Est-ce que mère possessive = Fils homo ?

avatar contributeur CALIN1650
CALIN1650
27/01/2022 à 12:14

Il y a longtemps que je me pose la question et j'aimerais avoir votre opinion sur ce sujet. Certains psychologues semblent confirmer cette thèse.

Est-ce qu'on nait homo sans qu'il y ait influence du contexte familial ? Est-ce qu'une mère possessive engendre un fils homo ?

Personnellement j'ai eu une mère possessive avec qui j'étais très proche, on avait les mêmes sensibilités. Avec mon père la relation était plus conflictuelle , on ne voyait pas les choses de la même façon.

Je ne peux ici vous résumer toute ma vie, mais disons que le problème est que ma mère m'a piégé sentimentalement en ne me permettant pas, adulte, de partir vivre ma vie. Et moi je n'ai pas eu le courage de claquer la porte et partir vivre ma vie du fait même de cette proximité affective avec ma mère et du contexte familial.

Résultat: en raison du contexte familial et d'une attirance homo que j'ai mis beaucoup de temps à accepter j'ai du gérer seul une déprime pour survivre sans aucune aide extérieure.

Cette mère très lucide avec les autres et confidente de nombreuses personnes pensait pouvoir être une aide pour moi alors que c'était tout le contraire.

Je n'ai jamais accepté qu'elle soit ma confidente parce que justement elle était ma mère ! j'avais besoin de quelqu'un d'autre.

Et le drame est que à l'époque je n'ai trouvé personne pour m'aider à sortir de cette situation toxique. Pas de beto ! 😥

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2022 à 15:18

Bonjour a toi,

Personnellement je suis convaincu que sa peu avoir un impact.

Ma mère était très possessive et avec mon père c'était très conflictuelle.

J'ai mis longtemps à m'en rendre compte.

J'ai lu pas mal d'articles et témoignage de Psychologue qui disait que sa peu influencé fortement l'orientation sexuelle des jeunes.( Ex: un père absent, ou a l'écart, une mère trop possessive, trop présente)

Après on née comme on ait, l'entourage familial peut avoir une grande influence mais pour ma part je l'ai toujours su.

J'ai juste mis du temps à le comprendre.

avatar contributeur de Dime
Dime
27/01/2022 à 18:02

Citation de CALIN1650 #388674

Salut Calinou.

Honnêtement, je ne crois pas du tout à cette thèse. Par contre, il est probable que ta mère ait senti ta féminité (pour ne pas dire ton homosexualité potentielle) et que ça ait accentué sa possessivité envers toi. De façon consciente ou non, elle s'est peut-etre employé ainsi à contrer un peu tes penchants, à guider un peu trop ta vie.

Ce qui m'a toujours interpellé en revanche, c'est lorsque la fratrie entière est homo (j'ai plusieurs exemples des deux frères homo, voir les trois enfants homo ).

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
27/01/2022 à 18:09

Ça n'a rien à voir ! L'homosexualité est causée par une bactérie présente dans les petits pois carottes qu'on mange à la cantine avec les cordons bleus en primaire. De nombreux scientifiques sont d'accord sur ce fait, d'ailleurs c'est pour ça que les homosexuels jouent à la poupée qui représente pour eux la cantinière qui les obligeait à finir leur assiette (d'ailleurs ces cantinières sont sûrement complotistes !)...

Au fait, pourquoi les carottes sont rouge et les petits pois verts ?

Désolé de tourner en dérision ton sujet, même si l'on s'est tous posé la question, par contre se poser la question peut-être parfois risqué. Imagine dans 10 ans on découvre que c'est à 80% génétique on fait quoi ? Parfois accepter à défaud d'essayer de comprendre apporte beaucoup plus de sérénité.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
27/01/2022 à 18:14

Je ne suis pas du tout convaincu qu’ une mère oui un père ai le pouvoir de faire devenir un enfant homo , maintenant que certain(e)s cachent , refoulent leur homosexualite pour ne pas “décevoir” leur parent ça j y crois .

On ne devient pas gay ou lesbienne ou l est où pas .

avatar contributeur CALIN1650
CALIN1650
27/01/2022 à 18:51

Merci les amis pour vos réponses. Je sais que dès l'enfance j'ai été attiré par les personnes de mon sexe. Je pense qu'il y a une attirance dès le départ. Mais j'ai lu des articles et vu des exemples de personnes homo qui ont été les enfants de mères possessives. Beaucoup font le rapport entre ces deux états y compris des psychologues ! Je pense comme Clo34 que l'entourage familial a une influence même si il y a au départ une prédisposition.

Boulanger44 , tu as raison : j'aimais beaucoup les petits pois aux carottes quand j'étais petit !... Si, Si c'est vrai ! 🤣

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2022 à 18:56

Personnellement, j ai aussi lu des choses qui laissaient penser qu il y avait une relation entre les deux (la mère et l enfant gay). Mais en caricaturant un peu, il fut aussi un temps ou quoi qu il se passait pour les psy c'était une histoire de mère ou de père absent.

Moi je me dis, la chose suivante.... Cette histoire la renvoie à la question de l inné ou de l'acquis...

Si c est une question d acquis (via la mère) alors elle est responsable de.ce que je suis etc.. (et est ce que c est une faute de sa part ? Si j accepté qui je suis non, si je ne l.accepte pas oui). Et alors on devrait pouvoir le "desacquerir" avec une thérapie de réorientation, ce qui est de mon point de vue une chose horrible à envisager , et au plan légal en France et d autres pays interdit.

Si c est inné, alors c est comme ça .... Maman n y est pour rien , moi non plus et on s accepté comme on est même si la société nous regarde de travers.

Bon en thérapie, car comme d autre je suis passé sur le divan (pour la promotion de moi même par rapport à moi même - rien a voir avec une promotion canapé) , j ai quand même trouve assez ironique que je sois attiré par les hommes, alors que ma mère était plutôt sympa et mon père assez violent .... Mais bon ça c est une autre histoire ;-)

Bon c était juste pour le partage, je n ai pas spécialement d autorité en psychologie, et encore moins comme point de.repere de conscience.

Belle journée a vous toutes et tous.

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
27/01/2022 à 19:27

D'ailleurs, a titre perso mes premiers souvenirs d'attirance j'avais environ 4-6 ans, mon père se levait la nuit pour voir mon petit frère, il ne portait pas de sous-vêtements et m'engueulait parce que j'étais très...trop curieux. A 6-8 ans dans les toilettes; les concours de pipi et le zizi des copains m'interessait particulièrement. Alors qu'au même moment mes petits copains s'interrogeaient sur le dessous des jupes des filles, moi j'en avait rien à f... de ce qu'elles avaient dessous 😆 . Et dans ma campagne ma maman était une bonne mère de famille comme beaucoup de parents agriculteurs catho...Mais rassures toi à 17ans je me suis demandé Pourquoi moi ??? 😩

avatar contributeur CALIN1650
CALIN1650
27/01/2022 à 20:56

Merci Frab01 et Boulanger44 pour vos réponses. Nous sommes d'accord sur le côté inné de l'attirance et qu'il faut s'accepter tel que l'on est.

C'était surtout pour savoir ce que vous pensiez de ces théories. Il est bon d'avoir diverses opinions et que chacun puisse exprimer son ressenti en fonction de son vécu.

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2022 à 23:15

Citation de CALIN1650 #388727

Personnellement, dans ma therapie je me suis aperçu qu a chaque fois que je croyais avoir enfin trouve la raison du pourquoi du comment .... Eh bien... Deux semaines plus tard maxi j avais trouvé une autre raison...

Jusqu au jour où je me suis dit, bon la raison exacte on risque de pas savoir, mais peut être n est ce pas la question .... Ça serait plutôt .... Qu est ce que j en fais de ma situation, et comment puis je améliorer ma relation a cette situation...

Pas toujours simple ;-)

Bonne soirée

avatar contributeur de Wiloooo
Modération Wiloooo
28/01/2022 à 11:45 - 28/01/2022 à 17:53

Faux. Ma génitrice m’a abandonné et je suis devenu homo. Si l’on faisait de la psychologie de comptoir on pourrait dire que j’en veux aux femmes. Non l’homosexualité est bien plus complexe et tant mieux.


Webmestre, gourgandine et créateur de cette communauté

avatar contributeur de Lulustrike
Lulustrike
28/01/2022 à 12:21 - 28/01/2022 à 12:25

Salut,

Alors, après longtemps m'être interrogé sur le sujet, la réalité est que toutes ces explications psychanalytiques sur l'origine de l'homosexualité ne tiennent pas la route.

Seule l'explication biologique de l'origine de l'hétérosexualité / l'homosexualité tient la route.

En effet, il y a des garçons qui ont vécu la même chose que toi et qui sont hétérosexuels 100%.

De même qu'une famille monoparentale ou homoparentale n'a aucune influence sur le devenir homosexuel/hétérosexuel de l'enfant.

De même un père absent ou trop présent, une mère trop possessive etc. n'a aucune influence.

Personnellement, j'ai vécu des violences enfant de la part de ma mère, donc l'inverse de toi, j'étais en total rejet de ma mère et je suis attiré par les garçons.

Il faut savoir que les soi-disants explications psychanalatiques sont souvent bidonnées et basées sur des expériences frauduleuses qui n'ont jamais pu être vérifiées par les autres. Beaucoup de psychologues et neurologues sérieux et rigoureux ont démontré qu'ils n'avaient jamais arrivé à trouver des points communs psychanalytiques expliquant l'homosexualité ou l'hétérosexualité.

Ce que tu as vécu va influencer ton comportement avec les autres et tes relations avec les autres mais pas ton orientation sexuelle.

Il faut savoir qu'il n'y a pas de gène te prédisposant à l'homosexualité, en revanche pour l'homosexualité ou l"hétérosexualité, tout se joue au stade foetal et prénatal à cause de l'exposition à certaines hormones etc.

Ceci a été démontré empiriquement avec le modèle animal, les neurologues et endocrinologues arrivant maintenant à reproduire à volonté dans les conditions de laboratoires des animaux hétérosexuels ou homosexuels à volonté sur plusieurs espèces animales (mammifères, rat, oiseaux etc.) en jouant sur l'exposition à certaines hormones au stade foetal et prénatale (pour faire simple, les explications biologiques sont beaucoup plus complexes que ça ;-).

Une fois acquise cette orientation sexuelle, elle a été aussi démontrée qu'elle était définitivement irréversible et non modifiable.

Pour t'en convaincre définitivement, si les explications psychanalytiques et psychologiques tenaient la route, il suffirait de suivre une psychothérapie de conversion pour devenir hétérosexuel ou homosexuel ;-)

Autant les traumatismes psychologiques sont guérissables par une thérapie car les traumastismes sont avant tout psychologiques, autant l'orientation sexuelle est avant tout biologique, c'est impossible à modifier ou à l'influencer psychologiquement.

avatar ancien membre
Ancien membre
28/01/2022 à 17:49

Citation de Wiloooo #388761

Oui je suis d accord, c est bien plus compliqué que cela l homosexualité, et c est tant mieux.

Citation de Lulustrike #388767

Je ne savais pas que c était lié aux hormones pendant la grossesse, mais si c est vrai ça me rassure parceque si on trouble un marqueur génétique gay, y aura bien des abrutis pour faire de la sélection génétique anti gay... Et je partage le point de vue sur le fait qu une thérapie ne change rien en dehors de sa propre relation a son homosexualité

Merci pour l échange

avatar contributeur CALIN1650
CALIN1650
28/01/2022 à 17:59

Merci Frab01, Wiloooo, et Lulustrike pour vos réponses et réactions. Oui, l'origine de l'homosexualité est complexe et reste mystérieuse même pour les psy. Merci de m'avoir éclairé.

Des parents possessifs peuvent être toxiques pour leurs enfants, mais c'est un autre problème.

Bonne soirée à tous.

avatar contributeur Llaho
Llaho
28/01/2022 à 18:24

Citation de Lulustrike #388767

Bonjour,

Avez vous des preuves de ce que vous affirmez sur les hormones au stade foetal ?

Ça m'intéresse parceque à ma connaissance il n'y a aucune explication connue à l'homosexualité.

avatar contributeur de Dime
Dime
28/01/2022 à 18:45

Citation de Llaho #388794

Je pense (je devance un peu la réponse de Lulustrike, il m'en excusera) que ce ne sont pour l'heure que des intuitions de scientifiques. Moi j'y cois beaucoup, sachant la complexité et l'influence des hormones dans le processus vital. Et cela pourrait expliquer du coup que le taux d'homosexualité puisse augmenter dans le temps, de part la modification des conditions de vie de la femme ( alimentation, stress, etc...). J'extrapole un peu, mais le sujet est interessant.

avatar contributeur Llaho
Llaho
28/01/2022 à 19:37

Citation de Dime #388796

Si cela était vrai, mais j'attends avec impatience les études et preuves de l'auteur du post, ce serait, pour moi, une horreur absolue.

Cela voudrait dire qu'il suffirait de corriger ce déficit hormonal pendant la grossesse pour ne pas faire naître d'enfants qui deviendraient ou seront homosexuels donc on en reviendrai à "l'homosexualité est une maladie" donc les "homosexuels sont des malades" allez corrigeons cette infamie par un traitement hormonal. Je m'interroge vraiment...

avatar contributeur de Dime
Dime
28/01/2022 à 19:43 - 28/01/2022 à 19:44

Citation de Llaho #388802

Ce pourrait-etre une issue possible dans un futur lointain. Mais nous avons une protection éthique très présente dans nos pays. Heureusement !

avatar contributeur CALIN1650
CALIN1650
28/01/2022 à 21:10

Citation de Llaho #388802

Je partage l'avis de Llaho. Ce serait une horreur d'en arriver à des manipulations hormonales pour éviter que naissent des homosexuels !... Les homosexuels ne sont pas des malades ! Respectons et acceptons la personne humaine dans toutes ses différences.

Dime tu es bien optimiste sur l'éthique ! Restons quand même vigilant !

avatar contributeur de Crococo
Crococo
29/01/2022 à 12:41

Bonjour à tous,

Llaho soulève un point très important dans la vision que la société occidentale a de l'homosexualité.

Ces questions sont très dangereuses et amènent à des comportements de rejets des personnes qui dévient de la "norme".

Chaque scientifique et chaque psychologue intelligent vous répondra que nous somme le fruit de notre génétique et de notre environnement. Il n'y a pas de fatalité tant que la volonté de l'individu est en action.

Point, sujet suivant.

On peu faire une analogie avec les fait d'être né de couleur de peau noire. Les personnes de couleurs ont vécues des siècles dans l’oppression. On trouvait toute sorte de stigmas et de clichés à leur encontre. La médecine moderne à trouvé l'origine de la différence de la couleur de peau (la mélanine) et est-ce que ça a arrangé quoi que se soit pour les personnes de couleur ? Non ! les gens qui étaient tolérants sont restés tolérants et les gens intolérants sont restés les mêmes. Y'a peut être eu un léger mieux mais dans l'ensemble le KKK est toujours actif et le racisme aussi.

Tant que chacun.e respecte les lois et un certain code moral pourquoi vouloir trouvé les causes scientifiques à tout ce qui se passe. Et tout ce courant du trans-humanisme et autre folie égocentrique (( à mon avis)

Je ne juge pas les gens que ça intéresse, je donne mon opinion) sont et resteront dangereuses pour ces caractéristiques qui font notre humanité. Elles nous conduisent doucement sur la pente d'une normalisation extrême.

La vraie question que beaucoup ne se posent pas est " pourquoi voulons-nous savoir?". La science à très longtemps été éloignée des questions de philosophie et c'est un écueil. Cela donne le monde d'aujourd'hui où le progrès est devenu une valeur indépassable et où on veut tout savoir pour pouvoir tout faire (à soi et aux autres). Ce progrès qui sert globalement autant à nous libérer qu'à nous enchaîner.

Si on apprenais d'abord à vivre avec soi même et avec les autres ( qui sont des questionnements aussi anciens que les questions scientifiques). L'urgence est là quand on regarde le monde.

En revanche c'est tout à fait compréhensible de vouloir se comprendre soi même et c'est complètement normal. Mais faisons très attention à ne pas créer nous mêmes les outils de notre propre servitude. Et il me semble que par ce genre de conversation on peut, sans le vouloir, les créées.

Le "quelle horreur d'en arriver à des manipulation hormonales pour éradiquer les homos" du message précédent vient de quelque part. On ne va pas " y arriver dans un futur lointain", ça a déjà été fait et c'est encore le cas aujourd'hui, avec les thérapies de convertions ect ect. Il y a plusieurs génocides homophobes qui ont eu lieu dont celui de le 2 ème GM. Des traitements médicaux sont sortis tout au long des siècles pour curer "le mal des sodomites". Des solutions magiques qui vous permettaient de purifier nos désirs impurs, de l'eau salée à s'injecter qui permettait de guérir nos cerveaux défaillants.

Pourquoi vouloir trouver la solution à quelque chose qui n'est pas un problème ?

C'est une guerre sociale les amis ! et dans de nombreux pays c'est une question de vie ou de mort pour beaucoup d'individus. Nous qui vivons dans des pays où l'homosexualité est relativement socialement acceptée, avons le devoir d'être extrêmement prudents et de ne pas donner des arguments à ceux et celles qui oppressent nos semblables à travers le monde.

Je vous souhaite une belle journée pleine de tolérance.

Bye.

avatar contributeur CALIN1650
CALIN1650
29/01/2022 à 17:38

Merci de ta contribution à ce débat Crococo . Je partage tout à fait ton point de vue.

Restons vigilants avec tolérance et bienveillance !

J'aime bien aussi le passage où tu parles du progrès scientifique qui est devenu une valeur qui veut tout expliquer et tout faire.

Là aussi soyons vigilants sur le respect de nos libertés !

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr