Est-ce que vous aussi ?

avatar contributeur de Pandawan
Pandawan

Holà. Rassurez-moi s'il vous plaît. Suis-je la seule qui en tant sur non binaire tombe sur 96% de personne voulant me persuader que non, je suis une femme. Point ?

Je m'explique. Des qu'une personne me demande mon prénom, je dis aujourd'hui que je m'appelle panda. Tout simplement parceque c'est mon surnom de base et que il est bien plus neutre que mon prénom de base qui lui montre très clairement que je suis née femme. Donc je leurs dis panda, je leurs explique en détails le pourquoi du comment, et ils arrivent encore à essayer de débattre pour savoir mon "Vrai" prénom (qui ne leurs sera d'aucune utilité vu qu'il ne me conviens pqs et que je le garde que pour des raisons pro ou administratif.). Ou encore qui me sortent des théorèmes scientifiques comme moi je suis une femme. On ne peux pas se sentir ni homme ni femme. Enfin tout le tralala quoi.

Genre, je savez que les femmes et hommes trans étaient déjà victime de ça mais, je pensais pas que même non binaire les gens cherchaient encore à négocier quoi. C'est fou 😂 désolé mais j'en peux plus. J'ai ce cas plus de 10 fois par semaine bon sang.

Envoyé depuis l'application android
Dime

Je pense que les gens comprennent la non-binarité, (c´est-a-dire le refus de se positionner en tant que personne genrée feminin ou masculin, autrement dit de genre neutre), uniquement lorsque l´apparence physique est vraiment androgyne,( autrement dit lorsqu´on a du mal à deviner le genre en regardant le physique). Dans les autres situations, ils sont perplexes quand à ce choix de la non-binarité, ce qui est somme toute tout à fait compréhensible.

avatar contributeur de Maya67
Maya67

Bonsoir

Peut-être faut-il que tu prennes le parti de ne pas expliquer ou arrêter les explications quand tu tombes sur des personnes qui ne veulent pas t'entendre. Déjà dis clairement appelez moi "panda" puisque c'est ton choix dans ta vie privée. Le pourquoi, si tu commences à expliquer la non binarité et que tu vois que ça bloque, arrête toi quitte à signifier qu'après tout ce n'est pas leur problème mais bien ta vie. Il peut dans le lot y avoir des gens bienveillants qui n'imaginent pas du tout ton ressenti et posent des questions plus ou moins cash par ignorance et curiosité saine, celles si ne te dérangent pas je suppose. Les autres soit tu leur signifies clairement que cela ne les concerne en rien, soit tu les renvoies à un témoignage vidéo par exemple choisi qui ressemble un peu à ta façon de vivre ta non binaire, s'ils sont intelligents, ils comprendront et sinon, la nationalité la plus nombreuse dans le monde sont "les cons", s'ils refusent d'entendre qu'il n'existe pas qu'un schéma... s'ils sont si bien ancrés avec leurs œillères et ne se renseignent pas, tu n'es pas zorro et protège toi. Ce qui ne t'empêche surtout pas d'être toi "panda" et que c'est indiscutable.

Vis et ne tiens pas compte des gens bouchés par leur intolérance.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Plume
Plume

Salut,

Complement daccord avec Maya67. Je pense qu'il ne faut pas depenser ton énergie à te justifier. Si la personne qui te parle est juste intéressée et à l'écoute, tu peux expliquer.. sinon next! Au moins tu fais vite un premier tri.. ; )

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle

Dime a écrit le 20/01/2021:

Je pense que les gens comprennent la non-binarité, (c´est-a-dire le refus de se positionner en tant que personne genrée feminin ou masculin, autrement dit de genre neutre), uniquement lorsque l´apparence physique est vraiment androgyne,( autrement dit lorsqu´on a du mal à deviner le genre en regardant le physique). Dans les autres situations, ils sont perplexes quand à ce choix de la non-binarité, ce qui est somme toute tout à fait compréhensible.

En effet, je partage ton avis.

Je pense que cela est purement instinctif. On voit un "homme" d'apparence, notre cerveau reptilien (l'instinct) va buguer lorsque la dîte personne annoncera être une femme, et inversement. Il y a un conflit entre l'instinctif (je vois un homme donc c'est un homme) et le culturel (je vois un homme mais elle me dit être une femme donc je m'adapte).

Ceci n'est pas facile à accepter pour les personnes qui sont victimes de cela et pour cause, néanmoins il me semble normal que ce conflit intérieur engendre une négociation, qu'elle soit explicite pour les plus spontané(e)s ou implicite pour les plus discrets. Ce conflit, se produit avant que l'information n'arrive au cortex cérébral, qui lui, sera en mesure d'essayer de contrer l'effet de l'instinct primaire du fait de sa réflexion liée l'information recueillie (en fait c'est une femme).

Il me semble que ce processus intellectuel est tout à fait normal du fait d'un instinct programmé de cette manière. Instinctivement, sans aucune éducation ou expérience de société, un humain ou un animal reconnaître d'office un mâle ou une femelle dans sa recherche "amoureuse".

N'en déplaise à certain(e)s, c'est un fait, aussi il me paraît difficile d'en vouloir aux personnes qui se méprennent ou qui cherchent à négocier. J'avoue que moi-même, pourtant bien au fait de tout cela, il peut m'être difficile de me dire "c'est une femme" alors que tous les signes extérieurs (voix, apparence générale, posture...) m'indiquent que c'est un homme, malgré des habits féminins (même souci dans le cas inverse). Dans de tels cas je me bat en permanence avec mon instinct pour essayer de ne pas fauter, de ne pas blesser. Et franchement c'est parfois pas facile.

Les non-binaires subissent donc le même problème, d'autant plus lorsqu'iels ne sont pas androgynes le moins du monde mais bien marqué(e)s par leur sexe de naissance.

Lutter contre cela me paraît bien compliqué car il y a 2 éléments à combattre ou à prendre en compte:

  • le côté culturel, la société, qui doit évoluer pour expliquer cela, le faire comprendre, accepter... et que l'on finira par faire évoluer

  • le côté instinctif, qui lui ne bougera pas, ou pas en quelques décennies en tous cas.

Ce n'est pas facile tout ça mais il ne faut pas baisser les bras et surtout, garder la tête haute !!!

Dayzelle

avatar contributeur de MissKim
MissKim

Je suis NB (neutre plus exactement) mais je suis d'apparence F pour éviter les ennuis.

Il m'est arrivé la même chose quand j'étais en look non-binaire (je le fais de temps en temps) des jeunes insistaient pour savoir si j'étais une femme ou un homme, je ne répondais pas, mais l'un des 2 a calmé l'autre qui commençait à m'agresser carrément...

je raconte ça plus précisément sur ma vidéo si ça intéresse

https://www.youtube.com/watch?v=zlv6TH62Ayc

Est-ce que vous aussi ?

avatar contributeur de Wilwarin
Wilwarin

Salut,

Si tu veux juste qu'on te laisse la paix, ne te justifies pas.

Si la personne te demande "d'où ça vient" ou "est-ce ton vrai prénom", tu peux juste leur répondre que c'est comme ça qu'on t'appelle et que tu aimes bien. Normalement ils ne devraient pas chercher plus loin. Je connais plusieurs personnes (de 60-70 ans) qui se sont toujours fait appelé par d'autres "termes" (même pas un autre prénom courant) et ça passe totalement car ils ne se justifient pas et assument leur "nouveau" prénom comme si c'était normal. Si tu commences à te justifier les gens les plus casses couilles et inintelligent socialement vont s'engouffrer dedans pour donner leur avis que personne ne leur demande.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove

Bonjour,

c'est un peu bateau mais le plus important c'est d'etre toi meme il me semble et de ne pas trop attacher d'importance a la maniere dont les gens pense que tu es ou doit etre.

Certs, je crois que pour trouver l'harmonie avec soi meme une personne doit accorder ce qu'elle degage (l'apparence, l'attitude, la maniere de parler etc) avec qui elle est fondamentalement. Ensuite que cela plaise ou non a moins d'importance.

Tu rencontreras toujours des gens obtus qui voudront te placer dans une case qu'ils intègrent dans leur vision du monde. Et si tu n'y correspond pas il est plus facile pour eux d'essayer de t'amener a vivre selon leur vision plutot que de comprendre ta veritable nature.

Vouloir expliquer ce que tu vis pour ouvrir les autres à une realité qu'il n'ont pas l'habitude de rencontrer est louable mais je ne crois pas que ce soit bon de le faire si c'est au detriment de ton equilibre. Alors soit simplement toi meme Panda !

avatar contributeur de Ommmmm
Ommmmm

bonjour,

personne ne m'a embêtée sur la non- binarité.

Et j'imagine que s'entendre dire qu'on est ceci ou cela, est d'une violence qui doit être bien difficile à digérer. Bon courage dans l'acceptation de ce qui est. :)

Fiffi

J' ai aussi des difficultés à me faire appeler Fiffi . Les gens me demandent mon " vrai " prénom ; mon prénom administratif ne correspond pas à ma non-binarité mais je finis par céder sans donner d' explication . Je croyais que les gens ne voulaient plus m' appeler Fiffi à cause de mon âge mais apparement les plus jeunes ont le même problème que moi .

C' est quand même drôle de ne pas pouvoir choisir librement le prénom qui nous convient le mieux .



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr