Dur d'assumer

auteur anonyme

Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous,
Je suis sur ce site depuis peu. Je me suis inscris ici pour me rassurer un peu certainement. 
Je m'explique : j'ai 25 ans et j'ai toujours su que j'étais gay mais j'ai décidé de laisser ça dans un coin de ma tête (peur de ce qu'il y avait à affronter) et j'ai eu une longue relation hétéro qui m'a comblé au début. 
Mais voilà, j'ai maintenant 25 ans et je me rends compte que je ne peux pas occulter cette part de moi. Seulement je me retrouve effrayé par ce qui m'attends : les 1eres rencontres, l'avouer aux autres, et aussi évidemment le sexe (je sais que ce site n'est pas là pour parler de sexe mais je me retrouve comme à 16-17 ans quand tu as peur de ta 1ere fois).
Bref, je suis un peu angoissé (très en fait !) par ce qui m'attends... 
Si quelqu'un a vécu une situation similaire ou a des conseils... je suis preneur ! 


photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 24 ans
Paris

29 remerciements
Très franchement, même s'il y a des différences, au fond c'est un peu pareil de rencontrer un garçon ou une fille, y a toujours de la politesse à avoir, trouver des points communs, vérifier qu'il y a le feeling, enfin je pense qu'il faut essayer de voir ça comme une rencontre avec QUELQU'UN, indépendamment du sexe de la personne

"Avouer" aux autres (c'que j'aime pas cette expression)... C'est ta vie, ta sexualité, donc ton choix, tu peux en parler à qui tu veux, d'abord des amis (c'est souvent le plus facile) proches, puis la famille si tu le sens, etc etc... Le tout est de le dire à ton rythme, à qui tu as envie, ne surtout pas te forcer, et ne surtout pas en faire un plat. Après tout, gay ou hétéro (ou quoi que ce soit), tu restes la même personne

Quant au sexe... Bon j'ai jamais couché avec une fille (Dieu m'en préserve), mais je suppose que c'est pas bien différent... De l'excitation, de la tendresse, être à l'écoute de son partenaire, de la détente... (Et si pénétration il y a, dans 90% du temps, lubrifiant, pck on est pas des meufs)

Enfin bref, ça fait peur au début mais dis toi bien que c'est uniquement une sexualité, ça définit pas tout ce que t'es, et accepter ton homosexualité te change pas radicalement ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bon, je suis lesbienne mais je pense que ce conseil peut t'être utile. Je pense qu'il n'est pas nécessaire de dire aux autres son homosexualité juste "pour le dire"; ce doit être avec des personnes qui te comprennent où au minimum sont tolérantes et respectueuses envers toi. Si tu sens que certains amis/membres de la famille sont vraiment trop fermés d'esprit pour ça (et c'est leur choix), n'essaie pas de les convaincre. Le mieux c'est meme de ne rien leur dire, comme ça pas d'embrouille inutile et de nuits à culpabiliser.

Tu peux très bien faire cette demarche par étape, commence par les gens de grande confiance et si tu te sens bien, essaie les plus méfiants.... etc.

photo de l'auteur Skyquiver
Skyquiver
Homme de 30 ans
Près de Nice

9 remerciements
Tu es loin d'être le seul dans cette situation ! Je me suis inscrit ici à l'âge de 24ans, et honnêtement bien qu'ayant eu deux ou trois copains et surtout un avec lequel je suis passé vraiment à l'acte, j'ai sûrement autant d'expérience qu'un garçon de 16ans et encore ! Et non je n'ai pas honte de le dire, et toi non plus tu ne devrais pas ! Il y a des hommes qui s'acceptent même plus tard tu sais parfois même à 50 ou 60 ans. Évidemment plus on est âgé plus c'est difficile.
L'important comme dit précédemment c'est de trouver quelqu'un avec qui le courant passe, éventuellement qui partage des points communs et des passions avec toi ; si il t'apprécie vraiment il comprendra la situation et tout ça se fera tranquillement au fur et à mesure.

photo de l'auteur Letroll
Letroll
Homme de 49 ans
Béthune
Bonjour à tous,
Pour ma part, la révélation de l'acceptation de ma sexualité, c'est très récent.
J'ai toujours su que j'étais attiré par les garçons mais j'ai refoulé cette idée ( et c'est rien de l'écrire! ) et j'ai mené une vie d'hétéro. J'en ai parlé à ma femme il y a quelques années mais je n'étais pas "prêt" à m'accepter.
Aujourd'hui, c'est ma femme qui part vivre avec une collègue.
Je comprends très bien sa situation et cela me libère l'esprit. Je me sens bien dans ma peau et dans mon corps. Je peux aborder des gays sans me sentir gêné. 
C'est ma première participation à un forum, je saute le pas. Raconter mon histoire me fait du bien et permet aux autres de ne pas se sentir seul dans leur vécu.
Il faut s'écouter, vivre pleinement sa vie.On ne doit pas vivre pour les autres exclusivement. Si notre entourage nous aime, il devra comprendre.
J'ai très envie de faire des rencontres mais je n'ai pas envie de faire n'importe quoi. Je suis honnête et sincère et même si j'ai réellement 47ans, je fais nettement plus jeune physiquement. A vous de voir et de juger!
Je n'ai pas fait mon coming out car je souhaite vivre quelques expériences et rencontrer de nouveaux amis.
Alors à très bientôt.
Fab

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hey Girl !, MDR ( Je plaisante),

Bas écoute pourquoi se faire une montagne d'un grain de sable, t'es PD, annonce le simplement sans chichi et laisse l'ouragan ( oh putain de sa mère,  c'est pas possible,mais je comprend pas qu'est ce qu'on a mal fait etc, etc, etc............ anéantir le reste de ton passé, LOL.

Bien maintenant, que le plus difficile est fait et que te voilà un HOMME "neuf", passons au travaux pratique, alors même méthode, pas de stress inutile, de la douceur, quant au reste, INTERNET chéri, INTERNET hahahaha.

Voilà Bon courage, plein de BIG BSXXXXXXXXXX tout calinou et surtout BONNE BOURRE hahahaha. 

KIss Frangine !!!!! LOL

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit