Je me questionne sur l'asexualité.

avatar contributeur Kev_kev
Kev_kev
20/06/2022 à 00:15

Bonsoir à tous.

Je vais faire une petite présentation, je m'appelle Kevin, j'ai 28 ans.

Je m'interroge ce soir sur moi et ma potentielle asexualité.

En fait, depuis toujours, je suis attiré par les garçons, j'ai fait mon coming out à l'âge de 20 ans, je n'ai jamais été en couple ou petite relation. J'ai malheureusement vécu un acte indescriptible quelques années après... J'ai été violé en 2019 (je vous le dis parce que je ne sais pas si cela peut avoir du lien ou non..)

Depuis mes 18 ans, j'ai enchaîné les plans d'un soir mais je me suis calmé sur ça à la fin de mes études. Je n'ai jamais eu de grandes relations, depuis que j'ai commencé mon métier je n'arrive pas à rencontrer ou je tombe que sur des connards. Et en début d'année 2022, j'ai rencontré un garçon plus âgé que moi, et lorsque nous avons couché ensemble, j'avais plus l'impression de lui faire plaisir à lui que moi. Et j'ai fait des plans aussi avant le confinement mais avec le recul, je me dis que je l'ai fait pour le plaisir de l'autre et pas pour le mien. C'est une situation très complexe que je vis actuellement, je trouve les mecs super jolis, je suis attiré par eux, leur personne. J'ai peut être envie de rencontrer quelqu'un pour passer du temps avec la personne, avoir de l'attention, des câlins, mais absolument pas de sexe avec lui.

Côté masturbation, je le fais de temps en temps, mais c'est plus un réflexe de détente et non d'envie en fait.

En discutant avec des amis, le mot asexuel est revenu, et j'ai l'impression de me sentir perdu sur ma personnalité, c'est très compliqué dans ma tête tout ça.

Qu'en pensez-vous ?

Désolé pour le pavé.

Merci de vos réponses 😘

avatar contributeur de AlexieJJ
AlexieJJ
20/06/2022 à 12:17

Salut Kevin,

Ton témoignage est touchant et je vais pour une fois être délicate et gentille :-).

Tu as vécu un traumatisme et sans aide de professionnel : il me parait difficile d'envisager une vie sentimentale et sexuelle épanouie : c'est la même chose pour les femmes -qu'importe l'âge d'ailleurs- qui ont subit une agression (viol)

Il y a beaucoup de psychologues- tu peux aller aussi dans des CMP (centre médico-psychologiques) si tu n'as pas trop de moyens financiers- qui sont de bons professionnels et qui ne sont pas là pour juger ton orientation sexuelle;

Donc ne pas hésiter à parler, à cherches des soutiens, à prendre le temps pour te "reconstruire", le temps pour la résilience .

Et après je peux t'assurer : que tu sauras dans de meilleurs conditions pour trouver "chaussure à ton pied" pour savoir ce qui est bon pour toi, pour distinguer les bonnes personnes (les bons gars en l'occurrence ) qui t'apporteront du positif dans ta vie, et celui avec qui tu pourras envisager une histoire sérieuse sur le long terme.

Je te le souhaite de tout coeur, bon courage à toi.

avatar contributeur de Aigle2Terre
Aigle2Terre
20/06/2022 à 12:47

Salut Kev_kev,

A la lecture de ton écrit il est possible que tu sois assexuel mais personne d'autre que toi ne pourrait le ressentir et l'affirmer vraiment.

Quoiqu'il en soit le sexe n'est absolument pas obligatoire dans une relation et chacun.e est libre de ses désirs et envies, même si la société nous renvoie d'autres injonctions. Donc si tu es asexuel ce n'est pas un problème en soi. Je t'invite à lire les témoignages sur le forum asexualité pour voir si cela peut raisonner en toi ou à discuter avec d'autres asexuel.le.s pour faire évoluer tes réflexions.

PS : Il n'y pas forcément de rapport entre le traumatisme que tu décris et l'asexualité. Donc pour la démarche d'accompagnement, il n'y a que toi qui peut savoir et décider si cela est nécessaire ou non.

avatar contributeur Kev_kev
Kev_kev
20/06/2022 à 15:13

Merci pour vous message.

Je suis suivi psychologiquement et j'ai remonté la pente suite au traumatisme que j'ai vécu. Mais je m'interrogeais sur le lien possible ... J'en parlerai à ma psy, mais je suis content d'avoir eu vos avis.

Merci ☺️

avatar contributeur Gabin60650
Gabin60650
25/06/2022 à 19:34

bonjour kevin!

le faite de ne pas trouver du plaisir sexuel avec un ou une autre partenaire est bien le liens avec le viol que tu as vécu, tu test sentis sali et sale après , le fait d'accepter le faite que ne soit pas de ta faute n'empeche pas de rejeter le sexe qui te rapelle l'acte que tu as vecu.

Tu pourras reprendre une activité et du plasir surtout a le faire mutuel quand le partenaire sears a même de patienter et te refaire découvrir ton corps et tes envie de palisir .

je sais que c'est long et compliqué mais tu n'est pas pour celas asexué, juste bloqué a ce sujet. celas peut aussi arrivé a une personne qui a perdu son âme soeur et ce refuse d'avoir du plaisir avec un autre et comme tu le dit même avec lui même. ( masturbation, jouets....).

je te souhaite de trouve le partenaire patient et qui te referas aimer les plaisir de la chaire.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr