Ceux qui se sont fait ghoster (le nouveau truc a la mode) levez la main.

avatar contributeur de Xav 1705
Xav 1705
15/03/2022 à 00:51

Donnez votre avis sur cette attitude que je qualifierais de radicale, pensez vous pour ceux qui la pratiquent que ce soit bienveillant, poli ou que ça permette à votre interlocuteur de se remettre en question quand vous quittez une conversation sans explication aucune. Dites qu'est-ce qui vous fais préférer le ghosting a une petite explication avant de clore une relation épistolaire. A vos crayons!

avatar contributeur de Maxine
Maxine
15/03/2022 à 03:46 - 15/03/2022 à 03:47

Le ghosting c'est de la merde totale, c'est d'une impolitesse sans nom, sauf si il est pratiqué en réponse à un abus c'est évident. Un "Au revoir" ne coûte rien.

avatar contributeur de Adeline.
Adeline.
15/03/2022 à 05:39

Coucou, c’est quoi exactement ?

avatar contributeur de Tralalaaaaaa
Tralalaaaaaa
15/03/2022 à 07:48 - 15/03/2022 à 13:04

Citation de Adeline. #393681

"Ghost" c'est un esprit, un fantôme, donc quand tu ghostes quelqu'un.e, tu disparais (tu deviens pour ellui comme un fantôme).

Citation de Xav 1705 #393679

Aussi incompréhensible que cela puisse paraître, malheureusement ça arrive (vu les posts précédents qui en parlent), c'est la facilité du "pas vu, pas pris" des gens qui se croient bien à l'abri derrière leur écran.

Il est probable que certaines personnes s'amusent à se faire passer pour l'idéal de l'autre (pour redorer leur estime de soi ? pour se donner des sensations ?)

puis retirent leurs billes dès que la supercherie risque d'apparaître (parce qu'ils sont en couple ? ont des problèmes de santé à cacher ? n'ont pas du tout l'âge annoncé ? etc...).

Si on fait le choix d'être aussi sincère et courtois.e en ligne que dans la vraie vie, on est sûr.e de ne pas agir comme ça / mais cela peut nous arriver, comme à tout le monde... Peut-être peut-on s'y préparer mentalement une fois qu'on sait que ça existe, et ne pas projeter trop d'espoir dans les discussions entamées tant qu'on n'a pas rencontré la personne autour d'un verre ?

avatar ancien membre
Ancien membre
15/03/2022 à 09:02

Pour ma part, j'en ai été victime et oui c'est plutôt impoli et irrespectueux. Sauf qu'il y a pas longtemps j'ai ghosté pas mal de gens, donc j'ai un discours plus nuancé.

Je n'allais pas bien du tout et sur le coup, me couper de tout, en urgence, a semblé la bonne décision à prendre.

Donc aujourd'hui, je le prends moins personnellement de ne plus avoir de réponse du jour au lendemain.

avatar contributeur de Padidée
Padidée
15/03/2022 à 09:03 - 15/03/2022 à 09:08

hoooo.. quelqu'un m'a posé une question... pas eu le temps, puis pas le cœur à répondre...

quand j'y suis revenue... pfffffffff plus rien

😅

ça m'a fait bizarre, puis me suis dit... ben ok...

rajout : après, j'ai cru comprendre que quelqu'un qui quitte le site, cela supprime automatiquement la conversation, donc si la personne avait laissé un message... on ne peut pas le savoir

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
15/03/2022 à 09:04 - 15/03/2022 à 10:35

Citation de Xav 1705 #393679

Je ne sais pas ce que veut dire Ghoster ???? Mais je crois comprendre que ce veut dire se faire JETER comme un ou une malpropre sans recours ni grâce ni justification ( s'il y en a une) et quitter en plein milieu d'un échange ????

Baaaah, j'en pense que selon le contenu de départ dans les échanges, on peut aussi voir venir que ca va finir comme ca.... Et quand ce n'est pas le cas, c'est que ces Dadames ou ces Messieurs qui Ghostent vont aussi à leurs tours se faire ghoster un de ces jours et là, où ils ou elles s'y attendront le moins....

Puis, aujourd'hui, plus rien ne m'étonne, on prends , on s'essuie les pieds sur l'autre et on jette dès que l'on croit que l'on a trouvé mieux..... Une mode très consommatrice des liens humains....

Je plains ces personnes qui croivent avoir le Monopole d'un intérêt quelconque sur des instants T et qui croivent qu'elles peuvent choisir éternnellement ce fonctionnement de ghoster..Elles se pensent plus malignes que les autres, croivent qu'elles ont des atouts extraordinaires et qu'elles sont au dessus du Lot.. Un jour viendra où ces personnes seront Ghostables par pires qu'elles, si ce n'est que, ca ne va pas tarder à leur arriver également..

Ces personnes ne sont pas là pour faire du lien, mais, pour satisfaire leurs propres Egos

Voilà mes pensées sur le sujet..... Je n'ai pas encore le privilège d'être Ghostable, puisque, je suis déjà Indégustable

🤣

Citation de Tully #393685

Oui........... Vous avez raison sur cette Hypothèse également, car, on est pas dans la vie des gens ni dans leurs têtes pour savoir ce qui se passe dans leurs vies.... Effectivement, polie ou pas polie, il y a parfois des priorités sur soi ou dans savie qui fait qu'il n'y a plus d'énergie pour discuter avec qui que ce soit...

avatar contributeur de Lesbibrune
Lesbibrune
15/03/2022 à 16:57

Je suis pas adepte du goshting pour moi tu dis simplement à la personne que tu n’as plus envie de parler avec elle même s’il y a une embrouille entre vous faut le dire basta. Personnellement j’ai pas 10 ans j’ai passé l’âge de jouer à ces gamineries. C’est virtuel c’est anonyme ça facilite les choses, ceci explique peut-être cela.

avatar contributeur de Lulustrike
Lulustrike
15/03/2022 à 17:04

Perso, ca arrive de ghoster parce que l'un et l'autre n'ont plus rien à dire, plus rien à échanger et les 2 personnes se ghostent naturellement.

Le ghosting c'est nul quand tu commences une discussion et ça s'arrête en plein milieu.

Mais bon, ça ne me trouble pas plus que ça quand ça m'arrive et je ne relance jamais la personne pour avoir des explications par fierté.

avatar contributeur de Lesbibrune
Lesbibrune
15/03/2022 à 17:08

En général je pense que tu te fais goshter par des personnes qui te connaissent pas plus que ça comme sur un site, une personne qui te connaît bien ne vas pas couper court à la conversation

avatar contributeur de Adeline.
Adeline.
15/03/2022 à 17:22

alors, j'ai toujours du mal à comprendre le concept, du coup on ne peut vraiment ghost que sur internet, s'est bien ça? genre quelqu'un te parle, et toi, au beau milieu de la discussion tu arrêtes de répondre, voir tu clos la discussion?

Perso, même si je ne cautionne pas forcément le principe, j'aime bien connaitre les circonstances/contexte.

Je sais que par exemple, quand on vient me parler et que je sens que les intentions de la personne en face de moi ne correspond pas aux miennes alors que bon, mon profil est on ne peut plus clair sur certains sujets, j'estime que ce n'est pas à moi de faire l'effort de leur dire de lire mon profil avant de continuer à me parler, et je me contente de ne plus répondre aux messages. Est-ce que ça veut dire que je les ghosts du coup?

avatar contributeur de Xav 1705
Xav 1705
15/03/2022 à 17:35

Oui Adeline c'est du ghosting. Pas l'once d'une explication avant de clore définitivement une conversation c'est ça le ghosting

avatar contributeur de Tralalaaaaaa
Tralalaaaaaa
15/03/2022 à 17:49

Citation de Adeline. #393755

"on ne peut vraiment ghost que sur internet, s'est bien ça?"

Quand tu ne réponds plus aux sms ni aux appels téléphoniques de quelqu'un ça s'appelle aussi 'ghoster'

avatar contributeur de Adeline.
Adeline.
15/03/2022 à 17:54

Oki je vois, bon j’ai aucun remord de l’avoir fait aux lourduing, mais je ne fais pas ça avec les autres

Désolée ^^

avatar contributeur Daphnesnc
Daphnesnc
15/03/2022 à 22:06

Je trouve que ghoster affaibli les liens amicaux en général. On se sent moins responsable vis à vis de la personne contrairement à la réalité où l’on ne peut pas vraiment éviter la confrontation. Ainsi le fait même d’avoir pour alternative la fuite, parce que c’est ça ghoster c’est fuir, nous pousse à moins nous investir quitte à trouver d’autres personnes avec qui parler par la suite. Même si la relation est de moindre importance, c’est comme un échappatoire qui rempli notre vie mais la personne ne compte pas forcément. Plus de compte à rendre à personne ça semble être la liberté. Moi-même je n’ ai parfois pas l’envie de répondre aux gens car c’est parfois une perte de temps. Mais nous avons trop banalisé ce comportement. Le fait d’être caché derrière un écran nous procure confort et détachement sur la situation donc on ne fait pas de réels efforts. C’est plutôt lâche. Donc même si on rencontre plus facilement des personnes sur les réseaux sociaux, les relations menacent de se rompre a cause de ce phénomène. Je dirais que dans certaines circonstances nous pouvons vouloir rompre le lien délibérément avec une justification mais nous devrions tout de même avoir du respect la personne en l’en informant.

avatar contributeur de Xav 1705
Xav 1705
15/03/2022 à 22:46

Citation de Daphnesnc #393807

+1

avatar ancien membre
Ancien membre
16/03/2022 à 16:40

Triste et méprisable réalité que le ghosting, mais oui c'est de plus en plus courant. Il faut quand même nuancer, faire la part entre le vrai ghosting et l'effacement progressif qui implique que les 2 interlocuteurs, après un certain temps, n'ont rien de plus à échanger que des banalités à leur corps défendant, et qu'aucune alchimie ne s'est manifestée.

Ma 1ère expérience remonte à quelques années, une fille avec qui j'ai sympathisé sur un site de rencontre. Etrangement la relation épistolaire se passait à merveille, on parlait de tout. Au contraire des rares occasions où nous nous avons pu nous voir réellement : elle était fermée, silencieuse et mal à l'aise, malgré mes tentatives pour la rassurer. Un jour, elle n'a plus donné signe de vie, plus de réponse. Elle m'a envoyé un mail 1 an et demi plus tard, déjà pour s'excuser, me dire qu'elle avait besoin de temps pour trouver les mots. A savoir manque de complicité, sensation d'oppression, aucune alchimie, différence de cultures... Je peux comprendre mais je lui garde rancune.

Et encore à cette époque, je ne savais rien de mon orientation sexuelle.

La découverte de mon asexualité n'a rien apporté, cela dit. Le schéma s'est reproduit ici comme sur les autres sites de rencontre Aces. Un échange qui dure quelques jours, quelques semaines, qui s'étiole progressivement une fois qu'il n'y a plus rien d'intéressant à savoir sur l'autre. Tout ceci m'a fait comprendre au fur et à mesure que je suis un homme qui présente trop peu de charisme et d'attraction interpersonnelle pour espérer trouver l'amour, et que je me sens aujourd'hui mentalement prêt à vivre seul toute mon existence.

Alors est-ce qu'il existe une recette pour remédier au ghosting ? Sortir tout un tas de vannes, philosopher sur l'univers, poser des questions à son interlocuteur en espérant vainement qu'il/elle daigne en faire de même ? Je ne crois pas, à mon avis, s'il y a peu de chances qu'une rencontre réelle puisse se produire derrière, il n'y aura pas matière à s'investir. Alors ça ghoste et ça ghoste, car ainsi en est-il de la propension des gens au consommable et à l'éphémère qui participe à l'obsolescence des rapports humains.

Je ne sais pas ce qui est pire entre se faire ghoster sans rien comprendre, ou bien recevoir un message de son correspondant disant qu'il ne souhaite plus échanger pour une raison absurde et incohérente (c'est limite insultant comme façon de larguer la personne). Je prends exemple d'une fille rencontrée récemment qui me paraissait ouverte d'esprit, avec qui je pouvais parler de tout sans tabou. Jusqu'au jour où on a eu un désaccord sur nos appréciations respectives des critères de l'attirance "sensuelle". On aurait pu simplement en débattre, exposer nos divergences de façon courtoise, et par la suite rebondir sur d'autres thèmes. Mais non, elle a choisi sciemment de me lâcher en m'accusant de ne pas être un vrai Ace. Une vraie déception!

Restons positifs tout de même, il y a des exceptions. Une fille m'avait prévenu, lors de nos échanges, qu'elle pouvait "ressentir une pression à répondre vite" et donc ressentir une attente peser sur elle qui la forcerait à fuir. Elle a fini par abandonner le contact évidemment XD Mais je trouvais la démarche sincère et respectueuse.

Donc pour répondre à la question principale de ce sujet, je préfère avoir une explication franche et sincère plutôt que de me faire ghoster, c'est un gage d'honnêteté et de valeur. On n'est pas tous prompts à réagir de façon brutale et grossière quand une personne nous dit simplement qu'elle ne souhaite pas poursuivre cet échange épistolaire. Selon le cas bien entendu, le ghosting n'est pas forcément irrespectueux car certains ghosteurs/ghosteuses ne se rendent peut-être pas compte du mal qu'ils infligent en agissant ainsi, qu'ils ne sont pas habitués à s'exprimer de façon directe en délaissant leurs mécanismes de défense, ce qui peut se comprendre quand on parle à un écran et qu'on n'est jamais sûr de la vraie nature du correspondant.

Merci de m'avoir lu 😊

avatar contributeur de Dime
Dime
16/03/2022 à 16:52

Citation de Wiwin #393867

"Tout ceci m'a fait comprendre au fur et à mesure que je suis un homme qui présente trop peu de charisme et d'attraction interpersonnelle pour espérer trouver l'amour,"

Voilà une déduction erronée. Les regles qui régissent le monde virtuel ne sont pas les memes que celles qui régissent le monde réel. Dans la réalité, tout le monde peut trouver chaussure à son pied...

avatar contributeur de ChopSuey
ChopSuey
17/03/2022 à 00:09

Perso, je suis dans les deux camps, donc je suis plutôt neutre sur la question. En dehors de quelques rares personnes qui sont vraiment chères à mon coeur (et qui, j'en suis sûre, ne me feront jamais ça), je me fous pas mal que quelqu'un disparaisse de ma vie, encore + quand ce n'est que virtuel.

Il y a bien assez d'humains à découvrir, donc même si c'est un peu vexant par moments, je me dis que la personne doit avoir ses raisons et que je ne peux ni ne veux rien y faire.

Certain(e)s trouvent ça impoli, et je le comprends, mais il ne faut pas oublier que, dans certains cas, la personne peut souffrir de dépression, d'anxiété etc. Ca peut vraiment bloquer (je parle en connaissance de cause 😅 )

Après, ouais, parfois c'est juste parce que la personne est inintéressante/pénible ou autre, et c'est souvent + simple de ghoster que d'expliquer son envie de couper les ponts...

avatar contributeur de Xav 1705
Xav 1705
17/03/2022 à 00:40

Citation de ChopSuey #393962

Tu as raison franchement je commence à nuancer mon avis, et jme dis que les réponses aux questions qu'on se pose quand on se fait ghoster pourrait faire plus de mal que de bien. Et moi j'ai déjà ghosté des gens mais pas en pleine conversation.. ghosté parceque j'étais trop mal comme tu l'évoque par exemple, suis bipolaire donc bon

avatar contributeur de Cinkey528
Cinkey528
15/04/2022 à 10:47 - 15/04/2022 à 10:51

Je suis dans les deux côtés, je suis toute fois plus du côté qui ghoste : jai viré pas mal de gens de ma vie, que je connaissais réellement parfois depuis des années, car je leur en tenais rancune pour quelque chose ou parce que la personne m'etouffait... mais sans leur dire, simplement en les ghostant : tout d'abord sur les réseaux sociaux, bloquant leurs numéros, les ignorant si ils en venaient à venir chez moi...

C'est aux gens de se remettre en question et de savoir pourquoi je les ai éjecter de ma vie...

Je sais que c'est horrible, d'autant que j'ai été ghoster quelques fois dont récemment par une jeune femme avec qui j'ai échangé pendant une soirée entière.

Mais nous avons parfaitement le droit de disparaître de la vie des gens.

avatar contributeur de Xav 1705
Xav 1705
15/04/2022 à 19:14

Ouai faut savoir se respecter soi, ses propres besoins

avatar contributeur de Sovara
Sovara
15/04/2022 à 19:30

Je ne me vois pas le faire envers quelqu'un de proche et qui ne m'a jamais manqué de respect, si je ne suis pas d'humeur à parler par exemple, je le dis. Par contre, quand notre interlocuteur ignore ou dédaigne nos limites de façon répétée, mais qu'on ne tient pas forcément à s'en faire un ennemi en l'envoyant ch..., le ghosting apparaît comme un compromis.

avatar contributeur de The Blob
The Blob
15/04/2022 à 21:49

connaître n’est pas un mariage donc rab ghost

edit Rien À Battre

avatar contributeur de Alexandre90
Alexandre90
16/04/2022 à 19:40

Le nombre de fois ou je me suis fait ghoster ...

Après plusieurs jours/semaines de discussion via les app ou sur internet. Ou bien même en réel après plusieurs dates et embrassades.

Je trouve que les gens qui l'utilisent sont puériles et ne sont pas courageux. Quand quelqu'un me plait pas je préfère lui dire. Je ne fais pas de ghost car je déteste en recevoir, j'ai l'impression de faire partie d'une minorité ^^

Courage à ceux qui en reçoivent :)

avatar contributeur de Superponey
Superponey
16/04/2022 à 20:50

Ghoster est la pire chose qu'on puisse me faire. Je préfère qu'on me dise la vérité que de me traiter comme un déchet.

avatar contributeur de Alexandre90
Alexandre90
16/04/2022 à 21:08

Citation de Superponey #396914

Tout à fait, ou ceux qui dissent c'est pas le bon timing à cause du boulot ou ect, au moins ils font l'effort de ne pas ghoster mais ils n'ont pas le courage de dire qu'ils n'ont pas eu le feeling, le coup de coeur.

Le dernier date que j'ai eu la personne m'a dit qu'il ne se passera rien d'autre que de l'amitié et bien je l'ai tellement mieux pris que du ghost, c'est respecter la personne qui a passé du temps à parler avec toi :) Et c'est tellement mieux ainsi ;)

avatar contributeur de Va_lentino
Va_lentino
17/04/2022 à 01:15

Ghoster quelqu'un c'est lui manquer de respect.

Citation de Cinkey528 #396811 .

Merci pour ton message qui va donner naissance à un débat puisque je suis partagé avec ce que tu exprimes notamment lorsque tu dis : "c'est aux gens de se remettre en question et de savoir pourquoi je les ai éjecté de ma vie". Je rejoins ta façon de penser autant que je m'y oppose... Selon la force du lien que tu peux avoir avec une personne il n'est pas acceptable de la laisser jouer aux devinettes surtout si elle t'estime et que tu en as conscience. On ne peut pas toujours "deviner" ce qui se déroule dans la tête des gens et cela deviendrait rapidement fatigant si on passait notre temps à le faire. Nous sommes dotés d'une langue et de cordes vocales qui nous permettent de nous exprimer, n'est ce pas à travers la communication que les problèmes se résolvent dans une relation quelle qu'elle soit?

Pour ce qui concerne ce moment à l'issue du premier date, il est parfois délicat de dire à quelqu'un : "Désolé mais je n'ai pas eu le petit truc qui me donne envie de te revoir et de creuser avec toi" mais rien n'est aussi plaisant que la franchise qui est digne contrairement à celui qui va disparaître du jour au lendemain sans donner aucunes explications. J'associe personnellement cet "effet de mode" à un manque de respect total envers une personne qui reste humaine avant tout.

avatar contributeur de Greg1995
Greg1995
18/04/2022 à 19:04

C'est devenu une habitude pour eux ici

avatar contributeur de Tashunka
Tashunka
18/04/2022 à 20:20 - 18/04/2022 à 22:01

Bonsoir,

Je préfère une personne qui me dis honnêtement: je n'ai plus envie de continuer ces échanges, nous nous apportons rien de plus, etc, etc, que des mensonges inutiles, ou un silence qui laisse un doute, un non dit,

on se cherche milles et un défauts, erreurs,fautes, tout ceci est plus difficile à gérer, digérer qu'une réponse claire et nette sans appel.

Mais :

"Il faut accepter que les messages et les appels qui restent sans réponse signifient tout simplement qu'il faut tourner la page". Moustapha Abakar

Cela n'est pas facile mais faisable.... avec le temps, du recul, de l'introspection, de l'aide, de la revalorisation de soi, de l'estime de soi, de la posivité et de l'amour de soi, de se que je vaux réellement.......

Je suis, j'existe et je vaux la peine d'exister...... et j'accepte le silence comme une réponse.....



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr