Couple gay a la campagne? - Page n°2

Guiton
Publiée le 03/11/2019 à 22:47

Les petits villages j'eviterais perso... Pas eu une bonne expérience.. la mentalité extrêmement grégaire.. compte pas trop a t intégrer et tj un paria. Même fonctionnaire ça protège pas de tout.. Le harrassement ça existe aussi dans la fonction publique. Et dans les petite commune le maire à bcp d influence (ainsi que mr le curé ).. Comme tu le dis tes collègues en rient dans une grande ville. Bon courage en rase campagne. Evite les coins où FN fait plus de 50%.et villages < 2000 hab. Pour avoir vécu en banlieu et dans un petit village j y ai vu les mêmes travers et la même homophobie. Même si vous avez pas l air.. 2mecs dans la même baraque vous êtes cuits..

Puis n'oubli pas si l environnement vous pourris la vie ça va affecter votre vie de couple. Je comprends tout à fait le besoin d espace et de nature et on devrait pas avoir à se soucier de ça mais bon faut rester réaliste ... J espère vous trouverez votre petit paradis.


Hugotheo
Publiée le 03/11/2019 à 23:14
Auteur du sujet

De toute façon je crois que les dès sont jetés, mon copain regarde déjà pour une mutation sur Avallon, ça mère partant vivre la bas dans ca maison de campagne en fin d'année scolaire pour une retraite bien mérité, mon copain étant très proche d'elle je ne le vois pas vivre loin d'elle il la vois presque tous les jours, même si j'ai du mal à comprendre ce besoin qu'il a de la voir autant je sait qu'il ne pourra pas être totalement heureux loin d'elle, et je pe'se que mon métier sera plus agréable en province les gens sont quand même pkus majoritairement respectueux en province.

Membre anonyme
Publiée le 04/11/2019 à 00:14

La convivialité indéniable de la compagne est souvent le premier choix, mais ayant vécu longtemps en ville, avec de la facilité d'aller partout que ce soit en voiture ou en transport. La vie compagnarde peut vite se transformer en prison plein air.

Chaque année je vais en Pyrénées orientale pour mes vrais vacances, cette année fait l exception. J'ai adoré la tranquillité petite village vignoble, mais pour acheter du pain il faut rouler minimum 45 min. C'est passer le journee dans la voiture. Au bout de 3 semaines. La ville me manque.

Ainsi, éloigner la ville est aussi éviter ses amis, son habitude et sa famille. Les sentiments ne vont se porter qu'à ton copain. Ce n'est donc pas idéal. Les villages durant les vacances sont enfert:pas un chat ou bien trop de monde.

Le mieux est de trouver une maison dans la banlieue lointaine, la où tu as de la tranquillité, les amis pas trop loin, les gens relativement ouvert d'esprit. Y a aussi souvent des grands centres commerciaux, les courses sont faciles à faire.

les homophobes sont partout. C'est pas réservé à la compagne.

Anteros38
Publiée le 04/11/2019 à 00:32

Bonjour Hugotheo,

Je ne pense pas que les couples gay soient plus stigmatisés en campagne.

J'ai passé mon adolescence dans un village de 500 habitants, il y avait 3 couples de femmes et je n'ai jamais entendu de remarques déplacées. De même, un collègue de travail vit avec son copain dans un petit village et il ne parle pas de comportements homophobes.

On est jamais à l'abris de tomber sur des intolérants mais l'image des villages en retard sur les évolutions sociétales est un peu fausse.

D'ailleurs, pour avoir vécu à la campagne et à la ville, je trouve qu'il y a plus d'échanges dans les villages. Dans les métropoles, tout le monde reste dans sa bulle, par contre plus de facilités pour faires des rencontres car plus d'organismes / associations gay frendly (même si cela n'a pas vraiment marché pour moi jusqu'à présent)

Concernant Paris, j'y ai vécu, et franchement il y a plus d'inconvénients que de bénéfices. Prix de l'immobilier exorbitant, pollution, temps de transport, morosité ambiante, par contre on a accès à tout (culture, etc.) pour peu qu'on ait envie de reprendre le métro le soir ou le week-end.

Hugotheo
Publiée le 04/11/2019 à 01:20
Auteur du sujet

mon copain me dit qu'à la campagne tous le monde se connait et que très vite les gens auront oublié que nous somme gay quand il nous connaîtrons personnellement contrairement en ville ou personne ne se connait et où on reste des inconnus et victime des clichés.

Nous vivrons proche du lieu de travail de mon copain comme il a pas de voiture et qu'il ne veut pas apprendre a conduire car ça lui fait peur, pour le moment ce n'est pas gênant et je trouve ça bien car nous ce sont tout à deux même les course devienne sympa a faire a deux, c'est moin chiant quand ont est deux a choisir quoi manger, et être un couple du même sexe a des avantages pour les magasin de vêtements et de chaussures on fait les même magasin.

Membre anonyme
Publiée le 04/11/2019 à 06:44

"mon copain me dit qu'à la campagne tous le monde se connait et que très vite les gens auront oublié que nous somme gay quand il nous connaîtrons personnellement contrairement en ville ou personne ne se connait et où on reste des inconnus et victime des clichés."

Tout est possible, cela dépendra si vous tombez sur des brebis galeuses, ou pas.

Par contre, la communication entre voisins étant beaucoup plus développée qu'en ville, il n'y aura pas besoin de dire quelque chose pour que radio ragots et radio bistro, se mettent en route.

Pratiquer un sport non collectif est une solution (personne ne t'empêche d'essayer de faire un sport co....qui tente rien...).

Autre inconvénient de la campagne, il faut que tu trouve un moyen de transport pour ton compagnon: même si il n'a pas le permis, il lui faudra un moyen de se déplacer adapté au lieu où vous serez pour pouvoir accéder aux commodités les plus proches (il faut toujours être prévoyant en cas d'impossibilité) Se retrouver bloqué peut vite devenir une galère!

Membre anonyme
Publiée le 04/11/2019 à 06:57

Hello,

Hmmm. Je vais pas juger votre choix mais je pense

  1. On ne peut jamais savoir comment les gens nous jugent réellement, on ne peut pas savoir non plus derrière notre dos, comment ça se passe. Que ce soit à la compagne ou en ville, ce n'est peut être pas comme si on est gentil, et la gentillesse soit réciproque. Des fois c'est blessant. Méfie toujours ce qui souriant, car ça cacherai peut être quelque chose, et on baisse notre garde et prend un risque.

  2. Fait tout toujours a deux, c'est mignon. Dans la vrai vie, un peu de confiance et liberté ne font pas de mal. En plus, un peut bien faire la course quand l'autre est occupé. C'est primordial que chacun peut gérer une partie de vie de couple de manière autonome. Sinon, ça devient vite ennuyeux.

Je ne sais pas, mais je sens que le côté réel de la vie quotidienne est un peu négligé de votre part. Je vais pas penser que ce soit fake, mais ça me paraît trop loin de la réalité.

Hugotheo
Publiée le 04/11/2019 à 18:43
Auteur du sujet

Si nous partons c est aussi pour suivre ca mère donc il ne saura pas isolé car elle a une voiture et il se balade régulièrement ensemble et font aussi du shooping c est un fils a maman, mais fait intelligemment, il sont enssemble quand je suis au travail, quand je rentre il est toujours la, sinon c est prevu que je le retrouve chez elle pour diner, et elle vien rarement chez nous quand je suis la et si elle vient elle prévient toujours de son arrivé ce n est pas la mere envahissante.

donc il pourra se déplacer sans moi, et ca peur de conduire peut qe comprendre sur Paris mais en province il aura peut etre envie de passer son permis ou de prensre une voiture sans permis choce tres frequante en province.

Anteros38
Publiée le 04/11/2019 à 19:22

C'est sûr qu'il est plus facile de vivre en campagne avec le permis et une voiture.

Après il y a campagne et campagne : vivre dans une maison isolée ne ressemble pas à la vie dans le coeur de village. On trouve bien souvent une épicerie, boulangerie, bureau de tabac, école, crèche dans le centre, il y a également la vente directement chez le producteur et les centres commerciaux sont rarement bien loins (du moins dans ma région). Et même les commandes internet arrivent !

Vivre en campagne ou à la ville, ce n'est ni mieux ni moins bien, c'est juste différent. Tout dépend de ce que l'on cherche.

En campagne, tout se sait mais l'homophobie n'y ait pas plus développée. C'est plus votre personnalité qui fera votre intégration.

Votre couple semble solide, c'est agréable de voir cette complicité et fusion entre vous deux, chose rare dans les couples trentenaires gays aujourd'hui.

Hugotheo
Publiée le 04/11/2019 à 19:34
Auteur du sujet

Si on part c est pour avalon ou un village a côté il y a un centre commercial c est pas la zone non plus il faut qu on puisse trouver des mutations sur place.

On est totalement a l opposé l un de l autre et bizarrement c est sans doute ce qui fait que ce fonctionne tres bien entre nous, on se complete et l un comble les besoin et les manque de l autre, et au final c est une parfaite alchimie.

Lui est littéraire végétarien avec un énorme besoin affectif et de tendresse, calme possé réfléchi.

Moi suis sportif j ai besoin de viande a chaque rapas tres autonome tres porté sur le sexe sans tendresse sanguin et je fonce tête baisser.

Sur le papier aucune chance que ca fonctionne et au final on s égalise et s adapte mutuellement.

Seevbarb09
Publiée le 04/11/2019 à 20:56 - modifié par seevbarb09 le 04/11/2019 - 20:58:19

Campagne, c'est à dire ? 200 habitants ? C'est sûr que tout le monde se connaît.

Perso je vis à la campagne dans une commune de 2500 habitants, et non tout le monde ne se connait pas ;) C'est une commune Vendéenne assez Catholique, mais malgré tout il est tout à fait possible d'être gay ici. Les gens vivent tranquillement sans se prendre la tête.

Lindos
Publiée le 04/11/2019 à 21:16 - modifié par Lindos le 04/11/2019 - 21:17:50

"Si nous partons c est aussi pour suivre ca mère donc il ne saura pas isolé car elle a une voiture et il se balade régulièrement ensemble et font aussi du shooping"

"Si on part c est pour avalon ou un village a côté il y a un centre commercial c est pas la zone non plus il faut qu on puisse trouver des mutations sur place."

C'est très difficile de répondre à ta place, dans la vie il faut parfois faire des choix et prendre des risques. Mais pas non plus le faire de façon aveugle. Et si je résume tes différents topics et messages, et sauf erreur de ma part : voues êtes complémentaires et vous vous adorez, il est sensiblement plus jeune que toi, mais posé et réfléchi contrairement à toi qui fonce tête baissée,vous êtes tous deux fonctionnaires et citadins, tu habites chez lui, il te propose de vous marier après 14 mois, te propose d'aller vivre à la campagne, pour rejoindre sa maman qui a envie d'aller vivre à Avallon ?

Personnellement c'est à sa maman que je poserais des questions pour estimer la solidité du projet, ta dépendance, et plan B en cas d'échec. Par ailleurs il faudrait aussi estimer le nombre d'années nécessaires avant ta mutation, et les moyens de transport entre la région parisienne et la Bourgogne si tu devais naveter entre chez lui et ta résidence de travail, disons une fois tous les une à deux semaines. Je te dis cela car naveter entre chez moi et mon copain distant de 500 km, je connais, c'est de l'horlogerie de précision (quand la Sncf n'est pas en grève mdr), et vaut mieux ne pas avoir une urgence sexuelle xD. Bref tout est possible, mais doit être anticipé autant que possible, il y aura toujours assez de mauvaises surprises, ce serait-ce que le débit internet xD.

Quand à la vie à la campagne, elle entraine des rapports humains très différents avec ses voisins, mais apporte des tas d'autres avantages, et à mon avis ce n'est que si les rapports sont mauvais que les gens vous chercheront les poux dans la têtes. Sauf si faute à pas de chance vous tombez sur des homophobes indécrotables, mais ce n'est pas (encore) la mode.


  S'inscrire pour participer au sujet