Est-ce qu'il y a d'autre asexuel.le ici ? - Page n°4

avatar contributeur de Kinou
Kinou
29/05/2021 à 10:55

Citation de Rosso #362873

"Le problème est que certains états , envies évoluent avec le temps ... alors au final on peut très bien être assexuel le lundi , pan le mardi etc etc ... bon là je vais un peu loin ..."

Tu ne vas pas un peu loin. La sexualité en générale évolue et peut changer. Chez les A tout comme chez les S d'ailleurs. Sur le spectre de l'asexualité, on parle notamment d'identité aceflux pour les personnes qui font cette expérience fluctuante de ce que tu décris.

Le plus important est qu'on soit à l'aise avec l'orientation dans laquelle on se définit.

avatar ancien membre
Ancien membre
29/05/2021 à 11:50

Citation de Kinou #362893

Merci Kinou tu me rassures , parceque je me sent ridicule en parlant de fluctuation alors que ce qui est ridicule c est que je n accepte pas cette fluctuation ...

Je suis vraiment heureux de suivre ce fil de discussion qui me fait voir et comprendre beaucoup de choses

Merci à tous

avatar contributeur Darkparadise
Darkparadise
29/05/2021 à 14:12

Oui, je le suis depuis toujours. Je n'ai pas ce besoin primaire, je me sens bien ainsi.

avatar ancien membre
Ancien membre
29/05/2021 à 14:40

Bon avec tous ça, vu qu’ il y a réouvertures des boites echangistes ca serait pas mal qu’ on se regroupe la bas histoire de leur montrer à tous ce qu’ on vaut au lit ...

Cherchez pas je suis déjà treeeeeees loin 😝

avatar contributeur de Tolérante
Tolérante
29/05/2021 à 18:05

Citation de Rosso #362924

File 🤣🤣🤣🤣

avatar contributeur de Aspen
Aspen
10/07/2021 à 00:56

Je suis asexuel, du moins sur le spectre de l'asexualité. Je me dis que peut-être un jour quelqu'un déclenchera ce fameux "désir" en moi, cette passion charnelle. Pour l'instant il n'en est rien. En revanche, je pratique l'autostimulation avec la masturbation et il y a bien quelque chose de mécanique qui se déclenche et qui est plaisant. Mais en revanche, je n'aime pas quand quelqu'un d'autre touche mes parties intimes (pour l'instant, d'expérience, après je n'ai jamais fait ça avec quelqu'un que j'amais ou en qui j'avais vraiment confiance par exemple, donc ça doit certainement aussi beaucoup jouer).

Je ne sais pas si c'est juste moi ou si c'est fréquent mais j'ai l'impression qu'il est plus difficile de tomber amoureux quand on est asexuel... Sans doute parce que justement cette confiance est très vite perdue, tout le monde a trop vite cette obsession avec le sexe et on ne se sent pas en sécurité...

avatar contributeur Fiffi
Fiffi
10/07/2021 à 23:51

Je pense que tu as en partie raison , Aspen : je ne crois pas qu' il soit plus difficile de tomber amoureux quand on est asexuel mais il est plus difficile de le déclarer .

Les échecs , la confiance perdue , le manque de compréhension et la pression pour être performant sexuellement jouent en effet sur le fait de ne pas oser déclarer son amour .

avatar contributeur de Aspen
Aspen
11/07/2021 à 14:35

Non, je n'ai pas de problème avec le déclarer personnellement. Vraiment, le côté sans-filtre de l'autisme est parfois une bénédiction de ce côté... Mais cela n'a pas empêché des amis de prendre avantage de la confiance donné et de me violer.

Du coup, comment être dans la confiance, surtout auprès des hommes, quand on sait qu'en France ils respectent si peu l'autre et le consentement ? Et là, on ne peut pas dire en plus qu'avec moi il y a de l'ambiguïté, je suis toujours bien clair et cash sur mes attirances... Mais dans leur tête c'est "iel doit dire une chose et en pense une autre ?" ou ils s'en foutent ?

Bref, pas étonnant qu'il soit difficile de trouver l'amour quand trouver des gens de confiance est déjà compliqué...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr