Absence de sexualité, est-ce problématique ?

avatar contributeur anonyme
Anonyme
24/03/2022 à 18:52

Bonjour,

Suite à une dépression, je vois un psychologue et ce dernier fait une fixette sur mon absence de sexualité.

Je suis une femme, qui se voit vivre avec une autre femme et je ne me suis jamais posée de question au niveau des relations sexuelles.

Pour moi ce n'est pas nécessaire dans ma vie, je n'ai pas d'envie sexuelle. Mais pour lui, il y voit un problème. Chose que j'essaye de démentir.

J'ai également eu le droit à être nommée de fausse lesbienne à cause de ça.

Aujourd'hui, je me sens blessée, je me sens perdue, j'ai l'impression d'être incomprise.

Je me dit que je dois être asexuelle et je ne vois pas le problème.

J'aimerais donc avoir votre avis, savoir comment je peux faire comprendre à cette personne que j'arrive à tomber amoureuse d'une femme sans vouloir coucher avec elle (sachant que s'il insiste trop sur ce point je changerai de psy ; mais je veux pouvoir défendre ma position en face d'autres personnes)

Je vous remercie de bien vouloir m'aider.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de RedRose
RedRose
24/03/2022 à 19:12

Bonjour Anonyme,

Je me permets de te donner mon avis :

Visiblement, ce professionnel n'est pas très à l'écoute, et le feeling ne semble pas passer entre lui et toi.

Sa façon de te cataloguer de "fausse lesbienne " juste parce que tu n'as pas d'envie sexuelle est plutôt jugeante et a alteré le lien de confiance entre vous, nécessaire à un travail de qualité.

Tu as été claire avec lui en lui indiquant que les relations sexuelles ne sont pas un problème dans ton couple, nul besoin d'insister encore et encore..

Tu n'as pas à te défendre ni à te justifier de quoi que ce soit.

Le mieux pour toi, à mon sens, serait que tu trouve un(e) professionnel(le) bien plus à ton écoute.

Ce n'est que mon avis.

Bon courage pour la suite.

avatar contributeur de Farf
Farf
24/03/2022 à 19:16

👍

avatar contributeur de Calimerotte
Calimerotte
24/03/2022 à 19:18

Bienvenue au club !!!👋🌈

C'est tout à fait normal ne t'inquiète pas! Ce psy n'est pas un psy c'est un imposteur !!! D'ailleurs, il ne doit pas t'influencer ni te juger c'est ta vie et c'est toi qui sait ! Il n'est la que pour t'aider ( cet enflure de***...ok je me calme!)😤

Ça m'énerve tellement que le spectre de l'asexualité (Oui car une sexualité n'est pas l'autre c'est personnel!) Soit pris tellement à la légère ! Quelle incompétence et incomprehension de la part de soi disant professionnel😤

Je te conseillerais d'abord de changer de psy! Puis d'échanger et de faire connaissance peut être avec des gens dans la même situation que toi. Les forums sur d'asexualité regorgent de témoignages constructifs...je dis cela car ça m'a bcp aidé à accepter qui j'étais et je suis vraiment!😎

Sans oublier les associations ou groupes d'entraides alternatifs et bienveillants que tu peux retrouver dans certaines grandes villes 😉

Je te souhaite tout plein de réponses et de messages positifs qui te feront avancer !😁😇

avatar contributeur de Lulustrike
Lulustrike
24/03/2022 à 20:37 - 24/03/2022 à 20:39

Bonjour

Le problème en psychothérapie, c'est que le psy peut avoir l ascendant sur son patient et c'est difficile de se défendre.

D'abord je te poserai la question ' : sens tu.une bienveillance de sa part envers toi ? Si ce n'est pas le cas il faudrait envisager de changer de psy comme tu l'envisages dans ton message.

Le truc à faire c'est de lui dire qu'il a créé chez toi un malaise après t'avoir dit que tu étais une fausse lesbienne et tu vois sa réponse car tu n'as rien à défendre, le but de la psychothérapie c'est que tu ailles mieux avec ton orientation sexuelle et romantique et pas à ce que tu la justifies.

Après reste à voir si son but c'était de te provoquer , certains psychothérapeutes provoquent parfois volontairement leurs patients dans le cadre d'une psychothérapie pour les pousser dans leur retranchements.

D'où une discussion franche sur ce que tu ressens est importante à avoir si tu veux continuer avec lui.

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
24/03/2022 à 20:58

Bonsoir le but d'une psychothérapie à priori c'est de résoudre certains problèmes pour arriver à un bien être et une sérénité, juste être bien avec soi-même. A priori ton psy voit dans l'asexualité un problème alors que ça n'est pas le cas pour toi (de toute façon si l'on classe la libido de 0 à 100 il y aura des personnes à 0, 50 ou 100). Ton psy devrait consulter un sexologue 😁, enfin un conseil, change de psy car un professionnel doit te donner les directions pour trouver le bon chemin. Tu n'as pas à te justifier auprès de lui, il doit être à l'écoute, on a tous des choses qui nous empêchent d'avancer à priori il n'arrive pas à t'aider...Bon courage

avatar ancien membre
Ancien membre
24/03/2022 à 21:22

Grave, arrête de donner de l'argent à cet incompétent!

Trouve un meilleur thérapeute, y'en a pleins qui feront bien mieux que te juger ou t'inventer des problèmes là où il n'y en a pas. Ah comme ça m'énerve de lire ce genre de trucs...

Faudrait jamais hésiter à être sélectif pour sa santé. Il ya pleins de "professionnels" qui ne savent pas écouter..

Bon courage et bonne continuation à toi,

Plume

avatar contributeur de Xav 1705
Xav 1705
24/03/2022 à 21:36

+1 change de psy

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
25/03/2022 à 01:39

Citation de Anonyme #394908

Ne pas avoir de desir sexuel ne veut pas dire que tu es asexuelle. Juste que s'il ne te fait pas vibrer, c'est normal que ta libido soit en mode patate de canapé... surtout si tu sors d'une dépression.

Pis zut quoi, c'est le dictat du sexe. Faudrait être au garde à vous sur commande ?

Pour être passé par là, j'ai constaté que plus la demande est pressante et répétitive, moins il y a de désir.

Il faut de l'espace pour desirer et fantasmer. De l'espace pour pouvoir s'inventer des façons d'aller vers l'autre ... là, c'est un peu râpé !!!

Sinon, pour ton future ex, il y a des promo chez Xtrem shoper. Moins 5% sur les masturbateur vibrant pour homme et sur AlibabaXpress les womanizer sont à moitier prix. Si ton ami(e) essaie les womanizer avec la petite langue integré qui vibre, je veux bien un retour.

J'en ai acheté un et je trouve que cette petite langue est un peu trop rêche. C'est domage, je trouvais l'idée assez sympa


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Tralalaaaaaa
Tralalaaaaaa
25/03/2022 à 07:04

Citation de Anonyme #394908

+1 pour l'opinion générale "change de psy" !

Dans un vrai lieu d'écoute, jamais on ne parlera

à ta place ! Toi seule peut dire ce que tu ressens.

Et si tu sens que ta place est auprès d'une femme,

va jusqu'à le vivre, et à ce moment-là seulement

tu sentiras si la présence de cette femme à tes côtés

éveille tout doucement ton corps à une envie de

caresses, ...."épluche si affinité". Big hug 🤗

avatar contributeur Didi69
Didi69
31/03/2022 à 03:14

Bonjour, je suis psy et ne partage pas l’avis de ton psy .

Les règles, la moyenne, la normalité sont des préceptes normatifs (et statistiques), on peut s’y référer pour expliquer quelque chose ou pour comprendre quelque chose.

Mais les utiliser comme une référence du juste pas juste du bien ou du mal fait partie de l’époque de l’obscurantisme du Moyen Âge de l’inquisition.

Le point numéro un est-ce que ce que tu vis est normal ou pas, là n’est pas la question, c’est le bien-être, si tu es heureux heureuse même sans sexualité où est le problème? si le manque de sexualité t’a fait souffrir alors là OK, ou fais souffrir ton partenaire alors là on peut se poser la question mais si personne ne souffre encore une fois où est le problème?

dans le cas où ton partenaire souffrirai de ce manque de sexualité on peut se poser la question quel est le partage de l’amour? Même si toi tu ne veux pas jouir est-ce que si tu l’aimes ne lui offrir cela?

Moi j’ai grandi dans une philosophie sans tabou ou la sexualité était le partage avec une personne que l’on aime, l’amour le sexe était intimement liés. ‘Intimité de la sexualité.

Quand on jouis, on se lâche complètement ses barrières et on montre un moment de soit sans contrôle complètement vulnérable, déconnecté.

donc si le manque de jouissance ne te fais pas souffrir ni ton partenaire où est le problème?

Maintenant ma réflexion personnelle j’aurais envie de dire quel dommage en référence à moi tellement j’aime jouir et partager le sexe tellement c’est agréable, Je pourrais comparer ça au chocolat, j’adore le chocolat et je me dirais dommage que tu n’ai pas un dessert que tu adore,encore une fois, cela est une réflexion personnelle et ton psychotherapeute ne regarde pas ce que toi tu as besoin.

Peut-être toi tu es pleinement heureux/se sans le sexe et le psy ne peux pas imaginer celà.

(Y’a quelques fois j’aimerais bien que ça m’arrive, lol)

mais je suis d’accord avec certains commentaires même si j’ai pas le droit de dire change de p…..

Ps:

( et paraît-il selon la plus part de mes collègues je suis un original décalé, heureusement j’ai eu les meilleurs notes de ma volée pour ne pas être complètement rejeté)

Si je précise cela c’est que bien étant hétéro (très chaud) absolument dans la « normalité « je m’identifie tellement aux LGBT par rapport au rejets que j’ai subis toute ma vie.

La raison de soigner quelqu’un c’est la souffrance qu’il a.

et absolument pas s’il est hors normalité.

Je vous souhaite de vivre heureux et ne vous bloquez pas avec des préceptes de société ou culturel ou autre

avatar contributeur de Orientbynigh
Orientbynigh
18/04/2022 à 19:22

+1



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr