de Stephanie 38 #450923

Pourquoi ramener le thème de la religion sur le rap ? Ou est le lien car je ne comprends pas le fil qui lierait les 2

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
18/04/2023 à 10:23 - 18/04/2023 à 10:30

Citation de Némésis Inu #450924

mon propos est mal architecturé, tu as pleinement raison, j'aurais du inverser les paragraphes

Je voulais dire que le rap est un moyen de communication parmi bien d'autres, comme journalisme, chanson, religion, politique, etc Comme dans toutes ces disciplines le rappeur n'existe que parce qu'il a un "public" qui "achete" ce qu'il propose . .

Et pour la religion que j'ai prise en exemple je voulais dire que ce n'est pas la soutane qui fait la personne . . .Mon exemple un peu dégueu est extremiste, il ne faut pas comprendre que j'accuse les rappeurs de pédophilie, mais simplement que ce n'est pas parce qu'on preche (ou chante) certaines idées qu'on les pratique soi même.

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 10:35

Citation de Stephanie 38 #450927Comme dans toutes ces disciplines le rappeur n'existe que parce qu'il a un "public" qui "achete" ce qu'il propose . .

En effet et il est difficile de savoir dans quelle mesure leurs attaques anti LGBT appartiennent à leurs convictions personnelles ou répondent à une demande du public. Mais peu importe, les propos tenus sont assumés!

Déclamer sa haine des gays et trans dans le rap est aussi un gage de crédibilité, tout comme faire l'apologie des armes et de la drogue.

Les propos anti LGBT sont omniprésents dans le rap Français.

J'écoute beaucoup de rap américain et je suppose qu'il en est de même, au moins je ne comprends pas les paroles...

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
18/04/2023 à 10:39 - 18/04/2023 à 10:58

Citation de Lyys #450929

perso je t'avoue que je ne suis pas trop rap, mais j'aimais assez M Jackson . . . tout en me demandant si c'était une bonne idée en pensant aux scandales qui tournaient autour de lui . . .

D'un autre côté montrer (ou chanter) certaines choses peut il générer des envies parmi ceux qui regardent ou qui écoutent, ou au contraire les désamorcer ? . . . Alfred Hitchcock qui proposait des films souvent horribles en hémoglobine prétendait qu'ils permettaient à ses spectateurs de se défouler virtuellement, et que ça leur permettait ainsi d'éliminer leurs frustrations et leurs envies de passage à l'acte . . .

Reste aussi à savoir si le rap est un moyen d'endoctrinement (comme les messes chantées en choeur dans certaines religions) ou un moyen de défoulement des rancoeurs . . . il me semble que c'est surtout la musique, la danse et le spectacle qui rassemblent les amateurs

Même si je ne suis pas trop "fan", j'ai du mal à percevoir le rap comme un véritable chant de guerre . . . je le ressens davantage comme une forme de "blues" moderne

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
18/04/2023 à 10:54

Citation de Stephanie 38 #450927

Ok c’est déjà plus clair pour moi merci!

Oui effectivement, un rappeur ( et tout autres artistes) peu faire preuve de sexisme, misogynie et d’homophobie dans son rap sans pour autant les penser, néanmoins il est responsable des messages qu’il diffuse dans ses chansons.

Il y a une image du rap «  dure » ou la virilité des chanteurs sont montrer autour de stéréotype vide comportement ( bling bling, grosses voitures, entourés de femmes dénudées en pose lassive, et tenant des propos dure et extrême).

Pourtant les meilleurs rappeurs français ( MC SOLAR, I AM, Snipper , PASSI, DIAM’S …) n’étaient pas dans cette formes d’images .

Les filles ont malheureusement aussi jouer leur jeu, j’avais vu un reportage sur un groupe de rap ( je ne sais plus le nom( ou très clairement les rappeur traitaient les femmes de putes et de salopes, pourtant elles chantaient gaiement ce morceau sans se poser de question…

C’est donc aussi à nous de faire le tri sur ce que l’on écoute et pourquoi pas interpeler le chanteurs et sa prod sur les res sociaux quand un titre est clairement homophobe et haineux

Citation de Stephanie 38 #450930 perso je t'avoue que je ne suis pas trop rap, mais j'aimais assez M Jackson . . .

Mickael Jackson c’est de la Pop musique! Et j’adore MJ en tant qu’artiste ! Tout comme Noirs désirs, je distingue totalement les œuvres et les actes dés artistes

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
18/04/2023 à 11:12 - 18/04/2023 à 11:14

Et je rappelle souvent aussi les idées de André Citroën, qui allait jusqu'à récompenser les journalistes spécialisés qui dézinguaient ses autos dans leurs articles . . .

Il partait en effet du principe que même si ces articles ne lui étaient pas favorables, le simple fait de parler de lui permettait d'attirer la curiosité des clients vers ses concessions . . . je pense personnellement que cet homme bien connu pour son avangardisme était aussi un grand sage . . .

Et vu ainsi, qui sait, le simple fait de parler ou de chanter de nous en mal nous est peut etre bien davantage favorable qu'on pourrait le penser . . . certainement bien moins pire que beaucoup de chuchottements bien pensants . . .

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 11:19 - 18/04/2023 à 11:23

Citation de Stephanie 38 #450930

Il n'est pas quesrion de faire une critique du rap ni de dire que dans son ensemble il est néfaste, mais il bénéficie d'une tolérance pour les propos racistes, homophobes, anti flics ect qui y sont tenus.

Comme si c'était normal.

Imaginons deux artistes Français très connus, l'un rappeur et l'autre chanteur de variété.

Si les deux sortaient la même phrase homophobe dans un de leurs textes, seul l'un deux susciterait l'indignation.

Citation de Stephanie 38 #450934Et vu ainsi, qui sait, le simple fait de parler ou de chanter de nous en mal nous est peut etre bien davantage favorable qu'on pourrait le penser . . . certainement bien moins pire que beaucoup de chuchottements bien pensants . . .

Tu vas loin...

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
18/04/2023 à 11:24

Les derniers propos couchés dans ce topic me font - indirectement - penser à une polémique datant de quelques mois au sujet d'un cinéaste américain très connu accusé (à tort ou à raison) d'"abus" sur de jeunes personnes (qu'importe son nom, vous savez de qui je veux parler). Le sujet était : Faut-il juger un artiste sur lui-même en tant qu'individu ou le juger par rapport à son oeuvre ? Vaste débat au demeurant. La discussion reste ouverte.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 11:26 - 18/04/2023 à 11:35

Je ne pense pas que Orelsan soit LGBT phobe.

Vald non plus

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
18/04/2023 à 11:29

Citation de Pasgamine #450937

Les rappeurs ne peuvent négliger le fait que parmi leurs fans ou leur public en général, il y a des ... LGBT.

Donc, il faudrait mieux caresser dans le sens du poil.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 11:34

Citation de Pasgamine #450937

Orelsan, je cite: "j'déteste les travs depuis que j'ai failli ken un brésilien"

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 11:36 - 18/04/2023 à 11:43

Citation de Lyys #450939

C'est souvent pour choquer. Mais est-ce qu'ils le sont vraiment ?

Il y a aussi la drogue, la violence même dans le RNB avec Chris Brown,

Celui qui chantait i believe i Can fly ... Accusé de viol

Dans le Rock avec Bertrand Cantat violence. Etc...

Je ne vais pas tous les cités il y en a pas mal.

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 11:47

Citation de Pasgamine #450940C'est souvent pour choquer. Mais est-ce qu'ils le sont vraiment ?

Je comprends pas cette question. Si tu tiens des propos homophobes tu es homophobe. Si tu tiens des propos racistes tu es raciste. Tu tiens des propos anti trans tu es transphobe.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
18/04/2023 à 11:52

Citation de Pasgamine #450940

Il faut vraiment distinguer les œuvres d’un artiste de l’artiste lui même

R -Kelly a chanté l’une des plus belles chanson d’amour (i believe i can fly, if i could turn), et oui il a été accusé et condamné pour viol on est d’accord

Et du coup ses chansons on les efface du répertoire? Je kiffe ces chansons qui parlent d’amour, pas les actes de son interprète dans sa vie privée .

Idem pour Bertrand Canta et bien d’autres.

Par conte quand une chanson prône la violence sur les femmes, les flics et les LGBT là non ces chansons je les écoutent pas de base.

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 11:53 - 18/04/2023 à 12:01

Citation de Lyys #450941

Je ne suis pas d'accord avec toi dans la mesure où ils ont tout type de public. Les chanteurs et rappeurs aiment leur public donc les gens de tout genre.

Ce n'est pas parce que tu balances une Vacherie ''souvent pour attirer les jeunes'' ou ''faire rire sont public'' ou justement pour faire ''parler, réagir '' ou ''vendre plus'',qui faut le prendre au 1er degré. Orelsan ce n'est vraiment pas le genre à être transphobe.

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
18/04/2023 à 11:58 - 18/04/2023 à 12:07

Citation de LyysSi tu tiens des propos homophobes tu es homophobe. Si tu tiens des propos racistes tu es raciste. Tu tiens des propos anti trans tu es transphobe.#450941

Dans cette logique et si on ne s'intéresse que au discours un pretre ne pourrait pas etre pédophile . . . j'ai bien peur que ceux qui sont le plus homophobes ou transphobes n'en parlent justement pas en public . . . ce sont bien ceux là qui sont les plus dangereux, pas ceux qui ont parfois une parole blessante malheureuse, ni ceux qui pratiquent un humour discutable . . .

Et ce n'est pas non plus parce que certains pretres ont pu etre pédophiles qu'il faut cracher sans discernement sur la religion catholique . . .

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 12:02 - 18/04/2023 à 12:08

Citation de Pasgamine #450943

J'aime bien Orelsan en plus même si je n'ai pas écouté ses derniers albums.

C'est peut être des paroles qu'il regrette, il faudrait lui poser la question pour savoir.

Ce que je veux dire c'est qu'il ne faut pas tout excuser, minimiser ni se demander s'ils le pensent vraiment.

Il n'y a aucune excuse selon moi.

Et je trouve anormal que seul le rap bénéficie de cette impunité.

Citation de Stephanie 38 #450945

Tu mélanges tout ça n'a pas de sens ce que tu dis...

On parle ici de ceux qui expriment leur homophobie dans leurs textes.

Je ne crache pas sur le rap, j'en écoute abondamment 🙂

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 12:07 - 18/04/2023 à 12:11

Citation de Stephanie 38 #450945

Et moi qui suis maladroite on va me traiter de transphobe car j'aurais dit une bêtise ?? Alors que j'ai des amis transgenres ?? Des amis gay ? Que je suis avec les LGBT + , que j'essaie d'être tolérante et amis avec des gens qui tout simplement me respectent peu importe leur sexe et leur genre.

Surtout dans le milieu que j'ai fréquenté mais il y avait des travestis, des transgenres, de tout ! Des drag Queen.

Je pense qu'il faudrait bien faire la part des choses et ne pas accuser les gens à tord en fonction de ce qu'ils ont dit... L'erreur est humaine.

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
18/04/2023 à 12:09 - 18/04/2023 à 12:15

Citation de Pasgamine #450947

Moi aussi il m'est arrivée d'etre suffisament maladroite pour laisser croire que je pouvais etre transphobe . . . c'est la vie . . . et il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne font jamais d'erreur . . . ou ceux qui se taisent mais n'en pensent pas moins . . .

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 12:10

Citation de Pasgamine #450947Et moi qui suis maladroite on va me traiter de transphobe car j'aurais dit une bêtise ??

Non pas du tout. Le sujet c'est le rap serait il anti LGBT

Je parle des propos tenus par DES rappeurs

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 12:13 - 18/04/2023 à 12:33

Citation de Lyys #450949

Certains oui complètement !! D'autres non . Voilà ce que je pense

Stephanie moi je dis haut et fort ce que les gens pensent tout bas. 😈😆

Il y a un clip qui m'a choqué quand même c'est Celui là. https://youtu.be/iBGopp_oSNI

avatar contributeur de Cerises
Cerises
18/04/2023 à 12:53

Citation de Némésis Inu #450917

Je pense que d'abord c'est pour donner une visibilité au monde LGBT. et après à cause d'un effet de mode malheureusement

avatar contributeur de Torchic
Torchic
18/04/2023 à 13:14 - 18/04/2023 à 13:15

Citation de Némésis Inu #450917

Déclarer son homosexualité publiquement, ce n'est pas étaler "toute sa vie privée" (et encore moins sexuelle). C'est simplement assumer ce qu'on est. C'est le principe du coming out... un artiste gay qui assume qui il est, ça permet aux jeunes gays de se reconnaître en l'artiste, d'avoir un modèle. Et ça permet aussi d'ouvrir les esprits des hétéros.

avatar contributeur de Cerises
Cerises
18/04/2023 à 13:35

Citation de Torchic #450953

On peut aussi s'assumer sans faire de coming out

avatar contributeur de Torchic
Torchic
18/04/2023 à 13:43 - 18/04/2023 à 13:46

Oui, mais donc tu t'assumes pas publiquement dans ce cas là.

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2023 à 13:57

Citation de Torchic #450956

Poussifeu s'énerve 🤣



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr