comment aider mon fils dans ce monde d'intolérants

Forum Gay - Créé le


auteur anonyme

Anonyme
comment aider mon fils dans ce monde d'intolérants

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour

je voudrais aider mon fils a s'assumer sur son orientation sexuelle.

qu'il le vive bien sans s'occuper de ce que pensent les gens .

merci de m'aider

La société est tellement méchante que je ne sais pas quoi faire pour l'aider.

Je l'aime tellement


0

sait il que tu sais pour son homosexualité?


0

auteur anonyme

Anonyme

oui il le sait

nous en avons discutés


0

auteur anonyme

Anonyme

Citation de veluma #291510

oui il le sait , nous en avons discuté


0



2 remerciements

le fait que vous le supportez dans cette epreuve est deja une aide monumentale que certains n'ont pas eu, ensuite evitez de blaguer dessus ou d'utiliser des thermes ayant un double sens ^^

Sinon si vous avez le courage, exterminez les religions et les religieux ca l'aidera beaucoup et ca permettra un monde plus ouvert et intelligent !


0

auteur anonyme

Anonyme

Comme je lui dis, nous tombons amoureux d'un être pas d'un genre.

Je veux l'aider au mieux mais je ne sais pas quoi faire, il est malheureux et c'est super difficile pour une maman de voirson fils malheureux juste parce qu'il est gay.surtout que mon autre fils est homophobe.

c'est super compliqué pour lui, pour moi et je suis la seule officiellement au courant.


0

Avoir déjà un support c'est un avantage non négligeable en sois.

Vous êtes presente pour lui et sans même avoir à dire quoi que ce soit vous lui apportez du soutient et une force que d autre non pas.

Ne cherchez pas non plus à trop faire car ça ne laiderai pas non plus. Il doit pouvoir apprendre de lui même et grandir sans devenir un genre d'assisté :)

Pour votre autre fils je pense qu'avoir une bonne conversation sur ce qui le gêne dans l'homosexualité serait un bon départ. Peut être fait il comme bon nombre de personne :je n'aime pas parce que les gens aime pas...

Lui ouvrir les yeux sur les sentiments que peut ressentir son frère pourrait peut être l'aider à mieux comprendre son ressenti.

Dans tous les cas, humour, acceptation et bonne humeur seront vos meilleurs outils.

Courage ;)


0

simplement lui dire que vous etes la pour lui si il a besoin c'est déjà enorme ;)

Quand a son frère lui faire comprendre que souvent les homophobes combatte leur propre conflit interne.

Vous etes je suis sur une super maman ;)

Dans ma region il y a une asso Contact qui est faite pour les parents d'enfants homo.


0


41 remerciements

etre comme tous les beaux-parents vis-à-vis de son copain. Me demandez-pas comment, c'est facile ^^.


0

Bonsoir Madame,

Votre témoignage est touchant. Et j'aimerais vous aider.

Puis-je vous demander où habitez vous (dans quelle région par exemple) ? Car peut-être déjà êtes vous proche de moi ?

Et quel âge a votre fils ? (sans indiscrétions de ma part)

Cordialement


0


auteur anonyme

Anonyme

bonjour

je suis de lille, mon fils a 17 ans.

merci


0

Bonjour,

D'accord. Merci pour ces informations. Si vous le souhaitez, je veux bien rentrer en contact avec vous par le moyen que vous souhaitez ? De par le fait, j'essairais de répondre au mieux à vos questions ? (J'ai Facebook et une adresse email par exemple). En tous cas n'hésitez pas.

Cordialement


0

+1

@Organ

Externaliser plutôt qu'exterminer , non ?! C'est moins violent^^

Nul doute que les religions (toutes) induisent un mal-être chez beaucoup . C'est d'ailleurs très étonnant quand leur dogme premier est sensé être La Tolérance ... ça questionne ...

@Veluma

Tous les homophobes ne sont pas des homos refoulés . Ce serait trop facile sinon ... :))

@L'auteure

C'est déjà beaucoup d'être dans l'acceptation . A part l'accompagner pour aller au devant d'une association qui lui permettra de rencontrer d'autres jeunes de son âge , je ne vois pas .

De l'amour , vous n'en manquez pas alors , juste du courage à vous deux pour traverser cette période qui n'est qu'une période :)


0

Pour te rassurer un peu plus . Mon fiston , homo lui aussi , devenu très confiant , est aussi chiant que n'importe quel(le) jeune^^


0

Bonsoir,

Il faut tout d'abord savoir pourquoi il est malheureux. Est-ce vraiment à cause de sa sexualité? son coming out? une rupture? ou autre chose?

Il est presque adulte. Et comme parent, Votre intervention n'est souhaitable que quand c'est absoluement nécessaire. Les jeunes ont toujours tendance à se sentir mal à l'aise lorsque les parents interviennent dans leur vie privée et peuvent parfois réagir mal et blesser leurs parents.


0

Adulte à 18 ans ?! ... heu , non ... je ne crois pas . Les post-ados vont presque jusque la trentaine ... aujourd'hui . On parle souvent de "Tanguy" , terme très péjoratif pour souligner un état , dont beaucoup se passeraient très volontiers , dont les premiers concernés . (parents et enfants)

Pour autant , même à 70 ans une maman cherchera toujours à aider son enfant . Il y a bien des choses qu'elle ne pourra faire à sa place hormis lui apporter son soutien . Ce soutien là est une force . Une confiance .


0

Comment aller droit dans le mur : en faisant à sa place .

Comment l'aider : en restant à l'écoute .

Ado et Gay , à la fois . C'est terrifiant .

Autant qu'Ado et Lesbienne ... je viens de modifier mon message .

Même à mon âge (oh , ça va hein) je réalise ce que ces mots induisent .

De mon temps , nous n'avions pas de temps pour ces questionnements . Nous étions dans une lutte . Aujourd'hui , tous les jeunes les prennent en pleine face , sans forcément comprendre . (l'avant) .

Même moi , je comprends peu . De moins en moins .


0

Je vais rejoindre ce que beaucoup de gens disent évidemment, mais la meilleure chose à faire c'est qu'il sache que vous pouvez en discuter librement et sans tabous, y compris quand ça ne va pas et qu'il a besoin de se confier. Si il le sent je pense que c'est lui qui viendra spontanément en parler si il en ressent le besoin et alors vous pourrez trouver des solutions ensemble.

Une chose me turlupine un peu quand même....Le fait que vous disiez que son autre frère est "homophobe"...Quelqu'un ici disait que tous les homophobes ne sont pas des homos refoulés, ce qui est sans doute vrai même si c'est tout de même quelque chose de très répandu à mon avis....En revanche on ne devient jamais homophobe juste comme ça donc peut-être serait il judicieux de chercher à comprende ce qui a bien pu pousser votre autre fils à adopter une posture haineuse.....Pourrait-il s'agir par exemple d'une réaction inconsciente de jalousie parce qu'il aurait le sentiment d'être laissé de côté et que vous êtes "trop présente" pour son frère et "pas assez" pour lui? Ou alors sous l'influence de qui et-ou de quelle situation personnelle aurait-il pu devenir homophobe, parce qu'il y en a je pense toujours une.

Courage vraiment, j'espère que les choses se passeront mieux pour vous tous-tes.


0

en lisant ce post je pense a une amie qui a eu du mal a avouer a ses parents son homosexualité car elles sonr 2 filles et sa soeur aussi avait deja dait son coming out. :)

Certes tous les homophobes ne sont pas des homos refoulés Jeanne. Mais en tous cas la sexualites des autres les gênent.


0

Bonsoir Veluma ,

Je pense en effet qu'ici la morale inculquée (religion/tradition) , plus qu'une haine viscérale , donne lieu à ce rejet . La peur du "qu'en dira t-on" , genre "si mon frère est homo , tout l'monde va croire que je le suis aussi" . Ou plus simplement aussi la peur du rejet par de vrais homophobes dans l'entourage de ce frère . On ne répètera jamais assez que l'homosexualité n'est pas contagieuse , et que même homo on n'en est pas moins homme ou femme . (oui , je sais . je reste très basique dans mes "schémas" . Scusies)^^


0

Entendez par basique . Il y a 30 ans en arrière , chacun défendait sa "paroisse" . Les lesbiennes , les gays . Un poil plus tard , les bi(e)s . Depuis , bien des nuances ont été mises à jour ... Une discussion enrichissante avec mon fiston ce weekend m'a permis de comprendre que , loin d'être fermés ni lui ni moi , l'accélération sur les moeurs pouvait être déroutante autant pour un jeune qu'un plus vieux ... J'en retiens que , même beaucoup perdus dans la compréhension , nous restons ouverts aux différences . C'est de la communication que nous sortons grandis . Merci à tous ^^


0

Il y a quelleques années de cela, moi aussi je vivais mal mon homoséxualité. Quand Je l'ai dit à ma mère j'avais le coeur serré, mais quand elle m'a dit "tant que tu heureux moi ça me va" j'ai été soulagé. Cependant même une fois le coming out fait, le chemin est encore long, ça prend du temps.

Seul lui connait les raisons de ça tristesse, et donc seul lui peut trouver les solutions. Le soutient, les sourires et les "je t'aime" ne pourrons qu'être un plus dans son développement.

Ce qui m'a beaucoup aidé à l'époque c'est la littérature sur le développement personnel, la confiance en soi.


0



Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit