En questionnement depuis trop longtemps

avatar contributeur anonyme
Anonyme
12/05/2021 à 01:22

Bonjour (ou bonsoir) ça fait déjà un moment que je me pose des questions sur mon genre.

J’ai fais un genre de coming-out en 2014 en tant que lesbienne (jamais eus de copine). Et depuis plus rien.

Mais pendant le premier confinement j’ai commencé à tous remettre en doute.

Récemment je me suis acheté un binder et j’ai trop heureux de plus avoir mes seins. De plus quand les gens me croisent dans ma rue et me genre au masculin je suis heureuse.

Mais d’un autre côté j’ai pas l’impression d’être dérangée quand on me genre au féminin.

Je suis complètement perdu.

Je sais même pas si je pause le sujet au bon endroit…

Suis-je trans ? Ou seulement non-binaire ?

Bonne journée ou bonne soirée

avatar contributeur de Doremi
Doremi
12/05/2021 à 05:11

Salut Anneau-Nimes,

Si quand on te genre au masculin tu es heureuSE, alors comme moi tu es non-binaire. Si tu es heureuX, il y a sans doute des chances pour que tu sois transgenre 😉 ?

avatar ancien membre
Ancien membre
12/05/2021 à 07:21

Bonjour

Excuses moi mais ta formulation : (suis je Trans ? ou seulement non binaire ?) me fait bizarre , pourquoi ajoute tu « seulement » ? Ça donne l’ impression que tu accepterais mieux d’ être non binaire plutôt que Trans ...

et tu dis avoir fait un genre de CO en tant que lesbienne mais sans avoir eu de relations , pourquoi ? (si ça n’ est pas indiscret) ... c est toi qui à peur de t engager avec une femme ? Peur d’ être jugée ?

maintenant tu es complement perdue par rapport à quoi ? Au fait de ne pas pouvoir mettre un nom sur ce que tu es ?

Tu dis que tu es heureuse quand on te genre au masculin et pas dérangée quand on te genre au féminin , alors pourquoi te mettre la pression pour savoir quel terme te défini ?

Le seul truc important c est toi , ce que tu veux , ce que tu aimes , laisses toi vivre ... ne te focalise pas sur des noms mais sur ton ressenti , ton bien être ...

Excuses moi par avance si ma façon de parler t’ as blessée

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
12/05/2021 à 09:31

Hello anonyme !

Plein de questions se pose comme Rosso et aussi si vous êtes en couple (ou avoir été) ?

Il me semble que c'est par la pratique avec un.e partenaire que la préférence (ou pas) se définit...

Dans "préférence" il y a plein de nuance, et les deux relations sont possibles si votre plaisir est partagé ensemble ou séparément... Trouple ou autre en découle.

Bon, mais pour l'instant, nous avons comme info, que vous aimez les deux genres que vous apparaissez selon les jours... Affinez ces deux parties de vous sans nécessairement opter pour l'un en abandonnant l'autre vous-même !! Selon votre humeur, selon les personnes ou les lieux que vous allez fréquenter... Laissez, peut-être, libre cours à votre "multipolarité"...

Nous avons hâte de vous lire ! Yep à Tous

avatar ancien membre
Ancien membre
12/05/2021 à 09:52

Bonjour, j'ai eu une période similaire où je me chercher.

Le conseil que des personnes transgenre et transsexuel mon donner sont:

  • Demander à tes amis de te genrer du genre ou tu te sent le mieux donc si je comprend bien pour vous le masculin.

  • choisir un prénom qui vous tien a cœur du même genre et que vos amis vous appel ainsi

  • si votre famille est ouvert d esprit demandez leur la même choses.

Perso mes amis y arriver pas alors jai fais la même chose mais sur des groupes. Perso apres 3 jour deja comme sa je n'apprécie pas quon me dise "miss" alors vous serez fixer par la suite

Bon courage et bonne recherche de soi

avatar contributeur anonyme
Anonyme
12/05/2021 à 10:25

Bonjour,

Tous d’abord merci pour vos réponse et ne vous inquiétez pas il m’en faut plus pour être blessé 😉

C’est vrai que je continue de me genrer au féminin à l’écrit, c’est une habitude. J’essaye c’est vrai de me forcer à aimer le genre que l’on m’a assigner à la naissance.

Quand je dis seulement non-binaires c’est parce que je me sens pas légitime en tant que trans. Ce que je veux dire c’est, quand je vois les personnes qui se disent trans, et bien je ne me reconnais qu’en partie en eux la plus part du temps.

Ensuite, j’ai vraiment ce besoin de vouloir mettre en mot sur ce que je suis. Si je n’en mets pas j’ai l’impression d’être « un alien ».

Mes ami(e)s je pense sont beaucoup plus ouvert d’esprit que ma famille. Mais j’ai quand même un peu peur de leur demander de me genrer au masculin.

Ah et j’ai oublié de préciser que je suis asexuel 😬

avatar ancien membre
Ancien membre
12/05/2021 à 10:49

Toute façons sil sont ouvert d'esprit y as pas de raisons que sa ne passe pas au moins pour en parler au moins à vos amis .

Par le vécu mes ami(e)s n y arrive pas sauf une.

Ou alors parfois cest "anais" mais il me parle au masculin

Faut pas leur mettre la pression eu aussi doivent avoir un temps d adaptation.

Mon amie elle était derrière moi et m engueler si je me genrer au féminin jespere pour vous que vous aurez quelqun d aussi formidable et qui vous accepte a 100 % sans se poser de question et sans chercher a comprendre sil faut s adapter ou non.

Au début jusqua ya 3 jour que je m inscrive ici et rejoigne un discord je me genrer au féminin aussi par "habitude" et car ma famille nai pas a laise avec sa elle es fermer d esprit.

Maintenant depuis peu pour moi cest Nicolas sauf pour le travail, les cours ( car ya un homophobe), et ma famille car ils sont fermer d d'esprit

Pour tout cela sa ma pris un an

Donc mon autre conseil serait patience vous le serait mais vous précipitez pas

Vous êtes qui vous êtes la société fait des cases stupides

Le mieux cest que vous vous sentez bien dans votre peau.

avatar ancien membre
Ancien membre
12/05/2021 à 12:39

Tu n’es pas une alien et quand bien même où est le problème ?

Tu veux absolument faire partie du genre animal (enfin humain pour certain)

Tu veux absolument rentrer dans des catégories , ça me fascine ... moi je me bas pour essayer de faire disparaître toute ces conneries de classifications qui ne sont bonnes qu ‘ à diviser , séparer ... ces comme ces conneries de races , de frontieres ... bon c est ma façon de voir les choses ...

Tu es comme tu es , tu te fait du mal à chercher des définitions

avatar contributeur Krapate
Krapate
13/05/2021 à 14:40

Bonjour !

Je ne suis ni trans ni non binaire, je préfère l'indiquer parce que ça implique possiblement des ressentis différents.

Ma question à moi c'est : pourquoi as-tu commencé à remettre en doute ton genre ?

De façon personnelle je pense que le genre ne devrait pas définir qui tu es, ce que tu aimes, ce à quoi tu aspires ou ce que tu ressens. Si tu te sens confortable avec le fait qu'on te genre au féminin peut-être es-tu simplement une femme qui ne se retrouve pas dans les stéréotypes et injonctions sociétales ? Tu ne serais pas la seule. Et d'ailleurs tu ne serais pas non plus la seule à ne pas avoir d'affect particulier pour ta poitrine, qui avouons le, peut quand même être une chose gênante.

Peut-être que plutôt que d'essayer de définir ton genre tu pourrais commencer par définir qui tu veux être, qui tu es, ce que tu aimes, et te laisser le vivre ?

Après si tu ressens un mal-être profond par rapport à ton genre et le fait que tu sois aux yeux du monde une femme je ne dis pas, peut-être as tu un genre différent. Mais je n'ai pas non plus l'impression que ce soir ton cas au regard de ce que tu dis ? C'est toi qui sait, après. Fais ce qu'il faut pour te sentir bien mais je serais plutôt de l'avis évoqué plus haut de ne pas t'en faire trop et d'oublier ces histoires de légitimité !

(Oh et pourquoi aurais-tu "oublié" de mentionner ton asexualité, c'est autre chose non ?)

avatar contributeur anonyme
Anonyme
14/05/2021 à 09:47

C’est vrai que pendant un moment je me disais que les étiquettes c’était pas pour moi. Mais au final je pense que pour moi ça a un coter rassurant. Même si à force j’ai l’impression que je vais ressembler à un liste de course 😂

J’ai précisé pour l’asexualité parce qu’il me semble (si j’ai bien lu) que quelqu’un à parler de relation sexuelle

avatar ancien membre
Ancien membre
14/05/2021 à 10:02

Oh c’ est sûrement OffRoad qui a parler sexualité , cecis dis ça aurais pu aussi bien être moi ...

maintenant pour les étiquettes elles rassurent peut être mais elles enferment egalement ...

tu n es pas un produit de consommation , laisse les étiquettes dans les magasins ... soit toi même sans essayer de te définir selon des « normes » ou « définitions » ... est ce que tu es heureuse ? Épanouie ? ... visiblement pas totalement mais à mon avis (et ce n est que mon avis) il faudrais que tu te poses moins de questions ou plutôt d autres questions ... au lieu de vouloir te définir , cherche ce qui te manque vraiment ...

Affection ? Partage ? amour ?

avatar contributeur anonyme
Anonyme
14/05/2021 à 22:14

Aussi loin que je m’en souvienne j’ai toujours flipper de tomber amoureux.

Du coup j’ai toujours éviter ça jusqu’à qu’une fille fasse tomber tous les murs que j’avais « solidement » construit. Depuis c’est la dégringolade. Donc je pense que tes 3 derniers mots sont exactement se qui me manque

avatar ancien membre
Ancien membre
15/05/2021 à 00:46

Tomber amoureux ... réellement je veux dire , c’est accepter de se dévoiler , se mettre à nu (je ne parle pas physiquement) , montrer ses sentiments ... et accepter de ne pas être Maître de soi même , être capable de lâcher prise , de s’offrir ... ça fait peur à tout le monde je crois ...

Alors forcément quand on est déçu , quand on s’ est impliqué totalement dans une relation qui a mal « finie » on en ressort rarement indemne

Ceux qui disent le contraire , sont soit des menteurs , soit des personnes qui n’ ont pas vraiment aimé , ou alors qu ‘ ils me’ donnent leur recettes magique ...

Tu cherches encore à te rassurer , à monter des nouveaux murs , à te cacher derrière un masque ... tu veux absolument te protéger en cherchant des définitions et des nouvelles cases ... tu te défini comme asexuel , l’ es tu réellement ou est ce que c est un choix ?

J’ avoue que j’ ai du mal à te voir cerner , je vois bien que tu cherches des réponses à tes questions mais je ne suis pas certains que tu te poses les bonne questions ...

avatar contributeur anonyme
Anonyme
15/05/2021 à 15:51

Oui oui si il y a bien un truc dont je dis sûr c’est que je dois asexuel !

Qu’elles seraient les bonne questions à se poser alors ?

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
18/05/2021 à 22:00

Hello Tous !

Anonyme ? ben je te dirai bien de laisser tomber les questions là-dessus et de te laisser vivre, mais surtout d'être toi-même !

Hihihi, je pense que vous êtes jeune et plein de choses à vivre ! Allez ! Hop ! 😜 🤗

Yep ! 🤠

avatar contributeur Unbesoin
Unbesoin
19/05/2021 à 11:40

Bonjour tout le monde.

Je suis marié avec une femme et tout se passe très bien.

Mais au fond de moi j'ai un besoin. Ce besoin c'est une part de féminité, l'homme m'attire sexuellement. Ce que je recherche avec un partenaire c'est la structure mâle femelle, dominant-dominé. je suis totalement passif. Je me pose souvent la question pourquoi ? Je dois me décrire comment ? gay, bisexuelle ou autre? Merci de me lire.

avatar contributeur de Dime
Dime
19/05/2021 à 13:36

@Unbesoin, Héteroflexible passif. C'est rien de rare chez les hommes, comme il y a des femmes hétéro qui ont envie d'etre un peu actives et/ou pénétrantes..

avatar contributeur Unbesoin
Unbesoin
20/05/2021 à 16:23

Merci Dime, j'ai refoulé très souvent ce désir.

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
20/05/2021 à 19:07

Hello Unbesoin, hello Tous,

Je suis embarrassé avec ce besoin de 'rentrer' dans une ou des 'cases' !! Alors comment le dire 🙂

Faites-vous plaisir surtout, voyez comment réalisez vos envies... Moins simple que vouloir faire un saut en parachute où il faut simplement une carte bleue et une demi-journée 😉 😄

En solo ou bien en bonne compagnie pour vous accompagner lors d'une première rencontre...

Quant à vous coller une étiquette sur le front, laissez les autres le faire... approximativement ! 😉

Yop à Tous

avatar contributeur Unbesoin
Unbesoin
21/05/2021 à 17:27

Merci offroad, vrai que j'aime pas le besoin que le monde à de mettre dans des cases.

Pas simple, oui et en même temps être soi-même c'est tellement bon.

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
25/05/2021 à 13:47

De mon père, je garde une de ses expressions quand il constate autour de lui des personnes qui se compliquent la vie :

"- Pourquoi faire simple quand on peut se compliquer la vie !"

Beaucoup cherchent des complications là où, réellement, il n'y en a pas... gros sniff 😟

☝️ Allez BeTo mais surtout BeHappy ! 😜

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr