Sites de rencontres : faites votre marché ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Un clic, un bekiss, une discussion, une rencontre puis une histoire de couple ? Vous l'avez sûrement vécu. Seulement si cela cesse, ne reste t-il plus qu'à nous reconnecter et d'envoyer à nouveau une invitation au dialogue à la première personne qui nous plait et de recommencer la boucle ? Du consommable, nous ? L'amour lui même doit il est engendré dans ce fléau qui a eu raison de nos sociétés et de nos styles de vie ? 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Du consommable. Du consumable.

photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
Bah en même temps sur un site de rencontres, c'est logique comme fonctionnement, on discute, et selon le feeling il se passe ce qu'il doit se passer. Je vois pas où il y a débat en fait.

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
Les sites de rencontre ne sont qu'un outil de plus pour permettre à des personnes de se rencontrer.
Après tout dépend comment la personne fonctionne.
Certains vont être comme ce que tu décris, d'autres vont se rencontrer mais pas forcément plus. A chacun de savoir ce qu'il veut et comment il veut l'avoir.

photo de l'auteur Elyphis
Elyphis
Femme de 22 ans
Rouen

1 remerciement
On se serait rencontrés dans un bar, ça aurait été la même chose. Une fois la relation terminée, on y retourne pour voir si il n'y a pas une/un autre célibataire qui s'ennuie xD
Enfin pour moi c'est le même principe, le moyen est juste différent, mais l'idée reste la même.
Cependant je comprends ce que tu veux dire par le côté "supermarché" des rencontres, avec étalage de profils et...faites votre choix !

photo de l'auteur LeksanAden
LeksanAden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Certes mais c'est un système qui peut être utile

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Layoe a écrit :
L'amour lui même doit il est engendré dans ce fléau qui a eu raison de nos sociétés et de nos styles de vie ? 


Ne t'inquiètes pas que les sociétés humaines se portent encore très bien, avec ses contradictions, ses névroses, ses psychoses et (quand même) ces petites joies. 

Le style de vie change, évolue. Les sociétés ne meurent pas, elle mutent. On peut se sentir mal dans son temps mais c'est souvent une idéalisation du passé, une nostalgie. Ne t'y trompes pas, le monde avait son lot de f d p il y a 50 ans et il aura son lot de personnes formidable dans 50. Mais en effet il peut y avoir une contradiction entre bien vivre dans son temps et ne pas aimer l'orientation qu'il prend. 

Le site de rencontre n'est en effet qu'un outil. L'utilisation qu'on en fait n'est ne dépend que de nous. A mon sens, ils ont ouvert de nouveaux possibles, un nouveau média de rencontre, une nouvelle manière de faire qui n'est ni mieux, ni pire qu'une autre. Ça a l'avantage de savoir où on mets les pieds... et parfois l'inconvénient d'avoir l'impression de n'avoir rien à découvrir quand on connait déjà tous les centres d'intérêts de l'autre avant même de lui parler.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai essayé, en cinq ans, au moins 25 sites de rencontres (je considère Facebook comme un site de rencontres) et nada. Le meilleur site de rencontre : c'est probablement celui en dehors de l'écran.
Mais il m'est arrivé quelque chose en avril 2013, j'avais croisé une fille et elle était vraiment géniale mais elle avait de gros problèmes, donc à demandé à s'absenter quelques temps mais on se plaisait bien. Le temps que je cherche de nouveau de ses nouvelles : le site sur lequel on s'était rencontrés à été fermé... Bon courage pour la retrouver. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le problème des sites de rencontres, c'est surtout qu'il y a trop de choix...
Mon ex, je l'ai rencontré sur Gran Turismo 6, mais il était aussi inscrit sur un site de rencontre...
On a eu une relation plutôt sérieux (parce que pour moi c'était sérieux), puis paf, trompé comme ça du jour au lendemain... Avec quelqu'un d'autre qui était lui aussi en couple ! Je l'ai très mal pris et je l'ai quitter.

Les sites de rencontres, c'est bien; si on sait s'en servir comme il se doit !
Malheureusement, beaucoup s'en servent mal, si bien qu'on se croirait en effet dans une sorte de supermarché de l'amour... Les gens font leurs courses: "tiens, celui-là à une bonne tête, et celui-là n'est pas mal non plus".
Le problème de ces sites, c'est que beaucoup de gens ne savent pas ce qu'ils veulent... Un jour, ils te parlent, et du jour au lendemain, on te zap. Et donc, ça n'aboutit à rien...
Tant pis, dira t-on...

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
C'est original comme site de rencontre Gran turismo 6 :p. J'avais encore jamais rencontré quelqu'un qui avait rencontré l'amour sur un jeu vidéo (sauf MMORPG). 

Je ne pense pas que les gens ne savent pas ce qu'ils veulent. Je pense plutôt qu'ils savent très bien ce qu'ils ne veulent pas mais ne savent pas toujours comme le dire pour ne pas paraître méchant. On ne fait tout un peu. Alors parfois une esquive, un oubli, c'est lâche mais c'est efficace. 

Ça se fait aussi hors des sites de rencontres hein... On parle à quelqu'un, ou on se fait aborder, on se rend compte qu'on a pas forcément envie de plus ou que ce n'est pas possible et on évacue comme on peut. 

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 21 ans
Paris

5 remerciements
Quelqu'un qui sort d'une relation de couple cherche souvent quelqu'un d'autre peu de temps après la rupture, et ça que ce soit dans "la vraie vie" comme sur un site de rencontre.
Donc c'est pas le site de rencontre qu'il faut diaboliser, l'unique responsabilité reviens à celui qui cherche absolument à ne pas rester seul.
Et là encore c'est pas si grave finalement. On s'en fout de savoir pour quelle raison tel ou tel personne en aborde une autre, du moment que chacun est heureux de la tournure que prends la relation...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le supermarché il est partout autour de nous, dans la rue, sur internet, dans des bars etc. Le site de rencontre en soi est un étalage de profil ou tout le monde tente de se vendre mais après c'est les relations qu'on noue avec telle ou tel autre qui fait la différence entre tout ces profils. Dans la rue on tente aussi de se vendre avec le paraitre, notre manière de nous habiller, de nous comporter, etc.
Le système de consommation on est tombé dedans comme ça, sans vraiment s'en rendre compte, on trouve l'amour, on vit des choses fortes et passionnelles mais les vraies relations qui durent toute la vie on en voit de moins en moins. Les raisons? Le fait que trouver quelqu'un d'autre après la rupture soit plus facile qu'avant vu qu'on a du temps libre, qu'on a de nouvelles plateformes de rencontre, les médias et leurs idéalisation de la vie de couple ou du "corps parfait". On vit de plus en plus dans la superficialité et on s'attache à des images. Ce n'est pas forcément le cas de tout le monde, ce n'est qu'un point de vue, on espère trouver la bonne personne, on pense l'avoir fait, on se trompe, puis on recommence à espérer trouver une bonne personne. Mais il existe encore d'irréductibles romantiques et heureusement! :)
Ce changement de la conception de l'amour ou du moins de la vie de couple est-il un mal? Un bien? A vous de voir.

Pour revenir au sujet, les sites de rencontres je pense sont simplement le prolongement de ce qui se passe dans la "vraie vie" c'est à dire des gens qui sont là simplement et qui ont envie de parler, discuter, rencontrer d'autres personnes pour ou non construire quelque chose (amicalement ou amoureusement). Après en effet ça dépends aussi des personnes qui utilisent ces sites.

photo de l'auteur neo78
Neo78
Homme de 53 ans
versailles
Il est vrai que j'ai plus de succès dans la vrai vie que sur des sites :)
Bien sure il existe des sites ou l'on peut se payer un "escort boy "la on a toujours du succès:o
mais cela n'est pas le plus romantique B)  
J'ai déjà fait quelques belles rencontres  aussi :psur Beto 

photo de l'auteur anteros38
Anteros38
Homme de 34 ans
VOIRON

1 remerciement
Je ne vois pas les sites de rencontres comme un supermarché, du moins pas plus que les discothèques, les bars ou les soirées.

C'est un moyen comme un autre permettant de rencontrer du monde.

Il est vrai qu'internet favorise la superficialité : un coup d'œil sur la photo puis on décide si oui ou non la personne mérite d'être contactée. Peu importe ta personnalité, tes goûts, tes passions..., une discussion débutera, ou ne débutera pas, sur le seul ressenti d'une photo. Le coup de foudre à la Walt Disney sinon rien...

Mais internet n'est que le reflet de notre société. Une image de notre monde avec ce qu'il y a de bien et de moins bien.

N'oublions pas, les sites de rencontres ne sont que des outils, des codes de calcul conçus pour mettre en relation les personnes.
Les échanges, les dialogues, les prises de contact, la politesse, le respect, nous appartiennent...

Conclusion : à nous de bien utiliser les sites, de bien les manier, de les tirer vers le haut. Les belles rencontres, qu'elles soient amicales ou amoureuses, frapperont alors à la porte de chacun.
La balle est dans notre camp...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il  a quand même raison, nous sommes des objets de marché quand viennent sur vos compte et se disent "intéressant? Voyons voir" comme si nous étions un produit exposé sous leur yeux! Mais c'est pour ça qu'il faut les inviter à vous parler au lieu de tout dévoiler sur son "mur", car une personne est un humain à qui l'on parle, on ne va pas le renifler pour savoir q'il est correct pour soi!

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Je ne souscris pas à cette idée de marchandisation de l'amour. Un marché signifierait qu'on ferait son choix sur un étale et qu'on repartirait clé en main avec un produit à consommer, moyennant finance. 

Si j'admets qu'on vit dans une société fortement marchande (le site de rencontre en lui même est marchand, ses clients étant soient les utilisateurs qui paye un abonnement, soit les publicitaires), et de plus en plus médiatisée et connectée, il ne faut pas non plus tomber dans la logique que tout ne serait résumé qu'à une simple consommation. 

Site de rencontre où pas on fait une sélection visuelle, et en effet cette sélection visuelle est accrue sur le site de rencontre parce qu'on a pas l'effet charme, l'effet répartie qu'on peut trouver dans une vraie rencontre. 

Je préfère voir le site de rencontre comme un médium qui élargit les frontières, pas comme une solution unique. C'est quand même bien pratique pour les LGBT. Très honnêtement j'ai pas encore rencontré beaucoup de gays depuis que je suis à Rennes, et même si j'en ai croisé, on ne se promène pas avec une pancarte "I'm gay". 

photo de l'auteur greg686ws
Greg686ws
Homme de 42 ans
PLOERMEL

4 remerciements
Si on va par là, c'est la vrai vie le supermarché. (en ce qui me concerne, c'est plutôt une supérette) Internet, c'est juste le Drive: t'as plus à bouger le cul de chez toi pour faire ta sélection...
Les gens qui se comportent comme des salauds IRL resteront des salauds 2.0

Pour ma part, c'est un moyen supplémentaire. C'est parfois le seul pour rencontrer des gens  lorsqu'on habite à pétaouchnok ou qu'on est un peu trop timide pour aborder les gens d'emblée.
Si on prend une fête étudiante, à part pour se bourrer consciencieusement la gueule, il me sembles que c'est pareil, non?
Ou la boite de nuit. Ne me dites pas que vous allez en boite pour écouter de la musique?
C'est des endroit ou on multiplie les potentiels. Les rencontres n'y sont pas forcément moins superficielles.
Edit: Et il peut aussi se passer de belles choses sur internet, comme suite à des rencontres en soirée, en boite, ou n'importe ou ailleurs.

Gaeyeregard a écrit :
Un marché signifierait qu'on ferait son choix sur un étale et qu'on repartirait clé en main avec un produit à consommer, moyennant finance.

Ça existe aussi sur internet - comme dans la vraie vie. Mais là on ne parle plus de sentiment, et en général celui qui achète est d'accord avec celui qui vend sur la nature des relations

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En général, les mecs sur les sites de rencontres se comportent de la même manière que si tu faisais connaissance avec eux dans un autre lieu ! T'as les mythomanes, les romantiques, les très sexes, etc. L'essentiel est d'être le plus authentique possible, ce qui est plutôt rare actuellement !!!

photo de l'auteur baptiste
Baptiste
Homme de 24 ans
Paris

4 remerciements
Si internet peut parfois être un nid à mauvaises rencontres (comme dans la vraie vie d'ailleurs), c'est également important de rappeler que de belles choses peuvent s'y passer.

(Petite précision pour la suite, j'ai une grande famille)

Ma soeur a par exemple rencontré son mari sur le net il y a bien des années, et ils sont maintenant mariés, ont des enfants. J'ai deux cousines dans le même cas également.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C est pareil qu' aller en boîte ou avant aller au bal....

Il faut arrêter de se victimiser des nouvelles technologies et de dire que c était mieux avant.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors, je dirai qu'un site de rencontre c'est très utile pour les gens qui sont ben dans une campagne pommé et qui on pas forcément les moyens, et les possibilités d'aller dans des bars qui sont fait pour eux (oui c'est mon cas...) et en plus je suis une trouillarde donc bon ça n'arrage pas !
Après chacune et chacun de voir comment procéder !

photo de l'auteur Hoctave
Hoctave
Homme de 25 ans
Paris/St Dizier

10 remerciements
Attention je revisite:

Un regard, un sourire, une discussion, une rencontre puis une histoire de couple ? Vous l'avez sûrement vécu. Seulement si cela cesse, ne reste t-il plus qu'à retourner dans un bar et d'engager une discussion avec la première personne qui nous plait et de recommencer la boucle ? Du consommable, nous ? L'amour lui même doit il est engendré dans ce fléau qui a eu raison de nos sociétés et de nos styles de vie ?

Une musique, un clin d’œil, une danse, une rencontre puis une histoire de couple ? ...

Ne serait-ce pas tout simplement un média différent pour rencontrer ? Il y a bien sûr des avantages comme une prise d'initiative simplifiée, une discrétion certaine mais derrière ça il y a des défauts comme la distance, un langage du corps inaccessible, le timbre de la voix modifié sur skype, son odeur qui demeure mystérieuse ect... (tout ça avant rencontre)

Néanmoins, s'il y a une chose que je reconnais c'est bien que les nouvelles technologies ont modifié notre façon d'envisager nos relations humaines. En plus de l'immédiateté de ce genre de site il y a aussi l'accessibilité qui entre en jeu. A titre de comparaison j'imagine que l'arrivée des mails/mèls/courriels ont du secouer les habitués des courriers.

En gros pour moi il y a des gains et des pertes souvent symboliques car liés au temps, difficultés et à la patience. Mais je pense que si on reste dans la mesure on arrive facilement à peser les "pros & cons". Car pour moi le média doit être choisi en fonction de cette balance personnelle. Imaginons que tu habites dans une ville de campagne, il n'y a pas de bar, pas de resto', il n'y a que des chats et des vieux qui sentent le savon (oui c'est dur.) Passer par un site peut devenir un bon compromis pour ne pas finir vieux ou même pire devenir un chat. Inversement si tu es très avenant et que tu aimes beaucoup le plaisir de la chair une boite spécialisée de Paris te donnera plus d’opportunités j'imagine.

Je pense que l'idée de consommation découle de l'immédiateté et surtout de l'aspect virtuel. Car c'est par l'intermédiaire du numérique qu'on communique et non pas à travers notre corps. Ainsi beaucoup se sentent déresponsabilisés d'un comportement considéré comme inapproprié, socialement parlant, puisqu'ils sont noyés dans cette mer agitée (on surf dessus !) et dans laquelle ils n'ont plus pied. Ce qui explique le désamour de certains vas à vis de ces sites.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Jvais répondre uniquement pour mon cas :
Perso j'aime bien "griller" les étapes, les bekiss et autres discussions qui durent une éternité très peu pour moi aujourd'hui, je parle qu'à des personnes que je peux rencontrer, non pas parce que je suis une "morte de faim" à la recherche de gens à consommer, mais parce que j'aime les vraies rencontres avec des personnes en 3D, qu'importe si c'est le temps d'une journée, de quelques sorties ou d'une relation (amitié, couple, ou que sais-je) plus continue, car ça, ça dépend de ce qu'il se passe dans la réalité, de ce qui nous rapproche au final, et non d'un bekiss et de quelques mails échangés. Donc non, je ne réduis pas une relation à son point de départ (bekiss ou smiley suivi de "coucou veux faire connaissance hihi lol"), car c'est loin d'être systématique et ça dépend complètement de la personne qu'il y a derrière, avec des discussions et des délires bien différents à chaque fois (à moins d'avoir aucune personnalité, d'en avoir rien à carrer de celle de l'autre, et de se mettre en couple dès qu'on rencontre quelqu'un de pas dégueu).
Après le côté "consommable" de la relation en elle-même, c'est une toute autre question qui ne dépend pas d'internet, mais de ce que tu attend de l'autre, avec plus ou moins de considération et d'honnêteté, sauf que c'est rarement complètement conscient à moins d'une grande lucidité ^^ Dans l'absolu tout se consomme, y compris nous même et notre temps de vie alors bon... ça peut aller loin :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mon avis sur la question, qui je l'avoue rejoint la tendance générale.
Les sites de rencontres ne sont pas pire que la vrai vie: on sélectionne sur le visuel avec qui on va entamer la conversation (sauf rencontre via d'autre amis), passe ce qui doit se passer, et si cela se termine on recommence.
A ceci près que dans la vraie vie, lorsque quelqu'un vient discuter avec vous, à moins d'être un sauvage, vous lui répondez, sur le net certains n'ont pas l'éducation minimale pour cela.

photo de l'auteur greg686ws
Greg686ws
Homme de 42 ans
PLOERMEL

4 remerciements
Hoctave a écrit :
Passer par un site peut devenir un bon compromis pour ne pas finir vieux

Dans la vie, si partir d'un moment tu ne deviens pas vieux, c'est que tu es devenu mort entre temps. 
(c'est de l'ironie hein, j'ai très bien compris ce que tu voulais dire)

photo de l'auteur Skyquiver
Skyquiver
Homme de 30 ans
Près de Nice

9 remerciements
Le monde est devenu un "village". Je ne compte pas revenir sur tous les points positifs et négatifs évoqués.
Cependant pour certains ( et moi le premier ) qui ne sortent pas vraiment en boîtes ou autres c'est un outil de communication fort utile lorsqu'il est bien utilisé.

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 28 ans
Paris

18 remerciements
Il ne faut pas confondre un outil et l'usage qu'on en fait.

Je prends un exemple : on dit souvent que Facebook c'est le mal, ça rend les gens complètement gagas, etc. Mais faisons la part des choses :
Facebook dans l'absolu est un outil qui peut s'avérer pratique pour communiquer.
Après, il y a l'usage qu'en font les gens : faire étalage de leur vie quotidienne, lancer de mauvaises rumeurs, mettre en scène sa vie... mais aussi transmettre des bons plans à un ami, inviter un groupe à une soirée, donner des nouvelles à la famille et aux amis par exemple.

Je pense qu'il en va de même pour ce site. Je trouve que c'est injuste de blâmer le format du site et les services qu'il propose. À vous d'en tirer parti avec tact.

Essayez de voir le bon côté des choses, ce genre de site est bien pratique pour démarrer des rencontres.

Je vis dans un endroit où tout ça n'existe pas et où la gaypride n'est pas près d'arriver.

Avoir un site comme ça qui filtre une bonne partie des plans, où l'on peut discuter de sujets variés et se rencontrer IRL après est quand même plus sympa que de ne rien avoir du tout... profitez-en.

Enfin, ce n'est pas pas la faute du site ni du staff si certains membres font un usage particulier des outils proposés pour passer d'une relation à l'autre en quelques jours :)

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Avatea a écrit :
Avatea , garçon de 24 ans de Papeete Il ne faut pas confondre un outil et l'usage qu'on en fait. Je prends un exemple : on dit souvent que Facebook c'est le mal, ça rend les gens complètement gagas, etc. Mais faisons la part des choses : Facebook dans l'absolu est un outil qui peut s'avérer pratique pour communiquer. Après, il y a l'usage qu'en font les gens : faire étalage de leur vie quotidienne, lancer de mauvaises rumeurs, mettre en scène sa vie... mais aussi transmettre des bons plans à un ami, inviter un groupe à une soirée, donner des nouvelles à la famille et aux amis par exemple. Je pense qu'il en va de même pour ce site. Je trouve que c'est injuste de blâmer le format du site et les services qu'il propose. À vous d'en tirer parti avec tact. Essayez de voir le bon côté des choses, ce genre de site est bien pratique pour démarrer des rencontres. Je vis dans un endroit où tout ça n'existe pas et où la gaypride n'est pas près d'arriver. Avoir un site comme ça qui filtre une bonne partie des plans, où l'on peut discuter de sujets variés et se rencontrer IRL après est quand même plus sympa que de ne rien avoir du tout... profitez-en. Enfin, ce n'est pas pas la faute du site ni du staff si certains membres font un usage particulier des outils proposés pour passer d'une relation à l'autre en quelques jours Modification par Avatea le 11/11/2015 - 07:47:27

Tout à fait d'accord avec toi! Quel grand sage :p ! Donc si BeTolerant devient nul c'est de votre faute si si c'est Avatea qui le dit ahahah !

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 28 ans
Paris

18 remerciements
Espérons que ça reste au top sinon je sens que je ne vais pas me faire beaucoup d'amis ^^;

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit