La variorentation : Qui est homosexuel.le mais variorenté ?

avatar contributeur Talktalk
Talktalk
06/01/2023 à 11:22 - 06/01/2023 à 11:30

Bonjour

Je vous écris par curiosité pour savoir si je suis seul sur terre à être dans cette situation.

Tout d'abord je suis sur le plan sexuel 100% homosexuel j'ai fini par l'accepter.

J'espère que dans les réponses j'aurai pas la remarque du genre en fait t'es bi en invalidant mon orientation sexuelle que j'ai mis tant de mal à l'accepter.

J'espère aussi que je n'aurais pas la réflexion en fait tu n'acceptes pas ton homosexualité, car je l'ai totalement accepté et je m'affiche même comme étant gay face à mes amis, parce que je me suis toujours senti gay !

Pour résumer je ne suis pas bi, je l'aimerais et j'aurais préféré même être hétéro mais je le suis pas parce que tous mes fantasmes sexuels sont 100% homosexuel depuis ma pré-adolescence et quand j'ai envie de faire l'amour c'est tout le temps avec des garçons depuis l'âge de 10 ans.

Les filles ne m'ont jamais attirés sur le plan sexuel, je n'ai jamais pu avoir une relation sexuelle avec une femme qui est purement sexuelle, quel que soit son physique je n'arrive pas à avoir d'érection quand c'est sexuel j'ai besoin de ressentir des sentiments pour la fille pour y arriver et besoin de beaucoup de préliminaires type tendresse.

Alors qu'avec les hommes je bande immédiatement quand j'en vois un tout nu même si 5 minutes avant je ne le connaissais pas.

Ma seule consommation de porno est exclusivement homosexuelle car il n'y a que le porno gay qui est capable de me donner des orgasmes sexuels et les seuls orgasmes sexuels que j'ai eu c'est avec les hommes.

Alors j'ai fini par comprendre que je suis gay et je l'ai toujours été depuis ma plus tendre enfance.

J'en ai eu très honte mais ma honte a fini par disparaître .

Mais voilà si je suis bien un garçon homosexuel depuis toujours sans plus aucun doute, je sais pas pourquoi j'ai toujours été attiré sur le plan affectif et amoureux par les filles depuis que je suis ado. J'ai beau aujourd'hui savoir que je suis gay exclusif sur le plan sexuel, en matière affectif je me sens beaucoup mieux avec les femmes mais mal à l'aise sur le plan sexuel alors qu'avec les hommes je suis très à l'aise sexuellement mais très mal à l'aise en amour avec eux.

Pourtant des l'enfance j'ai toujours recherche l'affectif, l'affection et l'amour chez les garçons mais je ne le trouve pas, je trouve uniquement l'empathie la tendresse et l'amour chez les filles.

Les hommes sont vraiment désespérante en amour. Et je comprends beaucoup les critiques des femmes par rapport à leur compagnon.

Il n'y a que les femmes qui sont au même niveau d'attente que moi en termes d'amour et de tendresse et pourtant ce n'est pas faute d'avoir cherché ses qualités chez les hommes.

Et donc irrésistiblement je me suis mis en couple avec des femmes je vis actuellement avec une femme, dans toute ma vie je suis tombé amoureux de femmes et jamais d'hommes.

J'en conclue donc que je suis gay et variorenté.

C'est parfois frustrant en matière de sexualité d'être dans cette situation mais au fond de moi la sexualité est vraiment secondaire par rapport à l'affectif dont j'ai terriblement besoin.

Pour info : la variorentation est le fait que son orientation romantique est opposée à l'orientation sexuelle.

Je voulais savoir si des personnes homosexuelles étaient dans la même situation que moi ?

Car j'ai de plus en plus l'impression d'être un extraterrestre pour les gays et les hétéro y compris pour ma compagne qui a du mal à imaginer que je puisse être homosexuelle tellement je l'aime.

Je suis attiré sexuellement par les garçons uniquement et je suis attiré romantiquement par les filles uniquement.

Qui est dans cette situation ?

avatar ancien membre
Ancien membre
06/01/2023 à 12:28 - 06/01/2023 à 12:32

Talktalk bonjour !

Je ne connaissais pas ce terme...bien que le concept ne me soit pas inconnu. Grâce à toi j'aurais appris quelque chose aujourd'hui 🙂

Penses-tu que tes amours au féminin soient viables ? Es-tu vraiment à l'aise avec l'idée d'être gay, mais de t'engager et d'engager des femmes dans tes relations amoureuses ?

Beaucoup d'hommes gays, à commencer par ici sur beto, désespèrent de trouver un partenaire sensible, doux, et se plaignent des relations ou des recherches basées sur le sexe.

Je te souhaite vivement de t'épanouir pleinement, peut-être plus tard, auprès d'un homme. Très franchement, je vois difficilement comment, ne serait-ce qu'à moyen terme, tu pourrais l'être avec une femme.

Ceci sans nul jugement de ma part ! ☀️

avatar contributeur Talktalk
Talktalk
06/01/2023 à 13:16

Citation de Farf #437231

Je te dirai que la sexualité c'est bien ponctuellement pour se décharger mais je ne vis pas pour la sexualité.

Une fois que tu as t@@@ ton coup, que reste t il ?

Je prends là où est l'amour .

Et quand une belle histoire d'amour réciproque se présente à toi, quand beaucoup galèrent pour trouver l'âme soeur, faut il lui dire non parce que t'es gay et tu dois aimer les hommes ?

Ça fait un peu ghetto lgbt comme concept ?

Je pense que la viabilité d'un couple ne repose pas sur du sexe et la sexualité sinon il n'y aurait pas autant de divorce et de célibataire.

Il suffirait de coucher à chaque fois quand un couple va mal pour que tout rentre dans l'ordre.

Je pourrais très bien vivre sans sexualité mais pas sans amour.

Enfin je te dirai que si l'attirance sexuelle ne se contrôle pas les sentiments amoureux ne se contrôlent pas non plus.

Et puis je ne suis pas avec cette femme pour la situation sociale et familiale, c'est vraiment parce que j'en suis amoureux.

Mais bon je ne voulais pas ouvrir un débat sur ce sujet.

Je voulais juste savoir si d'autres personnes sont dans la même situation que moi parce que personne n'a l'air d'envisager que ce que je vis c'est vraiment possible.

avatar ancien membre
Ancien membre
06/01/2023 à 13:20

Excuse mon intervention dans ce cas.

J'ai bien compris que le sexe n'occupait pas une place très importante chez toi. Et je me réjouis pour toi que tu vives une belle histoire.

avatar contributeur Talktalk
Talktalk
06/01/2023 à 13:32

Citation de Farf #437235

Après je te dirai que je n'ai pas mis mon sujet dans le bon forum. 😏

Après réflexion place aux débats ce n'était pas un choix judicieux 😁

avatar contributeur de Surya
Surya
06/01/2023 à 14:10

Bonjour Talktalk!

A partir du moment où tu le vis, me semble t-il, c'est que c'est tout a fait possible!

Il n'y a peut être pas d'autres personnes autour de toi qui vivent la même chose... mais moi je comprend tout a fait! Le sexe et l'amour sont deux choses différentes. C'est ce que tu vies, ça me semble tout a fait logique!

Pour ma part, je suis une femme qui jusqu'a présent ai toujours eu des rapports hétérosexuels, mais je suis tellement insatisfaite sur le plan affectif avec les hommes, qu'aujourd'hui j'ai envie de développer des relations intimes avec des femmes.

Tout cela est très structurel et construit, les femmes étant éduquées à l'écoute et l'empathie, les hommes à l'indépendance et la force...

Je ne suis pas du tout étonnée par ton témoignage! Mais je ne connaissais pas ce terme.

Merci!!

avatar contributeur de Kahooli
Kahooli
06/01/2023 à 14:19 - 06/01/2023 à 14:21

Salut,

Peut-être que les stéréotypes de genre restent encore pour beaucoup ancrés dans nos inconscients, individuels ou collectifs, et que si tu laissais aux hommes que tu fréquentes l'occasion de le montrer tu verrais que fondamentalement nous ne sommes pas bien différents des femmes. Je pense que tu n'as peut-être tout simplement pas trouvé le bon sinon, parce que les mecs tendres, sensibles, un peu vulnérables et attachants, ils existent.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
06/01/2023 à 14:47 - 06/01/2023 à 17:50

Citation de Talktalk #437226

Bonjour,

Je me suis longtemps vu comme toi ( je suis une femme et j’ai toujours eu une attirance sexuelle pour les femmes et sentimentalement pour les hommes) et je connaissais pas ce terme pour moi j’étais ( et suis) bisexuelle.

Le fait d’avoir compartimenté ces 2 données m’ont permis de ne pas me poser de question et de vivre une vie quasi normale.

J’ai été mariée en couple hetero 2 ans puis divorcée. A ce moment là j’ai eu des relations avec des femmes ou le sentiment et le désir physique on pu se développer.

Je rejoins l’idée que une partie de moi était inconsciemment bloquée à cause de l’image du couple et de l’amour heteronormé que j’avais depuis petite fille.

Malgré tout je ne défini pas lesbienne ni hetero flexible mais bien comme une personne bi.

Je pense ressentir chez les etre dont je tombe amoureuse leur part féminine et masculine.

Mais c’est intéressant ce terme je pourrai m’y retrouver comme de celui de bi voir même un peu pansexuel, ils sont différents mais on tout 2 ce lien de ne pas » se limité à »

avatar ancien membre
Ancien membre
06/01/2023 à 15:54 - 06/01/2023 à 18:52

Citation de Talktalk #437236

Salut.

Tu n'es pas seul dans ce cas (d'ailleurs, comment pourrait-on etre un cas unique sur cette terre ?). Je suis comme toi, dans un moindre degré peut-etre, troublé par les hommes sexuellement plus que par les femmes, mais incapable de développer une relation affective avec ces derniers. Toutes les histoires que j'ai eu étaient avec des femmes.

Donc finalement, bien que pensant etre homo sur le fond (des souvenirs d'enfance et d'adolescence), je me définis plutot comme hétéro. Sans compter qu'avec l'age, mes pulsions homo semblent diminuer.

avatar contributeur de Marquise_fem
Marquise_fem
06/01/2023 à 18:03

Citation de Talktalk #437226

Tu es homosexuel et hétéroromantique.

J'ai eu peur que tu me dises que l'homosexualité est une variation, mais à priori, tu es gay vu que sexuellement il n’y' a que les hommes comme tu le dis.

quand tu dis que t'es en couple avec une femme, vous ne faites rien du tout sur le plan sexuel ? vous avez juste le côté affection (câlins/papouilles) et c'est tout c'est bien ça ?

Tu pourrais plus matcher avec des femmes asexuelles que des hétéros car là vous ne ressentirez aucun désir. Si ta copine te désire, ça pourrait être compliqué sur le long terme.

Je rejoins Farf, je pense que cette idée de « les hommes sont pas romantiques » c’est un cliché tiré d’une certaine réalité, d'ailleurs y a bcp d’hommes gays qui font ce témoignages, mais c’est pas pour autant qu’ils vont aller vers les femmes pour palier à ce manque. Un sexe ce n’est pas une personnalité.

T’as peut-être moins d’affinités avec les hommes de manière général mais si tu rencontre un mec qui dégage les mêmes qualités que ces femmes, tu vas y être sensible ou même là c’est mort ?

J’avoue que j’ai un peu de mal à définir le romantisme sans le désir, c’est de l’amitié très forte pour moi.

avatar ancien membre
Ancien membre
06/01/2023 à 19:47 - 06/01/2023 à 20:17

J'avoue que pour ma part je me suis longtemps demandé s'il ne s'agissais pas simplement d'une censure radicale de l'homosexualité (provenant d'une addition du sociétal, du familial et du parcours personnel). Maintenant j'ai cessé de m'interroger sur ces thématiques. Je fais avec et je m'adapte. Dans ce domaine privé et intime, nous avons surement tous et toutes nos particularités. Et c'est bien ainsi aprés tout.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
06/01/2023 à 20:07 - 06/01/2023 à 20:32

Citation de Marquise_fem #437268 Je rejoins Farf, je pense que cette idée de « les hommes sont pas romantiques » c’est un cliché tiré d’une certaine réalité, d'ailleurs

Oui on est bercé par les idées reçu pour chaque genre. Moi je tombais pas amoureuse de femme parce que chez l’autre j’avais un besoin maladif de me sentir protégée et pour moi une femme ne pouvais pas protéger, seul un homme le pouvais

Bien évidemment j’avais tord: une femme peut donner ce sentiment de protection comme un homme peut-être doux et romantique.

avatar contributeur de Marquise_fem
Marquise_fem
06/01/2023 à 20:29

@Dime @Inu Oui c'est vrai que pour les bis, je pense que c'est de l'homophobie intériorisé et en plus quand t'es en relation hétéro, t'es pas discriminé, y a les privilèges qui s'ajoutent, donc si y a des bis qui vont vers ces relations, moi je comprends tout à fait, et franchement, j'aurais fait pareil si j'avais pu !

après bien sûr, on peut tout à fait préférer le sexe opposé sans que ça soit lié à de l'homophobie, parfois, c'est juste une préférence, mais je pense que celles-ci sont souvent liés à la norme hétéro et à nos expériences, c'est pour ça que souvent quand je vois le schéma "j'ai été déçu des hommes donc maintenant je vais vers les femmes", j'ai envie de lever les yeux au ciel, chez les femmes, c'est pas plus simple, et y a des violences aussi.

chez les homos, moi de mon côté, des pensées du style : je suis du gâchis, je suis féminine et je suis même pas attiré par les hommes, quel dommage.

Pareil que toi inu mais pour la masculinité, je me disais, mais c'est impossible d'aimer la masculinité sans être attirée par les hommes, je ne comprenais pas, et j'ai mis du temps à accepter, à me dire, que oui c'est possible, et j'avais bien conscience d'avoir 0 attirance pour les hommes, ça s'imposait à moi, mais je pouvais pas en venir à la déduction évidente "je suis lesbienne" car pour moi y avait une contradiction énorme dans le fait d'aimer le masculin chez la femme mais pas l'homme. ça n'avait aucun sens.

et puis après y a l'acceptation ... :)

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
06/01/2023 à 20:35

Citation de Marquise_fem #437297

Je voyais ps ça comme de l’homophobie intériorisé car je prenais mon attirance sexuelle pour les femmes comme un fantasme très fort.

Et puis je tombais amoureuse de garçons donc bon…

avatar contributeur de Marquise_fem
Marquise_fem
06/01/2023 à 20:38

Citation de Némésis Inu #437298

oui c'est vrai que l'homophobie intériorisé c'est plutôt pour les homosexuels mais tu m'as comprise ☺️

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
06/01/2023 à 20:40

Citation de Marquise_fem #437300

Oui tkt !

C’est fou comme notre cerveau fait pour nous protéger psychologiquement

avatar contributeur de Marquise_fem
Marquise_fem
06/01/2023 à 20:47

C’est fou comme notre cerveau fait pour nous protéger psychologiquement437301

ahlala le déni ! c'est fou mais en vrai pour les homos qui vivent dans des pays homophobes, franchement, j'espère pour eux qu'ils resteront dans le déni bien longtemps parce que les pauvres ...

moi tu sais ce que je me disais ? tu vas rigoler mais je me comparais aux autres filles en me disant "ouais moi je suis une femme de raison, pas une femme de passion, moi je suis pas sensible à ce genre de chose, ça doit être parce que je suis trop dans la spiritualité etc" mais vraiment j'étais dans UN délire ! 😂

je me suis cru ultra spirituelle, et j'expliquais mon absence de désir pour les hommes grâce à ça en mode meuf ultra vertueuse, au-dessus des autres ! haha j'ai envie de rire de moi vraiment.

la vérité, c'est juste que = lesbienne,

voilà l'explication mdr

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
06/01/2023 à 20:50

Citation de Marquise_fem #437305

Lol ben quelque part tu savais que tu étais différente que tu sortais du lot.

Moi je me sentais aussi différente mais sans trop définir celle ci, j’étais ( et suis) toujours rêveuse dans ma bulle donc bon.

avatar contributeur de Marquise_fem
Marquise_fem
06/01/2023 à 21:00

Citation de Némésis Inu #437307

ah oui la différence tu la sens c'est sûr, quand tu vois que toutes les filles sont à fond sur les mecs alors que toi ça te fait chier rien que d'en parler et que tu forces pour changer de sujet, tkt pas, je me suis sentie alone très très souvent.

Ou alors que t'avais toutes tes potes qui étaient in love du même mec et toi t'étais là en mode "bah ni beau ni moche" ...

le déni a aussi ses limites mais une fois, je me suis sentie comme un alien, littéralement, j'avais le sentiment d'être un extraterrestre. C'était horrible. Je l'ai ressenti qu'une seule fois. Encore heureux...

oui on peut se sentir différent pour pleins d'autres facteurs aussi !

avatar contributeur de Bonsoirbonso
Bonsoirbonso
07/01/2023 à 18:27

Marquise_fem

vous avez écris : "pour moi y avait une contradiction énorme dans le fait d'aimer le masculin chez la femme mais pas l'homme. ça n'avait aucun sens. " et ça m'a fait l'effet du coup de poing sur la tête.

Je suis( je me sens) bi/pan sexuel parce qu'a priori ce n'est pas le type de sexualité ou d'identité qui m'attire chez quelqu'un·e d’abord. (?) Mais dans les faits je suis plutôt attiré par les femmes ( je suis un homme moi même) parce que …c'est tellement plus simple d'un point de vue social (?) sauf que je suis attiré par des femmes "masculines" (c'est un résumé d'accord?) et que je suis adepte du gc, et ce genre de chose. J'ai eu des relations avec tous les genres mais le "qu'en dira t-on" est terrifiant.

Le hic est que les femmes qui m'attirent le plus ne sont pas très intéressées par les hommes.

avatar contributeur de Marquise_fem
Marquise_fem
08/01/2023 à 10:04

Citation de Bonsoirbonso #437407

tu sais au début je pensais que t'élais la personne qui a crée le sujet du coup j'étais en mode "j'ai fait réalisé à un gay qu'il était en faite pas gay ?! 😵 ) avant de comprendre que t'es un autre utilisateur ! :D

adepte du gc tu fais référence aux gender non conforming ? (les gens qui ont une expression de genre différente de leur sexe c'est ça ?)

le hic est que les femmes qui m'attirent le plus ne sont pas très intéressées par les hommes.

tant mieux pour moi et pas tant mieux pour toi haha

est ce que tu es attiré juste par les tempéraments masculins ou aussi le look ? parce qu'en vrai y a pleins d'hétéros qui ont un look féminins et qui dans leur personnalité sont plus masculines, ça arrive pas mal !

tu pourras tenter ta chance avec elles au moins :p



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr