Sondage (question que je me pose) - Page n°2

avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2017 à 02:55

Je pense que je ne la prendrais pas. J'ai l'impression que la vie des hétéros est plus facile mais cette facilité la rend moins intéressante. Le "monde" LGBTi est tellement marrant, challengeant. Être gay ça a apporté du piment à ma vie. Le piment ça fait mal mais bizarrement certains en deviennent accro et en mettent dans tout leurs plats. Je crois que je suis de ceux-là. C'est peut-être un peu fou... Il y a trois ans ma réponse aurait été différente mais aujourd'hui je vois les choses autrement. Être homosexuel m'offre de vivre une expérience atypique. De plus une fois le moment du coming out passé (moment que je n'ai pas encore passé d'ailleurs) tu peux peut-être te permettre plus de chose. Les gens n'attendent plus grand chose de toi puisque de toute manière tu es "bizarre". On a donc une plus grande liberté. Typiquement dans un quartier gay tu peux trouver des hommes qui portent des talons et les hétéros qui passent à côté se diront "oh de toute manière il est gay... c'est normal qu'il aime ça..." alors que si tu es hétéro tu auras plein de questions : "pourquoi tu fais ça ? tu es fou ?". Être étiqueté gay c'est avoir le droit de faire des choses "bizarres", pourquoi je me priverai de cette liberté.    Pour les lesbiennes qui ont dit qu'elles prendraient la pilule car c'est dure de faire des rencontres : j'avais la même impression il y a quelque de temps, les lesbiennes ont moins de site de rencontre, de bars... C'est dommage ! C'est peut-être dû en partie au fait que l'homosexualité féminine était un peu plus acceptée et du coup les femmes ont peut-être moins senti le besoin de se cacher dans des quartiers ou des bars spécialisé ? (je sais vraiment pas c'est une hypothèse un peu foireuse...) Mais il est temps que ça change, il faudrait que les lesbiennes se créent des endroits à elle, des sites que pour elles, des applications de rencontre et tout ce qu'il faut pour qu'elles se sentent à l'aise et nous les gays devrions les aider !   
avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2017 à 14:34

cette histoire de pilule m'en rappelle une autre, que vous connaissez sûrement, celle de Matrix premier volet... cette idée que la nature de l'homosexualité serait dissoute par son incorporation à l'hétérosexualité et qu'enfin on connaitrait une vie lucide et unitive avec la vrai société est une perspective que je trouve réductrice de ce qu'est réellement l'homosexualité... mais je vais y répondre quant même... Si une pilule vous rendait hétéro et vous faisait oublier que vous êtiez lesbienne ou gay, la prendriez-vous ? Si oui, pourquoi ? si on me donne aussi la pilule inverse qui me restitue mon homosexualité je la prendrais pour voir...  Si non, pourquoi ? et pourtant non finalement je ne la prendrais pas... car je ne vois pas en quoi être hétérosexuel me donnerait une autre présence aux autres... si vous ne pouvez pas être humain comme homosexuel(le), vous ne le serez pas plus comme hétérosexuel(le)...
avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2017 à 18:24

Citation de Ratybi : Pour les lesbiennes qui ont dit qu'elles prendraient la pilule car c'est dure de faire des rencontres : j'avais la même impression il y a quelque de temps, les lesbiennes ont moins de site de rencontre, de bars... C'est dommage ! C'est peut-être dû en partie au fait que l'homosexualité féminine était un peu plus acceptée et du coup les femmes ont peut-être moins senti le besoin de se cacher dans des quartiers ou des bars spécialisé ? (je sais vraiment pas c'est une hypothèse un peu foireuse...) Mais il est temps que ça change, il faudrait que les lesbiennes se créent des endroits à elle, des sites que pour elles, des applications de rencontre et tout ce qu'il faut pour qu'elles se sentent à l'aise et nous les gays devrions les aider !   
Je ne pense pas que ce soit ça, ni qu'on puisse vraiment dire que l'homosexualité féminine soit mieux acceptée que la masculine (elle excite, mais c'est tout). Je dirais qu'il n'y a pas (ou peu) de lieux dédiés aux femmes homosexuelles parce que nous sommes dans une société sexiste, et qu'il y a déjà très peu de lieux pour les femmes (les lieux mixtes étant majoritairement masculins). L'espace public est destiné aux hommes, les femmes n'ont qu'à rester à la maison.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2017 à 18:42

Je ne la prendrais pas car cela fait parti de moi et je ne veux pas que l'on me change dans le seul but de me faire rentrer dans un moule. C'est pas ma sexualité qui me pose problème mais les stéréotype qui sont véhiculés par la société.
avatar contributeur de Skyquiver
Skyquiver
13/01/2017 à 18:50

Nous sommes une minorité, les opportunités et les belles rencontres sont donc d'autant plus rares, voire inexistantes, trouver une personne qui nous correspond reste une tâcher ardue. Je ne parle même pas de la sexualité chez les gays qui rend encore plus difficile de trouver la personne complémentaire selon son rôle et ses préférences. Je la prendrai sans doute.
avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2017 à 19:23

Citation de Oyodoo : Sondage (question que je me pose) - Page : 3  Je ne pense pas que ce soit ça, ni qu'on puisse vraiment dire que l'homosexualité féminine soit mieux acceptée que la masculine (elle excite, mais c'est tout). Je dirais qu'il n'y a pas (ou peu) de lieux dédiés aux femmes homosexuelles parce que nous sommes dans une société sexiste, et qu'il y a déjà très peu de lieux pour les femmes (les lieux mixtes étant majoritairement masculins). L'espace public est destiné aux hommes, les femmes n'ont qu'à rester à la maison. Lesbienne Rencontres lesbiennes Rencontre lesbienne nancy
C'est vrai je pense qu'il y a de ça aussi...
avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2017 à 20:02

Le problème pour moi  je suis lesbienne mais je vis encore dans l'ombre . C'est pour cela je suis ici pour trouver quelqu'un comme moi pour m'aider un peu 
avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2017 à 20:02

Le problème pour moi  je suis lesbienne mais je vis encore dans l'ombre . C'est pour cela je suis ici pour trouver quelqu'un comme moi pour m'aider un peu 
avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2017 à 22:42

Question intéressante, j'suis pas gay mais transgenre alors je réponds à la même question version guérir la transsexualité : - Si je me laisse guider par la honte/peur/pression social, oui parce que c'est plus facile, parce que cela retirera mes problèmes familiaux, parce que ça fait un poids en moins dans ma vie - Si je suis ma Raison, non parce que c'est moi, c'est une partie de mon identité et de ce que je suis. On est pas la même personne selon nos vécus donc être né hétéro/cisgenre n'aurait pas aboutit à la personnalité que j'ai aujourd'hui. Surtout qu'être un mec malgré mon corps de fille c'est un gros GROS block de ma personnalité si ce n'est la totalité..puis j'ai pas envie d'oublier la fille que  j'aime non plus :')
avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2017 à 22:49

Si je prenais une pilule pour changer ce que j'aime, je serai plus vraiment moi j'imagine... J'ai passé pas mal de temps de ma vie à vouloir être quelqu'un d'autre accepté par la société, quelque part j'imagine que beaucoup ont essayé de prendre cette fameuse pilule... Par contre je prends la pilule qui permet d'être une femme ^^ ! Et je suis pour lancer la possibilité à toutes et à tous de pouvoir changer de corps avec consentement \o/
Salon de tchat lesbien

Toutes les femmes célibataires inscrites peuvent accéder à notre salon tchat lesbienne. Chat réservé exclusivement à la gent féminine.

Communauté lesbienne

betolerant est fier de sa communauté lesbienne. Notre communauté est un véritable site de rencontres lesbiennes tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est souvent indispensable pour une femme homosexuelle. Partagez vos expériences au sein du forum coming-out.

Forum homoparentalité

Les familles homoparentales ont la possibilité de se retrouver, de débattre et de s'entraider sur notre forum sur l'homoparentalité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr