Couple asexuel(le) / sexuel(le)

Forum asexuel - Créé le - 60 Participations

Couple asexuel(le) / sexuel(le)

Coucou tout le monde,

Petite question : Avez vous des expériences de couple entre un(e) asexuel(le) et une autre personne ayant une sexualité plus commune à partager ?

Y avait-il une forme de frustration du côté de la personne n'étant pas sexuelle ? Comment gériez-vous cette frustration ?

Pensez vous que ce type de relation soit vivable au long terme ?

Je me pose beaucoup de questions et je pense que vos expériences peuvent m'aider.

Merci d'avance.
Valentin
0 vote

L'une de mes meilleures amies a eu ce genre de relation avec un homme. Malheureusement, on a beau être fou amoureux de l'autre, la frustration est très souvent destructrice et donc leur relation s'est mal terminée. J'ai du mal à imaginer une personne faire le sacrifice de sa sexualité au profit d'une relation, aussi belle soit-elle.
0 vote

NoBrainNoGain a écrit :
L'une de mes meilleures amies a eu ce genre de relation avec un homme. Malheureusement, on a beau être fou amoureux de l'autre, la frustration est très souvent destructrice et donc leur relation s'est mal terminée. J'ai du mal à imaginer une personne faire le sacrifice de sa sexualité au profit d'une relation, aussi belle soit-elle.


Je te remercie d'avoir partagé l'expérience de ton amie. Malheureusement, je partage ton avis. Mais j'espère quand même trouver un peu de positif ici.
0 vote

Je te comprend, je voulais pas te démoraliser mais seulement te dire ce que j'en savais.
0 vote


NoBrainNoGain a écrit :
Je te comprend, je voulais pas te démoraliser mais seulement te dire ce que j'en savais.


Ne t'en fais pas, je me suffit à moi-même pour me démoraliser. Encore merci :)
0 vote

En gros, qui dit amour dit pénétration ? xD
0 vote

Non pas forcément, mais les personnes asexuelles ne ressentent pas le besoin d'avoir du sexe. Mais même sans pénétration, surtout entre un homme et une femme, ça peut devenir très frustrant pour le partenaire sexué.
0 vote

NoBrainNoGain a écrit :
Non pas forcément, mais les personnes asexuelles ne ressentent pas le besoin d'avoir du sexe. Mais même sans pénétration, surtout entre un homme et une femme, ça peut devenir très frustrant pour le partenaire sexué.


Je suis entièrement d'accord avec toi. Je n'en ai jamais ressenti de désir envers mes partenaires. Ce besoin émanaient toujours de l'autre. 
Et lors du passage à l'acte je n'en ai tiré aucun plaisir (bien au contraire) a chaque fois. 

Effectivement ça peut devenir frustrant pour l'autre personne (j'imagine en tout cas).
0 vote

Le plus simple (même si ça reste compliqué, voire très compliqué) c'est de trouver un autre homoromantique/hétéroromantique. Ils représentent environ 1% de la population totale. S'il est difficile de trouver un compagnon/compagne en étant homosexuel, cela l'est encore plus pour les asexués. Mais ils existent. Mais il est plus facile de tomber amoureux des 99% restants, il faut bien l'admettre. Je t'avoue n'avoir pas beaucoup de solutions à t'apporter, c'est un sujet compliqué. 
0 vote

NoBrainNoGain a écrit :
Le plus simple (même si ça reste compliqué, voire très compliqué) c'est de trouver un autre homoromantique/hétéroromantique. Ils représentent environ 1% de la population totale. S'il est difficile de trouver un compagnon/compagne en étant homosexuel, cela l'est encore plus pour les asexués. Mais ils existent. Mais il est plus facile de tomber amoureux des 99% restants, il faut bien l'admettre. Je t'avoue n'avoir pas beaucoup de solutions à t'apporter, c'est un sujet compliqué. 


Effectivement, "compliqué" semble être approprié. J'ai toujours su que ma vie amoureuse allait être compliquée.

J'ai choisi de poster ce sujet sur le forum pour recueillir des avis et voir si une relation de coupe avec une personne sexuée. Ce qui m'a l'air très complexe, pour le moment...
0 vote


t'es peut-être hétéro :x
0 vote

Lol non je pense, qu'il est bisexuel, enfin biromantique du coup. 
0 vote

Au pire il fait un plan a 3, une meuf et un mec, et ça il kiffe vraiment pas, c'est qu'il est frigide
0 vote

Aux grands maux les grands remedes
0 vote

Tu n'a pas l'air de comprendre ce qu'asexué veut dire, ça ne veut pas dire "indécis" ça veut juste dire qu'il ne ressent pas d'attirance physique (du moins le besoin d'avoir du sexe) avec son/sa partenaire. Un plan a 3 ne résoudrait absolument rien.
0 vote

Je ne suis pas "frigide" comme tu le dis plus haut. Je me passe juste aisément de relations intimes puisque je n'en éprouve aucun besoin.

Je ne suis absolument pas indécis non plus.

Concernant mon orientation, je n'ai jamais rien ressenti pour une personne de sexe féminin. Toujours des hommes. Je me considère donc comme homo-asexuel ou homoromantique (même si je déteste mettre un étiquette sur ce genre de choses. J'ai des sentiments, pas besoin de coller un nom là dessus)
0 vote

Ok je vois !

L'avenir te le dira, peut-être que tu n'avais pas trouvé le bon mec. Comme j'ai dis sur mon profil, l'amour c'est comme un puzzle, si tu dois forcer si ça résiste c'est que tu t'es trompé de pièce. xD
0 vote

Saphyr77, je crois que tu n'a vraiment pas compris quel était son problème.
0 vote

Il n'y a aucun problème, voyons ;)
0 vote

Wow, finalement on trouve plein de clichés et d'erreurs sur ce forum aussi.

Tout d'abord, on ne dit pas asexué. Asexué, cela signifie qui n'a pas de sexe.
Il s'agit bien d'asexualité, on parle de gens asexueLs.

Ensuite euh, je pense que le couple est envisageable, mais il apparaît difficile qu'aucun des deux n'accepte de faire des efforts (voire les deux ?)

Il existe tout un panel d'asexualités différentes ... et s'adapter à l'autre n'est pas forcément facile. Ce sera plus facile pour les asexuels "indifférents" qui pourront pratiquer pour donner du plaisir à leur partenaire, sans nécessairement en recevoir énormément. Les asexuels qui tendront vers la répulsion de l'acte seront peut-être contraints de devoir n'envisager la relation qu'avec un autre A ... ou quelqu'un que cela ne dérange pas de ne pas avoir de relations. Ou bien d'accepter que son copain aille "voir ailleurs" pour la partie sexe.

Je pense qu'il existe plusieurs solutions, et que tout est envisageable. Mais ce n'est pas forcément particulièrement facile.
0 vote

Phylos, tu as tout à fait raison sur le terme "asexuel", j'ai écrit trop vite sans réfléchir. Quant à se mettre en relation libre, c'est peut être effectivement une solution, encore faut-il accepter que son partenaire ai des relations sexuelles avec d'autres personnes... Ça aussi c'est compliqué.
0 vote

Merci beaucoup pour tout ça ! 
Ca me remonte un peu le moral et j'envisage maintenant mon avenir plus sereinement :)
0 vote

Bon, pour résumer comme solutions il y a :

- La relation libre
- Etre avec une autre personne asexuée

J'ajoute : - se force (dans le pire des cas)
0 vote

C'est un résumé un peu simpliste, mais grosso modo c'est un peu ça
0 vote

Soit tu (tu parles bien de toi ?) trouves une personne avec les mêmes désirs que toi, soit tu acceptes que ton partenaire ai des relation sexuels avec d'autres hommes ou femmes. Tout simplement. :)
0 vote

FAUV3 a écrit :
Soit tu (tu parles bien de toi ?) trouves une personne avec les mêmes désirs que toi, soit tu acceptes que ton partenaire ai des relation sexuels avec d'autres hommes ou femmes. Tout simplement.


Merci du conseil, mais ce n'est pas exactement ce qui j'ai demandé à la base. Je souhaite des expériences vécues par des personnes qui sont dans la même situation que moi.
C'est trop facile de donner des conseils comme ça sans savoir de quoi il s'agit
0 vote

Valoouu23: Pour ajouter un témoignage indirect, j'ai connu un couple hétéro dont l'homme était asexuel. Ils s'aimaient, de ce coté là aucun soucis.
Ils avaient convenus pour la femme que celle-ci pourrait avoir un partenaire extérieur à la condition expresse que celui-ci ne soit pas connu de l'homme, de près ou de loin et que la relation entre la femme et ce partenaire soit purement sexuelle, comprendre par là pas de resto, pas même un verre dans un bar.
J'ignore aujourd'hui où ils en sont, mais au dernières nouvelles ce système leur convenaient à tous deux.
0 vote

Klasu a écrit :
Valoouu23: Pour ajouter un témoignage indirect, j'ai connu un couple hétéro dont l'homme était asexuel. Ils s'aimaient, de ce coté là aucun soucis. Ils avaient convenus pour la femme que celle-ci pourrait avoir un partenaire extérieur à la condition expresse que celui-ci ne soit pas connu de l'homme, de près ou de loin et que la relation entre la femme et ce partenaire soit purement sexuelle, comprendre par là pas de resto, pas même un verre dans un bar. J'ignore aujourd'hui où ils en sont, mais au dernières nouvelles ce système leur convenaient à tous deux.


Merci beaucoup d'avoir partagé cette expérience :)
0 vote

Ah ok, je reprend donc :

Avez vous des expériences de couple entre un(e) asexuel(le) et une autre personne ayant une sexualité plus commune à partager ?


J'ai un pote asexuel, mais il n'a à ma connaissance jamais eu de relation du coup.

Y avait-il une forme de frustration du côté de la personne n'étant pas sexuelle ? Comment gériez-vous cette frustration ?


De ce que j'ai pu constater, il s'en fou complétement. Par contre bizarrement, il aimerais avoir des enfants^^

Pensez vous que ce type de relation soit vivable au long terme ?

Oui bien sûr, à condition d'accepter que le ou la partenaire ai des relations sexuels avec quelqu'un d'autres que lui.

Édit : argument vérifié à l'instant par ce cher klasu ;)
0 vote


1 remerciement
L'acte sexuel et l'envie/besoin d'avoir des enfants n'ont pas grand chose a voir en fait meme si l'acte en lui même ne change pas.
Inconsciemment, l'acte sexuel (reproducteur), ne sera pas perçu ni ressenti pareillement qu'un acte sexuel simple, qui n'a pour but qu'à se faire plaisir (je schématise hin !)


Donc non, FAUV3 un Asexuel peut très bien avoir envie/besoin d'avoir des enfants et donc d'être parents au même titre qu'un FTM, puisque cela pourrait aussi te sembler bizarre, mais la, je m'éloigne du sujet !


Je ne suis pas Asexuel mais je ne ressens pas forcément le besoin ou l'envie de passer à l'acte avec mon/ma partenaire. Le sexe ne représente pas grand chose dans un couple à mes yeux. Et donc je n'y accorde que peu d'importance (donc oui j'ai du mal à voir quand on me fait des appels de phares !!!) m'enfin je te comprends valou, et même si finalement mon commentaire ne t'apporte rien du tout ^^
Je pense que le temps peut bien faire les choses. Si les choses sont claires avec ton partenaire tout ça, des compromis peuvent être mis en place comme dans les précédents messages où quelques idées ont été proposé. 
0 vote

Un FTM ? qu'est ce donc ?

Je n'ai pas dit qu'il n'avait pas le droit d'avoir d'enfants^^ je trouve juste cela un peu hypocrite et pour le coup complétement irrationnel de ne pas avoir d'envie sexuel, ça va quand même de paire avec notre état de mammifère. Je me demande si c'est vraiment dû à un problème biologique ou si c'est juste un blocage psychologique.

Il faudrait se renseigner sur ce sujet, je vais peut-être apprendre ça dans les prochaines semaines,  je vous informerai si je trouve l'info.

Sur la page wikipédia, il y a des choses intéressantes, mais est ce que c'est fiable ?
0 vote


1 remerciement
Tout le monde sait que Wikipedia est à utiliser par simonie... 

Je n'ai pas dit non plus que c'est ce que tu avais dit ;)
Hypocrites tu dis ? En voilà un beau discours...
Pour répondre a ta question, les FTM sont des hommes dans un corps de femmes (fais donc un tour dans le forum transgenre je pense que ca pourra t'aider) mais je pense qu'il te sera difficile de comprendre les subtilités de ceux-ci au vu de tes réflexions... Un homme ne peut pas etre enceinte me diras-tu ?

Et non... Si nos facultés nous permettent effectivement d'avoir des rapports sexuels juste pour assouvir nos désirs, notre état a nous humains-mammifères ne reflète pas "l'état mammifère" tout court... Puisqu'il n'existe pas dans la nature, a pars nous, des êtres vivants capables d'avoir des rapports ayant pour autre but de procréer (en tout cas a ma connaissance, si c'est le cas arrêtez moi).

Comme ceci est un hors sujet, je clos le mini débat pour ne pas polluer le sujet de l'auteur !

HS OFF
0 vote

Pardonne moi de ne pas connaitre en profondeur le sujet, j'ai le droit de m'interroger non ?

C'est dingue la susceptibilité de certains membres de ce forum dès qu'on touche à leur spécificité.
0 vote


1 remerciement
Bien au contraire ! J'aime apprendre et j'en apprends tout les jours...

Et je suis très loin d'être susceptible. Tu devrais peut être te poser les bonnes questions, et peut être mesurer tes propos avant de poster quelque chose au vu de nombreux sujets sur dautres parties du forum. Tu emplois des mots très fort, mais dans ce contexte ci, ils n'ont vraiment pas lieu d'être.

Ca, c'est mon avis personnel.
0 vote

Kamsii a écrit :
L'acte sexuel et l'envie/besoin d'avoir des enfants n'ont pas grand chose a voir en fait meme si l'acte en lui même ne change pas. Inconsciemment, l'acte sexuel (reproducteur), ne sera pas perçu ni ressenti pareillement qu'un acte sexuel simple, qui n'a pour but qu'à se faire plaisir (je schématise hin !) Donc non, FAUV3 un Asexuel peut très bien avoir envie/besoin d'avoir des enfants et donc d'être parents au même titre qu'un FTM, puisque cela pourrait aussi te sembler bizarre, mais la, je m'éloigne du sujet ! Je ne suis pas Asexuel mais je ne ressens pas forcément le besoin ou l'envie de passer à l'acte avec mon/ma partenaire. Le sexe ne représente pas grand chose dans un couple à mes yeux. Et donc je n'y accorde que peu d'importance (donc oui j'ai du mal à voir quand on me fait des appels de phares !!!) m'enfin je te comprends valou, et même si finalement mon commentaire ne t'apporte rien du tout ^^ Je pense que le temps peut bien faire les choses. Si les choses sont claires avec ton partenaire tout ça, des compromis peuvent être mis en place comme dans les précédents messages où quelques idées ont été proposé. 


Merci beaucoup Kamsii ! ça me remonte énormément le moral, donc ton commentaire m'a bien apporté quelque chose !

FAUV3, Kamsii a bel et bien raison, tu emploies des mots durs... Tu devrais faire attention à ça ! [
0 vote

Personnellement, je me suis déjà retrouvée dans une relation pareille, et cela a conduit mon couple à la rupture. Et pourtant on s'aimait vraiment mais comme elle était asexuelle, elle ne se sentait plus à sa place dans notre couple.. Enfin bref, ç'a été très dur et destructeur.
0 vote

Lolane a écrit :
Personnellement, je me suis déjà retrouvée dans une relation pareille, et cela a conduit mon couple à la rupture. Et pourtant on s'aimait vraiment mais comme elle était asexuelle, elle ne se sentait plus à sa place dans notre couple.. Enfin bref, ç'a été très dur et destructeur.


Oh ça devait être difficile comme situation :$ Je suis vraiment désolé pour toi...
0 vote

Oh je m'en remets, doucement mais je m'en remets, mais merci :)
0 vote

Mince, quels mots avez vous trouver "dur" ?


Je suis quelqu'un de pragmatique c'est vrai, mais j'aime dire les choses honnêtement et sans prendre de pincettes.

Je n'ai vais pas dire "holalala ça doit être dur comme situation", j'essaie d'être plus concret^^ Après vous prenez ou vous ne prenez pas, vous êtes libre ;)
0 vote

Je pense que ce qu'elle a voulu te dire, c'est que lorsqu'on parle de sujets sensibles comme le sien, on y va pas avec des réponses toutes faites sans s'y connaître un minimum. On ne peut pas réduire les asexuels a un simple blocage psychologique ou un dérèglement biologique. On est certes des mammifères mais nous sommes avant tout des êtres humains et en cela nous sommes différents des animaux. Nous vivons en société, nous ne vivons pas grâce à nos instincts ou nos pulsions (sinon ce serait la jungle). Il en va de même avec notre rapport au sexe je pense. Les choses ne sont pas aussi simplistes et il y a certainement beaucoup de facteurs qui rentre en compte. Je pense que le mieux est de chercher les études qui ont déjà été menés sur le sujet, en gardant en tête que toutes les études ne sont pas forcément très fiables ni objectives. Si tu en as trouvé , je suis preneur.
0 vote


1 remerciement
FAUV3 a écrit :
[...] je trouve juste cela un peu hypocrite et pour le coup complétement irrationnel de ne pas avoir d'envie sexuel, ça va quand même de paire avec notre état de mammifère. Je me demande si c'est vraiment dû à un problème biologique ou si c'est juste un blocage psychologique.[...]



C'est ce qui me déplaît... M'enfin je suis deja passé a autre chose, je voulais simplement attirer ton attention.
Et il faudrait peut être dans ce cas choisir les mots que tu poses par écrit afin d'éviter les soucis... Car être franc ce n'est pas etre -meticicequetuveux- et ce serait plus appréciable pour les lecteurs, et les sujets qui pourraient se sentir offensés. 

Re HS OFF
0 vote

Je suis ignorant à propos de l'asexualité, donc je parlerais d'expérience amoureuse.
Dans la plupart des couples, il y a toujours un moment où l'acte sexuel passe de dominante (à cause du plaisir de la découverte du corps de l'autre) à une occasion. Beaucoup de couples n'ont pas de relation sexuel tous les jours, car le "témoignage" d'amour se fait d'une autre manière. C'est à ce moment-là qu'on peut savoir si le couple peut durer ou non.

Tu ne devrais pas perdre espoir Valou, car une relation durable est toujours basée sur la compréhension. Donc lorsque tu auras "le bon", ce genre d'interrogation pourra être évacuée facilement avec une bonne discussion sans être considérée comme problématique.
0 vote

Vouloir des enfants en étant asexuel n'est pas plus irrationnel qu'en vouloir en étant homo. L'asexualité est une orientation comme une autre, et non une anomalie quelles que soient les recherches.
Bref, sinon j'ai pas connu de personnes asexuelles, mais j'en connais qui se passent très facilement de sexe et ne sont pas en manque, même si elles aiment quand ça arrive.
0 vote

Et bien si je peu te remonter le moral je suis aussi dans la même situation que toi mais mon partenaire a accepter le fait que je ne suis pas attirer par le sexe du coup je pence que ce genre de relation est possible et qu'il faut pas mal de volonté âpre on verra bien ce que me resserve l'avenir mais on est plutôt bien partie :)
On a bien compris une chose c'est que les bon moment ensemble ça ne se passe pas obligatoirement au lit :p
0 vote

C'est bien psychologique ou biologique, il n'y a pas d'autres explications.
0 vote

Razowski a écrit :
Et bien si je peu te remonter le moral je suis aussi dans la même situation que toi mais mon partenaire a accepter le fait que je ne suis pas attirer par le sexe du coup je pence que ce genre de relation est possible et qu'il faut pas mal de volonté âpre on verra bien ce que me resserve l'avenir mais on est plutôt bien partie On a bien compris une chose c'est que les bon moment ensemble ça ne se passe pas obligatoirement au lit

Oh merci ! J'espère que ça durera le plus longtemps alors. Tout ces messages me redonnent foi en l'amour ! :)

FAUV3 a écrit :
C'est bien psychologique ou biologique, il n'y a pas d'autres explications.
 
Et ton étroitesse d'esprit, elle est psychologique ou biologique aussi ?
Comme quelqu'un d'autre te l'a déjà dit tu devrais mesurer tes propos avant de poster su les forums. C'est blessant.
0 vote


1 remerciement
Et etre homo, c'est psychologique ou biologique aussi ?
Aimer la sodo c'est psychologique ou biologique ?
Ne pas aimer le chocolat c'est biologique ou psychologique ?
Ne pas aimer ses fesses, c'est psychologique ou biologique ?
Etre fille/gars c'est psychologique ou biologique ?( quoique la, c'est un vrai débat)
Etre pansexuel c'est psychologique ou biologique ?
Etre sot c'est psychologique ou biologique ? ;)

Waou... Mais quel résumé splendide que tu as de la vie !
La science est binaire, la technique est binaire mais sache que les êtres vivants et tout ce qui se trouve et font la Nature, est non binaire. 

Etre dans l'ignorance est une chose, etre "pragmatique" en est une autre, mais je crois que la, ce n'est pas le mot le plus juste pour te décrire cher FAUV3.
0 vote

Et ta susceptibilité extrême, on en parle ?

J'attends toujours une autre explication, si ce n'est ni psychologique, ni biologique. Qu'est ce que c'est ? Moi personnellement je n'en sais rien, c'est pour ça que je le demande. Donc merci de ravaller ta fierté, et de répondre à ma question.

S'il te plait.
0 vote


1 remerciement
FAUV3 a écrit :
Et ta susceptibilité extrême, on en parle ? J'attends toujours une autre explication, si ce n'est ni psychologique, ni biologique. Qu'est ce que c'est ? Moi personnellement je n'en sais rien, c'est pour ça que je le demande. Donc merci de ravaller ta fierté, et de répondre à ma question. S'il te plait.



Sais tu parfois que la nature est inexplicable ?
Pourquoi crois tu que la science essaie de copier la nature ? Et qu'on essaie toujours d'avoir une explication valable.
Il n'y a aucune autre explication a te donner FAUV3.

Comment expliques tu qu'on soit homo/hetero ?
0 vote

FAUV3 a écrit :
C'est bien psychologique ou biologique, il n'y a pas d'autres explications.



Je ne crois pas que ça soit psychologique ou biologique, c'est une question d’intérêt .
Personnellement, je pense qu'il faudrait plus faire un parallèle avec le sport. Pourquoi certains aiment le foot, d'autres non.
À cela s'ajoute aussi que l'acte sexuel n'est pas une priorité dans un couple pour eux.
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit