Être transsexuelle !!!

Place aux débats - Créé le - 93 Participations

Être transsexuelle !!!

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour à Tous.
Je me présente brièvement. Je suis éfféminer et souhaite devenir Transsexuelle. Je vie actuellement en Polynésie française, plus précisément à Tahiti ou ce sujet est très Tabu!! Raison pour laquelle je m'exprime à travers ce site.

Je lance ce sujet pour pouvoir obtenir l'avis de tous par rapport aux Transsexuelles. Pour pouvoir me faire une petite idée de ce que vous pensez, et bien évidemment pour les personnes qui ce sentent touché et intéressé.
En vous remerciant d'avance.

?Que pensez vous d'eux? Des transsexuelle ?
0 vote

Personnellement je le suis du coup mon avis est pas très objectif :)
mais avant d'en prendre conscience, pour moi, n'importe quelle personne vis sa vie comme elle l'entend et surtout de la meilleure des façons pour elle d'être heureuse ou du moins en accord avec elle-même que cette personne soit trans, pas trans, jaune, petit, grand, gros, très mince et j'en passe :)
Je pense rien des trans à proprement parler Parce que ca voudrait dire que je les mets dans une espèce de case différente des autres gens et j'aime pas. Je les vois comme n'importe quelle autre personne :)

En tout cas courage à toi si c'est tabou là où tu vis ! :/
0 vote

Salut,
Je comprends pas trop le fait de se dire "je veux être trans".
Moi personnellement c'était "Je suis une femme donc je vais tout faire pour mettre en conformité ma conviction propre avec mon physique". 
Etre trans, pour moi, c'est être en transition, transiter d'un "sexe'" /"genre" à un autre.
C'est pour certain(e)s un état temporaire pour d'autre un état final (certes).

Cela dit je ne savais pas qu'en Polynésie c'était tabou. Il me semble que les raerae sont assez connus. C'est peut-être ma vision depuis la métropole qui est faussée par les clichés véhiculés par les histoires racontées notamment par les gens qui y sont passés (bien souvent des militaires..... no comment).
N'y a-t-il pas aussi une dimension culturelle? On m'a parlé d'une histoire de rite dans les familles ou le dernier garçon était élevé comme une fille. Je ne sais pas du tout si c'est avéré.

En tout cas je te conseille évidemment de te rapprocher de personnes ressources ou de sites ressources (forum trans i trans notamment) et j'espère que sur ton île il y a les protagonistes clés à toute bonne transition (psychiatre, endocrinologue,...).

Bises
0 vote

Ia orana, e aha to 'oe huru?

Comme le dit la Dame au dessus, le transsexualisme relève moins de l'option que de la nécessaire mise en conformité du corps avec l'esprit.
Il y a beaucoup de rérés en Polynésie. Rien de choquant selon moi mais il convient d'éviter le cliché.

Nana.
0 vote



15 remerciements
Ce que je pense des transsexuels ? Boarf, j'en ai plus ou moins rien à faire en fait xD
En revanche, je pense que c'est un sujet et débat intéressant par rapport aux libertés des consommateurs, et libertés individuelles ("c'est mon corps, je fais ce que je veux"), peut-être que dans 50 ans on pourra se greffer 3 pénis sur le front, ou se mettre une paire de seins en guise d'oreilles, pourquoi pas, c'est le progrès.

En tout cas, je pense qu'il faut être sacrément courageu(se) pour effectuer ce genre de changements, ça doit être assez éprouvant.

Paix & coquelicot <3
0 vote

Bonjour Steinberg

Je rejoins Anaoj..Mais permet-moi te poser quelques questions stp  ? 

Est-ce ta famille pour qui ce sujet est tabou & selon, en as-tu parlé avec eux ?

Souhaites-tu vraiment devenir une femme, avec ce que ça implique en préparation psychologique ; sur toi-même,  avec les différents médecins spécialisés & le ou les psychiatres,  qui donneront ou pas, leurs avis favorable ? Cela peut prendre des années, d, aurant que tu es très jeune. ( excellent film : Trans' América sur ce sujet, sorti vers 2006 ..) mais il y en d, autres à découvrir,  qui ont évités les clichés récurents.

As-tu dès ta plus tendre enfance, ressentie être " une femme emprisonnée dans un corps d, homme " ?
Ou est-ce que tu souhaites davantage être une femme, afin ne plus ou ne pas subir, le regard des autres, disant que tu es efféminé ?
Enfin, connais-tu des " Raerae " ?

Voilou..tchuss à toi &  à ton magnique archipel :)
0 vote

Monsieur le héros Marvel Suppositoire :-),
Attention à ne pas confondre fantaisie et effectivement liberté de disposer de son propre corps avec problématique transexuelle, je trouve que ça galvaude la chose. Etre trans ce n'est pas une fantaisie (d'où les gardes fous => consultation psychiatrie pour s'assurer qu'il n'y a pas de pathologies sous jacentes à type de dysmorphophobie, fétichisime etc).

Ensuite, dans notre pays, l'Etat possède ton état-civil, elle ne t'appartient pas (une loi de notre cher Napoléon). C'est pour ça, en plus des moeurs et des convictions culturo-religieuses, que la France traîne des pieds pour mettre en place une procédure plus simple pour faire son changement d'état-civil.

Voilou...

Ensuite, perso, ce n'était pas pour moi une souffrance mais plutôt une libération de devenir moi jour après jour (y'a pas de baguette magique lol).
0 vote


15 remerciements
Pourquoi Marvel ? xD

"Attention à ne pas confondre fantaisie et effectivement liberté de disposer de son propre corps avec problématique transexuelle, je trouve
que ça galvaude la chose. Etre trans ce n'est pas une fantaisie (d'où
les gardes fous => consultation psychiatrie pour s'assurer qu'il n'y a
pas de pathologies sous jacentes à type de dysmorphophobie, fétichisime
etc)."

Ah, je suis sur que certaines personnes veulent faire ceci sur un coup de tête genre "bah c'est mon corps, je fais ce que je veux, puis mon pénis est beaucoup trop gros, j'ai envie de savoir ce que ça fait d'avoir des seins".

Tout comme l'avortement, beaucoup de femmes maintenant avortent comme-ci elles allaient jeter des bouteilles vides, alors qu'au départ il s'agit d'un acte important et assez grave.
0 vote

Tu ne trouveras jamais un chirurgien qui fera une mammoplastie en France à une personne trans sans lettre du psychiatre, et certificat de l'endocrinologue attestant d'un traitement hormonal. Certains exigent même un minimum de 2 ans de traitement.

Maintenant que des personnes fantaisistes s'imaginent avec des seins etc oui ça doit exister et bah en général ils sont freiner par le pognon, par les barrières en France sur l'état psy. Ils peuvent ptet aller à l'étranger trouver un chir peut scrupuleux mais honnêtement ça doit être ultra minoritaire. Jusqu'à présent je n'ai jamais croisé de tel individu.... Leurs arguments doivent être peu convaincant. 
Après je reconnais aussi que certains travestis prennent des hormones sauvagement sans suivi pour se féminiser un peu plus mais pas trop... c'est du n'importe quoi... c'est pas des bonbons!
0 vote

Hou là là là Superpositoire :(

Ce sujet ne t, interresse pas ? Pourquoi y déposer, sinon tes moqueries, du moins y perdre ton temps ;)

A ton 1er post sur ce sujet, tu as oublié que tu t, adresses à un jeune môme de 18 ans, qui se pose bien de questions en réalité,  que d, être certain à aller jusqu, au bout.  Il n, aurait pas je pense,  poster son topic de la même façon. .Tes propos peuvent davantage le blesser & certainement pas l informer ou aider, tel qu, il le demande.

Ensuite, tu tiens des propos limites,  qu, on entends & subis aux comptoirs des bistrots...
& là,  tu dérives sur l IVG  ? Yo man C grave comme sujet tel que tu dis. Te rends-tu comptes, de ce que tu provoques envers les femmes & leur légitime combat à ce propos ? 

