Asexuelle ou demisexuelle ? Éclairez moi !

auteur anonyme

Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir, nous sommes sur un forum asexuel donc je ne pense pas avoir besoin de donner des définitions mais si toutefois vous ne sauriez pas ce que veulent dire "asexuelle" et "demisexuelle" je vous invite à me le demander !

Alors, il y a quelques mois je me suis rendue compte que j'étais demisexuelle (du moins j'ai appris le terme et je pensais avant être la seule dans mon cas). Seulement, la question se pose ici : Effectivement j'ai déjà ressenti des désirs sexuels pour quelqu'un dont j'étais très très proche avec des sentiments super forts tout ça tout ça, mais on a est pas passés à l'acte. Avec le recul, je me demande si, sur le moment, j'aurais eu des désirs pour cette personne, est-ce que j'aurais vraiment eu envie de passer à l'acte ? Et ça j'en suis pas sûre.. Pourtant dans mes fantasmes j'avais envie de lui ! Mais en fait, passer à l'acte je crois que ça me dégoûterait un peu.. Est-ce que je suis asexuelle ou demisexuelle ? Connaissez-vous un autre terme qui voudrait dire que je peux avoir des désirs sexuels sans pour autant avoir envie de passer à l'acte ?

Merci d'éclairer ma petite lanterne :)



photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

bonjour, j'entends ta description mais qui pourrait te définir ? tiens tu vraiment à avoir "ta case" ? souffres tu d'avoir eu du désir sans passage à l'acte ? est-ce un problème pour l'autre ? une relation fantasmatique se vit en tant que telle et si c'est bien vécue, il te faut un mot pour le définir ?


auteur anonyme

Anonyme

Je parle de me définir objectivement, je demande s'il y a un terme qui existe pour ça ou si entre demi sexuelle et asexuelle je pencherai plus vers l'un ou l'autre (selon les définitions).

Et, oui, j'en ai vraiment besoin pour l'instant, j'ai besoin de me sentir appartenir à un groupe de personnes pareilles à moi, de pouvoir trouver des gens qui sont comme moi et de discuter de ces choses-là avec eux et pour que tout ça puisse arriver il me faut un terme précis (si ça existe) pour me définir ^^ Je pense que j'en ai besoin, pour m'accepter, me dire que je ne suis pas anormale, que d'autres gens sont comme moi etc.. Une fois que ce sera fait je me détacherai peu à peu de l'étiquette, je me connais, mais pour le début c'est nécessaire pour moi oui

Oui j'en souffre un peu, j'aimerai être normale ou alors ne pas avoir de désirs du tout, pour ne pas tout compliquer. Le fait d'avoir de temps en temps des désirs sexuels pour des personnes dont je suis extrêmement proche et de finalement ne pas avoir envie de passer à l'acte ça me rappelle que je suis pas normale justement, j'aimerai bien tout l'un ou tout l'autre mais pas un peu de chaque quoi..

J'ai pas compris la dernière phrase je pense, développes s'il te plait


photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

tu es normal mais pas majoritaire dans ton cas, me semble-t-il. ton désir est lié à l'autre ou à ton fantasme, dis moi ?


photo de l'auteur Jygo81
Jygo81
Femme de 29 ans
81

Bonjour

Il existe tellement de termes différents... Comme :

? Graysexual/greysexual : personne qui ressent du désir sexuel pour quelqu'un extrêmement rarement ou dans seulement certaine circonstance particulière et ponctuelle

? Demisexual : personne qui ne ressent de l'attraction/désir sexuelle pour son/sa partenaire SEULEMENT après qu'un fort lien, généralement amoureux, et qu'un certain degrés de confiance, ont été construit

? Fraysexual : Personne qui ressent de l'attirance sexuelle pour quelqu'un qu'elle vient de rencontrer, mais ce désir disparaît une fois qu'elle commence à connaître cette personne.

-> c'est le contraire de demisexual.

? Apothisexual : Personne asexuelle qui est aussi repoussée/dégoûtée par le sexe

? Cupiosexual : Personne qui veut/cherche à avoir des relations sexuelles, mais qui ne ressent aucun désir sexuel

? Lithosexual : personne qui a du désir sexuel, mais qui ne souhaite pas que cela soit réciproque.

Et bien d'autres !! Tu peux faire un tour sur le forum Aven. Tu auras peut-être plus de réponses ;-)


auteur anonyme

Anonyme

[b]Citation de Mamansologay[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12003/asexuelle-ou-demisexuelle-eclairez-moi#272647] tu es normal mais pas majoritaire dans ton cas, me semble-t-il. ton désir est lié à l autre ou à ton fantasme, dis moi ?[/quote]

À l'autre mais seulement dans mon imagination je crois, dès que ça se transforme en qqch de réel je crois que je n'en ai plus envie.[b]Citation de Jygo81[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12003/asexuelle-ou-demisexuelle-eclairez-moi#272650] Bonjour

Il existe tellement de termes différents... Comme :

? Graysexual/greysexual : personne qui ressent du désir sexuel pour quelqu un extrêmement rarement ou dans seulement certaine circonstance particulière et ponctuelle

? Demisexual : personne qui ne ressent de l attraction/désir sexuelle pour son/sa partenaire SEULEMENT après qu un fort lien, généralement amoureux, et qu un certain degrés de confiance, ont été construit

? Fraysexual : Personne qui ressent de l attirance sexuelle pour quelqu un qu elle vient de rencontrer, mais ce désir disparaît une fois qu elle commence à connaître cette personne.

-> c est le contraire de demisexual.

? Apothisexual : Personne asexuelle qui est aussi repoussée/dégoûtée par le sexe

? Cupiosexual : Personne qui veut/cherche à avoir des relations sexuelles, mais qui ne ressent aucun désir sexuel

? Lithosexual : personne qui a du désir sexuel, mais qui ne souhaite pas que cela soit réciproque.

Et bien d autres !! Tu peux faire un tour sur le forum Aven. Tu auras peut-être plus de réponses ;-)[/quote]

D'accord merci je vais essayer d'aller voir, c'est sur le site ?


photo de l'auteur Jygo81
Jygo81
Femme de 29 ans
81

[quote] D accord merci je vais essayer d aller voir, c est sur le site ?[/quote]

Oui ;-) c'est ici : http://fr.asexuality.org/forum/viewtopic.php?t=7727


photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

clin d'œil : si tu te masturbes, tu es autosexuel(le)?


photo de l'auteur Jygo81
Jygo81
Femme de 29 ans
81

[b]Citation de Mamansologay[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12003/asexuelle-ou-demisexuelle-eclairez-moi#272660] clin d œil : si tu te masturbes, tu es autosexuel(le)?[/quote]

oui ! C'est le terme qui a été donné ! (Mais seulement s'il n'y a pas d'attirance sexuelle envers quelqu'un)


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Salut ! Effectivement certaines étiquettes sont pratiques pour mieux se comprendre (ou au moins casser le mythe de la sexualité/sentimentalité simple et binaire), leur pendant négatif est que même au sein d'un groupe disons de personnes dans le spectre asexuel (donc ça comprend aussi bien les asexuels strict que les gray-ace, les demi, les questionning, etc), pas une seule personne ressentira cela exactement de la même façon que toi :)

Donc, si tu voulais avoir la preuve absolue de ta normalité, il faudrait subdiviser en une infinité d'étiquettes... ce qui n'est peut-être pas le but final de cet outil. Au contraire, les multiples arrangements possibles qui portent des noms (qu'à donné jygo81) montrent bien que tout est possible dès que l'on fait varier quelques chose, comme : l'intensité du ressenti (désir ou non-désir), la fréquence de ce ressenti, le rôle de l'attachement à l'autre là dedans, le contexte, le fait d'être repoussé ou indifférant, ou encore d'aimer ça, mais "sans plus" ou encore "différemment des raisons le plus courantes".

On pourrait aussi dire : les étiquettes, ce sont des termes qui décrivent des couleurs ou des motifs (exemple : être indifférent au sexe = du vert, aimer les hommes = des triangles, donc aimer sortir avec des hommes mais sans sexe = des triangles verts), et ton identité, c'est un tableau (où il y aurait peut-être principalement des triangles verts pour cet exemple là, mais ils feraient pas tous la même taille, le vert serait pas non plus le même partout, y'aurait des rares cercles qui interfèrent parce que des fois tu regarderais des femmes sans penser à aller plus loin etc, je simplifie mais tu peux rajouter autant de paramètres que tu veux dans ceux donnés plus haut).

Les étiquettes servent donc à décrire en partie ce tableau, mais c'est rare qu'un tableau contienne qu'une seule couleur ou qu'un seul motif... et comme ça ne se choisi pas, tu peux finir par être encore plus mal d'essayer de te convaincre que telle étiquette te correspond pour au final voir que non car il y aura des exceptions (il y a toujours des exceptions pour compliquer les choses, ça fait même parti de "la norme" d'un point de vue statistiquement). Si ça peut t'aider à mettre une différence entre Étiquette et Identité ^^

Ta différence à l'air de se jouer sur le contexte : il t'arrive de désirer une personne, mais selon que le contexte soit imaginaire ou réel, cela change. Si tu ne manques de rien en l'état actuel, tu peux décider que la situation te convient comme elle est et ne pas forcément chercher le pourquoi du comment le contexte change la donne.

Si tu as la sensation de manquer de quelques chose en revanche (en dehors d'un mot technique qui te dirait "tout vas bien tu es normale"), peut-être que le contexte où la personne était vraiment là à côté de toi n'était pas suffisant, ou encore que le désir était inhibé par autre chose (l'appréhension de "comment faire en vrai", le fait de pas pouvoir contrôler le scénario de la même façon que tu peux le faire dans ton fantasme, la peur que ça change quelques chose d'important dans votre relation, etc.. toutes ces peurs sont de puissants inhibiteurs car ça m'a déjà mis dans la même situation que toi, sans me considérer asexuelle à côté de ça).

Et bref pour finir : le fait qu'il n y ait pas un mot technique en particulier qui regrouperait toute ton identité ne devrait pas t'empêcher de parler à des personnes du spectre asexuel, et de simplement leur décrire comment tu vis le truc.. vous avez quand même plus de la moitié de la base en commun, et si ça se trouve une personne qui se défini avec un terme que tu n'aurais pas utilisé pour toi, peut se décrire d'une façon qui te ressemblerait beaucoup plus qu'une personne qui utiliserait le même terme (je l'ai vécu et ça m'a tellement déroutée que j'me suis dit : ok les étiquettes c'est bien pour ma culture perso mais j'vais arrêter de m'y fier pour me décrire aux autres, ou me faire une idée des autres).


auteur anonyme

Anonyme

[b]Citation de GrillePain[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12003/asexuelle-ou-demisexuelle-eclairez-moi#272664] Salut ! Effectivement certaines étiquettes sont pratiques pour mieux se comprendre (ou au moins casser le mythe de la sexualité/sentimentalité simple et binaire), leur pendant négatif est que même au sein d un groupe disons de personnes dans le spectre asexuel (donc ça comprend aussi bien les asexuels strict que les gray-ace, les demi, les questionning, etc), pas une seule personne ressentira cela exactement de la même façon que toi :)

Donc, si tu voulais avoir la preuve absolue de ta normalité, il faudrait subdiviser en une infinité d étiquettes... ce qui n est peut-être pas le but final de cet outil. Au contraire, les multiples arrangements possibles qui portent des noms (qu à donné jygo81) montrent bien que tout est possible dès que l on fait varier quelques chose, comme : l intensité du ressenti (désir ou non-désir), la fréquence de ce ressenti, le rôle de l attachement à l autre là dedans, le contexte, le fait d être repoussé ou indifférant, ou encore d aimer ça, mais sans plus ou encore différemment des raisons le plus courantes .

On pourrait aussi dire : les étiquettes, ce sont des termes qui décrivent des couleurs ou des motifs (exemple : être indifférent au sexe = du vert, aimer les hommes = des triangles, donc aimer sortir avec des hommes mais sans sexe = des triangles verts), et ton identité, c est un tableau (où il y aurait peut-être principalement des triangles verts pour cet exemple là, mais ils feraient pas tous la même taille, le vert serait pas non plus le même partout, y aurait des rares cercles qui interfèrent parce que des fois tu regarderais des femmes sans penser à aller plus loin etc, je simplifie mais tu peux rajouter autant de paramètres que tu veux dans ceux donnés plus haut).

Les étiquettes servent donc à décrire en partie ce tableau, mais c est rare qu un tableau contienne qu une seule couleur ou qu un seul motif. Si ça peut t aider à mettre une différence entre se reconnaître à 100% une étiquette VS être normal .

Ta différence à l air de se jouer sur le contexte : il t arrive de désirer une personne, mais selon que le contexte soit imaginaire ou réel, cela change. Si tu ne manques de rien en l état actuel, tu peux décider que la situation te convient comme elle est et ne pas forcément chercher le pourquoi du comment le contexte change la donne.

Si tu as la sensation de manquer de quelques chose en revanche (en dehors d un mot technique qui te dirait tout vas bien tu es normale ), peut-être que le contexte où la personne était vraiment là à côté de toi n était pas suffisant, ou encore que le désir était inhibé par autre chose (l appréhension de comment faire en vrai , le fait de pas pouvoir contrôler le scénario de la même façon que tu peux le faire dans ton fantasme, la peur que ça change quelques chose d important dans votre relation, etc.. toutes ces peurs sont de puissants inhibiteurs car ça m a déjà mis dans la même situation que toi, sans me considérer asexuelle à côté de ça).[/quote]

En fait tu as raison en tout point.. Chacun ressent les choses différemment, même deux personnes asexuelles ne vont pas ressentir leur asexualité de la même manière. Ton exemple du tableau me parle beaucoup, j'en ferai peut-être un, je pense que ça pourrait m'aider :) Il est vrai que j'ai également eu un traumatisme par rapport au sexe il y a 4 ans, quand j'en avais 15 et je me demandais si j'étais déjà asexuelle avant ou si je le suis devenue à cause de ça.. Un ex que j'aimais vraiment et qui était accro au sexe (et donc trop insistant), j'ai fini par céder pour lui faire plaisir mais je n'en avais pas vraiment envie, et après je me suis rapidement sentie souillée et même si je l'aimais encore j'ai cassé... Pendant presque 3 ans le sexe me dégoûtait vraiment, maintenant toujours un peu mais moins.. Mais je vais vite fuir devant un gars qui me fait des avances si je ne le connais pas ou pas très bien parce-que je me dirais qu'il est d'abord intéressé par mon physique et qu'il voudrait coucher avec moi sans me connaître ! Du coup je ne sais pas si c'est de la demisexualité ou si j'ai tout simplement peur de faire confiance tant que je ne connais pas extrêmement bien la personne... et que ce soit cette peur qui provoque en moi ce manque de désir sexuel. Niveau libido j'ai pas trop de soucis, mais désir pour autrui ça passe moyen, même avant mon traumatisme pratiquer le sexe ne m'intéressait pas (même si je regardais du porno) mais je ne saurais pas dire si c'est parce-que j'étais jeune ou si c'est parce-que j'étais déjà asexuelle....


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

[quote]Du coup je ne sais pas si c'est de la demisexualité ou si j'ai tout simplement peur de faire confiance tant que je ne connais pas extrêmement bien la personne... et que ce soit cette peur qui provoque en moi ce manque de désir sexuel. Niveau libido j'ai pas trop de soucis, mais désir pour autrui ça passe moyen, même avant mon traumatisme pratiquer le sexe ne m'intéressait pas (même si je regardais du porno) mais je ne saurais pas dire si c'est parce-que j'étais jeune ou si c'est parce-que j'étais déjà asexuelle...[/quote]

Umm l'un n'exclue pas l'autre (absence naturelle de désir ou expérience négative), les deux peuvent se répondre, et ta personnalité tout court compte aussi dans ce qui fait que tu aura besoin de plus ou moins de confiance (et pas de confiance = pas de sexe consenti, même pour les personnes à l'opposé qui seraient adeptes des plans d'un soir par exemple, dans une moindre mesure).

En fait que ce soit à cause d'un manque de confiance ou d'un simple désintérêt pour le sexe, dans les deux cas à partir du moment où tu dois te sentir très proche d'une personne pour ne serait-ce qu'envisager le sexe ou avoir conscience d'être attirée, c'est que tu serais "au moins" demi-sexuelle (sur l'échelle d'être demi à asexuel stricte). Et du coup peu importe si raisons qui font comment tu te sens aujourd'hui sont innées, acquises ou un mélange des deux, car c'est dans le présent que tu te défini et pas dans les causes. C'est un peu comme le fait que je sois homo, est-ce qu'en déduire une cause logique (un trait de ma personnalité, une expérience oubliée qui m'aurait éloigné des hommes) rendrait l'orientation moins "vraie", si je suis aujourd'hui spontanément attirée par les femmes ? Que dans un cas elle serait normale car "innée" et dans l'autre indésirable, alors que le résultat est le même ? Enfin tu vois l'idée, je pense que ça peut s'appliquer aussi pour les aro/aces. Après, comme quelqu'un m'a dit (je me questionne personnellement sur le spectre aromantique, c'est un joli bordel aussi et je suis passée par un peu le même genre de questions que toi : l’œuf ou la poule, le fantasme ou la réalité, etc), [b]"tu n'es pas mariée avec ton étiquette"[/b], donc si un moment tu vis un contre-exemple, tu pourra soit le considérer comme une exception (si c'est plus pratique et que ça compte pas vraiment), soit réactualiser ton tableau d'artiste si ça a une vraie incidence sur comment tu te vois ^^


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Cela m'attriste de lire ce style de question dont la réponse est sensée rassurer.

Ordinaire, demi-sel ou salé le beurre reste du beurre, et savoir dans quel rayon on le range c'est un travers de la sociéte de consommation. Car cela ne peut pas faire de mal, bien au contraire, de rencontrer par hasard des beurres plus ou moins salés et de s'être trompé sur sa propre saveur.

Le seul avantage de discuter sur la sapidité du beurre c'est s'occuper l'esprit et passer le temps pendant qu'on est au régime maigre, dans l'espoir de chercher moins longtemps le rayon. Je ne dis pas que ce soit inutile, mais il ne faudrait pas non plus y accorder trop d'importance, et tester plusieurs rayons (avec modération) révèle aussi des bonnes surprises.


auteur anonyme

Anonyme

[b]Citation de GrillePain[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12003/asexuelle-ou-demisexuelle-eclairez-moi#272669] [quote]Du coup je ne sais pas si c est de la demisexualité ou si j ai tout simplement peur de faire confiance tant que je ne connais pas extrêmement bien la personne... et que ce soit cette peur qui provoque en moi ce manque de désir sexuel. Niveau libido j ai pas trop de soucis, mais désir pour autrui ça passe moyen, même avant mon traumatisme pratiquer le sexe ne m intéressait pas (même si je regardais du porno) mais je ne saurais pas dire si c est parce-que j étais jeune ou si c est parce-que j étais déjà asexuelle...[/quote]

Umm l un n exclue pas l autre (absence naturelle de désir ou expérience négative), les deux peuvent se répondre, et ta personnalité tout court compte aussi dans ce qui fait que tu aura besoin de plus ou moins de confiance (et pas de confiance = pas de sexe consenti, même pour les personnes à l opposé qui seraient adeptes des plans d un soir par exemple, dans une moindre mesure).

En fait que ce soit à cause d un manque de confiance ou d un simple désintérêt pour le sexe, dans les deux cas à partir du moment où tu dois te sentir très proche d une personne pour ne serait-ce qu envisager le sexe ou avoir conscience d être attirée, c est que tu serais au moins demi-sexuelle (sur l échelle d être demi à asexuel stricte). Et du coup peu importe si raisons qui font comment tu te sens aujourd hui sont innées, acquises ou un mélange des deux, car c est dans le présent que tu te défini et pas dans les causes. C est un peu comme le fait que je sois homo, est-ce qu en déduire une cause logique (un trait de ma personnalité, une expérience oubliée qui m aurait éloigné des hommes) rendrait l orientation moins vraie , si je suis aujourd hui spontanément attirée par les femmes ? Que dans un cas elle serait normale car innée et dans l autre indésirable, alors que le résultat est le même ? Enfin tu vois l idée, je pense que ça peut s appliquer aussi pour les aro/aces. Après, comme quelqu un m a dit (je me questionne personnellement sur le spectre aromantique, c est un joli bordel aussi et je suis passée par un peu le même genre de questions que toi : l’œuf ou la poule, le fantasme ou la réalité, etc), [b] tu n es pas mariée avec ton étiquette [/b], donc si un moment tu vis un contre-exemple, tu pourra soit le considérer comme une exception (si c est plus pratique et que ça compte pas vraiment), soit réactualiser ton tableau d artiste si ça a une vraie incidence sur comment tu te vois ^^[/quote]

Waouh tu t'exprimes tellement clairement et de manière tellement juste... Merci beaucoup d'être venue répondre à mon sujet, tu m'aides vraiment, tu as totalement raison ! Je me questionne aussi sur l'aromantisme et le spectre aromantique de manière générale, mais pour le coup c'est moins clair que pour l'asexualité encore ! Parce-que là, le fait d'avoir été blessée (plusieurs fois) peut vraiment influencer sur l'apparition de mes sentiments (faire confiance d'abord) alors qu'avant je pense que j'étais amoureuse facilement (ou alors je croyais l'être mais en fait c'était pas de l'amour) ! J'aimerai vraiment pouvoir être comme avant pour le coup par contre.. c'était tellement plus facile, je pouvais me lancer dans des relations plus facilement (en prenant le risque d'être blessée et de tomber sur un lourdaud du sexe..) Mais c'est vrai que j'ai souvent tendance à vouloir chercher les causes car j'aime comprendre tout, surtout quand il s'agit de me comprendre moi-même, l'introspection tout ça... Mais je réfléchis trop, et trop souvent, je me le dis tout le temps et on me le rappelle sans cesse, il faut que je vive plus et que je réfléchisse moins. Reste à prendre l'habitude d'avoir cette manière de vivre quoi.. ! Mais en soi oui, le résultat est le même et je devrais m'en satisfaire. En tout cas merci beaucoup, ça m'aide vraiment de me l'entendre dire par une personne ouverte, patiente et agréable comme toi :)


photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

c'est vrai Grille pain, tu parles vraiment bien, tu es très agréable à lire.


photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements

[b]Citation de Deana[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12003/asexuelle-ou-demisexuelle-eclairez-moi#272743] Je ne supporte plus le fait que nous soyons cases...ça devient insupportable,nous sommes des hommes et des femmes qui aimons des personnes du même sexe...[/quote]

Il y a des gens qui ont besoin de savoir pour avancer dans leur vie et c'est leur droit. Ils viennent ici pour demander de l'aide pour savoir qui ils sont et non pour s'entendre dire qu'il ne faut pas se mettre dans une case. Si vous ne ressentez pas le besoin de vous mettre dans uns case, tant mieux pour vous. Mais tout le monde ne vois pas le monde avec vos yeux. Venir sur un site majoritairement lgbtqi, c'est déjà se mettre dans une case.


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit