Relation et distance ..

photo de l'auteur Seyan24
Seyan24
Homme de 26 ans
Espalion

13 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous :)

Je fais ce post, juste pour partager mon désarroi, voila j'ai rencontré récemment un mec bien, qui me correspond sauf qu'il est loin .. beaucoup trop loin..  Donc nous avons décidé d'en rester la .. sa m'attriste. Sur le coup dans l'euphorie de la rencontre, on ne penses plus à ce détail mais quand on envisage quelque chose.. bah la cela nous saute au visage.

Surtout que dans ma ville ou aux alentours (200 km max) je n'ai trouvé personne...avec qui sa pourrait coller.

Juste ce post, pour partager mon expérience.

Damien


photo de l'auteur Natnat
Natnat
Homme de 38 ans
Paris

1 remerciement
je suis en relation que dure 5+ ans...  Il y a 2000+ km entre nous. C'est pas facile, mais possible.
Par contre, j’étais avec qqn et seulement 30km... Il a triche et après il a me dit: c’était loin... mdr

photo de l'auteur Seyan24
Seyan24
Homme de 26 ans
Espalion

13 remerciements
Bonjour,

2000 km !!! Ah quand même.. dans mon cas c'est 927 km..
30 km faut pas déconner quand même :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est là le problème des sites de rencontres: les barrières géographiques sont contournées, les distances raccourcies, et celui qui semblait loin autrefois est maintenant accessible en quelques cliques.
Et au moment de passer du virtuel au réel, et bien l'éloignement revient.

Pour autant, pourquoi cela serait-il perdu ? Une relation c'est un assemblage méticuleux et fragile, qui doit se construire petit à petit, avec patience et finesse, et dont l'entretien demande dextérité et intelligence. Il faut donc y aller par étapes, ne pas tout brûler au prétexte de l'impatience.
Pas de raison donc de perdre tout contact. Dans un sens d'ailleurs, cette distance peut te permettre de garder le recul nécessaire pour avoir une vue d'ensemble de cette relation.
Et si un jour vous vous sentez prêt, et bien il ne restera plus qu'à joindre les deux bouts.

Et puis, si cela n'aboutissait pas cette fois-ci, dis-toi que tu t'es fait une connaissance lointaine qui pourrait un jour te rendre service ! Rien n'est perdu, tout se transforme.

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Je te comprends à titre personnel. Vivre une relation à distance est compliqué. 
L'amour a aussi besoin de manifestations physiques (je ne parle pas forcément de sexe, un simple regard ou un geste peut dire beaucoup de choses).
Puis la difficulté de maintenir ce genre de relation passe surtout par la jalousie et la frustration permanente de ne pas avoir l'être aimé près de soi. Bref, à mes yeux c'est une torture morale, douce certes, mais torture quand même. 

Tout cela fait que je pense que tu as opté pour le bon choix.

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Citation de Seyan24 : Soutien Relation et distance .. Bonjour à tous Je fais ce post, juste pour partager mon désarroi, voila j'ai rencontré récemment un mec bien, qui me correspond sauf qu'il est loin .. beaucoup trop loin..  Donc nous avons décidé d'en rester la .. sa m'attriste. Sur le coup dans l'euphorie de la rencontre, on ne penses plus à ce détail mais quand on envisage quelque chose.. bah la cela nous saute au visage. Surtout que dans ma ville ou aux alentours (200 km max) je n'ai trouvé personne...avec qui sa pourrait coller. Juste ce post, pour partager mon expérience. Damien Gay Rencontre gay pau

Je trouve cela bien dommage.  Si je trouve celle qui me faut, même à l'autre bout du monde, je tenterai le tout pour le tout. Ce n'est pas évident, mais je pense que la distance ne devrait pas être un obstacle!!

photo de l'auteur Seyan24
Seyan24
Homme de 26 ans
Espalion

13 remerciements
Merci de vos réponse, 

Je rejoints totalement la vision de Kattarsis .. c'est ce qui m'a fait agir.. je n'aurais pas supporté de devoir attendre 10 ans pour le voir.. besoin de tendresse etc.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
On pense trouver quelqu'un qui nous correspond, et bim patatras ! il s'avère que ce n'est pas possible.  Je compatis sincèrement , ce ne sont pas des moments évidents à gérer:  ¡ánimo! comme on dirait en espagnol ;)

Mais ton désarroi sera de courte durée, parce que si tu ne te focalise pas dessus et que tu t'éclate à coup d'activités diverses et variées, ton temps de célibat va passer extrêmement vite ^^ Comme la grande majorité de gens tu finiras par tomber sur ta moitié le jour où tu t'y attendras le moins, de préférence dans la situation la moins glamoure du monde (le beau voisin qui frappe à ta porte après que tu aies avalé ton cinquième frotte-à-l'ail par exemple).

La relation à distance peut fonctionner, mais ça dépend beaucoup des personnalités engagées, évidemment. En maigre consolation, je te dirais que  les gens que je connais qui ont vécu ça ont fait beaucoup de sacrifices pour rendre ça possible, parfois sans succès : encore faut-il que l'issue soit heureuse.

Bon courage,
Pau est une super ville :D

photo de l'auteur Seyan24
Seyan24
Homme de 26 ans
Espalion

13 remerciements
Citation de Eligos : On pense trouver quelqu'un qui nous correspond, et bim patatras ! il s'avère que ce n'est pas possible.  Je compatis sincèrement , ce ne sont pas des moments évidents à gérer:  ¡ánimo! comme on dirait en espagnol Mais ton désarroi sera de courte durée, parce que si tu ne te focalise pas dessus et que tu t'éclate à coup d'activités diverses et variées, ton temps de célibat va passer extrêmement vite Comme la grande majorité de gens tu finiras par tomber sur ta moitié le jour où tu t'y attendras le moins, de préférence dans la situation la moins glamoure du monde (le beau voisin qui frappe à ta porte après que tu aies avalé ton cinquième frotte-à-l'ail par exemple). La relation à distance peut fonctionner, mais ça dépend beaucoup des personnalités engagées, évidemment. En maigre consolation, je te dirais que  les gens que je connais qui ont vécu ça ont fait beaucoup de sacrifices pour rendre ça possible, parfois sans succès : encore faut-il que l'issue soit heureuse. Bon courage, Pau est une super ville Vous avez dit merci
Citation de Eligos : On pense trouver quelqu'un qui nous correspond, et bim patatras ! il s'avère que ce n'est pas possible.  Je compatis sincèrement , ce ne sont pas des moments évidents à gérer:  ¡ánimo! comme on dirait en espagnol Mais ton désarroi sera de courte durée, parce que si tu ne te focalise pas dessus et que tu t'éclate à coup d'activités diverses et variées, ton temps de célibat va passer extrêmement vite Comme la grande majorité de gens tu finiras par tomber sur ta moitié le jour où tu t'y attendras le moins, de préférence dans la situation la moins glamoure du monde (le beau voisin qui frappe à ta porte après que tu aies avalé ton cinquième frotte-à-l'ail par exemple). La relation à distance peut fonctionner, mais ça dépend beaucoup des personnalités engagées, évidemment. En maigre consolation, je te dirais que  les gens que je connais qui ont vécu ça ont fait beaucoup de sacrifices pour rendre ça possible, parfois sans succès : encore faut-il que l'issue soit heureuse. Bon courage, Pau est une super ville Vous avez dit merci


Merci :) Pau n'est pas ma ville d'origine !! Je découvre ;)

photo de l'auteur kelloggse
Kelloggse
Homme de 21 ans
Dijon

1 remerciement
Salut, perso,j'ai vécu cela avec un mec qui habite à 300 km de chez moi,j'ai passé 3 jours chez lui mais après il m'a "lâcher"  car on était trop loin mais je l'aimais et ça m'as briser le cœur,

Je pense qu'une relation à distance peut être possible si chacun est prêt à vivre comme cela et si l'on se voit régulièrement, disons que ça a des avantages et des inconvénients.

C'est vrais qu'aux alentours je connais personne de vraiment intéressant.

photo de l'auteur Seyan24
Seyan24
Homme de 26 ans
Espalion

13 remerciements
Citation de Kelloggse : Salut, perso,j'ai vécu cela avec un mec qui habite à 300 km de chez moi,j'ai passé 3 jours chez lui mais après il m'a "lâcher"  car on était trop loin mais je l'aimais et ça m'as briser le cœur, Je pense qu'une relation à distance peut être possible si chacun est prêt à vivre comme cela et si l'on se voit régulièrement, disons que ça a des avantages et des inconvénients. C'est vrais qu'aux alentours je connais personne de vraiment intéressant. Vous avez dit merci


300 km cela reste acceptable, même si déjà ça complique. Dans mon cas, c'est plus de 900 Km..  J'ai besoin de contact physique .. la j'aurais étais frustré .. donc je pense avoir pris la bonne décision.

photo de l'auteur kelloggse
Kelloggse
Homme de 21 ans
Dijon

1 remerciement
Oui 300 km cela reste acceptable mais malheureusement il faut croire que ça dérangeait à mon ex, c'est aussi à cause du fait qu'il habite chez ses parents et qu'ils ne sont pas au courant de sa bisexualité.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il faut d'abord être indépendant, pas du genre à vouloir voir son copain 5 fois par semaine. Après, il faut savoir y mettre le prix (les allers-retours sont forcément coûteux), et il être organiser (difficile avec un emploi du temps chargé). Il faut aussi avoir confiance en l'autre, les risques d'adultère étant souvent supérieurs. Bref, si la distance s'impose en plein milieu d'une relation (genre un couple qui est ensemble depuis plusieurs mois déjà et dont l'un doit partir ailleurs), je comprends que l'on fasse l'effort, mais si la distance s'impose dès le début (qqn que l'on a rencontré en vacance à 200 km de chez soi et avec qui on veut construire une relation durable par ex), c'est un peu se mettre des bâtons dans les roues. 
Je trouve que l'on devient de plus en plus difficile. On a tellement de choix avec toutes ces applications/sites que l'on devient hyper consumériste et au lieu de bien regarder ce que l'on a autour de soi, on préfère voir plus grand et regarder furtivement tout ce qui nous passe par la main. Tu peux largement trouver quelqu'un à moins de 200 km de chez toi, faut savoir poser son regard moins furtivement sur les gens qui t'entoure. 

photo de l'auteur Seyan24
Seyan24
Homme de 26 ans
Espalion

13 remerciements
Citation de TheDude : Il faut d'abord être indépendant, pas du genre à vouloir voir son copain 5 fois par semaine. Après, il faut savoir y mettre le prix (les allers-retours sont forcément coûteux), et il être organiser (difficile avec un emploi du temps chargé). Il faut aussi avoir confiance en l'autre, les risques d'adultère étant souvent supérieurs. Bref, si la distance s'impose en plein milieu d'une relation (genre un couple qui est ensemble depuis plusieurs mois déjà et dont l'un doit partir ailleurs), je comprends que l'on fasse l'effort, mais si la distance s'impose dès le début (qqn que l'on a rencontré en vacance à 200 km de chez soi et avec qui on veut construire une relation durable par ex), c'est un peu se mettre des bâtons dans les roues.  Je trouve que l'on devient de plus en plus difficile. On a tellement de choix avec toutes ces applications/sites que l'on devient hyper consumériste et au lieu de bien regarder ce que l'on a autour de soi, on préfère voir plus grand et regarder furtivement tout ce qui nous passe par la main. Tu peux largement trouver quelqu'un à moins de 200 km de chez toi, faut savoir poser son regard moins furtivement sur les gens qui t'entoure.  Merci !
Citation de TheDude : Il faut d'abord être indépendant, pas du genre à vouloir voir son copain 5 fois par semaine. Après, il faut savoir y mettre le prix (les allers-retours sont forcément coûteux), et il être organiser (difficile avec un emploi du temps chargé). Il faut aussi avoir confiance en l'autre, les risques d'adultère étant souvent supérieurs. Bref, si la distance s'impose en plein milieu d'une relation (genre un couple qui est ensemble depuis plusieurs mois déjà et dont l'un doit partir ailleurs), je comprends que l'on fasse l'effort, mais si la distance s'impose dès le début (qqn que l'on a rencontré en vacance à 200 km de chez soi et avec qui on veut construire une relation durable par ex), c'est un peu se mettre des bâtons dans les roues.  Je trouve que l'on devient de plus en plus difficile. On a tellement de choix avec toutes ces applications/sites que l'on devient hyper consumériste et au lieu de bien regarder ce que l'on a autour de soi, on préfère voir plus grand et regarder furtivement tout ce qui nous passe par la main. Tu peux largement trouver quelqu'un à moins de 200 km de chez toi, faut savoir poser son regard moins furtivement sur les gens qui t'entoure.  Merci !



Je te trouves un peu dur, justement je ne me retrouve pas dans cette société consumériste (rien que mon profil est criant sur ce point), sauf que je ne connais pas de gens aujourd'hui qui serait déjà homosexuel et éventuellement intéressé par moi.  De plus même si c'est le cas, il y à une notion de feeling et de séduction quand même, j'ai une vision un peu atypique de la manière de vivre ma vie, je ne m'entends généralement pas avec les gens de mon âge qui sont en majorité vénale, superficiel dans leur sentiments ou leurs physique ( je précise que c'est ce que j'ai rencontré à ce jour ) et qui parte tous de suite sur la sexualité.

Ou est passé le romantisme, la découverte, la patience, l'engagement ?  


Je veux juste un homme qui me plaît, posé, bienveillant, fidèle et engagé, je ne demande pas la lune.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne suis pas dur, seulement réaliste. Je suis moi-même contre cette déshumanisation, ce formalisme constant que l'on trouve dans le relationnel avec l'arrivée des applications et autres. Et pourtant, je suis le premier à liker ou zapper un mec sur Tinder en voyant sa photo, je refuse de prendre au sérieux un gars qui expose sa sexualité en disant qu'il est actif ou passif (alors qu'il ne fait pas forcément ça par exhibition mais par simple convention compte tenu de la transparence de plus en plus importante virtuellement), je refuse aussi quand le gars habite trop loin, etc. Je fais le pour et le contre, comme tout le monde, parce que l'on a tous l'embarras du choix justement. Si on avait simplement le choix entre deux ou trois personnes, on prendrait beaucoup plus de temps, on ferait l'effort d'aller vers eux, de les découvrir vraiment, on serait moins dans la concurrence. 
Des hommes comme tu le décris, il y en a sûrement une dizaine à 10 km de toi, mais tu ne le sais pas forcément, car tu préfères te concentrer sur les personnes qui semblent plus ouvertement correspondre aux critères que tu as sorti. Internet désinhibe, on se livre plus facilement. Dans la vraie vie, on n'assume pas autant sa personnalité comme on le fait à travers son annonce et sa biographie sur son profil. On doit creuser un peu pour découvrir le fond de la personne, et c'est beaucoup plus difficile à faire. 
J'ai un ami gay qui vit au Qatar, où l'homosexualité est illégal, et il a eu deux petits amis. A partir de ce constat, je me dis que ce serait tellement plus facile pour nous de trouver qqn si on faisait l'effort d'aborder un gars dans la rue, juste entrer en contact avec lui, en se foutant de savoir s'il est gay ou non, et juste engager la conversation. Si mon ami au Qatar a pu le faire, on peut aussi, surtout si on ne demande pas la lune. ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de TheDude : J'ai un ami gay qui vit au Qatar, où l'homosexualité est illégal, et il a eu deux petits amis. A partir de ce constat, je me dis que ce serait tellement plus facile pour nous de trouver qqn si on faisait l'effort d'aborder un gars dans la rue, juste entrer en contact avec lui, en se foutant de savoir s'il est gay ou non, et juste engager la conversation. Si mon ami au Qatar a pu le faire, on peut aussi, surtout si on ne demande pas la lune.
 

Certes, mais en France aborder un inconnu dans la rue, c'est pas trop dans les mentalités (bon, sauf si t'es THE beau gosse forcément là, madame/monsieur ne fera pas de chichis lol)

Par contre, espérer rencontrer un mec gay de cette manière, c'est à la limite de l'utopie. En étant purement pragmatique, en face de toi tu as statistiquement 5 à 10% de chance de tomber sur un mec lui aussi homosexuel (sauf si tu traînes au Marais, mais dans ce cas, la donne est faussée). Il faut vraiment être joueur...
Après, ça peut être une façon de se faire des amis, je ne dis pas le contraire.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour parler des relations à distance, et si nous nous imposions des limites? Par exemple, je suis venu sur ce site pour faire du concret, et du local. Idéalement j'aimerais en dire le moins possible sur le site, et en dire le plus possible dans le non virtuel.

photo de l'auteur MargauxLFP
MargauxLFP
Femme de 32 ans
Calais 62100

4 remerciements
Le truc avec les limites c'est que tu peux passer à côté de la bonne personne que tu ne trouvera pas à proximité :)
Après c'est juste qu'il faut gérer cette relation à distance le temps qu'il y ait rapprochement :)
Pas facile tous ça mais si y a de la franchise, de l'honnêté et de la fidélité alors c'est good

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
L'investissement est parfois trop lourd. Quand on a 17 ans et pas de permis de conduire, une relation de 12 km de séparation (allé retour 24) c'était déjà un investissement en temps non négligeable. Et quand il y a eu la rupture, j'ai fait passer de sales moments aux personnes pour avoir fait perdre mon temps. Alors je n'imagine pas foirer une relation de 30 à 50 km pour faire la misère en cas de rupture que je n'aurais pas consentie, surtout que j'aurais investi de l'argent dedans.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Contrairement à beaucoup j'ai vécu une relation à distance qui a débuté quand j'avais 17 ans avec une super fille qui a quitté sa région pour venir vivre et finir ses études avec moi...On habitait à 1100km l'un de l'autre et finalement on est retourné dans sa région par la suite. Ce fut une très belle histoire qui a durée 8 ans, alors tout dépend de ton caractère, de la nature de ton histoire, de la passion qu'il y a entre vous deux mais moi je suis quelqu'un qui fonce si je sais qu'au bout il y aura quelque chose de durable, sincère et que mon avenir professionnel n'est pas incertain....

Maintenant je te dis ça sans connaître ta vie privée, tes engagements pro, ton métier etc. Juste pour te partager une autre expérience de relation à distance.

En tout cas bon courage.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit