Genre, transidentié et non binarité.

Alithia
Publiée le 14/02/2020 à 00:46 - Modification par Wiloooo le 17/02/2020 - 13:34:34
Auteur du sujet

C'est un petit sujet pour parler de la non binarité. Même si tout le monde est le bienvenue sur ce site, certaine minorité reste assez mal connue, voir remplis de préjugé.

Donc voilà, ici, certain pourront exprimer leurs non binarité, leurs transidentité , ou leurs genres minoritaire. Une façon de créer de la visibilité, mais aussi d'expliquer ce que certain vive. J'ai eu cette idée en voyant le poste sur l'asexualité, et je me rend compte que c'est encore des choses obscures pour beaucoup.

n'importe qui pourra donc ici, faire apparaitre son genre spécifique, et ainsi, exposer la diversité ^^

Pour commencer deux page d'info, elles sont pas trop mal, c'est bien pour commencer a étudier le sujet, même si sur deux trois truc, ça pourrais être amélioré. La première sur la non binarité: https://fr.wikipedia.org/wiki/Non-binaire la deuxiéme sur la trasidentité: https://jardindest.org/la-transidentite

Pour faire un très cours résumé. Une personne non binaire ne rentre pas dans une des deux case femme/homme. Sois parce qu'ils sont les deux, aucun des deux, ou autres, dans des proportions diverses.

La transidentité, c’est une sensation, un sentiment fort de ne pas se sentir en accord avec le genre qui nous a été attribué à la naissance en fonction de notre sexe biologique.

Les deux sont différents dans le sens ou, la transidentité d'une personne peut être binaire, et qu'une personne non binaire ne ressent pas forcément le besoin de transitionner.

Mais ils peuvent aussi s'aditionner. C'est mon cas, je suis agenre, et j'entame une transition pour féminiser mon corps.

Commençons simple. Ma transidentité. Je veux faire une transition, pour avoir un corps qui ne me sois plus dégoutant. Je déteste mon physique. J'ai ce qu'on appelle une dysphorie. Je vais pas rentrer dans les détails du pourquoi du comment, sinon je vais jamais arrivé au boud de ce poste. Bref, j'entame une transition pour pouvoir enfin me sentir bien dans mon corps, que j'ai besoin être plus féminin.

Le plus pénible a expliquer, je suis agenre. C'est a dire, que je ne me sens ni d'un genre, ni d'un autre. Je n'arrive même pas a comprendre ces notions. Le genre étant une norme social, changeante, spécifique a une époque et un llieu donné. j'ai du mal a visualiser une définition claire d'un genre féminin et masculin. Plus encore, je suis une sommes de valeurs morals. Ce que j'aime, ce que je déteste, ce que je veux, ce que je pense, sont des valeurs qui me sont propres. Et qui de par mon éducation non genré, ont globalement réussis a s'épanouir sans être genré. En très très gros, j'aime cuisiner, et faire de la mécanique, j'aime pleurer devant des films a l'eau de rose, et me battre en combat lors de reconstitution. Toutes les choses qui me composes, ne sont pas genré a la base. c'est ensuite que la société posé ses étiquettes. Un homme ça pleure pas, une fille c'est doux et gentil, ect...

Biensur que même des être humains lambda ne rentre pas totalement dans ces cases. Pourtant, ces archétypes de virilité masculine et de soumission féminine dirige majoritairement nos modèles. Pour moi, ça ne veux rien dire, les genres (et même les sexes, mais ça sera pour une autre fois) sont du vents, il ne tiennes pas la route.

Je ne suis ni féminin, ni masculin, parce que j'ai des deux, mais j'ai aussi des valeurs qui sont la fusion de tout ça. Qui n'appartienne plus ni a l'un, ni al'autre, ce ne sont pas des additions de valeurs, elles sont changé en se mélangant. En gros, pour en revenir a mes valeurs, j'ai le désir de me battre avec douceur et volupté pour mes idéaux. Mais là, j'ai pas les mots, il manque du vocabulaire pour définir ce que je ressent. Ce que je ressent.

Bref, pour moi les genres non pas de sens, je ne me sens ni masculin, ni feminin d'aucune sorte, je suis moi, et c'est tout.

Je me définie, par contre comme UNE trans lesbienne. Tout simplement parce que, j'aime les femmes, que je trasnsitionne, non pas pour devenir une femme, mais pour aligner mon corps sur ce que je suis.

Et que, pour la majorité, je serai femme, et non pas hommes. C'est déjà pas évident d'expliquer ma transition, alors je fait simple. Pour l'extérieurs j'ai besoin d'un corps féminin, donc pronom féminin, donc lesbienne. Voilà. Même si au fond, je me fiche pas mal du pronom, parce que j'ai pas de genre !

Je suis pas entré dans les détails, le poste est assez long comme ça, surement pas clair. Donc ça sera plus simple de répondre a des questions, et d'approfondir a ce moment là.

Si d'autre veulent exposer des genres non binaire différents, allez y ^^


#324241

LeazeR
Publiée le 14/02/2020 à 10:06

Hey,

Je me considère comme non binaire mais c'est pour moi. Cette appellation m'a permis de relativiser des choses et d'en comprendre d'autres sur les autres et sur moi surtout.

Depuis que je connais cette appelation (puis celles de gender fluid et autres), je n'ai d'apparence rien changé mais dans ma tête c'est un peu plus clair.

De ce fait, je n'ai pas fait de coming out (mais c'est pas vraiment mon truc, à n'importe quel niveau) ou je ne le crie pas à tue tête. Je le sais et ça me fait du bien.

Je laisse les gens me genrer au féminin comme ils en ont l'habitude, mais (bien que ça ne m'ai jamais dérangé) je suis de plus en plus indiférente quand on me genre au masculin. Je le fais même parfois moi-même (in)volontairement.

Bref, j'vois cette non-binarité comme le cheminement d'une réflexion sur la binarité de nos sociétés. Mais le plus important au final c'est d'être bien avec la définition qui nous convient. Plein de personnes vivent autrement leurs non-binarités et tant mieux pour elleux! (Ah oui, j'essaie aussi le neutre à l'écrit/oral mais c'est CHAUD CHAUD)


 2 votes #324251
Virak
Modération
Publiée le 14/02/2020 à 10:55 - modifié par Virak le 14/02/2020 - 11:22:28

Bonjour,

je pourrai me retrouver dans ce que vous écrivez, un détail différent à mes façons d'êtres qui ont tendance à être des genres qui peuvent sembler être un (effet de mode) pour d'autres qui n'y sont pas en plein dedans.

Mes côtés "instables", ni également le manque de communication adéquate n'aidant pas à la compréhension pour les autres en plus car je suis tel un METAMORPHE je change de forme quand je le souhaite et pas pour le bon vouloir des autres bien sûr c'est de ma propre volonté.

D'ailleurs je ne me suis mis ni homme, ni femme pour cette raison auquel moi-même dans mon être je pense que tout le monde ne saurait définir avec exactitude la binarité si ce ne sont que par des clichés pour catégoriser.

Pour les personnes qui ont dû remarquer je change souvent mes photos qui passent de maculinité à féminité. Vice versa. Au fond les gens ne savent pas sur quel fil je joue à inter-changer, et tout ça me va bien.

Le côté non binaire chez moi également s'explique que par moment (de dysphorie) je me sens masculin, d'autres moments féminin, parfois les deux, parfois aucun des deux donc le choix a été vite fait.

Pour mon choix d'avoir mis trans, c'est que j'entamerai le passing pour finaliser ma personne comme je la vois au final et égal à moi.(^^ encore un suspens vers quoi je me tournerai)


 2 votes #324255
Renart
Publiée le 14/02/2020 à 15:27 - modifié par Renart le 14/02/2020 - 18:36:23

hello à vous : )

ça fait plaisir de voir déjà autant d'histoires et de ressentis différents, de manières uniques de vivre le genre

ça me fait penser qu'effectivement, le genre ne devrait peut être pas ... être

pour ma part j'ai transitionné (sans regret) j'étais dans un mode de pensée binaire, je le suis encore, mais je réfléchis beaucoup à cette binarité dont je commence à voir les limites.

aujourd'hui je me sens masculin par ce que je dégage, je me sens aussi féminin dans ma manière d'aborder la vie, tout ça ne tient qu'aux clichés et rôles qu'on occupe dans la vie ; je ne suis effectivement ni masculin ni féminin, je rejoins fortement le pdv d'Alithia ici, parce que je suis les deux, parce que c'est juste moi.

le fait d'etre homme m'a permis de me sentir bien physiquement (dysphorie, on l'appelle dysphorie de genre, ne serait-ce pas une erreur ? ça ne serait pas plus clair de dire dysphorie de corps ? car en vérité, c'est lui le problème), et c'est une liberté énorme, mais mon genre ne définit finalement rien de moi de mes projets, de mes choix, gouts .... alors mon genre il tient à quoi : mon apparence physique ? le "bon" numéro et la "bonne" lettre sur mes papiers ?


 2 votes #324279
Alithia
Publiée le 14/02/2020 à 16:08
Auteur du sujet

En effet, certain voudrais utiliser d'autre terme à la place de dysphorie, il me va pas spécialement non plus :p


 0 vote #324282
Renart
Publiée le 14/02/2020 à 19:40

je voudrais utiliser un autre mot a la place de identité de genre

identité tout court


 2 votes #324288
Virak
Modération
Publiée le 14/02/2020 à 23:03

Vu que nous sommes sujets d´études.. peut-être que même un jour on aura droit à un test de personnalité spécialement conçu pour les trans, non binaires, genres particuliers plutôt qu´un trop généraliste. Y en a peut-être en création, afin de pouvoir nous éclairer. 🤔 J´ai hâte de voir l´avancée des années qui suivent. ^^


 2 votes #324293
Superpositoire
Publiée le 15/02/2020 à 00:10

Whaoh, désolé de casser l'ambiance mais je préférais l'époque où on disait que "homme" et "femme" xD


 0 vote #324296
Alithia
Publiée le 15/02/2020 à 01:17 - modifié par Alithia le 15/02/2020 - 01:27:38
Auteur du sujet

Grand bien t'en face.

Mais c'est ainsi, il n' y a jamais eu 2 genres. Par ce que même si la société moderne française essaie de formater ça.

De tout temps et de toute endroit, les sociétés ont multiplié les genres. De 3 a 15 parfois dans certaines.

Donc l'époque dont tu parle n'était qu'une époque qui a fermé les yeux sur une partie de sa population et de son histoire.

Et si c'est juste pour faire un commentaire pour nier l'existance de personne, c'est déplacé et terriblement insultant.

Donc si c'est juste pour commenter de cette façon, merci de t'abstenir à l'avenir.

Et si c'est un très d'humour c'est très déplacé.

Je ne pense pas que tu aurai aimer lire :

"je préférer l'époque où tout le monde était hetero".


 2 votes #324298
Renart
Publiée le 16/02/2020 à 04:24

Salutations :B

et oui, les temps changent ... : ) on verbalise beaucoup plus le fait de ne pas se sentir juste femme ou juste homme, on questionne le genre parce que ... pourquoi ?

parce qu'il conditionne beaucoup de choses dans nos sociétés ? qu'on veut changer la regle du jeu ?

parce qu'il y a le sexisme ? et qu'est ce qu'on en fait de celui là ? il faut redéfinir, qu'est ce qu'un homme, qu'est ce qu'une femme, et finalement une fois qu'on a les non-réponses à ces questions ...

il y a tout un océan de vastes possibilités, qu'en penses tu ? toi tu te sens homme, c'est super chouette, tu n'es pas obligé de remettre ça en question puisque tu te sens bien, mais tout autour de nous il y a plein de personnes qui mènent ce combat de libération du genre, parce que les genres homme et femme se sont les sexes en vérité, des sexes injustement inégaux, et au fond c'est un combat pour libérer tout le monde des connards qui te traitent de tarlouze dans ton quartier quand tu as voulu sortir tes talons ou pour libérer ta voisine des carcans qu'on lui a toujours imposés et qui font qu'elle est restée avec un mari alcoolique qui la violait ?

je pars un peu loin ? un peu hs ?

tu peux préférer avoir une vision plus simple dans ta vie quotidienne où cette problématique ne te questionne pas trop, mais je pense qu'on va tous rencontrer de plus en plus de gens qui se posent des questions sur le genre et la place de chacun dans la société, et c'est intéressant de s'ouvrir aussi à leur point de vue, tu ne trouves pas ? essayer de voir au delà des genres, ça peut etre sympa ?

(le problème c'est peut etre justement qu'on dise

homme OU femme, sachant que celle ci est inférieure aujourd'hui dans la plupart des sociétés)

je vois bien que homme et femme ne sont pas égaux, et je ne trouve pas ça normal ; pas toi ?

je pense que tant qu'on ne déconstruira pas beaucoup de choses, et à mon avis ça passe par le genre, par ce qu'on en fait, par les normes genrées imposées, nous souffrirons tous du sexisme. parce que toi aussi j'imagine que tu en souffres parfois sans forcément le voir comme tel, ou tu en as souffert, ou des personnes que tu connais et pas seulement des femmes , c'est important de ne pas rejeter tout ça ; c'est l'expérience de plein de gens qui va faire le monde de demain où peut etre la notion de genre sera si éclatée que le sexisme binaire ne tiendra plus à rien ?


 3 votes #324354
Alithia
Publiée le 16/02/2020 à 05:04
Auteur du sujet

Renard, ta réponse et légitime, et très correcte :)

Mais si possible, ignorons les réponse hs, ou transphobe.

Je sais qu'elle peuvent être blessante, parlons en au modérateur, si il en apparais.

Le poste à pour bute que tout non binaire puisse témoigner et ce d'écrire, dans la tollerence et la bonne humeurs.

Merci de ta réponse, en tout cas :)

Et n'hésite pas à parler de toi !


 0 vote #324355
Superpositoire
Publiée le 16/02/2020 à 11:03

C'est marrant vous parlez d'ouverture d'esprit mais dès que quelqu'un dit un truc qui ne va pas dans votre sens, vous vous vexez xD

Quant à la question:

Si j'avais lu quelque part:

"je préférer l'époque où tout le monde était hetero"

Bah j'essaierai de comprendre, j'ai eu beaucoup d'amis qui étaient homophobes (eux ne savaient pas que j'étais gay), bah au lieu de leur sauter dessus et de les insulter "HOMOPHOBES, ORDURES" (De toute façon ce genre de comportement ne ménera à rien, si ce n'est à envenimer la situation ^^), j'essayais de comprendre pourquoi ils l'étaient.

C'est ça aussi l'ouverture d'esprit ;)

"Donc l'époque dont tu parle n'était qu'une époque qui a fermé les yeux sur une partie de sa population et de son histoire. "

Quelle histoire ?

"je vois bien que homme et femme ne sont pas égaux, et je ne trouve pas ça normal ; pas toi ?"

Je ne trouve pas ça normal non plus; mais aucun rapport.

"Donc si c'est juste pour commenter de cette façon, merci de t'abstenir à l'avenir."

Tant que je manque de respect à personne j'ai le droit de m'exprimer, si tu as un soucis avec ça je n'y suis pour rien ^^


 0 vote #324370
Virak
Modération
Publiée le 16/02/2020 à 12:11 - modifié par Virak le 16/02/2020 - 13:42:13

En même temps si tout le monde évitait de répondre de façon ponctuelle et de façon (provoquante), nous avancerons pas. Vous avez le droit d'ignorer effectivement ce qui ne va pas dans votre sens. Comme moi également j'éviterai pour plus d'égalité et de pouvoir remettre en question toutes parties même si je peux sembler être plus d'un parti qu'un autre. Je n'hésiterai pas de supprimer les hors sujets bien sûr, de pures provocations, moqueries. Il a très bien le droit de penser ça puisque nous sommes humains. Je peux très bien figer de nouveau le sujet si cela part encore bien trop loin comme on en a eu sur d'autres cas du même genre et qu'on retrouve le calme : à défaut que la prochaine intervention si je fige supprimera certainement la précédente contribution derrière. Si tu le souhaites tu peux penser que même des transphobes un jour devienne trans/translover. ( LOL ^^) Je ne regarde pas forcément tout comme les autres de l'équipe de modération.. et dans le cas où y a de la violence comme j'ai pu le voir parfois sur le site, ne pas s'en faire ils se font expulsés pour malveillance. Oui certains ont osé franchir les limites de l'acceptable.

Tu radotes, tu as déjà parlé de ça sur un autre sujet ( trans enceint ) lol on va pas remettre ça sur table. Huh.

Pour ce que tu dis tu as raison de le croire si cela n'est pas parfait, tu peux rêver d'une autre réalité.

Je pourrai également pensé que c'est bien dommage que tes amis/connaissances les plus homophobes et durs qui soient ne savent pas de ton homosexualité, que quelque part tu peux te cacher par prudence, qu'ils seraient sûrement à te taper jusqu'à la mort en le sachant et qu'ensuite tu aurais d'autres pensées nouvelles sans doute quitte à connaître ce qu'est d'être vexé ou tu l'as sûrement été mais tu as préféré combattre ça, que sais-je? D'ailleurs j'ai bien connu des homophobes qui un jour sont devenus homo : oui gros LOL.


 1 vote #324371
Alithia
Publiée le 16/02/2020 à 14:20
Auteur du sujet

Superpositoire, le problème, c'est que ton message, et avec sérieux, ont le prend sans arrête dans la tronche,sans arrêt, on ni notre existance.

Parce qu'on "bouleverse" ce petit monde.

Et que y en a marre, marre de devoir expliquer, prouver, justifier notre existence encore et encore. Parce que ça suffit de devoir toujours s'écraser pour éviter les violence.

Parce que un simple poste, qui se volais tolérant risque à tout momemt la clôture à cause de commentaire extrême.

Alors sincèrement, ce n'est pas du manque d'ouverture d'esprit, c'est juste du ras le bol. On est sur beto, on se sens protéger, on se livre. Ton intervention on la perçois comme un coup de couteau. Une façon de nous dire "regarde ce que tu vis irl, ben ici aussi tu peux le vivre".

Tu trouve ça juste de ramener la colère, la haine et l'ignorence comme ça ?

Je ne t'engeule pas, même si je pourrais, j'aimerais que tu comprenne, que tu fait du mal, qu'on aimerais juste un endroit où on peux être nous, sans que les horreur de l'extérieur nous rattrape.

Parce que c'est aussi ça la binarité et la transidentiter, c'est aussi savoir les souffrance du quotidiens, les difficultés de s'assumer, de survivre dans un monde qui es prêt à nous tuer. Et tout les jours des personnes trans meurs, assassiné.

Alors merci de comprendre que ce poste n'est pas la pour rajouter de la peine, mais pour se soutenir, et UNIQUEMENT se soutenir mutuellement.

Merci de respecter cela.


