Je suis totalement perdu ^^"

Afin d'éviter les maladresses et de blesser la communauté transgenre merci de bien vouloir prendre connaissance des phrases à ne pas dire face à une personne trans.
Kaioux

Bonjour à tous ! A toutes et à touste ! 😁

A vrai dire j'ai un petit problème ! Mais avant faut poser le cadre ...

Alors cela fait deux jours que je vis maintenant à Lyon ! Avant j'habitais chez ma mère donc à Clermont-Ferrand, quel est le rapport ? Je vais vous le dire. Ma mère n'a jamais accepté ma transididenté, quand j'ai fait mon comming out elle m'a crier dessus, et s'en est suivit énormément de réflexion durant mes derniers mois à Clermont, du style "Ce n'est qu'une passade." "Arrête de dire "Il" fais un effort quand meme !" "C'est quand meme bien normal d'être bien dans son corps de naissance non ?!", et mon père ? J'ai jamais osé le lui dire. Seul mes amis m'appelaient par mon gendername, c'était ma seule bulle de repos. Je m'étais dit, une fois que j'ai sû que j'étais accepté a Lyon, que je ferais tout pour devenir l'homme que je suis au fond de moi. Mais, j'ai un problème, maintenant que j'y suis je bloque totalement et j'ai peur. J'ai commencé a me renseigner sur les psy transfriendly mais je me bloque. Je n'arrête pas de me dire "Si ça se trouve c'est vraiment une passade ?", alors qu'à Clermont j'étais si déterminé. Il y a aussi deux personnes trans que j'admire énormément sur instagram pour avoir fait leurs transition, et du coup je me demande si ce que je fais c'est pas du mimitisme parce que je les trouve trop cool ? Je ne sais pas du tout. Je suis totalement perdu. Je me sens beau et vivant avec un binder, j'essaye toujours de parraitre aussi le plus masculin possible mais où que j'aille (même à Lyon) on me genre automatiquement au féminin. Cela m'énerve, ça m'angoisse même quand je dois rencontrer quelqu'un pour la première fois "Est ce que cette fois je le reprend ?".

Je ne sais pas, je me sens même coupable. J'ai tellement peur de décevoir aussi ma famille si jamais je faisais ma transition. Je ne me sens même pas légitime d'être ce que je suis, comme si tout était totalement de ma faute, et quand fait je ne suis pas transgenre.

Est ce que quelqu'un peut m'aider ? 😬

Merci beaucoup ! 😀

Publicité
Dime

Salut à toi.

Ce qui semble transparaitre dans tes propos, c´est que tu as reçu une influence forte de la part de tes parents. Ton pere mutique qui ne veux rien savoir et ta mere qui fait ce qu´elle peut pour ne pas entendre tes difficultes. C´est classique. Egoistement, nombre de parents veulent juste que leur enfants ne fasse pas de remous, ne leur cause pas de souci et reste dans la norme.

A toi de cheminer.

Ça peut etre long et difficile.

je me doute que la transition est plus compliquée à vivre que l´homosexualité.

Probable que de discuter avec des professionnels pourrait t´aider à y voir plus clair.

Profite bien à lyon. C´est plutot sumpa comme ville.

RomaneMaya67

Bonjour Kaioux

Bienvenu parmi nous

J'espère que certain.e.s vont pouvoir te donner de bonnes pistes d'associations, de psy sur Lyon qui vont pouvoir t'aider à faire tes choix.

Le seul lieu que je connaisse sur Lyon où tu pourrais rencontrer et discuter de vive voix et venir comme tu es et le veux est le bar le "Baston", dans le 5ème arrondissement. Tu pourras peut-être y faire de belles rencontres?

Prends le temps, écoute toi et fais au mieux pour tes choix

Romane

Envoyé depuis l'application android
Kaioux

Merci beaucoup de ta réponse ! Oui je pense que la meilleure solution est d'en parler à un psy spécialisé mais j'ai assez peur que vu que je doute il ne me donne jamais l'autorisation pour l'endro si je le suis vraiment

oui je vais essayer de profiter de lyon ahah !

Archlinette - modifié par Archlinette le 04/09/2020 - 14:55:50

Salut,

ton message me fais penser plein de choses, je vais essayer de les exrpimer sans en oublier, merci de prendre en compte la subjectivité liée ;)

Déjà le fait que tu doutes et veuille être sûr de ne pas te tromper et à mon sens une bonne chose, elle ne peut apporter que l'envie de creuser pour y trouver tes propres réponses ;) Il est clair que ce n'est pas facile et que parfois long et éprouvant, bon courage pour ces épreuves ;)

Pour ce qui est du fait de l'affirmer il me semble qu'à la vue de ton expression de doute il serait peut-être plus opportun, afin de te préserver et préserver tes interactions (familiales notemment), de trouver tes réponses pour revendiquer celles-ci ;) Je dis ça car je sais qu'il n'est pas toujours evident pour les proches d'accueillir du doute, surtout quand cela se mélange au leur ^^

Pour ce qui est du mimétisme tu es, comme tout le reste, le seul à pouvoir savoir quelle part de ta construction sur ton genre celui-ci prend dans tes réflexions et constructions. L'admiration est une chose, les réalités d'autres ;)

Pour le fait de ne pas te faire genrer comme tu l'aimerais par les personnes il est clair que cela blesse quand ça arrive, pour autant cela n'est représentatif que de la vision extérieure de ton apparence de genre (et par cela j'entends pas forcément que le physique) par les dites personnes et ne remet aucunement en cause tes questionnements. Il est difficile de se détacher de ça, et il est clair qu'un "bon" passing facilite la vie, mais tout vient avec son temps et s'evanouie souvent en même temps que la peur que cela laisse transparaitre aux autres ;)

Pour les associations je ne peux moi aussi que t'inciter à contacter celles-ci, en plus il y en a des bien réputées (positivement ^^) sur Lyon (comme Chrysalide par exemple). Avoir un espace pour exprimer tout cela de vive voix avec des personnes dans les "même" questionnements permet parfois de soulager et créer du lien avec cette réalité ;)

Pour le psy à mon sens cela ne peut faire que du bien ^^ QUand au fait de la peur qu'il ne veuille te donner une reconnaissance je pense que c'est prématuré dans ta reflexioncar tu exprimes toi même ne pas en être sûr ^^ Peut-être que le travail prioritaire est de savoir qui tu es avant de savoir comment acceder à tel ou tel aspect médical ;)

Tu es le seul à pouvoir savoir qui tu es et il est normal que les personnes que tu connais soit impactées si tu exprimes être une personne différente de la vision qu'elles ont de toi, et pas besoin d'être transgenre pour cela ;) Même si en effet la on tombe dans des représentations liés à l'ignorance sociétale des réalités relatives, mais cela change de plus en plus ;)

Voila le pincipal que je souhaitais t'exprimer, en espérant ne pas avoir été trop dure dans mon expression, car pas du tout le but mais des fois cela m'arrive).

Bon courage pour ces moments de réflexions et vécus :)

Publicité
Kaioux

Wow merci beaucoup pour cette réponse !

Je suis super heureux ! Je verrais donc pour un psychologue, je pense que finalement c'est la meilleure solution ! Et pourquoi pas dans des associations ? Merci énormément ! 😀


● en ligne
Boris - modifié par Boris le 08/09/2020 - 12:40:46

Un autre aspect intéressant des associations (et d'un peu tous les milieux) LGBT+, c'est la possibilité de se retrouver dans un milieu bienveillant avec des gens qui seront ouvert.es à ta transidentité, à qui tu pourras te présenter simplement en donnant le prénom et le pronom que tu as choisis et qui trouveront ça normal. Déjà rien que ça, ça pourrait, ne serait-ce que pour le temps que tu passes là, réduire pas mal le stress et les pressions extérieures autour de tes questions. Voire peut-être te laisser un peu d'air pour te les poser en te dégageant le plus possible de toutes ces infonctions parentales et sociétales (vachement puissantes, l'air de rien), qui sait?

En tous cas ça a été une réelle bouffée d'oxygène pour moi de me sentir 'normal.e' parmi des gens!

Bon courage et bonne continuation dans tes 'réflexions sensibles' et dans tes démarches. Je crois que c'est normal que ce ne soit pas facile et que ça prenne du temps.

La Force soit avec toi.-

Membre Anonyme

Trouve toi un groupe de potes bienveillants dans ta ville; qu'ils soient trans ou pas n'est je pense pas le plus important tant qu'ils sont ouvert d'esprit, et tu auras la place et la tranquilité mental pour savoir vraiment ce que TOI tu veux.

La méditation pleine conscience aussi ça peut aider

Kaioux

D'accord merci beaucoup des conseils ! Je vais faire tout ça ! 😁

MissKim

À Lyon il y a les permanences mensuelles de l'asso trans Chrysalide au centre LGBT

Kaioux

Oh ! je prend note merci !

Melchior

Hola Kaioux !

je comprends ce que tu ressens etant moi-même trans (même si dorénavant je me sens plus homme que trans 😅)

les questions que tu te poses sont tout à fait normales, et c'est même une bonne chose.

visiblement ta famille n a pas fait preuve d une grande ouverture d esprit, mais tu dois te dire que c est pour toi que tu fais ça. Aller voir un psy est une étape primordiale, car c est lui qui pourra répondre à tes questionnements.

J ai rapidement lu les commentaires de mes prédécesseurs et ils sont de bons conseils. Si tu commences une nouvelle vie dans une autre ville, profites en pour te faire un cercle amical bienveillant à ton egard. Ca fait du bien de se sentir soutenu 🙂.

je ne peux être d une grande aide, mais je te souhaite d etre heureux 😃👍

Kaioux

Hey !

Merci me dire que mes questions sont normales cela me soulage énormément !

Je suivrai tous vous conseils et je verrais bien !

Je te souhaite d'etre heureux aussi !

Vlid

Hello Kaioux,

je ne suis pas trans mais je connais un site d'informations fait par des personnes trans pour des personnes trans, allié'es et famille : Wikitrans.co. Apparemment les informations sont de qualité.

Bonne chance à toi !

Envoyé depuis l'application android
Kaioux

Hey !

Oh merci beaucoup je vais faire un tour !

BloodyM

Mais tu es tellement jeune!!!

Il n'y a que le temps qui pourra te dire si tu as bien fait ou pas et il n'y a que toi, avec l'aide de spécialistes, qui pourra t'aider.

Car si on te conseil, dans un sens comme de l'autre, ta vie t'appartient et le regret (ou pas) c'est toi qui le portera toute ta vie.

J'aimerais t'inviter à déjà arrêter de regarder les exemples sur Instagram que tu mentionnes. Car ce que tu vois n'est qu'une partie de ce que ces personnes veulent bien montrer.

J'ai plusieurs connaissances qui ont passé le pas.

1 qui l'a fait tard mais qui est à present heureux. 1 autre, un peu plus agée que toi et qui le regrette.

1 autre a commencé, mais par rapport à ce que je peux voir... y a encore quelques doutes.

Ma dernière compagne m'a parlé de ce mal être qu'elle avait étant plus jeune. Qu'elle voulait aussi le faire. Finalement elle a bien fait car à 40ans, elle est très épanouie.

J'aimerais t'inviter à faire une introspection profonde, avec de l'aide c'est encore mieux, et si possible équilibrer ta part masculine et ta part féminine.

Tu peux te sentir homme dans un corps de femme et t'habiller comme tu veux. C'est être androgyne, mais prendre une décision irreversible a le mérite que tu t'attardes dessus.

Bien du courage à ta réflexion et n'hésite pas à m'écrire.


Sujets similaires
  1. Coucou moi c'est Yuna
  2. Je suis qui ? Je suis quoi ?
  3. S'il te plaît, dessine moi un transgenre !
  4. Perdus sur ma vie ? Qui suis-je ?
  5. Recherche mon identité de genre
  6. L'Orientation sexuelle dépend-t-elle de l'Identité de genre ? (et vice-versa)
  7. Trans : quelqu'un à qui parler
  8. Help besoin de vos avis..
  9. FTM 1 an 4 mois sous testo
  10. En route pour la Mammectomie
  11. J'ai besoin d'aide et de conseil
  12. Besoin de conseils et d'avis

  S'inscrire pour participer