Besoin d'être inférieur : mais pourquoi donc ?!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous ;

Tout d'abord, merci de m'accorder un peu de votre temps.Je viens chercher une réponse à une question que je me pose depuis longtemps : pourquoi ai-je besoin de me sentir (et d'être) protégé par un homme ?

Je vous explique : ma recherche est très simple. J'ai 20 ans, et 97% des mecs sur qui je 'flashe' sont en très grande majorité des HOMMES, entre 30 et 45 ans, très masculins, virils (donc en général poilus et barbus), avec le sang chaud et massifs (cf. photo ci-dessous) : à chaque fois que j'ai un crush, je le regarde automatiquement comme un potentiel protecteur (et bien sûr, au passage, amant/compagnon).

Je dois admettre que c'est très perturbant, car dans la vie de tous les jours, je suis un mec avec beaucoup de caractère, je suis même plutôt dominant, je ne me laisse jamais marcher sur les pieds, et je n'ai même pas besoin d'une réelle protection (physique), n'ayant aucun ennui avec personne. Pourtant, je parle d'expérience, une fois que j'entame quelque chose avec un mec, je me place en position inférieure et j'ai envie de savoir que la personne au-dessus de moi a les choses en main (il n'y a là aucune allusion au sexe). J'ai même très souvent eu envie d'être confronté à un rapport de force (je ne parle pas de violence) pour sentir la dominance du mec.

Mais c'est quoi mon problème ?! S'agit-il là d'une espèce de perversion, ou bien d'un instinct presque animal, ou bien encore d'un trouble de la personnalité, ou de je ne sais quoi ?

C'est très étrange, car ça me donne l'impression d'être tordu : ça n'a pas l'air normal.

Donc si vous pouviez me donner vos avis/impressions/explications, j'en serais enchanté. Merci à vous !


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Avant toute chose, bonsoir !

Je ne pense pas que tu aies des problèmes, mais ça serait plutôt le fait  d'opter pour un "comportement différent" dans la sphère du couple, c'est à dire que même si au niveau socialement tu n'auras pas besoin de protection comme tu le dis, inconsciemment tu en voudrais dans ton couple, même si n'en a pas forcément besoin ^^
Après c'est toujours un peu agréable de se sentir protégé, sans même en avoir besoin ! Après il faut différencier la protection avec la sur-protection ! :d

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir ;

Merci de ta réponse ; oui, je me doute que mon comportement n'est pas forcément adéquat pour une vie de couple équilibrée, mais c'est tellement ancré en moi que je ne m'en rends pas forcément compte directement.
De plus, il se peut que je recherche plus une sécurité affective qu'autre chose, je ne sais pas vraiment...

Je pense que quelqu'un qui s'y connait en psychologie serait le/la bienvenu(e) pour me répondre !

photo de l'auteur Makona
Makona
Femme de 23 ans
Montpellier
Bof, tu sais, chaque personne est ce qu'elle est.
Une somme d'expériences. Un vécu qui évolue à chaque instant. Des bases fixées, et des ajouts. Des souvenirs, des mémoires, qui nous façonnent comme nous façonnons les souvenirs à venir. A partir de là, dur de trouver du mal à une personne qui sait ce qu'elle est et cherche à se l'expliquer. Surtout quand elle ne blesse personne, loin de là. Du coup, peut-être d'autres personnes comprendront et accepteront voire apprécieront cela.

A toi de réfléchir au pourquoi du comment, à ce que cela te fait ressentir et pourquoi tu apprécie. Au comment de cette origine, ou non, comme tu le souhaite. En tous cas, je te souhaite une belle continuation. Puisse-tu t'éclairer et apprendre de toi comme les autres peuvent te guider. La personne qui te connaisse le mieux reste toi, cela-dit. Du coup, il est possible de faire de la psychologie, mais cette discipline sert surtout à faire ressortir ce que tu as du mal à interpréter et dans le même temps les raisons potentielles. Cependant, c'est toi qui détient toutes les clés, et il est difficile pour des personnes non spécialisées de faire ressortir tout cela. Tu peux cependant t'accorder la réflexion, comme ici, mais en la poussant plus avant. J'espère que tu trouvera satisfaction, haha.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est très vrai. Pour le coup, c'est ce que je passe mon temps à me dire, mais c'est vrai que j'aurais beaucoup avoir des commentaires de personnes qui 'vivent' la même chose que moi, histoire d'essayer de trouver des points communs et comprendre l'origine de ça, même si, à la base, ce n'est en rien un handicap, ni pour moi, ni pour un potentiel compagnon.

Merci de ta réponse cela dit !

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
salut, la première chose qui me vient à l'esprit en lisant ton message et ton profil, c'est que tu as un type de personnalité très polarisé dominant/dominé, inférieur/supérieur. C'est la façon dont ton égo s'est construit. Ces deux pôles cohabitent en toi et tu essaies de trouver un équilibre intérieur en compensant tout déséquilibre manifeste à travers les relations et les grands domaines de ta vie (privée et publique essentiellement). Ainsi, comme tu l'écrivais, tu es dominant dans la vie de tous les jours et tu compenses en étant dominé dans ta vie privée. Tu es comme en perpétuelle recherche d'un équilibre.

Les raisons qui t'ont amenées à cette dichotomie intérieure (reflétée dans ta vie extérieure) sont liées en premier lieu à ton type de personnalité (à déterminer), ta culture d'origine éventuellement, si elle a eu une influence dans ton éducation et enfin, le milieu immédiat (les parents et leur comportement) et l'éducation que tu as reçue de leur part. Ces trois points sont donc à creuser, si tu veux en savoir plus. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Réponse extrêmement intéressante... En effet, je n'avais pas vu les choses de ce côté-là... Donc tu penses que je me serais en quelque sorte formaté à penser ainsi, pour pouvoir, inconsciemment, trouver mon propre équilibre ?

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Je pense que tu avais déjà en toi une caractéristique essentielle qui consistait à rechercher un équilibre entre plusieurs polarités. C'est à la fois une tendance innée et un but dans ta vie. Donc, quelque chose d'améliorable. Tu es arrivé dans cette vie avec un challenge consistant à concilier, voire faire le grand écart, entre des points de vue très opposés (que tu as peut-être d'ailleurs vu autour de toi en grandissant), à trouver un point d'équilibre pour arriver à un certain détachement et une sérénité.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'apprécie beaucoup ta capacité d'analyse et ça me permet de comprendre certaines choses ; je ne me sens plus anormal et je vois les choses d'un autre oeil. Merci beaucoup pour tes réponses très pertinentes. 

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Je t'en prie :-) Heureux que ça te soit utile. D'ailleurs, si tu veux connaître ton type de personnalité, je peux te fournir un test et des références. MP moi, si tu veux.

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Je vais prendre ta question à l'envers...

Tu aurais vécu à une autre époque, ou dans d'autre lieux sur terre, tu trouverais cela habituel et donc normal, et tu ne te poserais sans doute pas la question. Je ne dis pas que cette circonstance serait mieux ou pas, je ne porte pas de jugement de valeur.

Après expliquer pourquoi tu as inconsciemment cette vision du couple qu'on pourrait qualifier de plus protectrice, plus traditionnelle, plus patriarcale pour employer un mot à la mode, je serais bien en peine de trouver des pistes d'explications, faudrait sans doute rémunérer un psy pour avoir un avis, exact ou pas mdr.

Si tu es heureux comme ça, et que tu rends des gens heureux, où es le souci ?

Sans compter que si tu as le caractère affirmé que tu expliques, il n'est pas impossible que dans quelques années ton inconscient te dise que tu as enfin atteints le statut d'homme que tu idéalises. Et que cela modifie ta vision des hommes. Ou pas mrd, si tu es engagé dans un couple qui stabilise cette différence d'âge, qui était je le répète courante dans le passé.

Désolé de ne pas pouvoir être plus clair, je tente juste d'élargir ton champs de vison, dans le but évident de te rassurer.
 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour, 

Je n'ai pas lu toutes les réponses qui ont été apportées, mais la première chose qui m'est venue à l'esprit en te lisant a été de me demander quelle a été la relation à ton père ? 

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Personnellement je vais partir du postulat où on aime pas tous le même type de personne. Toi il te faut des "hommes" et d'autres il leur faut un "minet". 
J'ai envie de dire ne cherche pas à comprendre et sois heureux :D 

Tu as peut être besoin/envie de ça, pourquoi vouloir trouver une origine à cette envie ? Avec ce genre de question tu vas finir par t'en poser plein d'autres qui ne te feront pas plus avancer !

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Kattarsis, tu me donnes l'idée de créer un sondage anonyme sur la sexualité des betos :

Lien vers le sondage

ça nous permettra de replacer la question de Navillus dans le contexte sociétal d'inspiration patriarcale.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut, je pense que tu devrais pas t'inquiéter. Il arrive que des gens qui ont beaucoup de responsabilités dans leur vie professionnelle , qui ne se laissent pas faire et qui ont une sacré personnalité  se laissent complètement faire dans leur vie personnelle. Je pense pour ma part que c'est une économie d'énergie. Tu passes ton temps à paraitre fort tous les jours devant tout le monde. La sphère privée est justement là pour pouvoir tomber le masque. Ton compagnon doit être la personne devant qui tu t'effondres si tu en as besoin. Il faut un équilibre dans une relation de couple mais si c'est toi qui choisis de te mettre en position inférieure... c'est ton choix. Tant que ça te met pas en danger. Rien ne cloche chez toi.[left][/left]

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Le sondage montre non seulement que tu n’es pas seul dans cette configuration : « dominant dans la vie/dominé sexuellement » et pour le moment qu’il y a même une majorité de Betolerantiens ayant voté la même configuration que toi.

Cependant, le sondage ne fait pas de distinction entre les différents niveaux de rapport dominant/dominé, comme expliqué ICI. Cela peut aller du rapport respectueux, peu marqué et sans sentiment d’infériorité/supériorité à un rapport SM, maître/esclave, marqué par un rapport inférieur/supérieur, avec ou sans respect. Tu es probablement quelque part entre les deux.

Si cela a une quelconque importance, les raisons t’ayant poussés à développer ce positionnement précis sont liés à ton histoire personnelle et à ta personnalité, comme discuté plus haut et en MP.   


Bonne journée et bonnes fêtes de fin d’année

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit