Militantisme Trans : Le logo Vénus supprimé des produits Always

Afin d'éviter les maladresses et de blesser la communauté transgenre merci de bien vouloir prendre connaissance des phrases à ne pas dire face à une personne trans.

Ancien membre   - Modification par Wiloooo le 17/02/2020 - 11:18:27

https://www.foozine.com/le-lobby-transgenre-oblige-always-a-enlever-le-logo-venus-de-ses-serviettes-hygieniques-36366

https://www.dailymail.co.uk/femail/article-7593861/Feminists-slam-sanitary-towel-maker-ditched-Venus-logo-products.html

Vu les réactions, on sent les divisions s'intensifier entre Féministes et Militants Trans. Qu'en pensez-vous ? Vont t-ils trop loin ?

A lire également, un article qui traite de ces tensions : "Est-il permis de critiquer le militantisme Transgenre ?" https://www.ledevoir.com/opinion/idees/546549/est-il-permis-de-critiquer-le-militantisme-transgenre

Ancien membre  

Bonjour Seevbarb09,

Alors je ne savais pas qu'on devait être fière de nos cycles menstruelles et il est vrai que sans le logo, on ne saura plus s'en servir...

Je suis feministe, mais mon féminisme, il a pas le temps de se faire suer pour ça. L'aide à l'achat pour qu'une personne pendant ses règles puisse malgré sa pauvreté être libre de ses mouvements sans gêne, ça devrait un peu plus nous préoccuper, que le packaging.

J'avoue ne pas avoir bien compris l'autre sujet au Québec, il faudrait que je reprenne avant sûrement

Quoiqu'il en soit, les extremismes (en tout) me dérangent, les batailles sont à mener, mais pourquoi cette animosité entre les mouvements féministes et les mouvements transgenres, je ne comprends pas.

Ce sont quels mouvements féministes qui agissent ainsi?

Ancien membre  

C'est comme moi un jour ... Alors que j'étais confortablement installée sur mon trône.

Vint le moment où je devais finir ma commodité. C'est alors que je m 'etais aperçu avec effroi , que le rouleau de papier toilette était imprimé d une multitude de petite croix .

Cela va s en dire , sans hésitation, que ce rouleau faisait indéniablement référence au Christianisme.

Que diable faire , moi qui suis agnostique, je ne veux pas souiller mon intimité en contribuant à faire marcher toute une économie, voir même une idéologie qui mettrait à mal les fondements de mon identité.

Et puis...ne sachant pas quoi faire .

Baaaahhh ...humm... non pas avec les mains voyons n'importe quoi !!

Nan j 'm'en suis juste royalement foutu de ces petits logos. Et fini mon affaire paisiblement!

Comme de cette histoire en fait ... Mis à part gener les gens, les remonter les uns contre les autres heein !

Je néglige pas par humour le militantisme des 2 parts ... J'me dis juste qu il y a plus importants comme sujet .

Qu'il n y a pas a débattre pour une histoire à la hauteur de mon intro .

Ancien membre   - modifié par seevbarb09 le 23/10/2019 - 13:58:43

C'est justement ça qui me laisse perplexe, on s'en fiche du logo. Ils devraient le laisser tel quel. On est rendu à un point où on chipotte pour tout, où on veut changer les moindres détails. Je suppose qu'après ils vont faire un caca nerveux pour que Always ou Nana arrêtent de mettre uniquement des femmes dans leurs pub tv...

Ancien membre   - modifié par Urukan le 23/10/2019 - 22:27:59

Ces activistes de la "cause" trans ne se rendent pas compte à quel point ils font du tort, non seulement à eux-mêmes et aux trans, mais à tous ceux que d'aucuns font se retrouver dans le sigle LGBT.

Les trans ne représentent rien en terme de population. Les mots d'une langue et les symboles sont des catégories, des normes mises en place pour se faire comprendre des autres. Ces gens veulent faire plier la norme pour qu'elle s'aligne sur leur particularisme et c'est inévitablement quelque chose de très mal perçu.

Le problème il n'est pas dans le symbole de vénus mais dans leur tête, dans la confusion entre le genre et le sexe. Ces gens ont tellement intégré dans leur petite tête que le genre ferait leur identité (alors que c'est un construit culturel) qu'ils oublient qu'ils se construisent sur du vent, sur du vent construit par d'autres. Ils se sont construit sur du vent et c'est pour cela qu'ils donnent de l'importance à du vent.

Ancien membre  

Oula je sais pas pourquoi tu t'énerves autant envers les militants trans pour un logo sachant que c'est une problématique qui en tant qu'homme cis ne t'affecte que peu ou pas du tout.

C'est un changement mineur, qui ne fait de mal à personne et qui peut faire du bien à d'autres, donc je vois pas pourquoi on en fait un fromage comme d'habitude.

avatar contributeur de Kendany
Kendany   - modifié par Kendany le 23/10/2019 - 15:14:55

Militantisme Trans : Le logo Vénus

Dite moi ? quand j'ai fini de lire l'article. J'étais pas le seul à avoire envie de chialer devant tant d'égocentrisme et de futillité ? En tout cas si ils veulent déservire leurs cause ils sont sur le bon chemin. Achetez vous un discernement SVP. Pire que des momes sérieux.

Ancien membre   - modifié par seevbarb09 le 23/10/2019 - 15:43:40

Là c'est juste un logo, mais un jour ils exigeront la présence d'hommes dans les pubs Nana. Qui sait, "Nana" fait trop référence à la femme, alors ils demanderont à changer le nom.

Ils veulent vider des caractéristiques féminines (règles, grossesse...) de toute appartenance féminine. Un jour on ne pourra plus dire femme enceinte, il faudra dire "personne enceinte".

On est nombreux à trouver cela ridicule, et comme dit précédemment, ils dé-servent notre cause. Le militantisme LGBT va de plus en plus loin, fait de plus en plus peur aux gens, et on voit maintenant des personnes LGBT qui sont gênées d'y être associé.

Ancien membre  

"Là c'est juste un logo, mais un jour ils exigeront la présence d'hommes dans les pubs Nana. Qui sait, "Nana" fait trop référence à la femme, alors ils demanderont à changer le nom."

ah le joli sophisme de la pente glissante, de toutes façons c'est pas les trans qui eux seuls changent ces trucs, c'est la boîte qui décide pour des raisons marketing

"Ils veulent vider des caractéristiques féminines (règles, grossesse...) de toute appartenance féminine. Un jour on ne pourra plus dire femme enceinte, il faudra dire "personne enceinte"."

Et alors? C'est pas très grave non?

"On est nombreux à trouver cela ridicule, et comme dit précédemment, ils déservent notre cause. Le militantisme LGBT va de plus en plus loin, fait de plus en plus peur aux gens, et on voit maintenant des personnes LGBT qui sont gênées d'y être associé."

Bah écoute c'est grace à ce militantisme LGBT que je peux me marier aujourd'hui, que l'on communique sur le VIH et que ma vie va un peu mieux merci. Donc perso j'en ai strictement rien à fichtre que ça offense les hétéros ou les homophobes internalisés. Les trans ont le droit de militer vu la merde qu'ils subissent au quotidien.

Voir ce genre de propos sur un site qui se nomme "betolerant" c'est vraiment pas jojo.

Ancien membre  

Et donc, ça signifie qu'on doit dire amen à tout ? Sous prétexte que la communauté LGBT a aidé à légaliser le mariage gay, on doit valider tout ce qu'ils font, sinon on trahie la sainte communauté ?

Je suis contre ce militantisme Trans, je le dit haut et fort. Le jour où ils nous forceront à dire "personne enceinte" ou "personne allaitante", ça ne marchera pas.

Ancien membre  

Mais amen à quoi? On dirait à vous lire que les trans sont en position de force et passent leur temps à imposer des humiliations et vexations aux cis. N'inversons pas la réalité des rapports de force pour un symbole sur un emballage de serviette hygiénique que vous auriez même pas remarqué si il n'y avait pas eu d'article. Vous vous en remettrez, surtout en comparaison de ce que la société fait subir aux personnes trans (de l'humiliation à l'assassinat).

Et s'offenser pour personne enceinte c'est bien dommage. De toutes façons que vous le vouliez ou non le vocabulaire évoluera naturellement comme il l'a toujours fait.

Ancien membre   - modifié par Urukan le 23/10/2019 - 16:46:36

Vous, vous allez commencer par respecter vos interlocuteurs.

Primo, vous parlez d'énervement, ce qui est une manière de dire que le discours de votre interlocuteur est motivé par l'émotion et donc moins pertinent.

Deuxio, vous dites qu'en tant que "cis" ça ne m'affecte pas, qu'en gros je ne suis pas apte à comprendre.

Déjà c'est quoi un "cis" ? Je vous signale que je suis homosexuel, pas bi mais homosexuel, et que mon cerveau est structuré en grande partie comme celui d'une femme. En revanche je ne me définis pas comme une femme et je ne me reconnais pas dans les genres qui sont des construits culturels. Je ne fais qu'accepter mon corps comme il est, feminin et masculin... Alors je suis quoi moi ? un moitié "cis" !?

Ce que l'on est ne doit pas définir ce que l'on peut ou ne pas dire. J'ai décidé, de ne pas prendre en compte le genre qui est quelque chose de culturel pour construire ce qui serait mon identité parce que c'est foncièrement quelque chose de stupide et j'ai le droit de dire que c'est stupide. Ok ?

Ancien membre  

Le vocabulaire n'évoluera que si la population, vectrice du langage, est d'accord. Aux dernières nouvelles, la population se braque de plus en plus face aux nouvelles exigences des militants LGBT.

Le militantisme du "genre" est puissant et de plus en plus présent, même si les personnes Trans sont peu nombreuses. Ça rend le tout d'autant plus ridicule.

Dime   - modifié par mimoza le 23/10/2019 - 16:22:36

J'ai le sentiment que les trans subissent les conséquences d'un militantisme minoritaire, mais néanmoins visible (facile d'aller dégoter ces articles fumeux) et en patissent. Un peu comme les musulmans patissent de l'influence trés néfaste de DAESH.

Ancien membre  

Comparer les militants trans à DAESH c'est un peu fort non?

Ancien membre   - modifié par Urukan le 23/10/2019 - 16:31:41

Encore une fois, respectez votre interlocuteur. La comparaison que fait Mimoza ne porte que sur la capacité de nuisance qu'ont ces groupes.

Ancien membre  

En quoi ai-je été irrespectueux, j'ai juste formulé une remarque?

Encore dans votre cas je veux bien comprendre que j'ai été un peu direct, autant pas ici, merci.

Ancien membre  

Vous ne faisiez pas une remarque, vous cherchiez une petite bête là où il n'y en avait pas. La conséquence aurait été le pourrissement du débat.

Ancien membre  

Le débat n'est pas vraiment frais et sain de base j'ai l'impression, fin bref.

Dime  

Oui mon pauvre Sky. Urukan ne te passe rien ! Je reconnais que ma comparaison était un peu scabreuse. Elle avait juste le mérite de faire comprendre mon propos.

Ancien membre  

Ah bah voilà ça c'est une réponse saine ;) merci ça me rassure

avatar contributeur de CeliaJones
CeliaJones  

Ce n'est que le début...

Il suffit de regarder ce qui se passe ailleurs : UK CANADA USA...

Pour voir où les personnes transactivistes veulent en venir. J'utilise bien le mot transactiviste que je dissosie des personnes trans. Toutes personnes trans n'étaient pas transactiviste.

On a commencé à nous nommer nous femmes biologiques "cis-genre" qui est une première mise à distance pour ensuite nous retirer petit à petit les SYMBOLES de notre quotidien de femmes.

Ils ne touchent pas aux hommes cis-genres, pour la simple et bonne raison qu'ils ont du pouvoir! Les transactivistes ne touchent pas à Gilette par exemple, et demander à ce qu'ont y inclus des femmes. A Contrario, les transactivistes poussent les firmes tels que always ou nanas à inclure les hommes trans.

On retrouve plus le transactivisme sur twitter avec des slogans tels que "les hommes ont aussi leurs régles" et/ou "les femmes ont aussi du sperme" 😒

Ils ont une lecture sociologique du corps, ce qui est absurde selon moi. Marteler que les hommes ont leur régles ne fera pas devenir cette réalité tangible.

Lindos  

Plus rien m’étonne : les extrémistes ethniques se battent pour exister dans l’espace territorial, les extrémistes religieux dans l’espace vestimentaire, les extrémistes du genre dans l’espace hygiénique apparemment. La vraie victime est Always sanitary towels ^^

avatar contributeur de CeliaJones
CeliaJones  

Les extrémistes ethniques? Le rassemblement national?

Lindos  

Le sujet dépasse largement la France. Mais c'est vrai qu'en France on a rien à envier au monde anglo-saxon.

avatar contributeur de Coré
Coré  

Bravo à Alway pour inclure des personnes trans et non-binaire, trop souvant oublié-e-s.

En mai, c'était Gillette qui avait diffusé un pub montrant un jeune homme trans et son père.

Comme quoi, Gillette n'a pas été épargée par les méchants "transactivistes". 😉

avatar contributeur de CeliaJones
CeliaJones   - modifié par CeliaJones le 23/10/2019 - 19:57:49

Ce qui est drôle c'est que les trans ne concernent que 0.6 ? la population et ils arrivent à tout investir. Merci au puissant lobbying 😉

avatar contributeur de Coré
Coré  

A que ferrait-on sans les théories du complot sur les lobbies, LGBT ou trans qui controlent tout. Certains médecins y perdent leur serments d'hypocrates.

avatar contributeur de CeliaJones
CeliaJones   - modifié par CeliaJones le 23/10/2019 - 20:45:14

Si en 2019, vous comprenez pas que le monde fonctionne par lobbying. On ne peut pas vous aider. Au pire c'est de la mauvaise foi...

Revoir les excellents reportages sur le sujet de cash investigation... Les différents scandales sanitaires sont le fait de? Le médiator c'était quoi? Le tabac? Des complots tout ça, bien évidemment.

Ah ce nouveau terme que l'on manie à toute les sauces dès que l'on en face de soi nous avons quelqu'un qui dit des choses qui ne nous plaisent pas...

Pour ma part c'est vous qui utilisez le terme "complot" pas moi 😉

Ancien membre   - modifié par Urukan le 23/10/2019 - 20:29:31

C'est beaucoup moins que ça. On est sur du 0.04 pourcents

Edit :

On ne peut pas vraiment parler de Lobbying au sens ou il n'y a pas de structures, de réseaux qui ont un pouvoir politique ou financier mais il y a beaucoup de militantisme sur les réseaux sociaux et une aide des réseaux d'extrême gauche qui se cherchent des combats et vouloir paraître comme étant des chevaliers du bien.

Il y a aussi un manque de maturité de la part des grandes entreprises et des décideurs politiques qui mettent du temps à se rendre compte que les gens que l'on retrouve sur twitter ce ne sont pas les gens que l'on rencontre dans la vraie vie.

Tous les groupes radicaux, qu'ils soient antifachistes, identitaires, militants trans d'extrême gauche, de la secte des Frère Musulmans, s'organisent sur les réseaux et choississent des cibles précises. C'est toujours du one strike pour essayer de porter atteinte à leurs cibles.



Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.