Je me confesse, désolé

Afin d'éviter les maladresses et de blesser la communauté transgenre merci de bien vouloir prendre connaissance des phrases à ne pas dire face à une personne trans.
Ivyren
Publiée le 06/03/2020 à 20:49
Auteur du sujet

⚠️ TW violence transphobe ⚠️

Tout d’abord, désolé pour la violence des mots du aux termes employés pour l’histoire et si ce texte n’est pas approprié

Si vous êtes en phase de dysphonie, ne lisez pas, s’il vous plaît

Supprimez-le si j’ai gaffé

Donc voilà, avant j’étais extrêmement transphobe, selon moi, c’était

Penis=homme et vagin =femme

Tout ce qui sortait de cela, c’était dégueulasse, de la décadence pure

Je disais que vous étiez que des transmachins qui venaient pourrir notre communauté, qu’une fille était pas obligée de mettre des jupes alors devenir une femme était complètement insensé et vis versa (Désolé, je sais que c’est dur )

Puis depuis, je me suis dis... minute gamin, tu es gay, tu es noir et tu es gros, me semble que tu es tout, sauf bien placé pour juger les trans, non?!

Pourquoi moi, qui fait parti de plusieurs minorité, je pourrai me permettre de juger les autres minorités?! C’est extrêmement absurde!!!

J’ai repris sur moi et j’ai essayer de comprendre

Il y a un cerveau homme et un cerveau femme, la science l’a prouvé, je ne vais pas faire preuve de mauvaise foi et de m’enfoncer dans mon délire transphobe

Des scientifiques l’ont prouvé et des gens en parlent, faut que je me réveille!!!

Et me voilà maintenant, même si je ne comprends pas à 100%, j’essaie. Même si je suis moi-même un gars depuis toujours qui aime mettre des jupes et avoir des extensions de cheveux et que je veux pas devenir une femme, j’évite de juger ceux qui le veulent

Désolé si je peux être blessant dans mes mots, cela ne sera jamais volontaire, je vous promet

Bonne soirée 😘


Alithia
Publiée le 07/03/2020 à 04:59 - modifié par Alithia le 07/03/2020 - 05:01:37

Si tu veux comprendre et accepter y a pas de soucis !

Il est "normal" (je met des guillemet attention, ce que je veux dire, c'est qu'une personne hors du mouvement trans, qui se vois être soumis à une propagande anti trans, aura des difficultés à ne pas adhéré à cette propagande) d'être transphobe dans une société qui l'es, mais il est "bon" de remettre tout ça en question et de chercher à comprendre et accepter !

Une personne trans n'a pas juste besoin de s'habiller en femme (pour moi qui suis une femme trans, faire l'inverse pour les homme trans). Elle a besoin d'être femme tout entière, avoir des seins, des formes, être vue comme une femme aussi par la société.

Être qualifier de travestis est donc pour moi très pénible, parce que c'est dire, que je suis un homme, alors que non, je suis une femme (avec un cadeau lol).

Mais dame nature ne m'a malheureusement pas dotter de tout ça, je dois donc les prendre moi même.

Pour ce qui est de notre perseption de notre corps, avant transition, et pas pour tous par ailleurs, y a un profond degoux, voir de haine vis à vis de lui, la mutilation et monnaies courrante.

Ce n'est pas juste une mode, c'est vital de changer, nécessaire, obligatoire, pour vivre plus sereins.

Je résume très simplement parce que chaque personne trans est différente et transitionne pour des raisons différentes.

Si tu as des questions, la commu trans sera la pour y répondre :)

Ivyren
Publiée le 07/03/2020 à 05:04
Auteur du sujet

Merci pour ta réponse bienveillante 😀

J'ai des petite questions, si elles sont innapropriées, dis le moi ☺️

En fait, comment as-tu décidé d'être trans? Sur quoi tu te base pour l´être?

Perso, je suis un vrai gars, mais j´aime des fois mettre des jupes et être plus éfféminé, pourtant, je ne deviens pas femme

Est-ce que tu as voulu en être une car tu aimais les choses de filles? Car beaucoup de mec portent des choses de filles

J´amerais vraiment comprendre 😅

Alithia
Publiée le 07/03/2020 à 05:15

J'ai pas "décider", j'ai "compris" que je l'avais toujours étais. Depuis toute petite, je suis une fille, et en grandissant, je suis rester une fille, mais le corps lui a changé à l'adolescence d'une façon que je n'est pas pus accepter.

Et ça va plus loin qu'aimer les truc de filles.

Pour commencer, je déteste mon corps masculin, j'ai besoin de le féminiser. Pour diverse raison, la dysphorie étant la plus forte.

Ensuite dire "tu aime les truc de fille", c'est prendre le problème à l'envers.

J'aime et désirs plein de choses, je voudrais porter tout un tas de vêtements, j'ai certaines valeurs morale, j'aime une certaine idée de ma vie.

Il se trouve que tout ça et très majoritairement féminin.

Donc pour faire simple, je n'aime pas les truc de fille, ce que j'aime ce trouve être des truc de fille :)

Et la transition, dans mon cas à deux raison majoritaire, avoir un corps féminin, et ne plus être perçus comme homme par la société.

Ensuite je me supporte pas, je me déteste en tant qu'homme, donc je transitionne pour un corps que je peux aimer !

Ivyren
Publiée le 07/03/2020 à 05:29
Auteur du sujet

mais si, vous-même vous dites que pénis=\= homme et vagin=\= femme, pourquoi changer de sexe si justement, sexe et genre sont différent?

Perso, dans la société, ce sont surtout les blancs qui se teinde les cheveux, je suis noir et c´est comme ça, mais je peux quand même me teindre les cheveux si j´en ai envie tout comme je ou tu peux s´habiller en fille sans changer ou devenir femme

Je respecte cette réalité, mais je ne comprends pas l´intéret de changer de sexe car en faisant cela, cela ne va pas encore plus renforcer le stéréotype que, fille=vagin, robe, rose alors si un gars aime ça, il doit changer de sexe?

Alithia
Publiée le 07/03/2020 à 05:54 - modifié par Alithia le 07/03/2020 - 05:59:50

Sauf que j'ai jamais dit que je voulais changer de sexe. Mais de genre (et même la c'est encore différent)

Ce que j'ai dit, c'est féminiser mon corps, et ne plus être un homme.

Donc du point de vue de la société, c'est être une femme.

Et le faite de m'habiller de façon féminine et accessoire, puisque je j'aime tout autant m'habiller de façon masculine.

Sauf qu' en plus de ça, ma façon de faire, de parler, de bouger, de vivre, de penser, d'aimer, ect... Et finalement très féminin.

Et la encore c'est toi qui me colle des stéréotype.

À aucun moment je n'est parler de penis, de vagin, de rose ect...

C'est donc bien les autres qui nous colles des stéréotype et des étiquettes.

J'ai bien dit, ne plus êtres un homme, féminiser mon corps. C'est tout.

Et c'est comme ça, pour moi. Encore une fois c'est différent pour chacun, et on transitionne par besoin intérieur pas pour les autres a la base.

Le problèmes, c'est que tu te revendique haut et fort comme un homme gay.

Pour toi c'est facile tu as tout les attribues pour ça.

Si je veux me définir comme femme lesbienne. Bien trop souvent on me dis non, tu est un homme, tu as un penis, donc hommes.

Ben non, je suis une femme, point barre, y a pas de débats. Et je transitionne, dans le bute de m'accepter moi, puis ensuite pour que la société me traite comme j'ai envie d'être traiter. Donc en gros :

Changement physique pour moi

Changement de papier et de sexe sur la carte d'identité pour les autres.

Imagine une personne daltonisme, tu peux comprendre ce qu'elle vois mais tu ne pourra jamais imaginer qu'un monde sans "rouge" par exemple existe, par le simple fait qu'il a toujours exister pour toi, mais jamais pour lui (j'ai pris rouge au hazard).

Si tu n'a jais eu de problème avec ça, alors tu aura du mal à te mettre à notre place.

Pour simplifier, il est difficile d'imaginer le mal être profond d'une personne trans quand on la pas ressentie sois même. Toit comme il est difficile d'imaginer vivre avec des nuances de couleurs en moins tant qu'on la pas fait.

Sans compter que oui, et non on ne participe pas au stéréotype, bien au contraire. Il existe tout un tas de transition différente.

Certain ne changeant rien, d'autre tout.

Ca dépend de qui as besoin de quoi.

Va voir tout les témoignages sur le forum et ailleurs, et tu verra que coller à un stéréotypes n'est pas le pourquoi d'une transition. Mais une réponse à un mal être très profond et qu'il est nécessaire de corriger !

Ivyren
Publiée le 07/03/2020 à 05:59
Auteur du sujet

Oki, si tu te sens pas dans le besoin de faire une opération, c´est plus logique selon moi 😅

Moi, je parle surtout de ceux qui veulent ABSOLUMENT en faire une... mais de l´autre côté, disent que le sexe et le genre est différent... mais ils sentent le besoin de changer de sexe pour être dans le bon corps... si "un corps d´homme et de femme", ça n´existe pas, pourquoi changer de sexe et avoir l´opposé si rien de cela n´est lié?

Alithia
Publiée le 07/03/2020 à 06:08

J'ai jamais dit que je le ferai pas non plus. Pour le coup cela ne regarde que moi et ne change rien à ma transition.

Une personne trans, que ça sois juste à la prise d'hormone, d'opération, ou le simple fait de changer de sexe sur le papier est une personne trans.

Y a pas plus ou moins valide.

Sexe et genre sont deux choses différentes, mais souvent lier.

Tu est de sexe et de genre masculin.

Je suis de sexe féminin (malgré mon penis) et de genre agenre, j'ai pas de genre.

Et encore une fois tu te fait t'es idée seul. Quand quelqu'un a dit que homme et femme ça n'existe pas ?

Il y a des personnes pour qui c'est important, qui pensent qu'ils y a deux sexe, qui n'ont pas le bon. D'autre bien plus, d'autre qu'il y en a pas.

Chaque personne est différente.

Ça sert à rien d'essayer à tout pris de vouloir mettre ces propres valeurs pour les autres.

Et puis je déteste mon penis, je préférerais avoir un vagin. Indépendament de mon genre et mon sexe. Donc si je veux l'opération, je la ferai, ou pas.

C'est pas à toi de décider si les personne sont valide ou non, si elles ont raison ou non, si elle participe ou non.

Parce que déjà, les personnes trans on une très longue réflexion sur le sujet. Et toute les question que tu te pose, ont y a déjà répondu cent fois. Et ensuite parce que tu juge avec des valeurs et des notions qui sont pas les nôtres.

On change de sexe, parce qu'on en as besoin. Ça va pas plus loin.

Nitromentis
Modération
Publiée le 07/03/2020 à 09:38

Bonjour,

Le fait que tu aies pris du recul en ce qui concerne tes propos pour mieux essayer de comprendre la communauté trans est déjà un très grand pas, et c'est déjà génial !

Parce que même au sein de la communauté LGBT, on a eu droit à un rejet venant de personnes qui ne nous acceptait pas du tout, on avait un extrême et un autre (les TERFs (trans exclusive radical feministes) et les gens qui nous prenait pour des objets sexuels (les Skolio et Chasers)) et c'est difficile de vivre entre les deux

En tout cas ton poste m'a remonté le moral, ça fait du bien de voir des gens prendre du recul pour réfléchir et comprendre les autres

Merci encore (si t'as des questions, n'hésite pas)

Membre anonyme
Publiée le 07/03/2020 à 10:30

Ce topic est révélateur que c'est en se parlant que l'on dénoue les choses et non en élevant des murs entre nous…

L'exemple du daltonisme n'est qu'une autre façon de mettre en évidence les biais cognitifs qui font qu'il faut admettre que l'on ne peut pas se comprendre à 100%, tout comme un chat ne comprendra jamais complètement un chien.

J'ai été chahuté pour cela mais je me réjouis de constater que cette pensée avance.

C'est la clef qui permet de considérer celui qui ne comprend pas la problèmatique de l'autre comme une personne limitée et non comme un agresseur.

Une personne trans est limité tout comme une personne non trans l'est aussi.

On est des chiens et des chats les uns pour les autres et le savoir permet le vivre ensemble.

Ce qui veut dire que personne ne peut embrasser l'intégralité du sujet.

Il faut donc admettre à un moment ou un autre que que l'autre à "sa raison".

Sa raison qui le fait être raisonnable et ranger, selon elle, les gens entre hommes et femme, genre masculin ou féminin, hétéro ou homo ou bi ou asexuel,…

Quelque chose de raisonnable qui, en même temps, fait que l'autre est différent, étranger à lui-même.

Acceptons cela au lieu de forcer les consciences.

Vivons ensemble, quelque part comme des espèces différentes, tout en cherchant le moyen d'être des animaux familliers les uns pour les autres, que l'on soit blancs, noirs, gros, maigres, hétéro, homo, bi, asexuels, demi-sexuels, …

J'ai des chiens et un chat à la maison et ils s'entendent bien parce que chacun prend l'autre pour ce qu'il est et non par rapport à l'autre espèce qu'il devrait être pour être cent pour cent raccord avec lui.

W0nderwOOman
Modération
Publiée le 07/03/2020 à 11:02 - modifié par le 07/03/2020 - 11:04:35

Il paraît que Samedi, c'est groupe de parole ^^ Allez, moi aussi je vais me confesser. Un mythe va s'effondrer : je ne suis pas du tout une wonder woman...

J'avoue que je ne connaissais rien du tout aux trans. En même temps je n'en connais pas et n'ai jamais eu l'occasion d'en fréquenter. Je n'avais jamais entendu parler de la dysphorie de genre auparavant.

Je confesse avoir fait partie des beaufs qui associaient les trans à la prostitution (à cause de la réputation du Bois de Boulogne, pour ceux qui connaissent) ou à cause de Chouchou de la place Clichy (cf. Gad El Maleh)... super clichés !! Aujourd'hui, je reconnais que c'est vraiment très très nul.

Puis l'époque évoluant, j'ai commencé à voir à la télé quelques rares témoignages de femmes trans ou d'hommes trans. Croyez-vous que ça m'a rendue plus compréhensive ? Ben non ! Je les ai pris·es pour des malades. Je pensais que la médecine n'avait pas su les « guérir » et qu'elle avait fini par céder à leurs caprices... sympaaa la meuf 😅 !!

Si si j'ai prévu une happy end ! Il paraît qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Par un beau jour de juin 2019, j'ai découvert BeTolerant.fr en pensant ne pas y rester longtemps. Genre je vais me trouver une meuf vite fait puis je me casse. La magie de la sérendipité ayant opéré : je n'ai pas trouvé de meuf LOL mais je reconnais que grâce aux forums, pas mal de mes opinions ont évolué. Idem dans d'autres domaines que la transidentité. Ne me lancez pas la pierre, je n'étais pas non plus une sombre connasse 🤣

Il ne faut pas avoir peur de sortir de sa zone de confort pour cultiver une véritable ouverture d'esprit. Apprendre à écouter les gens sans les juger. Accueillir les autres avec leurs sensibilités, leur parcours de vie et leurs différences, ne peut qu'être bénéfique pour soi. Oui, je sais que ce n'est pas facile, bien sûr il y aura toujours de vrai·e·s con·ne·s qu'il vaudra mieux s'abstenir de fréquenter.

Après m'être mieux informée, aujourd'hui je peux dire sans gêne que les personnes trans sont des gens comme moi : des êtres humains qui ont besoin d'oxygène pour respirer, qui ont besoin d'amour et de respect comme tout le monde. Non elles ne sont pas malades. En revanche ce qui rend malade, c'est la haine et la méchanceté gratuite - remarque, même quand elle est payante, ce n'est pas mieux.

Bien sûr que nous sommes tout·e·s différent·e·s mais n'oublions pas que nous sommes tou·te·s mortel·le·s. Alors, si on a l'occasion de rendre le séjour sur terre plus agréable pour les un·e·s et les autres, pourquoi s'en priver ?

ps : j'avoue être discriminante envers les fans de Johnny, les fans de tuning et les fans de cupcakes... mais j'y travaille. Laissez-moi le temps.

Merci

Alithia
Publiée le 07/03/2020 à 11:21

Wonderwooman, en lisant le début, en sachant ton terrible secret, que tu n'en était pas une. J'étais perdu, mes repaires, mes héros ! Tout n'était il que mensonge ???

Puis j'ai lu le reste. Et j'en arrive à la conclusion, tu es une wonder woman!

Tout comme Bruce wayn à combatu ses démon pour devenir batman. Tu as combatu les tiens pour devenir la defenseuse LGBT+.

**Tu es devenue une wonder woman!!

**

N'oublions pas que nous sommes tous ignorant au début, il faut apprendre, comprendre, accepter. Et ça peux prendre du temps parfois :)

Ivyren
Publiée le 07/03/2020 à 16:38
Auteur du sujet

Merci pour vos réponses patientes malgré mes termes sûrement inappropriés 😇

Je comprends un peux mieux la cause, car j’ai déjà entendu dire qu’il y avait cerveau homme et femme alors, être dans le sexe opposé est tout à fait possible et logique

Sauf que, ce que j’ai de la difficulté à comprendre, c’est pourquoi il y en a qui veulent faire l’opération? Cela change quoi qu’il y ai des filles à penis et des hommes à vagins? Changer cela, c’est comme tout «cisgenré», non? C’est comme si il fallait absolument qu’un gars ai un penis et qu’une fille ai un vagin alors que c’est le contraire de ce que vous voulez nous faire comprendre

Désolé si je me trompe

J’me prends encore en exemple, je met des jupes, je suis petit de taille, noir gros et gay, je suis tout, sauf la norme... mais j’assume

Alors pourquoi vous n’assumez pas d’être des filles sans seins et des gars sans penis?

W0nderwOOman
Modération
Publiée le 07/03/2020 à 16:58 - modifié par w0nderwOOman le 07/03/2020 - 17:01:41

Quelle importance ? Tu veux faire une opération ? En quoi cela te concerne personnellement ?

Les gens n'ont-ils pas le droit de faire ce qu'ils veulent de leur corps ? Les trans qui le souhaitent, doivent-ils avoir ta bénédiction pour « faire l'opération » ? Doivent-ils te rendre des comptes sur leur appareil génital ?

EDIT : je considère que ce que les gens font de leur appareil génital ne me regarde pas.

Sinon quoi ? la police de l'assumation aura le devoir d'arrêter les gens qui ne s'assument pas pour tel ou tel motif ?

Idéalement, dans un monde pacifique, l'acceptation des un·e·s et des autres doit fonctionner dans les deux sens, pas à sens unique ;)

Lindos
Publiée le 07/03/2020 à 17:13

"Tout ce qui sortait de cela, c’était dégueulasse, de la décadence pure"

"ce que j’ai de la difficulté à comprendre, c’est pourquoi il y en a qui veulent faire l’opération? Cela change quoi qu’il y ai des filles à penis et des hommes à vagins? Changer cela, c’est comme tout «cisgenré», non? C’est comme si il fallait absolument qu’un gars ai un penis et qu’une fille ai un vagin alors que c’est le contraire de ce que vous voulez nous faire comprendre"

Ce qui est "dégueulasse" c'est le principe même de la reproduction sexuelle, qui consiste à transférer des cellules en milieu aqueux. Ca fait un peu livraison de lait à la pompe. Les poissons c’est encore pire, ils en foutent partout, tout le monde aquatique en profite. A partir de là découlent en cascade tous les problèmes identitaires, faut étiqueter le livreur, le client, la marchandise, corriger les erreurs d’étiquetage, on en finit pas...

Nitromentis
Modération
Publiée le 07/03/2020 à 17:27 - modifié par nitromentis le 07/03/2020 - 17:28:49

Concrètement, en répondant à ta question sur l'opération, c'est simple:

J'ai jamais demandé à naitre avec un appareil génital féminin, j'ai jamais demandé à avoir des seins, je me donne envie de vomir dès que j'entends ma voix et je ne me regarde même plus dans un miroir, si mon existence était à refaire, j'aurais préféré naître en tant qu'homme dès le début

Donc oui, je veux me faire opérer, je veux réorganiser ce putain de corps qu'on m'a imposé, faire en sorte qu'il soit enfin mien, faire en sorte à ce que j'ai plus cette dégoûtante sensation de n'être pas MOI

(petit edit: je ne dis pas ça de façon colérique, je donne mon opinion calmement et honnêtement)

Ivyren
Publiée le 07/03/2020 à 17:58
Auteur du sujet

Mais honnêtement, c’est quoi «un corps féminin ou masculin»?

Mâle et femelle, c’est possible, mais corps femme et homme, ça existe?

Femme=\= vagin et homme =\= penis alors «corps de femme et corps d’homme », ne veut un peu rien dire?

Même si la majorité des hommes ont un penis et la majorité des femmes ont un vagin, cela ne veut pas dire que c’est ce qui doit être

C’est la majorité, mais pas la réalité pure, ce n’est pas parce qu’il y a plus de femme avec ses vagin que celles qui en ont pas on un «corps d’homme» et doivent faire un changement de sexe, non?

J´ai rien contre cela, j´essaie juste de comprendre la raison, est-ce que c´est pour se conformer à la norme et être dans les "bonnes cases"? Si oui, quel est l´intéret de vouloir être identique?

Désolé mes questions relou, ça fait vraiment pas longtemps que je m´intéresse et que je me questionne à votre cause 😅

Membre anonyme
Publiée le 07/03/2020 à 18:01

Peut-être que tu poses la question à l'envers…

Le problème n'est pas le "sans" mais peut-être le "avec". 💡

Être une fille sans seins et être une fille avec un pénis, ce n'est pas la même vision du truc.

Être un mec sans pénis et être un mec avec des seins, ce n'est pas pareil non plus.

Ton raisonnement est celui de d'entre deux, quelque part: Assumer serait accepter un corps et un esprit qui ne vont pas ensembles et faire, en quelque sorte, une moyenne.

Mais l'esprit humain est comme un aimant: Il polarise.

Un aimant a un coté sud et un coté nord.

Si tu le casses en deux, tu aura de nouveau deux aimants plus petits avec chacun son pole nord et son pole sud.

Notre monde physique est polarisé.

Notre pensée l'est aussi, pareil pour le haut, le bas, le bien, le mal, le noir, le blanc,…

Changer d'apparence physique, c'est aussi une question d'attraction-répulsion.

C'est adapter sa configuration pour pouvoir s'associer à quelqu'un qu'on va aimer.

Par exemple, une femme hétéro née homme veut être être vue comme une femme par son partenaire homme.

Une femme homo née homme veut être vue comme une femme pour sa partenaire femme.

Ce n'est pas cosmétique, c'est identitaire.

Enfin, tu pose la question: Pourquoi ?

Cela oblige à se justifier, ce qui déclenche les réactions que tu peux lire.

Le pourquoi, c'est leur affaire, pas la tienne.

La réponse qu'il te faut intégrer est celle-ci: Parce que. 🙂

Virak
Modération
Publiée le 07/03/2020 à 18:03

C'est joli le monde aquatique lol. Par exemple : L'hippocampe a un mode de reproduction tout à fait unique : la femelle pond ses œufs fécondés dans une poche ventrale du mâle, qui portera les œufs jusqu'à leur éclosion. Les petits naissent avec une poche appelée poche vitaline.

Et alors? Oui je sais on est pas des hippo mais quand même. Certains poissons et reptiles sont capables de changer de sexe.

Il y a des gens qui regardent des poissons d'ailleurs en vitrines ou dans un aquarium géant et trouvent ça joli quand le mode de reproduction des poissons arrive devant leur yeux. ( et non pas sur leur yeux ^^ )

Pow woW - Le poisson dans la vitrine

Ivyren
Publiée le 07/03/2020 à 18:10
Auteur du sujet

Je pose la question car l´inconnu m´intrigue. J´aime pas rester avec un "parce que", sans tenter de chercher plus loin, ça fait paresseux, lâche. On est humain et les humains, on doit se développer et se poser des question pour connaître les autres, c´est comme ça qu´on devient tolérant. Et aussi, je fais parti de la communauté LGBT, et selon moi, tous dans cette communauté avons comme devoir non-écrit de comprendre et respecter tous dans notre communauté. Je m´intéresse à cette cause pour éviter des maladresse et de dire ou faire des choses blessantes sans le vouloir. On est tous une équipe et la compréhension est la base

Chen Chen
Publiée le 07/03/2020 à 20:41 - modifié par Gael3592 le 07/03/2020 - 22:34:45

Tu viens d'où ? Des cailloux ou de la terre ? créé par les titans ? Il a du se tromper la taille de cailloux pour ton cerveau.

Tant que ça existe, c'est qu'il y a une raison. La nature fait son merveille tout seul sans demander ton avis.

Les animaux, les plantes et même certains procaryotes sont issus de reproduction sexuée. Tu manges pas de sperme ou des œufs, mais des nutriments. En mangeant, tu ne tombe pas enceinte, hein la Vierge.

J'espère que tu ne mangera jamais de poissons. Si tu manges, tu chopera des norovirus, salmonella, listeria et clostridium.

Alithia
Publiée le 07/03/2020 à 20:59

On reste calme, détendue, sujet sensible donc merci de garder calme et respect.

Ivyren
Publiée le 07/03/2020 à 21:49
Auteur du sujet

J´ai pas compris sa réponse, mais je comprends pas pourquoi tu l´insulte non plus? 🤔

Membre anonyme
Publiée le 07/03/2020 à 22:41

Mais c'est par esprit d'équipe que je t'ai répondu alors que n'était pas trans, je n'étais pas concerné par ton questionnement. 🙂

Je suis passé par là où tu passes et j'ai eu des problèmes…

J'ai même fait un topic "Et si on vivait vraiment ensemble" portant sur la cohabitation trans/non trans, qui a subit un "effacement", preuve que le sujet est sensible.

Si tu veux éviter ça, il vaut mieux que tu établisses d'abord des relations personnelles avec les personnes concernées et, peut-être qu'elles te parleront de la façon dont elles vivent le truc.

Mais, en agissant comme tu le fais et comme je l'ai fait, ça a tendance à coincer parce que l'on touche à l'intime souvent douloureux de ces personnes.

Alithia
Publiée le 08/03/2020 à 02:21

Faut se mettre dans le crâne qu'il n'y a pas de réponse clair, unique et toute faite.

Chaque personne trans transitionne pour des raisons qui sont propre à elle même.

Parfois pour coller à une images qu'elle se fait d'elle même, ou à une image societal.

La chose sur, c'est par besoin, par mal être.

Et la vision que tu as de "homme et des femmes" n'est pas partager de la même façon pour tous.

Tu juge sans avoir les même terme ou les même resonnement.

Et au boud d'un moment, on va dans le mur, si tu coincé et persiste sur une voie qu'on te dit être mauvaise pour la compréhension, on finira invariablement par te dire, parce que.

Les personne trans transitionne par ce qu'elles ont un mal être, qui est propre et différentes à chaque personne trans. La transition est personnelle et adapter, parfois avec des opérations, parfois non, parfois avec des hormone, ou simplement de manière administratives.

Y a pas de réponse universelle. Donc pas besoin d'aller chercher de midi à quatorze heure. Va lire les differents témoignage et tu comprendra qu'il existe une multitude de réponse à tes questions, toute valide.

Et je me répète, mais c'est ça la pédagogie, la chirurgie des partie sexuel le des trans ne te regarde pas, déjà, c'est personnelle, et encore une fois, pas obligatoire, et n'enlève rien à la transidentiter.

Donc ça serai cool d'arrêter de faire une fixette sur nos organes génital, ça deviens relativement déplacer à la longue.

Et si tu veux pas faire de bourde, c'est super simple, une femme trans, est une femme, tu te comporte comme avec une femme, et vice versa.

Point barre, à la ligne, on passe à autre chose :)

Kitsune
Publiée le 08/03/2020 à 02:43 - modifié par kitsune le 08/03/2020 - 02:48:25

juste un petit passage en coup de vent pour saluer la richesse et la beauté de ton esprit.

j'ai lu le sujet du debat et franchementêtre capable de se remettre en question n'est pas donné à tout le monde.

cette démarche mérite mon admiration.

je suis FTM. si tu as des questions, n'hésite pas. et n'ai pas peur, de dire les choses. parce que c'est pas toujours facile de d'exprimer ses questions. tu fais la moitié du chemin, c'est normal de faire l'autre moitié pour venir jusqu'à toi.

ceci étant dit, je pense que peut être que ton interret est plus marqué par les MTF que par les FTM

en attendant, passe un bon week end.

(ps : j'avoue que je n'ai lu que poste de départ, pas les réponses car chacun et chacune à son véccu, son parcoure et ses aspirations)

Ivyren
Publiée le 08/03/2020 à 02:58
Auteur du sujet

Je suis intéressé par la cause trans, j´arrive pas à comprendre ftm et mtf, dsl 😅

Ce sont des "liés" comme qweer, hermaphrodite, non-binaire et gender-fluid? (ceux qui change de homme-femme-homme)?

Membre anonyme
Publiée le 08/03/2020 à 09:58

MTF: Male to female

FTM: Female to male

Ivyren, imagine que tu es orphelin et qu'à l'école, on te demande sans arrêt pourquoi tu n'as pas de parents…

Tu expliqueras sans doute les choses au début.

Puis, te rendant compte que le pourquoi revient sans cesse et, qu'en plus, certains en profitent pour te casser…

C'est un peu la même chose pour le sujet trans.

Y voir une cause à défendre ou à combattre est un non sens, quelque part.

Le fait est qu'ils et elles existent tout comme les orphelins existent.

Des gens qui ont un deuil à faire et une reconstruction qui peut être symbolique et/ou physique.

Réfléchis à cela: Si on te demande ou me demande pourquoi on est des hommes, on répondra sans doute, peut-être en haussant les épaules, "parce que".

Accorde leurs la même latitude d'un point de vue général et dirige toi vers des gens qui te proposent de t'expliquer sans harceler (involontairement) ceux qui veulent être tranquilles.

Yubels
Publiée le 08/03/2020 à 11:23

Salut !

Déjà bravo pour avoir osé dire car en effet il y a surement plein de personne qui pense la meme chose mais qui ne vont pas remettre leur point de vue en question et là c'est bien triste. C'est tooujours bien de voir qu'il y a des gens qui peuvent changer d'avis ça peut donner espoir.

Après pour le faite que malgrès que tu fasse partie de minorité tu rabaisse d'autre minorité c'est peut etre qu'il est toujours plus confortable de penser qu'il y a des personnes plus basse que soi ? (simple théorie qui est un peu tirer de mon expérience perso)

Merci d'avoir partager et belle journée/soirée

Ivyren
Publiée le 08/03/2020 à 17:51
Auteur du sujet

En fait, je m´intéresse au 2. Je prends l´exemple des mtf car c´est plus courtant

Je comprends un peu pour les questions et la curiosité, personnellement, je pense que ça vient avec.

Comme je disais, j´ai un style hors du commun alors je sais d´avance que je vais avoir des questionnements et ça me fait un peu rire honnêtement. Si ce sont des insultes, j´ignore, tout simplement. Mais si c´est de la curiosité et de l´intéret, ça me fait plaisir d´en parler, voir le plus souvent possible, car c´est un signe et une preuve que la société devient plus curieuse, ouverte et cultivée 🙂


  S'inscrire pour participer au sujet