Je pense que tu as du poster tout ça, sans bien y penser ou avec une forme d, humour sarcastique ?
0 vote


Il faut arrêter de raisonner avec les cas extrêmes sinon on remet tout en question même nos lois les plus anciennes! Y'a toujours des abus dans tout mais que certains abusent d'une loi n'enlève en rien la légitimité de l'existence de cette loi, pour le bien de la majorité.
0 vote


15 remerciements
J'ai pas dit que ce sujet ne m'intéressait pas, j'ai dit que les transsexuels, en général, je m'en fichais, c'est pas pareil.
Ce qu'il m'intéresse surtout, c'est ce que ce sujet apporte par rapport aux libertés individuelles.

Je vois pas en quoi mes propos sont choquants.
0 vote

[quote]Citation de Superpositoire : Ce que je pense des transsexuels ? Boarf, j'en ai plus ou moins rien à faire en fait xD En revanche, je pense que c'est un sujet et débat intéressant par rapport aux libertés des consommateurs, et libertés individuelles ("c'est mon corps, je fais ce que je veux"), peut-être que dans 50 ans on pourra se greffer 3 pénis sur le front, ou se mettre une paire de seins en guise d'oreilles, pourquoi pas, c'est le progrès. En tout cas, je pense qu'il faut être sacrément courageu(se) pour effectuer ce genre de changements, ça doit être assez éprouvant. Paix & coquelicot

Ben pourtant, je viens de te relire & je pense selon moi, que tu es limite " perles comptoirs "..que veux-tu dire par consommateurs stp ? Tu sais certainement ( hélas ) que beaucoup de trav' &  trans' se prostituent pour payer les opérations ? 

Bref, je n, ai pas le même humour que toi & la même vision des choses...
0 vote

Non je pense que tu te méprends sur l'analyse... Pierre2lune même si oui les propos de superpositoire étant un peu provoc'. Mais à juste titre il s'interroge sur les liens entre transexualité (et donc modification du corps en accord avec l'esprit) et libertés individuelles.

Inutile de pourrir le sujet avec des querelles svp.... Ca va pas aider l'auteur.
0 vote


15 remerciements
Chacun voit les choses comme il le sent, tout le monde n'a pas la même vision que toi.

Ce que je pense par consommateurs ? J'y ai répondu juste au-dessus.
0 vote

Citation de Superpositoire :
Tout comme l'avortement, beaucoup de femmes maintenant avortent comme-ci elles allaient jeter des bouteilles vides, alors qu'au départ il s'agit d'un acte important et assez grave.


Mais comment peut-on écrire des choses comme ça ? c'est fou.

Je pense pas que tu sois dans la tête des femmes pour savoir comment elles se sentent avant d'avorter et comment elles se sentent après leur avortement, tu crois quoi ? que c'est un acte banal d'avorter ? que c'est un plaisir ? effrayant de lire des choses comme ça.
0 vote

Citation de Steinberg : Bonjour à Tous. Je me présente brièvement. Je suis éfféminer et souhaite devenir Transsexuelle. Je vie actuellement en Polynésie française, plus précisément à Tahiti ou ce sujet est très Tabu!! Raison pour laquelle je m'exprime à travers ce site. Je lance ce sujet pour pouvoir obtenir l'avis de tous par rapport aux Transsexuelles. Pour pouvoir me faire une petite idée de ce que vous pensez, et bien évidemment pour les personnes qui ce sentent touché et intéressé. En vous remerciant d'avance. ?Que pensez vous d'eux? Des transsexuelle ?



J'ai pas d'avis sur les transexuels(les), ce sont des personnes qui ont fait le choix de changer de sexe, c'est leur droit, je ne juge pas.
0 vote


15 remerciements
Quand on voit sur facebook des jeunes filles entrain de se prendre en photos en écrivant au dessus de la photo "Go se faire avorter ! " avec un grand sourire ...
0 vote


1 remerciement
Si vous voulez parler avortement, ce n'est pas le bon endroit. Ce serait bien de rester dans le sujet.

Et comme l'a deja tres bien expliqué Anaoj, on ne devient pas trans, on l'est. Certains le ressentent dès leur plus jeune âge et d'autres tardivement, parce que la vie ne leur a pas donné la chance de s'en rendre compte tot, ou par simple refoulement de soit.

Mais comme on dit "chassez le naturel, il revient au galop".

Et parfois violemment ;)
Alors prends bien le temps de réfléchir Steinberg  l'avis des autres n'est pas à prendre en compte. C'est un questionnement profond, que tu dois avoir avec toi même.
Les autres ne pourront que te soutenir. 
0 vote

Citation de Superpositoire : Quand on voit sur facebook des jeunes filles entrain de se prendre en photos en écrivant au dessus de la photo "Go se faire avorter ! " avec un grand sourire ...


( L'avortement n'est peut-être pas le sujet du topic mais on peut pas laisser passer ce genre de propos quand même !  :o en tout cas moi j'ai fait un bond devant mon ordi en lisant ça et je tiens à le dire ! )

Et c'est donc ça qui te permet de juger ? des photos sur facebook ? que sais tu de la façon dont elle ressente l'opération ? de leur état après l'IVG ? C'est pas parce qu'elles s'affichent d'une manière stupide sur facebook que c'est vraiment comme ça qu'elles sont. entre le paraître et ce qu'on ressent vraiment y a souvent des différences.

Pour en revenir au sujet du topic, quand après avoir parlé des transexuels, tu parles de "liberté des consommateurs" et de "greffer des pénis sur le front", ça me rappelle beaucoup les gens qui durant les débats sur le mariage pour tous sortaient des choses du genre " mais pourquoi pas autoriser le mariage entre frères et soeurs, entre père et fils et même avec un animal ? "
C'est exactement le même raisonnement effrayant.

Fin bref, j'en ai terminé.
0 vote


15 remerciements
ahah, et aller, c'est reparti, il n'y a aucuns rapport avec le mariage pour tous mais bon.
Je veux simplement dire, jusqu'où peut-on aller pour satisfaire tout le monde ?
C'est toujours pareil ici, on peut rien dire sans choquer ou offusquer les quelques personnes qui aboient et qui n 'hésitent pas à vous traiter d'homophobe quand on est pas d'accord avec eux, pitoyable.

Vas-y, taxe moi de transphobe, je m'en tape xD
0 vote

Attention, le débat est en train de dévier, ne perdez pas le fil !

Cela étant, le problème du sujet est que celui-ci est très "bateau" et la question sans doute mal posée et trop large pour que l'on puisse vraiment débattre.
Il aurai été plus pertinent de demander: Comment voyez-vous la transsexualité aujourd'hui dans notre société ?

Et pour @Superpositoire, comme toujours, il dit les choses de façon très franches, sans garde-fou. Mais c'est une opinion comme une autre, pas de la transphobie.
0 vote

Je n'accuse personne de transphobie.

Il dit ce qu'il pense de façon franche, je dis ce que je pense de son raisonnement de façon franche aussi.

Oui retour au sujet.
0 vote

Je pense que le débat dévie car la question posée à la base est déplacée.
"Que pensez-vous des trans?", comme s'il fallait valider le fait que les trans c'est bien pour pouvoir entamer une démarche de transition... 

C'est pas constructif de penser comme ça. On trouvera toujours des gens pour juger tout et n'importe quoi. C'est aussi constructif que penser que le progrès nous emmènera à servir les tréfonds de la stupidité humaine. Comme si la stupidité émanait de nos jours... Non, c'est juste qu'elle est plus visible. Le monde a de tous temps a fait des choses stupides, les exemples ne manquent pas. Laissons de côté les échecs et préoccupons-nous de la façon d'utiliser à bon escient le progrès. Cette fille qui poste "go avortement :)" sur facebook ne se rend pas compte ou ne veut pas se rendre compte de la gravité de sa situation. Il est dangereux et simplet de la hisser au rang d'exemple représentatif de ce nombre impressionnant de femmes pour qui avorter est une vraie chance, car elles n'ont pas eu le choix de tomber enceinte. 

Dans le cas d'un changement de sexe, ça ne se décide pas sur un coup de tête. Les démarches sont longues et éprouvantes, mais si le résultat est d'être enfin la personne que l'on ne pouvait pas être, alors ça doit valoir le coup. Je n'en sais rien à vrai dire, car je n'ai pas ce problème, et je préfère laisser la parole à ceux qui savent car ils sont passés par là.
0 vote

Citation de Jawax : Je pense que le débat dévie car la question posée à la base est déplacée. "Que pensez-vous des trans?", comme s'il fallait valider le fait que les trans c'est bien pour pouvoir entamer une démarche de transition...

C'est un peu ce que j'ai dis en effet X) Par contre, je ne vois pas cela comme une question posée de façon "déplacée". Maladroite oui, inadaptée sans doute, tu a toi même soulevée le problème que pose la question en elle-même.

Cela dit, je crois comprendre que @Superpositoire a une vision erronée de la transsexualité, mais le sujet est complexe et moi même je n'en ai pas tout saisi et j'ai du mal à m'exprimer là-dessus. Cela implique à la fois de la psychologie, des émotions, des ressentiments, le poids de la société. Un cocktail pas facile à maitriser et encore moins à délier.
0 vote

C'est fou sur ce site, personne ne peut donner un avis autre que positif sans se faire lyncher comme @superpositoire. La tolérance nous oblige à tout accepter ? Et cette tolérance s'applique aussi dans l'autre sens si vous voyez ce que je veux dire.... Ça vaut aussi pour l'humour. Faut se détendre là. 

Sinon pour en revenir au sujet, la transsexualité n'est effectivement pas une chose évidente. Je vais pas venir te dire la bouche en cœur que c'est ta vie et de te lancer sans hésiter. Même si je n'y connais pas grand chose en la matière, les démarches sont sûrement longues, psychologiquement ça en doit pas être évident surtout au moment où tu finalement tu n'appartiens plus à aucun genre.  En France ce genre n'existe pas, ça ne facilite rien. Sans compter le fait de ce que vont penser les autres, notamment la famille.. Certes, c'est ton corps tu fais ce que tu veux blablabla, mais il faut te parer à l'éventualité d'être rejeté.  Ce n'est pas comme faire un piercing ou un tatouage, on part sur un changement beaucoup plus lourd.

Quand on est jeune, on a des dizaines d'idées qui nous traversent l'esprit et qui disparaissent ou changent au fil du temps. Bref, réfléchis-y à deux fois, prends du recul avant de prendre toute décision ! 

J'ai voulu donner mon avis car n'étant pas du tout concerné, j'ai un avis sans doute plus objectif que les transsexuels qui pourraient te répondre. Enfin bon, je sens qu'on va venir me tacler en disant "t'façon t'y connais rien" ^^ 
0 vote


15 remerciements
Et oui Noclay, sur ce site, tout le monde s'aime et tout le monde il est gentil <3<3<3
Cela dit, je pense aussi que cette question est posée pour obtenir un genre de consentement de notre part, ou quelque chose du genre.

Si ton âge est correct (18 ans), à mon avis, tu devrais plus réfléchir à la question car tu n'as pas le recul nécessaire pour prendre ce genre de décisions, et tu es encore trop jeune (ce n'est que mon humble avis) .
0 vote

@Superpositoire: Comme partout ailleurs, je ne connait pas un site où l'on ne trouve des extrêmes. Mais passons, ce n'est pas le lieu pour discuter de cela, mais un sujet là-dessus vaut le coup je pense.

Citation de Superpositoire : Si ton âge est correct (18 ans), à mon avis, tu devrais plus réfléchir à la question car tu n'as pas le recul nécessaire pour prendre ce genre de décisions, et tu es encore trop jeune (ce n'est que mon humble avis) .

En soit tu n'as pas tord, ce n'est pas le meilleur moment de la vie pour prendre de grandes décisions, d'autant plus ce genre de "choix". C'est une période encore incertaine où les faux-pas raisonnent plus lourdement qu'à d'autres moments. Cela ne veut bien évidemment pas dire que @Steinberg n'est pas certain de son choix, mais peut-être cela mériterait-il de prendre le temps de ... prendre le temps, tout simplement. Être jeune, c'est avoir aussi la possibilité de laisser filer, de souffler, de rêvasser, de se poser des questions. Il y a déjà beaucoup de changement à ce moment là de la vie, alors il est peut-être préférable de reporter ce genre de projets à plus tard, à un moment plus tranquille et moins envahissant de la vie.
0 vote

Bonjour à tous,
J'apporte tout mon soutien aux idées avancées par Superpositoire.
Je trouve le parallèle avec l'avortement particulièrement bien trouvé : ce n'est pas parce qu'il est possible de le faire que cela doit devenir banal, que tout le monde doit trouver cela "normal". Changer de sexe ou avorter sont des choix très importants dans une vie, cela doit rester un acte contraignant, pas sur un coup de tête.
En effet, si je peux concevoir que certaines personnes puissent effectivement se sentir profondément "de l'autre sexe" et avoir un réel intérêt à changer de sexe, je pense également que chez beaucoup d'autres personnes cela relève du caprice et qu'il y a un réel danger à terme pour leur santé mentale si on les opère.
Si on prend un peu de recul comme Superpositoire essaie de le faire depuis le début, on comprend qu'il s'agit ni plus ni moins que de philosopher sur la fameuse question "la liberté est-elle vraiment l'absence totale de contraintes ?".
0 vote


15 remerciements
Exactement, et puis bon, changer de sexe, avec toutes les choses que cela implique, psychologiquement ça doit être assez lourd.
0 vote


15 remerciements
Merci Regenesis ! Tu as sans doute mieux exprimer ce que j'ai essayé de faire comprendre :p
0 vote

Si le problème réside dans le fait que le changement de sexe soit ou non la réalisation d'un caprice, laissons les professionnels de la santé en juger, je pense que c'est précisément pour cela que les personnes transexuelles sont suivies médicalement et psychologiquement... Voilà voilà

Un autre point à soulever?
0 vote

Les psychiatres ne sont pas des devins. Ce n'est pas magique. Il n'y a rien de simple et d'infaillible dans l'évaluation des motivations profondes d'une personne à changer de sexe.
Je trouve qu'à force de faire partout la promotion de la théorie du genre, certaines personnes, notamment homosexuelles, dans un état de faiblesse, peuvent être perturbées par ce genre d'idées et croire à tort qu'elles ne sont "pas du bon sexe", et se lancer dans un processus irréversible dans l'espoir que cela va soigner leur mal-être, ce qui est bien souvent complètement faux.
Donc non, je pense qu'une évaluation psychiatrique ne suffit pas. Je pense qu'il faut aussi arrêter de banaliser la dysphorie de genre.
0 vote

@Jawax: Les psychiatres et psychologues ne sont pas infaillibles, loin de là. Donc oui, ils peuvent sans doute aider à affirmer ou au contraire à infirmer un besoin de changement de sexe, mais au delà de cela il faut se poser la question de savoir si la communication autour de cette "tendance" n'est pas plus néfaste que bénéfique. Un peu comme le font certaines personnes pour l'IVG, la GPA/PMA, la consommation de drogue, le végétarisme, que sais-je encore.
0 vote

Personne n'est infaillible. Pas même vous, ou moi. Partant de là, on interdit tout parce que personne n'est infaillible? Ou alors on part du principe que tout système ne peut pas empêcher indéfiniment les gens de faire des erreurs? 
0 vote

@Jawax: C'est justement ce que je disais dans un autre sujet, bien sûr que non. Mais si il faut évidemment aider les personnes ressentant légitimement un besoin de changement de sexe, il ne faut pas pour autant donner cette solution dès qu'une personne se sent mal dans son corps.
Changer de sexe, comme le dit @Superpositoire, ce n'est pas anodin et l'impact psychologique est énorme.
0 vote

Et donc parce qu'il y a des personnes qui ne comprennent pas les conséquences de leurs actes, il faut douter du discernement de tous? Parce qu'il y a des médecins et des psys qui ne savent pas faire leur boulot, il faut douter de tous les médecins?

Perso je trouve que votre avis est très négatif, je pense que je vais vous suivre et me mettre à penser que les gays sont vraiment tous négatifs... ;) Vous voyez ce manque de logique?
0 vote


15 remerciements
Ce qu'on dit c'est que la transsexualité est de plus en plus banalisée.
Des actes extrêmes (changements de sexe, avortement), commencent à devenir des actes banaux de la vie de tous les jours. Une sorte de caprices de certaines personnes qui poussent leurs libertés individuelles (comme dit plus haut).

On a un très bon exemple ici : à 18 ans, penser déjà à changer de sexe relève plus d'une fantaisie que d'un émoi profond.
0 vote

@Jawax: Tu confond tout et déforme les propos. Je viens de te répondre, je pense avoir été clair sans paraître négatif ou positif, juste réaliste et mesuré.
L'idée n'est pas -dans mon cas-, de douter de tout et tout le monde mais bien de rester prudent qu'en aux réponses apportées aux problèmes d'identification et de possession de notre corps. Le changement de sexe doit rester ultra-minoritaire.

De tout temps des gens se sont sentis mal dans leur peau, ce n'est pas pour autant que tout le monde changait de sexe. Le problème aujourd'hui est que cette opération est d'une possible et de deux "aisément" accessible. C'est une facilité dangereuse, comme tout ce qui concerne l'aspect médical dans nos société.

Le rapprochement peut d'ailleurs être fait avec les médicaments qui sont facilement accessibles à tout un chacun et où l'on voit les problèmes que cela pose: intoxications, résistance bactérienne, abus, sur-maladies. Et donc dans le cas du changement de sexe, y recourir systématiquement et automatiquement est risqué, tout simplement.
0 vote

Citation de Jawax : Et donc parce qu'il y a des personnes qui ne comprennent pas les conséquences de leurs actes, il faut douter du discernement de tous? Parce qu'il y a des médecins et des psys qui ne savent pas faire leur boulot, il faut douter de tous les médecins? Perso je trouve que votre avis est très négatif, je pense que je vais vous suivre et me mettre à penser que les gays sont vraiment tous négatifs... Vous voyez ce manque de logique?

Mais lis-tu ce qu'on écrit ?
Il n'a jamais été dit que les psy faisaient mal leur travail, mais simplement qu'on ne peut pas leur demander l'impossible.
Il n'a jamais été dit que les gens qui envisagent un changement de sexe sont tous fous, mais simplement qu'en banalisant la dysphorie de genre, mécaniquement on risque d'avoir davantage de demandes non justifiées.
Tout ceci est du bon sens, il n'y a que les idéologues qui ne s'en rendent pas compte...
0 vote

Bien sûr que je lis ce que tu écris.

Les idéologues pensent qu'il ne faut pas baser sa méfiance sur ces quelques exceptions qui pourraient nous faire douter de la présence d'un cerveau dans certains esprits.

Je pense que nous sommes d'accord sur le principe. Mais je pense que les cons ne se soignent pas et qu'il faut les laisser être cons, vous pensez que puisqu'il y a des cons il faut douter des autres personnes probablement saines d'esprit. 

A force de niveler par le bas, on va bientôt pondre une loi qui interdira aux jeunes filles de poster des selfies de leur chemin jusqu'à la clinique pour leur avortement sur facebook
0 vote

Écoute, visiblement tu ne comprends pas ce que l'on écrit. J'arrête là.
0 vote

Ahah visiblement tu peines à te faire comprendre :p

On va dans le bon sens, là: s'arrêter d'expliquer quand l'autre ne comprend pas.
0 vote

Citation de Superpositoire :  On a un très bon exemple ici : à 18 ans, penser déjà à changer de sexe relève plus d'une fantaisie que d'un émoi profond.


C'est là qu'on voit que tu n'as absolument AUCUNE idée du parcours d'une personne qui veut changer de sexe, renseignes toi ne serait-ce qu'un peu sur le net, lis des témoignages, les personnes qui aspirent à changer de sexe très souvent ont ce sentiment depuis l'enfance et beaucoup ne sont jamais senties appartenir au sexe qu'elles ont avant l'opération.
0 vote

Citation de Regenesis : Les psychiatres ne sont pas des devins. Ce n'est pas magique. Il n'y a rien de simple et d'infaillible dans l'évaluation des motivations profondes d'une personne à changer de sexe. Je trouve qu'à force de faire partout la promotion de la théorie du genre, certaines personnes, notamment homosexuelles, dans un état de faiblesse, peuvent être perturbées par ce genre d'idées et croire à tort qu'elles ne sont "pas du bon sexe", et se lancer dans un processus irréversible dans l'espoir que cela va soigner leur mal-être, ce qui est bien souvent complètement faux. Donc non, je pense qu'une évaluation psychiatrique ne suffit pas. Je pense qu'il faut aussi arrêter de banaliser la dysphorie de genre.


God, j'ai l'impression d'être en Russie et de lire la propagande gay de poutine.

franchement je voulais pas commenter mais ça craint un max.
0 vote


1 remerciement
Les transexuels, pour la majorité d'entre nous, ne souhaitent pas voir de psy. Les trans sont considérés en France et comme encore pas mal d'autres pays, comme des personnes atteintes - sévèrement atteintes au choix - et de ce fait, ne peuvent entamer leur transition sans se voir affliger toutes ses paperasses, ses étapes douloureuses et difficile à franchir. 
A savoir: psy, endoc, doc acceptant ou pas de les suivre. Pour au final devoir passer devant un juge pour "prouver" ce qu'ils sont.

Une transition n'est pas un acte bénin, loin de là. Mais pourquoi des personnes cis, peuvent Avoir recours aux implants, avoir une ablation en bref à une chirurgie esthétique, sans avoir besoin de devoir passer par tout ces psy qui "jugent" à notre place, si nous avons réellement besoin de ça ? Le seul facteur qui entre en jeu et qui doit dépendre d'un doc serait selon moi, la prise d'hormones.

Car je rappelle que, bien que cela semble devenir "une mode", beaucoup de trans, et surtout jeune trans, finissent à en venir au suicide. Pourquoi ? Parce que des personnes médecins diplômées ou des parents, ont refusé de voir un mal être profond chez ces personnes et dont leur seul issue de secours etait cette transition.

Une transition n'est pas une décision prise à la légère. Tout comme il n'y a pas d'âge non plus pour comprendre qui on est. 
Il me semble donc normal que les choses évoluent enfin, afin de faciliter la vie de celles et ceux dont la vie dépend encore de personnes qui souvent connaissent très mal le sujet.
0 vote

Très bien, dans ce cas on vire la sécu. Tu fais ce que tu veux, mais tu paies l'endocrinologue à son vrai prix, les hormones à leur vrai prix, le chirurgien à son vrai prix, et les couts d'une éventuelle profonde dépression post-chirurgicale au vrai prix. Et on vit dans un monde de merde où seuls ceux qui ont du pognon peuvent se soigner.
Ou alors tu acceptes que la société aide également ceux qui n'ont pas les moyens pour changer de sexe, mais dans ce cas tu laisses la société avoir un droit de regard sur qui "mérite" cette chirurgie et qui ne la mérite pas.
0 vote

Meilleure réponse

Citation de Regenesis : Ou alors tu acceptes que la société aide également ceux qui n'ont pas les moyens pour changer de sexe, mais dans ce cas tu laisses la société avoir un droit de regard sur qui "mérite" cette chirurgie et qui ne la mérite pas.


A vous lire il ne doit pas y avoir grand monde qui la mérite, puisque c'est un caprice de gens désorientés.

Ce que je pense des transsexuels (et transgenres en règle plus générale) ? Qu'ils ont encore beaucoup de chemin devant eux avant la reconnaissance de leurs droits, et l'acceptation par la société. Je ne sais pas ce qu'il en est à Tahiti, mais en France métropolitaine, la transphobie est encore très présente et les personnes trans sont donc souvent mal considérées, et perçues comme souffrant de pathologies mentales.

Si tu es troublé-e par ton identité de genre, je pense qu'il est préférable d'en parler avec des gens spécialisés sur la question, qui sauront te conseiller et t'orienter mieux que des individus lambda sur un forum. Il me semble qu'il existe des répertoires de professionnels de santé "trans-friendly", je ne sais pas s'il en est de même en Polynésie, mais ça peut être un bon début.
0 vote

Citation de Oyodoo : A vous lire il ne doit pas y avoir grand monde qui la mérite, puisque c'est un caprice de gens désorientés.

Ben justement relis-nous.
0 vote

Je te propose d'en faire de même, et de porter une attention particulière aux messages de Superpositoire, par exemple :

Citation de Superpositoire : On a un très bon exemple ici : à 18 ans, penser déjà à changer de sexe relève plus d'une fantaisie que d'un émoi profond.


Pourquoi ne serait-il pas possible de penser à changer de sexe à 18 ans, sans que cela ne soit une fantaisie ?
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit