Couple asexuel(le) / sexuel(le)

Ancien membre  
Coucou tout le monde, Petite question : Avez vous des expériences de couple entre un(e) asexuel(le) et une autre personne ayant une sexualité plus commune à partager ? Y avait-il une forme de frustration du côté de la personne n'étant pas sexuelle ? Comment gériez-vous cette frustration ? Pensez vous que ce type de relation soit vivable au long terme ? Je me pose beaucoup de questions et je pense que vos expériences peuvent m'aider. Merci d'avance. Valentin
Ancien membre  
L'une de mes meilleures amies a eu ce genre de relation avec un homme. Malheureusement, on a beau être fou amoureux de l'autre, la frustration est très souvent destructrice et donc leur relation s'est mal terminée. J'ai du mal à imaginer une personne faire le sacrifice de sa sexualité au profit d'une relation, aussi belle soit-elle.
Ancien membre   - Modification par Valoouu23 le 01/09/2015 - 18:40:35
NoBrainNoGain a écrit : L'une de mes meilleures amies a eu ce genre de relation avec un homme. Malheureusement, on a beau être fou amoureux de l'autre, la frustration est très souvent destructrice et donc leur relation s'est mal terminée. J'ai du mal à imaginer une personne faire le sacrifice de sa sexualité au profit d'une relation, aussi belle soit-elle.
Je te remercie d'avoir partagé l'expérience de ton amie. Malheureusement, je partage ton avis. Mais j'espère quand même trouver un peu de positif ici.
Ancien membre  
Je te comprend, je voulais pas te démoraliser mais seulement te dire ce que j'en savais.
Ancien membre  
NoBrainNoGain a écrit : Je te comprend, je voulais pas te démoraliser mais seulement te dire ce que j'en savais.
Ne t'en fais pas, je me suffit à moi-même pour me démoraliser. Encore merci :)
Ancien membre  
En gros, qui dit amour dit pénétration ? xD
Ancien membre  
Non pas forcément, mais les personnes asexuelles ne ressentent pas le besoin d'avoir du sexe. Mais même sans pénétration, surtout entre un homme et une femme, ça peut devenir très frustrant pour le partenaire sexué.
Ancien membre  
NoBrainNoGain a écrit : Non pas forcément, mais les personnes asexuelles ne ressentent pas le besoin d'avoir du sexe. Mais même sans pénétration, surtout entre un homme et une femme, ça peut devenir très frustrant pour le partenaire sexué.
Je suis entièrement d'accord avec toi. Je n'en ai jamais ressenti de désir envers mes partenaires. Ce besoin émanaient toujours de l'autre.  Et lors du passage à l'acte je n'en ai tiré aucun plaisir (bien au contraire) a chaque fois.  Effectivement ça peut devenir frustrant pour l'autre personne (j'imagine en tout cas).
Ancien membre  
Le plus simple (même si ça reste compliqué, voire très compliqué) c'est de trouver un autre homoromantique/hétéroromantique. Ils représentent environ 1% de la population totale. S'il est difficile de trouver un compagnon/compagne en étant homosexuel, cela l'est encore plus pour les asexués. Mais ils existent. Mais il est plus facile de tomber amoureux des 99% restants, il faut bien l'admettre. Je t'avoue n'avoir pas beaucoup de solutions à t'apporter, c'est un sujet compliqué. 
Ancien membre  
NoBrainNoGain a écrit : Le plus simple (même si ça reste compliqué, voire très compliqué) c'est de trouver un autre homoromantique/hétéroromantique. Ils représentent environ 1% de la population totale. S'il est difficile de trouver un compagnon/compagne en étant homosexuel, cela l'est encore plus pour les asexués. Mais ils existent. Mais il est plus facile de tomber amoureux des 99% restants, il faut bien l'admettre. Je t'avoue n'avoir pas beaucoup de solutions à t'apporter, c'est un sujet compliqué. 
Effectivement, "compliqué" semble être approprié. J'ai toujours su que ma vie amoureuse allait être compliquée. J'ai choisi de poster ce sujet sur le forum pour recueillir des avis et voir si une relation de coupe avec une personne sexuée. Ce qui m'a l'air très complexe, pour le moment...
Ancien membre  
t'es peut-être hétéro :x
Ancien membre  
Lol non je pense, qu'il est bisexuel, enfin biromantique du coup. 
Ancien membre  
Au pire il fait un plan a 3, une meuf et un mec, et ça il kiffe vraiment pas, c'est qu'il est frigide
Ancien membre  
Aux grands maux les grands remedes
Ancien membre  
Tu n'a pas l'air de comprendre ce qu'asexué veut dire, ça ne veut pas dire "indécis" ça veut juste dire qu'il ne ressent pas d'attirance physique (du moins le besoin d'avoir du sexe) avec son/sa partenaire. Un plan a 3 ne résoudrait absolument rien.
Ancien membre   - Modification par Valoouu23 le 01/09/2015 - 21:38:37
Je ne suis pas "frigide" comme tu le dis plus haut. Je me passe juste aisément de relations intimes puisque je n'en éprouve aucun besoin. Je ne suis absolument pas indécis non plus. Concernant mon orientation, je n'ai jamais rien ressenti pour une personne de sexe féminin. Toujours des hommes. Je me considère donc comme homo-asexuel ou homoromantique (même si je déteste mettre un étiquette sur ce genre de choses. J'ai des sentiments, pas besoin de coller un nom là dessus)
Ancien membre  
Ok je vois ! L'avenir te le dira, peut-être que tu n'avais pas trouvé le bon mec. Comme j'ai dis sur mon profil, l'amour c'est comme un puzzle, si tu dois forcer si ça résiste c'est que tu t'es trompé de pièce. xD
Ancien membre  
Saphyr77, je crois que tu n'a vraiment pas compris quel était son problème.
Ancien membre  
Il n'y a aucun problème, voyons ;)
Ancien membre  
Wow, finalement on trouve plein de clichés et d'erreurs sur ce forum aussi. Tout d'abord, on ne dit pas asexué. Asexué, cela signifie qui n'a pas de sexe. Il s'agit bien d'asexualité, on parle de gens asexueLs. Ensuite euh, je pense que le couple est envisageable, mais il apparaît difficile qu'aucun des deux n'accepte de faire des efforts (voire les deux ?) Il existe tout un panel d'asexualités différentes ... et s'adapter à l'autre n'est pas forcément facile. Ce sera plus facile pour les asexuels "indifférents" qui pourront pratiquer pour donner du plaisir à leur partenaire, sans nécessairement en recevoir énormément. Les asexuels qui tendront vers la répulsion de l'acte seront peut-être contraints de devoir n'envisager la relation qu'avec un autre A ... ou quelqu'un que cela ne dérange pas de ne pas avoir de relations. Ou bien d'accepter que son copain aille "voir ailleurs" pour la partie sexe. Je pense qu'il existe plusieurs solutions, et que tout est envisageable. Mais ce n'est pas forcément particulièrement facile.
Ancien membre  
Phylos, tu as tout à fait raison sur le terme "asexuel", j'ai écrit trop vite sans réfléchir. Quant à se mettre en relation libre, c'est peut être effectivement une solution, encore faut-il accepter que son partenaire ai des relations sexuelles avec d'autres personnes... Ça aussi c'est compliqué.
Ancien membre  
Merci beaucoup pour tout ça !  Ca me remonte un peu le moral et j'envisage maintenant mon avenir plus sereinement :)
Ancien membre  
Bon, pour résumer comme solutions il y a : - La relation libre - Etre avec une autre personne asexuée J'ajoute : - se force (dans le pire des cas)
Ancien membre  
C'est un résumé un peu simpliste, mais grosso modo c'est un peu ça
Ancien membre  
Soit tu (tu parles bien de toi ?) trouves une personne avec les mêmes désirs que toi, soit tu acceptes que ton partenaire ai des relation sexuels avec d'autres hommes ou femmes. Tout simplement. :)
Ancien membre  
FAUV3 a écrit : Soit tu (tu parles bien de toi ?) trouves une personne avec les mêmes désirs que toi, soit tu acceptes que ton partenaire ai des relation sexuels avec d'autres hommes ou femmes. Tout simplement.
Merci du conseil, mais ce n'est pas exactement ce qui j'ai demandé à la base. Je souhaite des expériences vécues par des personnes qui sont dans la même situation que moi. C'est trop facile de donner des conseils comme ça sans savoir de quoi il s'agit
Ancien membre  
Valoouu23: Pour ajouter un témoignage indirect, j'ai connu un couple hétéro dont l'homme était asexuel. Ils s'aimaient, de ce coté là aucun soucis. Ils avaient convenus pour la femme que celle-ci pourrait avoir un partenaire extérieur à la condition expresse que celui-ci ne soit pas connu de l'homme, de près ou de loin et que la relation entre la femme et ce partenaire soit purement sexuelle, comprendre par là pas de resto, pas même un verre dans un bar. J'ignore aujourd'hui où ils en sont, mais au dernières nouvelles ce système leur convenaient à tous deux.
Ancien membre  
Klasu a écrit : Valoouu23: Pour ajouter un témoignage indirect, j'ai connu un couple hétéro dont l'homme était asexuel. Ils s'aimaient, de ce coté là aucun soucis. Ils avaient convenus pour la femme que celle-ci pourrait avoir un partenaire extérieur à la condition expresse que celui-ci ne soit pas connu de l'homme, de près ou de loin et que la relation entre la femme et ce partenaire soit purement sexuelle, comprendre par là pas de resto, pas même un verre dans un bar. J'ignore aujourd'hui où ils en sont, mais au dernières nouvelles ce système leur convenaient à tous deux.
Merci beaucoup d'avoir partagé cette expérience :)
Ancien membre   - Modification par FAUV3 le 02/09/2015 - 01:20:46
Ah ok, je reprend donc : Avez vous des expériences de couple entre un(e) asexuel(le) et une autre personne ayant une sexualité plus commune à partager ? J'ai un pote asexuel, mais il n'a à ma connaissance jamais eu de relation du coup. Y avait-il une forme de frustration du côté de la personne n'étant pas sexuelle ? Comment gériez-vous cette frustration ? De ce que j'ai pu constater, il s'en fou complétement. Par contre bizarrement, il aimerais avoir des enfants^^ Pensez vous que ce type de relation soit vivable au long terme ? Oui bien sûr, à condition d'accepter que le ou la partenaire ai des relations sexuels avec quelqu'un d'autres que lui. Édit : argument vérifié à l'instant par ce cher klasu ;)
TAGS  
L'acte sexuel et l'envie/besoin d'avoir des enfants n'ont pas grand chose a voir en fait meme si l'acte en lui même ne change pas. Inconsciemment, l'acte sexuel (reproducteur), ne sera pas perçu ni ressenti pareillement qu'un acte sexuel simple, qui n'a pour but qu'à se faire plaisir (je schématise hin !) Donc non, FAUV3 un Asexuel peut très bien avoir envie/besoin d'avoir des enfants et donc d'être parents au même titre qu'un FTM, puisque cela pourrait aussi te sembler bizarre, mais la, je m'éloigne du sujet ! Je ne suis pas Asexuel mais je ne ressens pas forcément le besoin ou l'envie de passer à l'acte avec mon/ma partenaire. Le sexe ne représente pas grand chose dans un couple à mes yeux. Et donc je n'y accorde que peu d'importance (donc oui j'ai du mal à voir quand on me fait des appels de phares !!!) m'enfin je te comprends valou, et même si finalement mon commentaire ne t'apporte rien du tout ^^ Je pense que le temps peut bien faire les choses. Si les choses sont claires avec ton partenaire tout ça, des compromis peuvent être mis en place comme dans les précédents messages où quelques idées ont été proposé.