Gay = gauche ?

Place aux débats


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Gay = gauche ?

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bon je pense que tout le monde sait de quoi je parle ou j'espère :)
Il y a quelques semaines un certain Florian Filippo nous a fait part de son orientation sexuelle ou plutôt un torchon a fait part de son orientation. Même en étant totalement opposé à ces idées on ne peut que être triste et désolé pour la personne concernée. Mais j'attire votre attention, vous, gays, lesbiennes, trans, bi, asexuels, hétérosexuels sur le fait qu'on fait souvent le gros raccourci du gay qui est idéologiquement à gauche. Est ce que ça se rapproche de la vérité ? Est ce l'opposé ? Ou est ce en train de devenir réalité ?
Si on regarde l'idéologie frontiste, sa base est quand même très réactionnaire, très conservatrice. Elle est également très égoïste, très centrée sur son petit pays : la France (exemple : l'europhobie). La France, que la France et seulement la France, rien d'autre. C'est ce qui rend entre autre le parti raciste et xénophobe (je pense). De plus, la majorité des membres de ce parti sont homophobes par leur convictions. Or la communauté gay est fondée sur le respect, l'ouverture d'esprit des valeurs que n'incarne en rien le parti de Mamie Marine. Donc si on prend le sujet de cet angle là les gays ou en général la communauté LGBT n'a rien à faire dans ce parti. Il y a un souci, je sais pas si vous le voyez. 
Sauf que si on regarde plus en profondeur, la présidente du parti recrute de plus en plus de gays dans ces équipes. En appuis un article de e-llico (recrutement d'un cover-boy de Têtu par Marine Le-Pen).
Donc je lance le débat : GAY = GAUCHE ? Et si non pourquoi un LGBT irait chez le parti de Marine Le Pen alors que le parti incarne l'homophobie (ou alors est ce du sado masochisme) ?
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hum. Je pense que Gay était presque l'équivalent de gauche il y a des années de ça. Je ne pense pas que ce soit de plus en plus le cas, bien au contraire, ce notamment à cause du manque de crédibilité de la gauche de plus en plus flagrant. ( Ce n'est que mon avis).
Pour ce qui est du Front National,  que tu assimile à homophobie, je crois une nouvelle fois qu'il y a un problème de génération. Ce n'est pas parce que le parti est contre le mariage homosexuel qu'il est homophobe. Certes, avec JM Le Pen, le parti était extrémiste de chez extrémiste. Mais en ce qui me concerne, et en regardant de plus près, le parti s'est modernisé et pour moi, il n'incarne même plus le racisme. Il y a de plus en plus de respect dans ce parti, le problème étant que les autres partis cherchent bien évidemment à le faire passer pour raciste, homophobe, antisémite etc. car il incarne un danger pour eux. 

Bref, pour moi, les, un LGBT irait dans ce parti parce que c'est un nouveau parti avec des idéologies nouvelles qui peuvent être appréciés par les LGBT.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu es gay, donc tu es de gauche, ça a autant de valeur que "tu es pauvre, donc tu es de gauche". C'est une logique de classe sociale, de communauté, où chacun ne verrait que son propre intérêt, où la société en tant que tout n'existe pas, et où c'est la loi de la majorité stricte qui l'emporterait. C'est une vision de la démocratie.

Mais il y a des personnes qui dissocient leurs idées de leur condition. Qui cherchent à donner un sens au monde ou qui le comprennent d'une certaine façon. Les extrêmes me semblent beaucoup fonctionner là dessus, aujourd'hui. Si la base de l'électorat d'extrême droite comporte un courant xénophobe, islamophobe, homophobe, de plus de plus de gens les rejoignent pour marquer leur envie de changement, incarné par une personne qui leur semble apte à prendre des décisions. Si on est homosexuel, mais qu'on s'intéresse à la politique au delà du mariage pour tous, on peut très bien rejoindre le front national. Je connais personnellement un MTX qui est dans ce cas. D'ailleurs, parlons de l'extrême gauche et de ses relents communistes. N'est-ce pas moins choquant de proposer des mesures sur la redistribution des richesses, qu'elles aient été mal ou bien acquises ?

Concernant l'anti-européisme, expliquer tout cela par de la xénophobie, c'est un peu facile. Asselineau a fondé un parti politique très à droite, mais dissocié du FN, où il explique en quels points il trouve l'Europe nocive à la santé économique du pays (impossibilité d'empêcher les délocalisations avec l'ouverture des frontières et la libre circulation, imposition des politiques de rigueur économique et obligations financières...), fédérée en dessous de table par les états units (notamment sur le point d'ouverture au marché transatlantique qui mettra nos entreprises en concurrence directe avec les entreprises américaines), et enfin, l'argument de rapprochement des peuples ne tient pas vraiment (l'europe des régions montre l'idée de division qui se trouve derrière plus que de regroupement).
0

photo de l'auteur Quentin24
Quentin24
Homme de 23 ans
Lyon
Pour ma part, gay ne signifie pas gauche. Du moins, pas nécessairement. Il est vrai que, du temps de Jean-Marie Le Pen, le FN était extremiste au plus haut point. Cependant, comme il a été dit plus haut, depuis que Marine a pris la relève, le parti s'est "normalisé" (Je mets ce mot entre guillemets, car, en soi, qu'est ce que la normalité ? Bref, le débat n'est pas là !). En effet, on peut s'apercevoir, que la fille, bien que peu radicale, est beaucoup moins "folle" que son père. Pour moi, le FN n'est pas nécessairement homophobe. Le mot correct, je pense, serait "conservateur". 

Donc pour moi, FN =/= Homophobe. Donc qu'un homosexuel (au sens large) aille voter FN, cela ne me choquerait pas. Je pense, et cela n'est que mon humble opinion, que au fur et a mesure que le temps avance, le FN peut avoir des arguments convaincants. 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne vais pas faire une très longue réponse, car pas assez d'arguments, mais selon moi, non, gay#gauche, tout simplement parce que je suis contre cette catégorisation des gens, comme si on était obligé d'être de droite ou de gauche... Si le pays doit avancer, il faut que les idées viennent des 2 côtés et pas qu'on soit dans cette sorte d'enfermement qui vise à dire que la gauche c'est les pauvres et la droite les riches comme dit plus haut... Mais bon, je ne pense malheureusement pas avoir  assez d'arguments pour défendre mon point de vue...
Cela dit, je voulais aussi répondre à @macaque : quand tu dis que le fn est un parti où il y à plus de "respect", je ne vais pas dire que tu as totalement tord car moi-même je pense qu'il y a depuis quelques années des évolutions "dans le bon sens" pour ce parti, mais je ne le soutient pas pour autant. Cela dit, ce n'est pas un parti respectueux et tolérant, c'est un parti qui inspire la haine selon moi. Marine a certes peut être un talent d'éloquence, mais quand elle prend la parole la majeure partie du temps c'est quand même pour envoyer des messages de haine je trouve.
Ce qu'il y a de malheureux dans l'histoire d'ailleurs, c'est que c'est une des seules qui a des idees pour faire complètement bouger les choses, mais que ses idées sont loin d'être les meilleures (retour aux francs,  pas de mariage pour tous,  etc...)
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le FN pas homophobe ?
Ce n'est pas le sujet de la discussion mais lire que le FN s'est "normalisé" est pour moi à la limite du supportable. Non ce parti d''extrémisme politique ne change pas malgré les générations. Marine le Pen essaye juste de donner une bonne image de ce parti qui est et restera raciste et homophobe.

Simple article :
Le FN, encore et toujours homophobe
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bon vous oubliez que à droite il existe aussi d'autres courants : la droite conservatrice ( UMP) et les libéraux dont je fais partis ! Donc stop a l'amalgame droite=FN . Bref et au passage non le FN n'est pas homophobe ... Lors du mariage pour tous un sondage donnait 50% de ses adhérents en faveur du mariage gay contre 35% seulement à l'UMP par exemple ... Donc je ne pense pas qu'il soit homophe comme partis.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'aimerais que soit faite la différence entre gay et homosexuel/bisexuel. Gay ce n'est qu'une communauté (au sens large du terme) tandis que les deux autres termes définissent une orientation sexuelle. Si on s'en réduit à cela "homosexuel" ou "bisexuel" peut voter Bayrou, Dupont-Aignan, comme Hollande ou carrément Boutin ; gay, c'est pour moi en effet traditionnellement plus à gauche, logiquement. C'est moins conservateur, cela rentre bien dans la logique d'un mouvement en lutte pour l'obtention de droits non acquis. 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis complètement d'accord avec Jetable sur la différence entre homo/bisexuel et gay. Perso, je suis un homme attiré par les hommes mais ne me reconnais pas du tout dans les archétypes  qu'on affiche dès qu'un magazine ou blog se veut gay ou parle de la culture gay; j'ai parfois même l'impression que cette imagerie et cette culture (gay ou lesbienne) se complaît dans une caricature qui rassure à la fois LGBT et hétéros en se disant "je m'y reconnais" pour les premiers ou "je suis différent" pour les seconds.

Concernant le débat, je me fout de la politique mais mes amis et famille qui oscillent entre gauche et droite ont accepté mon homosexualité sans problème. Il me semble que la politique a pour but d'unir et non de diviser, après tout un peuple qui n'est pas entièrement de notre parti doit nous suivre de son plein gré; hors, bien que ce soit l'inverse qui se passe dans notre pays ces temps-ci, il est important de garder en tête que l'orientation sexuelle est un droit inaliénable pour tout être humain et que cela dépasse les clivages gauche/droite. Si la gauche a fait un pas dans ce sens, alors on peut se réjouir du gain de liberté que cela apporte sans non plus lui en attribuer tout les lauriers, c'est le combat de millions d'hommes et de femmes qui ont portés leurs fruits, peu importe leur couleur politique.

Être homo=liberté et j’espère que les événements de ces derniers jours nous ferons prendre d'avantage conscience que notre liberté d'être sera dans le fait d'être tous ensemble.

P'tét un poil bisounours comme message mais bon.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est quand même génial ! Le sujet du topic est politique, et tous ceux qui proposent un avis divergent, argument à l'appui, se voient attribué au moins un dislike !  J'aime le fair play !
(En fait, je suis jaloux des dislikes de Macaque et Quentin24, si les gauchistes pouvaient disliker ce message à fond, ça arrangerait mes pulsions masochistes sous entendant que si j'expose un argumentaire, c'est que je suis forcément du camp dont je parle. Tous les historiens ayant abordé l'Allemagne pendant la seconde guerre mondiale sont nazis, c'est bien connu).
0

photo de l'auteur Quentin24
Quentin24
Homme de 23 ans
Lyon
Cela me fait doucement rire que lorsque quelqu'un tente de parler positivement du FN, on vient lui jeter des pierres, lui mettre des dislikes. Vous êtes les premiers à dire que le FN est un parti fermé d'esprit, qui ne s'ouvre pas, qui est raciste, homophobe et j'en passe. Mais là, de part vos réactions, c'est vous qui êtes fermés d'esprit, à ne pas vouloir voir que le FN essaye de changer, de s'améliorer, de faire en sorte que leur image soit moins pire que celle que le père Le Pen a pu donner. Mon but ici n'est pas de faire l'apologie du FN ou d'un quelconque parti politique dans le sens où je ne me situe nulle part sur l'échiquier politique. 

Sur ce, j'attends vos dislikes. 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah si si Quentin24 j'aimerais bien que le FN ne soit pas ce qu'il est aujourd'hui, qu'il ne soit pas raciste, xénophobe, homophobe... mais alors le FN ne serait plus un parti d'extrême-droite et tout serait merveilleux dans un monde de bisounours... mais ce n'est pas le cas. Quant au fait que d'après toi, dire que "le FN est un parti fermé d'esprit, qui ne s'ouvre pas, qui est raciste, homophobe" c'est être autant fermé d'esprit, je ne suis pas d'accord c'est tout simplement voir la vérité en face et les faits tels qu'ils sont relatés. Je l'ai souvent dit ces derniers jours, et je le redis ici : tous les extrémismes sont dangereux, qu'ils soient politiques ou religieux. Se réfugier derrière l'extrémisme politique, de droite comme de gauche, pour combattre l'extrémisme religieux est un non-sens. Tous deux amènent à des discours haineux et à des système fascistes. L'histoire l'a déjà prouvé à maintes reprises. Si l'on combat l'un, il faut combattre l'autre. Sinon, c'est qu'on ne combat pas réellement l'extrémisme ...
0

photo de l'auteur Quentin24
Quentin24
Homme de 23 ans
Lyon
Je j'ai jamais dit que le FN n'étais pas racistes, toussa toussa. J'ai simplement dit qu'il l'était moins que lorsque le père était à la tête.  Là, tu parles des faits qui nous sont relatés. Ces faits nous sont relatés par les journalistes, qui ont eux-mêmes un opinion. Tu ne crois pas justement que les journalistes essayent de diaboliser au maximum le FN afin de continuer a ce que le pouvoir se partage entre PS et UMP ? 

Comme je l'ai dit plus haut, je ne fais pas l'apologie du FN et encore moins de l'extremisme. J'essaye juste d'expliquer qu'il ne faut pas en rester sur ce que les journalistes peuvent nous dire. Comme l'a souligné Macaque, ce sont les autres partis qui le diabolisent. Il faut arrêter d'être des petits moutons, et de suivre bêtement ce que l'on vous dit. Faites votre propre avis, faites des recherches, renseignez-vous.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Et les discours haineux de Jean-Marie le Pen  et de sa tendre fille c'est quoi pour toi, du céleri en branche ? Enfin bref... visiblement ce que je dit ne sert à rien face à ces propos... c'est inutile que j'ajoute quoi que se soit.
0

photo de l'auteur Quentin24
Quentin24
Homme de 23 ans
Lyon
Visiblement, ce sont les miens qui ne servent à rien. Certes, les discours de MLP sont haineux, mais pour ma part, je la trouve quand même beaucoup plus tempérée que son père JMLP.  M'enfin bon, chacun a ses idées, et c'est très bien comme ça.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
L'idée que Homo (gay, lesbienne, bi, ...) = Gauche est totalement fausse, et ce depuis la naissance de cette supposée réalité.

Beaucoup prétendent que l'homophobie est l'apanage de la droite, de l’extrême-droite et des milieux conservateurs en général. Si il est vrai que l'homophobie est présente et surtout assumée sans complexe par les conservateurs religieux et sociaux surtout, cela est aussi vrai ailleurs.
Je peux dire d'expérience que à gauche, on est aussi homophobe qu'ailleurs, à la différence que cela n'est pas aussi assumé en publique. Devant les micros et les cameras, le monde qu'il est beau, le monde qu'il est gentil, les autres = méchants. Mais dans un cadre plus privé, en réunion, en salle de pause, au travail, les blagues et insultes homophobes sont légions.

Que n'ais-je entendu de syndicalistes et de militants PS, PCF ou NPA proférer des injures humiliantes contres les homos ! Que n'ais-je été témoin de comportement machistes ! Que n'ais-je été témoin de blagues grasses et lourdes sur la prétendue sexualité débridée des homos, surtout des gays !

Bref, non, il n'y a pas plus d'homos à gauche qu'à droite, qu'au centre ou même ailleurs. Il y a peut-être une tendance que je qualifierai de "publique" mais tous les homos ne s'affichent pas clairement comme tel. Et quoi que l'on en dise, il sera impossible de donner des chiffres précis, l'orientation sexuelle de chacun n'étant pas une donnée publique, identifiée comme telle par un sinistre triangle rose sur le torse. Et c'est très bien comme cela.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
On peut être homosexuel (ou faire parti de la communauté gay comme vous voulez) sans être forcément très "tolérant" ni "ouvert d'esprit". L'influence politique viens plus de l'éducation et des valeurs qu'on nous inculque que notre orientation sexuelle à mon avis. Dites-moi si je me trompe : mais est-ce que tout les homos on voté hollande  à cause du mariage pour tous ?  Je ne pense pas :p
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
"On peut être homosexuel [...] sans être forcément très tolérant" Exactement @PierreiP, et si je puis ajouter un témoignage à cela, j'ai connu une lesbienne qui, si elle trouvait tout à fait normal pour une femme d’être homo ou bi, traitait en revanche les hommes homos ou bi comme des anomalies et des faibles. Elle était même sexiste pourrait-on dire.

Donc effectivement, la tolérance et l'ouverture d'esprit ne dépendent pas de l'orientation sexuelle. Certes, cela peut avoir une certaine influence, mais cet argument est alors valable pour d'autres caractéristiques personnelles comme les croyances religieuses, l'influence familiale ou l'éducation.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Comme tu l'as dis Tomsbj, après ce n'est plus une question de faits réels mais d'avis. Nous n'avons peut-être pas exactement le même mais enfin !

En revanche certaines approches plus que simplistes me font beaucoup rire. Tout d'abord Mozartracks, ça m'étonnerait beaucoup que le FN se définisse lui même de parti extrême. La réalité, c'est que ce sont les autres partis qui utilise ce terme et qui prouve finalement que inconsciemment tu ne nous livres pas ton avis, mais celui qu'on a bien voulu te faire avaler. Et c'est pas un reproche, c'est ce qui se passe de toutes façons avec la politique tous partis confondus. Mais je trouve ça dommage. J'rejoins Quentin la-dessus.

Enfin voilà, il serait bien de se forger son propre avis qu'il soit de gauche, droite, etc. Et pas qu'au niveau politique, ça rendrait sûrement ce monde plus attrayant et plus intéressant.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Les discours du FN sont extrêmes en eux-mêmes. Cf les citations de Jean-Marie Le Pen. Qu'ils se définissent comme extrême ou pas, leurs propos le sont et c'est ça qui fait mon avis . Tu peux te donner telle ou telle identité, tes paroles et tes actes parlent pour toi.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En gros j'ai l'impression que c'est toujours le même problème :
les intérêts personnels qui priment sur l'intérêt collectif.
Je considère mineur le problème de la question de la reconnaissance de l'homosexualité vis-à-vis de la société actuelle, celle-ci évoluera positivement dans le temps avec les mentalités j'espère, mais sérieusement y a quand même des sujets bien plus importants, non ?
Donc franchement je blâme les votes en tant que gay, perso moi je vote en tant que citoyen.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hello,bin j'ai pas tout lut, mais je ne suis pas d'accord avec le titre. 
Personelement  je suis plutôt de droite. 
Apres je suis d'accord de reconnaître l'homosexualite en France. 
Il y a des sujets plus important, mais c'est tout de même la vie en société, l'avenir des gens, des familles.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est quand-même rigolo: on demande si gay = gauche, et ça parle du FN ...

Bon, sinon, je vais me répéter, être gay ne détermine pas nos goûts et nos opinions. Et inversement. C'est notre vécu et notre éducation qui le font.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ma question se portait plutôt vers le non sens d'être membre d'un parti d'extrême droite qui est défini (et ça ce n'est pas Marine le Pen qui le dit mais l'image de son parti) comme un parti très fermé sur lui alors que la culture LGBT reste une des plus ouvertes. Ensuite, je ne parle pas de ce que Marine le Pen essaie de rattraper au fil des années c'est à dire l'héritage homophobe, raciste de son père. Bien sûr qu'elle essaye d'arrondir les angles, bien sûr qu'elle essaye de rendre son parti plus propre que les autres mais ça n'empêche que son fond de commerce est bien celui qu'a laissé son père, il n'a pas changé. Lisez les journaux c'est vrai. 
Mon titre gay = gauche ? est une question, ce n'est en aucun cas une affirmation mes chers amis. Et gay ne veut pas dire homosexuel de sexe masculin seulement mais aussi féminin donc inclut gay,lesbiennes et Bi. 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Euh ... Bon, certains commentaires m'ont fait doucement rire d'où le fait que je vais vous reparler du FN afin que vous ne répandiez pas des conneries, elles mêmes répandues par des associations largement critiquables  ( entre autres, mais là n'est pas le débat ! ) 

Je crois que je vais froisser la susceptibilité de plus d'une personne mais le FN n'est ni " raciste " , ni " homophobe " ...
Même si je veux bien admettre que Papy J.Marie a des idées extrêmement arrêtées, donc le fait qu'il soit taxé de raciste peut être justifié, tout comme une partie de l'électorat de ce parti.  ( je modère donc mes propos ;)  )

Mais aujourd'hui, avec la fille aux commandes, c'est moins le cas malgré ce que peuvent dire les autres partis qui voient en le FN, depuis quelques années, une réelle menace pour leur domination dans la balance politique.
Voilà quelques traits du parti qui lui vaut ces amalgames :
Ce parti est conservateur. Par définition, cela signifie qu'ils ne cherchent en aucun cas à modifier la société mais plutôt à rétablir un " certain ordre social "  ...
Il prône  le protectionnisme  ,  c'est à dire qu'il cherche à limiter les échanges avec l'extérieur ( tout types d'échanges confondus ) pour selon eux, protéger les intérêts économiques du pays.  (il n'est pas donc pas " raciste ")
Il cherche à instaurer une forme de priorité nationale, c'est à dire qu'il veulent que l'Etat se préoccupe d'abord des citoyens avant de s'occuper de la population issue de l'immigration.
Il faut savoir que René Cassin avait déjà sous-entendu que cette instauration était nécessaire ... 
Il n'y a rien de " xénophobe " dans cela !

PS : je ne suis pour aucun partis politiques ( donc inutile d'aller m'insulter ;)  ) car je pense qu'l faudrait passer au-dessus de ces clivages pour avoir une bonne ligne de conduite ( en regroupant les " bonnes " idées de tous les partis... ). 
PS 2 : Le rapprochement entre une orientation sexuelle et un parti politique est absurde !
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai vu il y a quelques jours une pièce de théâtre de Molière, qui s'appelle Tartufe. Ça peut sembler hors sujet, mais pour ceux qui ne connaissent pas, c'est l'histoire d'un homme Argon, qui adore un faux-dévot Tartufe. Même si ce Tartufe dévore son garde manger, drague sa femme,  n'a aucune considération pour quoi que ce soit, Argon trouve qu'il a toujours raison et qu'il est l'homme le plus merveilleux qui soit. Son fils, Damis, sa fille Mariane et même sa femme Elmire lui disent que Tartufe est un moins que rien, et plus ils avancent d'argument, plus Argon pense que les gens détestent Tartufe par principe et qu'il n'est qu'une victime (alors que, évidemment, il est celui qui profite de tout.) 

Evidemment, je suis d'accord, ça n'est pas le sujet central Gay = gauche ? parce que c'est une question fondée non pas sur une question d'orientation, mais sur une question d'opinion politique. (après, je ne me met pas dans un autre débat de ce qu'est une opinion politique, on va me jeter des pierres.) 
Par contre il est nécessaire il me semble de faire part de certains constats qui me choquent et qui, il me semblent sont des preuves d' "Argonisme" face à ce Tartufe qu'est le FN. 

Quoi que l'on veuille dire, un parti qui est contre un droit à une communauté ne peut pas se targuer d'être avec cette communauté. Vous m'aurez compris, le parti qui prône l'anti-mariage homosexuel ne peut pas ne pas être homophobe. C'est se voiler la face que de contredire sur ce point. (Philipot c'est juste un moyen d'apporter de l'électorat homo, mais bizarrement, il reçoit des menaces de son propre parti... étrange étrange hein ?) > quoi que l'on dise, le parti, donc, les électeurs, représente une idéologie homophobe et non pas tolérante. 

Ensuite, cette excuse du conservatisme ne règle en rien aucune question. Celui du mariage pour tous ? C'est vrai que ça n'est pas du progrès social, d'ailleurs, en terme de conservatisme, je proposerai de retirer le droit de vote des femmes, des noirs, et des handicapés. En 1918, c'était ça la société. Alors du conservatisme pourquoi pas. Sur certains valeur, telle l'égalité, oui, sur une société en mouvement et sans "référent" ? Non. C'est de la bêtise et de la prise de retard. 

La priorité nationale, dans le pays des droits de l'Homme et non du droit des Français est tout aussi sidérante. Nous sommes dans un pays humaniste, qui doit sa place de 6e puissance mondiale à sa polyculture, des mathématiques grecques, à celles des arabes, et aux mouvements juridiques et littéraire de tous les coins du monde ! De quel droit, si ce n'est un droit du sol factice et caduc pourrions nous nous targuer de mettre en place une "priorité nationale" ? En plus, mon VDD (voisin du dessus au cas où) parle de population issue de l'immigration, mais en référence à laquelle ? Celle de 1958 ? dont la population est naturalisée, et fait donc partie des citoyens français ? (pourtant elle est issue de l'immigration... Zut, problème...), de la clandestine ? Qui fait une bonne partie du travail que nous, français refusons de faire par orgueil ? Allons allons, ne nous moquons pas du monde s'il vous plaît...

Enfin, protectionnisme et racisme n'ont rien à voir. L'un est de nature économique, l'autre est politique, le FN est les deux. Je ne me réfère pour cela qu'à l'électorat (= ce qui est représenté par le parti du FN, nous sommes bien d'accord, ça a son importance), qui, si l'on s'intéresse à son expression sur des réseaux sociaux, type Tweeter ou Facebook, ne font que déverser leur haine. C'est un parti qui attire parce qu'il permet aux gens "bêtes et méchants" d'y déverser sa haine. S'il n'y avait pas de tels partis, peut-être n'aurait-on pas de tels idées qui soient véhiculés. Et, si on se tend vers les programmes de 2012, la belle Marine désirait simplement limiter de manière drastique l'immigration, alors qu'évidemment, la France vieillissant et, reprenant mon argument du paragraphe précédent, nous avons besoin de cette main d'oeuvre. (je voulais rajouter pour finir que le protectionnisme aurait juste fait fuir les grandes firmes qui font actuellement la richesse de la France, la condamnant alors à sa seule richesse propre, ce qui revient à dire, sa pauvreté. La France est par exemple actuellement le 1er exportateur mondial d'électricité grâce à ses réacteurs nucléaires (mis en place dans ce but purement économique.) > si on "protectionnise" on perd tout. C'est génial (y) ) 

'fin voilà, histoire de dire, arrêtons de tout mélanger, et réfléchissons deux minutes aux conséquences qu'ont nos actes. Je veux bien qu'on me réponde "chacun son opinion". Mais regardons ensemble les faits en face s'il-vous-plaît, et, sans imposer d'autres partis (parce qu'ils sont tous aussi mauvais les uns que les autres actuellement), je peux vous affirmer (je viens de vous le démontrer quand même) du caractère illégitime de ce parti. Vous pouvez le défendre comme vous le voudrez, mais les faits sont les faits, les mots sont les mots, et pour revenir au caractère homophobe du parti - qui est effectivement le sujet de départ - le lien qu'a partagé Mozartracks précédemment est tout à fait actuel et est une assez bonne preuve je pense de l'hypocrisie de ce parti. 
J'affirme tout de même que je ne cherche pas à diaboliser quoi que ce soit, je ne cherche pas à déverser ma haine contre un bouc émissaire (ici ce serait le FN), mais je souhaite essayer de faire entendre raison peut être à ceux qui pourraient me lire, parce qu'il me semble que c'est important et que la manipulation politique mise en place est effrayante, surtout actuellement. (le retour de la peine de mort, ça vous parle ?) 

J'espère n'avoir gêné personne. 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Quand j'ai lu "gauche" dans le titre, j'ai pensé au sens "maladroit" du mot. Pourquoi je dis ça? Parce que ce serait maladroit de voter ou de ne pas voter pour tel ou tel parti juste pour ses attirances (je ne vois pas le rapport direct). Les attirances ne font pas l'appartenance politique.

On pourrait penser aussi à l'opposé, que pour certains Marine Le Pen est une "espèce d'égérie" qui "protègerait" les "gays" des "racailles homophobes". D'ailleurs à ce niveau, il y a peut-être et certainement des "gays" racistes au FN qui stigmatisent et pointent quotidiennement du doigt le musulman, le maghrébin ou même l'africain homophobe, en le considérant comme un barbare violent.

"Si on regarde l'idéologie frontiste, sa base est quand même très réactionnaire, très conservatrice. Elle est également très égoïste, très centrée sur son petit pays : la France (exemple : l'europhobie)."

Je pense que le FN est contre l'Europe sous son aspect économique (pas l'Europe  géographique, ça va être difficile de détacher la France, et encore on devrait parler d'Eurasie). C'est vrai que l'ouverture totale des marchés, incluant le libre-échange, quia abouti à l'euro a franchement réussi pour des pays comme la Grèce et l'Espagne. Puisl'espace Schengen qui permet aux kalachnikovs et aux terroristes de rentrer sans aucun contrôle sur le territoire, c'est encore mieux, on voit ce que ça a donné. Et quant aux clandestins, c'est encore plus triste pour eux que pour nous. L'Union européenne actuelle, c'est la mise en commun de la pauvreté, du crime organisé, de la corruption, du terrorisme et le nivellement par le bas.
Et quand l'euro ne marche pas dans un pays du sud, on fait un emprunt à l'Allemagne, et en échange on fait des "efforts", c'est à dire l'austérité et toutes ses taxes insensées (pour donner aux banques), qui anéantit systématiquement toute envie d'entreprendre et de consommer. C'est une question de cohérence : l'Europe est trop variée, trop vaste pour être gérée par une autorité centrale (n'avoir qu'une monnaie) totalement coupée des réalités économiques, culturelles, sociales de chaque pays (et qui est de plus en plus despotique, au point de choisir notre budget à notre place au lieu de nous laisser le voter). Aux Etats-Unis, pour ceux qui les citeraient en exemple : la langue et commune, et les états restent quand même parfois très indépendants par rapport au gouvernement fédéral, les lois (et même les budgets !) peuvent énormément varier selon où on se trouve. Même un état des USA est plus souverain que la France dans l'UE c'est pour dire. Le problème est la souveraineté, ce n'est en rien une question d'aimer ou ne pas aimer les autres européens, et même les autres en général. Les touristes, les étudiants étrangers sont les bienvenus. Et c'est normal qu'on ne les laisse pas voter, et ce serait normal qu'on ne donne pas d'aides françaises : ils votent déjà dans leur pays et en ont déjà les aides, c'est largement suffisant. Ou alors on leur donne, mais en échange, leur pays d'origine les paie à la France, tout simplement (accord international donc, il y en a peut-être déjà pour les étudiants marocains d'ailleurs, non?). Les affaires françaises restent aux mains des Français, qui le sont par leurs ancêtres ou qui ont gagné, mérité la nationalité française. Par exemple si je vais en Belgique  (temporairement), même si c'est un pays frontalier, je n'irai pas réclamer le droit de vote là-bas, c'est l'affaire des Belges, vous ne pensez pas? Et je comprendrais devoir payer des droits de douane si le pays a des difficultés économiques.C'est déjà bien triste le manque de démocratie qu'on nous a imposé, avec l'Union Européenne, ses traités validés sans référendum, les peuples ne dirigent plus, ce sont des oligarques, des lobbys, des technocrates incompétents, (et sans compter le nombre d'anciens de la Goldman Sachs, entre autres). Il faut retourner au local pour avoir de la vraie démocratie : regardez la Suisse hors UE et la démocratie participative, on peut voter commune par commune. Le citoyen participe, ce n'est pas une poignée d'oligarque qui prend les décisions à sa place.

Maintenant ce qui est gênant au FN ce sont les extrémistes. Ceux qui pensent qu'une nation est associée à une race notamment (des familles antillaises sont françaises depuis des siècles avant certaines familles savoyardes).

Sinon gauche, droite, maintenant ça a changé, on a surtout des mondialistes "progressistes", des réactionnaires, des libéraux soit mondialistes soit nationalistes, des patriotes 'socialistes' (socialistes pour de vrai, pas socio-libéraux comme au PS)... Et surtout beaucoup de démagogues !
Là gauche a beau proposer des mariages gays, des adoptions gaies, des procréations gaies, des drapeaux, des célébrations, des ghettos, des bêtises, des associations pour faire la fête gay, des drogues gays, des livres gays, des films gays ou je ne sais quoi (de même pour la minorité musulmane)... Pour ma part la priorité c'est l'emploi, la cohésion nationale, la paix (quitte à accepter ce que veut la majorité, hein), la conservation du niveau de vie (la santé notamment) et du système social. Or ça ne semble pas être la leur (ils le cachent avec des réformes sociétales, brossent les minorités dans le sens du poil quand nécessaire, et accusent la majorité d'être haineuse quand elle gronde). On dirait que la leur, c'est la soumission intégrale à l'autorité centrale de Bruxelles et donc aux lobbys et aux banques qui la tiennent. Sans parler aussi du désastre géopolitique que c'est, de suivre les directives de l'otan, autre organisation internationale foireuse, (on forme des terroristes pour renverser des dictatures en Orient et au Maghreb, et après on pleure quand ils viennent se retourner contre nous. Enfin nous pleurons nos victimes, alors que les politiciens sont bien à l'abri derrière leur garde, dans leurs bunkers ou je ne sais où.).

En bref, ne vous laissez pas tromper par une fausse gauche et ne stigmatisez pas, ne crachez pas sur les patriotes qui souhaitent un retour de la démocratie. Je préfèrerais encore qu'on en vienne à l'anarcho-communisme plutôt qu'on laisse le PS au pouvoir, comme ça ce serait la vraie gauche.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Gay = gauche ? faux et complètement faux ! Dans tout les partis il y a des homophobes, ils savent juste quand le montrer ou pas en fonction de ce qui les arrangent. Ce sont tous des menteurs qui jouent avec de grandes phrases dans leur intérêt politique et personnel. Dans la plupart de mes connaissance ( gay ou lesbienne) ils sont à 80% de droite donc l'orientation sexuelle ne doit pas être associé à un parti politique, c'est juste n'importe quoi. En ce qui concerne le FN, ils faut pas dire que marine le pen et son père sont pareils car ils ne le sont pas, marine le pen est beaucoup moins extrême que son père Cependant marion marechal le pen la nièce de marine le pen et petite fille de jean marie le pen est la pire de toute la famille, après écoutez juste ce qu'ils disent et vous verrez qu'ils sont différent sur pleins de choses.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bon j'ai l'impression que le débat est plutôt parti sur "gay = gauche ou FN ?" ... ;)

Je vais répéter ce qui a été déjà dit en nuançant un peu. Certes l'attirance sexuelle ne définit pas nos goût et choix politique. Comme quelqu'un l'a très  bien dit (la flemme de tout relire pour trouver le pseudo, désolé à toi inconnu :p), on vote en tant que citoyen et non en tant que gay. Cependant, il est possible qu'on puisse observer qu'une majorité des gays soient gauche ce qui en soit serait un fait. Ce n'est pas de dire que les gays votent à gauche parce qu'ils sont gays mais que la majorité des gays votent à gauche. La nuance est légère mais elle a son importance. 

Et quand même je dois ajouter que les posts du genre "le FN n'est ni raciste ni homophobe" me font quand même rire, auant que les "le père était pire". Il faut juste essayer de traduire ce qu'elle dit et faire preuve d'esprit critique. Lors des attantas de charlie hebdo, Marine Le Pen a quand même déclaré qu'il ne fallait pas se laisser aller à l'ammalgame MAIS qu'il ne fallait pas non plus se voiler les yeux (là pareil, la flemme de chercher la citation exact :p) Donc peut être qu'elle exprime ses pensées moins ouvertement que son père mais elle le fait quand même
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il y avait une tradition de gauche dans la communauté gay, héritage du temps où les combats pour les libertés sexuelles étaient peut-être plus présents qu'aujourd'hui. La ligne des partis de droite s'est passablement ramollie au fil des années sur ces questions là. On peut citer par exemple les positions prises dans le passé par François Bayrou, Alain Juppé ou François Fillon (ce dernier est tristement célèbre pour avoir voté contre la dépénalisation de l'homosexualité pour les mineurs de plus de 15 ans en 1981) qui n'ont vraiment plus rien à voir avec celles qu'ils défendent aujourd'hui. C'est pareil pour le FN : oui, Marine Le Pen a passé un bon coup de polish sur la ligne du parti cabossée par les carambolages verbaux du patriarche.

Cependant, je pense qu'il faut ne faut pas oublier que derrière la ligne officielle des partis il y a des militants et sympathisants aux opinions très éclectiques.  Au sein de l'UMP, on trouvera aussi bien des personnes assez modérées sur ces questions que des membres de Civitas. C'est d'ailleurs toute la difficulté des principaux partis que sont le PS et l'UMP aujourd'hui, qui ont bien du mal à rassembler tant ils sont fissurés en interne par des tendances politiques tout à fait opposées. Croire que le FN a changé du tout au tout c'est, à mon sens, faire preuve d'une naïveté confondante ! Si Marine Le Pen a très habilement édulcoré le discours officiel (sans pour autant le dénaturer fondamentalement), son parti est toujours composé d'un bon terreau de militants homophobes et surtout racistes.
0


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit