Messages virtuels mais déception bien réelle !

auteur anonyme

Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous,

Je poste ces quelques lignes pour, d’une part extérioriser ma frustration, et d’autre part recevoir des avis de personnes sages et expérimentées. Assez nouveau dans ce monde virtuel censé être propice aux rencontres et prônant la tolérance, j’ai l’impression d’avoir surtout découvert un nouveau concept: celui de l’e-goujaterie.

Si je parle sous couvert d’anonymat c’est pour préserver les destinataires des messages que j’ai envoyés... mais il faut bien avouer que j’ai eu peu de retours encourageants malgré la constante politesse et l’intérêt porté aux profils de mes destinataires. Peut-être aurez vous des explications, ou mieux, des suggestions à me faire pour envisager de poursuivre mes efforts différemment?

L’e-goujaterie peut se manifester de plusieurs manières, que j’essaie de classer de façon progressive :

  • le message reste sans réponse comme une bouteille jetée à la mer. Le gars semble ne plus être utilisateur du site.
  • le message reste sans réponse mais le gars est souvent connecté.
  • le message obtient une réponse laconique, mais le gars ne prend même pas la peine de regarder l’annonce de l’expéditeur comme si à la simple vue de la photo de ce dernier il savait que nous n’aurons rien en commun. C’est la version polie du cas précédent.
  • le message est doublé car le gars est très souvent connecté mais ne daigne pas répondre à la première prise de contact. Il répond poussivement et on lit entre les lignes que ça l’ennuie.
  • le message reste sans réponse mais le gars visite l’annonce de l’envoyeur... Ne pas se donner la peine de répondre dans ce cas, c’est vraiment exprimer le désintérêt total pour celui qui a fait l’effort du premier pas. Mais parfois bizarrement le gars revient plusieurs fois sur le profil de l’expéditeur, toujours sans avoir répondu au message initial: pourquoi franchement?
  • le message obtient une réponse, la conversation s’engage (ouf!) et semble s’installer dans le temps et puis le gars disparaît des radars sans aucune explication. Il est vrai qu’on peut disparaître comme on veut dans ce monde virtuel, c’est un super pouvoir!

Je m’interroge... si on est tous inscrits sur un site de rencontres c’est que, a priori, on a déjà quelque chose en commun: vouloir faire des rencontres qu’elles soient amicales, amoureuses, etc. Si on est inscrit, c’est qu’on est d’accord sur le principe de se faire aborder (surtout gentiment)? Pourtant mon impression est que cela a plus souvent l’air d’embarasser! Drôle de façon de ne pas vouloir être dérangé que de s’inscrire sur un site... En fait, si aucun intérêt ne m’est manifesté, je préférerais qu’on me le dise, poliment cela va de soi, sur la lecture de mon profil et de mon annonce. Il y a tant d’explications que je serais en mesure de comprendre « tu es trop loin, trop âgé, trop jeune, pas assez poilu... » que sais-je encore!

Merci pour votre lecture patiente!



photo de l'auteur Pluton86
Pluton86
Homme de 32 ans
Lyon

Bonjour,

Je comprends ton agacement, et c'est bien de pousser un coup de gueule de temps à autres. D'autres personnes se sont fait les mêmes réflexions ici, si ça peut te "consoler". Le constat est général.

Après, on peut s'énerver autant qu'on veut, on ne peut pas changer les actions des autres. La seule personne que nous puissions changer, c'est nous-mêmes. Et je ne parle pas de changer dans le but de "cautionner", mais simplement gérer ses émotions, afin de limiter l'impact négatif.
Que faire d'autre ?

Quitte à faire l'avocat du diable, ce n'est pas forcément facile de répondre "tu ne m'intéresses pas pour une raison X ou Y". Ce n'est pas systématiquement de l'impolitesse ou du mépris. Par exemple, si le message initial est très gentil, on a pas nécessairement envie d'être abrupte (un râteau, même poli, n'est JAMAIS agréable), et le silence est le moindre mal. A la limite, pourquoi ne pas relancer la personne après 2-3 jours par un "Si pas intéressé, dis le moi, je comprends et on s'arrête là" en cas de doute, afin de lui tendre une perche. Si tu n'as toujours pas de réponse, là tu auras la confirmation que c'est un e-goujat.

Et enfin, en dernier lieu, faire une introspection sincère de soi-même. A-t-on toujours été "parfait" dans son comportement en ligne ? Moi je sais que non ; et que parfois, il a pu m'arriver de zapper accidentellement un message. La personne en face a pu en être offusquée, mais à tort (comme quoi, il vaut mieux éviter les suppositions...)


photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

Pluton, je ne suis pas d'accord du tout : "le silence est un moindre mal". tu peux dire, non ou je décline ou bref mais au moins tu restes humain en face (ok virtuel) d'un humain. Pluton, je ne suis encore pas d'accord sur ton "introspection", je te réponds également pas parfait, juste humain. Mister Anonyme , je suis à 200% d'accord avec toi... du coup, je ne viens que pour le forum, je ne tente plus les messages (mais j'y réponds)


photo de l'auteur Pluton86
Pluton86
Homme de 32 ans
Lyon

[b]Citation de MamGay[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12030/messages-virtuels-mais-deception-bien-reelle#273076] Pluton, je ne suis pas d accord du tout : le silence est un moindre mal . tu peux dire, non ou je décline ou bref mais au moins tu restes humain en face (ok virtuel) d un humain.[/quote] Justement, étant humain, il n'y a pas forcément de réaction type à avoir lorsqu'on traite "négativement" un message. Enfin moi personnellement je préfère qu'on me réponde pas plutôt qu'un "merci mais désolé, je suis pas intéressé", et d'autant plus si j'ai fait un effort particulier pour personnaliser mon message... et oui, je suis comme ça. Je crois donc qu'il faut envisager toutes les réactions et interprétations possibles, que ce soit du côté de l'expéditeur ou du destinataire, pas de règle unique... Ce qu'on pense être un manque de respect ne l'est pas forcément... maintenant je m'abstiens de toute supposition, comme le dit la 3ème règle du livre "les accords toltèques" de Don Miguel Ruiz. Cet aparté littéraire n'est même pas hors sujet, c'est vraiment un livre qui peut aider à cultiver un rapport apaisé aux autres...

[b]Citation de MamGay[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12030/messages-virtuels-mais-deception-bien-reelle#273076] Pluton, je ne suis encore pas d accord sur ton introspection , je te réponds également pas parfait, juste humain.[/quote]J'ai parlé d'introspection, car il arrive qu'on ait de hautes exigences qu'on ne satisfait pas soi-même de façon systématique et irréprochable. Mais ça n'était pas pour accabler l'auteur du topic, bien au contraire... Je préfère ce type de suggestion plutôt que d'entretenir le pessimisme en mode "les mecs tous des cons" (et je ne dis pas que toi, tu fais ça lol).


photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

je ne pensais pas que l'on pouvait préféré un "vent" à une réponse négative, autant pour moi. et je comprends mieux ce que tu voulais exprimer pour l'introspection, ok.


photo de l'auteur Aaronn
Aaronn
Homme de 22 ans
Amiens

Je rejoins l'avis de Pluton, le silence est parfois un moindre mal. Même si pour les messages où il y a une recherche, je fais au moins l'effort d'y répondre.

Pour toi, personne anonyme, je dirais juste de ne pas le prendre personellement, si une personne répond pas, et bien malheureusement tu ne peux pas y faire grand chose. Après on s'étonne que les personnes arretent d'envoyer des messages d'accroches atypiques, mais il est vrai qu'on ne peut pas forcer l'alchimie.

Je dirais que le pire, c'est pas les gens qui répondent pas, c'est ceux qui le font et après ne répondent plus. (Là moi j'appel ça se prendre un vent) Donc, vraiment pour moi, le silence est un moindre mal : tu es déçu certes, mais tu ne t'es pas vraiment engagé!


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Même avis que Aaronn, lorsque la conversion n'est pas (ou extemement peu) engagée, le silence me parait plus "socialement fluide" qu'une réponse solennelle façon "désolé je ne suis pas intéressé parce que blabla". En fait ce n'est pas toi qu'on rejette, mais ta proposition à un moment donné, interprétée par une personne précise avec un état d'esprit précis à ce moment là (et une éthique qui est peut-être très différente de la tienne, comme dit plus haut).. ça ne remet pas en cause ta valeur ou ta respectabilité. Dis toi qu'au final, ce que tu cherches, c'est une personne qui serait ravie de discuter avec toi, pas une personne qui te silence ou encore (pire à mon goût) une personne qui te répond des banalités par politesse alors qu'elle n'est pas vraiment "dedans".

Essayer de quantifier le level d'irrespect et la "légitimité" du vent en fonction de si c'est à cause de la photo ou autre, de si la personne à au moins lu ton profil ou pas avant de zapper, à partir de combien de messages elle le fait... est vain et peut te casser ta bonne humeur là où d'autres personnes seront sur la même longueur d'ondes que toi. Si tu veux te sentir moins visé, tu peux aussi investir moins pour un premier message, trouver quelques chose de court et qui ouvre la conversation, mais que t'as pas pris 1000 ans à rédiger non plus pour éviter d'avoir l'impression d'avoir perdu du temps pour un "ingrat" ^^

Pour le "mais pourquoi être sur un site de rencontre si c'est pas pour se faire aborder alors ?", eh bien, plein de choses.. préférer ne parler qu'à peu de personnes que l'on s'imagine réellement rencontrer, utiliser d'avantage le téléphone que l'ordi (ce qui est moins propice à une multitude d'échanges côté messagerie), ne pas savoir enchaîner sur une proposition de faire connaissance..


photo de l'auteur Pluton86
Pluton86
Homme de 32 ans
Lyon

[b]Citation de GrillePain[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12030/messages-virtuels-mais-deception-bien-reelle#273157] Même avis que Aaronn, lorsque la conversion n est pas (ou extemement peu) engagée, le silence me parait plus socialement fluide qu une réponse solennelle façon désolé je ne suis pas intéressé parce que blabla .[/quote]C'est parfaitement exprimé... hier je trouvais mes propos à 90% précis, merci d'avoir atteint le 100% lol.

On peut aussi dire que le silence se suffit à lui-même.


auteur anonyme

Anonyme

Merci à tous pour vos réponses, avis et conseils. On peut dire que vous n’êtes pas restés silencieux ! Bravo pour votre engagement et vos positions toutes respectables.

Je prends toutes vos remarques mais j’ajouterais quand même que le risque des comportements que j’ai dénoncés sont les suivants: écrire des messages de prise de contact beaucoup plus bateaux et moins engagés, voire, à l’extrême, se censurer et ne plus vraiment oser faire le premier pas. Bref, dans les deux cas cela tire vers l’apauvrissement des discussions et des échanges et je trouve aussi cela un peu indélicat vis à vis de ceux qui conçoivent ce site pour nous donner la possibilité (gratuitement) de faire connaissance.

Malgré tout je reste dubitatif concernant le silence comme moins mauvaise réponse mais je comprends les arguments avancés.

Je vous souhaite à tous de riches et nombreux échanges !


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

[quote]le risque des comportements que j’ai dénoncés sont les suivants: écrire des messages de prise de contact beaucoup plus bateaux et moins engagés, voire, à l’extrême, se censurer et ne plus vraiment oser faire le premier pas[/quote]

Il y a le juste milieu pour éviter ça : rebondir sur un détail du profil (pour amorcer la conversation autrement qu'un "ça va ?" ou "ça te dit de faire connaissance" (certains arrivent à enchaîner là dessus, mais perso ça me laisse complètement désarmée), mais sans prendre trop trop de temps à l'écrire non plus.. 3 lignes c'est déjà pas mal pour un début.

Il y a une époque où je cherchais à tout prix à avoir une approche à la fois originale, sympa, recherchée mais "cool", etc, non seulement c'est assez difficile (en plus d'être d'autant plus déçu en l'absence de réponse), puis c'est rarement comme ça que ça a crée les conversations les plus riches par la suite. En fait, soit la personne était "désarmée", donc elle répondait pas (surement par flemme de répondre plus recherché que "haha"), soit elle était "comme moi" et du coup c'était l'escalade des paragraphes où tu imbrique les réponses, jusqu'à ce que ça s'épuise et que l'un des deux ait la flemme (à moins de se voir en vrai et pas au bout de 3 mois, mais c'est une autre histoire).

Donc ouais, maintenant je pense qu'il vaut mieux commencer "bateau" (mais avec un détail ou un semblant de sujet pour faciliter la réponse de l'autre), comme ça la conversation évolue en miroir selon les efforts des deux personnes, et tu ne peux donc pas vraiment être lesé ou déçu (à moins que l'autre soit super enthousiaste pendant x messages et après plus rien du tout, ce qui pour le coup est plus dur à encaisser qu'une simple esquive d'entrée de jeu et.. y'a un petit potentiel d'e-goujaterie). Mais dans tous les cas : ne jamais, jamais prendre quoi que ce soit personnellement par des gens qui te connaissent pas ou pour qui tout est encore laissé à l'imagination.. Que les conversations agréables triomphent :)


photo de l'auteur Kyloe
Kyloe
Homme de 20 ans
Angers

Yo ! Mon commentaire va pas être super construit mais bon ! Perso ça m'ait rarement arrivé de me prendre un vent total Et sinon pour les conversations qui continuent juste par politesse je comprend parce que je fais pareil des fois parce que j'ose pas forcément dire à la personne qu'elle ne m'intéresse pas Sinon perso je reçois souvent des "cc ça va" et là je répond pas en général parce que ça donne pas du tout envie je trouve


photo de l'auteur anteros38
Anteros38
Homme de 33 ans
VOIRON

1 remerciement

Le conseil que je donnerais, c'est de prendre du recul par rapport aux prises de contact ne recevant pas réponse.

Les sites de rencontres permettent de présenter et mettre en relation un grand nombre d'individus dont la recherche est similaire, pourtant l'efficacité de ces sites reste faible. Privilégie les rencontres réelles sans passer par le virtuel, c'est davantage payant. Pas forcement facile, je le concède.

Ne ferme pas ton profil sur le site mais diversifie les moyens de rencontres. Dans la vie réelle, le physique n'est pas le seul à jouer.


photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

je suis bien d'accord mais par principe, quand tu écris un message à un tiers c'est bien dans l'espoir qu'il réponde et oui, le recul... pas si facile. t'es dans l'action du moment et tu espères une réponse... j'ai l'impression que la prise de contact est plus facile, car tu ne fais que pianoter sur les touches de ton clavier et que proportionnellement c'est plus difficile, car virtuel? je ne sais pas. pour le réel , je suis d'accord aussi...pas facile en somme nous sommes pas l'un des pays le mieux placé en consommation d'antidépresseur/anxiolytique pour rien... nous ne sommes pas en manque de célibataires... je dirais plutôt en manque de contact et sous toutes ses formes...


photo de l'auteur Hara1
Hara1
Femme de 23 ans
Montpellier

Bonjour, Je viens juste apporter un point de vue personnel. Je suis personnellement autiste et je n'ai pas la moindre idée de comment dire à quelqu'un en ligne que je n'ai pas envie de lui parler ou qu'il ne m'intéresse pas. J'ai toujours peur d'être involontairement vexante ( ce qui m'arrive dans la vie de tous les jours), alors je me contente du silence dans ce genre de cas.

Je me dis qu'il a encore la possibilité de ne pas être blessé par moi et d’interpréter comme il le souhaite. C'est ma façon de gérer les choses. Sachant que quand le feeling est là, je le sens dès le premier message, et que je ne suis intéressée que par certains profils de personnes, je tiens à te présenter mes excuses au nom des gens qui fonctionnent comme je le fais, si on t'a blessé de quelque façon que ce soit.

En te souhaitant le meilleur


photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

Bonjour, ta réponse et celle des autres, je la comprends, j'ai interprété un silence comme un vent par manque de recul ou un fort enthousiasme qui m'est resté dans la gorge. alors , oui, la proposition de Grille pain, de moins s'investir dans la première approche avec une invitation au dialogue plus classique en tenant compte du profil, sera mon nouveau mon nouveau mode d'emploi. Quand à tes excuses Hara, je te remercie, c'est trop d'honneur. je comprends mieux, j'accepte mieux, je le vie mieux merci à vous tous


photo de l'auteur tazsud2
Tazsud2
Homme de 50 ans
Lyon

je pense que les sites de rencontres sont le reflet d'une réalité où tout est facile et où tout va vite dans le positif comme dans le négatif. Tout y parait possible mais ce pourrait être une illusion de croire que chaque moment de virtualité amène à une réalité (probablement heureusement). Personnellement j'ai de plus en plus tendance à me dire que je contacte au gré de mes perceptions, que je profite de l'échange en temps réel et que je capitale au fur et à mesure sans trop me projeter ; chose pas facile car je peux imaginer comme beaucoup que l'on vient sur ce type de sites avec un besoin, une attente, un espoir, ... alors que ce n'est peut-être pas le lieu. Puisque la finalité est bien souvent un lien réel pourquoi ne pas tenter l'aventure directement dans la vraie vie. Je sais que c'est plus dur mais dans les faits ça se passe pas trop mal (ie mon expérience). Je disais donc après avoir capitalisé, que du coup je ne retenais que le bon et que le jour où l'échange s'arrêtait ce n'était pas un souci. Pour ce qui est de l'e-goujaterie : si l'on se pose pour y réfléchir on peut trouver 1000 raisons à l'arrêt d'un échange et la frustration vient justement de ne pas savoir quelle elle est (je suis d'accord pour dire que c'est casse pied ou autre partie du corps)


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit