Des gays qui ne pratiquent pas la sodomie ?

Forum Gay - Créé le - 63 Participations

Des gays qui ne pratiquent pas la sodomie ?

Bonjour je voulais savoir si d'autre gays ne pratiquais pas la sodomie (pénétré ou être pénétré). Personnellement la sodomie ne m'intéresse pas du tout et même me fait peur, c'est quelques chose que je ne pratiquerais jamais c'est sûre :)

Donc existe d'autres gays comme moi qui sont "anti"-sodomie ?
Rencontre gay
0 vote

Bonsoir,
je vais te décevoir mais je veux juste suivre le topic. Pardon !
0 vote


29 remerciements
Oui

La plupart sont des asexuels purs, n'ayant aucun intérêt pour la sexualité en général. 

Mais y a des gens quI aiment le sexe, mais qui mettent une croix sur la sodomie pour plusieurs raisons: Certains trouvent ça sale, d'autre juste pas attrayant du tout, etc...

Bref, oui ça existe (sur beaucoup d'applis gays on peut voir des gens demander uniquement des plans "softs", qui veulent dire tacitement "pas de sodomie"), mais forcément ça sera plus rare que ceux qui aiment et pratiquent.

J'en fait pas partie mais doit y en avoir ici des asexuels et/ou pas intéressés par la sodomie u_u
Faut de tout pour faire un monde
0 vote

Cc ! Moi la sodomie je peux pas, déja prck sa me dégoûte ensuite la première fois qu'on 
me la faite c t bon sur le moment , mais apres sa fait Mal !! Ah non non non la sodo plus jamais je préfère la féllation ou branler que la sodomie 
0 vote



41 remerciements
"La plupart sont des asexuels purs" surement pas, c'est un tentative d'anesthésie au Khloroforme mdr.

Si j'en crois les chercheurs qui ont mis le nez dans le sujet, 80% des HSH la pratiquerait en France. La pratique convergerait vers ce chiffre, dépendrait un peu de l'age du sujet, mais serait assez indépendante de la classe d'age. Je ne puis pas fournir de ref, je suis actuellement loin de ma doc.

De mon point de vue cette pratique est en partie culturelle, même si elle est indéniablement fonctionnelle de la sexualité. Il y a des régions du monde où on suce plus, d'autres au contraire où la sodomie va jusqu'à être utilisée comme contraception par les hétéros. Dans le vieux monde méditéranéen Dieu seul sait qu'on "nique" beaucoup, et c'est probablement pourquoi il a lui aussi mis son nez dedans. Mais aucune étude sérieuse pour conforter cette analyse, juste mon point de vue de méditéranéen mdr.

Bref si des gens ne sont pas complétement satisfaits de ce monopole intrusif de l'intimité, suffit de chercher plus loin. Où d'attendre, le monde entier vient à nous.
0 vote

Bonsoir, 

Je te rassure, tu n'est pas seul dans ce cas. Moi même, je ne suis pas un grand adepte de la sodomie . Pour ne pas dire que j'en veut pas. faut dire que tout les expérience que j'ai vécu on complètement foiré . Enfin je vais épiloguer sur le sujet, mais pour te dire que tu n'est pas seul dans ce cas .
0 vote

personnellement, les relations sentimentales qui ont duré le plus longtemps avec moi étaient des relations avec tres peu de relations sexuelles,  j'ai une forte tendance à avoir tres peu de libido en couple, et beaucoup plus en célibataire ... Donc oui, je pense que sans être 'anti-sodomie, , on peut tres bien concevoir une relation sans .

Apres une relation ça se fait à deux et, dans ton cas, ça fait partie des sujets à discuter et mettre sur le tapis. Ce n'est pas anormal (selon moi), mais la plupars des gays ne font pas la séparation entre relation sentimentale/sexe/sodomie, le tout étant de se mettre d'accord :)
0 vote


3 remerciements
Un ancien ami à moi déteste la sodomie et son couple se porte très bien (du moins aux dernières nouvelles.) Donc oui ça existe. Après tout dépend de la place de la sexualité au sein du couple. Pour certains elle est importante, d'autres moins, pour certains la sexualité se compose juste de pipes, d'autres d'abord de sodomie. :)
0 vote

Pour un parler de mes envie, j'étais longtemps contre faire ca car j'avais peur,moi aussi puis avec le temps je ne ressens plus cette peurs, j'apprendrai je pense encore d'ici que je trouve mon compagnon mais c'est sur il faut pas le prendre a la légère, car si tu as peur et que tu n'es pas prêt pour le faire ca fera mal, et tu risques d'avoir des problèmes, apres ca se fais tout seul, lors du feu de l'action, mais si tu as peur dis le car ainsi ça ira a  ton rythme. Dans un couple c'est ainsi tu es la personne que tu aimes et cette personne deviens toi. Après j'en suis sur tu peux avoir une vie de couple plus solide que une majorité sans pratiquer la sodomie, du fais que vos sentiments serons renforcé sur d'autres points, mais il faudrait pas se tromper de compagnon , c'est là le plus dure.  Pour conclure n'est pas peurs, fais ce que tu as envie dis tout haut ce que tu penses et a sur le coeur, et aimez-vous !
0 vote

Bonsoir, tout d'abord bonne et heureuse année à tous.
Ça n'est pas forcément l'aspect le plus intéressant et/ou le plus important, en tout cas pas pour tout le monde, et encore moins une fin en soi. Et même pour "la petite mort" (l'orgasme), ça n'est pas une fin en soi!
Il peut y avoir du désir et du plaisir de bien d'autres façons. Donc pour moi, ça n'est pas toujours une nécessité (voir même jamais). :)
Et sinon, oui il en existe!

PS : A quand le T9 sur PC...
PS2 : 
Citation de Mehdu69 : Cc ! Moi la sodomie je peux pas, déja prck sa me dégoûte ensuite la première fois qu'on  me la faite c t ...

Citation : Faites attention à l'orthographe, le langage sms est strictement interdit...

Cherchez l'erreur :( ou bien je ne sais pas lire...
0 vote


Salut ! 

Quelques choses qui te fait peur et que tu ne pratiqueras jamais ? Tu n'as donc jamais essayé ? 

Ça peut être effrayant, il y a de bons côtés, comme de moins bons .. comme dans toute chose ailleurs 
Faudrait que tu essayes avant de dire que tu n'aimes pas et que jamais tu aimeras haha 

Mais après bon c"est une question de goût forcément il y aura des gens qui n'aimeront pas ou très occasionnellement le tout c'est que tu te sentes à l'aise avec toi même et ton partenaire :)
0 vote

Bonjour à tous, 

La pratique de la Sodomie n'est pas obligatoire lors d'une relation sexuelle, quelle soit homo ou hetero. Je pense qu'il ne faut pas s'arrêter à ce genre de détail dans une relation de couple. Mais cela dépend de la place de la sodomie dans la sexualité, et la place de celle-ci dans le couple. Je connais également des gens qui ne la pratique guère mais aussi il existe diverses façon de faire plaisir à l'autre. 

Pour répondre à ta question, oui il existe des gens qui ne la pratique pas et ce n'est pas une tare ;)
0 vote

Merci beaucoup à tous pour vos réponses :) Ca me rassure beaucoup ne la pratique pas :)

De mon coté j'ai rencontré quelqu'un il y a quelques temps (sur ce site), je lui es parler et ça ne le dérange pas du tout, il est même plutôt câlin.
0 vote

Citation de Disneyfan De mon coté j'ai rencontré quelqu'un il y a quelques temps (sur ce site), je lui es parler et ça ne le dérange pas du tout, il est même plutôt câlin.
 

Super ;)
Profite bien de ses câlins ! ! 
0 vote


29 remerciements
Oh Quoike! Ça faisait longtemps :o

Citation de Lindos : "La plupart sont des asexuels purs" surement pas, c'est un tentative d'anesthésie au Khloroforme mdr.

J'ai dit "la plupart" et non "tous" donc j'vois pas où est le souci :v
0 vote

Salut

Sujet intéressant.
Réponse d'un "vieux" même si moins d'expérience que bien des + jeunes :

Si fait dans une relation de tendresse, là ça peut se pratiquer, sans même y penser, et vraiment en douceur et dans le plaisir, (au besoin avec du gel lubrifiant pour + de confort) si t'es avec le bon partenaire, et que vous êtes prêts tout les 2 à ce moment là, comme si on s'emboitait naturellement, par amour, et ça peut être super.

Si pas prêt suffit de dire "désolé, pas envie je me sens pas prêt pour ça .. " , si un mec qui n'est pas égoïste dans le plaisir, et fait pour toi, il comprendra.

En tout les cas, pas indispensable du tout, pour s'épanouir, me concernant, des doux corps à corps, peuvent mener à l'extase etc ..

Perso je suis trop "calin" et ai trop besoin, de mise en confiance, me sentir aimé, bien etc, si je ne suis pas dans cette configuration, ça peut me bloquer direct, manque d'érection satisfaisante, ou pas "décontracté" pour accueillir ..

Bref ne pas t'inquiéter t'es donc pas un cas isolé, loin de là, et je te souhaite comme aux autres dans même cas, plein de bonheur.
0 vote

bien sure que oui il y en as et heureusement il faut de tout pour faire un monde
0 vote


2 remerciements
Oui tu n'es pas seul ^^

Par exemple moi, au début j'ai aimé ça et au bout de quelques fois j'ai contracté un blocage psychologique et physique envers la sodo. Je trouve beaucoup de plaisir ailleurs.

Mais bon il faut avouer que beaucoup voient la sodomie comme indispensable ( de ce que j'ai vu)... et c'est un problème enfin dans mon cas ça l'a été. Mais bon la vie ne s'arrête pas à cause d'un phallus dans un rectum 😂
0 vote


2 remerciements
c'est quelques chose que je ne pratiquerais jamais c'est sûre :)


Il ne faut jamais dire "fontaine je ne boirais pas de ton eau"
Nul ne peut savoir à l'avance de quoi sera fait demain...

personne ne doit imposer quelque chose que tu ne désire pas!


Si non ça s’appelle un viol

Il peut y avoir du désir et du plaisir de bien d'autres façons.


Tu vois, il y a de la ressource!!!
ahah
0 vote

Bonjour je viens de trouver ce sujet et même si ça date je profite pour intervenir.
Moi même j'avoues que je ne suis pas fan de sodomie dans un sens comme dans l'autre. Je peux m'en passer complètement. Il est vrai aussi que je ne suis pas un gros demandeur niveau sexe donc peut-être aussi que ça joue.
Après j'avoues que c'est un peu difficile de trouver des hommes qui ne sont pas axés sur la pénétration, surtout que c'est souvent la première question qu'ils demandent sur les applications. Je me dis que c'est peut être normal après tout vu que le coït représente l'idée de fusion charnelle pour les humains. Je me demande si il y a des femmes hétérosexuelles qui refusent la pénétration et si les hommes hétérosexuels acceptent ce cas de figure (j'ai demandé à deux mecs hétéros proches, s'ils accepteraient une femme qui refuse la pénétration et ils m'ont répondu non, la fellation c'est bien mais il faut plus). Donc voilà gay ou hétéro, ce ne sera pas évident de trouver quelqu'un qui soit sur la même longueur d'ondes.
J'ajouterais néanmoins que quand tu es amoureux ou qu'une connexion énorme passe avec quelqu'un il est possible d'avoir envie de pénétration. Ça m'est arrivé et j'ai aimé vraiment. Mais ce n'était pas systématique, pas souvent, pas imposé mais souhaité des deux personnes. Il faut donc un partenaire au diapason. Il faut laisser parler son corps, celui de son amoureux, les écouter aussi. Ne pas brusquer, ne pas forcer. Les choses arrivent ou n'arrivent pas. Se forcer ne fait qu'accentuer le malaise et va bloquer pour les fois d'après. Le bon partenaire ne force pas. C'est véritablement ça l'osmose de deux corps, une évidence.
0 vote

J'en viens à être dégoutté de ces forçages comme tu dis, car quand ton couple a été formé sur cette base, tu essaies de l'entretenir, de faire une abnégation ponctuelle, un non-respect de tes propres envies pour LUI et pour le couple. Sauf qu'à force.. pour moi l'envie n'y est plus, ça me fait mal, il a une grosse ****,
(ah oui vous en rêviez vous ?), qui a envie de souffrir ?
A force c'est devenu tellement mécanique, bizarre, pas agréable que j'ai perdu confiance en mon potentiel de projection dans la situation. J'ai pas l'impression de faire comme il faut, que le mec il soit autant attiré par moi, en fait j'ai perdu confiance en moi de ce côté là. La dernière fois qu'on l'a fait c'était opération suicide quoi..
Et maintenant, c'est "il faut quand même faire quelque chose sinon pourquoi on est ensemble ?" (me dit-il)
Perso ça me saoule j'ose même pas m'imaginer avec un autre mec car voilà, quelque part c'est (La bite/Un cul).
Même si c'est devenu la guerre du sexe, quite à ce que je lui dise "Mais va voir ailleurs je t'autorise !" et qu'il refuse par bonne conduite, ça m'enerve car il me met la pression. Franchement la sodomie.. ça me dégoûte, j'ai pas signé de CDI à ma naissance pour avoir un penis au fesse. J'espère sincèrement qu'à force, par lassitude il va aller voir ailleurs. La meilleure chose pour lui et pour moi.
0 vote

"il faut quand même faire quelque chose"

Tu veux dire que la façon de faire l'amour, des calins, avec toi se résume quasi qu'à ça, la sodomie ?

Tellement de façons de ressentir du plaisir, avec les mains, les lèvres, les "frottements sexe contre sexe", ou même contre des fesses sans forcement y entrer etc ...

Un mec sensuel qui embrasse bien, peut parfois nous emmenez quasi à la jouissance, rien que part son baiser langoureux, ou ses bisous dans le cou, sans se servir quasiment de sa teub, qui elle ne fera qu'effleurer celle de son partenaire .. quand 2 corps, son bio compatibles, douceur de peau, alchimie, magnétisme

C'est vrai que ce que je marque là, pour certains ça doit être la 5eme dimension, quand je vois comment des mecs abordent les mecs trop souvent ...

actif, passif
age
ou
t'aime quoi
cc cv
0 vote

J'ai l'impression que du coup c'est moi qui ne partage pas en lui refusant le sexe. Dans la vie il est très partageur y'a pas de soucis et c'est justement ça ça me fait culpabiliser. Il en fait même trop pour moi au quotidien, que j'ai déjà du mal à lui rendre l'appareil.
Je pense que depuis il a intégrés que je ne suis pas un objet sexuel, le problème c'est que je ressens sa colère, son incompréhension face à quelque chose qu'il n'a jamais vécu. Il m'a raconté qu'avant les mecs n'attendaient que ça c'est d'avoir sa **** alors que moi c'est tout le contraire qui se produit
Je pense lui avoir tout dit pour le libérer au maximum de cette contrainte qu'il n'a jamais désiré ni envisagé.. Je le comprends d'ailleurs, beaucoup d'homme hétéro n'envisageraient pas de se mettre en couple avec une femme sans pouvoir la pénétrer.. Je les comprends également. J’espère qu'on va arriver à surmonter cela.. Je réentends déjà le "C'est pas une vie, jamais j'accepterais ça, ça va pas tenir". Pourtant, il va falloir. J'ai déjà essayé psychologiquement de travailler là dessus d'où notre dernier rapport assez kamikaze. Sauf que chaque tentative je le prends vraiment de plus en plus comme un échec, d'où cette conclusion sur la sodomie.
0 vote

Manquerait plus que, une foi lâchée la purée, tu dises au mec, bon now tu peux rentrer chez toi, ou now je me casse chez moi, ... j'ai tiré mon coup c'est bon.

Sans passer le reste de la nuit ou une partie de la nuit l'un contre l'autre, .. là c'est quasi plus à proprement parler une relation suivie avec des sentiments.

Bref ça chez les hétéros c'est même chose, t'as autant de "sensuel zéro" je présume, que de mecs qui respectent vraiment les désirs de leur compagne, sans aller vers le "tu te casses" mais en repoussant à distance leur femme une fois tiré leur coup, zéro tendresse etc ..
0 vote

Pour comprendre mon problème avec la sodomie, je pense qu'il faudrait que je me tourne plus vers le fonctionnement du couple en lui même avec beaucoup d'autre posts que je devrais évoquer.
Brièvement, j'ai plus privilégié un amour intellectuel qu'un amour physique. J'ai beaucoup aimé certains de ses traits de personnalités même si d'autres.. enfin bref. Physiquement, je ne suis pas attiré comme une mouche.
Notre amour est disons, dirigé vers une relation saine. Ce n'est pas un désir ardent avec l'amour fou et etc, non. C'est assez réfléchit. Au lit je m'attendais à de la douceur mais hélas beaucoup de bestialité (je vous passe l'historique cul cul).

La question que je me pose c'est, est ce que mon problème ne viendrait pas du fait que je ne sois pas attiré physiquement par lui, ce qui m’empêcherais de ressentir du plaisir lors d'un rapport.
Pourtant je l'aime, même si ça reste assez intellectuel. Est-ce que la logique "naturelle" de la nature n'aurait pas le dessus sur la logique intellectuelle ?
0 vote

Pas de réponse toute faite ..

Mais bon .. vrai que si pas d'attirance physique, ou très peu ... et pas même conception des calins .. ça doit pas être évident, même si intellectuellement il y a quelque chose qui nous uni ..
0 vote

J'ai jamais dit qu'on ne se faisait pas de câlin, on s'en fait beaucoup d'ailleurs devant une série ou même le soir.
Non, après je ressens du désir pour d'autres mec, de loin bien-sûr et rien de sexuel toujours.
J'espère seulement que le souci se résoudra, de lui même je n'en suis pas sûr et auquel cas j'espère qu'on trouvera une alternative car être dans cet état d'incertitude est fatigant pour moi comme pour lui.
0 vote


29 remerciements
Citation de Spowrun
j ai déjà du mal à lui rendre l'appareil .

I'm sorry but this is hilarious
0 vote

Merci pour cette remarque. Comme partout ça ne m'aurait étonné qu'il y en ai qui ne se moque pas.
Petit éclaircissement donc pour Khloroforme, dans "lui rendre l'appareil" je veux dire "lui rendre toute l'affection qu'il me donne au quotidien", c'était sous-entendu.
0 vote

mais dans tes relations précédentes rendais tu déjà la pareil ou c'étais souvent le meme rituel ?

tu dois jamais te forcer pour faire plaisir à ton homme si cela en viens là c'est que déjà votre relation n'est pas parti sur des bases saines.

après sur le physique là c'est un grand débat, est-ce que tu vas préférer un mec qui t'excite physiquement mais avec lequel tu n'as pas de points en commun ou un mec moyen avec lequel tu partage bcp de chose c'est un dilemme pour bcp de mec. La raison ou le coeur ?

j'espère que votre situation s 'amélioreras
0 vote

Il faut être en phase avec son partenaire. En ce cas là la pénétration peut être souhaitée et bien vécue. Si on se force ça va créer des blocages ou un rejet du corps de l'autre.
Je me suis déjà forcer pour faire plaisir à quelqu'un que j'aimais mais au final après la personne croyait que c'était systématique donc à l'arrivée ça refroidit lol
0 vote

Quand la personne te submerge d'affection, c'est dur de faire l’équivalence. Je sais que c'est absurde de vouloir donner autant d'amour que l'autre, mais quelque part il y a une culpabilité.
C'est mon unique mec donc je peux pas juger.

Aussi je ne comprends pas la signification que vous vous faites de "rendre l'appareil".
On ne se rend pas un coup de bite à tour de rôle, non.
Dans "rendre l'appareil" je parle d'affection et uniquement d'affection.
Et quand on se fait submerger d'amour, de tendresse etc, et que quelque part on se dit que ce qu'on donne "ça suffit pas" et que l'autre donne encore plus, perso je me sens redevable d'affection donc coupable dans une certaine mesure mais c'est pas le sujet.

Sinon je pense que c'est devenu ça Bluebeam, un rejet complet de tout l'attirail..
0 vote


9 remerciements
C'est malheureux à dire mais la sexualité compte énormément dans la vie de couple, plutôt que de souffrir il vaudrait peut-être mieux que vous trouviez chacun quelqu'un de bien plus compatible à vos désirs et vos attentes en terme de sexualité; à terme la frustration de l'un et de l'autre sera à son comble et ça finira sûrement par détruire votre relation, je comprends bien que ce soit dommage étant donné vos sentiments l'un envers l'autre, déjà qu'il n'est pas aisé de trouver une personne à aimer, mais vous avez l'avantage d'être encore jeunes et de pouvoir encore facilement rebondir pour trouver quelqu'un.

Enfin si ton partenaire sait que tu souffres et préfère penser à son plaisir personnel avant tout alors qu'il devrait être partagé dans une relation, tu devrais toi-même te poser des questions. Je ne vois pas vraiment à la longue quel plaisir l'on peut prendre lorsque l'on sait qu'en retour de ce plaisir individuel charnel son partenaire ne ressent lui pas de plaisir mais se force et se tord de douleur.
Bon courage quelque soit la suite !
0 vote

Sinon je pense que c est devenu ça Bluebeam, un rejet complet de tout l attirail..Citation de Spowrun
J ai l impression que du coup c est moi qui ne partage pas en lui refusant le sexe. Dans la vie il est très partageur y a pas de soucis et c est justement ça ça me fait culpabiliser. Il en fait même trop pour moi au quotidien, que j ai déjà du mal à lui rendre l appareil.
Je pense que depuis il a intégrés que je ne suis pas un objet sexuel, le problème c est que je ressens sa colère, son incompréhension face à quelque chose qu il n a jamais vécu. Il m a raconté qu avant les mecs n attendaient que ça c est d avoir sa **** alors que moi c est tout le contraire qui se produit
Pourtant, il va falloir. J ai déjà essayé psychologiquement de travailler là dessus d où notre dernier rapport assez kamikaze. Sauf que chaque tentative je le prends vraiment de plus en plus comme un échec, d où cette conclusion sur la sodomie.


Spowrun comme je te comprends, j'ai déjà connu ça maintes et maintes fois de me forcer: soit je tombais sur des passifs et il fallait que j'assure en le faisant monter au 7e ciel (c'est aussi une pression!) soit je tombais sur des actifs qui après des périodes d'attente insistaient jusqu'à ce que je finisse par accepter. donc dans les deux cas c'était relou.
J'ai eut de rares histoires où les gars n'étaient pas obnubilé par la sodo, donc la pression en moins fait et des tonnes de câlins en plus, la pénétration arrivait parfois sans que ce soit une finalité, et plutôt rarement. je suis prêt à faire des compromis, tant que ce n'est pas un passage obligé chaque semaine (expression qui tombe à pic lol).
ta situation m’attriste, car je connais et je que ce n'est pas évident pour une relation à long terme avec un actif. je ne sais pas quoi te conseiller car il y a deux possibilités soit tu te formates pour lui , soi tu restes tel que tu es. après je ne vais pas te mentir, et tu es conscient un gars actif à long terme il ira chercher bonheur ailleurs.
0 vote

Je viens de m'inscrire sur ce site et j'ai trouvé ce post très intéressant.
Je crois que je n'aime non plus la sodomie, ni dans un sens, ni dans l'autre. Je suis arrivé à la conclusion que tous les hommes ne pensent qu'à la pénétration que l'approche à l'autre se base que sur ça avec un besoin egoiste de plaisir. Pour moi des caresses, des bisous, se serrer, se masser, être l'un à côté de l'autre est un rêve. Dans mes expériences je toujours ressenti la pression de la prestation sexuelle, actif et passif. Ce qui m'a toujours bloqué, avec l'impression d'être utilisé seulement comme un objet sexuel. Du coup, je préfère ne plus risquer de me trouver dans cette situation, mais ça me ferme toutes les portes... Bref, ça fait plaisir de voir qu'il y a quelqu'un d'autre pour qui les priorités ne sont pas celles de la majorité. Dommage que ça ne fait que quelques personnes éparpillé dans l'hexagone.
Merci d'avoir partagé votre point de vu "atypique"
0 vote

Salut,

En ce qui me concerne, le meilleur orgasme que j'ai eu était sans doute sans avoir besoin de ça !
Ce n'était pas dans le cadre d'une relation suivie, mais on s'est découvert par le dialogue, les caresses, on a passé près de 2 heures à se câliner dans tous les sens (il était gymnaste ^^) "jusqu'à plus soif" 🤗 c'était fantastique !

La plupart des autres relations exigeaient plus ou moins cet acte devenu pour moi un peu barbare : j'y vois plus aujourd'hui un sadomasochisme latent, un besoin de soumission/domination bestiale, agrémenté d'une frustration légère liée au complexe de ne pas être hétéro, ou ne pas être de l'autre sexe. La "baise" quoi.

Actifs et/ou passif ? Je ne suis ni l'un ni l'autre, ces critères relèvent du fantasme, voir de la perversion à mon avis.

Que certains ne puissent s'en passer, je le respecte, mais qu'on ne me dise pas que cela fasse partie de la sexualité, et qu'à défaut je sois considéré comme "asexué" si je n'en ai pas envie.
Certains membres (du site !) manquent franchement de jugeote quant à leurs propos, affirmant des vérités qui n'appartiennent qu'à eux, sans se demander si d'autres pourraient être moins "bêtes qu'eux"...
0 vote

Les câlins c'est mieux que la sodo !
Sinon ouais ça existe pour X ou Y raisons. C'est pas rare d'en trouver mais pas spécialement facile d'en trouver.
0 vote


18 remerciements
Là où il y a de la gêne il n'y a pas de plaisir. :)

La sodomie n'est qu'une pratique sexuelle parmi d'autres et ne revêt de caractère obligatoire qu'arbitrairement.
Malheureusement mon premier était de cet avis et ne s'est pas privé pour me reprocher la tiédeur que je lui ai opposée quand il m'a réclamé à cors et à cris : Sodomie, sodomie !
Plus il en faisait une affaire personnelle, de cette tiédeur pour la sodomie, moins je prenais de plaisir sexuellement et plus je me crispais. Donc ce n'était pas agréable du tout ni pour lui ni pour moi. Je n'étais pas accepté comme, pour qui j'étais. Et il était toujours question de me comparer à ses ex, à ses expériences passées. Quelques mois avant de le rencontrer, je réalisais que j'étais hors du champ de la normalité de mon entourage ; et à peine étiqueté gay, voilà qu je n'étais pas un "gay normal" parce que je ne prenais pas un plaisir infini lors de mes premières expériences de la sodomie. Je l'avais déçu et je continuais de le décevoir à mesure qu'il m'apposait le stigmate du faux gay. Car oui, il en était même venu à me demander si j'étais vraiment gay. Hallucinant. Entre lui et ma mère qui à l'époque me posait la même question avec l'orientation argumentative inverse, pas étonnant que j'ai fini par m'éloigner des deux. Le sexe devenait une corvée, un impératif à satisfaire pour avoir la paix. En grand altruiste qu'il était, il m'a même proposé de partager ses plans à trois (parce qu'il allait voir ailleurs, comme je ne le satisfaisais pas, et du coup c'est lui qui se chargeait de sélectionner la viande fraîche sur Grindr et Cie), de regarder plein de porno avec lui ou d'aller baiser ailleurs pour que je me mette à aimer la sodo.

Encore aujourd'hui, il est persuadé que ce sont mes réticences pour la sodomie qui sont la cause première de notre rupture...

Donc si tu veux un conseil, cherche une personne qui soit sur la même longueur d'onde, sois bien clair sur ce point, tu tireras plus rapidement le bon grain de l'ivraie. :)
0 vote

Citation de Avatea

Quelques mois avant de le rencontrer, je réalisais que j étais hors du champ de la normalité de mon entourage ; et à peine étiqueté gay, voilà qu je n étais pas un gay normal ...


J'aime bien ta façon de raconter.
Je me suis plus d'une fois retrouver dans cette situation. Et bien que je ne sois pas anti sodomie mais adepte du très rarement. J'avoues que c'est devenu ma hantise pour mes futures rencontres, car souvent les relations meurent dans l'oeuf ou durent peu à cause de cet objectif non partagé. A quand une appli pour les rapports softs et sympathisants? Lol
0 vote


41 remerciements
"A quand une appli pour les rapports softs et sympathisants? Lol"

Le profilage peut constituer une solution, mais avec pour limite d'enfermer les gens dans des cases, et pire encore de risquer de les enfermer sur le critère des fantasmes avant même qu'ils n'aient exploré la réalité.
Pour moi l'idéal serait au contraire de pouvoir draguer tout le monde quelque soit les orientations, et de prendre le temps de découvrir nos préférences.
Mais le problème est que cela colle mal avec le fonctionnement de la sexualité masculine, qui est addictive, cyclique, avec un cycle court et des urgences, surtout quand on est jeune.
C'est à ce besoin que répond plutôt les applis actuelles.
0 vote

Citation de Bluebeam
Citation de Avatea[quote cite=https://betolerant.fr/forum/9709/des-gays-qui-ne-pratiquent-pas-la-sodomie/20#250223]
A quand une appli pour les rapports softs et sympathisants? Lol


Je crois qu'il n'y a pas suffisamment d'intéressés, si non c'est certain qu'ils l'auraient déjà créé !
De toute façon ça va attirer des gens qui voudront prendre le plaisir à "dépuceler" ceux qui veulent que du soft.
En ce moment c'est ma hantise aussi et je ne sais pas comment m'en sortir.
0 vote

Bonjour ,
Je viens de m'inscrire récemment sur Beto ( excellent forum au demeurant ) et je redoute systématiquement , moi aussi le moment fatidique où on me sortira la fameuse question : " t'est quoi ? "
A la différence de nombreuses personnes qui refusent la sodo par " choix " , pour mon cas c'est principalement pour une question d'incompatibilité , notamment liées à de nombreux problèmes de santé ( je ne vais pas détailler , c'est personnel ) .
J'en suis arrivé au stade où j'ai définitivement fais une croix dessus .
Ne me considérant pas " asexuel " pour autant et ayant toujours une libido en forme , j'avoue ressentir une frustration forte , me rendant compte que ça me ferme beaucoup de portes au nez .
Aussi , je suis parfaitement conscient que le simple fait de préciser " soft " sur ma présentation, fait fuir de nombreux profils pour qui la sodo reste incontournable et qui pourtant par ailleurs, présentaient une homo-compatibilité avec mon profil ( côté loisirs , etc ... )
L'âge et le physique étant eux aussi un filtre impitoyable, mes contacts se réduisent à une peau de chagrin.
D'ailleurs cette appellation " soft " étant très subjective , j'en viens à me demander parfois s'il ne manque pas une autre " case " entre gay et asexuel ? Mais bon , en même temps , à force d'étiqueter toutes les singularités , on risque de plus s'y retrouver.

Peut-être suggerer à notre gentil webmaster de rajouter un filtre ou une option " soft " dans la rubrique [ type de relation ] du profil perso ? ☺️
0 vote

Citation de Lindos
A quand une appli pour les rapports softs et sympathisants? Lol

Le profilage peut constituer une solution, mais avec pour limite d enfermer les gens dans des cases, et pire encore de risquer de les enfermer sur le critère des fantasmes avant même qu ils n aient exploré la réalité.
.


oui c'est vrai, je reconnais que c'est encore se mettre dans une case, mais parfois t'as juste envie que ça fonctionne pour une fois lol
0 vote

Citation de Unpseudo
Citation de Bluebeam
Citation de Avatea[quote cite=https://betolerant.fr/forum/9709/des-gays-qui-ne-pratiquent-pas-la-sodomie/20#250223]
A quand une appli pour les rapports softs et sympathisants? Lol


De toute façon ça va attirer des gens qui voudront prendre le plaisir à dépuceler ceux qui veulent que du soft.
En ce moment c est ma hantise aussi et je ne sais pas comment m en sortir.


je ne sais pas, j'ai davantage l'impression que ça fait plutôt fuir qu'autre chose pour ma part.
je n'ai pas vraiment de solution, j'ai toujours fonctionné aux compromis ...
0 vote

Citation de AlterEden31

Peut-être suggerer à notre gentil webmaster de rajouter un filtre ou une option soft dans la rubrique [ type de relation ] du profil perso ? ☺️


Suggestion intéressante , mais je crois que ce genre d'indication va à l'encontre de la thématique du site.
ou alors avec un barème de 0 à 10 (vous êtes plus?...)
0 vote


41 remerciements
Unpseudo,
"De toute façon ça va attirer des gens qui voudront prendre le plaisir à "dépuceler" ceux qui veulent que du soft.
En ce moment c'est ma hantise aussi et je ne sais pas comment m'en sortir."

La tu m'as tué.
J'espère encore que c'est plus une peur qu'une réalité car sinon c'est à désespérer.
0 vote

Citation de AlterEden31


Peut-être suggerer à notre gentil webmaster de rajouter un filtre ou une option soft dans la rubrique [ type de relation ] du profil perso ? ☺️


Tout comme il n'y a pas la préférence actif/passif, il n'y aura pas non plus la mention "soft" sur les profils. Si nous activons celle-ci, on va commencer à nous demander toutes les autres, et le principe d'un site un peu moins sexe que les autres va se retrouver anéanti.

La sexualité, qu'elle soit soft ou non fait partie de la sphère privée, et est donc à connaître en message privé.
0 vote

Citation de Kattarsis
Citation de AlterEden31


Peut-être suggerer à notre gentil webmaster de rajouter un filtre ou une option soft dans la rubrique [ type de relation ] du profil perso ? ☺️


Tout comme il n y a pas la préférence actif/passif, il n y aura pas non plus la mention soft sur les profils. Si nous activons celle-ci, on va commencer à nous demander toutes les autres, et le principe d un site un peu moins sexe que les autres va se retrouver anéanti.

La sexualité, qu elle soit soft ou non fait partie de la sphère privée, et est donc à connaître en message privé.


Tout à fait d'accord sur la philosophie de Beto qui préfère que la question " d'affinité sexuelle " se règle en privé.
Ce que je voulais juste faire remonter , c'est la difficulté à définir clairement ce que les gens entendent par " relation sexuelle " .
Le problème vient de cette définition trop floue qui sous-tend aussi bien des relations exclusivement " charnelles " ( caresses , massages , baisers , ... ) que des relations plus sexuelle (rapport sexuel avec sodo , fellation , ... )
A titre personnel, je cherche plutôt des relations de type " charnelles " , sans passer obligatoirement par la case sodo. ( les " asexuels " excluant généralement aussi bien les rapports charnels que sexuels , du coup , j'ai du mal à me situer dans le monde gay .

Je redoute de passer des heures d'échanges avec un hypothétique profil compatible sur beaucoup de points , pour à l'arrivée me " prendre un râteau " au moment de découvrir qu'il recherche exclusivement des relations avec sodo .
D'où l'idée " d'un filtre " ( par quel moyen ? j'en sais rien ) pour éviter ces désagréments.
0 vote

Je vais lancer la question auprès de mes collègues, des fois qu'ils aient une idée qui permette de faire passer l'info sans donner envie aux autres de préciser ;-)
0 vote


29 remerciements
Citation de Kattarsis
Je vais lancer la question auprès de mes collègues, des fois qu ils aient une idée qui permette de faire passer l info sans donner envie aux autres de préciser ;-)

L'écrire soi même sur son profil?

Si vous êtes vraiment psychorigides sur ça bah écrivez le sur votre profil que vous êtes pas trop sexuel et que vous recherchez plus autre chose, ça mange pas de pain u_u
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit