Orientations sexuelles et acceptation de la diffe

Ancien membre  
Comment peut-on accepter ma sexualité si moi même je ne suis pas capable de comprendre et d'accepter l' orientation sexuelle des autres?  N' ai je pas le même raisonnement que ces gens qui ne m'acceptent pas tel que je suis? D'après vous comment faire murir les mentalités?
Ancien membre  
@Bettyboop: parler c'est déjà une première étape pour comprendre, en ouvrant une discussion ici il s'agit d'une bonne démarche. Qu'est-ce-que tu n'acceptes pas dans l'orientation sexuelle des autres?
Ancien membre  
Mon homosexualité écoeur les hétéros mais ce qu'ils ne savent pas c'est que moi leur hétérosexualité me dégoûte aussi!!
Ancien membre  
@Laetitia21: en quoi l'hétérosexualité te dégoûte?
Ancien membre  
J'en sais rien mdr !!!  Cest comme imaginez ses parents ensemble cest beeeeeurk!!!! Et eux pourquoi je les ecoeur??
Ancien membre  
Réciproquement, chacun doit penser que tout comme l'enfant n'intervient pas dans la vie sexuelle de ses parents, les parents n'ont pas à intervenir dans la vie sexuelle de leurs enfants dès lors qu'ils n'ont plus l'autorité adéquate.
Ancien membre  
ce n'est pas un problème d'autorité mais d'acceptation...
Ancien membre  
Gilou03: si le terme autorité te gène oui.
Ancien membre   - Modification par gilou03 le 02/12/2016 - 16:24:36
rien a voir, mais il n'y a pas d'autorité légitime sans l'acceptation des différences, sinon le nom change et on dit autoritarisme !  il y a des nuances qui  vous échappent... pourtant c'est écrit en toutes lettres dans le libelle... "Comment peut-on accepter ma sexualité si moi même je ne suis pas capable de comprendre et d'accepter l' orientation sexuelle des autres? "
Ancien membre   - Modification par MonsieurS le 02/12/2016 - 20:43:56
Ce que je veux dire par autorité des parents, c'est de pas l’autoriser à avoir des relations sexuelles libertaires et sans protection, éviter la multiplication des partenaires conformément aux lois éducatives instaurées. Les parents doivent s'assurer de leurs responsabilités jusqu'à l'âge de 18 ans.
Ancien membre  
 libertaires  ? je vois pas ce que ça fait là ? reprenez votre dictionnaire  et sans protection ! évidement, mais il faut aussi faire confiance aux jeunes, ce ne sont pas les parents qui mettent le préservatif à leurs enfants que je saches ! la multiplication des partenaires conformément aux lois éducatives instaurées ! ? qu'est ce que c'est que cette phrase...vous faite de la propagande ! allez vendre votre Poisson ailleurs ! Les parents doivent s'assurer de leurs responsabilités jusqu'à l'âge de 18 ans. * non jusqu'à la fin de leur vie c'est ça l'amour filial...
Ancien membre  
Le terme libertaire désigne les personnes, courants, mouvements, structures, organisations, qui prônent une liberté absolue fondée sur la négation du principe d'autorité dans l'organisation sociale et le refus de toute contrainte découlant des institutions fondées sur ce principe. Quant au principe d'autorité, je parle conformément aux lois éducatives car les familles sont plurielles. D'abord elles ne sont pas toutes hétéronormées, et les règles diffèrent. En prenant les 2 extrêmes, ça part d'une liberté totale de sexualité jusqu'à une interdiction totale quel que soit l'âge du mineur et même de l'adulte vivant sous le toit de ses parents. En revanche, en quoi affirmer que ce sont les parents qui décident et les enfants doivent exécuter c'est de la propagande?
Ancien membre  
je sais ce que veux dire libertaire, mais je vois toujours pas ce que ça fait dans le sujet !  c'est de pas l’autoriser à avoir des relations sexuelles libertaires * qu'est ce que veux dire cette phrase ? vous soulez dire libéré peut-être ! les relations sexuelles doivent  prendre leurs places dans la vie de la personnes et la règle n'est pas celle de la loi ou de l'autorité, mais de la coopération éducative, vous êtes unipolaire !   relisez le sujet ! Comment peut-on accepter ma sexualité si moi même je ne suis pas capable de comprendre et d'accepter l' orientation sexuelle des autres?  N' ai je pas le même raisonnement que ces gens qui ne m'acceptent pas tel que je suis? D'après vous comment faire murir les mentalités?
Ancien membre   - Modification par MonsieurS le 02/12/2016 - 17:10:41
@Gilou03 ce que je veux dire, libertaire = excessivement trop libre.
Ancien membre   - Modification par inupiaq le 02/12/2016 - 18:24:23
Je pense qu'il faut se centrer sur soi-même quitte à s'introspecter pour trouver des réponses, se construire et comprendre qui nous sommes. Ce n'est pas en projetant nos propres frustrations sur les autres qu'on évolue. Pourquoi tu n'es pas capable de comprendre et d'accepter l'orientation sexuelle des autres ? Je précise par ailleurs concernant les récents posts que le sujet a pour but d'inspirer ou de construire une réflexion autour du thème qu'a lancer Bettyboob. Le libertinage ou l'apologie de la répression de nos libertés les plus fondamentales peuvent faire l'objet d'un topique ou d'une discussion privée.  
Minos  
L'homophobie.... Une vraie plait dans ce monde... Une belle connerie! Les gens homophobe sont pas assez ouvert d'esprit pour comprendre que l'amour c'est l'amour, peut importe qui on aime! L'amour c'est le même... Personnellement c'est pas un couple gay qui va être misogyne, ou matcho... qui va faire des blague du genre "l"homme au boulot la femme au fourneau." et les homos, les "différent" sont tout de même les plus respectueux, il ne s'affiche pas pour la plus part pourquoi? pour ne pas choqué c'est gens qui ne peuvent comprendre! c'est gens qui REFUSE de comprendre.
Ancien membre  
Je pense que le problème ne vient pas du faite d'accepter la sexualité des autres, mais d'abord de soi même car si tu accepte ta sexualité, naturellement tu acceptera la sexualité des autres. Le travail pour t'accepter sa commence d'abord par toi, après les autres personnes, il faut être égoïste un peu pour pouvoir commence a s'accepter on pense a soi c'est tout dans un premier, et après tu te rendra compte que ton regard aura changer.
Ancien membre   - Modification par bettyboop le 02/12/2016 - 19:26:38
Je pense que le problème ne vient pas du faite d'accepter la sexualité des autres, mais d'abord de soi même car si tu accepte ta sexualité, naturellement tu acceptera la sexualité des autres. Le travail pour t'accepter sa commence d'abord par toi, après les autres personnes, il faut être égoïste un peu pour pouvoir commence a s'accepter on pense a soi c'est tout dans un premier, et après tu te rendra compte que ton regard aura changer. [/quote] @Flow71, comment expliques-tu que les homosexuelles soient plus ouvert et plus tolérant qu'un hétéro alors que celui-ci s'accepte et assume pleinement sa sexualité?n'est-ce pas un non-sens? Pourquoi leurs regards ne changent pas? Pourquoi le mariage pour tous a créé une polémique et que le monde entier n'accepte pas tous simplement la différence de chacun?
Ancien membre  
Minos, je suis d'accord avec toi, qu'est-ce qui justifie qu'un hétésexexuel ait le droit de s'afficher librement dans la rue, et qu'un homosexuel soit obligé de se cacher? Existe-t-il un texte de loi le justifiant?
Ancien membre  
Cass45, peux-tu nous donner ton avis sur le sujet?
Minos  
Bah après tout les gays c'est "contre-nature(en~) " c'est bien expliquer dans un bouquin ou les serpents marche, un mec marche sur l'eau et les vierges ont des enfants...." Avant ce Best-seller, les gays étaient plus ou moins accepter... Les romains partaient du principe que tout individue étaient Bi, donc pas de discrimination LEs grecs pareil, (mais à partir de leurs majorité on leurs demander de s'intéresser aux sexe opposé pour procréer) et les mayas ont été le premier peuple à avouer leurs homosexualité. Comme quoi, c'est naturel et viens depuis l'aube des temps... mais toujours si peut accepter par manque d'ouverture d'esprit ou d'"intelligence"...
Ancien membre   - Modification par Flow71 le 02/12/2016 - 19:44:10
@Bettyboop, après c'est les mentalité qu'il faut changer dans son ensemble, mais cela prend du temps, il faut être optimiste et ce dire que peut être un jours nous la communauté LGBT en général sera accepter. voilà :) 
Ancien membre   - Modification par Minufloop le 02/12/2016 - 20:07:18
Mdr n'importe quoi... jamais une lois va empecher quelqu'un d'avoir des relations sexuels. Et parler de protection est hors sujet. La majorité des jeunes n'a pas le VIH ou une IST.  Tout est une question de maturité et de conscentement, on commence tous notre vie sexuelle en expérimentant et aucun parent ne pourra y faire quoi que ce soit puisque au moment ou tu passes à l'acte ils ne sont par principe pas dans la même pièce. Par contre je ne comprend pas de quelles lois éducatives tu parles? J'ai jamais entendu parler d'une loi qui oblige les gens à n'avoir qu'un ou une partenaire sexuel, ni d'une loi qui 'interdit d'avoir des rapports sexuels avant 18 ans.
Ancien membre  
@Minufloop: FAUX! La loi existe déjà: majorité sexuelle à 15 ans, article 227-25 du Code pénal. La loi éducative signifie ce que les parents décident. Ce n'est pas un code, il n'y a pas de transpositions légales, elles sont tacites. Elles sont très variables selon les autorités, ce qui fait que les autorités acceptent ou pas la vie sexuelle de leurs exécutants.
Ancien membre  
Quand il est question d'atteinte sur mineur là ? C'est bien de partager les articles du code pénal sur le forum mais encore faudrait-il que cela soit pertinent.
Ancien membre   - Modification par MonsieurS le 02/12/2016 - 21:33:30
@Inupiaq: comme certains se plaignent de mon omniprésence sur le forum, par conséquent je préfère réduire mes postes si ma présence est indésirable [ c'est honteux de parler comme ça au numéro 2 ]. Donc oui, l'article 227-25 n'autorise pas un majeur à avoir des pratiques sexuelles avec un mineur n'ayant pas atteint l'âge de 15 ans. Par conséquent les parents doivent interdire leur enfant en-dessous de 15 ans d'avoir une relation sexuelle avec un adulte, c'est le Code pénal qui l'instaure.
Ancien membre   - Modification par Minufloop le 02/12/2016 - 21:51:45
La vie ce n'est pas la loi.  Et dans ce que j'ai cité, tu parlais de la majorité civile. Du coups c'est faux, puisque ça autorise des mineurs entre15 et 18 ans à disposer de leur corps selon leur volonté.
Ancien membre  
@Minufloop les mineurs de 15 à 18 ans comme en-dessous de 15 ans doivent exécuter les décisions parentales.
Ancien membre  
La loi c'est la loi, quoi que certains en disent. Vous pouvez toujours vous asseoir dessus si cela vous chante, mais elle finie généralement par rentrer de force, par le haut ou par le bas, selon l'autorité qui s'en charge.
Ancien membre   - Modification par Minufloop le 02/12/2016 - 22:14:09
Ouais ils devraient effectivement. Maintenant dans la vie, concrètement je doute qu'un seul enfant au monde suive cette règle à la lettre. Et surtout en ce qui concerne l'intimité.  D'autant plus qu'un mineur n'est pas un bien, les parents n'ont pas le droit d'ordonner tout et n'importe quoi à leur enfant. De ce fait un enfant n'a pas toujours à s'executer


Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.