Mein Kampf, pour ou contre la réédition ?

photo de l'auteur Tetsuya
Tetsuya
Homme de 26 ans
Besançon

1 remerciement
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour/ Bonsoir à tous :)


Le sujet de ce débat sera un livre connu par (presque) tous et qui continue encore de créer la polémique de nos jours, je veux bien sûr parler de "Mein Kampf", d'Adolf Hitler.

"Mein Kampf" ("Mon combat" en allemand ) est le seul ouvrage connu écrit de la main du dictateur, il a été rédigé alors que le celui ci purgeait une peine de prison pour une tentative de coup d'Etat qui a échoué. C'est un livre de propagande dans lequel Adolf Hitler décrit en détail l'idéologie nazie et sa vison totalitaire de l'Allemagne, il est ouvertement empreint de racisme, d'antisémitisme, et prône l'ultra nationalisme.
Ce livre sera grandement mis en avant pendant la montée du nazisme et jusqu'à sa chute comme une "Bible" devant être lue et approuvée par tous les citoyens allemands. Suite à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Mein Kampf fut interdit dans la plupart des pays et le sujet d'une réédition est longtemps resté tabou.
 
Pourtant, j'ai récemment appris que le livre allait être réédité en France (à partir du 1er janvier 2016 exactement, date à laquelle le livre tombera officiellement dans le domaine public ), par les éditions Fayard qui avaient déjà édité le livre en 1938 (sans donner de date exacte de parution ). Cette réédition suscite d'ailleurs l'inquiétude à travers les politiques et alimente de nombreux débats. Il ne ressemblera pas en tout point à la version originale dans le sens que cette réédition comportera des analyses écrites de plusieurs historiens qui argumenteront et décrypteront les propos du dictateur afin d'éviter toute "dérive" suite à la lecture de cet ouvrage de propagande.

Personnellement étant un grand amateur d'Histoire et voulant en connaître toujours plus sur la période de la Seconde Guerre Mondiale, je ne suis pas opposé à cette réédition et cela ne me dérangerait pas d'acheter cette "nouvelle version" de Mein Kampf, purement dans un but d'intérêt historique évidemment. Je comprends tout à fait que certaines personnes soit opposées à la réédition d'un tel ouvrage au vu des évènements ayant eu lieu pendant cette période sombre de l'Histoire et j' invite à la construction d'un débat constructif et dans le respect de chacun.


Je n'ai pas pu m'empêcher de vouloir faire réagir autour de moi à propos de cette surprenante nouvelle, et je voudrais maintenant poser trois questions :


- Que pensez-vous réellement de la réédition d'un tel ouvrage ? êtes-vous pour ou contre et pourquoi ?

- Pensez-vous qu'une nouvelle version du livre avec réactions de multiples historiens ait un vrai impact et évite qu'il y ait des dérives suite à la lecture de cet ouvrage ?

- Êtes-vous intéressé par l'achat éventuel du livre ? 


J'attends impatiemment vos réactions :)

photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
J'aime bien tes sujets Tetsuya.

Personnellement, je suis ni contre ni pour une réédition de ce livre, je m'en fiche.
ça peut-être intéressant de le lire, mais je l’achèterais pas personnellement.

Si vraiment je devais choisir entre le pour et le contre, je dirais que je suis pour.
Mais j'aimerais bien lire le bouquin original, juste par curiosité.

photo de l'auteur Tetsuya
Tetsuya
Homme de 26 ans
Besançon

1 remerciement
Bonsoir Superpositoire :)

Merci à toi pour l'attention que tu portes à mes sujets :)

J'aimerais aussi lire la version originale par curiosité je t'avoues, même si la nouvelle est quasiment la même à la différence du rajout des travaux des historiens :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Sujet intéressant en effet...

Pour ma part, je suis plutôt pour la réédition de ce livre puisqu'il fait partie, malheureusement, de notre culture. J'ai entendu dire que c'était un livre indigeste au plus haut possible mais je serais un peu curieux de plonger dans les pensées de ce néfaste personnage.

Puis comme tu le dis dans ton message, la nouvelle édition sera annotée. Je pense que le lecteur sera quand même guidé dans sa lecture limitant donc les dérives.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je n'achète pas ce genre de livre qui ne relève pas du bon sens, qui incitent à des comportements sociaux négatifs. Que des chercheurs ou historiens se le procurent pour leur travail, pourquoi pas, car ils auront le discernement nécessaire (espérons le)  pour ne pas entrer dans les théories.
Pour des âmes plus sensibles, c'est forcément source de confusion; Ceux qui ont actuellement peur des autres vont pouvoir puiser des arguments qu'ils n'auraient pas forcément sans la lecture.

Au vu de ce qu'a donné ce "combat", étant donné que c'est passé (car ça s'est passé) je ne vois aucun intérêt de publier ce livre. L'argument qui consiste à dire qu'on doit se souvenir est pure hypocrisie en France: pays de plus en plus ouvertement xénophobe... qui vend des armes pour des milliards d'euros.

On peut se demander le niveau d'éthique de Fayard en publiant un tel bouquin.

Et puis, au vu aussi de toutes les horreurs qu'on voit ici et là, pour lesquelles on a souvent une fausse indignation comme pour les attentats de 2015 alors qu'on est quasiment en guerre permanentes depuis des décennies, j'avoue que je ne partage pas la nécessité de revenir sur le passé peu glorieux du dictateur.
Je préfèrerais qu'on s'interroge sur le mode de vie qu'on souhaiterait avoir en F, en Europe, dans le monde.

Une historienne explique sur video youtube comment la F. a viré fasciste avant, pendant et après la guerre. J'essaie de retrouver le lien. De Gaulle a gardé les mêmes préfets que sous pétain. Et la politique française, quoiqu'on en dise, n'a pas beaucoup bougé depuis. C'est consternant, affligeant. Affirmer "jesuischarlie" ou "jenesuispasCharlie" est du même acabit. Comme si c'était aussi simple qu'une simple affirmation. En plus, Charlie était dans le collimateur de l'Etat.

LIre son " combat" pour lire le combat, n'a aucun intérêt.
Etudier le livre pour trouver les arguments qui influencent le monde d'aujourd'hui de manière positive, OK.

Pour infos, j'ai partagé des repas avec des juifs, avec des palestiniens et des allemands....

Désolé Tetsuya, j'ai bien du mal à faire court... Déjà à la maternelle, quand la maitresse demandait de dessiner 3 pommes dans un panier, j'ai dessiné trois pommes dans un panier tenu par un personnage, dans un décor où il y avait une maison, un chemin, et des arbres. Le soleil aussi.

photo de l'auteur Tetsuya
Tetsuya
Homme de 26 ans
Besançon

1 remerciement
Salut Valentach :)

Effectivement le livre n'est composé quasiment d'idées et de propos haineux mais je pense qu'il est intéressant de le lire afin de mieux "cerner le personnage".

Oui j'y ai pensé aussi, il y aura moins de risques que certaines personnes se laissent convaincre par les propos même si cela n'est pas totalement sûr. Je pense que c'était la condition nécessaire à l'autorisation de sa réédition.
 

photo de l'auteur Tetsuya
Tetsuya
Homme de 26 ans
Besançon

1 remerciement
Bonsoir Floryan :)

Ne t'inquiètes pas l'important est que tu aies pu exposer tes arguments ;)
Je trouve d'ailleurs ton propos constructif et te remercie de participer à ce débat :)

Comme je le dirais : pour comprendre le monde d'aujourd'hui, il faut regarder vers le passé. Néanmoins je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il faut s'intéresser aux vrais problèmes actuels (et ils sont nombreux ! ).
Personnellement je ne pourrai pas prédire si cette réédition va intéresser beaucoup de monde hormis le public majoritaire lisant actuellement Mein Kampf (universitaires et historiens principalement ), mais je trouvais cela assez dommage que le sujet a été abordé aux infos mais est quand même passé à la trappe sans réel débat.

L'année à venir nous dira ce qu'il en est ...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci Tetsuya pour ton indulgence.
Je crains qu'en France on ne veuille pas beaucoup des débats. Sur quel sujet il y a débat ? Sur l'emploi, l'état d'urgence, sur l'abandon du nucléaire au profit de l'énergie renouvelable, sur l'anti-démocratie réelle ?
C'est vrai, j'ai pas la télé, je dois en rater...
Plutôt que de débattre, chacun donne son avis et parfois il est argumenté. C'est différent.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
?Plutôt pour. Le texte doit tomber dans le débat public et doit être accessible surtout que la nouvelle version sera très fortement annoté pour justement qu'il n'y est pas de gens qui retombent dans les affres du bouquin. Et puis, j'avoue que l'interdire ne fera rien changer, au contraire cela pourrait créer l'effet inverse: un intérêt pour ce livre interdit, qui serait alors acheter ou obtenu illégalement et qui serait lu sans le recul nécessaire et sans les annotations des ré-éditeurs. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
La réédition de "Mein Kampf", ça me paraît sain en réalité, parce qu'elle sera annotée. 
Je m'explique. 
Depuis sa censure, et comme à chaque fois que quelque chose est censuré,  une certaine curiosité apparaît et pousse les gens à aller voir ce qu'on cherche à cacher. Un peu comme quand il y a un accident de la circulation. C'est malsain mais c'est comme ça qu'on fonctionne a priori. 
Il y a tout un mythe autour de "Mein Kampf". Et pour beaucoup,  le livre est la racine du mal. De manière très froide, le livre n'est qu'un ramassis de phrases et de mots mis ensemble avec plus ou moins de difficulté par un politique.  On passera rapidement dur la qualité des oeuvres littéraires de politiques. Il ne s'agit ni d'un manifeste politique,  ni de la base d'une doctrine.  Celle-ci était déjà bien expliquée et promue par Hitler dans ses discours. Donc, que la censure soit plus ou moins levée,  ça ne fait pas grand chose. 
Quant à la possibilité que de petits nazillons viennent piailler et se mettent à se reproduire de plus en plus, je n'y crois pas. Tout le monde sait ce qu'il s'est passé en Europe durant cette période et tout le monde a entendu au moins une fois que c'était intolérable, insupportable, inacceptable. Tout lecteur aura ça à l'esprit au moment de la lecture et je pense que si le dit lecteur est d'accord avec les théories exposées dans le livre c'est qu'il l'était avant de le lire.  En somme cela ne fera rien bouger.  
Donc je suis plutôt pour une réédition,  elle permettra à tous de voir à quel point Hitler était fou, à quel point il n'était que poudre aux yeux. Cela permettra même à certains de voir que certains propos tenus aujourd'hui dans la vie publique l'étaient à cette époque. Les universitaires (moi y compris) pourront s'appuyer dessus pour s'instruire sur l'histoire du monde. 
Je pense qu'il faut démystifier Hitler et "Mein Kampf" rappeler aux gens qu'il n'était qu'un homme et que ce n'est qu'un livre.  Et une version annotée me semble un bon moyen d'y parvenir. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir la compagnie! Alors moi (attention avant de crier) je suis 100% POUR!
C'est une mine d'information énorme coté Histoire, et une baffe "culturel" sans précedent.
Je ne pense pas qu'il faille avoir plus peur de "Mein Kampf" que de la sainte Bible ou du Saint Coran...

Après tout, dans le film "the waves" on nous explique très bien comment endoctriner une bandes de jeunes gens, bien dans leurs peaux et 3 phrases.

Je suis une rat de bibliothèque... Je dévore tout ce que je peux lire... Alors pensez vous bien, depuis que je suis enfant je rêve de l'avoir entre les mains.

Aujourd'hui j'ai l’impression (nooooooooooooon ce n'est pas une impression), qu'on est grave désinformé. Il ne faut pas avoir peur de l’inconnue. L'éxtrême droite n'a JAMAIS était éradiquée, mais ne vous en faites pas. Ce livres est aussi inoffensif que de laisser regarder BABAR à ses gosses (propagande ROYALIIIIIIISTE mon ami!).

Certain vont lire lire et devenir fanatique. D'autre le lirons et se dirons "ho  god... Wouaaa je comprend!" et d'autres le lirons. Et le rangerons dans leurs bibliothèque, en ce disant "plus tard je le ferais lire à mes gosses. Ouai. Trop plein d'informations intéressantes qui boosterons leurs notes en Histoire". AUSSI INOFFENSIF QUE BABAR!


Après hein, qui nous dit que RAËL n'a pas créé sa secte en mal interprétant un rébus, derrière son paquet de chocapic :')

photo de l'auteur misterbi
Misterbi
Homme de 42 ans
Cantal

1 remerciement
De toute façon bien avant que livre tombe dans le domaine public il est possible de le trouver facilement sur internet
D'aprés ce dont jai entendu parler c'est que les versions "officielles" par des éditeurs ayant pignons sur rue seront annotés de notes et d'informations écrites par des experts permettant de bien comprendre le texte et de le situer dans le contexte d'alors

J'ai pas lu le livre mais d'aprés ce qui a été dit sur ce livre : il est antisémite, raciste et...violemment anti français
Ceci serait du au fait que Hitler avait un désir de revanche sur la France suite au traité de Versailles aprés la 1ère guerre mondiale

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je confirme! Maintes fois je l'ai trouvé en version PDF gratuite sur la toile. Mais je suis  une puriste! il me faut la version papier!

J'ai aussi envie de dire "pauvre Français que nous sommes" le vilain monsieur il nous aime pas :(

Bah pour une fois que ce n'est pas la France qui va éxpliquer son opinons au autres :/
Il faut juste voir au delà de ce que l'on voit! Bien étudier le passé, et comprendre son mécanismes, afin de mieux appréhender le futur! :D

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors je n'ai jamais lu ce livre et je ne projette pas de le lire, mais je penses pas que ce soit une bonne idée de censurer tout ce qui tourne autour d'Hitler. Souvenez vous il y a quelques temps on avait retrouvé une aquarelle peinte par Hitler et la seule chose que les critiques d'art s'accordaient à dire c'est que c'était médiocre. A croire que s'ils avaient dit que c'était beau sans pour autant être exceptionnel ça aurais pu être considérer comme un soutiens au nazisme.

Et puis moi y a un truc que je comprend pas. Les gens passent leur temps a dire qu'il faut commémorer et ne pas oublier. Mais censurer le Mein Kamph, c'est pas contribuer à l'oublie? A une époque ou certains mettent en doute les actes des Nazis, laisser accès a un livre qui laissent accès a toute une façon de penser est la seule façon qu'il nous reste de les décrédibiliser.

Edit: Et puis c'est marrant que le Film documentaire qui est sur le point de sortir sur le radicalisme islamique ou l'on entend des témoignages de radicaux qui explique leur "cause" en toute sérénité ne choque pas autant de monde. Moi j'ai vraiment du mal à comprendre la logique de la société moderne. Qu'on soit pour la censure c'est un choix, mais le faire à moitié voir au quart je comprends pas l'intérêt a part provoquer encore plus d'inégalité alors que ses mêmes gens se battent justement contre les inégalités et les stéréotypes.

photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
Tiens, ça n'a aucuns rapports, mais on pourrait en reparler de ça, du "devoir de mémoire", moi perso je suis contre . Mais osef xD
Tetsuya, si tu fais un débat là-dessus, je te fais un bébé <3

photo de l'auteur Flume
Flume
Homme de 22 ans
Lyon

1 remerciement
Mettre à la portée de tout le monde un livre qui à flingué 6 millions de juif, dans un pays influençable comme le notre, dans une période aussi hostile, tranquille.

photo de l'auteur Helmor
Helmor
Homme de 30 ans
Saint Etienne

4 remerciements
Klasu a écrit :
Klasu , garçon de 25 ans de Valence Hitler avait toutes les raisons légitimes de haïr la France, nous ne nous sommes pas privés d'humilier l'Allemagne après la première guerre, chose qui ne fit que préparer la seconde plus tard. En fait, Hitler n'est que le produit de la bêtise française. Chose toutefois à différencier du fascisme, qui lui est d'origine plus ancienne et complexe.


 "Hitler n'est QUE le produit de la bêtise française", j'estime que c'est une demi-vérité, ou un demi-mensonge, ça dépend comment on le voit. A ce compte là, remonte à 1870 et les conditions dans lesquelles se sont passées la défaite envers la France préparant déjà 1914, et l'inefficacité des Anglais, des Français et de la politique internationale face à l'Allemagne pour la 2nde Guerre...etc etc. Il faut modérer ton affirmation.
Et pour aller chercher encore plus loin, je suppose que tu as aussi quelques informations sur "qui était Hitler" et loin de la responsabilité de la France, il a connu une jeunesse (défaite de l'Allemagne mis à part) le préparant à être qui il a été.
Donc la France a eu, je le vois ainsi, une part, mais est très loin d'être l'unique fautive ! :D

Maintenant, pour en revenir au sujet, si vous comparez Bible, Coran ou la Thora avec le Mein Kampf, je vous invite à lire les 3 (puis le Mein Kampf). Si cela a été fait, je vous propose aussi d'échanger avec une personne exégète de ces 3 livres, puis alors, nous pourrons réellement se permettre de tenter de les comparer. Mais ce genre de comparaison facile n'a pas lieu d'être sans une profonde et loooooongue réflexion.

Et pour réellement revenir aussi sujet, l'acte en soit de ré-éditer ce livre est une simple histoire juridique, car comme l'a dit Klasu, il était accessible depuis longtemps. Maintenant, chacun est libre de ses choix de le boycotter, ou de l'acheter selon ses principes et son regard sur l'impact de ce dernier.

photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
Flume a écrit :
Flume , garçon de 19 ans de Nîmes Mettre à la portée de tout le monde un livre qui à flingué 6 millions de juif, dans un pays influençable comme le notre, dans une période aussi hostile, tranquille.


Euh ouai enfin, si t'es assez bête pour devenir raciste à cause de ce bouquin, c'est que tu l'étais bien avant de le lire (raciste, pas bête :p xD )  ...

photo de l'auteur Tetsuya
Tetsuya
Homme de 26 ans
Besançon

1 remerciement
XD Superpositoire, j'y réfléchirai ^^
J'ai encore pas mal d'idées de côté ^^

En tout cas je suis agréablement surpris que le débat ait aussi bien avancé comme ça depuis si peu de temps :)
C'est un sujet qui (je pense) ne devrait laisser personne indifférent.

photo de l'auteur Helmor
Helmor
Homme de 30 ans
Saint Etienne

4 remerciements
Tetsuya a écrit :
Tetsuya , garçon de 23 ans de Dijon XD Superpositoire, j'y réfléchirai ^^ J'ai encore pas mal d'idées de côté ^^ En tout cas je suis agréablement surpris que le débat ait aussi bien avancé comme ça depuis si peu de temps :) C'est un sujet qui (je pense) ne devrait laisser personne indifférent.



Il faut dire que tu as choisi un sujet très intéressant. Et je suis content de voir que le débat jusqu'à présent, se déroule dans le respect des règles de l'art ! :D

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Superpositoire a écrit :
Superpositoire , garçon de 23 ans de Douai Tiens, ça n'a aucuns rapports, mais on pourrait en reparler de ça, du "devoir de mémoire", moi perso je suis contre . Mais osef xD Tetsuya, si tu fais un débat là-dessus, je te fais un bébé


(merde fausse manip sur le ré-édit j'ai effacé mon message bref je le retappe)

Moi aussi je suis contre, je mettais juste en avant l'incohérance de ceux qui sont pour et qui veulent pourtant censurer le Mein Kamph. Si on veut que la société suive une direction il faut que les choses se fassent correctement ^^

photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
Oui oui t'inquiète Bunowa je t'avais compris ;)

photo de l'auteur Tetsuya
Tetsuya
Homme de 26 ans
Besançon

1 remerciement
Merci Helmor :)

Je suis content aussi que ça se passe comme ça ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tetsuya a écrit : "Comme je le dirais : pour comprendre le monde d'aujourd'hui, il faut regarder vers le passé. "

Tu sautes une étape temporelle:

pour connaître le présent, il faut regarder le passé. la situation globale d'aujourd'hui vient du passé. C'est valable à l'échelle individuelle.
Pour savoir ce que sera le futur, il convient de regarder le présent.
Petite précision qui a son importance.

Hitler n'est plus, ne peut plus faire de mal.
Son livre reste. A savoir donc si la publication donnera des résultats positifs ou négatifs. Ce ne pourra pas être neutre, malgré tous les arguments et autres explications de textes. Tout le monde n'est pas un intellectuel. Du coup, l'aspect irrationnel lié aux sentiments et aux émotions prendront le dessus.

La France ou du moins certains Français n'en ont pas fini avec les arabes (Algériens en particulier), pas plus qu'avec les juifs,et donc avec leur histoire tantôt de bourreaux, tantôt de victimes. L'un étant lié à l'autre souvent;
Je conseillerais la lecture de "Le problème Spinosa" de Irvin Yalom. Roman historique qui montre comment les SS se sont servis de la philosophie de Spinoza, lui-même juif.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai déjà essayé de lire ce bouquin, j'ai arrêté au bout de quelques pages tellement j'ai trouvé le style mauvais. Ce n'est pas rare que les plus brillants orateurs aient un style littéraire jugé médiocre.
Vu ce que j'ai lu, je ne pense pas que ce livre puisse faire basculer grand monde vers l'antisémitisme.
Quant à ajouter des mises en gardes partout dans la réédition, je trouve que c'est vraiment prendre les gens pour des imbéciles.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
  J’aimerai souligne un point important, "mein Kampf" n'est pas encore été republier qu'il existe déjà des mouvement néo-nazi, antisémite, raciste, voir même xénophobe. Croyez-vous sincèrement qu'un pauvre bouquin va réellement soulever une horde de personnes qui sont pour l'idéologie d'Hitler? Il y a peu de chance   

Floryan a écrit :
Hitler n'est plus, ne peut plus faire de mal.
Son livre reste. A savoir donc si la publication donnera des résultats positifs ou négatifs. Ce ne pourra pas être neutre, malgré tous les arguments et autres explications de textes. Tout le monde n'est pas un intellectuel. Du coup, l'aspect irrationnel lié aux sentiments et aux émotions prendront le dessus.


Je plussoie, néanmoins les gens sont quand-même plus ouvert qu'il y a 100 ans (on arrive quand même maintenant sur des lois antispéciste en France) , donc même l'aspect irrationnel ne mènera qu'un nombre infinitésimale de personne à embrassé une doctrine aussi mal vu que le nazisme. 

Pour finir, il faut quand-même réussir à le lire, parce que je crois que Hitler n'a pas un super style.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir à tous :) 

Hum je suis plutot mitigé ... D'un côté, ça peut être intéressant de voir comment Hilter voyait les choses, sa manière de penser mais d'un autre je trouve que c'est lui donner plus d'importance que nécessaire ... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour. À quoi bon interdire la publication sérieusement? Il est déjà consultable sur le net au pire.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour. C'est un document historique qui a surement changer le destin de millions de personnes (juives notamment). Il fait partie d'un certain patrimoine, celui de l'histoire de l'Homme. Les heures sombres, c'est vrai, mais il ne faut pas oublier ! 

photo de l'auteur Silver
Silver
Homme de 20 ans
Nantes

3 remerciements
D'un point de vue historique ce livre permettrait d'en savoir plus sur certaines parties de l'histoire, par curiosité je pourrais le lire (après la flemme d'aller l'acheter hein :p ).
Mais d'un autre coté c'est le genre de livre qui pourrait influencer certaines personnes dans leurs idées...
C'est quand même un document historique et cacher un tel livre montrerait qu'on a des craintes et des choses à cacher, rien de bien rassurant de voir encore des livres censurés. Donc je suis pour la réedition :)

photo de l'auteur pinklover
Pinklover
Homme de 25 ans
cholet

2 remerciements
Pour car franchement déjà qu on ne peut plus rien dire dans ce monde ! par peur de stigmatisé des communautés
un livre qu ons soi d accord ou non avec ce qu il y a dedans doit Etre publier car la liberté d'expression et une liberté que chaque écrivains à et puis c est marrant ons veut interdire la publication de Mein Kampf un livre qui prône la destruction de tout les juifs en revanche ons ne dit jamais rien contre marilyn manson et c est musique antie catho c'est chanson prône la destruction des croyances catholiques bien entendu je suis athée je ne croi en aucunes religions

[@]La publication de Mein Kampf a été interdite sans la présence d'un avertissement : un préambule imposé par la cour d'appel de Paris en 1979. Ce texte précise : "Attention, ce livre est une abomination qui a conduit aux pires horreurs du XXe siècle."

Comme droit fondamental de la personne humaine, la liberté d’expression est garantie par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 inscrite au préambule de la Constitution, par la Déclaration universelle des droits de l’homme, par la Déclaration européenne des droits de l’homme puis réaffirmée encore dans la Charte européenne des droits de l’homme.

Comme il n’existe pas de liberté absolue, il est partout rappelé que chacun peut en jouir sauf à répondre des abus de cette liberté.

La loi no 72-546 du 1er juillet 1972 sur la lutte contre le racisme a introduit des notions, avec notamment le délit de « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes en raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». Cette même loi de 1972 punit également la discrimination exercée par un agent public.

La « loi Gayssot », du 13 juillet 1990 réprime également la négation des crimes de guerre nazis institue en délits la contestation, la négation d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité tels que les a définis l’article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale.

Pour être répréhensible, cette contestation doit avoir été faite par les moyens énoncés à l’article 23 de la loi sur la presse (Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse), c’est-à-dire par tous les moyens d’expression oraux ou écrits à la condition qu’ils aient été publics.

L’élément matériel du délit comporte donc les éléments suivants :
1) la contestation de crimes et délits définis par l’article 6 du statut du tribunal militaire international de Nuremberg, qu’ils aient été condamnés par le tribunal lui-même ou commis par une personne condamnée pour ces crimes-là par une juridiction française ou internationale ;
2) un élément de publicité.

Toutes les décisions de jurisprudence intervenues depuis le mois d’octobre 1990 ont estimé le délit constitué dans les circonstances suivantes :
- négation des chambres à gaz,
- négation de la politique d’extermination des Juifs par le troisième Reich,
- reprise, sous prétexte de travaux d’histoire, d’allégations manifestement erronées ou délibérément fautives,
- l’exposé prétendument scientifique de ce que la méthode du gazage par production d’acide cyanhydrique serait invraisemblable,
- la banalisation des crimes nazis ou leur péjoration,
- la disqualification des institutions et des témoignages concernant le sujet,
- la contestation du sens des mots (Affaire Garaudy),
- l’apologie d’Hitler ou du régime nazi, qui figure une négation par antiphrase.

Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse (Version consolidée au 09 novembre 2017)
Les peines prévues sont aujourd'hui ainsi définies :

Article 23
Modifié par Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 - art. 2 JORF 22 juin 2004

Seront punis comme complices d'une action qualifiée crime ou délit ceux qui, soit par des discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics, soit par des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l'écrit, de la parole ou de l'image vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics, soit par des placards ou des affiches exposés au regard du public, soit par tout moyen de communication au public par voie électronique, auront directement provoqué l'auteur ou les auteurs à commettre ladite action, si la provocation a été suivie d'effet.
Cette disposition sera également applicable lorsque la provocation n'aura été suivie que d'une tentative de crime prévue par l'article 2 du code pénal.

Article 24
Modifié par LOI n°2017-86 du 27 janvier 2017 - art. 170
Modifié par LOI n°2017-86 du 27 janvier 2017 - art. 173

Seront punis de cinq ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende ceux qui, par l'un des moyens énoncés à l'article précédent, auront directement provoqué, dans le cas où cette provocation n'aurait pas été suivie d'effet, à commettre l'une des infractions suivantes :
1° Les atteintes volontaires à la vie, les atteintes volontaires à l'intégrité de la personne et les agressions sexuelles, définies par le livre II du code pénal ;
2° Les vols, les extorsions et les destructions, dégradations et détériorations volontaires dangereuses pour les personnes, définis par le livre III du code pénal.
Ceux qui, par les mêmes moyens, auront directement provoqué à l'un des crimes et délits portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation prévus par le titre Ier du livre IV du code pénal, seront punis des mêmes peines.
Seront punis de la même peine ceux qui, par l'un des moyens énoncés en l'article 23, auront fait l'apologie des crimes visés au premier alinéa, des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité, des crimes de réduction en esclavage ou d'exploitation d'une personne réduite en esclavage ou des crimes et délits de collaboration avec l'ennemi, y compris si ces crimes n'ont pas donné lieu à la condamnation de leurs auteurs.
Tous cris ou chants séditieux proférés dans les lieux ou réunions publics seront punis de l'amende prévue pour les contraventions de la 5° classe.
Ceux qui, par l'un des moyens énoncés à l'article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement.
Seront punis des peines prévues à l'alinéa précédent ceux qui, par ces mêmes moyens, auront provoqué à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou identité de genre ou de leur handicap ou auront provoqué, à l'égard des mêmes personnes, aux discriminations prévues par les articles 225-2 et 432-7 du code pénal.
En cas de condamnation pour l'un des faits prévus par les deux alinéas précédents, le tribunal pourra en outre ordonner :
1° Sauf lorsque la responsabilité de l'auteur de l'infraction est retenue sur le fondement de l'article 42 et du premier alinéa de l'article 43 de la présente loi ou des trois premiers alinéas de l'article 93-3 de la loi n° 82-652 du 29 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle, la privation des droits énumérés aux 2° et 3° de l'article 131-26 du code pénal pour une durée de cinq ans au plus ;
2° L'affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l'article 131-35 du code pénal ;
3° La peine de stage de citoyenneté prévue à l'article 131-5-1 du code pénal.

Article 24 bis
Modifié par LOI n°2017-86 du 27 janvier 2017 - art. 173

Seront punis d'un an d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l'article 23, l'existence d'un ou plusieurs crimes contre l'humanité tels qu'ils sont définis par l'article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l'accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis soit par les membres d'une organisation déclarée criminelle en application de l'article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale.
Seront punis des mêmes peines ceux qui auront nié, minoré ou banalisé de façon outrancière, par un des moyens énoncés à l'article 23, l'existence d'un crime de génocide autre que ceux mentionnés au premier alinéa du présent article, d'un autre crime contre l'humanité, d'un crime de réduction en esclavage ou d'exploitation d'une personne réduite en esclavage ou d'un crime de guerre défini aux articles 6,7 et 8 du statut de la Cour pénale internationale signé à Rome le 18 juillet 1998 et aux articles 211-1 à 212-3,224-1 A à 224-1 C et 461-1 à 461-31 du code pénal, lorsque :
1° Ce crime a donné lieu à une condamnation prononcée par une juridiction française ou internationale ;
[Dispositions déclarées non conformes à la Constitution par la décision du Conseil constitutionnel n° 2016-745 DC du 26 janvier 2017.]
Le tribunal pourra en outre ordonner :
1° L'affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l'article 131-35 du code pénal.
[/@]

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit