Le sondage politique de BeTolerant

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
11/04/2022 à 22:27 - 11/04/2022 à 22:34

Hello à tous/toutes,

J'ai participé au sondage. Je le trouve assez vague. Pourquoi ne pas avoir mis directement les 12 candidats ? Enfin maintenant que le 1er tour est passé, un sondage Macron VS Le Pen serait plus d'actualité.

A l'heure où j'écris ces lignes, le vote pour la "gauche modérée" remporte la majorité, mais ça veut dire quoi exactement ? La gauche modérée a traditionnellement été le PS (parti socialiste), mais c'est la déconfiture totale pour Anne Hidalgo du haut de ses 1.8%....

Et aussi, je trouve que cet axe gauche/droite est complètement dépassé. Marine Le Pen est plus à gauche d'Emmanuel Macron sur les questions économiques (retraite, chômage, etc) mais plus à droite sur les question sociétales (LGBT, insécurité...).

Pour moi y a 3 axes distincts :

  1. l'économie : plutôt socialisme ou libéralisme ? Ça abordera toutes les problématiques liées à l'emploi, les services publics, les retraites...

  2. la France dans le monde : priorité à la nation ou mondialisme ? Ici, questions d'immigration et de politique étrangère (OTAN, UE, etc)

  3. le sociétal : progressisme ou conservatisme ? Pour les droits des femmes, des LGBT, etc...

Bon, un sondage entre les 12 candidats suffirait, pas besoin d'une analyse si poussée. ;)

avatar contributeur de Alkemist
Alkemist
11/04/2022 à 22:35

Me dire que y'a 23% de gens de droite et d'extrême droite ici, me rassure pas du tout...

J'aurai pas imaginé ça...

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
11/04/2022 à 22:41 - 11/04/2022 à 22:43

Citation de Alkemist #396539

Ça s'explique sûrement parce qu'il n'y a pas de différences radicales entre les programmes concernant les LGBT, même en prenant les deux extrémités du spectre politique.

Il n'y a aucune avancée sociétale majeure comme le mariage pour tous (quinquennat Hollande).

Et plus précisément, concernant les LGB, y a aucune différence déjà. Même Eric Zemmour ne veut pas revenir sur le mariage. Il a bien dénoncé ce qu'il appelle "l'idéologie LGBT" mais il visait surtout la lettre T ici.

Les différences sont surtout marquées sur les personnes transgenres et toutes les autres lettres (QIA+) qui représentent très peu d'électeurs.

Même au sein de notre communauté, les approches transactivistes sont loin de faire l'unanimité, même si on prend que les personnes de gauche (j'en veux pour preuve l'éternelle guerre entre les "TERF" et les transgenres).

Voilà, tout ça pour dire que les votes des LGBTQIA+ se calquent assez bien sur les votes de la population globale.

avatar contributeur de Alkemist
Alkemist
11/04/2022 à 22:43

Me dire que y'a 23% de gens de droite et d'extrême droite ici, me rassure pas du tout...

J'aurai pas imaginé ça...

Citation de Saturne86 #396540

Heuuu.. Tu dois être mal renseigné, côté Mélenchon il y a pas mal d'avancer niveau personne trans de ce que j'ai lu.

Et côté extrême droite il y a pas mal de recul sur pas mal de plans côté LGBT.

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
11/04/2022 à 22:45

Citation de Alkemist #396541

Oui c'est ce que je disais concernant les personnes trans', toutes les personnes désignées par ce qui suit les lettres LGB de notre communauté sont les plus affectées par des programmes très conservateurs.

Mais concernant les LGB, y a rien de spécial.

avatar contributeur de Alkemist
Alkemist
11/04/2022 à 22:48

Sur le principe, vu ce que peuvent vivre les personnes LGB, je comprend vraiment pas qu'on puisse pencher de ce côté de la balance.

Même si elle montre pas qu'elle veulent revenir en arrière sur le mariage pour tous, rien ne dit qu'elle le feront pas. Parce que je pense qu'elle en rêverait.

De manière générale la tolérance n'est pas vraiment la valeur qui porte la droite.

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
11/04/2022 à 22:54 - 11/04/2022 à 23:05

On est pas dans leurs têtes mais je pense vraiment que les priorités des candidats les plus à droite ne sont pas axées contre les LGB. (Sur les transgenres, c'est une autre histoire parce que la question est encore balbutiante)

Les années passant, il devient intenable pour elles de tenir un discours rétrograde. Chirac aurait sûrement été contre

l'avortement (loi de 1974), mais il s'est même pas posé la question en 1995 lors de son élection.

Le Pen voulait abroger le mariage pour tous en 2017, c'était dans son programme. Pécresse avait manifesté en 2013.

Toutes deux ont renoncé. Pas juste car ça déplairait trop, je pense qu'elles ont sincèrement évolué et qu'elles s'y sont fait (elles ont vu que ça a pas enclenché les délires annoncés comme mariage zoophile, inceste, etc)

avatar contributeur de FRANCK-PARIS
FRANCK-PARIS
11/04/2022 à 23:16

Citation de Saturne86 #396546

Juste un point d'histoire, Chirac ne pouvait pas être contre l'avortement, puisque c'est lui, premier ministre en 1974, qui l'a fait voter au parlement.

D'ailleurs personne dans les partis politiques n'est contre l'avortement, c'est sur le délais que la droite veut le restreindre et la gauche l'allonger.

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
11/04/2022 à 23:18

Oups, je m'excuse. J'ai dit ça un peu au pif parce-qu'il est de droite. Et je pensais à lui car Pécresse est du même parti politique, historiquement, et elle était contre le mariage pour tous.

Comme quoi, la droite républicaine était déjà plutôt "progressiste" en 1974 ^^

avatar contributeur de FRANCK-PARIS
FRANCK-PARIS
11/04/2022 à 23:27

c'est compliqué, mais la première partie du septennat de Giscard avec Chirac comme premier ministre est assez ouverte, il légalise les acquis de mai 1968, divorce par consentement mutuel, majorité à 18 ans, avortement, culture ... C'est la seconde partie avec Raymond Barre qui est marquée par un tournant conservateur. Il ne favorise pas les courants gays, mais ils deviennent plus visibles à ce moment là.

avatar contributeur de Benkium
Benkium
11/04/2022 à 23:36 - 11/04/2022 à 23:38

Citation de Saturne86 #396538

Tu as tout à fait raison, l'axe gauche-droite détermine l'emplacement des sièges dans une assemblée mais ne décrit pas complètement une orientation politique.

Et il y a plusieurs axes, ce qui explique la diversité des partis politiques, des opinions, etc. Il n'existe pas de consensus sur le nombre et les catégories d'axe à considérer.

Le modèle le plus simple que je connaisse est celui qui distingue deux axes de libertés :

  • la liberté individuelle (de l'autoritarisme à l'anarchie)

  • la liberté économique (du communisme au capitalisme)

Le modèle le plus complexe que je connaisse distingue 8 axes :

  • la nature humaine : de l'essentialisme (tout ce qu'on est est innée) au constructivisme (tout ce qu'on est est acquis)

  • la justice : du pardon (i.e. réhabilitation) à la dissuasion (i.e. punition)

  • la société : du progressisme (évolution des mœurs) au conservatisme (respect des traditions)

  • l'externalité : de l'internationalisme au communautarisme

  • la propriété : du communisme au capitalisme

  • la liberté économique : de l’interventionnisme au libéralisme

  • la gestion des ressources : de l'écologie au productivisme

  • le modal politique : du révolutionnarisme au réformisme

Le modèle des 3 axes que tu suggères, corresponds à 3 des 8 axes précédemment cités.

Mais il n'est pas clair que la démultiplication des axes rendra systématiquement mieux compte des phénomènes et idéologies politiques.

avatar contributeur de Stolon
Stolon
12/04/2022 à 12:02

"un sondage Macron VS Le Pen serait plus d'actualité"

On va tolérer tout et n'importe quoi ici ?

Faut donner son aval pour donner le pouvoir soit à la noblesse soit au clergé ?

Conséquence de la neoliberalisation des médias, les personnes de ce pays sont mal informées (et pour beaucoup ne prennent pas la peine d'aller chercher des infos indépendantes) et sont habituées à avaler des infos polisséet, censurées, déformées.

Le Pen est ouvertement anti-lgbtqia.

Macron garde en place des ministres impliqués dans des affaires d'agression sexuelle, de corruption, et d'autres qui font tout contre le "lobby wokiste".

Ces gens sont hostiles aux idéaux mis en avant par ce site,

les deux sont impliqué·e·s dans des affaires de corruptions et fraudes (mc kinsey, panama papers, affaires des euro députés), et ont des politiques qui vont dans le sens d'une séggrégation toujours plus nette entre les plus modestes et les classes aisées.

Le GIEC déjà censuré par les gouvernements parle de 3 ans pour agir (pour que les 3 générations qui viennent aient une vie supportable et que les suivantes puissent exister — sans parler de la situation de tous les non humains qui crevent en masse dans l'ignorance…), et les programmes de ces deux là valent rien (ça a été étudié par les organisations écologistes, leur propostion c'est du bullshit).

C'est du, oh la la, les immigrés ils sont pas gentils, les pauvres ils sont malpolis, les militants c'est des terroristes, nous on vaut quelque chose, pas eux.

Bref, pour les 5 années à venir il va falloir à apprendre à se serrer les coudes et essayer de poucer les décisions municipales (si les formations politiques ne sont pas aussi affligeantes) contre celles de l'état.

Perdez pas trop de temps avec ce genre de débat stérile. C'est à Macron de promettre (et d'être un petit peu convaincant) d'arreter d'éborgner les gens à chaque contestation, d'arreter d'autoriser avec complaisance le cisaillage des tentes des personnes immigrés, de relever de leur fonctions les ministres accusés de faits graves (ça a pas l'air de le déranger d'en changer toutes les semaines), d'arreter de casser le service publique, d'arreter de filler de l'argent aux grosses boites qui réinvestisse à l'étranger. Aussi si il pouvait arreter de confier les décisions cultureles à sa femme que personne n'a élu, ce serait pas mal.

Il est assez facile de prédire que le vainqueur qui écrasera ses adversaires au second tour c'est l'abstention (comme au premier tour d'ailleur — ce second tour c'est le choix d'environ 25 millions de Francais·e·s dans un pays qui en compte 68 millions).

avatar contributeur de Casimodotte
Casimodotte
12/04/2022 à 12:36 - 12/04/2022 à 12:37

Citation de Saturne86 #396538

Je ne savais pas qu'il y avait un Sondage, je n'ai pas vue le Post, c'est quoi le titre ? Dans quelle catégorie du forum ? Merci beaucoup

.............

Citation de Alkemist #396541

Je pense qu'ici il y a des opinions diverses comme ailleurs.......... Après, je sais pas si les questions ne jouent pas sur les résultats.... C'est comme certains Tests psychologique, des fois, on ne se reconnaît pas forcément quand on voit l'analyse qui a été faites de nos réponses ...

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
12/04/2022 à 16:07

Citation de Stolon #396571

"On va tolérer tout et n'importe quoi ici ?

Faut donner son aval pour donner le pouvoir soit à la noblesse soit au clergé ?"

C'est juste pour tâter la température ici, et en incluant aussi les choix "Abstention" et "Vote blanc".

Avec tout mon respect, ce n'est ni à toi ni à moi de dire ce qu'on doit tolérer sur ce site. J'ai juste fait une suggestion.

avatar contributeur de Lulustrike
Lulustrike
13/04/2022 à 12:38 - 13/04/2022 à 13:14

Bonjour

Certains sont surpris que des personnes lgbtq+ soient à droite et à l'extrême droite.

J'aimerais rappeler qu'au parti nazi en 1933 il y avait des homosexuels fervents partisans de Hitler (comme Ernst Röhm chef des SA), donc non il y a rien de surprenant.

Une personne lgbtq+ peut être très bien être raciste ou xénophobe ou anti-musulman etc.

Comme une personne qui subit et est victime du racisme peut être raciste (comme l'ex conseiller en communication en Zemmour mais's'il n'y avait que lui) comme je connais des personnes issues de l'immigration qui votaient déjà FN et qui votent Marine alors qu'elle veut inscrire la priorité nationale dans la constitution.

Citation de Saturne86 #396546 Toutes deux ont renoncé. Pas juste car ça déplairait trop, je pense qu'elles ont sincèrement évolué et qu'elles s'y sont fait (elles ont vu que ça a pas enclenché les délires annoncés comme mariage zoophile, inceste, etc)

Detrompe toi le fn n'a jamais renoncé à l'interdiction du mariage pour tous ou de l'avortement, ou à la restauration de la peine de mort etc.

Toutes ces remises en cause de notre modèle sociétal qui pouvaient faire peur à certains électeurs pour voter pour elle ont été temporisés et évacués via'l'idée de faire des référendums d'initiative populaire (dont la plupart se révéleront anti-constitutionnels car ils remettent en cause certains principes fondamentaux des droits de l'homme )

Marine prévoit différents référendum pour toutes ces questions sociétales afin qu'elles ne figurent plus dans son programme mais quand tu écoutes bien les cadres RN ces propositions qui n'apparaissent plus dans le programme sont toujours d'actualité et seront programmés pour être l'objet de futur référendums (qui iront encore à l'encontre des droits de l'homme et de la femme et de toutes les minorités) et je pense qu'il y aura un plébiscite référendaire en faveur de Marine.

Déjà la première étape du RN c'est institutionnaliser le racisme au niveau de l'état avec sa priorité nationale (qui est anti constitutionnel en l'état ).

On peut donc craindre la fin de notre état de droit dès le premier référendum sur la priorité nationale qui nécessitent une refonte complète de notre constitution (en retirant le respect des droits de l'homme ).

En élisant Marine il faut s'attendre à un coup d'état constitutionnel qui mettra fin à notre état de droit tel que nous le connaissons.

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
13/04/2022 à 13:32 - 13/04/2022 à 13:38

J'entends ces arguments, après je trouve que la macronie a fait fort aussi dans l'extrême-centre...

Le pass vaccinal était quand même violent, la répression contre les gilets jaunes était violente (alors que la police est plus timorée face à de vrais voyous), il a la majorité absolue à l'assemblée nationale, et j'ai même déjà lu dans un article (que je ne retrouve plus) que les députés LREM subissent des pressions en interne pour voter selon le consensus général imposé. Il a jamais fait aucun référendum, c'est le digne héritier de Sarkozy qui a superbement ignoré le choix du peuple en 2005.

On dit que Le Pen traite mal la presse, et c'est vrai, mais Macron en fait autant. Lors de certaines conférences, les intervenants sont limités à des questions préparées. Le média "Reporterre" s'est vu bannir d'un meeting ! Mais ça choque beaucoup plus quand c'est Le Pen qui bannit "Quotidien".

Gérald Darmanin, ministre de l'intérieur sous Macron, a sorti un jour à une Marine médusée qu'il la trouvait molle.

Et enfin, la goutte d'eau ultime, Macron songe à abolir le droit à l'anonymat sur Internet. Grosse goutte d'eau, que dis-je, un seau d'eau glacée. Toujours sous couvert de nous protéger du terrorisme et de la haine en ligne, on se rapproche doucement d'un contrôle social à la chinoise.

Je ne défends pas Le Pen, et je sais vraiment pas si j'oserai voter pour elle, j'ai juste l'impression que la simple étiquette "centriste" pousse naturellement à minimiser des comportements qu'on trouverait graves chez d'autres.

Pour terminer, là c'est le deuxième et dernier mandat d'Emmanuel Macron, donc là il aura rien à perdre, il va bien se lâcher sur toutes ses réformes économiques et sociales. Vous pouvez déjà sortir le gilet jaune si vous êtes contre la retraite à 65 ans, mais ça servira sûrement à rien.

avatar contributeur Denoal
Denoal
13/04/2022 à 13:42

Citation de Lulustrike #396658

J'aimerais rappeler qu'au parti nazi en 1933 il y avait des homosexuels fervents partisans de Hitler (comme Ernst Röhm chef des SA), donc non il y a rien de surprenant.

Heu je rappelle aussi qu a cette merveilleuse époque il existait la croix rose pour repérer déporter et assassiner les homosexuels...

Mais c est vrai qu il y avait qq Homo dans les copains d Hitler... Tout comme il y a des noirs et des musulmans au RN ... Moi ça me dépasse...

Je hais MLP depuis toujours. Mais il ne faut pas oublier que EM laisse pourrir la situation pour faire plaisir à ses potes fortunés. Il laisse mourir le système de santé français, alors qu il y a 20ans on était le meilleur système au monde. C est affligeant.

Mais lui s en fout qu on meurt dans l indifférence. Il s en fout qu on soit discriminé au travail. Que les déserts médicaux s agrandissent chaques jours.... Et comment faire pour apporter de l aide et du soutien psychologique aux jeunes homos ou trans si il n y a pas un minimum de service de soins? Ils vont rester dans leur souffrance en s imaginant être les seuls monstres dans ce monde.... C est effrayant

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
13/04/2022 à 13:55 - 13/04/2022 à 14:03

Citation de Denoal #396663

"Tout comme il y a des noirs et des musulmans au RN ... Moi ça me dépasse..."

Bah s'ils habitent dans des quartiers difficiles, avec un climat d'insécurité (voire parfois une insécurité réelle), ça permet de comprendre.

Faut pas sous-estimer le trauma anxieux, et c'est assez facile de le juger lorsqu'on a jamais eu à subir de désagréments (toxicos qui zonent dans le quartier, saleté, tapage nocturne, etc), sans parler d'agressions.

Je ne sais pas si le RN peut apporter une solution, mais demander à ces gens de rempiler pour 5 ans de macronie sans sourciller au nom du barrage à la "haine" est un peu osé, on peut comprendre leur crispation.

avatar contributeur de Lulustrike
Lulustrike
13/04/2022 à 14:54

Citation de Saturne86 #396664

Peu importe si c'étaient les questions sociales qui étaient aussi importantes alors Mélenchon ou Roussel seraient en tête du premier tour.

Ça serait cohérent.

Ça ne l'est pas.

Le programme du fn ne contient que des mesurettes sociales et ça reste un programme économique neolibéral .

Personnellement j'ai vécu dans une banlieue très dure ado avec beaucoup d'immigration et d'insécurité et j'avais des parents pro FN.

Je suis pourtant anti FN ... donc je n'y crois pas à cette excuse car je connais beaucoup de gens qui votent fn sans avoir vécu dans ce genre d'endroits qui m'avancent ça pour voter fn au lieu d'assumer leur choix politique.

Il faut arrêter de parler au nom des cités ou des catégories populaires.

D'ailleurs si l'argument était vrai dans la Seine saint Denis marine devrait être en tête non c'est Mélenchon dans les quartiers dits difficiles ...

avatar contributeur de Maxine
Maxine
13/04/2022 à 16:46 - 13/04/2022 à 17:55

Ça me fait tellement envie ce topic, je suis comme Valoche Damidot devant un Bricomarché.

Gnéééééé.é.s....... Non allez. Non Maxine.

Bisous les gens. 😘

PS : Constitutionnalisation d'urgence de l'indépendance alimentaire, énergétique, morale du pays. Refonte de l'école et de l'hôpital. Relations internationales à rattraper d'urgence. Climat et Sécurité. Vote Blanc, assemblées constituantes. Il nous faut des priorités peu importe les candidats.

Re-bisous.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
13/04/2022 à 21:57

Citation de Alkemist #396539Me dire que y'a 23% de gens de droite et d'extrême droite ici, me rassure pas du tout...J'aurai pas imaginé ça...

Ben tu vois moi j aurais cru qu il y en aurai plus

avatar contributeur de Stolon
Stolon
13/04/2022 à 22:31 - 13/04/2022 à 22:33

La santé (et avoir un minimum d'éthique) c'est peut être la priorité non ?

Aucun des deux candidats n'a de politique sur l'élevage intensif, principale responsable de la propagation/mutation des

virus, alors que la grippe aviaire court depuis le début de la campagne.

Les ruraux qui ont des petits élevages plein air ou juste des oiseaux (oies et poules) pour brouter l'herbe ou en refuge se voient interdire de laisser sortir les bêtes.

Les oiseaux sont tués par milliers dans leur hangar avec des cas (rare on espère) par asphyxie en coupant les ventilos (mort lente sur plusieurs heures) ou gazage au C02 faute de vétos pour assurer la non contamination ou s'occuper des euthanasies.

À coté de ça, ce système de "production" favorise l'antibiorésistance (vu que les consommateurs bouffe les antibiotiques avec la chair de l'animal), et le système d'approvisionnement favorisent les contaminations bactériennes. D'où les scandales récent kinder/buitoni.

La question de l'utilité — de bouffer des 10aines de milliards de fond publiques (européen) pour ce genre d'agriculture qui subventionne la quantité et pas la qualtié nutritive — n'a même pas l'air de leur éffleurer l'esprit.


Citation de Maxine #396677

Le vote blanc compté pour de vrai, faudra attendre … très longtemps (on en parle depuis les années 90) … les députés n'en veulent pas, ça discréditerait leurs mandats et ça faudrait le bazar avec des élections à 2 tours.

Depuis la loi modifié de Bayrou, le vote blanc est décompté mais ne compte pas (à part donner plus de légétimité au candidat élu, vu que ca compte comme taux de participation).

Il serait intéressant modifier les modalités de vote (ajouter de la pondération par exemple), mais tant que l'information est gérée par la tyranie du profit quelque soit les systèmes de vote ca ne marche. On ne fait une démocratie avec une fabrique du consentement.


Citation de Lulustrike #396658

Autre paramètres sur les votes et positions sur l'échequier politique, c'est la tradition à gauche de voir l'exploitation des corps comme un bloc de choses à combattre. Et ça ça plait pas trop dans le milieu lbgt dans lequel certaines personnes voit en la prostitution un moyen de s'émanciper (financièrement entre autre) et la GPA un moyen d'accéder à la parenté.

Et coté droite libérale, comme tu peux faire ce qui tu veux (ou presque) tant que tu es riche, on a une apparente vision de liberté individuelle.

avatar contributeur de HaricotMungo
HaricotMungo
14/04/2022 à 00:56

Citation de Saturne86 #396661

Et enfin, la goutte d'eau ultime, Macron songe à abolir le droit à l'anonymat sur Internet. Grosse goutte d'eau, que dis-je, un seau d'eau glacée. Toujours sous couvert de nous protéger du terrorisme et de la haine en ligne, on se rapproche doucement d'un contrôle social à la chinoise.

Je suis apolitique. Mais ça m'amuse de constater comment on interprète la politique d'ailleurs. La politique chinoise n'a rien à voir avec macronie. En terme de contrôle social la France est très loin derrière la chine , vais pas dire une année lumière, mais genre. y a donc rien à craindre. Le fait de vouloir s'aligner avec la Chine en terme de contrôle social est plutôt un rêve , car cela demande beaucoup d'infrastructures de surveillance a un somme astronomique, je ne pense pas le gouvernement français arrive à dépenser autant, surtout , la Chine a plein d'entreprise privées a point de technologie qui s'emmêlent avec l'état en terme de surveillance. la France n'est pas un pays capable de réunir tous ces facteurs.

Après , il n'a jamais été demander d'enlever l'anonymat sur le net en Chine, on peut dire tout genre de bêtises comme on fait ici en France, tout en restant anonyme sur n'importe quel réseau social. tant que ça touche pas la politique PCC et la souveraineté. En plus, les pornos , les blagues obscènes, les cyber harcèlements, les insultes, la prostitution, les deals, les jeux de pari illégaux trouvent leur place en ligne, et la police n'a pas toujours le temps de remettre tout ça en règle, ou des fois , elle laisse aller. Tout comme ici et ailleurs.

avatar contributeur de Maxine
Maxine
14/04/2022 à 01:09 - 14/04/2022 à 01:22

Citation de HaricotMungo #396710

This .

Je valide cette analyse. La France à toujours eu un retard informatique certain. Y'a qu'à voir comment la meute politicienne utilise le mot "Cyber" comme dans les années 90. Faut arrêter. On a qui comme géant numérique nous ? Vraie question. Et l'UE ne fera rien contre les GAFAM, donc si il y a surveillance ça viendra de là surtout, j'ajouterais à des fins commerciales sûrement (les infos sont une denrée prisée par tout le monde), et le gouvernement français sera complice as usual like business.

Mais si ils pouvaient ils feraient tout, actuellement. Macron est ivre de lui-même. Par ailleurs je ne sais pas par chez vous, mais, chez moi, il y a des drones de la police qui surveillent la ville tous les jours. Et oui.

Citation de Stolon #396693

Je suis d'accord.

Je suis d'ailleurs un peu plus simpliste dans la solution, modifier les modalités du vote à la Claymore (l'épée médiévale pas la mine américaine). Je trouve ça très pondéré comme consentement, vu les insultes de Macron envers son peuple qui deviennent personnelles.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
14/04/2022 à 02:40

Citation de Maxine #396712Macron est ivre de lui-même

Grand bien lui fasse , enfin personnellement ce qui me gêne ce n est pas tant son égocentrisme démesuré où la très haute estime qu il a de lui mais son mépris et ses insultes envers certains .

Et aussi quand il parle d unité européenne

🤣 qu il essaye deja d avoir une unité nationale parceque ce n est pas en stigmatisant et en divisant qu il y arrivera ça c est certain .

Citation de Maxine #396712Par ailleurs je ne sais pas par chez vous, mais, chez moi, il y a des drones de la police qui surveillent la ville tous les jours. Et oui.

Oui et donc ça donne quoi ? Les drones viennent arrêter les gens ? les drones forment des magistrats ? Construisent des prisons ?

Ça se passe comment concrètement ?

Nan parceque si c est juste pour constater des infractions , délits ou autres et ne rien faire derrière autant pisser dans un violon .

avatar contributeur de Benkium
Benkium
14/04/2022 à 09:33

J’ai l’impression que la discussion se détourne de la question d’origine.

Le débat ici semble s’orienter sur les qualités et défauts des différents candidats à l’élection présidentielle alors que le sondage de Betolerant était plus ouvert et ne se limitait pas à la seule élection présidentielle française. Pourquoi et comment en est-on arrivé à une telle réduction du débat ?

avatar contributeur de Rosso
Rosso
14/04/2022 à 11:58

Citation de Benkium #396728J’ai l’impression que la discussion se détourne de la question d’origine.

Bien alors recentrons le débat , mais personnellement je ne suis pas politologue , j essaye de comprendre mais je rame donc si tu pouvais revenir aux fondamentaux et à la question d origine je ne suis pas contre .

avatar contributeur de Stolon
Stolon
14/04/2022 à 20:04 - 14/04/2022 à 20:10

(ma position est plutôt celle qu'on le retrouve un peu de mediapart à france inter // ma position étant souvent celle du mondediplo qui met toujours 3 ou 4 mois à écrire un article… 😅 )

Pour revenir au sujet d'origine, il manque un sujet qui mobilise beaucoup de jeunes (qui ont ne sont pas des vieux cons précoces) : l'écologie , comment on réduit éfficacement les emissions de carbones dans l'atmosphere (s'accumulant et ne disparaissant naturellement qu'en plusieurs centaines d'années) et le méthane (s'accumulant aussi, très réchauffant mais disparaissant en une dizaine d'année) ??? … sachant que plus il fait chaud plus ca chauffe vite …

Bon allez je vous vends du rêve, l'histoire d'une société à venir…

Macron, candidat des conservateurs neolibéraux : dirige tout seul son parti (avec ses amis non nommés) avec des ministres carriéristes souvent odieux, veut imposer la voiture électrique, les manifestations seront réprimés parce que "la démocratie n'est pas dans la rue" selon Macron, les cadres sup' s'enrichiront et les autres s'appauvriront avec obligation d'aller bosser (peu de "profiteurs" = peu de contestation du pouvoir parce que pas trop le temps de se politiser); les banques alimentaires (ONG) et squats seront indispensables à la survie d'une partie de la population....

Lepen, candidate des conservateurs libéraux traditionnalistes (version 19e siecle): fait facade pour installer des ministres d'extrème droite et des identitaires (qui auront aussi le soutient aux législative avec la droite de LR — historiquement c'est comme ça qu'ont fonctionné les régimes fascistes); veut favoriser le tout éssence/diesel; imposer la culture "traditionnelle" francaise à tout·e·s et la "préférence nationale", avec la culture de l'enemi en stigmatisant tout ce que ce genre de courant politique peut stigmatiser; les manifestations seront surement interdites; et si ce n'est pas le cas les flics (sur représentés en tant qu'électeurs de lepen) seront pires envers les manifestants; aussi petites incertitudes sur comment auront le droit d'exister les banques alimentaires (ONG), les squats et les forces d'opposition politiques...

Coté vote, l'abstentionnisme est de gauche… sous entendu les personnes plus ou moins attirée par l'extrème droite (et les gens qui aiment faire chier) ne vont pas s'abstenir.

À vous de choisir.

Je ne prononcerai pas de mots qui me feraient vomir. 🤢

avatar contributeur de Maxine
Maxine
14/04/2022 à 21:09

Citation de Rosso #396717

Juste un gâchis d'argent et des heures de caméras braquées sur des fumeurs de joint j'imagine.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
14/04/2022 à 21:10

Citation de Stolon #396762

L abstentionnisme est de gauche donc cela ne changera pas grand chose pour cette élection vu que ni l un ni l autre ne sont de gauche .

Maintenant penser contenir indéfiniment les contestataires est un pari , et que ce soit l un ou l autre au “pouvoir” des contestations il y en aura .

Pour ce qui est du climat ils sont sur le coup , des actions fortes sont prévus pour 2050



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr