Débat Rire ou ne pas rire ?

Membre anonyme
Publiée le 15/07/2014 à 23:17 - Modification par wiloooo le 24/07/2014 - 11:43:56
Hello les gens ! J'me posais une simple question ! Mais d'abord, introduisons ! En gros, on a déjà tous entendu quelqu'un faire des blagues sur l'homose*ualité ! Et bien moi, je rigole souvent, voir toujours aux blagues sur les homos, je dirais même que même quand la blague devient limite insultante et homophobe, je peux quand même l'aimer, voir l'adorer.... Je ne sais pas si vous ça peut vous faire rire, mais bon, j'ai souvent parlé avec des gays qui détestaient ce genre de blague. Bah je me demande s'ils comprennent pas l'humour, ou si je suis juste trop léger.... Parce que je trouve ça franchement lourd, que ce soit des homos, bi ou hétéros "compatissants " qui devant une blague légèrement à caractère homophobe sortent des phrases du genre " Pff, y en a marre, c'est pas drôle, ils comprennent pas qu'à cause de ça ils peuvent se sentir exclus ?! " Bien sûr, ce sont toujours des blagues , homophobe ou pas, dans une blague il y a de l'humour. Ce qui n'est pas une blague mais juste une insulte n'est pas pris en compte, mais soit dit en passant, les remarques de ce genre ne m'atteignent pas non plus, je sais pas trop pourquoi, comme si je me sentais pas concerné xD, puis au pire j'ai toujours eu le répondant facile, donc même si ça m'était addressé c'est pas trop grave ! Voilà, qu'est-ce que vous en pensez ? :3 D'ailleurs si vous avez des sketchs à conseiller :D

Membre anonyme
Publiée le 15/07/2014 à 23:26
Une blague est une blague je trouve! Je ne vois pas l'interet de devoir s'offusqué pour une blague serieux! moi on me sors souvent des blagues et j'en rigole quoi ! Apres si les gens n'ont pas de sens de l'humour .. c'bete pour eux!
Membre anonyme
Publiée le 15/07/2014 à 23:34
Personnellement, je suis aussi friand de l'humour un peu homophobe, parce que je les prends au 1000è degré, et que je sais que les personnes qui les prononcent sont au même niveau. Lorsqu'elles sont réellement prononcé par des homophobes, dans les but d'être délibérément méchante, là, par contre, ça me dérange. Je pense que lorsque l'on appartient a une minorité, il faut être capable d'avoir de l'autodérision sur cette différence. Pour faire des raccourcis un peu simpliste : tant que la vanne est faite avec humour, et sans arrière pensée discriminatoire, un homo devrait être capable de rire sur une blague d'homo, un noir capable de rire sur une blague concernabnt les noirs, une blonde capable de rire sur une blague concernant les blondes, etc ... ^^ Concernant un sketch homophobe, même a prendre au 1000è degré, je ne pense pas que tu en trouveras. Ce n'est pas politiquement correcte, comme humour. C'est le genre d'humour qui reste dans une sphère privé :) (a juste titre, je pense. pace que ça pourrait laisser place a des débordements )
Membre anonyme
Publiée le 15/07/2014 à 23:49
Perso j'aime beaucoup ce sketch ^^ Des jeux de mots vraiment bien trouvés :) Clique ici :P
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 00:05
Je pense que de toute façon l'humour ça marche à deux, je m'explique. Si celui qui dit la blague et celui qui l'écoute la prenne tous les deux comme telles, y a pas de problème. Mais si l'une des deux personnes l'a prend ou l'a dit au premier degrès, la c'est dérangeant.
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 00:06
Très franchement moi les blagues homophobes ne m'ont jamais dérangé et ne m'ont jamais véxé. Je suis d'ailleurs le premier à prononcer le mot pédale ou tafiolle ! :p
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 00:23
Moi j'adore, ça ne me dérange pas surtout que souvent l'humour ça dédramatise par le rire ^^ Donc je préfère une blague qu'un propos sérieux ^^
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 00:27
Je ne peux pas dire que les blagues sur l'homosexualité me font rire, ce serait mentir, mais je ne fait aucune réflexion ! Je ne juge pas les gens qui font ce genre de blague, puisque justement ce ne sont que des blagues.
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 01:45
Certaines personnes sont très proches de leur principe et ne tolère pas ce genre d'humour, je peux (avec un peu de travail sur moi même) le concevoir et l'accepter. Mais je pense que la vie est bien trop courte pour se prendre au sérieux... alors OUI, je suis pour l'humour bête et méchant, quand il est convenu de chaque côté qu'il ny a pas de malveillance !
Superponey
Publiée le 16/07/2014 à 02:25 - Modification par Superpositoire le 16/07/2014 - 02:26:53
Etant fan de l'humour noir, j'adore les blagues gay, même si elles sont homophobes ou pas. Moi qui me moque souvent des filles, et étant quelques fois, dans des cas extrêmes, mysogine (pour rire), je suis quelqu'un qui rigole beaucoup de tout, et surtout sur de n'importe quoi. Pour moi l'humour ne doit pas avoir de limites, ce n'est pas l'humour le problème, c'est les gens avec lesquels on l'utilise ;)
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 04:00 - Modification par choucarrow le 16/07/2014 - 04:01:02
Pour ma part, cela ne me fait pas rire. Pourquoi ? Ca a beau être de l'humour noir, (d'après mon expérience, en tout cas) ces gens là sont homophobes. Bon, après, si c'est entre amis, je veux bien, moi-même, je taquine un peu -beaucoup- ma meilleure amie à ce sujet. Je pense que ça dépend tout simplement des personnes avec qui on se trouve et du fait s'ils sont ouverts ou non. :)
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 11:36
Sérieusement, dans ce monde il vaut mieux évité ce genre de blagues, car maintenant on ne peut plus plus rire de quoique ce soit sans être raciste ou homophobe, les gens qui n'aime pas l'humour noir sont hypocrîtes car ils ont font inconciemment..Bref voilà une blague noir x): -Qu'est qu'une tranche de jambon sur un scooter ? -Un anti-vol x) !(HUMOUR NOIR !)
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 11:38
Je vais suivre le grand principe: on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. Entre amis et personnes qu'on connait, pas de soucis. Mais quand on ne connait pas, on ne sait pas comment l'autre peut interpréter la blague, au premier ou au second degré. C'est du savoir vivre, après tout. ^^
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 12:04
Bah sincerement après tu le prend mal ou pas, moi sa m'a toujours fait rire ( quand la blague était drôle sinon non) après chacun le prend comme il veut ^^: Deux militaires homosexuels sont dans une chambre de la caserne. Le premier fait une gâterie à l'autre. Quels sont leurs grades respectifs? Le premier est aspirant et l'autre juteux.
Membre anonyme
Publiée le 16/07/2014 à 12:05
Je suis assez d'accord avec toi Jawax. Pour moi une blague à caractère homophobe n'a pas duu tout le même signification si elle sort de la bouche d'une connaissance que de la bouche de mon meilleur ami. Après de là à dire que toute personne faisant une blague homophobe l'est (sans parler d'une affinité quelconque) je trouve ça un peu fort... Il nous arrive quasiment ttous de faire des blagues racistes et pourtant je ne pense pas qu'on le soit tous... enfin j'espère !
Membre anonyme
Publiée le 18/07/2014 à 11:28
@Superpositoire " Pour moi l'humour ne doit pas avoir de limites, ce n'est pas l'humour le problème, c'est les gens avec lesquels on l'utilise " Oui je suis tout à fait d'accord : ça me fait penser à une petite phrase qui est à savoir: " La liberté d'expression n'a de limite que pour les personnes limitées, et il en va de même avec l'humour " Autrement dit pour ce thème-là, L'humour n'a de limite que pour les personnes limitées. @Pistache Yep, la vie est bien trop courte pour quoi que ce soit d'ailleurs ! Et puis les personnes qui se prennent trop au sérieux sont souvent assez relous, donc bon autant être cool et pas se prendre la tête :3
Membre anonyme
Publiée le 18/07/2014 à 12:09
Je n'ai pas lu toutes les réponses donc je vais peut-être répéter ce qui a déjà été dit... Mais je pense que le plus important, ce n'est pas la blague en elle-même, mais la personne qui la prononce. La blague n'est pas homophobe en elle-même si la personne qui la dit est très ouverte d'esprit et très tolérante envers l'homosexualité. Dans ce cas-là, pourquoi s'empêcher de rire ? :) Dans le cas inverse... =/
Membre anonyme
Publiée le 18/07/2014 à 13:43
moi ça me dérange pas ( même si je suis surtout humour noir +++ depuis les idées noires de frankin). Après je trouve que ça dépend surtout de qui dit la blague plutot que le contenu. ;)
Membre anonyme
Publiée le 18/07/2014 à 17:24
Il faut savoir rire de tout "d'absolument tout" ,la vie est déjà si morose mais je dois avouer qu'en France il faut pas tout dire sous peine d'être antisémite,raciste,homophobe...............................étant un homme libre je passe par dessus :)
Membre anonyme
Publiée le 31/08/2014 à 17:12
L'intelligence c'est de comprendre à qui tu as à faire (qui est en face de toi) , que tu sois celui qui énonce la blague ou celui qui l'entend. Une blague, quelle qu'elle soit, à pour objectif principal d'amener l'auditeur à rire, mais un pourcentage important des blagues de nos sociétés sont issues d'anecdotes de la vrai vie, de parallèles avec notre histoire, de cliché que l'on entend à longueur de journée, bref tout ce qui fait que l'on peut y trouver PARFOIS un "fond de vérité". (cf : mon interprétation de la notion fond de vérité juste en dessous, qui ne correspond pas à la définition classique )  Ce que j'appelle le fond de vérité, ce n'est pas le caractère réel de l'histoire qui est raconté, mais c'est l'interprétation/comparaison qui en est faite, c'est à dire que l'auditeur ou le raconteur va un moment lier/rapprocher cette blague à son propre vécu/ son expérience / son avis. Ce parallèle entre l'histoire raconté et la vie réelle, réalisé par l'un des deux protagonistes, transforme une simple blague en une histoire connotée ... voire politisée. A ce moment, il peut apparaître un sentiment d'offuscation, un malaise chez l'auditeur. Pour simplifier, dès lors que la blague touche à l'affecte, au vécu ou à l'émotion, il y'a un risque que la personne n'ait pas assez de recul ou tout simplement pas la capacité a apprécier cette blague ...  Je vois qu'à mon habitude j'ai été clair comme du jus de chique ... Excellente lecture :D
Membre anonyme
Publiée le 31/08/2014 à 17:30
Je partage un peu ton avis "malse" si ce n'est que même si l'auteur dois certe considérer son auditoire avant d'énoncer la "blague" , il ne peut cependant pas être omniscient il est donc plus raisonnable d'éviter les sujets dit fâcheux avec des personnes que légèrement connus. D'un autre point de vu ce serait a l'auditeur de considérer l'annonciateur avant de s'offusquer car ce dernier ne pensait peut être pas à mal ou avait certainement la réflexion un peu courte. 
Membre anonyme
Publiée le 31/08/2014 à 19:35 - Modification par edgeofpain le 31/08/2014 - 19:40:42
lol quand je lis ton post on dirait presque que tu ne rigole qu'aux blagues sur les gays surtout quand tu dis que t'en viens à adorer la blague si elle est insultante et homophobe... Sinon je dirais que je ne m'offusque pas d'une blague comme ça comme pour toutes blagues sur les noirs, arabe, chinois, americains, français,allemand etc. quoi ^^''' après si le mec ne me fait que des blagues sur les gays ou sur les arabes ou que sur les noirs et qu'il en devient lourd (et j'en ai vu des comme ça) je pense que ça me gonflerait un peu mais bon il faut savoir ne pas prendre les choses au premier degré et quand ya une blague sur des homos ou sur des arabes je me sens concerné mais ça me fait rire tout de même et je suis le premier à en raconter (bon c'est pas insultant c'est plutôt cliché).
Membre anonyme
Publiée le 31/08/2014 à 23:46
il y a pas de homo ou non une blague est une blague point barre coluche en a fait des tonnes et on dit rien, il y aura tjs des gens pour critiquer, mais heureusement que on peut rire de tous du moment que la blague est dole tous passe
Sylfarme
Publiée le 01/09/2014 à 14:09
Je pense qu'il faut en rire , mais avec les bonnes personnes ( ça rejoint l'avis de quelqu'un dans les premiers commentaires ... ) . Cela m'arrive très régulièrement de faire des blagues de " type homophobes " tout en étant moi même Gay . Par exemple une figure de ( je ne sais pas moi ... ) gymnastique , ça m'arrive de dire : "ça , ce  n'est pas une figure de PD ! " Bref ( mon fameux bref ^^ ) je ne dis pas ça pour être insultant envers les homosexuels ( m'insulter moi même serais un peu bête effectivement ) mais c'est plus de l'auto dérision . Mes amis m'en font également , je le prends bien vu que je sais que c'est pour rire ... Apres ceux qui font des blagues homophobes sans dérision , sans second degrés etc ... ceux là sont des gens pas très gentil ( pour faire un TRÈS GROS Euphémisme ) Bref ( encore un bref ) il faut savoir juger si les gens font ça pour rire ou pas  Merci pour votre lecture  Bisous sur vos coudes :D 
Membre anonyme
Publiée le 01/09/2014 à 18:24 - Modification par Mookie le 01/09/2014 - 18:29:24
"On peut rire de tout mais pas avec tout le monde " Pierre Desporges Tant que la blague n'es pas une couverture pour la promotion du racisme ou de l'homophobie (ou autre ) et qu'il restes de l'humour dit dans le but de susciter le rire , rien ne doit empêcher les gens d'en rire. Quand ça part vers l'antisémitisme (coucou Dieudonné) je trouves normal d'interdire un spectacle. La liberté d'expression ne doit pas être la porte ouverte pour une tribune de haine et d 'intolérance.  L'intelligence par l'acceptation. Accepté d'être moquer est obligatoire sans quoi je considéres la personne comme au mieux stupide au pire complètement déconnectée de la réalité et vivant chez les Bisounours Ce genre de personne n'a même aucune valeur à mes yeux.
Membre anonyme
Publiée le 26/10/2014 à 02:03
Je pense que tout dépend du contexte, comme souvent ! Quand l'ambiance est bon enfant, un anglais peut rire des blagues sur les anglais, un arabe de celles sur les arabes, un juif pareil et pareil aussi pour les belges et les blondes (principales blagues en France avec celles sur les homosexuels et sur le s*xe). Donc pourquoi l'homosexuel ne pourrait pas en rire ? Au final, c'est pas une pique, ce n'est pas méchant. On est là pour rigoler, pas pour porter insulte à quelqu'un. Je me souviens d'une blague qu'un ami a faite à un allemand en parlant d'Hitler, en sachant que là bas, il est plutôt respecter, non pas pour ses actions sur les juifs et pour la guerre en elle même, mais pour le chômage à 0% pendant ces années là, et bien l'allemand riait aux larmes ! Et pourtant, disons juste qu'on insinuait son pays de personnes nazis par excellence. Je pense que ceux qui prennent mal les blagues lorsque l'ambiance s'y prête, sont ceux qui ne savent pas "péter un coup" et qui ne peuvent pas se détendre et rire d'eux mêmes. Après, quand l'ambiance est un peu tendue, il est difficile de rire de soi, de ses idées. C'est pour cela qu'il est quand même déconseiller de faire des blagues portant atteinte à l'intégrité ou à la fierté d'une personne présente dans la pièce ou pouvant écouter la conversation.
Lindos
Publiée le 15/12/2017 à 09:18 - Modification par Lindos le 15/12/2017 - 19:18:12
Un peu de déterrage.... (et en me plantant sur un ajout je le remonte de nouveau par erreur mdr) "Le rire est un souffle diabolique, qui déforme les linéaments du visage et fait ressembler l'homme au singe." (Feodor Chaliapin Jr, Le Nom de la rose 1986) C'est à peu près ce que m'inspire l'ostracisation de Tex après une blague pourrie sexiste pendant l'émission les Z'Amours sur France 2. Cet animateur n'a plus à prouver qu'il n'est pas sexiste dans son émission ludique émaillée de blagues pourries, et on peut comprendre que toutes les méthodes soient bonnes pour virer les anciens animateurs pour faire de la place aux jeunes, mais en interdisant progressivement toute forme d'humour raillant les excès de notre société on s'interdit le rire, qui est un puissant contre pouvoir réparateur et on s'enfonce dans une société répressive. Actuellement au gré des campagnes de moralisations qui épurent de vrais abus, mais une fois cette habitude prise du politiquement correcte l'expérience des régimes autoritaires montre qu'on peut régresser de plusieurs dizaines d'années en terme de liberté et qu'il n'existe pas de limite...
CrazyLaugh
Publiée le 15/12/2017 à 19:30
De toute facon l'humour sera toujours basé sur des "minorités" ou sur des gros clichés , sur le coup pour ce genre de blagues il faut avoir deja cerné la personne un minimum . Ou etre soit meme concerné . J'ai vraiment l'impression que les blagues sont toujours mal interpretées c'est fou , pourtant le rire est ce qui peut le plus rapprocher les gens .
Membre anonyme
Publiée le 19/12/2017 à 11:49
Citation de Azertyhg
Perso j aime beaucoup ce sketch ^^ Des jeux de mots vraiment bien trouvés :) Clique ici :P
Rha j'adore! "(...) que vos avis divergent, et comme le disait le plus grand humoriste du XXème siècle, Pierre Desproges, dix verges, c'est énorme! Gloire à toi, Pierre Desproges, ton humour, ton écriture, tes initiales" Je rejoins plusieurs personnes en disant qu'effectivement, on peut rire de tout mais pas avec tout le monde. Personnellement je n'ai pas de soucis avec l'humour bien gras, noir, sur tous les sujets, mais tout dépend de la personne et du ton qu'elle utilise. Ce dont je me rends surtout compte c'est que, lorsque je parle d'homosexualité (et donc souvent de MON homosexualité) avec des personnes qui n'y connaissent rien, un bonne blague bien "homophobe" permet souvent de rafraîchir l'atmosphère et de créer un peu de complicité, ce qui est utile. Je ne me lasserai jamais de ma petite réplique suivante. Quand je parle de ça avec des mecs qui ne connaissent aucun homo, ils en arrivent souvent à me dire : "ho tu sais, moi, du moment que tu n'en veux pas à mes fesses, je n'ai rien contre". Ce à quoi je ne manque pas de répondre : "Mais tu as déjà regardé tes fesses, faudrait déjà que j'en ai envie!". Ca fait rire tout le monde, ça détend l'atmosphère, et si le gars est pas trop con ça le fait un peu réfléchir :D
Membre anonyme
Publiée le 19/12/2017 à 17:02
Généralement ce n'est pas la blague en elle même qui va me faire réagir, c'est la personne et le ton qu'elle emploi, si je sais que la personne est un homohaineux je vais mal le prendre car il ne veut pas rire "avec" mais "contre". Si ca vient de quelqu'un qui est plutot sans avis ou amicale je le prendrai plutot bien, il voudra juste faire rire, et rire "avec". Et ca me pose pas de soucis.

  S'inscrire pour participer au sujet