 5 votes #324382
Renart
Publiée le 16/02/2020 à 15:21

Salutations, à tout le monde : )

Superpositoire, je voulais te préciser que je respecte tout à fait ton droit de ne pas remettre le genre en question, et on est aussi là pour entendre ton point de vue. Parler de ton genre, de comment tu le vis ?

tu disais :

"Je ne trouve pas ça normal non plus; mais aucun rapport."

par rapport aux inégalités homme femme, et donc au sexisme.

je ne suis pas d'accord avec toi sur le fait que ça n'aie aucun rapport.

à mon avis, les questionnements sur le genre et le sexisme sont au contraire très liés, et je n'ai pas toujours pensé comme ça.

ça n'en fait pas une vérité absolue, mais c'est ce que je pense après avoir transitionné, observé, et en réfléchissant aux implications de tout ça. si tu as envie d'en parler de manière plus développée, de parler de ce que tu vis toi, vis à vis du sexisme et voir que parfois il y a peut etre un rapport, et bien ... tu peux le faire ici : )

maintenant c'est vrai que ta première intervention (dont je saisis l'humour, mais c'est normal qu'il puisse refroidir les personnes dont je fais partie : concernées par ce sujet dans lequel tu choisis d'intervenir, tu es libre, avec un point de vue différent que tu poses là sans chercher à développer, dans une démarche un peu ... provocante ?)

ça fait un peu comme si on était sur un sujet vegan et que tu venais dire

moi je trouve qu'on peut pas se passer de viande

ok, c'est ton pdv,

mais tu viens aussi sur un sujet ou on parle de veganisme en majorité, donc tu t'exposes à des pdv différents ce qui est une belle démarche, que tu souhaites remettre le tien en question ou non, et c'est sur que les gens vont te parler du véganisme et dire que produire de la viande et maltraiter des animaux ça fait chier,

c'est normal ;

"C'est marrant vous parlez d'ouverture d'esprit mais dès que quelqu'un dit un truc qui ne va pas dans votre sens, vous vous vexez xD"

quand tu es venu poster ton premier message, l'as-tu fait avec toute ton ouverture d'esprit ?

je n'irai pas plus loin si la discussion t'agace.

à plus ~


 1 vote #324389
Superpositoire
Publiée le 16/02/2020 à 19:50 - modifié par Superpositoire le 17/02/2020 - 11:59:35

"Je pourrai également pensé que c'est bien dommage que tes amis/connaissances les plus homophobes et durs qui soient ne savent pas de ton homosexualité, que quelque part tu peux te cacher par prudence"

Attention, j'ai bien écrit "j'ai eu" xD

Je ne leur parle plus maintenant, puis je me cachais absolument pas, un jour je voulais leur dire que j'étais gay et je leur ai demandé "si ça se trouve des personnes de votre entourage sont gays ou bis" ils m'ont répondu : "non non impossible, sinon on le saurait..." ça m'a fait rire, alors j'ai continué à faire semblant xD

"Superpositoire, le problème, c'est que ton message, et avec sérieux, ont le prend sans arrête dans la tronche,sans arrêt, on ni notre existance.

Parce qu'on "bouleverse" ce petit monde. "

Hum je ne pense pas que vous boulversez ce petit monde, à mon avis les trans sont une infime partie de la population française (je vais parler en terme de pays, pour la france ^^ ), personnellement je nie pas votre existence, sans vouloir être blessant, je m'en fiche juste, que vous soyez trans, gays, chinois, daltoniens, en chaise roulante, pour moi vous êtes tous des être humains, donc je déplore le fait de vouloir rajouter encore des termes et des termes et des cases et des cases...

"Parce que un simple poste, qui se volais tolérant risque à tout momemt la clôture à cause de commentaire extrême."

Baaaah, les commentaires extrêmes ne viennent pas de moi en l'occurence so....

"Ton intervention on la perçois comme un coup de couteau. "

ah ouai carrément xD

"Parce que c'est aussi ça la binarité et la transidentiter, c'est aussi savoir les souffrance du quotidiens, les difficultés de s'assumer, de survivre dans un monde qui es prêt à nous tuer. Et tout les jours des personnes trans meurs, assassiné"

dans un monde prêt à vous tuer ? Je ne sais pas je suis pas trans, mais ma foi, si tu le dis.

"Alors merci de comprendre que ce poste n'est pas la pour rajouter de la peine, mais pour se soutenir, et UNIQUEMENT se soutenir mutuellement. "

Mouais mais non, ça exclu les autres aussi, Betolerant c'est tout le monde hein ^^

"maintenant c'est vrai que ta première intervention (dont je saisis l'humour, mais c'est normal qu'il puisse refroidir les personnes dont je fais partie : concernées par ce sujet dans lequel tu choisis d'intervenir, tu es libre, avec un point de vue différent que tu poses là sans chercher à développer, dans une démarche un peu ... provocante ?) "

Provocante ? je sais pas, je ne pense pas, j'ai seulement dit que je préférais quand on utilisait pas ces termes, je n'ai aucun soucis avec les personnes qui se reconnaissaient dedans ^^

"mais tu viens aussi sur un sujet ou on parle de veganisme en majorité, donc tu t'exposes à des pdv différents ce qui est une belle démarche, que tu souhaites remettre le tien en question ou non, et c'est sur que les gens vont te parler du véganisme et dire que produire de la viande et maltraiter des animaux ça fait chier,"

Bah oui logique, je m'y attendais, et ? ^^

"quand tu es venu poster ton premier message, l'as-tu fait avec toute ton ouverture d'esprit ?

je n'irai pas plus loin si la discussion t'agace."

Surtout pour voir les réactions des uns et des autres en fait ^^

tkt ça m'agace pas, au contraire ahah


 2 votes #324419
Virak
Modération
Publiée le 16/02/2020 à 20:21 - modifié par Virak le 16/02/2020 - 20:49:37

Salutations, > Citation de Superpositoire #324419

A leur place si je savais pour toi, je pense que j'aurai mis en doute ton homosexualité. J'aurai plus penché que tu sois "hétéroflexible" (oh un nouveau terme huhu que tu peux mettre en deuxième option orientation) ou peut-être "mais ça ne se voit pas du tout, prouve-le mais me saute pas dessus quand je dormirai."

J'ai bien vu que tu voulais tester les gens, vilain Superpositoire tu as mieux fait que Diezito. (ton ancien toi)

Et heureusement ce n'était pas une demande d'aide, l'humour aurait mal passé.

Si tu lisais Alithia dans ses anciennes contributions tu verrais qu'elle est plutôt une vraie sensible. :) Ce qui peut comprendre ses réactions.


 2 votes #324422
Renart
Publiée le 17/02/2020 à 01:02

Salutations~

"Surtout pour voir les réactions des uns et des autres en fait"

comme le souligne Virak tu es donc bien un vilain qui jette des pierres dans l'eau


mais tu as raison oui on se complique bien la vie ... mais c'est comme ça. on n'a pas tous les memes problématiques à affronter, tous différents~


"Bah oui logique, je m'y attendais, et ?"

*Et bah, tu jettes ta pierre à l'eau, tu sais que tu vas heurter certaines sensibilités, mais tu le fais pour voir les réactions, c'est presque une expérience scientifique je le reconnais ; je n'ai rien à dire, au fond.

mais comme le dit encore Virak, tu sais que tout le monde n'a pas la même sensibilité, mais tu as envie de chahuter ? Idem, tant que tu es respectueux, je n'ai rien à redire*

"Provocante ? je sais pas, je ne pense pas, j'ai seulement dit que je préférais quand on utilisait pas ces termes, je n'ai aucun soucis avec les personnes qui se reconnaissaient dedans ^^"

*>>> donc, éclaire moi si tu veux (je me marre :) ça te saoule qu'on en discute entre nous avec nos propres termes ? qu'est ce qui te saoule dans ce principe là de non binarité ?

pourquoi tu préfères quand on ne cherche pas à poser des mots sur ce que veulent exprimer des personnes ? *

*moi au début quand j'entendais parler de "théorie du genre" là, ça me saoulait ; que d'un seul coup tout le monde se réveille et se pose mille questions, viennent se compliquer la vie là ou il y avait pas lieu de le faire pour la plupart des gens (je me suis d'ailleurs pas du tout penché sur le sujet)... j'y voyais presque comme une réappropriation générale du probleme trans, tu vois ? (en fait c'était tres égocentré comme état d'esprit)

comme tu le comprends, aujourd'hui j'aborde pas les choses avec la meme philosophie, et je pense que ça va plus loin que ça, que les trans, et que ça concerne tout le monde. *

mais idéalement, c'est vrai, on ne devrait pas avoir besoin de poser des mots, d'en parler ;

mais on en est là


 2 votes #324435
Superpositoire
Publiée le 17/02/2020 à 01:38

"que tu sois "hétéroflexible" "

Non mais au bout d'un moment faut arrêter ces termes ... ça n'a plus de sens xD

"tu as mieux fait que Diezito. (ton ancien toi)"

Ah ? Je le connais pas xD

"Et heureusement ce n'était pas une demande d'aide, l'humour aurait mal passé. "

Exactement, lorsque c'est une demande d'aide, soit je m'abstiens soit je réponds sérieusement (même si sur ce topic ma réponse était belle et bien sérieuse mais sous-développée)

"qu'est ce qui te saoule dans ce principe là de non binarité ?

pourquoi tu préfères quand on ne cherche pas à poser des mots sur ce que veulent exprimer des personnes ?"

Ce qui me soule c'est qu'il y a une dizaine d'années on entendait quasiment jamais ces termes... (ils n'étaient pas aussi vus qu'aujourd'hui).

Ils sont apparus plutôt brusquement et d'un coup on doit se mettre à la page (Un peu comme les points inclusifs ) et limite s'excuser si on fait une erreur dans les termes ou autre par peur des réactions vives de certaines personnes (un peu comme les SJW en fait), je ne parle pas du forum de betolerant, je sais qu'ici en général les gens sont plutôt ouverts aux questions et ne se vexent pas pour rien, mais c'est ce que cela m'inspire...

""théorie du genre""

Bah déjà , pour que ce soit clair, qu'est-ce que la théorie du genre pour toi ? ca m'intéresse beaucoup, mais je n'ai pas envie de répondre à côté.

"mais idéalement, c'est vrai, on ne devrait pas avoir besoin de poser des mots, d'en parler ;

mais on en est là "

Poser des mots je ne sais pas en revanche en parler pourquoi pas :p


 0 vote #324436
Virak
Modération
Publiée le 17/02/2020 à 02:00 - modifié par Virak le 17/02/2020 - 02:25:24

mouhaha, ma vie n'a plus trop de sens je m'en donne d'autres pour faire genre. (lol)

Y a encore d'autres termes qui ont vu le jour et qu'on pourrait glisser (je vais demander pour déranger la salle en hors sujet).

Je pense notamment aux aromantiques, dont le spectre se divise en plusieurs catégories. 😂

J'aime m'enfoncer plus dans la connerie, mvois-tu? tu perdrais la boule rien qu'à voir les sous-catégories. ^^ Moi-même j'étais un peu étourdi, j'avoue. 😏 C'est pas fini que ca en dérange.


 1 vote #324437
Renart
Publiée le 17/02/2020 à 02:29 - modifié par Renart le 17/02/2020 - 02:47:05

Salutations à vous deux

tu as raison, il y a dix ans on ne parlait pas de tout ça ... et quelque part, par certains aspects, ça paraissait pas plus mal

il y a dix ans, on ne parlait pas beaucoup non plus de consentement sexuel, on commençait a l'échelle de la société (la notre) à prendre conscience de certaines choses, les bienfaits de l'éducation positive, comment arreter de produire de la viande résoudrait beaucoup de problemes, certaines observations scientifiques sur des phénomènes inexpliqués ... plein de portes s'ouvrent

et je pense que c'est vrai depuis plus longtemps encore, peut etre vingt ans, trente ans, ou plus ? avant je ne me rends pas compte, mais je pense qu'on est en plein dedans. rien que par rapport à l'homosexualité, il y a un gros boum dans les années 2000 et aujourd'hui bien que ça soit encore plus accepté l'homophobie et les crimes homophobes existent encore dans le monde ; parce que des personnes sont bornées ; par le sexisme , par des idéaux religieux

aujourd'hui on parle des identités de genre, et on parle aussi plus de féminisme, de sexisme, mais aussi de respect du travail, toutes ces greves et revendications face a nos maitres, de ce qu'on sait etre mauvais a l'environnement, en politique, etc ...

je pense que ça fait partie de tout ça, et surement que ça sera amené à changer le discours sur le genre, quand les mentalités auront un peu bougé et qu'on passera à une autre problématique comme toujours ; c'est un peu le cas, non ? la vague de "théorie du genre" est elle passée ? du coup je ne suis pas bien placé pour t'en parler, car je ne me suis réellement pas du tout informé sur ce que ça dit. je me suis dit phoque je suis au dessus de tout ça


je comprends ce que tu veux dire ...; on m'a raconté que dans une asso d'une grande ville du sud, tous les gamins qui viennent n'ont que ça a la bouche identité du genre ;

et indépendamment de nous, c'est une génération -car j'imagine que ce n'est pas aussi localisé- qui grandit avec cette problématique, qui s'est ouverte en fait ; qui lui est posée et oui ça aura surement un impact sur la société, qui pourrait etre positif,

mais comme tu le dis c'est tout frais, et les personnes aujourd'hui sont parfois devenus soudain susceptibles quant à ces nouveaux aspects ; c'est compliqué à gérer pour tout le monde au final ;

pourtant c'est quelque chose qui demande à évoluer, à s'insérer dans les moeurs sous cette forme ou sous une autre qui revienne à quelque chose d'effectivement mois ... catégorisant

je remarque que les personnes qui s'interrogent sur la non binarité parlent aussi de cette idée d'une société agenrée (et pas asexuée) qui rejoint ton point de vue que finalement quoiqu'il en soit, nous sommes tous des humains sur la terre et avons tous le droit au meme respect et a la meme liberté d'etre nous memes ; c'est un idéal mais je pense qu'au fond si on s'interroge il serait commun a beaucoup de monde

oui les persils, les coriandes, basilics, menthes


 2 votes #324441
Membre désinscrit
Publiée le 17/02/2020 à 03:36

A force d'inventer tout et n'importe quoi niveau terme, vous ne réalisez pas que ça devient ridicule pour la majorité de la population qui ne prend plus rien au sérieux à propos du mouvement lbgt

Mon entourage accepte parfaitement mon homosexualité et pourtant ils sont morts de rire à chaque fois qu'ils entendent parler de non binaire, pansexuel et j'en passe...

Je comprends la transexualite mais les non binaires je suis complètement perdu

C'est aller contre la logique de ne pas s'identifier à un genre. Si je m'identifie à une girafe extra terrestre, on se dira que quelque chose cloche dans mon raisonnement Bah la c'est un peu le même principe, absolument personne ne comprend ce délire de non binaire.

#324442
Renart
Publiée le 17/02/2020 à 04:40 - modifié par Renart le 17/02/2020 - 04:50:51

par exemple

https://www.youtube.com/watch?v=6xICFWV3V9k


 1 vote #324443
Virak
Modération
Publiée le 17/02/2020 à 05:52 - modifié par Virak le 17/02/2020 - 09:56:18

La langue a toujours évolué. Même les termes de femmes et hommes n'existaient même pas si on suit l'étymologie de ceux-là. Pareil pour les lgbt, comme d'autres mots d'ailleurs. Je ne vois même pas en quoi on doit associer ça à ceux-là d'ailleurs puisque ca touche plus large en dehors aussi des personnes non lgbt.

Moi perso je ne dis pas être mais ressentir donc c'est différent bien sûr. Donc évidemment ce qu'on pourrait dire ne dessert pas la cause du lobby.

Cela peut-être ridicule oui comme se contenter de mots qui eux-mêmes ont été finalisés pour déterminer les mots qui font ce qu'ils sont aujourd'hui. Là évidemment je suis conscient que dire ça.. et que ne pas vouloir s'associer à 1 seul genre logique ce n'est pas bon pour certains je l'ai déjà pensé et ca me dérange pas du tout.

On peut rêver de termes universel, d'autres rêvent juste de mettre des mots sur tout et n'importe quoi même s'il faudrait passer par le surréalisme et d'inventer de nouveaux termes comme on l'a toujours fait depuis le début de notre existence au moment où on a construit notre language.

Nous aurions dû effectivement également se contenter de bruits primitifs dans un autre rêve qui a dû traverser l'esprit de quelqu'un qui n'a jamais voulu de changement ou qui le voit d'un mauvais oeil. Il y a des termes qui ne dérangent pas étrangement bien sûr quand ca ne touche pas le raisonnement binaire.

Y aura toujours des dérangés, des ridicules, des gens qui dérangent, d'autres qui ne veulent pas être dérangés. Ca toujours été ainsi. °-° Bon j'avoue je ne dirai pas ça irl je resterai au terme du sexe à la naissance ou de comment j'ai envie qu'il soit à la fin.. avec une touche personnelle par dessus autre ressenti plus "nuancé" pour exprimer une autre image. (même si ridicule et non logique) Si je l'utilise c'est que il était proposé simplement, je ne vais pas forcer pour reconnaître un trait particulier si quelqu'un s'est trompé d'adjectifs, pronoms évidemment les gens nomment comme ils le veulent (même un truc disgrâcieux, s'ils veulent s'enjailler).

Je ne doute pas que les mots même en dehors de ça évolueront qui susciteront tout autant de débats. Quitte à penser qu'on modifiera les sens, les expressions, les synonymes, les citations, les evénements qui en découlent des mots qu'on a déjà à disposition pour partir vers d'autres termes.

Par contre c'est pas parce que c'est différent que ca ne veut rien dire. Comme les termes : SJW et CIS. Ils existent puisqu'ils sont utilisés. 😏

Si j'ai envie de dire un truc pour me représenter je le dis lol même si non logique :

"Je suis un Sphinx tête de mort. " (Pour le côté fantaisiste qu'il peut représenter, à prendre au second degré hein)

je n'avais pas fait gaffe mais :

Citation de Renart => Faudra demander à ceux qui sont du genre plan végétal/végan alors. lol

Bah dans le cas où certains sont penchés aro asexuels, j'imagine plutôt souvent non.

Si y a de l'attirance sensuelle et de l'attirance esthétique ou un romantisme non classique... j'imagine que ca diffère entre différents aro, ils ne sont pas du même avis, ca serait difficile de l'affirmer en une seule pensée simpliste.

Tant qu'on sous entend pas ce sont des personnes sans coeur ou sans sentiments qui seraient faciles de coucher sans romantisme/sentiments. Puisque y en a qui cherchent à expérimenter ce que peut être le sentiment d'amour, comme d'autres vivent mal de ne pas en ressentir certainement lol que sais-je? Faut demander à de vrais aros. Je conçois que le mot sexe est tape à l'oeil.


 2 votes #324445
Alithia
Publiée le 17/02/2020 à 08:57
Auteur du sujet

Pour répondre a superpositoire. Ce n'est pas parce que quelque chose est nouveau, ou que tu ne comprend pas, que ça n'existe pas.

De plus "la théorie du genre" n'est pas une théorie. C'est un fait établie que la non binarité existe, et a toujours existé dans la société humaine. Suffis d'aller voir a l'étranger.

C'est pas parce que la France avec la renaissance et la chrétienneté c'est enfoncer dans l'obscurantisme que ça efface le passé.

La transidentité, et le genre, peut être nouveau pour certain, en France, existe ailleurs depuis des siècles.

Je me répète mais, j'ai l'impression, que pour beaucoup, on oublis que y a pas que la France, et que le monde change (chante le générique de POKEMON).

N'oublions pas non plus que les termes homosexuel étais, y a pas si longtemps confondue avec sodomites et pédéraste. Punis de la peine de mort (encore le cas aujourd'hui a l'étrangé).

Donc encore une fois, les choses changes, et si vous ne voulez pas vous mettre a la pages, c'est votre problème, mais n'empécché pas les autres d'évoluer.

Tonybeacon "A force d'inventer tout et n'importe quoi niveau terme, vous ne réalisez pas que ça devient ridicule pour la majorité de la population qui ne prend plus rien au sérieux à propos du mouvement lbgt?"

Regarde les documentaire des premiers mouvement féministe, gaie et lesbien. Et au départ personne ne prenet au sérieux des "bandes de dégénéré". Aujourd'hui a force de ce battre, le mouvment a fait reconnaitre, et a gagner des droits pour vous.

C'est a notre tours de se battre pour les même choses. des droit et de la reconnaissance.

Ce que tu dis c'est, "nous on as nos droit, maintenant je me fiches que d'autre en est si ça doit éclabousser mon images" , et tu si égoiste ???

Je m'arrête la parce que je dois allé bosser, mais j'ai encore pas mal de chose a dire ^^


 1 vote #324453
Superpositoire
Publiée le 17/02/2020 à 11:57 - modifié par Superpositoire le 17/02/2020 - 12:01:06

"Regarde les documentaire des premiers mouvement féministe, gaie et lesbien. Et au départ personne ne prenet au sérieux des "bandes de dégénéré". Aujourd'hui a force de ce battre, le mouvment a fait reconnaitre, et a gagner des droits pour vous."

Euh, quels droits exactement ?

"C'est a notre tours de se battre pour les même choses. des droit et de la reconnaissance. "

Je pense que de la reconnaissance vous n'avez que ça, regarde, tu te rappelles le fameux "mais je ne suis pas un homme, je suis pas blanc, je suis à moitié libanais....", le mec d'en face s'est excusé parce que l'autre était vexé, franchement il aurait mérité d'être remis à sa place avec son ton agressif et hyper condescendant, c'est ça dont je parlais.

"Donc encore une fois, les choses changes, et si vous ne voulez pas vous mettre a la pages, c'est votre problème, mais n'empécché pas les autres d'évoluer."

Eh bah encore une fois, on a le droit de dire qu'on est contre :p

Puis bon tu parles comme d'une évolution, moi je le vois absolument pas comme telle.

"Je me répète mais, j'ai l'impression, que pour beaucoup, on oublis que y a pas que la France, et que le monde change (chante le générique de POKEMON)."

Ouai mais cet argument ne tient pas, tous les effets de modes ou les nouveautés d'autres pays ne sont pas forcément positifs.

"C'est un fait établie que la non binarité existe, et a toujours existé dans la société humaine"

J'ai déjà oublié ce que ça voulait dire "non binaire", pourtant j'arrête pas d'aller vérifier sur le net xD

Comme quoi mon cerveau ne veut pas enregistrer cette information, comme ci c'était une escroquerie ou de la poudre de perlimpinpin (comme dirait notre bien aimé Mr Le Président).

"Y a encore d'autres termes qui ont vu le jour et qu'on pourrait glisser (je vais demander pour déranger la salle en hors sujet)."

Non par pitié ! Noooooooooooooon :'( xD

"N'oublions pas non plus que les termes homosexuel étais, y a pas si longtemps confondue avec sodomites et pédéraste. Punis de la peine de mort (encore le cas aujourd'hui a l'étrangé)."

Je suis entièrement d'accord (pour une fois xD), en même temps, pas difficile d'être d'accord avec cette vérité ^^

Sinon je suis d'accord avec Tonybeacon ^^

Par rapport à la fille dans la vidéo Renart, c'est typiquement le genre de trucs pour lesquels je n'adhère pas, on dirait qu'elle s'essait de s'enfoncer dans un truc qui n'a aucun sens et qui mène vers un mur... Il suffit de voir les commentaires sous la vidéo et les dislike pour voir que ça n'a pas beaucoup de sens ... (commentaires très drôles d'ailleurs xD)

Déjà, qu'est-ce que ça veut dire "se sentir femme" ou "se sentir homme " ? Genre quand elle pleure devant Grey's Anatomy elle se sent femme ? Bah moi je pleure devant Grey's Anatomy et je me sens homme quand même (un homme peut pleurer devant des séries/film sisi xD )

J'ai l'impression qu'elle s'invente des problèmes juste pour se sentir exister (un peu comme c'est la mode sur les réseaux sociaux, gueuler sur tout et n'importe quoi juste pour montrer qu'on existe, sur le fond je trouve ça vraiment triste mais c'est quelque chose que je comprends)

Après ce n'est que mon point de vue hein, tant qu'elle se sent bien c'est le principal, moi j'aime tout le monde même les gens qui se sentent elfes :p

Bref j'ai pas répondu à tout mais j'ai tout luuuuuuuuuu :p


 0 vote #324459
Alithia
Publiée le 17/02/2020 à 12:21 - modifié par Alithia le 17/02/2020 - 13:28:12
Auteur du sujet

Perso, j'arrête la discutions avec toi, tu es persuader de ton truc, c'est ton droit, tu veux pas changer d'avis c'est ton droit.

Juste que je trouve assez pénible de voir des arguments qui était, et son encore utiliser contre les homo ressortir de ta bouche (je comprend pas, pas normal/logique, effet de mode ect...)

C' est tout pour moi, tu refuse la non binarité, c'est ton droit.

Et si c'est juste répondre "bulshit" à chaque argument qu'on t'avance, c'est pas débattre.

Tu sais pas ce qu'on ressent et ce qu'on pense mais tu permet de dire que l'on fait ça pour attirer l'attention, je trouve ça assez.... Condescendant pour rester polie.


 0 vote #324460
Membre désinscrit
Publiée le 17/02/2020 à 20:02 - modifié par tonybeacon le 18/02/2020 - 01:57:25

Je ne crois pas que ce soit comparable aux mouvement homosexuels alithia. Depuis plusieurs années la vision des gens évolue énormement sur l'homosexualité mais avec l'arrivée du forcing LBGT sur les non binaires et toutes les autres joyeusetés, je trouve que ça a un impact négatif sur la tolérance des gens

A force de les saouler avec tous les délires d'identités, ils en viennent à mettre tous les gays, lesbiennes et bi dans le même lot et à ne plus écouter aucune revendication

Après si au moins vous le gardiez pour vous mais non sur tous les réseaux sociaux, je vois des non binaires faire la moral aux hétéros du matin au soir. Ils se sentent agressés parce qu'on les a considéré comme des femmes ou des hommes ou parce qu'on ne les a pas appelé avec des pronoms du style: ILS

Il faut bien vous dire que n'importe quel être constitué normalement considérera toujours un individu avec un aspect masculin, des poils et une barbe comme un homme et un individu avec un aspect féminin, des seins, des cheveux long et j'en passe comme une femme. Toute l'histoire de l'humanité se base là dessus, c'est une évidence scientifique et une représentation inscrite dans la société depuis la nuit des temps. Alors arrêtez de faire des leçons de moral aux gens quand ils ne veulent pas accepter cette non binarité, on a pas à tout accepter

La preuve, on interne les skyzophrénes qui sont dans des délires de prophétes ou autre et pourtant en soi ils auraient le droit de le penser si on suit votre raisonnement . Puisqu'on a le droit d'aller à l'encontre de la logique^^

Des récentes études ont montré que le lait maternel s'adaptait au niveau de sa consistance au sexe du bébé, il faudra rappeller au lait maternel qu'il est trop binaire 😅

#324472
SuzanneTD
Publiée le 17/02/2020 à 20:29 - modifié par SuzanneTD le 17/02/2020 - 20:34:38

C'est sûrement déstabilisant tous ces termes nouveaux et beaucoup ont du mal à s'y retrouver(rien qu'ici déjà) .

On peut comprendre l'agacement ou l'exaspération . Toutes les personnes concernées ne vont pas pour autant s'empêcher de vivre ou de respirer ou de s'exprimer ni de réfléchir juste pour satisfaire au besoin de confort tranquille des autres .

Et puis , si ce n'est pas ici où il est possible d'en discuter pour une meilleure compréhension de tous .

Où alors ?!


 3 votes #324475
LiptonIceTea
Publiée le 17/02/2020 à 21:59 - modifié par LiptonIceTea le 17/02/2020 - 22:11:07

Salutations,

**Je ne crois pas que ce soit comparable aux mouvement homosexuels alithia. Depuis plusieurs années la vision des gens évolue énormement sur l'homosexualité mais avec l'arrivée du forcing LBGT sur les non binaires et toutes les autres joyeusetés, je trouve que ça a un impact négatif sur la tolérance des gens

J’aimerais bien savoir pourquoi ce n’est pas comparable aux mouvements homosexuels ? Et tu es de quel parti toi au juste? J’imagine que tu parles en toute objectivité? Et même dans le cas ou ça ne serait pas comparable, cela ne veut pas forcément dire que tel ou tel parti doit s’écraser pour un autre. En quoi cela a–t–il un impact négatif sur l’intolérance des gens ? Ce n’est pas plutôt eux qui ont un impact négatif sur ces personnes avec leur intolérance ? Tu parles de forcing LBGT alors qu’il y en a pas en réalité. Personne ne t’impose d’accepter quoi que se soit. Si tu aimes pas, personne n’a rien à te dire. Tu es libre. Tout comme cette communauté qui a le droit aussi de s’exprimer au grand jour. En faite c’est pas compliqué il suffit simplement de se tolérer les uns les autres même si on apprécie pas telles ou telles choses.

**A force de les saouler avec tous les délires d'identités, ils en viennent à mettre tous les gays, lesbiennes et bi dans le même lot et à ne plus écouter aucune revendication

**

En faite si ça leur saoulent, c’est eux en vrai le véritable problème. En faite quoi ? C’est eux qui doivent décider ce qui doit être tolérer ou pas ? Et pourquoi les gays, lesbiennes et bi devraient être pris plus au sérieux que les non-binaires ? Ils ont autant le droit de se revendiquer que d’autres.

**Après si au moins vous le gardiez pour vous mais non sur tous les réseaux sociaux, je vois des non binaires faire la moral aux hétéros du matin au soir. Ils se sentent agressés parce qu'on a les considérer comme des femmes ou des hommes ou parce qu'on ne les a pas appelé avec des pronoms du style: ILS

**

HAHA. Ah bah oui mais bien sur en plus il faudrait qu’ils se fassent plus petit. Mais personne ne les oblige à leur parler, ni même ne t’oblige à les écouter.

**Il faut bien vous dire que n'importe quel être consitué normalement considérera toujours un individu avec un aspect masculin, des poils et une barbe comme un homme et un individu avec un aspect féminin, des seins, des cheveux long et j'en passe comme une femme. Toute l'histoire de l'humanité se base là dessus, c'est une évidence scientifique et une représentation inscrite dans la société depuis la nuit des temps. Alors arrêtez de faire des leçons de moral aux gens quand ils ne veulent pas accepter cette non binarité, on a pas à tout accepter

**

N’importe quel être normalement constitué à le droit de penser qu’un homme se limite à avoir des poils et une barbe comme il a le droit d’avoir une autre idée sur la question. Que toute l’humanité se base là-dessus ou non, ce n’est aucunement un motif pour que ça ne puisse pas changer. Personne ne t’impose quoi que se soit, tu as ton point de vue, les autres ont le leur. On peut s’arrêter ici?

**La preuve, on interne les skyzophrénes qui sont dans des délires de prophétes ou autre et pourtant en soi ils auraient le droit de le penser si on suit votre raisonnement . Puisqu'on a le droit d'aller à l'encontre de la logique^^

**

Bien sur qu’ils ont le droit de croire à leurs délires de prophètes, le temps qu’ils ne font de mal à personne. Si ils se font interner, c’est parce-qu’ils souffrent ou sont un potentiel danger pour autrui.

**Des récentes études ont montré que le lait maternel s'adaptait au niveau de sa consistance au sexe du bébé, il faudra rappeller au lait maternel qu'il est trop binaire ?

**

En ce qui concerne les intolérants, on fait comment ?


 2 votes #324484

Ce sujet a été bloqué par l'équipe de modération, aucune réponse n'est possible.